Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

Communiqué de presse • jeudi 26 mars 2015 à 19h28min

A sa prise de fonction, le Président de la Transition, Président du Faso, Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO avait pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour faire toute la lumière sur le dossier Thomas Sankara.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

En sa séance du 4 mars 2015, le Conseil des ministres instruisait le ministre de la Justice à donner une suite diligente aux grands dossiers en cours au Tribunal de Grande instance de Ouagadougou dont celui du Président Thomas Isidore Noël Sankara.

Le même Conseil a adopté un décret portant autorisation d’exhumation et d’expertise des restes du Président Thomas Isidore Noël Sankara, permettant aux ayants-droit d’ouvrir la tombe supposée contenir son corps et faire procéder à toute expertise à l’identification.

A ce jour, le dossier a connu une grande avancée. Il a été transmis à un cabinet d’instruction au Tribunal militaire.

Au moment où se tiennent les Etats généraux de la justice, le gouvernement se félicite de cette évolution qui est un signal fort de son engagement à doter le Burkina Faso d’une justice indépendante et réconcilié avec les populations.

Le Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mars 2015 à 23:23, par sagesse
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Si THOM SANK pouvait se réveiller de sa tombe, il nous dira que ce que nous faisons et disions autour de sa personne n’est pas ce qu’il aurait souhaité. IL DIRA TOUT SIMPLE ŒUVREZ POUR MES IDEAUX ET NON PAS MA PERSONNE ET MON AME SE PORTERA MIEUX.

    Mais c’est dommage que son saint NOM devienne aujourd’hui mine d’or pour beaucoup qui rêve ou pense le REHABILITE. Seul votre sueur et la VRAIE peut réhabilité un PERSONNAGE comme SANKARA. IL n’a jamais aimé les équilibristes il n’a JAMAIS SOUHAITE QUE L’ON S’APITOIE DE LUI , et tous ceux qui sont sur cette dynamique d’EQUILIBRISME NOTOIRE actuellement auront pleins de cauchemars à ce faire. ATTENDONS DE CONSTATER.

    SANKARA DE LA OU IL SE TROUVE A DEJA PARDONNE A CEUX QUI L’ONT PERSECUTE AYEZ LE COURAGE DE VOUS VOIR PASSER ET CA IRA MIEUX.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 23:55, par YIRMOAGA
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Le plus tôt sera le mieux.On sait qu’avec des acteurs présents à l’heure actuelle,il sera difficile, voir des perturbations, mais à président, que la volonté guide les uns et les autres à accepter à la justice, maintenant, que de reporter ou faire reporter par la force dont on dispose à présent.Tout va évoluer et quand on sera sans griffe, là, je n’en dirait pas

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 01:35, par Caporal Tampico
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Soyons vigilants. L’ arnaque ne s’est pas arretee aujourd’ hui. Ceux qui ont tue Sankara et qui tirent toujours les ficelles dans l’ ombre ne se laisseront pas faire. Vigilance, vigilance, et encore plus de Vigilance. Le mal est malin.
    Caporal Tampico, Base Toxik 1239

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:07
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Le mythe prendra bientôt fin avec ce procès.
    Vous verrez !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:52, par Lui
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Voilà bien fait ! Il fallait sortir le dossier plutot, ca allait calmer les anciens gourous du regime qui s’excitent à revenir au pouvoir. Ce dossier allait tellement les occuper qu’ils n’allaient meme penser à etre candidat ! Mais mieux vaut tard que jamais. Du courage !

    Commencer à preparer les convocations pour les Dienderé, Blaise, Chef Kaf, ..... pour qu’on les entendent. Ils ont cru que l’affaire Thomas Sankara etait fini cadeau comme ca pour eux. Erreur de Gawa !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:21, par NANA
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    ’’ L’oiseau a beau s’envoler très haut dans le ciel, il revient toujours sur une branche’’ Louis NANA

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:21, par Seydou Toure
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Nous ne l’avons pas vécu, nous l’avons survécu. Nous ne l’avons pas que pleureur, nous l’avons chagriner. Nous ne cherchons pas que des coupables, nous voulons te venger. Nous petits pionniers de la révolution, qui avons connu l’application de l’enseignement de la lange traditionnel (Dioula, Moore, Fulfulde......), ce évènement nous ai laisser orphelin. Orphelin de ce rassemblement révolution au tour des idéologies de la révolution qui à galvaniser tous les burkinabè et faire disparaitre la corruption. Je ne pense pas que tu aurais aimé que ta tombe soit ainsi profané pour rendre justice. Mais il le faut car ce sera le début du commencement pour traquer ces voyou que tu avais cru être tes amis.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 14:48, par RANCE
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Que l’Etat aussi n’oubli tous ceux que la Révolution a tué et tous les autres que le régime de Blaise a tué car tous les morts sont égaux. C’est à partir de cette "Révolution" que l’on a vue que l’on pouvait ôter facilement une vie humaine et il n’y a rien au Pays, c’est vraiment malheureux. Que cette parenthèse ce referme a tout jamais, je ne suis pas nostalgique, mais en Haute Volta on était peut-être pauvre mais la vie humaine était respecté.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 17:10, par ledoux
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    Je partage l’esprit du forumiste n°1 (sagesse) ; la meilleure façon de rendre justice à l’immortel, et l’incomparable TOM SANK, c’est d’œuvrer à la réalisation de son idéal.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 22:47, par guibien
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    il faut boucler ce dossier avant la fin de la transition car si le NPP accédait au pouvoir , salif diallo et les autres ne verront pas d’un bon oeil que ce dossier aboutisse.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 22:53, par guibien
    En réponse à : Dossier Thomas Sankara : En instruction au tribunal militaire

    il faut boucler ce dossier avant la fin de la transition car si le NPP accédait au pouvoir , salif diallo et les autres ne verront pas d’un bon oeil que ce dossier aboutisse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés