Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

Communiqué • samedi 10 octobre 2015 à 09h04min

Le matin du 09 octobre, aux environs de 4 h, une cinquante d’hommes armés non encore identifiés venant des frontières ouest du Burkina ont attaqué la brigade de gendarmerie de Samorogouan, localité située à environ 45 kms de Orodara.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

Cette attaque a causé la mort d’un assaillant et malheureusement celle de trois de nos gendarmes. Le Chef d’Etat-major des Armées présente ses sincères condoléances aux familles éplorées des gendarmes.

Par ailleurs, il tient à rassurer les populations que des mesures sont prises pour renforcer leur protection et leur sécurité. Il appelle à la vigilance de tous et leur demande de collaborer activement avec les Forces de Défense et de Sécurité en leur signalant tout individu, groupes d’individus, mouvement ou cas suspects sur tout le territoire national.

Ouagadougou, le 09 octobre 2015

Général de Brigade Pingrenoma ZAGRE
Chef d’Etat-major Général des Armées
Grand Officier de l’Ordre National


Les numéros verts de la gendarmerie nationale :
- 16
- 80 00 11 45
- 80 00 11 53

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 octobre 2015 à 13:52, par Cellou
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Dommage ! Puisse Allah agréer leurs ames. Il faut partager les infos avec les maliens pour avoir cette bande d’assassins et de fripouilles !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 13:56
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Ah yah, ça commence !!! On est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 13:57
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes nos condoléance aux familles endeuillées, que dieu tout puissant protège le BURKINA.
    Vigilance pour les soient disant talibé qui se trouve sur le route TOUGAN niassan

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 13:57
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes nos condoléances aux familles endeuillées, que dieu tout puissant protège le BURKINA.
    Vigilance pour les soient disant talibé qui se trouve sur le route TOUGAN niassan

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:00, par silam
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Hum !!
    Qu’est ce qui peut bien expliquer que une cinquante d’individus attaquent une gendarmerie ? je me dis que ceci est une tentative de percer notre frontière. Mais pourquoi ? ça sent une préparative de guerre djihadistes, que l’armée redouble la surveillance car ces individus profitent de l’intabilité des pays pour créer le k.o et que DIEU me fasse mentir et nous protège

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:01, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Si c’est ainsi alors on élimine ici et maintenant leurs amis qu’ils veulent délivrer et après on croise le fer avec ces batards.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:09, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    - Vous voyez ???? !!!

    Avant de gronder, je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes Gendarmes et que leurs âmes reposent en paix. Quand à l’assaillant, je m’en fiche complètement et que son âme grille en enfer !

    - Maintenant je gronde ! Comment celà se fait que des gens gens viennent attaquer toute une gendarmerie sans que quelqu’un ne s’en rende compte ? Et ce n’est pas la 1ère fois car il y en a eu aussi au Sahel il n’y a pas longtemps. Est-ce à dire que les chefs militaires s’en contre-fichent des vies de leurs éléments et se la coulent douce à Ouaga ou Bobo ? Ou bien ce sont les éléments qui sont tellement négligeants qu’ils dorment au lieu de bien assurer la garde ??? NON !! Messieurs les gens de la sécurité, il faut vous ressaisir pendant qu’il est temps. Rien ne va en termes de sécurité dans la sous-région et vous faites les choses avec négligeance ??? Vous dormez ou quoi ??

    - Moi j’ai quelques propositions, dont une très grande, à faire :

    1/- Le plus grande : Il faut passer par les armes (c’est-à-dire fusiller) tout burkinabè pris en complicité avec des assassins de ce genre car lui aussi est un assassin. Ces assaillants doivent avoir des complices parmi les populations dans le village ou dans les environs. Il faut sérieusement les violenter pour qu’ils dénoncent ces complices !!!! On vous demande de collaborer avec les forces de sécurité pour dénoncer les suspects et vous, populations, bandes de vauriens, vous devenez complices des assaillant tueurs !!

    2/- Donner un ordre strict à toutes les brigades de gendarmeries frontalières à redoubler de vigilence et tout gendarme pris entrain de dormir pendant sa garde ou simplement absent de sa garde doit être puni sévèrement !!! Il faut mettre fin au désordre !

    3/- Il faut bien équiper en hommes talentueux, vertueux et bien formés et aussi équiper en matériels sophistiqués les Brigades de Gendarmeries frontalières. Rien ne sert de garder les armes et le matériel dans les magasins alors que des bandits de tout poil écument le pays !!!!!! Si ces gendarmes avaient des fusils munies de jumelles à infra-rouge, comme ceux de l’ex-RSP, voyant dans la nuit comme la journée, ils auraient pu abattre ces assassins ! Que valent des vieillent kalachs ou G3 envoyées dans ces brigades ? Elles s’enraillent même si on veut tirer tellement elles manquent d’entretiens et de graissages périodiques !!!!

    4/- Obliger les Gendarmes et les Policiers à faire du sport au moins 3 fois chaque semaine !! Que vaut un gendarme qui ne peut pas courir ou faire une roulade pour arroser de plomb un bandit ! Rien !!! Il faut exiger à ce qu’ils détendent un peu leurs tendons et leurs muscles trop en repos et devenus trop mous !!!

    4/- Renforcer le service de renseignement et infiltrer les milieux des bandits de toute sorte et effectuer des assassinats ciblés sur leurs chefs et têtes pensantes !

    - Je suis énervé et mes narines fument ! Je vais aller au cabaret central de notre village pour me calmer un peu ! Et je vais continuer de gronder là-bas aussi et gare à celui qui va tenter de justifier quoi que ce soit ! J’en ai marre !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:12, par vérité no1
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il faut une enquête sérieuse pour mettre la main à ces terroristes ! Je n’arrive pas à croire ! Est-ce des djidahistes ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:21, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Nous sommes et devons tous être des éléments des forces de défense et de la sécurité de notre pays. Ces assaillants se sont attaqués à nous tous en s’attaquant à nos gendarmes.Mobilisons nous tous comme un seul homme pour faire échec à cette tentative de déstabilisation, si nous sommes des burkinabè dignes de ce nom.
    Les ennemis de notre peuple n’ont pas encore compris la leçon.Montrons à ces assaillants et à leurs commanditaires qu’ils auront fort à faire
    face à notre détermination à nous défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:24, par Burkinabè de l´Allemagne
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Merci pour ce message.

    Paix et salut aux âmes de nos vaillants gendarmes tombés les armes à main pour notre intérêt.

    Je me permets de souligner qu´il faudrait communiquer en plus urgement le numéro vert qui toute personne pourrait composer pour signaler les mouvements suspects éventuel qu´elle constaterait.

    Nous avons vraiment de quoi nous inquièter et de devrions retoubler de vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:25, par Elky
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances à tous les burkiabè et particulièrement les familles éplorées. Que la terre du Burkina soit légère à tous ces vaillants fils du Burkina qui défendent la liberté dont nous jouissons au prix de leur vie. Vivement que des actions vigoureuses soient entreprises pour démasquer ces forces maléfiques tapis dans l’ombre et prêt à tout pour semer la terreur. Que Dieu bénisse du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:25, par DABSON
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Vraiment mes condoléances aux familles endeuillées et demander aux plus hautes autorités de tous mettre en œuvre pour la sécurité car depuis un certains temps on sent plus les patrouilles des différents corps sillonnées les nuits ces patrouilles qui donnaient confiance à la population car c’est le moment et toujours surtout des frontières.Que Dieu console ces familles et qu’ils reposent en paix ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:27
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Le minimum que l’amée puisse faire est de publier les noms des 30 soldats qui manquent à l’appel. Ils ne méritent pas qu’on taise leur noms

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:29, par Yél ka bé yé
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il faut que nos populations collaborent avec les forces de défense et de sécurité, sinon, nous sommes foutus. Il faut impérativement associer les chefs traditionnels en les outillant pour qu’ils incitent leurs populations à collaborer. Il faudra aussi que l’Etat major des armées ne nous donne pas l’impression de naviguer à vue car ces genres d’attaque peuvent être prévus et maîtrisés. Les gendarmeries doivent être renforcées en personnel par les militaires (au moins trente par poste), en armes et en munitions afin qu’elles puissent maîtriser rapidement les attaques car les assaillants ne peuvent venir qu’en nombre restreint par peur de se faire remarquer. Les assaillants s’attaquent aux gendarmeries car ils savent qu’elles sont peu nanties en personnel et en armes de qualité. Ils n’osent pas s’attaquer aux camps militaires car leur péril est garanti. Comme les gendarmeries et la police sont les premiers éléments visibles de l’autorité et de la puissance de l’Etat et comme elles sont proches des frontières, les assaillants les préfèrent aux camps. Sinon, ils ne peuvent rien contre nous si les populations restent coopératives avec les forces de défense et de sécurité et si ces dernières sont dotées d’un minimum de personnel et sont bien armées.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:32, par Rabeempatargêengye
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    n’est-ce pas là ce qui avait été prévu par les putschistes du 16 septembre ?
    Que le Bon Dieu qui a toujours protégé notre pays nous aide à tourner définitivement cette page triste de l’histoire de notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:32
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    RIP BRAVES GENDAREMES LE PAYS EST MENACE PAR LES ENEMIES EXTERIEUR REVEILLONS NOUS SINON ???????

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:34, par Rabeempatargêengye
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    n’est-ce pas là ce qui avait été prévu par les putschistes du 16 septembre ?
    Que le Bon Dieu qui a toujours protégé notre pays nous aide à tourner définitivement cette page triste de l’histoire de notre pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:35, par DAOUB
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que les âmes de nos vaillants gendarmes reposent en paix.
    Les ennemis de la paix et du Burkina seront vaincus.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:41, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    - APPEL SOLENNEL DU KÔRÔ YAMYÉLÉ À TOUS LES BURKINABÉ DE L’INTÉRIEUR !!

    Burkinabè de l’intérieur ! Soyez vos propres gardiens ! Soyez patriotes et dénoncez tous les voleurs, les brigands, les coupeurs de route et les assassins de tout poil !!! Hommes et Femmes burkinabè !! Jeunes et vieux burkinabès !!! Soyez patriotes et rendez services à la nation. Aidez les forces de l’ordre à ramener la sérénité dans le pays ! Debout comme un seul homme pour le combat définitif contre ces rapaces qui nous écument jusque dans nos cases. Burkinabè, si ton père, ton oncle, ton frère, ton cousin, ou simplement ton parent ou ton voisin est un voleur, un brigand, un coupeur de route ou un assassin, dénonce-le aux forces de l’ordre et tu auras rendu service à la nation et aux ancêtres qui aimaient la sincérité !!

    - APPEL SOLENNEL DU KÔRÔ YAMYÉLÉ À TOUS LES BURKINABÉ DE L’EXTÉRIEUR !!

    Frères burkinabè de l’extérieur ! Vous êtes dispersés dans divers pays du monde et dans les 4 coins de l’horizon ! Vous donnez une excellente image de notre pays là où vous êtes. Ne tolérez pas la forfaiture et ne soyez pas complices des fossoyeurs de votre pays, le Burkina Faso ! Aussi, dénoncez toutes les pratiques de ces fuyards de l’insurrection d’octobre. Donnez les informations sur eux et leurs pratiques à votre pays par tous les canneaux ! Partout où vous résidez, organisez-vous et déposez des plaintes contre tous ceux qui ont fuit le Burkina après l’insurrection ! Je vais simplement citer Francois COMPAORÉ, Blaise COMPAORÉ, ALIZET GANDO, Fatou DIENDERE, Eddie KOMBOIGO, etc. Vos pays d’adoption sont des pays qui pour la plupart respectent le droit et la justice ! Alors utilisez ces canneaux pour traquer ces voleurs qui ont mit l’économie de votre pays à genoux. Ne les laissez pas ! Ne soyez pas leurs complices !! Angoissez-les partout où il sont allés se planquer ! Ne les rendez pas service !!! Complétez notre action nous qui sommes à l’intérieur car nous sommes déterminés à en finir avec la pègre !!! Aidez-nous à terminer avec la pègre et vous aurez rendu un gigantesque service à votre pays et aux générations futures de votre pays !! Imaginez que dans ce pays nommé Burkina Faso au 21 ème siècle, il y a encore des Ecoles qui tiennent les classes sous des paillotes ou à l’ombre de gros arbres pendant que ces délinquants à cols blancs se sont enfuis avec des milliards et des milliards.

    - BURKINABÉ DE L’EXTÉRIEUR, S’IL VOUS PLAIT AIDEZ-NOUS À EN FINIR AVEC LA PÈGRE QUI A TUÉ NOTRE PAYS 27 ANS DURANT !! MERCI D’AVANCE À VOUS.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:45
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Ces terroristes après avoir raté lamentablement leur putsch,croient qu’ils y arriveront à leur fin avec des pratiques lâches.
    Que nos vaillants gendarmes tombés lâchement reposent en paix,vous serez vengé
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:52, par sandokan
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Ce cas malheureux et déplorable vient nous prouver que le pays n’est pas encore totalement sécurisé n’en déplaise à SOME et à sa clique qui pensent que l’heure est venue de s’occuper des élections. Par là même la thèse de complot extérieur est en voie de se concrétiser. Vous voyez bien que lorsque les Gilbert DIENDERE et autre Bassolé démentent et rassurent, c’est qu’ils ont déjà commis des dégâts énormes. Il ne peut s’en trouver que des naïfs comme SOME pour les croire. Vigilance à tout le peuple pour barrer une fois de plus la route aux imposteurs et aventuriers de tout genre. Que la grâce et la paix soit données ua Burkina Faso par Dieu le Père et le Seigneur Jésus Christ. Les portes du Burkina sont fermées aux terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:54, par Pagnimdi
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes sincères condoléances aux familles éplorées des gendarmes. très chères combattants de la liberté, après les tristes évènements de 2014 et 2015, nous voila face à une autre situation qui nous demande d’êtres unis comme par le passé pour vaincre une fois de plus ce qu’on cherche à nous imposé, le terrorisme qui sera enterrer ici au Burkina Faso.
    Aidons nos vaillants Forces de Défense et de Sécurité comme demandé à nous sortir de cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:55, par soul papus
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    La réalité des chose est en face maintenant .on espère que nos force de sécurité seront a la hauteur pour résoudre se problème qui sévit dans les autre contre. que dieu bénisse le BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 14:58, par Patarab Talé
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Paix à leurs âmes !!!Et qu’ils sachent qu’ils seront venger.Ses assassins ont tué des gendarmes mais ils ne vont plus tuer quelqu’un de leurs vie...

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:08, par Hien Sié Dolokité
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mon souhait serait que les burkinabè fassent une fois de plus preuve de solidarité et de d’engagement pour relever ce défi. Comme nous avons su le faire à des moments critiques de notre histoire récente, nous avons la capacité de créer un système de collaboration avec nos forces de défense et de sécurité pour barrer la route à cette barbarie que des hommes sans lendemain et sans espoir veulent nous imposer. Montrons leurs que nous plaçons encore beaucoup d’espoir à notre jeune démocratie et que nous ne laisserons personne la prendre en otage. Et comme le chef d’état major des armées l’a souhaité dans son communiqué, la vigilance doit être de mise.Montons des "brigade" d’observation partout dans les villages et les villes pour détecter et signaler tout comportement suspect. Évitons par contre d’agir individuellement pour nous faire assassiner. "Quant le peuple se met débout, les ennemis de la république tremblent." N’am lara, am sarra !"

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:09, par tenga
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que la terre soit légère á nos vaillants serviteurs du Faso.
    Je cherche aussi une reponse par celui qui a l´intelligence non celui qui reagit par emotion :
    "Dite moi si le general Diendere reconnait aujourd’hui que le Systeme Blaise etait sale et veut créer son parti serait il aussi accepter comme les gars du MPP qui ont ete la matiere grise du Systeme Blaise ? Je serai content de lire une reponse intelligente qui me permettrait de grandir en esprit."

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:10, par MOI
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Aya ca commence ! que dieu nous protège

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:10, par verité
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    condoléances aux familles éplorées des gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:13, par Traoré
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Paix Aux âmes de ses vaillants defenseurs. Vivement ques les fautifs soient rattrapés le plus vite possible. Dans notre cher Faso les malfrats n’ont pas leur place. Tôt ou tard ils repondront de leur forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:17, par Le transitaire
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Comment et à qui signaler les mouvements suspects ?
    Il faut communiquer un numéro vert pour permettre aux gens d’appeler gratuitement.
    En outre, s’il est vrai que certains membres de l’ex RSP sont toujours en cabale, il faut les identifier et publier leurs photos dans les 45 provinces du pays. Il faut les traquer et je sais que la gendarmerie est forte dans ça voilà pourquoi d’ailleurs on commence à attaquer les gendarmes.
    Modérateur, faut faire pardon et laisser passer mon post car ça fait un bout de temps que mes posts ne passent plus. Modération d’accord mais la liberté d’expression doit être un acquis surtout quand il s’agit de sujet d’enjeu national.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:18, par SHALOM !
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances aux familles de nos braves pandores !
    Voici les signes qui confirment que Diendéré et Bassolé ont pactisé avec le diable !
    Mais DIEU est au contrôle, ma patrie ne sombrera pas !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:18, par TIEN FOBA
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    C’est là la preuve que nous sommes vraiment en insécurité. La priorité doit être à ce niveau au lieu de se précipiter pour aller aux élections. Paix à leur âme et toutes mes condoléances aux familles attristées.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:19, par SEBGO
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    ca devient serieux ! meme tactique que boko haram.et si le gouvernement avait raison pour les djiadistes, on est loin de se tirer d’affaire...

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:19, par clartvérité
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    La solution s’avère une gestion adéquate des effectifs de nos armées. Au lieu qu’ils se promènent en uniformes dans les maquis, ils seront plus utiles si des casernements stratégiques étaient créés et dotés en personnel de façon suffisante. Vous me direz certainement qu’il y a manque d’effectifs. -Le sur effectifs des régiments de Ouaga et Bobo peut être utilisé en attendant des recrutements massifs.Par ailleurs, une bonne et rigoureuse formation militaire de notre jeunesse à travers le SND peut contribuer juguler le problème d’effectif.

    Toutes mes condoléances aux familles des illustres pandores.
    Clart verite

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:19, par Tarsida
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Bon Dieu !! pourchassez ces délinquants et mettez les hors d’état de nuire, pourvu que ça ne soit pas des djihadistes

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:21, par Raoua
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Trop de militaire dans les villes du centre du pays
    Ouagadougou : Camp Lamizana, camp Guillaume, Camp Naba Koom 2, un autre se trouve à Karpala et j’en passe....
    Bobo : Camp Ouezzin
    Kaya : Camp......
    Le rôle du militaire est la défense du territoire et la sécurité des citoyens, pourquoi tant de concentration de militaires au centre et laisser les frontières sans defense ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:21, par Tanga
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes les condoléances aux familles des disparus,
    Cette affaire d’attaques au frontières est sérieuse. Les putschistes veulent-ils transformer leur coup en rébellion ?

    Chers compatriotes, la patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:27, par Cdt Massoud
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    RIP pour nos gendarmes, puisse Dieu les reçoive dans sa Sainte maison. Restons vigilants car la tête du serpent n’est pas encore coupé. La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:30, par la verité vous affranchira
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    comme Diendéré a reussi à prendre le contrôle de leur coup d’état pour s’assurer de son échec, ils envisagent maintenant une rebelion pour diviser le pays et ses regions. ils vont encore echouer bien sûr

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:36
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que nos Gendarmes reposent en Paix !!!

    en même temps pour dire que l’armée ne doit plus baisser la garde. l’ensemble du territoire doit être sécurisé. Sortez des casernes et occuper le territoire comme il se doit. la Gendarmerie est de plus en plus visée, c’est bizarre !!

    Au Chef d’Etat-major Général des Armées, nos postes de gendarmerie, police, douane ont besoin de votre appui (locaux sécurisés, personnel renforcé, équipement etc..). Nous sortons d’un coup d’état, normalement la vigilence doit être de mise sur le territoire.
    Ces brigands viennent d’où ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:37, par le juste
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Vraiment que le tout puissant nous épargne de ces malheurs, aussi, je suggère que des unités de l’armée ou de gendarme puissent être redeployer tout au long d la frontière (au moins 20 agents par jour pour la garde et par poste. car souvent 4 à 5 agents en ces temps qui courent ne suffit plus

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:37, par Mite
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Vous voulez nous rassurer, ramassez les 33 RSP toujours dans la nature déjà !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:40
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Hummm vous croyez que quoi tous les terroristes du monde qui étaient les protégés de blaise et gilbert vont maintenant se faire entendre et de la plus mauvaise des manières Il faut sévir de toute façon on sait que la plupart des terroristes de blaise et gilbert logeaient à waga 2000 et environ il suffit de les foutre tous à la porte eux et leur famille et fermez nos frontières avec le mali et les laisser se débrouillez entre eux chacun n’a qu’à faire et assumer sa révolution personne n’est venu nous aider à prendre les balles donc les maliens aussi n’ont qu’à gérer leurs terroristes en interne

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:41, par
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il faut dire que Tu es foutu

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:42, par L’Afro-optimiste
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    D’abord je m’incline devant les corps de ces valeureux gendarmes.

    Tous ceux qui veulent porter une atteinte grave sur la terre de nos ancêtres verront un effet boomerang terrible.A bon entendeur...

    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:47, par Adoume
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Cette bande de voyous n’ira pas loin. Il vont trouver devant eux des Burkinabè unis et solidaires pour les bouter hors de notre cher pays.
    Chers compatriotes, soyons 17 000 000 d’agents de renseignement et combattants aux service de notre patrie et de notre vaillante armée. Ces voyous ne nous font pas peur.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:50, par lemarabout
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Ce qui me surprend , cette attaque a eu lieu au moment du couvre feu.Je voudrais savoir si le couvre feu ne s’applique pas dans les zones frontalières ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:53
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Internautes 7 et 9, je valide. Nous devons nous mobiliser pour poursuivre la défense de notre Patrie. Non mais ce n’est pas vrai !! Nous avons pris ça en pleine face.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:53
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Internautes 7 et 9, je valide. Nous devons nous mobiliser pour poursuivre la défense de notre Patrie. Non mais ce n’est pas vrai !! Nous avons pris ça en pleine face.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:54, par le tonneur
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Paix l’âme de nos vaillants gendarmes !!!!
    Brave peuple du mandingue la zone des trois frontières " Burkina-Mali-Cote d’ivoire " mobilisons nous !!!!
    Ils veulent venir au secours des généraux félons !!!
    Maiga du MNLA ne peux pas et doit pavaner a Ouagadougou entre deux avions il gagne l’argent là où !!!
    Ah je vois enlèvement d’otage et trafic de drogue.....
    Cher frère du Faso imaginons une minute les 2 généraux félons pavaner à Bamako entre deux avions !!!quelle sera notre réaction envers les cousin de l’autre coté de la frontière !!
    Il faut que notre pays d’être une base arrière même passif des rebelles maliens
    Que Dieu nous bénisse !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 15:57, par mr
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Continuer a croire que ns pouvont combatre ces gens la.
    Meme les americains ont de problem avec eux c’est pas ns qui
    N’avons rien sauf notre bouche qui pouvont les combatre.priont le seigneur qu’il
    Ns vien en aide c’est tout.quand ca va commencer nos ludeurs de osc et autres hommes politic
    Vont partir ns laisser ici.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:03, par BEN
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    il faut que la transition veuille, chaque fois je vs informe mais j,ai comme l,impression que
    la reception de votre cote est mise a la marge.Quand les jeunes ont chasser blaise, je vs prevenu qu,il a trop de va et vien ouaga et abidjan. Que blaise etais toujours present a ouaga
    conclusion ?? ca failli embraser tous burkina.2steps ceux que dramany ouatra a convoyer
    d,abidjan pour venir aider a detruire votre pays puisqu,il ne connais que ca + ceus qui sont
    sortis des grottes sont encore dans le perimetre du faso.ILS ont recu de l,argent pour un
    boulots qui n,a pas encore commencer .Arreter diedere est un fait, faire parler cet homme
    en est une autre history, votre transition ne semble pas mesurer la graviter de la situation .Tous ceux qui sont in power in ci ne sont pas des democrates vs le savez vs meme leur
    ancien loge etais le faso, c,est avec le sang qu,il prospre, meme nos parents qui sont dans les contrees reculer savent que quand le ciel est charger de nuage ce n,est pas toujours qu,il pleut mais ils s,aprettent toujours] alassane draman rappel son soit disant ambassadeur de faso in ci ,la meme nuit il ya attaque.Comment perquisitionner la maison
    d,un bandit sanguinaire de soro aiguille peut il pousser un pays a vouloir rompre sa relation
    avec un autre ?? please MR LE PRESIDENT TRANSITAIRE, be careful. il y a un burkinabe
    qui avais dit si diedere parle beaucoup vont fuir du faso, il faut qu,il parle il est bien de lui
    faire parler pourque ceux qui doivent fuir, fuient que de lui garder les levres cousus pourque les gens meurent. today 3man have been die et demain ?? les bramogosde rsp qui ont fongnon qui sont dans la nature , savez vs s,ils ont traverser la frontiere ivoiro ?
    sans compter ceux que vs aviez recuperer l,ors de la saga manquer d,ou sont.ils venu ??
    de la syrie ?? iam not sure .JE ne suis pas burkinabe ce n,est pas moi qui vs informera de tous ce qui est dailleurs a votre porter de savoir et de comprendre pour les resoudres
    je suis BEN
    et non un zenenal arreter

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:10, par assasse
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    koro yamyele vou avez deja tou di

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:11, par Rodrigue
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que la terre libérée du Burkina vous soit légère, mais nos forces de l’ordre doivent se ressaisir
    Finie l époque où on se relâche lors des gardes ou s accommoder facilement à certaines situations, vos vies et celles de vos concitoyens sont de plus en plus menacées, soyez vigilants et sevissez bien s il le faut,que Dieu vous protège et vous assiste

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:12
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    C’est bien ce que je craignais en disant que tant que Blaise et François seront en divagation dans la nature avec les moyens qu’on leur connaît, le Burkina risque fort de ne plus retrouver la paix. Le vice président du MNLA qui avait été arrêté et relâché avait clairement dit en français facile que Blaise et Djindjéré étaient leurs complices et que depuis l’arrestation de Djindjéré, il avait reçu l’ordre de couper le phone pour éviter que la transition n’enregistre leurs combines. Pour sauver le pays à l’heure actuelle, il n’y a pas mille solution. Il faut que la communauté internationale fasse pression pour qu’on nous livre le Blaiso et François. Dans le cas contraire, on est bien foutu. ADO malheureusement joue très mauvais dans cette histoire lui qui pourtant n’a pas que des amis sur son sol. Le couteau pourrait bien se retourner contre lui.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:26, par DAS
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mes condoléances aux familles de ces martyrs. Mais l’État burkinabé aurait pu éviter ce drame. Hier un homme avait été enlevé et égorgé dans la zone et tous les témoignages laissaient voir un acte purement et simplement terroriste. Pourquoi attendre donc cet attaque pour renforcer la sécurité dans cette zone ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:36, par ka
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que Dieu tout puissant les reçoive dans son Royaume : mes condoléances aux familles. Ce n’est que le commencement, car nos frontières sont poreuses, et le manque d’armes des terroristes seront les causes de ces attaques. Que le gouvernement prenne des précautions pour mieux sécuriser nos frontières entre le Mali et le Niger.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:37, par lakassere
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Comment expliquer cette attaque subite ? Les hypothèses sont nombreuses mais une seule semble plausible à mon sens. Des gens avaient que si leurs candidatures au élections étaient invalidées, il n’y aurait pas d’élection au Burkina. Voici qu’à 3 jours de l’ouverture de la campagne électorale, leur garçon de course "le Général Diendéré" fomente le coup d’Etat le plus bête du monde. Devant la résistance du peuple, le coup d’Etat échoue lamentablement. Des rumeurs avaient couru que les putschistes menaçaient de faire appel à de forces extérieurs pour les aider. L’attaque de la gendarmerie de Samoroghouan est la mise en exécution de cette menace. Il faut que les forces de l’ordre soient plus vigilant encore. Un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:47, par Jagger
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Je pense qu’avec l’arment recupere du RSP, l’armee nationale doit disposer de capacite de riposte consequente et ces armes doivent etre mobilisees au niveau des frontiers pour securise le territoire. N’oubliez pas que ces gens la peuvent organizer ces attaques juste pour donner l’impression que les Djihadistes ont pu penetrer notre territoire parce que le RSP a ete dissout et Blaise chasse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 16:58, par SING
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Malheureusement on nous apprends que des leaders de l’ex CEFOP sont impliqués dans le putsch et auraient utilisé des passeports étrangers pour se rendre à Abidjan et au Maroc avant le putsch. Vous voyez, c’est comme ça qu’ils nous remercient nos politiciens aveuglés. Dieu est le pourvoyeur du vautour aveugle. Ce peuple triomphera toujours des gens mauvais croyez-moi. Qui a amené l’histoire de l’inclusion au Burkina ? Allassane. Qui nous avait trouvé un médiateur avant crise au compte du Burkina juste une semaine avant le putsch ? encore Allassane. Qu’est ce que DIENDERE est parti faire en Cote d’Ivoire 6 jours avant le putsch ? Pourquoi rencontre t-il le petit frère d’Allassane à SINDOU avec Eddie COMBOEGO ? Pourquoi Allassane refuse de nous laisser en paix ? Pourquoi veut-il se venger de nous à cause d’un individu ? Ce Mr OUATTARA n’a jamais été un démocrate et Dieu qui a toujours aimé ce pays s’en chargera.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:00, par gandaogo
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    NE VOUS EN FAITES PAS ON LES AURA CA C’EST SUR ET CERTAIN

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:23, par Bouba
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Si c’est pour créer un rébellion financée par l’ex-dictateur, c’est voué à l’échec. De toute façon aucune rébellion ne peut tenir contre le Burkina car c’est un peuple solidaire dans sa diversité et vous serez vomis partout par la population, et l’Armée veillera au grain. Même à Ziniaré Blaise a été vomis sinon pourquoi même pas une dizaine de personnes n’est sorti marcher à Ziniaré pour le soutenir lors de sa chute. Diendéré a été vomi à Yako, Bassolé à Réo et il le sera également à Nouna.
    Je demande à la TRANSITION de ne pas céder à la psychose et d’organiser les élections le plus /tôt possible.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:26, par coulibaly
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    bonsoir !
    Toutes mes condoléances aux familles éplorées !
    Plus de vigilance car le pays des Hommes dignes et intègres a des ennemis sérieux.
    Nous demandons aux décideurs de renforcer tous les postes de sécurité frontaliers mais aussi les agents paramilitaires qui peuvent venir en appui en cas de besoins.
    Encore, une fois, bravos aux agents de sécurité !
    Que la terre sainte de la patrie soit légère à notre combattant tombé et le bon Dieu l’accepte dans son glorieux royaume !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:28, par koh
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances les plus attristées à la grande famille Gendarme et particulièrement aux familles respectives de ces braves gendarmes. Que le Dieu de bonté et de miséricorde les accueillent dans sa demeure éternelle. Amen
    pourquoi ce sont seulement des gendarmeries que l’on attaque ?
    C’est parce qu’ils facile ou quoi ?
    Dans la zone de Samaragouan, N’Dorola, les dozos sont organisés et PEUVENT APPORTER UN APPUI CONSIDÉRABLE A RETROUVER SES BANDITS

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:30
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il faut un rédeployement des effectifs dans les zones à hautes risques surtout aux niveaux des frontières et demander une franche collaboration des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:35
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Attention peuple burkinabè ! On essaie d’attirer nos attentions et nos efforts vers les frontières pour agir au centre. Il faut beaucoup de vigilance aux environs de la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:39, par Sidpayétka
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    BONSOIR A TOUS !
    QUE LA TERRE DE LEURS ANCÊTRES LES REÇOIVE EN PAIX ET PLOMBE LES EFFORTS DE CES ASSAILLANTS.
    Peuple du Burkina Faso, l’ennemie peut survenir de la ou l’on s’attend le moins donc la vigilance doit être de rigueur. A nos forces de sécurité, il temps de fermer toutes nos frontières et régler les comptes a ces assaillants. Dieu seul sait s’ils ne sont pas déjà dans des positions avancées dans le pays. Vigilance, vigilance et encore vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:39
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Attention peuple burkinabè ! On essaie d’attirer nos attentions et nos efforts vers les frontières pour agir au centre. Il faut beaucoup de vigilance aux environs de la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:54, par Sergent-Révolutionnaire
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Que le Gouvernement fasse indemnise convenablement ces familles. Cela montre combien on doit sécuriser surtout nos frontières avec des hommes et des armes sophistiquées. Plein succès à nos FDS

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:55, par ZST
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que les âmes des vaillants gendarmes reposent en paix. Pourquoi jusqu’à nos jours ou l’insécurité va grandissante nos brigades de gendarmerie et de police sont toujours sous équipées en personnel et en matériel sophistiqués. Rares sont ces brigades ou on peut trouver plus de 3 agents pendant la garde et avec quelle arme !! A quoi bon entasser le matériel sophistiqué dans les magasins si on est en proie à des terroristes et des djihadistes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 17:56, par bayalalamb@yahoo.fr
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Soyons sérieux et sereins, n’accusons personne ans avoir les preuves. Soyons lucides, c’est tout à fait opportun que des bandits utilisent la situation actuelle du Burkina pour commettre des crimes. Notre armée n’existe pas car nous avons une armée mexicaine (plus d’officiers qui ne servent à rien si ce n’est de sillonner les bars, occupés des postes administratifs bien rénuméré et se pavaner dans les villes) . Il faut une véritable organisation de l’armée, car Blaise l’a démantelée. Il faut revoir toutes les structures de l’armée, notamment les renseignements et surtout des militaires bien formés et aguerris aux combats.

    Actuellement l’armée du burkina n’existe pas, nous nous retrouvons dans la même situation que pendant la guerre du mali ou nos soldats et officiers furent lamentables.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 18:17, par Jagger
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Je pense qu’avec l’arment recupere du RSP, l’armee nationale doit disposer de capacite de riposte consequente et ces armes doivent etre mobilisees au niveau des frontiers pour securise le territoire. N’oubliez pas que ces gens la peuvent organizer ces attaques juste pour donner l’impression que les Djihadistes ont pu penetrer notre territoire parce que le RSP a ete dissout et Blaise chasse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 19:04, par kambiré zième
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    paix a leurs ames et que le Ministère de la defence augmente le nombre de personnes superieur a 05 voir 10 personnes pour la garde des poste des brigardes de gendarmerie et commisaria de police si non c’est pas evident qu’une ou deux pus assurer en cas d’attaque.merci.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 19:04, par martial HLPGD
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il faut interpréter les signes et se rendre compte que le Faso a besoin d’aller aux élections sans tarder.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 19:06
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    comme le voudrais la politesse,toutes mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées !!!si vraiment cette attaque est l’œuvre des djadistes,que la prochaine s’abat sur les membres du gouvernement lorsqu’il seront en pleine conseil de ministre comme ça ils sauront prendre les menaces au sérieux.qui peut me dire que le gouvernement n’a pas crié haut et fort(pendant la crise) que des forces étrangères et des djiadistes se mobilisaient pour soutenir les putschistes ?nous ne somme pas sans savoir que les chefs terroristes ont été arrêtés et transférés a la MACA,pourtant d’autres qui soutenaient corps et âme ce putsch ont réussi a s’échapper.vous pensez que ces gens vont rester les bras croisés sans rien faire,alors que ces derniers continus de croire que le BURKINA sans eux n’est plus le BURKINA et par conséquent mieux vaudra le détruire ?je pleure la population Burkinabé dans ensemble,je pleure les forces de sécurité qui subisse a tord ces coups.je lève mon doigt haut et dis merde au gouvernement de la transition pour leurs passivisme.d’autres se demanderont mais quel genre de passivisme comme s’ils ignoraient que ce n’est pas la première fois qu’une gendarmerie est attaquée dans ce pays.mais m’ba Michelé qu’est ce vous attendez pour doter nos gendarmes et nos policiés de matériels sophistiqués après tout ce arsenal récupérés du camp naba komII ?que DIEU benisse le BURKINA FASO !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 19:33, par lassane
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Chers compatriotes ,il n’y a pas à tergiverser .Tout comme le peuple à su se dresser contre le sale coup d’Etat du 16 septembre 2015 de la Dienderade ,le plus doit encore se mobiliser pour envoyer un message fort aux terroristes qui veulent s’en prendre à notre pays .Pour ce faire pas trop de bavardage mais des actions concrètes .Et j’en propose quelques unes tout de suite ici et maintenant .
    1- Un contrôle de tous les habitants qui habitent la partie huppée de Ouaga 2000 afin de recenser avec précision tous les étrangers qui y habitent et que chacun décline son identité complète ,son travail au BURKINA Faso etc.
    2-Mise en place de brigades de vigilance dans tous les villages et secteurs de Ouagadougou . 3 - instaurer un numéro vert dans tous les chefs lieu de province ou on peut signaler tout étranger suspect qui arrive dans un village
    4- naturellement renforcer les postes de gendarmerie et de police aux frontières ,en armes hommes bien formés en lutte antiterroristes et renseignements

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 19:49, par LEBGATROPTARD
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    IL NE FAUT PAS SE LAISSER DISTRAIRE PAR CELA, C’EST POUR NOUS VENDRE CE TRUC POUR PROLONGER LA TRANSITION. VITE UNE DATE POUR LES ELECTIONS.
    SINCERES CONDOLEANCEES AUX FAMILLES EPROUVEES.

    IL Y A UNE CHOSE..... LE DANGER VIENT DE L ’INTERIEUR ET PAS DE L ’EXTERIEUR.

    LEBGATROPTARD ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 20:02, par SOME
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    JE voudrais m’adressera l’intervenant N°21 Il interpelle un certain SOME qui voudrait aller directement aux elections. Je ne sais de quel SOME il parle car j’ai toujours signé mes interventions sous ce pseudo. Mais il s’est trouvé un individu depuis quelque temps qui signe pareillement malgré mes multiples appels a changer de pseudo. Du moins en tout cas a ne pas signer de facon identique en lettres capitales comme je l’ai toujours faits. Le nom Somé est commun et chacun peut l’utiliser, mais pas de facon a faire croire a une usurpation. Peut etre que tu parles de Somé Valere ? Je ne sais pas ! Quoi qu’il en soit, c’est dire que moi SOME je n’ai pas pris aucunement position pour dire d’aller aux elections. Ma position est tout a faire le contraire.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 20:19, par SOME
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Il apparait que le gouvernement et l’armée doit mettre les moyens aux mains des gendarmes pour défendre le pays : chaque brigade de gendarmerie doit recevoir un équipement adéquat et un renfort militaire approprié.
    L’armée voit qu’elle doit maintenant prendre clairement ses responsabilités car c’est la sécurité des populations, du pays qui est menacée. Ce n’est plus une affaire interne comme avec le RSP ou leurs tergiversations pouvaient être interprétées comme une tactique pour éviter une confrontation entre frères. Ceci est une attaque délibérée. La provocation dans le nord il y a quelques mois vous en avait donné l’alerte. Alors que fait le renseignement militaire ? Ces mercenaires instrumentalisés ne sont pas des jihadistes, ni meme des maliens comme on tente de nous faire croire. Le Mali en tant que pays affaibli n’a aucun interet a s’en prendre au burkina Si le Mali devait le faire, c’était sous Compaore. Donc voyez d’où viennent ces provocations ; on tente de masquer les vraie provenance de ces mercenaires.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 20:32, par Woyo
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Réponse à l’endroit de L oieauDeMinerve : éliminer leurs amis, c’est justement ce qu’ils veulent en agissant ainsi.ils veulent nous pousser à éliminer Djendienre qui est un témoin gênant pour eux.ils craignent que ce dernier ne crachent au tribunal plusieurs morceaux qui mettront à nu leur bestialité. Nous avons marché contre Diendiere mais nous devons œuvrer que sa vie soit sauve pour aller répondre de ses actes à la justice.que la justice décide de son sort.ces djihadistes qui tirent et fuient ne sont que des microbes payés pour pousser les Burkinabè à éliminer Dienderé que les commanditaires souhaiteraient voir disparaitre.
    Au-delà de cet avis, il faut que l’armée prennent au sérieux ces attaques sporadiques des différentes brigades. Aujourd’hui nous sommes à deux attaques.il faut remarquer que l’ex RSP avait tenté des essais de coup d’état avant d’opérer le véritable pronunciamiento le 16 septembre. Espérons donc que ces attaques ne soient pas un prélude à une véritable attaque du pays par une poignée d’apatrides. Dans tous les cas, tout le peuple burkinabè est interpellé. il doit s’allier avec les forces de défense et de sécurité pour s’organiser et montrer à tout ennemi du peuple que Burkina c’est Burkina. Apres Blaise ce ne sera pas le chaos.
    Dieu est avec Nous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 21:26, par Socratos
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que l’âme des illustres repose en paix. C’est maintenant que la lutte contre les enemis intérieurs et extérieurs du Burkina Faso commence. Gloire éternelle à notre vaillant peuple. On saura se relever de cette gifle. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 22:01, par Salama Billa
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout d’abord mes sincères condoléances aux familles de nos gendarmes malheureusement tomber aux attaques de ses bandits . Que leur âme se reposes an paix.
    J’ai mal je ne sais pas par où commencer mais, tout d’abord nos enemy ne viennent pas de loin ils sont tous avec nous au Burkina Faso. Il est vrai qu’il ne bon de tuer, mais ne confondons pas les choses. On peut élémnier tout un cartier pour sauver une Nasion sans faire auqu’un péché. Parce que quand un étranger viens te dire que ta couverture est sal,set’un mambre de ta famille qui lui a dit. Donc avoir un pitié de la vie de sert uns individus ses sacrifier la vie de toute la nation Burkinabe. J’ai tout dit

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 22:24, par Salama Billa
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout d’abord mes sincères condoléances aux familles de nos gendarmes malheureusement tomber aux attaques de ses bandits j’ai mal je ne sais pas par où commencer.
    Tout ce que je peux dire, si nous cherchons de toléré la vie de sert uns individus ,ses sacrifier la vie de toute la nation Burkinabe se n’est pas de l’ amusement .

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre 2015 à 23:16
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Webmaster, laissez passer ce message très vital pour le peuple burkinabè. Les autorités doivent prendre cette attaque très sérieusement. Il faut renforcer toutes les frontières, les villes frontalières (Nord-Sud ; Est-Ouest). Tout le pays doit être sur un pied de guerre : alerte maximale ! Je propose que les autorités prennent les dispositions suivantes immédiatement :
    1) Il faut solliciter l’appui et la collaboration de toute la population burkinabè directement et de manière explicite
    2) Tous les Burkinabè doivent savoir que nous sommes tous menacés. Alors, il faut informer les autorités de tout mouvement suspect, de tout individu suspect
    3) Lorsque vous surprenez des individus suspects, n’essayez pas de les défier, prêtez attention à leurs apparences physiques et toutes caractéristiques pouvant permettre de les reconnaitre. Si vous pouvez prendre leurs photos ou vidéos discrètement, faites-le et soumettez ces photos aux autorités
    4) Il est capital de publier les photos et les noms de tous les éléments du RSP qui n’ont pas jusqu’à présent rejoint leurs lieux d’affectation. Il faut publier leurs photos dans tous les villages et recoins du Burkina, y compris dans les pays voisins amis du Burkina.
    5) Une fois la liste des éléments du RSP en fuite publiée, les citoyens doivent collaborer dans les enquêtes cherchant à les retrouver
    6) Il est indispensable de lancer une collaboration transfrontalière avec le Mali, le Niger, le Togo, le Benin et la Cote d’Ivoire.
    7) Il faut mobiliser toutes les personnes valides et aider les forces de sécurité à sécuriser les quartiers, villages et alentours.
    8) Il faut mettre en place un numéro vert pour informer rapidement les autorités
    9) Il faut mettre à contribution les réseaux sociaux, et les autres medias traditionnels
    10) Tous les burkinabè de l’étranger doivent mobiliser les ressources nécessaires pour aider la nation dans ces moments difficile.
    11) Il faut solliciter l’aide de la France et des Etats-Unis pour les renseignements et les vols de reconnaissance. Solliciter directement de l’aide auprès de son Excellence, l’ambassadeur des Etats-Unis à Ouagadougou

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 00:24, par assi
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    un peu du serieux dans nos analyses et accusations car le burkina qui a longtemps ete epargne est dans le viseur a present.donc de grace laissez travailler les specialistes soyez moderes dans vos interventions

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 02:03, par Flanzon
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes ces prières, plaintes et injures ne servent pas. Le seigneur veille déjà sur notre cher Faso, en témoignent les récents événements du RSP. Il faut plutôt des propositions concrètes que bon nombre ont fait. A mon tour je propose que le Gouvernement rappelle ou sécurise les préfets frontaliers , surtout là où il n’y a aucun poste de Sécurité comme Sindo, Morolaba, Kayan (Kénédougou), Doumbala, Dokuy, Kombori (Kossi), etc... Car, s’il est vrai que les assaillants de Samorogouan ont pris au retour des gendarmes en otage, c’est surement pour demander en retour la libération de DIENDIERE et autres. Or en la matière un préfet ou un Haut-commissaire en otage peut couter encore plus cher. Certains Hauts-commissaire même sont à moins de 50 km du Mali que l’on peut atteindre par une grande voie sans croiser un poste de police ou de gendarmerie (ceux qui connaissent bien le territoire le savent). C’est pas pour dire qu’un gendarme n’en coute pas autant ! Puis il faut vite renforcer les effectifs sécuritaire et doter les BT et CP rapidement en armements.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 02:25, par hommeIntegre
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout d’abord, mes condoleances aux proches des victimes et à tout le peuple burkinabé qui doit rester plus que jamais uni comme une seule famille..Des terroristes quelque soit leur determination ne peuvent reussir dans un pays que si une partie de la population est complice..Donc je reste confiant quant à une issue heureuse pour le Burkina
    @Sing, internaute 60....des implications de leaders de l’ex-cfop dans le putsch ? Sources fiables ? Ceux qui sont pressés pour qu’on aille aux elections ont -ils peur d’etre démasqués ?.. je serai heureux de vous relire sur le sujet

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 02:55
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    ILs attendent quoi pour prendre le matos du RSP qu’ils exhibaient pour aller combattre ces gars. On verra tout dans ce pays. J’espere que l on ne va pas aboutir a la situation du mali

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 06:25, par gangobo
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mes condoléances aux familles éplorées , aux forces de décences et de sécurités et que leurs âmes reposent en paix . Merci à Yamyele sur certains points. Il faut que les éléments de nos forces de défenses et sécurités soient vigilants. Évitez de se regrouper dans les pickups surtout les brigades mobiles d’intervention. Les éléments des brigades de frontières doivent avoir un élément de veuille. Éviter d’aller fouiller les véhicules sans être armés et sans une couverture . Nous voyons comment les gendarmes et les policiers travaillent dans les bureaux frontières et sur les routes. Quand on n’a les moyens pour s’acheter des armes sofistiquees, on fait avec les moyens de bord en libérant son génie créateur. Un fusil à pompe à canon ours avec des chevrotines vaut mieux qu’une Kalachnikov.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 07:52
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    paix a l’âme de nos gendarmes. qu’on les dotes d’armes performantes et qu’on les formes bien voir s’ils ne vont pas finir avec ces bandits la

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 08:05, par kouadio
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Je pesne sincerement qu’on doit prendre ces attaques au serieux et s’attaquer a la pieuvre au lieu de faire dans la mauvaise communication en accusant des burkinabe d’etre derriere ces forfaitures de jihadistes. Ces gens savent qu’on est affaibli et qu’on n’a plus une armee aussi solide et soudee. Ils vont nous tester et nous titiller de temps a autre. Je rappelle que le démantèlement des bérets rouges au Mali a permis aux djihadistes de s’installer dans le pays. Le demantelement du RSP avec tapages et mensonges va nous couter cher. Un certain colonel Lona Charles a deverse toute sa haine sur ces valeureux soldats et les officiers du RSP. Pourtant ces gens ont defendu le territoire sur plusieurs fronts, mais ne vont plus le faire car leur dignite a ete baffoue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 09:33, par Coulibaly Bakary
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que Dieu nous aide. il faut que l’Etat redouble d’efort pour cette zone car elle tres vaste pas de camp et les poste de police et de gendarmerie sont pa en nombre

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 09:46, par TIENDREBEOGO
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances aux familles des victimes. A mon avis, ce sont des terroristes qui semblent être venus du Mali. Les forces armées ont intérêt à renforcer leur dispositif sécuritaire au niveau des frontières afin de faire face à ces délinquants.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 09:51, par KOBYAGDA Moussa
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mon Chef d’État-major général mettez en disposition des moyens (personnel & logistique) à nos agents de sécurité qu’ils puissent se défendre et nous garantir notre sécurité et non jouer chaque fois le MÉDECIN APRÈS LA MORT.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 10:04, par BAMOGO Noufou
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances aux familles des trois braves gendarmes, que la terre livre du Burkina leur soit légère.
    Nous demandons que les coupables soient retrouvés et jugés conformément à leur forfait. Ce
    sont les conséquences du putsch pour cela la justice doit bien faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 10:14, par leregard
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout d’abord, que nos gendarmes tombés pour la Patrie reposent en paix. Je ne comprends pas que la hiérarchie, en ces temps de troubles (plus d’une trentaine de RSP dans la nature après la libération de Kosyam, appel des putschistes à des djihadistes et armées étrangères pour un appui au RSP, etc.) n’ait pas renforcé les postes frontières (douanes, police, gendarmerie, etc.) en hommes et moyens conséquents puisque la menace a été identifiée. Pire, il semble que la présence de ces djihadistes avait été signalée et même qu’une première tentative avait échoué. Le minimum à ce moment eût été d’y déployer des renforts avec des armes conséquentes. Maintenant on nous dit que les dispositions sont prises pour sécuriser le pays. On aurait pu éviter la mort de ces gendarmes si la hiérarchie avait été prévoyante, avait anticipé. Ou bien il y a un laxisme ou elle n’a pas été capable d’évaluer le degré de la menace. Dans tous les cas, ce n’est pas acceptable, à moins qu’elle ait été absorbée par l’après putsch manqué du RSP. Il y a quelque chose à faire. La hiérarchie doit nous dire pourquoi sachant la présence de ces djihadistes et même les confrontations qui ont eu lieu avec les gendarmes quelques jours avant l’attaque fatale, n’ait pas pensé bon de renforcer le poste de Samorogouan et de tous les postes de police, douanes et gendarmerie aux frontières ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 10:29, par Valentino
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Je pense qu’il faut revoir cette zone de l’Ouest du Burkina Faso. Cette situation décevante à pour corolaire la mutinerie de 2011. beaucoup de militaires ont été purement et simplement radiés de l’armée. Plusieurs femmes qui servaient la département de Samorogouan ont été victimes des coupeurs de routes quand ils revenaient de Bobo avec tout leur salaire et leur portable. Ces soit disant coupeurs de route ont même dit aux femmes que dire à Blaise que c’est parce que eux ils n’ont pas de travail qu’ils font ce boulot.
    Beaucoup de ces militaires sont aux rang des djadistes au Mali. ces militaires connaissent très bien le dispositif de sécurité mise en place par l’armée burkinabè et même les failles..
    Je pense que le gouvernement burkinabè ne devraient pas dissoudre le RSP. Ils devraient en reconstituer un corps d’élite pour ces genres d’opérations pour sécuriser la bande frontalière avec le Mali et le Niger.
    Comme la sagesse africaine nous enseigne, on ne piétine pas deux fois les testicules d’un aveugle. Au gouvernement de la transition de savoir tiré les leçons de cette attaque et de préparer un plan intégré de riposte en impliquant surtout tous les acteurs (gendarmes, policiers, militaires, services de renseignement du Burkiana et des autres pays, populations locales).
    Un exemple, à Baguera, une localité située à 7 km de Mali et à 14 km de la Côte d’Ivoire est une zone de trafic ou toute la nuit, les camions et les cars circulent sans contrôle. Voyez nos frontières sont poreuses et il va falloir contrôlé tout ce qui rentre et sorte de notre territoire.
    Ma contribution à moi

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 10:37, par SID WAYA
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Voilà ce que les putschistes assassins et leurs complices avaient prévu pour nous mais ils le payeront cache. S’ils pensent qu’ils vont délivrer les 2 officiers véreux ils se trompent car le peuple est debout comme un seul homme.
    S’il vous plait Mr le chef d’état major si vous voulez qu’on vous aide , aidez - nous à vous aider en publiant les noms et les photos des 30 fuillards de l’ex- RSP.
    Sil vous plait mettez également Bassolet en lieu sur. Nous vaincrons soyez certain !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 10:55, par GANZOURGOU BIGA
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout d’abord mes sincères condoléances aux familles de nos valeureux gendarmes malheureusement tombés sous les balles assassines des ennemies de notre peuple.
    Vaillant Peuple du Burkina, comme beaucoup le disent, soyons très vigilant et faisons une lecture intelligente de la situation.
    1-Exigeons du Gouvernement des actions ou des instructions à donner à nos FDS fassent à la situation,
    2-Exigieons du Gouvernement une position claire par rapport aux élections,
    3-En cas de prolongation de la transition, exigeons la mise en place d’une commission d’évaluation de l’action gouvernementale afin d’exclure de ce gouvernement les moins dynamiques ou carrément repartir avec une nouvelle transition (il ne sert de faire rapidement les élections d’une très mauvaise manière)
    4-Tous les burkinabé qui sont hors du pays et ayant des comptes à rendre à la nation doivent être identifié et pisté par les SDR,
    5-Mettre en ouvre pour faire revenir les anciens dignitaires du CDP.

    VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ
    VIVE LE BURKINA FASO
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 11:05, par L’Africain
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    PAS DE DEVELLOEPEMNT ANS PAIX ! PAS D’AVENIR SANS SECURITE !!
    Cette attaque qui du reste n’est pas la première est un signe de plus que nous devons redoubler de vigilance et barrer la route à l’insécurité. Retenons bien cela. En matière de lutte contre l’insécurité, le RENSEIGNEMENT est l’activité la plus importante. Tout dépend du système de veille sécuritaire mis en place. Or pour avoir l’information (la vrai), il faut des hommes, un organisation, du matériel et la population.

    Pour donc juguler ces attaques, il faudrait au niveau de l’Etat :
    - ramener au plus tôt le Ministre BARRY, (je ne dis pas qu’il est notre sauveur mais il va surement contribuer efficacement à la lutte)
    - Doter les forces de l’ordre de moyens conséquents (dromes, véhicules, lunettes équipement infra-rouge, gilets efficaces (pas ceux acquis par BOGOUMA), etc.
    - Renforcer la présence de l’Etat sur toutes nos frontières (Multiplier les BT et CP dans ces zones.
    - Mettre en place un système de renseignements incluant la contribution des populations
    - Former et sensibiliser les populations desdites zones sur la lutte contre l’insécurité
    - Enfin former tout le peuple burkinabè à l’image d’Israël où tout citoyen est avant tout un militaire.
    Aussi, alerte maximal dans les BT et CP des zones frontalières (pas de laxisme, pas de complaisance pour chefs absentéistes ni pour les éléments négligents).
    Renforcer les mesures transfrontalières de lutte contre l’insécurité.

    Unis et mobilisés, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 11:06, par Yiriba
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Triste, mais il fallait s’y attendre dans un environnement trouble au Mali et au Niger qui représentent nos 2 plus grandes frontières. Il faudra apprendre à vivre avec cette ménace malheureusement. Il ne faut surtout pas trop paniqué, mais rester vigilant et coopératif avec avec les forces de sécurité, c’est la clé. Ainsi, ces terroristes ne réussiront pas à bâtir des nids dans le pays. On va les vaincre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 11:32, par Siya Dja
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    RIP à nos vaillants Gendarme tombés lors de cette attaque. Chers Burkinabè, l’heure est grave.
    Qui en veut au Burkina ? Qui est à l’origine de tout ça ? Dieu seul sait. A mon sens il faut que nous réfléchissons et de la plus belle des manières. En juin déjà les autorités de la transition parlait sur les ondes de RFI d’une complicité du Général Djibril Bassolé avec des Djihadiste pour destabiliser le Burkina Faso. Quelque jours après, on apprenait l’attaque d’un poste de la gendarmerie au Nord. Dans leur communiqué, la transition nous faisait cas des individus parlant la langue Touaregs qui auraient causé cette forfaiture. Lors des récents évènements dans le pays, la même transition nous dit que le Gnénéral Djibril Bassolé est entrain de mobiliser des groupes Djihadistes pour venir en aide à Diendéré et voilà que quelques jours après un autre poste est attaqué causant la mort de nos frères gendarmes.
    Ma question est la suivante :
    - Comment ce fait-il que le gouvernement aussi renseigné soit-il n’a pas pu anticiper ces attaques ?Ou le gouvernement nous donne des fausses informations où qu’elle est complice de cette situation.
    - Pourquoi le gouvernement depuis lors n’a pas renforcé le dispositif sécuritaire dans nos frontière ? Parce que les éléments viennent du pays et nul part ailleurs et tout ça pour lever le niveau d’alerte.
    - Et si nous étions tous victime d’une manipulation dépuis le sommet de l’état pour mettre hors d’état de nuire un certain Djibril Bassolé qui disposerait aussi de moyen que leur mentor pour cette campagne électorale ?
    Ne nous laisson pas manipuler car le politique utilise tous les moyens pour arriver à ses fin.
    L’avenir nous en dira plus.
    Que Dieu sauve mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 12:01, par yac
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Tout porte à croire que cette attaque relève du mercenariat. Quelqu’un ou un groupe à payé ces mercenaires pour exécuter une partie d’un plan visant à semer la terreur au sein de la population du Burkina Faso. C’est la preuve que les forces du mal sont vraiment déchainées contre nous. En effet qui voudrais voir s’installer une vraie démocratie (le pouvoir au peuple) au cœur de l’Afrique de l’ouest ! Donc maintenons la mobilisation aussi forte et ouvrons grand les yeux et les oreilles. Apportons l’appui nécessaires aux forces armées du pays pour nous protéger. Je reste convaincu que le peuple sera vainqueur dans ce combat sans merci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 12:31, par barouleo
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Je suis de meme idee avec le numero 09.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 12:45, par Samuel
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Puisse Dieu vous consolé. Je crois qu’avec le concourt de tous, population et forces de défenses et de sécurité, nous vaincrons les ennemis de la nation d’où qu’ils viennent. Chacun de nous doit être vigilant. D’ores et déjà les politiques avec la haute hiérarchie de l’armée, doivent mettre en place des stratégies d’information ; de sensibilisation et de formation des populations en vue d’une contribution efficace à la lutte contre les imposteurs de la nation. Rien ne peut vaincre une nation unie et solidaire. Gardons nos esprits n’ayons pas peur surtout.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 12:48
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que les âmes repose en paix.
    tout d’abord il y a une question à se posé
    Pourquoi tout c’est attaque c’est sur les gendarmes seulement ?????
    au Nord les gendarmes,à l’ouest des gendarmes. lors de l’escorte ou il on enlevé l’étranger c’était un gendarme qui a été grièvement blessés.
    essayons de comprendre le pourquoi aussi sa pourrai nous êtres utilise.
    Et aussi il faut que le Gouvernement mettent tout les force de sécurité au même titre de vie et renforce les moyens au même.
    tant qu’il y aura cette inégalités au sein des force sa sera toujours difficile pour leurs boulot.
    tout les force doivent avoir pour priorité la sécurité des personnes,du territoire et les biens.
    du militaires jusqu’au derniers des paramilitaires il ne dois pas avoir de discrimination mais un boulot commun.
    QUE DIEU BÉNIS LE BURKINA FASO ET,C’EST FILLES ET FILS.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 13:33, par Claloy
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    jai écrit 3 fois depuis les engagements pris nuitamment entre notre armée bien aimée et le camp de golf devant le Mogho Naba.mes messages n’ont jamais été difusés.pourquoi webmaster ?je suis Digne Burkinabè et mes frères et soeurs ont le droit de s’inspirer de mes idées.mon 4ème message es le suivant:l’identité de l’assaillant tombé pourra aider les enqueteurs a demasquer les autres et leur origine.merci de laisser passer !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 15:20
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mes condoléances à ces braves gendarmes qui restent les défenseurs en matière sécurité du pays ,que la paix du seigneur les accompagne.
    il est tant pour l’armé burkinabé d’ouvrir l’œil sur les frontières et surtout sur ce qui pourrait être manigance par les pro-cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 17:36, par kouka !
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    N’endormez pas les gens avec cette histoire d’islamiste que vous nous avez servi pendant le putch ! Ces gens sont dans le village depuis quelques jours. La population a même alerté les autorités. Est ce que du renfort, est venu de Bobo, pour sécuriser la population, NON ! C’est maintenant qu’on veut savoir qui est garçon !

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 17:55, par Leyman
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Reposez en paix et que la terre libre du BF vous soit legère.
    Vous comprenez que les gendarmes ne sont pas bien équipés. A ouaga si vous voyiez le RSP, même un fou n’osait s’approcher d’eux. Quand ils tirais en l’air on sait deja que c’est eux. Les gendarmes qui sont encore plus professionnels n’ont que des armes legères et un personnel reduit quand ils tournent la nuit. On remarque également qu’aucun m’embre du gouvernement ne se soucis de ces gens. Et quand ça chauffe chacun cour vers leur camp pour s’y refusier. Une cinquantaine de bandit armés contre cinq à dix moins armés ? Même dans nos rêve !!! Une gendarmerie sans cloture comme on a pu voir à la télé. Un militaire bien entrainé mais sans arme est un civil. C’est vraiment dommage pour l’armée de laisser ces braves hommes mourir de la sort tout en sachant que des tir à l’arme lourd pouvais repousser ces assaillants sans mort d’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 18:31, par noaga
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    paix a leur ame

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 19:26, par GBS
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Mes condoléances aux familles de ces gendarmes et que qu’ils reposent en paix.
    Je me pose une question sur cette attaque. Pourquoi les gendarmes après avoir porté sécours à la population n’a pas cherché à alerter les autres postes de gendarmeries présents dans la recherche de ces bandits ? Je crois que des bandits qui sont capables de prendre en otage un village, ça sentait déjà les méthodes des djiadistes ou leurs acolytes. Par rapport à la contribution de la population pour la sécurité, il faut une sensbisation des populations des villages, surtout frontaliers. Je voudrais que les gens sachent dans les villages les plus réculer, il faut, une sérieuse sensibilisation (j’insiste) afin que les population sachent que les forces de l’ordre sont là pour leur sécurité. Nos forces de l’ordre devraient etre aussi formés dans ce sens. Nos jeunes gendarmes et policiers, dans leurs treillis neufs entretiennent une certaine crainte au sein des populations des provinces, de tel sorte que meme les enfants et les femmes des forces de défense et sécurité sont craints. Dans ces conditions, quel paysan veut-ils s’approcher d’un gendarme ou d’un policier. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 20:19
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Que ceux des nôtres, vaillants gendarmes, qui ont perdu la vie lors de cette attaque lâche reposent en paix. Il faut que nous burkinabè, arrêtions d’être trop naïfs. L’heure est très grave pour ce pays et de mon humble avis, c’est depuis le chute de Blaise et cie. Depuis lors, naïveté, complicité diverses notamment dans la sphère Diendéré/RSP/CDP et même RSS ( malgré leur soit disant dissidence), ont laissé filer du pays trop de gens qui constituent aujourd’hui une nébuleuse néfaste et très dangereuse contre le Burkina, depuis leurs refuges à l’extérieure. On vient encore de laisser filer Fatou alors que nous savons tous que cette Fatou est un vrai danger ambulant tout comme ses compères et commères du CDP.
    Voyons juste une infime partie de la nébuleuse qui œuvre par tous les moyens pour déstabiliser le pays : Blaise et Aliezta Gando campent en RCI, François campe au Bénin, Fatou campe au Togo, Achille fuyait vers le Ghana pour y être une base arrière des complots là-bas (encore heureux qu’il ait été arrêté à temps) sans compter tous les autres larbins exfiltrés au Mali, au Niger, au Sénégal, au Maghreb, en France ( jamais loin dans les affaires obscures en Afrique). Après la félonie de Diendéré, il y a des résidus du RSP dans la nature... Cela fait beaucoup et pourtant, ce n’est que la face visible de l’iceberg.
    Donc, le complot qui vient de nous faucher nos enfants de la gendarmerie de Samorogouan doit nous interpeller au maximum et mobiliser la vigilance de tous contre nos ennemis internes et externes. En cela, je trouve que koro yamyélé a dit des vérités dont nous devrions tenir compte, notamment nos dirigeants tant civiles que militaires. Nous sommes un pays enclavé et pour cela, soyons très très vigilants face aux coups bas et autres attaques pouvant venir de l’extérieur. D’autre part, de grâce, nettoyons avec rigueur la maison Burkina Faso qui en a vraiment besoin. Toutes les personnes douteuses que le régime compaoré a installées dans le pays doivent être éconduites car c’était le terreau de pas mal de complots, de vente d’armes et cie dans la sous région. Diendéré doit pouvoir nous dire beaucoup de choses sur ce sujet et sur bien d’autres crimes.
    Nous sommes un peuple conciliant et nous savons pardonner quand il le faut. Mais encore une fois, arrêtons de nous complaire dans les "il faut faire pardon" à tout va. Quand il faut taper sur la table à un moment donné et sanctionner avec la plus grande fermeté, il faut le faire. Vivement qu’on retrouve ces assassins et vivement que nos autorités prennent toutes les mesures nécessaires pour protéger le pays en renforçant la protection des zones frontalières et surtout prévenir désormais ce genre de crimes gratuits dans le pays.
    Je ne parlerai même pas de ce minable de Guillaume Soro car ça ne vaut pas la peine. Venons en à Dramane Ouattara, président de la RCI, certes, mais né burkinabè. Il faut que ce Monsieur nous dise s’il est enfant bâtard ou s’il est vraiment le fils de son père. S’il est le fils de son père, alors, qu’il nous dise pourquoi, pour des intérêts inavoués et inavouables, avec le clan compaoré et leurs amis de France et d’ailleurs, il s’obstine à poignarder la terre de ses racines dans le dos. Quand on est un "halaladin", on ne fait pas ça, même quand on est aveuglé par le pouvoir. Ce pouvoir là finira un jour et lui aussi Dramane aura des choses à nous dire sur tous les complots que lui et les compaoré ont ourdi contre le Burkina. Ils n’ont qu’à continuer. Dieu les regarde et ils ne pourront rien contre ce pays ni depuis l’intérieur ni depuis l’extérieur. On a commencé à coffrer leurs sous-fifres et ce n’est pas fini. Il y a encore beaucoup de monde à mettre au cachot et à interroger dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 21:03
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Le sous- prefet francais installe au pouvoir par la Mafia Bukinabe du tem,ps des tueur frois refroidies par le peuple fier du burkinabe chrche des problemes. La femme qui porte du coton hygienique ne doit pas sauter au travers du feu. Tu allumes le feu au Burkina, tu sais pas le retour du baton. Si ca s’ enbraze chez nous, ca va s’ enbraser chez vous et vous verrez. Un peu de sagesse de votre [art.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 21:06
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Plus rien ne sera comme avant. S’ il y a sdes soupcons que des armes et du materiel sont caches meme dans une eglise, on va perquisitionner, adviennen que pourra. Il n’ y a pas de sanctuaire libre pu la subversion peut jouir de son immunite diplomatique. Ouatt do you CROIX ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 23:20, par SAE
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Internautes 7, 14, 19, 25, 30, 66, 76 et 84, je valide.
    En plus de cela, propose qu’on rende la formation militaire de tout le monde sans exception sauf les malades/inaptes obligatoire comme au temps de Thomas SANKARA.
    Semons un esprit patriotique et nationaliste dans l’education scolaire.
    La patrie ou la mort nous vaincrons !
    Que Dieu benisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2015 à 23:34, par LA VERITE
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Bien que le Gouvernement irresponsable de la Transition cherche des poux sur un crâne rasé, l’attaque de Samorgouan est loin d’être l’œuvre de terroristes. Cet acte ignoble a été perpétré par des trafiquants et les gendarmes le savent bien. C’est une répression contre un deal mal mené dont les pandores en raffolent. Cette attaque n’a rien à voir avec le putsch du 17 septembre dernier. Ce n’est pas la première fois que des gendarmes ou des policiers sont victimes de tels actes meurtriers. Il convient de renforcer les effectifs des FDS au niveau des frontières qui restent très poreuses et des gardes frontières dépourvus du minimum. Malheureusement, il y a une absence criante de collaboration entre les FDS notamment entre gendarmes et policiers. La preuve, ce communiqué ne mentionne pas le numéro vert de la Police nationale alors que c’est elle qui légataire des entrées et sorties par les frontières et représentante de Interpol. Les nouvelles autorités doivent œuvrer à une synergie d’action entre les FDS. Ni l’armée, ni la gendarmerie, ni la police ne peut à elle seule assurer la sécurité des populations et du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2015 à 07:40
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Excusez moi. Mais moi j’y vois la main de l’impérialisme qui ne digère pas que le peuple burkinabé lui ai craché au visage. MNLA, Boko haram, Alqaida, etat islamique, leurs instruments pour faire plier les peuples însoumis.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2015 à 08:05
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    Toutes mes condoléances à la Gendarmerie Nationale et aux familles des victimes. Je demande aux Burkinabè de surveiller tous les Touaregs présents sur notre territoire, à l’intérieur de nos villes et villages. Si on constate une troisième attaque, on termine tous les djihadistes (touaregs) qui rotent chez nous.
    L’adage qui dit : "quand tu guéris l’impuissance d’un garçon, c’est sur ta femme qu’il va essayer sa puissance", c’est que les Touaregs malhonnêtes veulent nous faire. Surveillez tous les Touaregs présents au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2015 à 10:26, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    - LE TRANSITAIRE (Internaute 30), regarde bien sous le communiqué, il y a 3 numéros communiqués ! Toi aussi ! Ou bien tu veux qu’on les mettre en couleur verte parce qu’on dit numéro vert ou quoi ? On dit numéro vert parce que ce n’est pas payant. Tu appelles cadeau pour donner une information. C’est feu vert quoi !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2015 à 11:00, par le panafricain
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    c’est un montage de SALIF DIALLO

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 07:57, par nady
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    condoléances a tte les familles éplorées que leur âmes reposent en paix, je tien a rappeler aux chef d’état major que de par son discours demandant à la population de collaborer avec les forces de défenses et de sécurité et plus loin vous mettez uniquement que les numéros vert de la gendarmerie,et les autres forces telles que la Police,la Douane et les Eaux et Foret. ceux sont aussi bien des acteurs clés dans la lutte permanente pour notre sécurité non ? tant que l’armée ou la Gendarmerie ne va laissé tombé leur égoïsme et chercher la bonne collaboration avec les autres forces, cette lutte sera vaine.merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 08:38, par Danton
    En réponse à : @ l’internaute n° 2, courageusement anonyme

    Evites des affirmations du genre « Ah yah, ça commence !!! On est foutu. » C’est toi seul(e) qui es foutu(e). Tu ne te fais peur qu’à toi-même. Je t’espère suffisamment sage pour te ressaisir.Tu sais très bien que nous ne laisserons pas ces fous manipulés s’en prendre à nos parents en toute impunité. Notre riposte sera graduée et efficace, aucune guerre asymétrique ne pourra prospérer dans cette partie du Burkina Faso, parce que ce sont des guerriers. Ces gens et ceux qui les envoient seront exterminés, et nous demanderons un droit de poursuite au Mali et à la CI si possible pour en finir avec cette vermine obscurantiste. Puisses Dieu te donner longue vie, et tu me donneras raison. Seulement saches que les défaitistes primaires n’ont pas de place au rendez-vous de l’Histoire. Vive le Burkina Faso ! Danton. Webmaster, ne bloquez plus mon post.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 14:59
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    je ne doutte pas que le vainllent peupel du "burkina faso" vas vaincre ses énimies ! la patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 15:00, par PAR la voie de la femme
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    tout d’abord je m’incline pour ses corps de nos faillent gendarmes. que le terre du BF leur soit légère et qu’il plaise au miséricordieux d’accueillir leurs âmes dans son cieux.
    dite moi ce que font les militaires en ville ? leurs place c’est plus aux frontière et nous devons continuer avec l’opération de fouille des passagers( présentation des CNB et autre avant de traverser un poste de police ou de gendarme) dans tous les payage et dans les frontière du BF. cela permet de minimiser le risque d’infiltration des voyous a soiffer du sang sur notre territoire . soyons tous des hommes et femme de la défense de notre chère patrie en utilisant la formule de collaboration avec nos force de sécurité comme notre 1er arme de combat. et nos ennemies seront vaincu par la grâce de DIEUX et LA DIVINE PROTECTRICE SAINTE MARIE.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 15:11, par PAR la voie de la femme
    En réponse à : Attaque de la brigade de gendarmerie de Samorogouan : Quatre morts dont un assaillant

    tout d’abord je m’incline pour ses corps de nos faillent gendarmes. que le terre du BF leur soit légère et qu’il plaise au miséricordieux d’accueillir leurs âmes dans son cieux.
    dite moi ce que font les militaires en ville ? leurs place c’est plus aux frontière et nous devons continuer avec l’opération de fouille des passagers( présentation des CNB et autre avant de traverser un poste de police ou de gendarme) dans tous les payage et dans les frontière du BF. cela permet de minimiser le risque d’infiltration des voyous a soiffer du sang sur notre territoire . soyons tous des hommes et femme de la défense de notre chère patrie en utilisant la formule de collaboration avec nos force de sécurité comme notre 1er arme de combat. et nos ennemies seront vaincu par la grâce de DIEUX et LA DIVINE PROTECTRICE SAINTE MARIE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés