Harpe de l’excellence 2015 : Qui succèdera au groupe Rehoboot ?

mardi 28 juillet 2015 à 04h32min

C’est parti pour la 7e édition du concours de musique chrétienne dénommé la Harpe de l’excellence. L’événement a été lancé dans la soirée du 26 juillet 2015 au Centre évangélique Benaja par M. Fousséni Ouédraogo, représentant le parrain le Colonel Théophile Nikièma. Deux innovations majeures sont attendues cette année.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Harpe de l’excellence 2015 : Qui succèdera au groupe Rehoboot ?

Ce sont les vacances. Chacun trouve une occupation à sa convenance pour échapper à la monotonie. Pour les « fils de l’Eglise », c’est le moment privilégié pour chanter à la gloire de l’Eternel. Au Burkina, il est, depuis sept ans, un événement qui rassemble des jeunes chrétiens autour de la musique. C’est la Harpe de l’Excellence. Son comité d’organisation est convaincu que « Dieu siège au milieu de la louange ». Au lancement de la 7e édition de la compétition au centre évangélique Benaja, les 18 groupes inscrits ont été présentés à l’assistance. Qui d’entre eux va succéder au groupe Rehoboot, vainqueur de l’édition 2014 ? La question reste posée et les « Harpophiles » sont impatients de connaitre le dénouement.Le promoteur et le représentant du parrain le sont également.

Innovations

Si la Harpe de l’excellence a le mérite de se tenir annuellement, c’est bien grâce à la volonté d’un homme et de toute son équipe. Il s’agit de Paul Yelnodo Kaboré. Pour cette année 2015, le comité d’organisation n’a pas dérogé à la règle. Mais à chaque édition sa particularité. Celle de la 7e édition se situe à deux niveaux à en croire le promoteur. Il y a l’introduction de la recherche sur l’instrument traditionnel du terroir bissa et surtout la diffusion intégrale de la compétition sur les chaines de télévision telles que Impact TV et CVK (Canal Viim-Koega). Cette dernière innovation est un « ouf » de soulagement pour les organisateurs qui ont toujours voulu partager les grands moments de l’événement aux fils de Dieu. L’artiste Zedess l’a dit « O la musique, toujours elle, véritable langage universel. Au-dessus des races et des âges, elle s’envole pour porter son message… ». Eh bien, le message sortira des quatre murs de la maison du peuple au soir du 20 septembre 2015, jour de la finale.

Critères

Le verdict de la compétition reposera sur les épaules d’un jury central et d’un jury spécial. Le premier aura la lourde tâche de désigner le groupe vainqueur en se fondant sur les critères de justesse de la voix, d’harmonie vocale, de présence scénique, de costumes, etc. Le second, lui, se chargera de choisir les meilleurs instrumentistes en guitare, en piano, en batterie, etc. Mais avant les phases de présélection, des demi-finales et de la finale, il est prévu des séances de formation avec les participants afin d’améliorer leur niveau.
La Harpe de l’excellence, c’est aussi une école. Et comme toute bonne école, elle a le souci du suivi de ses lauréats des éditions antérieures.Dans son plan d’actions de départ, il était prévu d’accompagner les groupes dans la production d’albums et dans la réalisation de clips. Hélas, les moyens sont réduits. Qu’à cela ne tienne, le comité d’organisation offre comme récompense aux instrumentistes, leur instrument de prédilection.

Doléances

Organiser sept éditions consécutives, relève d’une prouesse en regard des difficultés rencontrées. Pour arriver à lever certaines barrières dans l’organisation de la Harpe, Paul Yelnodo Kaboré a lancé un appel à toutes les bonnes volontés afin d’acquérir une salle pour les répétitions.
« L’essentiel, c’est de participer », a-t-on coutume de dire. Mais le comité d’organisation souhaite que tous les participants repartent avec un souvenir cette année. Aussi a-t-il milité auprès des partenaires pour que des gadgets soient distribués. De même, le parrain de la 7e édition, à travers son représentant, a exhorté les pasteurs à être « solidaires » des organisateurs.
Rappelons qu’entre les deux demi-finales, il se tiendra la 2e édition de la Harpe junior.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés