Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

vendredi 12 décembre 2014 à 09h10min

Les festivités commémoratives du 54è anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale ont connu leur apothéose ce jeudi 11 décembre 2014 à Dédougou où il y a eu un grand défilé civilo-militaire. A l’issue de ce défilé, tous s’accordent à dire que Dédougou a été une parfaite réussite.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

Ce sont en tout 2 000 civils et 1 500 militaires et paramilitaires, réunis qui ont effectué un admirable défilé sans le moindre incident. Un défilé qui a duré environ deux heures d’horloge. A la fin de ce défilé, le Secrétaire permanent des festivités du 11 décembre, le colonel K. Pascal Sawadogo a laissé entendre que depuis le début de la célébration tournante en 2008 à Fada N’Gourma de cette fête d’indépendance, la région de la Boucle du Mouhoun a eu « la meilleure fête dans la mesure où toutes les infrastructures prévues sont complètement terminées et sont de très bonne qualité ». Et ce, en dépit des événements des 30 et 31 octobre 2014. Après ces événements, de l’avis de Djima Traoré un participant aux festivités du jour, « personne ne s’attendait à une telle mobilisation, et à une telle réussite ». Ces festivités offrent d’ailleurs, dit penser M. Traoré, non seulement de réels motifs de fierté d’être Burkinabè, mais aussi l’occasion aux fils et filles de la région de la Boucle du Mouhoun, de se réconcilier au sortir des affres de l’insurrection populaire.

La réussite des festivités du jour, on le doit, foi du président du parti Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo, au socle culturel du peuple burkinabè ; un socle bâti sur fond de pardon et de tolérance.

Pour sa part, la Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina, Mercy Thombon, dit voir en ces festivités réussies, la capacité des Burkinabè à contenir la crise qu’ils viennent de connaître il y a seulement 41 jours. Et de préciser, « Je suis vraiment impressionnée par le respect du timing. Tous les projets ont été réalisés à 100%. On est fier du Burkina Faso ». La Banque mondiale, rassure sa Représentante Mercy, va continuer son appui au Burkina Faso dans sa nouvelle dynamique de décollage.

Présent au lieu du défilé, Me Bénéwendé Sankara, président de l’UNIR/PS (Union pour la renaissance/ Parti sankariste) a émis le vœu de voir les prochaines célébrations du 11 décembre, soutenues par des projets de développement, eux-mêmes fondés sur une vision qui va dans le sens des aspirations profondes du peuple.

Signalons que le défilé 2014 n’a pas connu la participation de troupes étrangères. Cela, de l’avis du Chef d’Etat-major général des Armées, le Gal P. Zagré, est dû au fait qu’après l’insurrection populaire, il a fallu mettre l’accent surtout sur les infrastructures au profit de la région de la Boucle du Mouhoun. Du reste, précise-t-il, « Parmi les personnalités invitées, il y a des attachés de défense de pays amis, ainsi que le corps diplomatique. Ces personnalités représentent les pays partenaires du Burkina Faso. Donc, nous considérons que les pays frères et amis ont pris part à cette commémoration ».

Dédougou 2014 réussie, cap sur Kaya 2015.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2014 à 03:41
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une parfaite réussite !

    Pegrenoma est-il le fils de Bila Zagré. Qui peut éclairer ma saine curiosité ? Le Citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 03:41
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une parfaite réussite !

    Pegrenoma est-il le fils de Bila Zagré. Qui peut éclairer ma saine curiosité ? Le Citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 03:45
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une parfaite réussite !

    les ouailles de blaise compaoré qui nous pompaient les narines que sans lui ça sera le chaos au faso peuvent aller se faire cuire des œufs. le peuple digne et intègre du faso a déjà oublié blaise compaoré mais ne lui et ses voyous ne sont pas oubliés pour leurs pratiques mafieuses

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 05:41
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une parfaite réussite !

    Les ennemis du peuple qui avaient prédit le chaos au FASO, se mordent les doigts. DIEU veille sur le BURKINA FASO. DEDOUGOU a su relever le défi et c’est le pays tout entier qui a gagné. GLOIRE A DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 06:32, par Dima
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une parfaite réussite !

    Pour la question du lien entre le chef d État major et le général Bila ZAGRE c’est tous des fils du Plateau Central non région administrative. Koudougou Ougadougou Zorgho il y a des Zagre

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:10, par faso biiga
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !
    Dieu benisse notre cher Faso........

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:24, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Merci Seigneur c’était une très belle fête le 54è anniversaire. Le Peuple Burkinabé est un peuple travailleur qui n’a pas besoin d’homme mais des hommes capables ayant l’amour de leur patrie. Merci aux organisateurs de cette fête de l’indépendance et au peuple. Nous avons levé le défi devant l’opinion internationale malgré que les mauvaises langues pensaient au pire après le départ accéléré de "l’exportateur de paix chez les autres". Ce 11 décembre 2014 était très agréable. Aux martyrs ,qu’ils se reposent en paix. Ils ont vaincu l’axe du mal(front républicain + adf-rda) le 30 Octobre 2014. UN BURKINA NOUVEAU EST NÉ.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN.

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:29
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Félicitation aux nouvelles autorités, si avant les chantiers rencontraient des difficultés, surtout financières, pour s’achever avant le jour J, il faut dire qu’il y avait trop de "je retiens" comme dirais quelqu’un dans le processus de déblocage des différents financements de l’organisation de la manifestation. Les différents audits doivent être orientés dans ce sens pour ce qui est des évènements passés.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:38, par adiati
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Le général de brigade Pingrenoma Zagré n’est pas le fils du Général Bila Zagré dit (Bill-Zagor)
    C’est le frère ainé de l’ancien maire de koudougou et petit frère de l’autre Zagré qui est mort en même temps que le cne Thomas Sankara le 15 oct 1987 au conseil de l’entente.Ne confondez pas avec Alain Zagré qui lui est le fils du Gl Billa Zagré.
    Le général Pingrenoma est un brillant officier qui mérite, mais très croyant dans les églises évangéliques.
    Voila pour vous éclairez monsieur.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:43, par aline
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    la fête a été belle sauf quand zida félicite ebomaf tout le monde sais que ebomaf c’est pour François compaoré le president et zida vont salir leur image et puis ebomaf il a commis beaucoup de crime de sans il a tué son gardien il frappe ses ouvriers il a des dosiers a la justice ce monsieur devrai etre arrêté il donne des donts zida attention le peuple te regarde débarrasse toi de ses voleurs et criminel cette société dois revenir au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:46
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    le citoyen Pingrenoma Zagré n’est pas le fils de Bila Zagré. Pingrenoma, lui son papa est un ancien Gendarme

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 08:59, par Manegre
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Djaaaaaaa sans Blaiso le Burkina continue toujours de prosperer plus mème qu’avant ? hé hé hé qui a dit a dit que nous allons sombrer là ? j’ai compris une chose dans tout ça l,heure du veritable changement a réellement sonné.VIVE LE BURKINA FASO, LE PAYS DES HOMMES INTEGRES SANS BLAISE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 09:29, par Moussa ILBOUDO
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Très bonne fête.
    Félicitations aux nouvelles autorités pour avoir relever ce défi et cloué "le groin" aux "cdpïstes" qui ont juré sur l’échec de la fête.
    Autorité de la transition, svp, Aline posting 10 a soulevé un point crucial.
    Faites attention aux fossoyeurs de la république comme EBOMAF qui a commis pleins de "dégâts" et qui a aussi les mains très sales comme François Compaoré.
    Ne succomber pas ses charmes par ses dons : 10 millions par ici, 200 millions par là. C’est pour tromper votre vigilance. Ce n’est pas parce qu’il est le protégé du Gl Gilbert DIENDERE et que ZIDA aussi est son protégé que vous allez cohabiter.
    Il doit repondre aussi à des crimes qu’il a commis : assassinat de son gardien, maltraitance de ces agents, chantages sur ses agents féminins pour coucher avec elles même les femmes mariées, détournement des fonds pour des travaux qui lui sont confiés gré à gré ....
    Le peuple vous regarde et vous jugera une fois encore.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 09:29, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    @ Chère Aline,intervenante 10,que ebomaf soit pour FC ou pas,l ancien régime lui a confié une mission dans le cadre des festivités du 11 décembre à Dédougou.Mission que le premier ministre a jugé bien accomplie,d où les félicitations à lui adressées et non pour son appartenance.Et je ne comprends pas comment on pouvait jeter des fleurs aux uns qui ont permis la réussite de cette fête en omettant d autres.Ce qui ne l absoudrait pas pour autant des crimes(économiques ou de sang) dont cette entreprise se rendrait coupable si les faits venaient à être établies par l instance compétente en la matière,la justice,pour peu qu il y ait plainte(du moins pour les allégations de meurtre) et que l ASCE y fouine dans le cadre de sa mission .Alors soyez objective en faisant la part des choses.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 09:50, par pleine lune
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Reconnaissons tout de même que tout avait été préparé par l’ancien régime. Le PM Luc Tiao en avait fait son défi. Restait que la mise en oeuvre . Continuité dans l’administration c’est une réalité, que vous le reconnaissez ou pas ! Pian ! Essayons tous de combattre haine et vengeance et négation de tout.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:47, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    - La fête est terminée !! Maintenant dans la Boucle du Mouhoun, les démissions en masse du CDP peuvent commencer !!! Que le MPP et l’UPC se préparent à inscrire plein de gens de la Boucle du Mouhoun sur leurs listes !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 12:07, par Lapaix
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Quand vous finissez de manger le coco, il faut dire merci au vent qui l’a fait tomber. C’est le lieu de dire merci et de reconnaitre les mérites du gouvernement déchu pour avoir tous mis en place et l’actuel est venu lire les discours.
    Il faut encore travailler dur car vous n’avez encore rien prouvé, chère équipe de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 12:22, par G Maleya
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    La haine bande les yeux de beaucoup de burkinabés. Avalez les pilules pour dormir et ne pas assurer une bonne garde. Quelle ministre de la transition, nommé il y a un mois plus dix jours, peut oser montrer sa touche à cette activité préparée tout le long de l’année ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 12:31, par Balerina
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Félicitation au SG du MATS et à son équipe du SP organisation de la fête de l’indépendance, au SG des autres ministères et institutions impliquées. Ne volez pas la vedette à ceux qui ont véritablement œuvrer pour sauvegarder les acquis engrangés dans le cadre de l’organisation de cette belle fête. On ne les voie pas et c’est le sommet que tout le monde voie. Un sommet constitué à peine deux mois pour une activités organisé sur une longue période

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 13:39, par Matador
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Félicitations à toutes les filles et fils pour la réussite de la fête. Mais de grâce soyons sérieux et objectif dans nos postes. On ne peut juger une personne par son appartenance et sur la base de rumeurs. Aussi ayons au moins la politesse de reconnaitre les mérites d’autrui quand il le faut
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 14:20, par Matador
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Félicitations à toutes les filles et fils pour la réussite de la fête. Mais de grâce soyons sérieux et objectif dans nos postes. On ne peut juger une personne par son appartenance et sur la base de rumeurs. Aussi ayons au moins la politesse de reconnaitre les mérites d’autrui quand il le faut
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 14:32, par omar
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Pour le cas de Ebomaf, il faudra reconnaitre que c’est un vrai donateur. Mais la tache noire de ce monsieur est ses liens commerciaux avec françois Compaoré Gilbert Diendéré. Je reste donc prudent sur son cas et je pense qu’il est trempé dans des affaires louches de la république. Il faudra qu’il réponde et se repende

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 16:51, par Sanogo Charles
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Il y a bcp de burkinabé q sont vraiment malhonnêtes . Aucune reconnaissance par le travail accompli par l’ancienne équipe concernant le sucé du 11/12/2014.(les merdailles(décorations)la livraison en temps d infrastructures).
    et n pas reconnaitre que Blaise c’est lui qui a évite le chaos que certains opposant et pays étrangers voulaient au Faso, c’est vraiment stupide. quel courte mentalité pr certains burkinabés. apparemment burkinabé= Lybiens .

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 21:29, par sig18
    En réponse à : Lettre au MENA

    Il faut imprimer un nouveau dynamisme au MENA
    Nous disons une fois de plus qu’il faut à nos ministres nouvellement élus de la vigilance et bcp de discernement. La dernière fois, nous avons cité certains ministères clé qu’il faut garder dans les collimateurs de surveillance parmi lesquels le Ministère de la Santé, le Ministère de la Justice, le MENA. A propos de cette institution qui régorge de projets et de programmes, l’ex-Ministre Koumba BOLY qui avait totalement eu l’aval de François COMPAORE, la dirigeait à sa guise et en avait vraiment fait sa chasse gardée. Tout en félicitant l’actuel Ministre du MENA pour sa nomination, nous souhaitons qu’il agisse dans le sens de redonner la confiance aux agents de ce ministère restés en marge depuis trois ans au profit des bons teints des "CDPISTES". Ces Messieurs aux gros tubes digestifs sont toujours tapis dans les directions provinciales, les directions centrales et les directions régionales. Ainsi, il y en a à la Grande DGEB, la direction de la promotion de l’éducation des filles et du genre, le Projet Cantines CATWEL (MENA, dans les DPEBA, la Direction de l’Allocation des Moyens Spécifiques, aux Structures Educatives (DAMSSE). Nous attirons particulièrement votre attention sur la direction de la production des Moyens didactiques et des technologies dont le directeur vient d’être nommé. Hier, c’était le même qui menaçait et qui promettait une lutte âpre contre tous ceux qui s’opposeront à la révision de l’article 37. Il est inadmissible qu’un tel individu soit à la tête d’une direction du MENA. Il faut réellement imprimer un nouveau dynamisme au MENA et voir très rapidement clair dans la gestion de certaines directions dites sensibles comme le projet cantine et les manuels scolaires avant que ces directeurs ne profite de la situation de casse évoquée pdt l’insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 23:27, par Lègbès
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Djaaaaaaa au fond, vous saviez que le régime déchu travaillait bien ! eh, politicien

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2014 à 04:44, par NANKOLENDUSE Pierre Claver à Ziniaré
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Tu vois Sanogo,reste tranquille.Nous attendons les propositions de projets de société de certain partis.(Réhabilitation des CDR,des TPR,travaux d’intérêt communautaires,EPI,dégagement,SOPROFA,gomme arabique) et j’en oubli.
    Le peuple se prononcera dans les urnes.Au lieu d’embrouiller la transition,laissez là préparer les élection.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2014 à 14:42, par Sagesse
    En réponse à : Fête du 11 décembre : Dédougou 2014, une réussite parfaite !

    Meme en matiere de spiritualite il faut la reconnaissance de l acte du peche pour l absolution on prend du temps dans la perseverance pour acquerir de nouveaux ses aptitudes spirituelles apres le peche,alors ces dons ne sauront effacer ce qu ils ont reellement ete et ce gouvernement de transition n a aucun droit ou devoir de marginaliser une partie de la societe si des faits de justice ne l’y autorisent,et la sagesse nous oblige a choisir dans les elections a venir, ceux reellement que nous croyons capables de mener des actions de justice pour que les aspirations du peuple soient assouvies,et ses aspirations ne serons assouvies que si les autres peuples des pays de l’Afrque dans un elan d’unisson se joignent pour dire non en une seule voix, a nos anciens metropoles a leurs methodes colonialistes et exclavagistes qu ils abbattent sur nos economies par les instuments comme l’UEMOA,la Banque mondiale,la FMI et autres,extorquant a plus de cent pour cent de benefices sur nos exportations.
    Nous,peuples avons aussi le devoir de vivre dans l’austerite,la sobriete pour obliger nos dirigents a adopter une vie de probite et que le travail et les valeurs qui universelles:amour,verite soient les seuls merites qui puissent hisser un individu au rang de responsabilite.
    Cette responsabilite incombe au peuple et ne nous attendons pas a ce qu ils le soint de leur gre.Nous devons faconner nos dirigents de telle sorte qu’ils soient epris de justice et d’amour pour leurs peuples et les autres peuples.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés