Présidentielle 2015 en Côte d’Ivoire : Pas d’incident majeur lors du scrutin selon un vice-président de la CEI

lundi 26 octobre 2015 à 11h51min

Le 2ème vice-président de la Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d’ivoire, Gervais Coulibaly, note un scrutin présidentiel globalement calme sur toute l’étendue du territoire ivoirien au soir du 25 octobre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidentielle 2015 en Côte d’Ivoire : Pas d’incident majeur lors du scrutin selon un vice-président de la CEI

A l’occasion de l’émission sur la RTI (publique) intitulée "La nuit électorale", interrogé par le journaliste Thomas Bahintchi, le responsable de la CEI a toutefois reconnu des difficultés d’ordre t echnologique relatives à l’utilisation des tablettes biométriques qui sont introduites pour la première fois dans le pays.

Pour M. Coulibaly, l’objectif pour la CEI en introduisant cet outil est double. Il s’agit premièrement de permettre de procéder à une identification plus sûre et plus sereine des électeurs, par la biométrie.

Secundo, le but est de pouvoir transmettre rapidement les résultats depuis le bureau de bote jusqu’à la commission centrale, a-t-il dit, ajoutant que cet objectif est celui qui obtiendra plus de réussite.

Toutefois, Gervais Coulibaly a précisé que les deux méthodes ont été utilisées, à savoir l’ancien système qui consiste à la vérification des identités sur la liste électorale, et la formule innovante de la tablette biométrique.

Pour lui, les difficultés constatées au niveau de l’utilisation des tablettes biométriques n’entraîneront aucune incidence négative sur le processus à proprement parler dans la mesure où les deux systèmes ont été utilisés.

Au total 19 838 bureaux de vote ont été ouverts pour quelque 6,3 millions d’électeurs en Côte d’Ivoire et dans des pays étrangers. En Afrique, ce sont neuf pays (Ghana, Togo, Burkina Faso, Mali, Afrique du Sud, Guinée, Gabon, Tunisie, Maroc) qui sont concernés. En Europe, il y a la France, l’Italie, le Benelux, la Suisse et l’Allemagne. En Amérique, il y a les Etats-Unis et le Canada.

Le vice-président de la CEI a souligné que selon le Code électorale, la Commission a cinq jours à compter de la fermeture des b ureaux de vote pour publier les résultats provisoires. Il a rassuré que conformément à l’engagement du président de la CEI, Youssouf Bakayoko, les résultats seront fournis avant cette échéance.

Il revient au Conseil Constitutionnel de publier les résultats définitifs. Sept candidats étaient finalement en lice sur les 10 retenus par le Conseil Constitutionnel dont le président sortant, Alassane Ouattara.

AIP

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés