VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

samedi 9 mai 2015 à 01h07min

Le paysage politique national sera, sans doute, dominé ce week-end des 9 et 10 mai, par le VIème Congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

Congrès « ordinaire », certes par les textes mais, ‘’extraordinaire’’ dans l’esprit et surtout par le contexte dans lequel il se tient. C’est la première fois de son existence que cette formation politique tient son Congrès, dépourvue de ’’pouvoirs’’. C’est également la première fois qu’elle tient cette instance suprême sans que l’organe dirigeant sortant n’ait, en bonne et due forme, à passer le témoin à l’équipe entrante (un directoire fait office d’organe dirigeant depuis l’insurrection).

Après les évènements de fin octobre 2014 et le départ de certains cadres, le parti a besoin de redonner confiance à ses militants de base. Et cela passe sans nul doute par la feuille de route qui sera issue du congrès et de l’ossature de l’organe pilote. On se souviendra des conséquences du dernier congrès de ce parti, tenu en mars 2012. « On n’a pas droit à l’erreur. Nous jouons, là, notre survie politique », a laconiquement laissé entendre un membre du directoire pour expliquer l’enjeu et montrer l’esprit qui doit guider le contenu des travaux et surtout le choix des personnes qui doivent présider à la destinée du parti. Selon ce dernier, des départs pourraient se constater après le 10 mai, si les conclusions venaient à donner l’impression que les uns et les autres n’ont pas encore tiré leçon de la situation d’octobre dernier. Soulignant aussi plus loin que certains pourraient mettre fin à leur carrière politique parce que « pour de nombreux camarades, il n’est pas question d’aller voir dans un autre parti politique ; ils ne jurent que par le CDP et nous croyons fortement à ce parti, à ses idéaux… ».

« 15 000 militants attendus au Congrès » !

Pour ce rendez-vous VI, l’on annonce plus de 15 000 personnes au Palais de Sports de Ouaga 2000 dont 4000 statutaires (ce sont ces derniers, précise-t-on, qui prendront part aux travaux). Pour ce cadre du parti, ceux qui disent que le CDP est mort, masquent en réalité leur peur vis-à-vis du parti ; « ce sont des paroles politiques ».

« A ceux qui pensent que le CDP est mort, nous leur donnons rendez-vous sur le terrain », a lancé notre source en réponse à ceux qui ont conclu à la mort de son parti. Cependant, reconnaît-il que le parti a pris un « sérieux coup » avec les évènements des 30 et 31 octobre 2014, le départ du président Blaise Compaoré, la suspension du parti (puis sa réhabilitation), la dissolution des conseils municipaux et régionaux détenus en grande partie par le parti, le départ de certains cadres, l’arrestation de certains de ses cadres, le vote de la loi sur le code électoral que le parti qualifie de « inique ». C’est tout cela qui aurait, soutient-il, motivé le choix du thème de ce congrès : « Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP en phase avec notre temps ». Un thème imposé donc par les réalités actuelles.

« Nous sommes passés de la majorité à plus qu’une minorité théorique », confie-t-on avant de convaincre que la position de « parti majoritaire » s’acquiert à l’issue d’élections. Pour le parti de l‘épi du maïs et de la daba, les défis immédiats majeurs sont donc d’ordre organisationnel pour reconquérir la position de « parti leader » sur l’échiquier national ; ce qui passe par de bons résultats aux élections couplées de 2015 comme municipales de 2016. Or, tout cela est subordonné à l’issue de ce congrès.

Juliette, Eddie, Paramanga, Soungalo, Jérôme ou… ?

Le clou de ce rendez-vous est la mise en place de la structure dirigeante. A ce niveau, l’horizon semble se dégager, laissant échapper des noms au poste de « président » ou de « secrétaire exécutif national » du parti. Parmi ces noms, reviennent avec insistance Juliette Bonkoungou, (ancienne ambassadrice) ; Eddie Comboïgo (expert-comptable, ancien député) ; Paramanga Ernest Yonli (ancien Premier ministre et jusqu’à une date récente président du Conseil économique et social) ; Soungalo Appolinaire Ouattara (Président de l’Assemblée nationale jusqu’à la date de l’insurrection) ; Jérôme Bougouma (ancien ministre de l’administration territoriale et de la sécurité). Quel casting donc ?

« Le renouvellement tiendra compte des textes du parti et le choix se fera dans l’intérêt supérieur du parti. Les militants qui sont nombreux à la base n’ont pas besoin des guéguerres de positionnement ; ils ont plutôt besoin de voir le parti sorti du congrès encore plus soudé, à même capable de gérer le nouveau contexte. Le parti sera géré par le choix du congrès », répond notre source, sans piper un seul nom comme éventuel dirigeant du parti ou candidat à ce poste.

A l’en croire, ce congrès scrutera aussi le code électoral pour montrer en quoi il est « inique », « arbitraire » et « « exclusif » et « va à l’encontre du parti ; la vie du parti ; les élections couplées de 2015 et municipales de 2016 ainsi que le bilan quinquennal. Ce bilan quinquennal, confie notre interlocuteur, doit dégager des perspectives « de sorte qu’au congrès d’investiture du candidat du parti à la présidentielle prévu plus tard, le parti puisse disposer d’un programme parce que l’essentiel n’est pas d’être candidat à la présidentielle mais d’avoir un programme. Le programme sera établi dès maintenant de sorte que les candidats aux législatives puissent s’en inspirer ».

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2015 à 12:49, par Drone
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    si vous tirez vraiment leçon des événements vous sortirez gagnant

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 12:54, par tiewende
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    beaucoup de courage à toute l’équipe dirigeant du cdp . sache que il ya toujours des militants qui crois et qui attendent des grande décisions de votre part .faite tous pour ne pas nous décevoir . Vive le Cdp .

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 13:20, par jokab
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    BRAVO BRAVO BRAVO Plus que jamais ce parti VIVRA VERRA ET VAINCRA ;. Renaître trébucher se relever bomber la poitrine et partir à l’assaut de nos chaises laissées vacantes et que la transition que nous bouterons bientôt avec la nouvelle insurrection républicaine dans les urnes . C’est ça avoir de la vision . Nous sommes sortis vainqueurs des urnes aux élections passées et l’histoire se répétera vaille que vaille . Que tous les maires , conseillers , députés et militants sincères se mettent dès la fin du congres en ordre de bataille car la vraie prise de la bastille aura lieu le 11 octobre par une insurrection dans les urnes . Blaise , reste serein car tes militants loyaux ont compris ton silence légendaire et t’élèveront car qui s’abaisse sera élevé . Nous allons montrer aux yeux du monde que tu as été ,est et sera l’homme fort n’en déplaise à ceux qui pensent le contraire ( voir du coté de Baltimore ) . Nous serons les soldats des urnes . A cœurs vaillants il n y a rien d’impossible et la victoire est très proche . A VOS CARTES D’ELECTEURS CITOYENS ET CITOYENNNES ; Le silence de notre grand homme politique en dit long et ressemble beaucoup à l’appel du général DE GAULLE . Ce congres en est un et sonne le glas pour tous les républicains comme un APPEL DU 10 Mai . AUX URNES et soyez très vigilent le jour du vote contre ceux qui ont passé leur temps à dire que c’est eux les voleurs , que c’est eux qui ont de jolies femmes ( le nabot) que celui qui n’a pas les moyens n’a qu’à retourner au village , qu’il faut voter les caicedrats que l’article 37 est modifiable , que le pouvoir les appartient au quart de tours etc...... Alors CITOYENS faites les courir au quart de tours autour d’eux même le 11 octobre . AUX URNES CITOYENS ou aux urines si vous faites le seul mauvais choix dans votre vie en votant ces vomissures . VIVE LE BURKINA FASO VIVE LES ANCIENS VIVE LES FEMMES ET SURTOUT VIVE LES JEUNES . Le Burkina sera ce que vous voulez qu’il soit. Peu importe le choix de la direction du parti , nous ferons bloc autour d’elle pour fracasser nos detracteurs

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 13:34, par FACON DE VOIR
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je pense que ca pourrait PASSER. parce qu’en face, on n’a pas que des Saints non-plus. c’est là l’atout du CDP. on n’a pas vraiment mieux en face ’’suit mon regard".

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 13:49, par Mosess
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    On aime bien ce genre d’écrits pleins d’intérêt et intelligemment lancés à la réflexion de tous. Merci à Fasonet et tenez-nous informer de tous ces jeux de la forêt politique

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 14:12, par yobson
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    les internautes Cdpistes, quant est ce vous allez changer votre maniere de penser. le pays avance a grand pas. votre jeu n’a plus de gout. a force de vous maintenir pendant longtemp dans l’aisance vos cerveaux n’ont plus de consistance pour innover et se mettre en fase avec la marche du monde preuve que le sommeil a ete trop profond. a l’issue du congres c est la cassure totale. vous n aurez jamais un homme qui fera l’unanimite au sein du groupe. Paix a l’ame du CDP, AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 14:17, par eliane
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Internaute No 3 ,je partage ton point de vue,la loyauté,la patience et la fidélité sont notre force un proverbe moagha dit ""quand la pluie vous bat, éviter de vous battre, entre vous "" "" la victoire se trouve au bout de l’effort"" solidarité,solidarité et action ;vive la démocratie et paix a notre pays que le meilleur gagne.BON CONGRES ET COURAGE AUX CONGRESSISTES.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 15:40, par TOUBABOUCHE
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Militants militantes du CDP l’heur de la remobilisation a sonné plus de temps a perdre pour reconquérir le pouvoir d’état par la voix légale bien sur. bon courage et bon congres

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 15:46, par or
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    BRAVO ! VIVE LE CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 16:14, par blomani
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je voterai CDP en mémoire à Blaise que jaimais bien

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 16:43, par l’homme
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Vous n’etes que des voleurs. vous avez gagnez quelle élection honnêtement ??? le burkina faso compte plus de 16 millions d’habitants. 1 million et quelque seulement s’inscrivent sur les listes électorales et moins de millions vous votent par la fraude et la corruption. Vous vous sentez fier de cette mascarade. Vous n’avez pas honte. Vous aurez la plus grande honte de votre existence. si les gens ne s’inscrivent pas c’est parce qu’ils ne vous aiment pas. on n’a pas besoin de faire CP1 pour comprendre cela. vous vivez dans un monde plein d’illusions et de mensonges. Allez à la conquête de tous les gens que vous avez réussi à corrompre par la malversation et la gabegie mais vous n’obtiendrez rien. La jeunesse est consciente. Votre richesse ne restera pas éternelle. En 27 ans au pouvoir vous n’avez fait que diviser le peuple et instaurer l’incivisme et le népotisme. Un militants du CDP n’ont aucune idéologie à apporter au peuple. c’est votre richesse qui faisait la force de ce parti. conséquence, vous vous enrichissez et le peuple croupit dans la misère. Vous verrez. Wait and see !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 16:48, par leopold Diarra
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Pourquoi parle de : ça passe ou ça casse. Le CDP fera ce qu’elle voudra mais cela ne regarde que lui. C’est maintenant que le CDP saura s’il est une force politique ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 16:51, par NANKOLENDUSE Pierre Claver à Ziniaré
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Nous attendons vivement que le Congrès relance au sommet notre Parti.Pour ce qui est de la base,nous allons jouer notre partition.
    Courage à nos dirigeants

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:05, par daouda
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    bravo le cdp victoire

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:16, par kankana
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    C’est déja casser .Avec la fuite de votre seigneur blaise. vous etes morts . ABAS LE CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:30, par JAMES KENNY
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Que le CDP ait tiré des leçons voila qui me laisse dubitatif, car vos actions récentes laisse penser le contraire. Vous avez activé votre machine à travers un pseudo collectif anti rien du tout, piloté par un mangeur et couard bien connu zaida. Tenez votre congrès et retenez ceci : la politique on la fait pour faire progresser tout un peuple et non pour satisfaire une clique d’individu.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:33, par Kosyam
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Le CDP est le pire élément politique qui soit arrivé dans le paysage et dans l’histoire de notre pays. J’espère que vous perdrez lamentablement et surtout avec les moyens dont vous disposez. Que votre défaite probable soit une leçon car vous n’avez toujours pas tiré les vraies leçons.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:45, par Sacré-coeur
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Le cdp veut-il un candidat autre que Blaise le "pétrole" ?
    Quelle honte quand on a une mémoire courte !

    Des gens n’ont pas de tribunal de conscience, donc pense par leur panse d’ailleurs désormais vide. Ceux-là qui croyaient que le Burkina et Blaise c’est comme le cordon ombilical liant le bébé à sa mère se sont trompés et continuent de se tromper au grand malheur de leur jeunesse.

    Mais je crois que les leçons ne sont pas bien rentrées.
    Du moins, courage !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:46
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je ne fais pas la politique mais je me permets de vous exhorter pour preserver la paix au Burkina Faso.
    Ce que je veux vous suggerer c’est de vous organiser pour partir sur de bonnes bases car l’erreur est humaine et etre grand ce n’est pas de ne jamais tomber mais savoir se relever quand on tombe et surtout comprendre pourquoi on est tombe ou on est tombe pour ne plus tomber labas. En somme je vous suggere est de ne pas participer aux elections d’octobre, le peuple vous sera reconnaissant. Parce qu’en realite vos ex collegues ne feront pas mieux que vous et aux prochaines elections vous aurez la meme appreciation

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:07
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    L’Afrique surtout francophone me fait extrêmement PITIÉ !
    VOILA UN BANDE VAURIENS qui devrait se CACHER après insurrection !
    Le Peuple a fait une POSE, il ne dort pas.
    Au moindre dérapage, verbale, ON REMET ça BIEN FAIT ET VITE FAIT.
    Si tu prend le chemin de je m’en fou, tu te retrouve...
    Apprenez de erreurs passées.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:41, par New Faso
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je vois rien de bon dans toute cette liste potentiels candidats. Fallait penser a Fatou ou a Alpha

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 20:51, par Birkindi
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je pense sinceremenr que le CDP n’a pas encore appris la lecon et cest vraiment dommage. Ces CDPistes ont vraiment la memoire courte. Messieurs qd vous parlez aujourdhui , pensez a ce que vous avez dit hier. A ma connaissance Blaise etait seul capable d’etre leur candidat president si je ne me trompe ? Il a ete chasse par la jeunesse Burkinabe alors pourquoi vous faites de la poilitique encore ?? Terrez vous et fermez-la ca serait bcp mieux. Les regles ont change alors vs ne trouvez plus le jeu interessant nespa ?? Goutez un peu a une autre sauce qui n’est pas du tout du meme gout que celle que vs serviez aux autres en votre temps. Loin de moi l’esprit de vengeance mias, comme dirait l’autre ; la roue tourne et ca n’arrive pas qu’aux autres, acceptez de gouter un peu aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 21:46, par basga
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    J’ai peur que apres le congrés ces gens decident de faire venir Blaise pour etre leur candidat..eux qui le considere comme leur Dieu irremplaçable..les hommes passent mais les institutions restent..tout le monde vous regarde.on verra dé quoi vous etes capable .sans Blaise.....

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 21:58
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Je réponds directement à la question du début car le reste du texte est sans intérêt : ça va casser car tout le monde voudra prendre la place à la place du calife qui a quitté le navire. Certains sont déjà au dehors comme Djibril Bassolé alors qu’ils étaient prêts à mourir pour leur dieu vivant comme Salia Sanou à Bobo et autres. Sauf que le Bassolé, est devenu calme depuis quelques jours comme si son immatricule allait chauffer pour certains dossiers sulfureux. On attend pour voir et s’il a des ... il se présentera en octobre. Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 22:28, par Pierre
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    vive le CDP meilleur parti du FASO et de la sous région OUEST africaine. Je voterai le CDP au nom de BLAISE COMPAORE et de ses fidèles Lieutenants. Mais pas pour des laches comme SSR.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 09:52
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Tous les prétendants aux postes exécutifs du CDP sont tous vieux et vielle. Si vous avez compris le sens de l’insurrection, prenez de la distance avec cette tradition gérontocratique.
    Ces gens n’ont plus rien à proposer au peuple. Soyez sincères avec vous même.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 10:58, par Diallo
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Du courage. je pense qu’il est plus que jamais temps pour ceux qui croient aux idéaux du CDP d’aller à l’action à savoir repartir à la conquête de ses militants tout comme le font les autres partis. d’ailleurs ces même partis politique sont en fête des cdpistes car ayant été le fer de lance du parti au moment de son apogée. C’est de mon avis aux militants de corriger ce que certains ont commis comme gaffe. ca ne fait pas sérieux si dès le premier obstacle vous changer de veste vous prétendez être blanc comme neige. il faut savoir assumer et avancer.
    Du reste c’est au peuple tout entier de décider qui il préfère. Alors tout le monde peut participer à la compétition à l’exception de ceux que la justice privé de ses droits.
    C’est par là que peuple pourra réellement prouver sa maturité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 11:24, par gringo
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Tout cela est bien beau et si le CDP tire les bonnes leçons et se repositionne correctement, tous nous y gagnerons.
    Mais de tous les noms que l’on cite et qui pourraient présider aux destinées du parti, il n’ y en a pas un seul qui soit encore crédible et c’est bien dommage.
    Nul besoin de les citer l’un après l’autre, mais le simple fait que ces derniers cherchent toujours à se hisser à la tête du parti démontre à souhait qu’ils n’ont pas encore compris que plus rien ne sera comme avant.
    Désolé, mais ce n’est pas avec ces gens-là que le CDP renaîtra de ses cendres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 12:33, par Le divin africain
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Monsieur internaute Pierre, si vous aimez réellement votre parti le CDP, priez plutôt pour sa renaissance et son réorganisation pour participer aux élections au lieu d’accuser lâchement ceux qui ont résolument rompu avec le parti. Les gens de petits esprits passent toute leur vie à critiquer, alors que ceux de grands esprits discutent d’idées de développement et d’avenir meilleur. Bon entendeur salut !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 12:47, par FEMME
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Ca passe si Julie se présente et non Blaise

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 18:14, par jeanine Debo
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Le palais du sport est plein ce Samedi !
    le CDP a donc des partisans ?
    bravo à la diversité des opinions au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 19:06, par Constance
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Tout ça peut-être que le peuple burkinabè s’est tromper le 30 octobre dernier et que 34 morts et 660 blessés c’est perte et profits. Que d’incorrigibles ! Allez -y plutôt allons-y. Moi je crois au PEUPLE. HEEEYYYI !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 23:25, par ex - conseiller de Boulmiougou
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    La gendarmerie doit poursuivre ses investigations sur Simon Compaoré, il vendu toutes les réserves ; par le trafic d’influence ; il a induit les maires en erreur ; il est vraiment malhonnête,

    IL FAUT QU’IL FASSE LA LUMIERE SUR L’ARGENT DES LOTISSEMENTS DE LA COMMUNE DE OUAGADOUGOU DES MILLIARDS DE FRANCS SONT ENVOLES IL EST AU COURANT C’EST LUI LE CERVEAU DE CES MALVERSATIONS, CAR AUCUN MAIRE NE POUVAIT LE CONTESTER.

    LA gendarmerie doit faire un tour à la cour des comptes il a des dossiers là-bas aussi sur les réfection de la maire centrale.
    Les crimes de sang aussi il en sait beaucoup de chose.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 02:25, par le democrate
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    c’est peut etre pour ce parti le premier congré ou les discussions seront franche, ou aucune décision ne viendra d’en haut pour prendre à contre courant les débat. À moins que .... mais c’est façon de gérer à montré aujourdhui ses limites c’est l’occasion en or pour la jeunesse du cdp. Mais pour que ce parti garde son unité, il faut qu’il ait la sagesse la force et l’humilité pour renoncer au fauteuil présidentiel. Ne postuler que pour les législatives et les municipales. Autrement comme disait l’autre paix à son ame et nous en face on s’en rejouira.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 10:27, par indiga
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Tant que les cadres et militants du CDP ne vont pas définitivement renoncer à la médiocrité, la corruption, la facilité et l’arrogance, ce parti n’ira nul part. Vous verrez dans les années à venir.

    ce parti doit doit absolument se débarrasser des anciens et faire appel à la jeunesse montante. Ces mêmes anciens dépourvus de toute stratégie de développement du parti par leur manque de vision, leur incapacité à mener de façon permanente des réflexions dynamiques, leur défaut de pragmatisme ont malheureusement conduit le parti au bord du trou.

    ecoutez, je n’appartiens à aucun parti politique, mon analyse se base simplement sur des constats, les critères de choix de l’organe dirigeant, le profil professionnel de l’organe dirrigeant, etc...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 12:52, par Touty
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Internaute 23, pourquoi penser que Blaise va revenir, vraiment vous ne voyez pas plus loin que votre bout du nez. Vous savez qu’à l’heure actuelle des choses, ce n’est pas envisageable.
    En tout cas moi je suis cdp, je voterais cdp et je suis persuadé que beaucoup feront comme moi. Pourquoi avez vous peur du cdp ?
    En tout cas pour nous : le chien aboie, la caravane passe. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 13:18, par Etienne Arthur Kafando
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    C’est vraiment une surprise. Même quand on aime pas le lièvre il faut admettre qu’il court vite. Le CDP fait frémir plus d’un parti politique de l’ex-opposition. Mais la manière dont les choses s’achèvent est une signature de Blaise Compaoré. La plupart du temps ceux qui se défoncent pour le CDP sont ensuite jetés dehors. C’est la cas actuel de Léonce Koné, de NABOHO. Ces candidats à la présidence du parti ont été muets depuis un certain temps. ceux qui ont eu le courage d’affronter le peuple sont aujourd’hui placés au seconds rôles. Drôle de CDP. Pourquoi ces gens qu’ont maltraite restent toujours comme des chiens en laisse ? Est-ce parce qu’ils sont suffisamment sales ? Pour Léonce oui ; mais NABOHO je n’en voit. Lui au moins n’a pas mis à genou la BACB. Politique quand tu nous tient !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 21:07, par polpol
    En réponse à : VIème Congrès du CDP : Le rendez-vous du « ça passe ou ça casse » ?

    Chers amis du CDP, je déplore la situation dont vous vous trouvés sans possibilité d’intimidation et de bourrage d’urnes ; il va falloir vivre une quinzaine d’années dans l’opposition le temps de positionner le Burkina sur la voix de la bonne gouvernance et lorsque le pays vous aura récupérer vos fortunes mal acquises ; alors courage !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés