Avis à manifestation d’intérêt pour la sélection d’un bénéficiaire secondaire de la société civile pour la mise en œuvre de la subvention paludisme dans le cadre du nouveau modèle de financement du fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme (fonds mondial)

mercredi 10 juin 2015 à 13h00min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

I. CONTEXTE ET BUTS DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME

Le paludisme constitue un problème de santé prioritaire car il est le premier motif de consultation, d’hospitalisation et de décès. Les populations les plus vulnérables sont les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. La prévalence de la parasitémie palustre chez les enfants de 6 à 59 mois est de 46% en 2014. C’est ainsi que le Ministère de la santé en vue d’engager des actions de contrôle du paludisme, a révisé le plan stratégique de lutte contre le paludisme 2011-2015 en vue de réduire la morbidité de 75% par rapport à 2000 et la mortalité du paludisme à un niveau proche de zéro au Burkina Faso d’ici la fin de 2017.

Pour répondre à cette vision, le Gouvernement a élaboré et soumis une note conceptuelle au Fonds mondial qui a été approuvée.

La subvention paludisme couvrira l’ensemble du territoire et sera focalisée sur la lutte contre le paludisme avec des activités communautaires.

Le Programme d’appui au développement sanitaire (PADS), sélectionné comme Bénéficiaire principal par le CCM pour la mise en œuvre de la subvention paludisme dans le cadre du nouveau modèle de financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, recherche une ONG/Association qualifiée pour servir de bénéficiaire secondaire pour la mise en œuvre des activités communautaires de lutte contre le paludisme.

Le rôle de bénéficiaire secondaire des structures associatives de la société civile et les responsabilités contractuelles minimales ainsi que les critères de sélection sont indiqués ci – dessous.

II. ROLE DU BENEFICIAIRE SECONDAIRE DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA SUBVENTION

Cet avis à manifestation d’intérêt s’adresse à toute structure non gouvernementale (société civile) œuvrant dans le domaine de la santé et qui dispose de capacités avérées pouvant garantir une bonne gestion programmatique, administrative et financière des contrats, des ressources, mais aussi un suivi-évaluation optimal et un renforcement des capacités des structures de mise en œuvre.

De manière spécifique, le BS sera chargé de :
-  Signer un contrat de performance avec le BP.
-  Apporter un appui à l’identification, à l’analyse et au renforcement des capacités des sous sous-bénéficiaires (SSB) ;
-  Signer des contrats de performance avec chaque SSB ;
-  Veiller à l’atteinte des indicateurs du cadre de performance de chaque SSB sous sa responsabilité ;
-  Assurer la supervision des SSB ;
-  Collecter mensuellement/trimestriellement les données programmatiques et financières des SSB en vue de la production des rapports trimestriels adressés au BP ;
-  Transmettre trimestriellement/semestriellement dans les délais les rapports de progrès (programmatique, financier et de gestion) au BP suivant le canevas de rapportage convenu de commun accord ;
-  Participer aux rencontres de concertation, de coordination, de planification et de revue du BP, des partenaires techniques et financiers, et du Ministère de la santé ;
-  Partager toutes informations pertinentes du BP et/ou des partenaires techniques et financiers aux SSB ;
-  Assurer une gestion transparente des ressources et selon les règles requises ;
-  Assurer le transfert des ressources aux SSB ;
-  Procéder à la vérification de la gestion financière des SSB en collaboration avec les comptables régionaux des Directions régionales de la santé ;

III. CRITERES D’ELIGIBILITE

Pour être éligible, les organisations désireuses de soumissionner devront :
-  faire la preuve de leur existence juridique en tant qu’ONG/Association ;
-  disposer d’un siège ;
-  être connu et reconnu par les responsables administratifs et sanitaires d’au moins trois régions au travers d’une lettre de recommandation par type de responsable attestant d’une capacité de collaboration et de coordination des acteurs,
-  avoir la capacité logistique à accompagner les actions de mise en œuvre ;
-  disposer d’une équipe de direction ;
-  avoir une expérience en matière de coordination et de supervision des structures de mise en œuvre et en matière de fourniture d’appui technique ;
-  avoir une capacité adéquate en termes de planification stratégique et de programmation à travers l’existence de plan stratégique et de plans d’actions budgétisés ;
-  avoir une capacité financière et de mobilisation des ressources (budgets mobilisés et exécutés au cours des 2 dernières années) ;
-  disposer d’un système de gestion financière solide (système de comptabilité, manuel de procédures, rapports financiers, principales recommandations d’audits, etc.)
-  disposer d’un système de collecte, de documentation et de diffusion des données, des rapports et des meilleures pratiques ;
-  faire preuve du respect à la législation fiscale et sociale du Burkina Faso ;
-  produire un engagement à être bénéficiaire secondaire sur la durée du programme
-  posséder une convention de collaboration avec le ministère de la santé ou s’engager à en disposer.

IV. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier déposé doit contenir :
-  une copie valide du document établissant l’existence légale de l’organisation (reconnaissance officielle, règlements intérieur, statuts)
-  une lettre de motivation ;
-  lettre de recommandation d’au moins deux responsables administratifs et sanitaires de trois régions soit six lettres au minimum,
-  le document d’exigences minimales des BS approuvé ;
-  une fiche signalétique de présentation de l’organisation en trois pages maximum (mentionnant notamment les ressources humaines, leurs profils techniques et leur ancienneté dans leurs fonctions actuelles, les capacités financières propres ou mobilisées auprès des partenaires, les capacités logistiques, la cartographie d’intervention de l’organisation à ce jour) ;
-  les CV du personnel clé ;
-  Unplan stratégique et les plans d’actions budgétisés pour les trois dernières années ;
-  les rapports d’activités des trois dernières années ;
-  les rapports d’audit des trois dernières années ;
-  les manuels de procédures de gestion (administrative, financière et comptable) ;
-  une ébauche de l’offre (2 pages maximum) illustrant techniquement comment l’organisation compte coordonner les différents acteurs (SSB, animateurs etc.).

V. PROCESSUS DE SELECTION ET D’EVALUATION DES OFFRES

La sélection sera faite en deux étapes :
-  une présélection sur dossier à l’issue de laquelle les trois (3) premiers candidats seront retenus ;
-  une sélection définie suite à une évaluation des capacités de trois candidats présélectionnés à l’issue de laquelle un candidat sera retenu.

Pour être présélectionné, chaque candidat devra totaliser au moins 70% des points. Seuls les 3 premiers seront retenus pour la phase de sélection définitive et seront contactés pour la poursuite du processus.

Tous les coûts liés au montage du dossier de soumission au présent avis de manifestation d’intérêts seront à la charge de chaque organisation candidate.

La grille de notation et les exigences minimales d’un BS sont disponibles au Secrétariat du PADS à l’adresse suivante : 724 de la rue 4.42 à Koulouba, 03 BP 7062 Ouagadougou 03, Tél : +226 25 30 88 46/25 30 52 56, Fax : +226 25 31 17 08, email : pads@fasonet.bf .

Pour toute information complémentaire et relative au processus de soumission, les organisations intéressées pourront s’adresser au Secrétariat du PADS à l’adresse ci-dessus mentionnée ou par mail pads@fasonet.bf. De telles informations ne pourront être demandées que pendant cinq (05) jours ouvrables à partir de la première publication du présent avis.

VI. DEPOT DES DOSSIERS

Le code BS/ONG/FMPALU/NFM-15 devrait être mentionné sur l’enveloppe de soumission pour la présélection ainsi que le nom de l’organisation. L’enveloppe scellée devrait contenir un original et 4 copies du dossier adressée à :

Monsieur le Coordonnateur
Programme d’appui au développement sanitaire
724 de la rue 4.42 à Koulouba
03 BP 7062 Ouagadougou 03

Les offres devront parvenir au Secrétariat du PADS au plus tard le 15 juin 2015 à 9 h 00. Toute offre parvenue au-delà du délai ci-dessus mentionné sera jugée irrecevable.

Un accusé de réception indiquant la date et l’heure du dépôt sera remis.

L’ouverture des offres se fera en présence des candidats, le 15 juin 2015 à 9 h 30 au PADS.

Fait à Ouagadougou, le 28 mai 2015

Coordonnateur du PADS

Jean Charlemagne YODA

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés