CDP Houet : Point sur les départs et les rumeurs de départs

mardi 17 mars 2015 à 22h59min

Affectée particulièrement par l’insurrection populaire, la section Houet du Congrès pour la démocratie et le progrès continue d’enregistrer des départs. De Moustapha Tinto à Assita Ouattara en passant par Pierre Traoré, des anciens cadres du parti de Blaise Compaoré ont opté d’aller voir ailleurs. De gré ou de force. Avec plus ou moins de succès.

CDP Houet : Point sur les départs et les rumeurs de départs

Premier à être parti, l’ex-député Pierre Traoré semble avoir retrouvé ses marques après sa traversée du désert. Pressenti au Mouvement du peuple pour le progrès, il a fini par atterrir à la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). Partie en catimini, l’ex-député Assita Ouattara fait également les beaux jours de la NAFA. Grande mobilisatrice grâce à son réseau d’associations de femmes et de jeunes, elle sillonne les différents secteurs de Bobo à la recherche de militants. A ce jour, elle semble être la plus regrettée au CDP, en termes de capacité de mobilisation et de nuisance (sur le plan politique) parmi les grands démissionnaires de la section Houet. A la NAFA, elle est également avec Baba Traoré, ancien président du Conseil régional des Hauts-Bassins. Partis « malgré eux », sous influence de Salif Diallo et du Larlé Naba, Moustapha Tinto, ancien adjoint au maire, Salia Sanou, et Mariam Kagoné, ancienne adjointe au maire de l’arrondissement N°2 alimentent actuellement la rancœur des militants du CDP. Pour nombre de personnes, Moustapha Tinto serait un renégat. Un homme sans honneur et sans conviction politique, qui a retourné sa veste contre le CDP après avoir tout reçu de ce parti. Pour minimiser son départ, on le dit fragilisé par le poids de l’âge et par des différends avec base traditionnelle (les ressortissants du Nord et du Centre).

Et les anciens maires d’arrondissements dans tout ça ?

Annoncés majoritairement au Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) au lendemain de l’insurrection populaire, les anciens maires de Bobo et des départements environnants seraient toujours dans l’attente, pour ceux qui songeraient à démissionner. Il faut dire qu’un tête à tête avec Salif Diallo a obligé les uns et les autres à rebattre les cartes. Ainsi, selon les confidences d’un participant à la rencontre avec Salif Diallo, ce dernier aurait tenu des propos pour le moins durs « Le MPP n’est pas à la recherche d’anciens maires ni d’anciens députés. Il n’y aura pas de parachutage dans nos rangs. Ceux qui veulent rejoindre le MPP passeront par leur base. S’ils sont acceptés, il n’y aura pas de problème. Dans le cas échéant, on n’y peut rien. La base décidera de tout ». Depuis cet entretien, la direction MPP est devenue improbable et des maires dans l’incertitude. Entre rester et relever le défi au CDP ou partir au risque de « mal atterrir » dans un autre parti. Absents au cours de la conférence provinciale du 14 mars 2015, les maires Momo Jacqueline Hien, Seydou Sanou et Moussa Héma ont ravivé les rumeurs de démission qui planaient sur eux. Joint au téléphone, Seydou Sanou a laissé entendre qu’il est encore dans l’observation : « J’attends de voir ». Pour l’instant, je n’ai pas encore démissionné, tout dépendra du comportement des premiers responsables du CDP ». « Il n’y a pas de problème. Je n’étais pas à la rencontre du CDP pour des raisons de santé. J’étais malade », sont les mots de Momo Jacqueline Hien pour justifier son absence à la conférence provinciale. Injoignable au téléphone, Moussa Héma que la rumeur donne partant pour ses absences répétitives au siège du CDP est pressenti à la NAFA. On le dit proche d’Assita Ouattara et sous influence d’Alfred Sanou. A l’analyse des démissions ou des intentions de démissions, on constate que les proches d’Alfred Sanou (Seydou Sanou, Christophe Sanou, Moussa Héma…) sont les plus enclins à quitter le navire du CDP Houet. L’intéressé prospecterait aussi un plausible départ, après avoir réclamé sans succès la tête de la section dirigée par El Hadj Salia Sanou. Affaire à suivre donc…

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Messages

  • Avec Salia qui veut encore s’exciter pour le CDP, il va faire fuir les derniers militants du CDP. Car si le ridicule pouvait tuer.... il ne se montrerait plus en public ! mais, comme ils ne connaissent pas la honte comme les Gilbert, ils vont continuer jusqu’à prendre la raclée de leur vie fin octobre 2015.

  • Ou est la difference entre nafa et le cdp.cette assita ne peut plus mobiliser une mouche a bobo a elle de prendre d’ largent de bassolet bouffer les miliards que bassolet a vole avec la compliciter du cdp mais nous allons recouvrer bientot au profit du peuple .

  • Pour ces départs du CDP, ça n’a rien détonnant. Tous les observateurs attentionnés de la scène politique du BURKINA ont du entendre plusieurs fois de la bouche des ténors du CDP que Blaise COMPAORE est le ciment du CDP. Lorsque le ciment manque dans la brique ça s’effrite les agrégats se dispersent, cela est connu de tous. Je ne suis pas actif politiquement, mais de par ma profession je suis depuis plusieurs année la politique au Faso et ses animateurs. Les mêmes ténors du CDP qui s’agitent aujourd’hui après que le digne peuple du Faso ait réglé le compte de Blaise et son régime, étaient les mêmes qui nous servaient les sottises du genre que le Burkina ne pouvait pas survivre à Blaise. Ils semble avoir la mémoire courte, mais qu’ils ne se leurrent pas, au BURKINA, il y assez d’analphabètes certes, mais ils sont lucides et le moment venu, le peuple leur donnera une leçon d’intégrité. Ils ont pillé le pays, ils ont l’argent et les châteaux, qu’il en jouissent dans l’impunité mais de grâce qu’ils ne nous animalisent pas...

  • ce qui est sûr, de grandes actions de correction se préparent contre tous ceux qui ont assassinés nos enfants et qui se pavanent dans nos contrées sous prétexte qu’ils font de la politique, et avec des propos aussi désinvoltes que injurieux. ils sont avertis, la 2ème révolution prévue dans quelques mois sera sans pitié

  • une fois de plus je demande à sanou seydou de quitter le cdp

  • seydou tu sais que tu jouis d’une bonne renommée. tu es un bon monsieur. alors quitte le cdp car tu ne le regretteras pas. ne reste pas du coté de ceux qui se sont moqués de l’intelligence de tout un peuple. courage et n’aie pas peur de salia. il ne represente plus rien ce vieux sénile

  • Tant ce phenomene de Salia Sanou alias Djamila sera toujours au CDP ce sera la catastrophe.

  • Tant pis pour Bobo-Dioulasso si la population continue de suivre de vieux insouciants obscurantistes comme Salia Sanou, Alfred Sanou et Soungalo Ouattara. Le développement de cette ancienne capitale économique restera un leurre.
    Exemple : la mairie de Bobo-Dioulasso. Après une vingtaine d’années de gestion décentralisée, cette maire est la seule et l’unique à être en ruines. Quel que soient les explications, c’est ça la réalité.

  • c’est honteux , et j’ai honte en voyant tous ces agissements de salia sanou. malheureusement il n’est pas suffisamment intelligent pour connaitre la honte. c’est dommage helas...!!!!!!!!

  • cdp mpp nafa et consorts c’est même chose. Et comme ma bobo natale est idiote on va toujours voter ces voleurs et se mettre à pleurer que le gouvernement à laisser bobo .A vrai dire les plus grands dealers de terrains à bobo c’est Tinto et Sidy .même salia n’a pas volé comme ces 2 là .Les seydou et autres ont volé peut être quelques dizaines

  • Salia est un vrai politicien, quelles que soient les difficultés que traversent tout parti, tu dois te battre pour ton parti, c’est ce qui fait un parti. ceux qui quittent le CDP pour aller dans un autre parti, le quitteront encore dès que ce parti traversera les difficultés. faire de la politique ce ne pas de courir de parti en parti.
    je prend le cas de KOUSSOUBE, il court de parti en parti. il est actuellement au MPP, après avoir fait la CDP en passant par l’ADF.
    si en 2015 le MPP ne remporte pas les élections et que c’est l’UPC par exemple il va demander alliance avec ce parti s’il n’a pas de poste, ou il démissionne tout simplement pour ce parti.

  • Je lance un appel aux bobolais d’être vigilants car CDP, MPP et NAFA sont la même chose. Ces partis sont composés d’anciens du CDP qui ont ruiné Bobo. Ils ne peuvent rien apporter de nouveau. Pour le vrai changement il faut faire confiance à l’UPC.

  • Le CDP HOUET de SALIA SAANOU. Celui qui veut qu’il quitte, la chose est pour SALA. Quant à ceux qui veulent atterrir au MPP par le toit, SALIF a été clair, allez y à la base et c’est bien dit.

  • APRES QUE EBOLA AIE MIS NOS AUTORITES SANITAIRE EN EXERGUE VOICI QUE LA SALIASE VEUT DEFIE NOS AUTORITES JUDICIARE.ET DE SURCROIT TOUT LE PEUPLE DU BURKINA.
    LA SALIASE RISQUE D’ETRE PIRE QUE EBOLA SI ON N’Y PREND GARDE.
    JE DEMANDE A NOS AUTORITES DE PRENDRE TOUTES LES DISPOSITIONS NECESSAIRE POUR BOUTER CETTE SALE MALADIE DE NOS FRONTIERES.

  • Depuis que ASSITAN était en communication téléphonique directe avec SALIA SANOU à partir de l’assemblée nationale le 30 oct jour du vote de l’A37, la dite communication interrompue suite au saccage de l’A.N. et la fuite de SALIA vers.......,à présent, chacun y va de son coté. les routes se séparent. Mais la NAFA va conduire ASSITAN de nouveau à l’assemblée ou pas ? Possible si elle est tête de liste à BOBO, mais les présidentiel, du feu ou fiasco. Quant à SALIA, bye bye à la mairie de BOBO.

  • Intervenant 3, chapeau !

  • Sans parti pris, internaute N°11 Fasobiga, il faut laisser l’honorable député KOUSSOUBE tranquille en dehors des mouvements et des sauts d’humeurs au sein du CDP. Des mouvements interminables à l’allure de règlement de compte et de démonstration orgueilleuse de force. L’orgueil précède toujours la chute et Salia et compagnie en savent quelque chose par expérience par leur entêtement en 2014. Ça ne regarde que les concernés. D’après nos « beaux » du côté de la lagune Ebrié : « voleur n’a rien à voir dans funérailles de policier. Si policier veut il n’a qu’à dja, voleur s’en fout ». Que les CDPistes bobolais disent et fassent ce qu’ils veulent KOUSSOUBE s’en moquent. Rappelons que KOUSSOUBE est l’une des premières et des rares personnes à s’opposer au diktat des ténors d’autrefois du CDP aujourd’hui fondateurs du MPP. Il s’est aussi opposé à l’interne à la position de Gilbert Noël OUEDRAOGO sur la question de l’article 37.
    N’eut été le manque de démocratie au CDP, je ne sais pas comment Salia SANOU peut rêver battre KOUSSOUBE à la mairie de Bobo par un vote sincère à la base. Maintenant qu’ils ont peut-être l’argent sans le pouvoir de tripatouiller le verdict des urnes, qu’ils démontrent leur popularité en octobre prochain. Halte au verbiage et aux dénigrements. « Le bon maçon se reconnaît au pied du mur ».

  • monsieur de la "vérité" on voit bien que tu ne connais pas sita Ouattara. oubien tu es aveugle ou tu es d’une malhonnêteté congénital.Le CDP a tellement habitué les gens à la politique du ventre donc il vous inconcevable de voir des femmes de la carrure de sita ouattara convaincre ses braves femmes avec ses arguments, son humilité et son courage.je te donne rendez vous pour les élections et tu constateras de toi même si elle incarne aujourd’hui le vrai leadership féminine politique de bobo.wait and see.

  • je ne savais pas que Bassolé distribuait des milliards ???.honte a vous qui ne savez pas reconnaitre le mérite d’une femme dont le dynamisme n’est plus à prouver à bobo.Sita Ouattara fait parti des élites politiques féminines qui peut encore impulser une nouvelle vision au service de nos braves femmes en quêtes de repères.parmi les femmes de l’ex parti majoritaire, elle est la seule qui peut aujourd’hui parcourir les secteurs de bobo pour présenter son nouveau parti sans crainte.elle n’a jamais été mêlé dans les deals de parcelle ou de détournements de dénié publics.arrêter de raconter des bêtises sur elle.

  • rendons a césar ce qui est à césar, et sachons reconnaitre les mérites des gens même quand on ne les aime pas.le CDP aujourd’hui est vomi mais fais des personnes comme madame sita Ouattara peuvent encore revenir très forte dans le jeu politique au regard de sa force de mobilisation et de son expérience politique.son image n’est pas aussi sali auprès des population comme les fatou ziba, koro et consort.son départ du CDP est un coup dur pour le CDP et espérons qu’elle ne puisse pas être aussi efficace au NAFA, sinon c’est le retour au devant de la scène politique pour elle.

  • Comment le CDP peut il traité quelqu’un de renégat alors que le Big-Boss lui-même, en chaire et en os, en chaîne et en or, avec notre or a pris le poudre d’escampette avec femme, enfant, frère, belle-mère et belle sœur ? Abandonnant ainsi les pauvres militants à leur triste sort ? Entre ce monsieur et quelqu’un qui a simplement changé de parti, qui est le plus renégat ?

  • SALIA s’il te plais nous on ta vomis mais comme les chenilles ne t’on pas vomi nos te souhaitons plein de plaisir dans uniquement un programme politique CHITOUMOUENNE.
    N’A PAS HONTE cet alias Djamila.« »

  • Peuple du burkina, etre pour l’inclusion ne signifie pas se leurrer. Comment peut on accepter le retour en scene du cdp et ses supporters. Ceux la meme qui ont piller nos ressources et qui utilisent cet argent aujourd’hui pour jouer au politiquement fort. Le cdp n’a pas retenu le lecon. Pour la plupart cdpiste, ce n’est pas le peuple et sa jeunesse qui ont chasse blaise et son cdp. Pour eux, c’est le mpp qui en est l’acteur. leur mot d’ordre aujourd’hui, c’est tout sauf le MPP. Blaise et son cpd, craignent bien plus que tout apres dieu, le mpp. ce qu ;il faut retenir simplement de la revolution d’octobre, c’est la realite des faits. le peuple tout entier a eu raison de son dictateur. il reste maintenant les griots et farouches supporter de blaise et son cdp. faites attention. ne provoquer ps le peuple. croyez vous que meme par extraordinaire, si le cdp etait victorieux de l’ection prochaine, pourrait il gouverner ce meme peuple qui les a vomi hier. non ce serait une insulte a notre peuple. alors, il est temps de mettre hors de notre scene politique, du ;
    moins pour le moment, tous ceux qui ont soutenu jusqu’au dernier jour, la modification de l’art 37. ce sera plus sage pour tout le monde.

  • Salia Sanou est un facteur majeur de démobilisation des militants dans un CDP qui se cherche. C’est comme un Paramanga YONLI pour l’Est du Burkina ou un Alain YODA pour le Centre-Est. Il faut leur fermer leurs grandes et sales gueules qui empestent l’atmosphère politique. Des vestiges de l’histoire qui s’accrochent désespérément et sans honte à des illusions à jamais révolues !! Un peu de dignité messieurs !! C’est fini veut dire c’est fini !! Il faut savoir se retirer au lieu de continuer à jouer les bouffons et à se couvrir de ridicule. Que diable !! Pensez au moins à vos enfants qui ont honte au milieu de leurs camarades et surtout à ce que l’histoire risque de retenir de vous.Des décennies de pouvoir ne vous ont pas suffit, il faut descendre dans l’arène pour se bagarrer avec ceux qui pourraient être vos enfants, voire vos petits enfants. Vous cherchez quoi encore ?? vous n’avez pas compris que votre seule présence à certaines rencontres suffit à faire partir de nombreuses personnes ! Dans la vie, tout peut nous abandonner (l’argent, le pouvoir, les honneurs, nos amis, etc) mais faisons en sorte de ne pas abandonner nous mêmes notre dignité !!
    par TOBDANO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés