Propriété intellectuelle : Les journalistes formés pour être des relais efficaces

vendredi 24 juillet 2015 à 23h46min

Le ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat à travers le Centre national de la propriété industrielle a organisé un atelier d’information sur la propriété intellectuelle à l’intention des journalistes. La formation qui a duré une demi-journée a eu lieu le 24 juillet 2015 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Propriété intellectuelle : Les journalistes formés pour être des relais efficaces

L’atelier visait à donner les b-a ba de la propriété intellectuelle aux hommes de média. De l’avis de Mahamadi Tassembédo, chef du département des études, de la formation et du partenariat au Centre national de la propriété industrielle(CNPI), malgré les différentes campagnes de sensibilisation et les ateliers organisés par le CNPI du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, « le constat est amer. Les gens continuent d’ignorer l’impact ou l’importance du système de propriété intellectuelle dans la gestion des affaires, des institutions et centres de recherche ».

Deux communications ont ainsi été données. La première a concerné l’aperçu général sur la propriété intellectuelle, animée par Abraham Somda, chef du département des transferts technologies au CNPI. Le chef du département des études, de la formation et du partenariat a pour sa part livré une communication sur le phénomène de la contrefaçon au Burkina Faso.

Pendant donc une journée, les journalistes, maillon essentiel de la diffusion de masse, ont été initiés aux questions de propriété intellectuelle en vigueur dans l’espace OAPI (Organisation africaine de la propriété intellectuelle). « L’autre volet, c’est la lutte contre la contrefaçon qui est un phénomène qui gangrène notre économie. Il va s’agir de permettre aux participants de s’outiller sur les différentes formes de contrefaçons qui existent, les différents moyens de lutte et les conseils d’ordre pratique à donner aux différents acteurs pour la sensibilisation » a jouté Mahamadi Tassembédo qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

La propriété intellectuelle est un domaine du Droit privé qui protège les créations de l’esprit. Elle est composée de deux branches : la propriété littéraire et artistique, communément appelée Droit d’auteur, pouvant concerner les romans, les œuvres musicales, les œuvres universitaires.

La propriété industrielle, quant à elle, protège les créations techniques et est protégée par un brevet par exemple. Elle couvre aussi les signes distinctifs qui sont apposés sur les produits (les marques).

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés