Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

vendredi 10 juillet 2015 à 02h52min

Pendant que toutes les attentions sont figées sur les dispositions relatives à l’inéligibilité de certains candidats, d’autres dispositions de la loi n° 005-2015/CNT du 07 avril 2015 méritent tout aussi bien une attention particulière en ce sens qu’elles sont de nature à compromettre la crédibilité des futures élections. Tel est le cas de l’article 68 ter.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cet article dispose que « les pratiques publicitaires à caractère politique, l’offre de tissus, de tee-shirts, de stylos, de porte-clefs, de calendriers et autres objets de visibilité à l’effigie des candidats ou symbole des partis ainsi que leur usage, les dons et libéralités ou les faveurs administratives faits à un individu, une commune, ou à une collectivité quelconque de citoyens à des fins de propagande pouvant influencer ou tenter d’influencer le vote sont interdits quatre-vingt-dix jours avant tout scrutin et jusqu’à son terme. »

En intégrant « autres objets de visibilité à l’effigie des candidats ou symbole des partis », cette disposition interdit l’usage des affiches pendant la campagne électorale et même bien avant ; ce qui privera la majorité des électeurs qui vivent en milieu rural de toute possibilité d’identifier les candidats et les symboles des partis politiques quand ils seront dans l’isoloir pour voter.

L’inaccessibilité des médias de visibilité (télévision, presse écrite, internet…) rend l’usage, notamment la distribution des affiches et autres posters de campagne indispensables pour l’information et le renseignement de cet électorat majoritairement analphabète ; autrement, les candidats ne pourront se faire connaitre qu’à travers les meetings qui ne sont organisés que dans quelques localités et ne regroupant toujours qu’une poignée d’électeurs. De ce fait, c’est le droit à l’information de la grande majorité des électeurs qui est remis en cause.

Les imperfections et contradictions de bien d’autres dispositions de cette loi pourraient entraver la bonne tenue de ces élections particulièrement historiques pour notre pays si rien n’est fait. C’est le cas de l’article 69 qui règlemente les lieux d’affichage alors que l’article 68 interdit l’usage de toute affiche comme nous l’avons déjà expliqué, l’article 157 qui instaure l’obligation impossible de constitution légale des candidats indépendants qui sont par ailleurs tenus de se regrouper comme s’il s’agit de parti politique ou d’association, l’article 68 bis qui interdit la couverture médiatique des campagnes électorales dites déguisées, etc.

C’est pourquoi, nous insistons en lançant ce vibrant appel à l’endroit des autorités de la transition, des personnes ressources de notre pays, des amis du Burkina Faso, afin qu’ils prennent toute initiative pouvant conduire à un consensus minimal entre les acteurs politiques autour de ce code électoral, indépendamment des solutions judiciaires qui ne peuvent garantir des élections de qualité, légitimes et acceptables par tous.

Association Jeunesse Nouvelle Dynamique (JND)Alliance des Nouvelles Consciences (ANC).

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2015 à 02:32
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    Cette loi est mort-née à la base. Elle risque d’entraîner inutilement une guerre civile au Burkina. Un citoyen honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 02:44, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    Quand on n’a pas compris, on demande...
    Les affiches sont bel et bien autorisées, ce sont tous les objets qu’on peut donner comme des "cadeaux" qui sont interdits.
    Il est paradoxal et même louche que ce soit une association (donc qui n’est pas sensé battre campagne) qui se plaint de cet article 68 ter. Cela veut dire qu’ils veulent faire campagne sous couvert d’association. Sinon les partis politiques qui sont préoccupés de la question ont pris toutes les précisions avec la CENI.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 08:14, par ngoran koffi
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    ....<< autrement, les candidats ne pourront se faire connaître qu’à travers les meetings qui ne sont organisés que dans quelques localités>> ......très bien dit ,c’est justement pour parer aux dinosaures , et à certains candidats dépourvus de programmes de sociétés ou sans moyens dès fois même pas un moyen logistique pour aller vers ses électeurs ; de faire mieux s’ils sont conscients ,responsables et veulent atteindre leurs objectifs. Ils doivent savoir qu’ à partir de maintenant que Rien ne s’obtient facilement ( l’électorat) comme par le passé , voilà pourquoi même la caution a été vue à la hausse, vous n’avez rien compris , pas de candidats figuratifs , des plaisantins , non !!!! non et non
    Si tu arrives dans une localité et tu n’as qu’une poignée de personne lors du meeting , il faut repartir c’est comme ça , toi tu nourris qui pour vouloir qu’à cause de tes mensonges il laisse ses récoltes au champ pour venir écouter tes balivernes
    C’est une bonne mesure pour que les partis politiques maximisent et capitalisent leurs potentiels durant cette période fatidique.....que chacun mouille son maillot et que le meilleur gagne .....tchiaoooooo !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 08:24, par SOME
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    Il faudrait integrer tout ca dans l’ensemble pour voir reellement ce que cela veut dire. Sinon voila ce que ca donne comme resultat lorsqu’on utilise l’indigence des populations pour s’asseoir au soleil. Ce peuple se retrouverait encore plus puni encore une fois : clientelisme, ethnicsme,, aspects superficiels, etc et non le fond d’une vision politique pour le pays. Sankara donnait une formation ideologique a tous jusque dans les villages avec les CDR. Aujourd’hui non seulement on a detruit le systeme scolaire surtout l’université (les seuls qui voyaient clair et pouvaient contester) alors tout devait etre mis ddans l’education et la conscientisation des populations condition essentielle pour se prendre en charge soi meme.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 13:00
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    le code est pour le burkina post insurrection la principale menace à la paix ; je crois que les sages devront s’en saisir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 13:04
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    le cnt a été aveuglé par la passion de bloquer le cpd alors que ses propres conseillers, pardon députés incompétents et budgétivores sont pires que les anciens députés. voilà ce que sa donne comme merde.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 13:06, par kabore
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    je vois mal ce code s’appliquer !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2015 à 13:18, par Etienne sanou
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    je pleure nos paysans depuis que ces osc se sont muées en partis politiques pour diriger cette transition ! elles croient que la volonté de me kam ou d’ibriga est celle du peuple, ce sont ces messieurs "je connais tout, je peux tous" qui ont plombé la transition avec ces lois mal rédigées là !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2015 à 00:15, par Figo
    En réponse à : Code électoral : Des associations s’insurgent contre l’article 68 ter.

    Non à la professionnalisation de la politique. Celui qui n’a pas de travail ne peut pas prétendre défendre les intérêts des autres car il faut d’abord qu’il mange. Si un candidat est bon, les électeurs qui croient en lui cotiseront pour payer sa caution. De même, celui qui compte la "presbytie" de certains "vieux" électeurs qui les verront en poster pour passer devront déchanter. Il faut aller au contact des populations afin d’expliquer sa vision de l’avenir de la région, du pays etc. C’est aussi simple que ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés