RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

samedi 20 juin 2015 à 00h23min

Une dizaine de jours après avoir rendu le tablier des instances du CDP, Badra Aly Ouédraogo a créé son parti politique : le Rassemblement des patriotes pour le renouveau, RPR. L’Assemblée générale constitutive a eu lieu dans la soirée de jeudi 18 juin 2015 au Conseil burkinabè des Chargeurs, à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

« Toujours oser ! ». C’est le slogan évocateur de ce nouveau parti politique qui a aussi pour emblème l’« Aigle », symbole de la précision, la force et la volonté d’aller vers le sommet. Selon ses géniteurs, le RPR est né pour donner sa vision de la politique et accroître le développement du Burkina par une implication effective de la jeunesse dans toutes les sphères de décisions de la vie nationale.Avec pour devise, « Démocratie-Solidarité-Actions », le RPR a pour ligne idéologique, la « Social-démocratie ». Cette option s’explique entre autres, par la volonté des responsables du parti de rester dans la « real politik » parce que, pensent-ils, le Burkina est en retard dans bien de domaines. C’est donc une vision qui prône « un développement solidaire », un développement qui ne laisse aucun Burkinabè en marge. « Nous pensons qu’au vu du niveau de développement de notre nation, la social-démocratie sied mieux en tant que ligne idéologique », a souligné le président du parti, Badra Aly Ouédraogo. Selon ses explications, ce parti n’est pas animé uniquement par des anciens militants du CDP, il est aussi animé par des militants (jeunes) de beaucoup de partis politiques, d’organisations de la société civile et de simples citoyens qui ne s’intéressaient pas à la politique.
M. Ouédraogo a également indiqué que le RPR n’a pas été créé contre un parti politique ou pour soutenir un autre ; « il est né de la volonté clairement affirmée de la jeunesse consciente et consciencieuse du Burkina pour donner sa vision de la politique et accompagner le développement national, en s’impliquant de façon active dans toutes les sphères de décisions de la vie de la nation ».

Les échéances électorales en ligne de mire !

Pour lui, les « aînés » ont fait ce qu’ils peuvent et le temps est venu pour la jeunesse de s’assumer. Le nouveau cadre politique se veut donc l’incarnation d’une « génération du concret » qui se donne pour mission de travailler à évoluer dans des programmes et projets concrets de développement en faveur de la jeunesse, donc du développement du Burkina.
Créé à quelques mois des échéances électorales, le RPR n’entend pas assister passivement à ces joutes démocratiques. Si pour la présidentielle, le parti s’inscrit dans la perspective de soutenir « le meilleur programme politique à même de répondre aux aspirations du peuple », pour les élections de proximité, il affûte ses armes pour aller à la compétition.

Mesurant la force de la jeunesse via les événements sociopolitiques vécus sur le continent, notamment l‘insurrection populaire d’octobre dernier au Burkina, le président du RPR a conclu à la nécessité pour cette frange sociale d’être désormais « actrice » et non « bénéficiaire » des actions. C’est pourquoi il a invité les jeunes à cultiver la tolérance, le pardon, la paix … pour un « Burkina prospère ».
Le président du RPR a également profité de ce « moment important » pour rendre un hommage, à l’approche de la saison agricole, aux cultivateurs ; marquer son soutien à la transition et inviter les acteurs politiques à l’esprit de tolérance et de pardon.
Constitué d’un organe dirigeant de 37 membres et doté de deux commissaires aux comptes, le RPR compte, les jours prochains, organiser un congrès du parti.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2015 à 23:49, par YIRMOAGA
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Pas mieux comme ça ? Créer votre truc perso au lieu de rester avec des fondateurs et vouloir qu’ils vous laissent la place ? Le jeune qui veut, il créé son machin et se bat pour gravir les marches ? Celui qui veut, il reste avec les fondateur en espérant un jour , de part son activisme, gravir les marches ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 02:20, par DAMOCLES
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Un nouveau parti pour apporter quoi de plus que ce que l’on a déjà sous les yeux. Mieux valait aller directement au MPP mon cher

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 02:37, par Figo
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    La seule chose que je reproche a Blaise, c’est qu’ il a trop cree des particules intiles. Sinon c’ etait un bon president comme Houphouet le Sage d’ afrique. D’ ailleurs a pres Houphouet c’etait le sage de la region. Mais Francois Compaore a tout fait pour gnagamer son naam en se melant trop de la gestion de l’ eta avec la mort du Journaliste qui a terrasser Blaise avant meme Octobre 2014. Francois, tu as tue Blaise ton frere.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 02:44, par Abou
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Juste pittoyable.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 04:32, par danpouo
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Moi aussi j’attends le récépissé de mon parti dont le nom de baptême est : Republuque des Malhonnêtes et des Hypocrites ( RMH). On va tous bouffer l’argent du contribuable burkinabé et étranger . Qui ne veut pas l’argent ou qui est fou ? Je vous donnerai la composition du Bureau exécutif dès la semaine prochaine .

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 06:56, par Vigilance
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Il est urgent de relire la loi sur les formations politiques pour éviter de donner l’argent du contribuable à des partis politiques qui ne font pas leur travail. À titre de proposition ne plus subventionner des partis qui ne tiennent pas leurs instances ou qui ne gagnent pas d’élu à l’issue d’élections législatives ou municipales. En somme la loi doit permettre de réduire le nombre des formations politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 07:04, par Vigilance
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    La sociale démocratie. Ceux qui ont géré le pays durant étaient des sociaux democrates.Les jeunes doivent faire attention et comprendre que les courants de gauche ont de beaux discours mais font le contraire lorsqu’ils sont aux affaires. L’illustration a été donné avec le régime passé qui était social démocrate mais qui ignorait le pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 09:22, par nignan
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    je cherche l’adresse du pari rpr.je suis un jeune dans le centre-ouest

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 10:16
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Les idéologies ont-elles un sens aujourd’hui ? Eh bien, la réponse est non ! qu’on soit de gauche, du centre, du centre droit, ou de droite, on gouverne de la même manière. Des reformes souvent décriées par le peuple, mais adoptées au forceps, une économie néolibérale ou le pouvoir tout court, c’est le pouvoir de l’argent. Donc arrêtons ces affichages inutiles. Dites moi bonnes gens, c’est quoi la social démocratie ? Tripatouiller la constitution ? Eriger l’économie nationale en une économie familiale ? Mettre la justice aux ordres ? Avoir le droit de tuer et il n’y a rien ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 10:43, par ka
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Pour une fois depuis plus de 20 ans les jeunes se reconnaissent sans une manipulation des vieux charognards qui ne pensent qu’à leur gosier. Depuis plus de 20 ans les responsables du CDP ont berner les jeunes en les faisant savoir que soutenir un parti politique ou un pouvoir c’est de soutenir un individu sanguinaire qui était Blaise Compaoré et sa famille : Et comme j’ai toujours crié comme un coq du matin, depuis plus de 20 ans dans la presse écrite et maintenant dans les sites des réseaux sociaux en ligne, ‘’’’’soutenir un parti politique ou un pouvoir, ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions concrètes et les bonnes actions que ce même parti ou pouvoir entreprend par l’intermédiaire de son représentant.’’’’’’ Blaise Compaoré est parti, et les charognards de l’ancien CDP se regroupe derrière un Eddie, un peau a miel sans une bonne équipe et la continuité reprend le dessus, car Eddie fait tourner les têtes avec sa richesse douteuse sans une bonne équipe de jeunes technocrate en politique, que ceux-mêmes qui ont mis le feu au Burkina le 30 et 31 Octobre 2014. Jeunesse Burkinabé, regroupez-vous avec vos jeunes partis autour d’une équipe fiable avec des actions concrètes qui vont pour le peuple et non pour un individu, et vous serez a KOSSYAM pour développer vos idées qui vont pour faire suivre le Burkina du 21e siècle votre siècle. Vive l’alternance politique et économique du Burkina avec les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 13:12, par leader
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Rejoignez nous au "Les Républicains", il ne reste que quelques petits mois

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 17:51, par lepasteur
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Courage au conseiller Badra.On ne cree pas un parti qui veut mais qui peut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 20:04, par ILBOUDO
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Chacun prêche pour sa chapelle, malheureusement au nom de ce vaillant peuple. Le peuple n’a pas besoin de 36 modèles de sociétés pour sortir de la misère. La solution est unique : le patriotisme. La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 20:39, par megde
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    C’est pitoyable. Medge !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2015 à 23:56, par Richardau
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    pourquoi tous ses particules de parti ? au lieu de vous unir pour un lendemain meilleur. mais c’est pas de ta faute RPR, c’est l’État.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 02:41, par deme
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    Des clowns de dernières minutes, des mendiants larmoyants en quête de pitances. Allez-y travailler !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2015 à 09:21, par ka
    En réponse à : RPR : Le Nouveau-né du landerneau politique

    jeunes en les faisant savoir que soutenir un parti politique ou un pouvoir c’est de soutenir un individu sanguinaire qui était Blaise Compaoré et sa famille : Et comme j’ai toujours crié comme un coq du matin, depuis plus de 20 ans dans la presse écrite et maintenant dans les sites des réseaux sociaux en ligne, ‘’’’’soutenir un parti politique ou un pouvoir, ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions concrètes et les bonnes actions que ce même parti ou pouvoir entreprend par l’intermédiaire de son représentant.’’’’’’ Blaise Compaoré est parti, et les charognards de l’ancien CDP se regroupe derrière un Eddie, un pot a miel sans une bonne équipe, et la continuité reprend le dessus, car Eddie fait tourner les têtes avec sa richesse douteuse sans une bonne équipe de jeunes technocrates en politique, que ceux qui ont mis le feu au Burkina le 30 et 31 Octobre 2014 : Eddie n’est qu’un petit Blaise qui commence a naître. Jeunesse Burkinabé, regroupez-vous avec vos jeunes partis autour d’une équipe fiable avec des actions concrètes qui vont pour le peuple et non pour un individu, et vous serez à KOSSYAM pour développer vos idées qui vont pour faire suivre le Burkina du 21e siècle votre siècle. Vive l’alternance politique et économique du Burkina avec les jeunes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés