Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

Déclaration • dimanche 7 décembre 2014 à 22h51min

Des responsables de l’ADF-RDA (qui avaient soutenu le projet de révision constitutionnelle) ont organisé une conférence de presse ce samedi 6 novembre 2014 à Ouagadougou pour demander pardon. Selon les animateurs de cette conférence de presse, notamment Mamadou Koné Diao, premier vice-président, Philippe Ouédraogo, deuxième vice-président et Mathieu Hien, président des cadres libéraux, ont dit parler avec l’approbation du président du parti, Me Gilbert Noël Ouédraogo. Nous vous proposons l’intégralité de leur déclaration liminaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

Notre pays vient de vivre la plus grave et douloureuse crise politique de son histoire. En effet les 30 et 31 octobre 2014, suite à une insurrection populaire consécutive à la tentative de modification de l’article 37 de notre Constitution, de violentes manifestations se sont déroulées sur l’ensemble du territoire, entrainant des pertes en vies humaines, des actes de destruction et d’incendies d’édifices publics et privés. Des frères et sœurs, à la fleur de l’âge, ont été arrachés à notre affection et à celle de
leurs parents. Nul ne savait que l’on pouvait en arriver là.

Depuis environ deux ans, l’ADF-RDA a hésité, tant notre position était des plus délicates, les choix difficiles à opérer, la pression forte et les conséquences d’une quelconque décision difficiles à mesurer : la situation politique dans laquelle se trouvait notre pays était d’une extrême complexité.

En décidant finalement de soutenir le projet de modification de l’article 37 de notre Constitution, l’ADF-RDA a commis une erreur politique. En toute humilité et en tant qu’acteur de la vie politique nationale, nous reconnaissons et assumons notre part de
responsabilité.

Depuis sa création en 1946, le Rassemblement Démocratique Africain (RDA) a joué un rôle majeur dans les processus d’indépendances de bon nombre de pays africains de l’Afrique occidentale française dont notre pays, le Burkina Faso. Depuis son existence, le RDA a plusieurs fois géré le Pouvoir d’Etat. Mais sans jamais utiliser la violence comme méthode de conquête du Pouvoir.

L’ADF-RDA a toujours affirmé que le Pouvoir se conquiert par les urnes, car c’est au fond des urnes que se trouve la légitimité de tout Pouvoir démocratique.

Faut-il aussi rappeler à l’opinion publique nationale, que l’histoire nous enseigne que ce sont les pères fondateurs du RDA qui ont fait voter la loi contre l’abolition des travaux forcés en Afrique occidentale française en 1946, libérant nos frères et sœurs des chaines de la perpétuation de l’exploitation de l’Homme noir. Tout ceci pour dire que l’ADF-RDA a toujours œuvré pour les valeurs universelles que sont la Paix, la Justice, la Liberté et l’Egalité.

Hélas, ce qui est arrivé est malheureusement arrivé. Aux familles endeuillées, l’ADF-RDA leur adresse ses condoléances et sa compassion. L’heure étant toujours au deuil et au recueillement, tous les militants de notre formation politique sont en union de
prières avec les familles endeuillées et soutiennent avec force l’idée de la construction d’un Monument aux martyrs.

Aux blessés nous souhaitons un prompt rétablissement. L’ADF-RDA appelle tous les frères burkinabè à la Tolérance. L’ADF-RDA demande Pardon à tous nos sœurs et frères burkinabè, car les erreurs sont toujours pardonnables, seulement si celui qui les a commises a le courage de les reconnaître.

A tous les militants basés dans tous les coins et recoins de notre pays, l’ADF-RDA adresse ses sincères excuses. Aux Femmes, aux Sages et aux Cadres, militants de. base ou responsables de structures, l’ADF-RDA demande de savoir garder patience et de rester fidèles aux idéaux du Parti.

A tous les jeunes de notre pays, l’ADF-RDA adresse ses . sincères excuses et demande pardon. Vous les jeunes, vous avez fait preuve de maturité et de responsabilité en démontrant que l’avenir de ce pays est entre vos mains. L’ADF-RDA vous le reconnaît et vous placera désormais au cœur de ses actions politiques.

Aux frères anciens députés et anciens Maires du parti, à tous les secrétaires généraux des provinces et des sections, l’ADF-RDA adresse tous ses encouragements. Pour rebondir, vous le savez tous, l’année 2015 porte de redoutables défis à relever. L’union et l’unité d’action sont plus que jamais nécessaires pour la survie du Parti. Agissons pour faire du parti de l’Eléphant un parti fort. Misons sur la clairvoyance et la persévérance et osons le changement au sein de notre famille politique dans la continuité de nos actions politiques.

Le linge sale se lave en famille, dit-on. Le Secrétariat Exécutif National se réunira dans les semaines à venir pour dégager des orientations fortes et nécessaires au redressement de notre formation politique. Désormais, pour le devenir de notre parti, les actions pèseront plus que les mots. Il y a lieu d’agir ensemble pour le changement sinon les mots d’excuses restent sans valeur.

Cette conférence se veut une main tendue à tous nos frères burkinabè et à tous les démocrates, qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur, afin que tous ensemble, sans exclusive et main dans la main, l’on poursuive le combat contre la pauvreté dans
notre pays.

C’est une conférence de pardon et de réconciliation avec nous- mêmes, nos militants et avec l’ensemble du peuple burkinabè. Car sans pardon aucune vie en commun n’est possible.

Martin Luther KING le rappelle à tous les Burkinabè : « Le pardon n’est pas un acte occasionnel mais une attitude permanente ». Un autre grand penseur dit : « Nous vivons tous à un moment de la vie des difficultés et des retournements auxquels nous pensons ne pas pouvoir faire face, mais souvent, ce qui nous parait être la fin, est en fait un nouveau départ ».

Enfin, cette causerie de presse nous donne l’occasion de réaffirmer que nous approuvons les dispositions contenues dans la Charte de Transition, laquelle Charte a été élaborée dans le but de nous conduire vers une transition apaisée et des élections
libres et transparentes. Nous nous engageons à défendre toutes les valeurs prônées par celle-ci, en particulier le sens de la responsabilité, l’inclusion, la solidarité et la fraternité. Nous réaffirmons notre disponibilité à œuvrer aux cotés des organes
de transition et de tous nos frères burkinabè, civils et militaires, pour que triomphent ces valeurs, pour l’approfondissement de notre processus démocratique et au grand bonheur de nos vaillantes populations.

Aux journalistes ici présents, l’ADF-RDA demande de véhiculer le message du Pardon. Prenez vos responsabilités, en tant que quatrième Pouvoir, un autre Pouvoir entre vos mains, afin de contribuer à la réconciliation de tous les burkinabè : l’histoire
vous le reconnaitra, la terre libre du Burkina vous le revaudra.

Merci de votre présence et de votre très grande attention.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2014 à 08:33, par Pablo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Que c’est facile de dire qu’on s’est trompé à l’image des ex CDP ou MPP.
    huuuuuuummmmmmmmmm . Après les événements, j’étais convaincu que les politiciens allaient tous suivre la démarche facile des ROCK : le mealcupa. L’ADF/RDA en profite pleinement et c’est son droit.Hier c’était le CDP par la déclaration signée de NABOHO KANIDOUA
    Une question /quelle est la position du MPP sur la situation des universités, la justice, la corruption, le clientélisme, l’intrusion de la politique dans l’administration publique à travers des secteurs soit disant structurés ? Va t-elle toujours nous proposer des candidats qui militent depuis l’ODP/MT et dont les visages irritent l’opinion ?Ou bien le MPP veut coute et coute le pouvoir et vite pour étouffer certains dossiers judiciaires éventuels ?
    Sans des clarifications de ce parti sur ces éléments ci dessous évoqués, je ne vois pas de différence entre MPP et CDP ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:37, par Ka
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Messieurs les responsables de l’ADF/RDA, il fallait penser deux fois avant comme vous l’aviez fait avant le 30 Octobre. Maintenant il est trop tard, le peuple vous met dans le même bain que les responsables de CDP et le Front Républicain : A cause de vous beaucoup de burkinabé ont perdu la vie, remplir son gosier en oubliant un peuple meurtri est un crime contre l’humanité. C’est vrai vous disiez avant ce 30 Octobre que personne n’a rien à donner comme Leçon a l’ADF/RDA, a présent vous aviez la leçon du peuple. C’est facile de tuer après demander un pardon bidon.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:42
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mes freres, nous vous avons lus, nous avons reflechi. Ce qui est fait est fait et je puis meme dire que c’est l’ADF RDA qui est responsable de cette situation en acceptant des enveloppes pour modifier notre constitution en donnant encore 15 ans au régime de BLAISE COMPAORE. Nous acceptons le pardon, seulement sachez que votre parti n’est plus crédible a nos jeux. Aussi quand vous nous parlé de peres fondateurs en Afrique, certes nous reconnaissons leur mérite. Seulement sachez qu’ils sont en meme temps ceux qui ont contribué a enfoncé l’Afrique dans les entrailles de nos colonisateurs. tout ceci pour dire que des partis comme l’ADF-RDA on en veux pas et on n’en voudra pas au BURKINA-FASO. Nous aimons trop notre patri pour le laisser aux mains des rapaces.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:46
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pour demander pardon, il faut dire et reconnaitre ce qu’on a fait. Confessez d’abord la faute avant de demander pardon. Il n’y a pas de pardon sans confession.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:47, par Pa Begh Wende
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Taisez-vous, bande de traîtres !
    Ne prenez pas le peuple burkinabè pour une bande de rigolos dont vous pouvez vous moquer à volonté.
    Nous pouvons pardonner une (des) personne(s) qui ont suivi une ligne politique claire qu’ils peuvent présenter et défendre, quelle qu’elle soit et qui, se rendant compte qu’ils se sont trompés de voie, reviennent sur un meilleur chemin et demandent pardon pour le mal qu’ ont pu causer leurs erreurs.
    Ce qui est loin d’être le cas de l’ADF qui n’a jamais eu de ligne politique claire et connue, même de ses militants qui en étaient réduits à danser tantôt sur un pied, tantôt sur l’autre , parfois même sur les deux comme tout le monde, au gré des appétits financiers de leur chef de bande (je ne peux me résoudre à appeler ça un parti).
    Il ne suffit pas de déclarer platement que l’on demande pardon : il faut nous expliquer ce revirement de dernière minute qui à lui seul a causé tant de mal à notre peuple. Sans votre et votre boulimie financière, Blaise n’aurait pas eu l’assurance qui l’a conduit à l’irréparable. Et comme nous ne sommes pas dupes, nous savons que cette forfaiture a été rétribuée et fortement. Alors pour faire preuve de votre bonne foi, faites en sorte que l’argent de la honte soit blanchi en le mettant à la disposition des familles des martyrs et des blessés dont vous êtes responsables.
    L’ADF-RDA doit disparaître de notre environnement politique tant il est porteur de funestes
    souvenirs. Que les militants de bonne foi qui se sont laissés entraîner réorientent leur engagement soit en créant un parti digne de ce nom soit en intégrant un autre parti.
    Que Dieu préservent notre pays des prédateurs sans morale !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:49, par Wendlassida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Nous sommes encore au recueillement et à la prière. Si la demande de pardon de l’ADF/RDA est sincère, que les cadres de ce parti disent aux militants et à tout le Burkina ce qui s’est réellement passé pour qu’ils puissent faire volte face en deux semaines passant du "non" au referendum au "oui" avec toutes les conséquences que nous connaissons. Il ne s’agit pas de demander pardon mais de dire la vérité au peuple et le pardon viendra de lui-même. Il ne faudra pas énerver les gens dans des démonstrations inutiles et stériles. Le peuple vous a prévenus à maintes reprises et vous a dits que vous commettiez la plus grosse erreur de votre vie mais vous n’aviez pas le temps ou la nécessité de vous rétracter. Et maintenant que vous avez tout perdu, vous débattez pour des demandes de pardon. Dites au peuple ce qui s’est passé comme deal avec Blaise Compaoré. Ayez ce courage pour une fois !!!!Les martyrs en ont besoin, les parents aussi !!Autrement, pas de pardon !!!!!C’est clair !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:52, par vérité no1
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est un non-événement doublé d’un non-sens !!!!!!! Que celui-là même qui a empoché les milliards pointe son nez et demande pardon au peuple ! Bande d’opportunistes, vous êtes politiquement mort.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:55, par job
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ah bon ! Vous avez commis une erreur ? Faux, dites plutôt que vous étiez attirés par les milliards de CFA de promesses et du poste de 1er ministre. De toutes les façons, pour le peuple, votre parti est mort depuis le 30 octobre. Néanmoins, Nous vous remercions tout de même pour avoir permis au Peuple vaillant et courageux de mettre fin au régime dictatorial et sectaire de Blaise Compaoré dont vous avez toujours tiré les dividendes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:56, par Dignité
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ ADF/RDA ne s’est pas trompé. Depuis que GNO a trahi la lutte du collectif, il tracé son chemin : exploiter la souffrance et le désarroi du peuple burkinabé pour obtenir des postes juteux depuis 2005. Le bilan de la gestion des portefeuille ministériel par ce parti est catastrophique : Népotisme, détournement,... L’ exemple palpable est l’ aéroport de Ouagadougou. Même le gars du CDP ont rarement réussi un tel niveau de mal gouvernance.
    En donnant le coup de pouce à Blaise Compaoré pour trucider la constitution, il voyait là encore l’ argent et la soupe facile sans se soucier des aspirations et de la souffrance du peuple. Maitre GNO n’était il pas arrogant ? Il se voyait premier ministre et ses autres lieutenants ministres pour pouvoir piller le peuple puisqu’il allait exiger d’avoir les mains libres.
    Nul ne doit se prévaloir de sa propre turpitudes. Que l’ADF/RDA commence par remettre dans les caisses de l’ État, l’ argent qu’il a reçu pour aider à prolonger la dictature de Blaise Compaoré . C’est en ce moment que le peuple considérera sincère la demande de pardon .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:58, par Tanga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Chers politicarts, on en a mare de vos flagonnerie. Avant le pardon il faut qu’il yait justice, sanction puis pardon ? On ne vous as pas punis et vous demandez pardon ! Pourquoi ? Pour échapper à la punition ? C’est trop facile. Non attendez d’abord je jugement et après on vous pardonnera. Autrement vous allez continuer avec les mêmes erreurs après, notamment l’erreur de vos ventres. La preuve est que vous vous préoccuper de votre rebondissement. Ne continuer pas à prendre le peuple pour un con.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 08:59, par Yewaya R
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bjr chers compatriotes,
    chers cdes militants de l’ADF RDA,
    je suis un militant de l’ADF RDA, qui a jeté l’éponge depuis les derniers évènements qui ont endeuillé notre cher pays.
    Ce qui est arrivé et je suis bien placé dans les instances du parti pour vous l’avouer, est du fait de la cupidité, de l’amateurisme politique de Gilbert Noel Ouédraogo.
    ce serait très facile que de pardonner mon ancien parti qui, du fait de la cupidité de Gilbert Ouédraogo, principal responsable, a définitivement enterré l’ADF RDA.
    Avant de demander parti, une auto-critique est nécessaire. On dit bien vérité et reconciliation ! Ou est passé l’argent que blaise vous a remis contre votre retournement, maitre gilbert !
    Pourquoi avez vous imposer votre épouse à la dernière législative, alors que beaucoup de militants attendaient leur tour ! Pourquoi vouloir tout accaparer pour vous seul. Pire que Blaise Compaoré, c’est Gilbert qui a foutu notre pays dans cet état en retournant sa veste au pire moment, alors que depuis le CCRP, son parti s’opposait à la révision de l’art 37.
    Chers anciens Cdes du parti, je vous invite à démissionner collectivement de ce parti et en créer un autre sans Gilbert, pour reconquérir nos militants qui ne croient plus en l’ADF.
    C’est le moment pour le peu de cadres qui demeurent à l’ADF, de prendre leur responsabilité comme l’ont fait Roch, Salif et Simon, pour susciter ce sursaut que nous attendons tous ! J’ai quitté l’ADF, mais je n’irai ni à l’UPC, ni au MPP. J’attends et espère vite la refondation de ce parti, sans Gilbert et sa famille !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:00, par yirmoaga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Que devient maxime dans tout ca. L’adf r
    Da va rebondir comment. On attend de voi
    R

     ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:00
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vos anciens ont voté pour liberer l’Afrik mai vous vous votez pour emprisonner vos peuples.vos sages n’ont -ils pas vu venir cett situation ?allez demander pardon aux famill des disparus et des blessés si eux ils vous pardonne tou le peuple vous pardonnera.politique de ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:01, par youblobissan
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le ridicule ne tue pas au Faso ou les responsable de l’ADF/ RDA prennent sa jeunesse pour des nez percés , des irresponsables ou des analphabètes ? Après combien de temps de débat dans les journaux, dans le net que les intellectuels confirmés ont animé que des gens viennent nous dire qu’ils se sont trompés, je pense que c’est insultant et révoltant pour quelqu’un qui est normal. Quand un animal essaie de quitter le groupe de troupeau et que le Berger crie et qu’il persiste , c’est un gourdin qui le ramène dans le troupeau. Mais comme le pardon demandé s’adresse aux jeunes de ce parti , à eux d’apprécier et de prendre acte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:09, par debit
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pitie. Le parti de compromission. Dans la transition il n’ya pas de compromission et plus jamais il n’yaura de sales compromissions au Faso, donc disparaissez.Allez vous faire voir ailleur. Un parti qui ne voi que ses interets imediats. J’appelle tous les jeunes consients des quatre coins du monde a eviter ce parti qui a tant trahi qui prefaire toujours les racourcis pour satisfaire ses interets egoistes. Vous avez pri des grosses sommes d’argent remmettez ca. Vous qualifiez ce que vous avez fait d’erreurs, meme pas de fautes, non ; vous agassez quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:10, par Si la honte pouvait tuer
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    D’accord avec Pa Begh Wende. Seulement, il s’agit d’aller donner un ou deux malheureux millions et dire que l’ ADF a compati. Il faut remettre tout l’ argent du peuple que vous avez pris et payer en plus des dommages et intérêts. Bandes de corrompus, allez vous faire voir ailleurs. Gilbert et autres sages et cadres du parti savaient ce qu’ils faisaient : Les deniers publics étaient dans leur ligne de mire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:12, par Ratasida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ils sont courageux ceux la, au lieu de regarder la gravite de leur faits ils s apprettent a rebondir pour les echeances de 2015. (on verra c’est sur qu’elle place publique ici au faso vous allez tenir vos mettings)

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:16, par Burkinbi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bonjour,
    Il faut du sérieux ! Ne pas prendre le peuple comme ignorant.
    Oui au pardon mais justice d’abord.
    Du fait de votre complicité il ya eu des morts, des veuves des orphelins...
    Donnez l’argent que vous avez pris du dictateur sanguinaire blaise aux orphelins, ensuite réparez les torts commis.
    On pourra voir si on peut vous pardonner.
    Le peuple a l’oeil ouvert.
    Nan lara an sara.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:18, par yirmoaga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’adf rda doit attendre les15ans accordes a blaise comp. Avant de rebondir pour...

    ....

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:21, par sidzabda2012
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    quand Gilbert donnait sa position ultime pour la révision de l’Article 37 il dit " je n’ai de leçon à prendre de personne et je ne craint personne au BF" Alors Gilbert n’est pas un mineur moins encore un mineur non émancipé donc il jouit de toutes ses facultés mentales. Gilbert est députe-maire et sa femme aussi est députe. Gilbert est en quête du lucre (gombo). Gilbert à signé son contrat avec Blaise et soit il a empoché la totalité de son gombo où une avance du gombo et ce que l’ADF/RDA doit comprendre c’est que nous sommes en démocratie et en démocratie il n’ya pas de pardon mais c’est les textes qui s’appliquent d’où la dissolution du Médiateur du Faso. je demande une réponse à cette question " Et si la modification de l’Article 37 avait passé l’ADF/RDA allait-il demandé pardon au peuple du Faso ?" Gilbert tu a pris l’argent mais le dépensé sera difficile c’est ce que les mossi disent " Zoom pudi nôrè tontô Môgbô"

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:21, par debit
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bande de gourmand a hypotalamus developpe

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:23, par youblobissan
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le ridicule ne tue pas au Faso ou les responsable de l’ADF/ RDA prennent sa jeunesse pour des nez percés , des irresponsables ou des analphabètes ? Après combien de temps de débat dans les journaux, dans le net que les intellectuels confirmés ont animé que des gens viennent nous dire qu’ils se sont trompés, je pense que c’est insultant et révoltant pour quelqu’un qui est normal. Quand un animal essaie de quitter le groupe de troupeau et que le Berger crie et qu’il persiste , c’est un gourdin qui le ramène dans le troupeau. Mais comme le pardon demandé s’adresse aux jeunes de ce parti , à eux d’apprécier et de prendre acte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:24, par zamandambparatsida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vous êtes le plus vieux des partis au BF donc vous devez avoir un comportement exemplaire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:25, par BOBLIS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ils sont allés dénicher un vieux pour mieux faire passer leur roublardise. Ou étaient ils ces "sages" pour laisser l’ adf-RDA pousser le FASO dans l’abime ? "Le parti va rebondir" dit le vieux mais il faut impérativement qu’il soit ÉLAGUÉ de certains personnages sans quoi ...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:26, par justicier assoiffé
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    ça, c’est pas du pardon mais plutot un appel à la remobilisation de vos troupes. ce n’est pas aussi de l’erreur politique parce que vous avez préféré de l’argent ( interet personnel ) au detriment de la volonté du peuple. on ne pardonnera jamais à ce parti équilibriste qui est toujours passé a coté de l’histoire. un parti qui accroche toujours ses habits là ou souflle le vents. a cause de vous le pays a basculé dans la violence qui s’est soldé par des pertes en vies humaines. mais bon, à quelque part, malheur est bon car cela a permis de decouvrir beaucoup de choses malsaines dans ce pays ( françois compaoré, alizeta Gando etc.)
    un conseil mes frères de L’ADF, ecartez vous, restez en marge car votre politique se resume au tube digestif. ce qui ne marchera pas maintenant. a bon attendeur, salut...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:30, par Mega vision
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si ce n’est par humilité, vous n’avez pas d’excuses à présenter à qui que ce soit. Ceux qui ont incité à cette marche macabre ont aussi leur part de responsabilité dans les atrocités. Ils ont suffisamment profité des cadavres de l’insurrection. Personne n’est plus gaie et heureux qu’eux car ils auraient souhaiter qu’il y ait des morts pour amplifier la colère des manifestants et davantage de cadavres pour que soit engagée la responsabilité du régime déchu devant la CPI. L’avenir nous dira la suite. Aujourd’hui le débat n’est pas équitable et si éclairé que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:31, par DAMOS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si l’ADF/RDA veut demander pardon au peuple Burkinabè, que ce parti se confesse d’abord. Sinon c’est trop facile de faire des bêtises et demander pardon. On veut que ses responsables nous disent combien de franc ils ont reçu du CDP pour accepter cette forfaiture. Ça, c’est à prendre ou à laisser. Les Burkinabè ne boivent pas l’eau avec leurs narines dèh !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:31, par beou Coulibaly
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La photo parle d’elle-meme :
    Votre age moyen au sein de l’ADF/RDA devrait etre d’abord un indicateur de votre position dans cette crise politique : la SAGESSE et surtout que l’HISTOIRE se repete ............pour les cons surtout.
    J’ai vraiment prie pour que vous basculiez du cote du peuple jusqu’au petit matin du 30 Octobre 2014.
    Avez vous pris de l’argent ! soit ! rappelez vous de ce que le College des Sages a arrache de justesse le jour du Pardon National ; saviez vous que ce jour meme l’avion presidentiel etait pret pour decoller ?Pourquoi ?
    Je me rejouis de votre mort politique ! Plus jamais le Burkina sera aux mains de voraces comme vous , le CDP, le FR , meme pas le gouvernement interimaire ; Nous sommes dehors et observons .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:36, par leche
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    « vous voyez, c’est dégelas ce genre de comportement moi je ne vais jamais accepter un pardon de ces partis car après avoir vu mes frères mourir devant moi pas pour des raisons simple ,pour la défense de la dignité que d’autres comme ces partis qui demandent pardon on enculé ça dans l’argent et je veut même pas pensé au patron de ce parti un jeune espoir corrompu de notre temps qu’ils viennent a la place de la révolution demander pardon. »la politique c’est un concours idées ok et le RDA dont vous faite historique n’est plus ok Le RDA de Gilbert na plus une place dans le cœur de personne.il sont les seul responsable de tous ces mort. je me rappel si j’ai bonne mémoire que ABLASSE OUEDRAOGO faisait savoir a Gilbert le28/10/2014 sur RFI que les conséquences de TOUTE DÉRIVE Nationale lui sera imputé alors ont les cherchent ils ont des comptes a nous rendre sinon on peut oublier de tels comportement politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:38, par Robert
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Gilbert OUEDRAOGO (fils à papa) n’est plus crédible. Il faut qu’il disparaisse définitivement de la scène politique burkinabé. En attendant et avant toute chose, chaque député de l’ADF/RDA devra rendre PUBLIQUEMENT aux blessés et aux familles des martyrs, les cinq millions qu’il a reçu des mains de Blaise COMPAORE et du CDP. A partir de là, on peut commencer à vous écouter. C’est très facile aujourd’hui, de convoquer des journalistes pour demander pardon au peuple à travers une conférence de presse bidon.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:43, par yalma
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Gilbert Ouédraogo et sa bande ont contribué à corrompre l’esprit des Burkinabé . Gilbert Ouédraogo a trahi l’esprit de dignité qui a toujours caractérisé sa famille .Quand je pense à son père qui est resté digne jusqu’au bout , il doit se retourner dans sa tombe pour avoir enfanté un renégat de cet acabit . S’il reste encore de la dignité à Gilbert , qu’il se retire de la politique .Car comment alors venir parler de politique quand des jeunes ont été cramés dans sa maison ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:45, par SINON Boukaré
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pardon, d’accord, mais je propose que tout ce qui a été donné comme acquis ( l’argent) pour que l’ADF/RDA accepte d’accompagner le CDP dans la modification soit officiellement déclaré et remis au gouvernement, sinon c’est très facile ça, et si on avait pu voté la loi, quelle allait être la position de ce parti.
    Quand on prend une décision on doit accepté les conséquences que cela pourrait engendrer. Plus rien ne sera comme avant, même un chef de famille qui ne sait pas ce qu’il veut, ne mérite pas le soutien de ses enfants. Vous nous fatiguez avec votre blouse de boulanger. En tout cas moi j’attribue la responsabilité de cette situation à l’ADF/RDA plus qu’au CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:45, par Nabiga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "L’union et l’unité d’action sont plus que jamais nécessaires pour la survie du Parti". Mais de quelle survie de parti parlez-vous ? Si vous ne l’avez pas encore remarque, sachez que Gilbert Ouedraogo et son ADF/RDA sont finis tout comme leurs partenaires du CDP et du FR. J’etais un ami Facebook de Gilbert, mais depuis le choix fait par son parti de se prostituer a BC et son CDP pour juste quelques millions, je l’ai enlève de ma liste d’amis Facebook. Ce monsieur est exactement comme Herman, tout pour leur panse, le peuple vient après. Ces genres de politiciens, on en veut plus au Faso. C’est vraiment dommage de voir des aines (je suis Juriste comme eux) se comporter ainsi. Vraiment dommage !!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:45
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    J’ai du mal à comprendre le raisonnement de certains internautes qui ’s’attaquent systématiquement au MPP. C’est un sujet qui concernent l’ADF-RDA. Aux anti-MPP, je dis que le vrai combat se fera dans les urnes en novembre 2015, si tant est que vous avez votre carte d’électeur en bon citoyen ; et non caché derrière un écran avec une souris à la mains.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:46, par Sadique
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ah ces voleurs du Faso. Pourquoi demandez vous pardon ? Vous étiez et vous êtes toujours sur le droit chemin .
    Continuez avec Blaise Compaoré, au Maroc avec armes et bagages. Après 15 ans on pourra faire le bilan. Si le ridicule pouvait tuer. Norbert Zongo, dont vous avez profité de son assassinat par le régime de BC pour vous enrichir, disait que toutes les compromissions se payaient cash.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:47, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    « L adf/rda a toujours affirmé que le pouvoir se conquiert par les urnes car c est au fond des urnes que se trouve la légitimité de tout pouvoir démocratique. » Y compris les urnes à coût de millions voire milliards et non par conviction idéologique ? Vous ne le dites pas à ceux qui,par les urnes , vous ont donnés la légitimité de les représenter à l assemblée nationale et par ricochet à l instance dirigeante du parti .Que ce parti demande pardon à ses militants et partant au peuple burkinabè lequel,jugera s il mérité ce pardon mais qu il n essaie pas d insulter son intelligence.Si vous avez subi de pressions,c est simplement parce que vous ne saviez pas ce que vous vouliez,du moins vos dirigeants,tout cela par calcul purement mercantile .Même vos sages dépourvus de sagesse ignoraient que lorsque le fossé s agrandit entre la classe dirigeante du pays et le peuple ,le seul recours de ce dernier reste la désobéissance civile consacrée en lettre d or dans l article 167 de la constitution .Que c est parce que le tenant du pouvoir n avait plus de légitimité pour jouer à la prolongation à la tête du pays qu il a jugé utile de passer par des achats de consciences .Ça aussi ,vos sages dépourvus de sagesse n ont rien vu. Pourtant l adf/rda lors de son congrès a été mandaté par la jeunesse à aller à la conquête du pouvoir d Etat en 2015 et mieux,vous avez toujours réaffirmé votre position contre la modification de l art 37 de la constitution ;position approuvée par ceux là qui vous ont accordés la légitimité de parler et d agir à leurs noms,les militants.Leur avez-vous expliqué vos marchandages assortis d achat de vos voix à coût de millions voire milliards avec le pouvoir pour l adoption de la loi modificative de l art 37 par voie parlementaire ? À quelles urnes avez vous toujours eu foi ? Les urnes par conviction idéologique ou par intérêts financiers ? Qui vous avait mandatés d aller vendre vos voix à l assemblée ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:50, par SIDZABDA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est très facile tout ça. Il vous faut encore 50 ans pour espérer être quelque dans ce pays car Gérard est mort avec son parti. Le parti de la trahison encore et toujours. GNO a laissé échappé son avenir politique. Pourquoi lui-même n’est pas à la conférence ? je sais que c’est pas la honte, c’est pour une mesquinerie encore.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:52
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Que Dieu préservent notre pays des prédateurs sans morale !! C’est très facile de prendre des millions pour accepter la modification de l’article 37 et quand ça échoue, on se presse de demander pardon.
    A votre place je n’aurai qu’une idée dans la tête, me pendre, un point un trait.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:55, par Ivresse du pouvoir
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Huummm ! 3 fois Huummm ! Que c’est triste. C’est facile de demander pardon. Pour l’instant, demandez pardon aux familles des martyrs et à vos enfants et geniteurs (pour votre comportement indigne). Pour le pardon du peuple, il ne peut pas être obtenu facilement. Il faut qu’il y’ait justice d’abord. Dites combien vous avez perçu et quel etait le contenu du deal scellé avec le CDP ?
    Vous dites "Nul ne savait que l’on pouvait en arriver là". Laissez moi rire. C’est une injure que vous faites aux milliers de burkinabés qui a travers les debats dans les medias et les fora, et aussi dans les marches meeting du CFOP ont vainement tiré sur la sonnette d’alarme. Il y’a eu les grands rassemblemnents du CFOP de Janvier, d’aout et recemment du 28 octobre : après tout ça, "nul ne savait que l’on pouvait en arriver là". Non, n’insulter pas notre intellingence. N’eut été l’analphabetisme conjugué à la misère des populations, je jure que votre parti ne pourrait plus avoir même un demi conseiller. Mais comptez sur nous, vous nous aurez à vos trousses jusqu’à votre dernier souffle. Nan lara ansara

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 09:59, par tchiantigui
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mais ou est Gilbert lui même ! c’est lui qui devait venir demander pardon. dans tous les cas vous irez tous en enfers pour avoir fait tuer des burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:03, par citoyen
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pourquoi demander pardon qunad vius avez fait un choix par interet egoiste. Il faut vous assumer. Il n’ya pas de choix sans consequence l’ADF-RDA. Le Peuple a fait le choix sans vous et contre vous son Referendum avec pour consequence des pertes en vies humaines la plupart sont des juveniles.
    J’adhere avec les autres internautes que c’esrt bel et bien l’ADF RDA qui est la principale cause de cette situation par son ralliement. Tant pis ou tant mieux au moins le Peuple aura reussi a rayer de la carete politiques les opportunistes politiciens comme GNO... Une dynastie a ete eliminee pour toujours de la spehere politique pour toujours ou du moins pour les 20 prochaines annees.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:06, par rayim
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mr koné , avec votre age , je conseil de vous retiré et de reste tranquile dans votre coin.
    Grace adf rda votre fils a un bon boulo , il peut bien s’ocupé de vous , si non depuis pres de 40ans que vous etes dans ce parti , avez vous deja occupé un seul bon poste ? Non
    et pourquoi , parce que c’est un parti de famille , et en plus vous n’etes pas mossi.
    aujoud’hui que le parti est aux abois , c’est vous koné qui etes au devant de la saine pour expliqué ; ou est le roi de fada (avec tout le respect du a un exclave) , ou est nouhoun barry, ou est zakarya tiemtoré .
    Mon vieux dans cà , ne te rend redicule dans ton petit fièf

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:07, par Sans rancune
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Chers éclaireurs vous dites qu’En décidant finalement de soutenir le projet de modification de l’article 37 de notre Constitution, l’ADF-RDA a commis une erreur politique." Mon œil oui ! ça toujours été un question d’argent, de gros sous comme disait l’autre et ne mélanger ce ADF-RDA au RDA de nos parents et grand-parents qui depuis longtemps doivent se retourner dans leurs tombes. Aucun cadre du parti n’a eu le culot d’être un frondeur. Votre demande de pardon sera examiner plus tard car elle n’est sereine. On demande pas pardon tout en adressant des remerciements "aux frères anciens députés et anciens Maires du parti, à tous les secrétaires généraux des provinces et des sections de l’ADF-RDA, etc... " C’est vraiment indécent. Dans tous les cas certains d’entre vous seront interdit de politique ; en somme tous ceux qui ont manifesté leur soutien à la modification de l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:08, par Kick
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tout parti politique qui se veut crédible et fiable doit savoir analyser les enjeux de la situation et prendre des décisions éclairées pour le bien de ses militants, ce que L’ADF/RDA nous a demontré etait une position irresponsable et ceci a contribué à plonger le pays dans le chaos au détriment des interets personnels des gourous de ce parti ; NOUS NE POUVONS PARDONNER à ce parti politique, nous voulons même plus sentir son existence au Faso, ADF/RDA est mort à jamais et ses dirigents rendront compte au peuple Burkinabé. Que justice soit rendue !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:10, par GUIELBEOGO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pour que vous soyez pardonné, vous devez prendre l’argent que vous avez reçu tout en entier remettre à l’hôpital pour les blessés et dédommager les familles des martyrs, suspendre gilbert du parti. tout ce qui arrivé c’ est la déclaration de gilbert.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:11, par HEHE !!!
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il y a maldonne dans ce message. Pourquoi nous assurer que Monsieur Gilbert Noel OUEDRAOGO (GNO) , ex president de l’ADF qui a plongé le Burknina 60 ans en arrière , est au courant de votre déclaration ? Il n’est plus légale pour ce parti en ce moment aux yeux du peuple.

    Parlez plutôt du Parti RDA /ADF connu d’avant les indépendances au lieu de vouloir légitimer ce GNO et le peuple vous comprendra car nul n’est infaillible. Aussi restez patient et terré , le temps que la transition passe avant qu’on se retrouve sur le terrain pour voir si vous exister ...car c’est vous les vieux de ce parti depuis Fada qui avez encouragé GNO dans cette erreur. La sagesse africaine dit qu "’un vieillard assis voit plus loin qu’un jeune debout" cette fois ci-les jeunes ont vu plus loin que vous. Heureusement que vous êtes resté sages pour reconnaitre votre faute. Abientôt

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:14, par Hema Bass
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Regardez-moi ces prétendus dirigeants d’un parti qui se veut sérieux pour un jour diriger le pays avec des égarements pareils. Vous croyez que nous dormons toujours ? Erreur ! Vous avez même le kilo de nous adresser comme ça précipitamment avec vos cheveux blanchis comme des poils d’ours de neige et dire que vous valorisez la jeunesse. Faites vite de vous taire avant qu’on ne perde patience. Bande de voyous vous êtes tous amputables aux conséquences survenues lors de l’insurrection. Ne paniquez pas. Soyez toujours au frais

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:22, par Djinatiè
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ils ne peuvent pas la fermer ? c’est trop leur demander ? j’ai une seule chose à demander à Zida : tout donne à penser qu’un pacte financier a existé entre Maître Gilbert Ouedraogo et Blaise Compaoré pour obtenir son ralliement. pourquoi, ne pas ouvrir une enquête pour élucider cela et tirer les conséquences au plan du droit. Un opportuniste sans scrupule, sans vergogne aucune, voilà ce qu’est Maître Gilbert Ouedraogo...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:29, par Konkona
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Messieurs de l’ADF/RDA, pour une fois, ayez peur de Dieu, ayez peur de vos parents et de vos morts. Pensez-vous que le peuple est idiot ? C’est votre Président lui-même qui a dit hier que l’ADF/RDA était un parti responsable et n’avait pas de leçon à recevoir de quelqu’un ? Des Burkinabé (politiques et apolitiques) lui ont dit de ne pas donner son aval et devoir la souffrance du peuple. Il a refusé et c’est vous qui venez vous asseoir devant des micros pour insulter ce peuple ? Que direz-vous des morts ? Soyons sérieux Messieurs. Soyons digne fils de nos parents. Prenons le cas où si Blaise réussissait son coup avec l’aval de l’ADF/RDA. Comment ces millions de Burkinabé qui souffrent depuis des années dans la misère allaient faire pour se nourrir convenablement, se soigner, aller à l’école trouver du travail etc... Aujourd’hui que le peuple vous a barré la route et veut prendre son destin en main, vous revenez avec des larmes de crocodiles. Jamais et jamais vous ne serez acceptés comme vous le souhaitez. Vous citez Martin Luther KING dans votre déclaration. Vous n’êtes pas digne de MLK. Connaissez-vous vraiment l’histoire MLK ? Avez-vous essayé d’analyser ce qu’il a dit : I have a dream" ? savez vous pour qui a t il dit ça ? Pauvres inconscients. Pourquoi n’avez-vous pas cité SANKARA qui disait : "Les valets locaux de l’impérialisme". Vous aurez pu dire au peuple qu’hier, vous étiez les valets locaux de Blaise COMPAORE et qu’aujourd’hui, vous avez décidé à jamais de revenir avec le PEUPLE. Allez dire à Gilbert votre chef de file que l’on peut tromper le peuple une fois mais pas tout le temps. Dites à Gilbert et à vous-même que les dignes fils du Burkina vous demandent de ne pas les divertir parce qu’il sont entrain de reconstruire le pays après votre passage. Abat l’ADF/RDA, abat Gilbert, vive le peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:31, par Le croque-mort
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ah wi...ils demandent pardon..ils demandent pardon par la voix d’un vieux dont l’état du visage indique qu’il devrait plus se préoccuper du pardon qu’il aura d’un moment à l’autre à demander au bon Dieu que d’un tel stratagème qui ne l’honore pas. Quand on a fait autant de mal, il faut expier sa faute en subissant la sanction avant d’espérer le pardon. Quand je vous entend parler, j’ai envie d’avoir subitement un pouvoir surnaturel pour permettre à la société de vs oublier définitivement...FERMEZ LA !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:32, par ouedraogo basile
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Foutaise trop facile fallait y pensé avant le RDA de wezin n est pas l adf RDA de l assassin Gilbert

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:33, par ouedraogo basile
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Foutaise trop facile fallait y pensé avant le RDA de wezin n est pas l adf RDA de l assassin Gilbert

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:34, par elvivo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    D’accord pour le pardon mais Justice d’abord !!!!
    C’est trop facile de demander pardon avec des mots. Il faut assumer cette erreur et se cacher au moins un temps.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:34, par Le peuple debout
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Puisqu’ils n’ont pas de leçon à recevoir de quelqu’un c’est nous qui demandons à l’ADF / RDA et ses sages pardon. Laissez nous pensez notre avenir sans tube "digestisme" .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:38, par SING
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est ce même ADF/RDA et ces mêmes vieux le 26 octobre à Fada qui ont dit ceci" Nous n’avons de leçon à recevoir de personne pour ce choix que nous venons de faire la suite vous la connaissez. Ces même vieux reviennent aujourd’hui pour nous implorer leur pardon par ce qu’ils s’étaient trompé que c’est facile ça.allez y demander cela aux parents des victimes. Quel kilo !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:42
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "Nul ne savait qu’on pouvait en arriver là ". Voilà qui est FAUX et INDIGNE de votre part, car tout le monde le craignait, l’a anticipé et redit des milliards de fois à propos des consequences désastreuses dune décision de modifier l’article 37 !! L’ADF RDA n’a pas vu et écouté ces conséquences parce qu’il ne VOULAIT pas les voir et entendre (ne nous dites pas que dans ce parti il n’avait personne capable de réfléchir et d’analyser les choses, sinon c’est bien plus grave !!). VOUS ÊTES DONC IMPARDONNABLES, FRANCHEMENT IMPARDONNABLES. Ce que vous venez nous raconter aujourd’hui (il aurait fallu que ce soit Gilbert Ouédraogo lui-même qui demande pardon !) est de l’hypocrisie pure, c’est juste en prevision des élections présidentielles (que de toutes façons, heureusement, vous ne gagnerez pas !). C’est minable

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:42
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Est-ce pas mieux pour vous de vous pendre que de demander pardon. Si vous étiez des « vrais burkindi » vous auriez dû vous pendre que de demander pardon au lendemain de l’enterrement des martyrs après avoir empocher allègrement et impunément de l’argent pour conduire notre pays en ruine. Je vous assure que vous rentrerez dans l’histoire si vous vous pendez en masse. Essayez vous verrez ou du moins vos morpions le verront.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:43
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ohp là....ça se remet en rang encore pour la bouffe. Et vous croyez que quelques larmes de crocodile suffiront pour vous remettre en orbite autour de la charogne. Bande de €@&%*# ! Le plus vieux parti qui ne fait que jouer aux acolytes auprès des partis qui détiennent la bourse. Et ces vieux qu’on croyait sages qui ont encouragé le régime à la forfaiture (à cause de la raison du tube digestif) pour maintenant venir se mettre à genoux devant les jeunes pour assurer leur pitance ! Quelle honte. Votre parti n’a plus rien à proposer au peuple. Alors de grâce débarrassez le plancher.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:44, par Raogo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    l’ADF-RDA : la situation politique dans laquelle se trouvait notre pays était d’une extrême complexité. De quelle complexité faites vous allusion ? la majorité des citoyens et citoyennes de ce pays vous ont expressément fait savoir que nous (les Insurgés d’Octobre) étions opposer a la modification des termes de l’Article 37 et vous avez hélas passer outre ! Résultat il a fallu vous démettre au prix de la vie nos martyre tombés ! Vous avez les mains pleine de sang.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:47, par Jamanatigui
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La sagesse aurait voulu que les militants sincères qui n’ont pas cautionné la position de GILBERT se désolidairse publiquement de ce dernier, prennent leurs responsabilité en refondant le Bureau politique national et le Secrétariat éxecutif du parti en débarquant Gilbert...avant de venir demander pardon. Ce qui enerve ici, c’est le fait de nous dire que cette déclaration se fait avec l’aval de Gilbert.

    A vous les membres du présidium, vos cheveux blanc ne vous autorise plus à brader votre dignité pour un jeune qui ne sait pas où il met les pieds donc sachez prendre votre dignité en main.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:48, par Vive le RDA nouveau
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Allez plutot consoler votre president Gilbert qui passe tout son temps a pleurer au camp Paspanga, pas a cause de sa trahison du peuple, mais du fait que Blaise n’a pas remis tout l’argent promis avant de partir.De grace, quelqu’un a t’il la boite postale du Blaiso, je vais passer ca a Gilbert a ma prochaine garde. Mais seurieusement, si l’ADF veut vraiment renouer avec le people, elle doit :
    1- Trouver un autre president moins egoiste et plus ambitieux, qui comprend la grandeur et la place d’un parti comme le RDA sur la scene politque burkinabe, quelqu’un qui ne va utilizer le parti comme une boutique familiale.
    2- Degager du Bureau national les tube digestivistes et oesophagistes comme les Tiemtore(pardon Docteur)

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:51, par Jamanatigui
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Personnellement je suis convaincu que c’est la voracité d’une et une seule personne qui a conduit l’ADF dans cette impasse. Député-maire, épouse député, bras droit député…toutes les conditions étaient réunies pour faire ce parti un parti familial. Gilbert, un jeune à qui la nature a offert tout sur un plateau doré mais qui a tout bradé en n’est rien de temps.

    Gilbert a simplement omis que la politique du temps de son père n’est pas le même en 2014. Au temps de son papa la proportion des analphabètes était élevé et les gens à son temps ne s’alignaient que derrière leurs parents intellectuels pour les conduire.

    Aujourd’hui les mentalités ont évoluées, les gens ont de plus en plus accès aux informations relatives aux faits et aux gestes des hommes politiques. Donc ils ne constituent plus des bétails électoraux où il faut aller puiser. La preuve en est que tout le monde, j’allais dire tout le Faso y compris les Samos, s’est ligué contre le projet funeste de révision de l’article 37. Or du temps de Gérard, les ressortissants de Ouahigouya n’auraient d’autre position que celle de ce dernier. Gilbert s’est compromis avec le CDP et le voilà aujourd’hui persona non grata dans son fief.

    Ce jeune sans ambitions a simplement été aveuglé par sa panse et il faut encore des générations pour se réhabiliter car l’histoire retiendra pour longtemps qu’il était à la tête du parti au moment de ces faits funestes. Il a aussi renforcé la certitude selon laquelle les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas d’idéal à defndre mais guidés par la defense de leurs interêts personnels.

    Si Gibert ne démissionne pas il appartient aux militants sincères, responsables de ce parti de le démettre pour cette faute grave avant de venir demander pardon au peuple. Autrement ce sera une foutaise d’entreprendre toute action de réconciliation.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:56, par KARIM ZAMPA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    HE POLITIQUE DU VENTRE.ON VA TOUT VOIR TOUT ENTENDRE DANS CE PAYS.JE ( gilbert noel ouedraogo )RETIRE MA CANDIDATURE POUR SOUTENIR LA POLITIQUE DE BLAISE COMPAORE .NOUS SOMMES CONTRE LA MODIFICATION DE L ARTICLE 37.NOUS ALLONS VOTER POUR LA MODIFICATION DE L ARTICLE 37.NOUS NOUS SOMMES TROMPES.TOUT CELA C EST GILBERT OUEDRAOGO.TU AS PERDU A LA LOTERIE QUE VA TU DEVENIR POLITIQUEMENT ET PROFESSIONNELLEMENT.QUI VA SOLLICITER LES SERVICES D UN AVOCAT QUI TERGIVERSE.LE PARDON D ACCORD MAIS LA CONFIANCE ALORS.
    J ATTENDS HERMANN YAMEOGO QUI AU LIEU DE FAIRE LA POLITIQUE AU VRAI SENS DU TERME A PASSE TOUT SON TEMPS A S OCCUPER DE SON VENTRE.MON PAPA M AVAIT DIT DE NE PAS LAISSER TOMBER BLAISE.VOILA QU IL EST TOMBE QUE VA T IL FAIRE ? CES DEUX PERSONNALITES ONT SOUILLES LA MEMOIRE DE LEUR PARENTS QUI NE SONT PLUS DE CE MONDE
    RAM QUANT A LUI A CHOISIT DE CONDAMNER TOUS LES POLITICIENS MEME CEUX QUI SONT OPPOSES A LA MODIFICATION DE L ARTICLE 37.QUELLE COMEDIE ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 10:58
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je pense que sincèrement Ils aurait du la fermer. Quand on est un parti de djandjou, on ne peut que recolter ca. Tout cela est arrive a cause des ambitions cupides de gilbert

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:09, par Kalé beton
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Et voila des revenant qui pointe leur nez. L’ADF/RDA est mort et enterré. Ce qui est intéressant quand dans les événements du 30 et 31 Octobre, c’est que beaucoup de traîtres de la nation (pas tous encore) on pu être démasqués. Imaginez si GNO avait gardé sa position du NON au référendum... On serait actuellement en train de discuter de l’avenir du Burkina avec l’un des pires ennemis du peuple Burkinabè. Gardez votre demande de pardon. Nous on est passé à autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:14
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le RDA de 1946 avait des hommes dignes et fiers, des patriotes, des bulkiemdé mais L’ADF/RDA de 2014 est une honte et est en antipode de cet héritage dont vous évoquez. Ce n’est ni la même époque ni les même hommes.
    Pardon dites-nous qu’est qui s’est passé en début octobre pour que les sages de l’ADF se réunissent à FADA et soutiennent cette fois-ci la révision de l’article 37 "au nom de la paix". Dites la vérité, vomissez le DIL établi pour tenir la session du 30/10/2014 à l’hémicycle. Cela vous soulagera et en même temps le pardon viendra.
    Sans la position de l’ADF Blaise n’allait jamais s’aventurer parce ’il y a longtemps qu’il hésitait et ne savait que faire pour aboutir à sa forfaiture de traitre de l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:17
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Franchement c’est décevant que des soit disant de l’ADF/RDA se présente pour nous raconte de tels futilités quel pardon ? a leur place j’irai m’occuper a cultiver un champ quelque part pour me rendre utile.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:22, par kn
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vivement ces Mecs là ont un courage indien pour aller se mettre devant la presse pour sortir ces vomissures au peuple. Mr HIEN ça ne te ressemble pas, quitte dans ça.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:23, par Tino
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF-RDA et le CDP doivent se méfier de demander pardon en espérant participer aux élections de 2015. Il y a risque que des violences soient observées pendant les meetings de ces 2 assemblages d’incultes politique. Pour ma part, les dirigeants devraient déjà se préoccuper de la haine qu’ils suscitent et prendre des mesures en commun accord avec leurs leaders. Je ne souhaite même parler de leur demande de pardon, tant elle est hideuse et malséante. On ne peut pas gouverner un pays avec une succession de fautes et de demandes de pardon. Il y a de l’impardonnable lié à la nature et aux enjeux de la faute commise. Même Dieu ne pardonne pas tous azimuts sinon l’enfer n’existerait pas. Le message qui serait porteur à mon humble avis, c’est le désengagement de ces partis des consultations électorales à venir à cause du potentiel confligène des manifestations publiques qu’ils viendraient à organiser. Qui ose même y aller, si ce n’est pour défier le bon sens et la prudence ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:24, par ghius
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    ADF/RDA existe t-il toujours ? Quelqu’un peut-il répondre à ma question ? Ce ancien parti est le principal responsable de ce qui s’est passé dans notre pays. L’âne de Gilbert a été le brin d’allumette que Blaise a utilisé pour mettre le feu dans le pays.
    Pardon oui mais bien vouloir considérer que nous n’exigez plus. Ce parti est mort.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:35
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    il faudrait très souvent réfléchir à ce qu’ont dit, il s’agit ici de l’ADF RDA et non le MPP !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:35, par Pa Begh Wende
    En réponse à : ADGF/RDA

    Un parti politique est un groupe de personnes qui partagent les mêmes intérêts, les mêmes opinions, les mêmes idées, et qui s’associent dans une organisation ayant pour objectif de se faire élire, d’exercer le pouvoir et de mettre en oeuvre un projet politique ou un programme commun.
    Cette définition, rapportée à l’ADF/RDA, ne saurait prospérer. En effet, nous avons retenu de cette organisation qu’elle regroupe des personnes servant à permettre, volontairement ou non, à Me Gilbert Noël OUEDRAOGO et épouse de rechercher de l’argent auprès de ceux qui sont au pouvoir. Contrairement à ce que nous croyons savoir d’un parti politique, l’ADR/RDA ne recherche pas à conquérir le pouvoir (il sait ne pas pouvoir le conquérir, il est trop peu convaincant pour en rêver), mais à conquérir les sous des autres. Il en a tellement recherché qu’il s’est fourvoyé dans une vois sans issue.
    Me Gilbert Noël OUEDRAOGO ne mérite plus de faire de la politique dans notre pays. Qu’il se le dise. Il est admis à faire valoir son droit à la retraite.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:39, par zomkom
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est trop facile,Par votre politique de la panse vous avez sacrifies 24 burkinabe et blesse 600 autres !Votre conference de presse n est pas une,pas de questions recues ???Assez avec l historique du RDA,c etait le parti du vieux fossoyeur de l Afrique !Que s est il passe ?qu est ce qui a ete discute avec votre roi le president fuyard ?
    Revenez avec votre chef et exposez nous les realities ensuite le peuple appreciera !j arrete pour ne pas aggraver mon hypertension !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:43, par doudouno le cobra
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous n’avez à demander pardon à personne,sauf à Dieu.
    Les gens qui doivent demander pardon sont ceux qui ont brulé les institutions de la république,les maisons d’autres burkinabé et qui croient qu’ils sont aux dessus des autres Burkinabés.
    Je suis un pro referendum et j’ai pas honte de le dire,je suis Burkinabé et libre de mes opinions.
    L’opposition avait peur de quoi pour aller aux élections.Tous les citoyens sont libres de leurs expressions et ont droit à la protection civile.Ces aux électeurs de sanctionner l’ADF et Le CDP et n’ont pas à des individus qui se croient justes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:50, par Prince
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bandes d’escrots le pays est en deuil à cause de l’argent vous sacrificierez le peuple . Pas de pardon pour vous . Allez y vous faire foutre .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:50, par YIRMOAGA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Non, pas besoin de demander pardon, juste un congrès extraordinaire pour extraire GNO et ZAKARIA. Une nouvelle orientation que le parti va se fixer, Cette nouvelle équipe demande pardon au peuple, et là, peut être, un début d’acceptation de votre demande de pardon serait considéré comme légitime. Mais à conserver ces deux et vouloir qu’on vous prenne au sérieux, c’est pas honnête de mon point de vu.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 11:53, par Joseph
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le CDP, ADF-RDA,UNDD et tous les partis du Front Républicain doivent répondre devant la justice pour la mort des 19 martyrs de la révolution d’octobre.
    Surtout l’ADF RDA qui porte une grande responsabilité dans la mort de 19 burkinabè et de plus de 600 blessés. Ce parti doit disparaitre, pour les soient disant militants sincères, créez vous un autre parti car ADF RDA = traitrise= tube digestif à au moins 5 millions.
    Le peuple donne un dernier avertissement à tous ceux qui ont comploté pour nous imposer Blaise Compaoré et sa famille, taisez vous et attendez que le peuple fasse sont deuil, que la justice vous inflige les peines méritées avant que le peuple pense à vous pardonner.
    Vérité-Justice-Peines et ensuite Réconciliation

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:00, par Joseph
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le CDP, ADF-RDA,UNDD et tous les partis du Front Républicain doivent répondre devant la justice pour la mort des 19 martyrs de la révolution d’octobre.
    Surtout l’ADF RDA qui porte une grande responsabilité dans la mort de 19 burkinabè et de plus de 600 blessés. Ce parti doit disparaitre, pour les soient disant militants sincères, créez vous un autre parti car ADF RDA = traitrise= tube digestif à au moins 5 millions.
    Le peuple donne un dernier avertissement à tous ceux qui ont comploté pour nous imposer Blaise Compaoré et sa famille, taisez vous et attendez que le peuple fasse sont deuil, que la justice vous inflige les peines méritées avant que le peuple pense à vous pardonner.
    Vérité-Justice-Peines et ensuite Réconciliation

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:06, par TAM
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’erreur est humaine, persister dans l’erreur est diabolique. (Sénèque) ?
    Gilbert est politiquement mort et le parti avec. Rien ne sera plus comme avant. Le nez qui va du trou d’où il est entré depuis le 30 novembre 2014, qu’on le rase.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:07, par IRA Blamami
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Peut-on dire qu’on a commis une erreur en soutenant l’article 37 après avoir clamé haut et fort que l’ADF/RDA (à travers son président héritier GNO) n’a de leçon à recevoir de personne sur cette même question ?
    Et pire c’est après avoir consulté les sages du parti au détour d’une rencontre à Fada. Je veux juste comprendre car je fais parti de ces millions de Burkinabè qui souhaiterais vraiment pardonner à ce parti "caméléphant"

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:11, par anta
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous de l’ADF/RDA vous jouez à Judas Iscariot mais incomplètement. Vous avez trahis beaucoup de ceux qui vous faisaient confiance. Pour 30 pauvres deniers vous avez envoyé des dizaines d’innocents outre-tombe. Puis votre conscience s’est soudain réveillée ; vous avez reconnu votre erreur et vous voulez comme Judas Iscariot faire amende honorable.Vous êtes venus devant le peuple comme Judas devant les grands prêtres et vous avez crié :"nous avons péché contre Dieu et contre les hommes".Nous ne vous diront pas :" Que nous importe ?" Mais il faut que vous alliez jusqu’au bout de votre nature. Judas ne s’est pas contenté de faire acte de contrition.Il a remis les deniers de la trahison, le prix du sang, puis il est allé tout bonnement se pendre. Faites comme votre saint patron Judas : remettez aux pauvres l’argent de la trahison que Blaise vous a donné, remettez les millions de la forfaiture, puis allez vous pendre.Ainsi nous sauront que vous êtes vraiment contrits. Donnez les millions de Blaise aux familles que votre trahison a endeuillées, puis que les responsables(Gilbert Noel Ouoba et Zakaria Tiemtoré) aillent se pendre.Voilà les conditions du pardon. Après cela, je crie :"Delenda RSP est" ;IL FAUT DETRUIRE LE RSP !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:12
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Et puis quoi encore ? Nous avons les yeux bien ouverts ici au Faso. A bas les traitres multi séculaires comme les gars de l’ADF, UNDD, le CDP et les saprophytes. fini la rigolade. A votre tour de cesser d’exister. taisez vous car pour nous vous êtes un poison.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:17, par biriki
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En disant que "Nul ne savait que l’on pouvait en arriver là", l’ADF se disqualifie définitivement. Tout bon burkinabè savait ce qui allait arriver, voilà pourquoi les gens vous ont demandé de ne pas soutenir le projet. En réponse, vous avez dit que vous n’aviez de leçon à recevoir de personne. Qui n’a de leçon à recevoir sur une question n’a pas de pardon à demander sur la même question. C’est assez drôle pour des gens qui disaient avoir consulté leurs "sages" à Fada.
    - le rappel du rôle du RDA est contreproductif car tout le monde sait que ce parti a plutôt travaillé pour préserver les intérêts de la France de Gaulle et co ;

    - Vous parlez d’erreur politique : non, vous êtes un parti de compromission et chez vous la trahison est de tradition et cela constitue même votre ligne et idéologie politiques ;
    - Je me demande comment ce groupement appelé ADF a pu avoir des députés après avoir mis la honte sur le pays en soutenant Blaise en tant que chef de file de l’opposition lors de la présidentielle. Soit le CDP a fraudé pour eux pour pouvoir les utiliser après, soit leurs militants misérables et ignorants.
    - Personnellement, si un de mes parents milite à l’ADF, je le renie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:23, par le yadega
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le pleuple digne burkinabe na plus de confiance en vous et jespere que les urunes von le confirmer

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:24, par Excellent est mon nom
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    1. Au nom de la democratie, il faut dissoudre le CDP-ADF/RDA-UNDD et tous les partis du front republicain
    2. Au nom de la democration, il faut limiter le nombre de partis politique à 5, pas plus. peux etre meme moins !
    3. Au nom de la democratie tous les leaders du front republicain doivent etre jugés en tant que Co-Auteurs de ces massacres
    4. Au nom de la democratie, il faut juger Blaise Compaoré et tous ses ministres.

    Peuple intègre du Burkina, la Patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:39, par PAPA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    On attend de voir ou vous allez tenir vos meetings au Faso ici, Pour de l´argent vous avez envoye´ des Burkinabe aux cimetieres . Bandes de charognards vous ne serez jamais pardonnes´car vous etiez conscients de ce qui pouvait arriver dans notre pays. Vous portez l´entiere responsabilite´ de la mort de ces jeunes.Toi GNO , tu as vendu ton ame au diable pour de l´argent mais tu souffriras moralement jusqu´a ton dernier jour.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:41, par Kakalga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Waoooooooooooooh ! Faire sacrifier des jeunes gens pour des billets de banque et venir s’asseoir bonne-ma pour demander pardon sans même daignez dire le pourquoi et le comment de ce revirement à 180° ! C’est trop trop facile ça !!
    Bande de corrompus, de criminelle que vous êtes tous !!
    Tous ceux ou celles qui croupissent sous ce parti en tant qu’intellectuels allez y au diable, enfer.
    C’est avec ça la, vous voulez un jour diriger ce beau pays ?? Assoiffé d’argent que vous êtes !!
    Dites nous quels ont été les accords entre l’ADF et Blaise, qui ont favorisé ce revirement ???????
    Et puis les journalistes ont eu le courage d’aller s’asseoir les écouter ?

    ABAT l’ADF-RDA, ABAT !! ABAT !! ABAT !! ABAT !! ABAT !! ABAT !! ABAT !!!!!!!!!!!!!!!

    Webmaster SVP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:41, par Fulgence KABORE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si vous continuez à vous glorifier ainsi de votre passé, vous n’aurez pas de future. En tout cas, votre présent est très décevant. Un parti ambitieux du pouvoir d’État qui fait autant de retournements de vestes suscite inquiétude.
    C’est pathétique

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:55, par espoir9**
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ces gens là ne cesseront jamais de jouer avec l’intelligence du peuple pour assouvir leurs intérêts des plus égoïstes. L’ADF-RDA est historiquement un parti qui ne coure qu’après les bonheurs et les honneurs et desseins inavoués de ces dirigeants, un parti qui veut toujours le beurre et l’argent du beurre. Il ne saurait être un parti capable de conduire les destinées de ce pays pour lequel il a passé son temps à sacrifier.....................

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:03, par Ka
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Merci à Tapsoba H message 36 et le messager numéro 85. Tout est dit. Il faut absolument dissoudre l’ADF/RDA, le CDP, Le front républicain. Ces partis n’ont plus aucune légitimité dans la vie politique de notre pays. Leurs responsables ont trahis le peuple et tuer nos filles et nos fils, et méritent d’être traduit en justice. Pour que l’injustice et l’impunité soient abolies dans notre pays, il faut que tous les responsables du CDP, de l’ADF/RDA, le Front républicain soient radiés de la vie politique de notre pays, pour que notre jeunesse puisse démarrer avec une alternance politique et économique propre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:06, par Ratbzanga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est très facile de dire pardon que de réparer, de panser les cœurs blessés. C’est à cause de vous, de votre stupidité qu’il y a eu ces morts et blessés. Montrer comment le peuple doit accepter votre pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:09, par indignation
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vous ne vous êtes pas trompés, mais avez trompé le CDP et vous avez de ce fait contribué à ce qu’il yait des morts. C’est votre juste prix. L’opinion publique savait d’avance votre position. votre hésitation était simplement des surenchères. Avoué d’abord tout. Par votre seule faute qu’il ya eu tous ces morts. Vous venez nous parler de martyrs, de compassion et de condoléances. C’est mieux de vous taire.
    Vous avez parlé de vos grandes contributions dans l’histoire de toute l’Afrique. N’est-ce pas la preuve que vous les piètres fils et filles de ces prestigieuses lignées.
    Je conseille de vous taire. Une fois.................

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:12, par ANBGA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Une personne âgée et un semblant de sankariste avec un FDF pour demander pardon.

    A lire cette déclaration, ça fait peur !
    Je crois que ce n’est pas le moment pour l’ADF de sortir demander pardon.
    L’ADF devait dire que tous ses responsables sont à la disposition de la justice pour que la lumière soit faites sur les crimes commises au cours du 30 et 31 octobre.

    Si l’ADF voulait evité que le sang soit versé. Par son acte, il y a eu plusieurs pertes de filles et de fils dignes du pays.

    Que dit l’ADF, pardon ? Oh oh oh oh , je n’ai pas de mot à dire !

    Le parquet doit ouvrir une enquète sur les crimes (humain, economique, ect) des 30 et 31 octobre dont l’ADF est le premier responsable !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:17, par Nabiiiga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    De la foutaise : Lisez ceci

    "Depuis environ deux ans, l’ADF-RDA a hésité, tant notre position était des plus délicates, les choix difficiles à opérer, la pression forte et les conséquences d’une quelconque décision difficiles à mesurer : la situation politique dans laquelle se trouvait notre pays était d’une extrême complexité"

    Dans quelle manière votre position était-elle délicate ? Il y avait un choix net à faire:supporter ou n’est pas supporter. Votre partie, son destin etc, ne pouvaient aucunement être lié au destin de CDP car les deux formations politiques ne se sont pas consultées lorsqu’elles se naisaient ; enfin, RDA existait bien longtemps avant même que Blaise ne pense à éliminer Sankara pour devenir notre putchistes chef d’état. Non, monsieur, votre position n’était pas délicate du tout.

    Vous avez suivi vos ventres et vos bas ventes dans la vente de notre pays. Vous n’avez qu’à vous blâmer pour tout ce qui s’est passé y compris la mort de ces jeunes car si vous avez refusé de supporter CDP, nous n’aurions pas vécu cette situation car à un moment donné, tout dépendait de vous, mais CDP vous a proposé des fortes sommes d’argent et des postes ministeriels, aujourd’hui vous venez nous insulter encore. Allez-vous en vous faire voir ailleurs.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:22, par danton
    En réponse à : le chant du cygne des incohérents incorrigibles.

    S’il ne tenait qu’à moi je pardonnerais. Mais il ne s’agit pas des personnes ici et donc on ne saurait faire dans le sentimentalisme. Au soir de la lutte de la CFD au début des années 90, c’est feu GKO du RDA et Hermann Yameogo de l’ ADF qui ont été les premiers à trahir la lutte du Peuple. Raison : la cupidité. La lutte du collectif après la tuerie de sapouy, re-trahison de Hermann et de Gilbert. Raison : la cupidité. Enfin, la lutte acharnée du peuple debout pour dire NON à la modification de l’article 37 ; re-re-trahison de Gilbert et de l’ADF-RDA. On veut bien pardonner aux militants sincères de ce parti, mais pas à l’ADF-RDA en tant que parti encore moins à des parvenus comme GNO, Bouba Yaguibou, Zakaria Tiemtoré et consorts qui ont failli plonger le pays dans la guerre civile par leur comportement irresponsable. Nous laisserons l’histoire avec grand H vous juger, mais n’oubliez pas que le passé est radioactif. Que dieu veille sur le Burkina Faso et le délivre de la cupidité de ceux qui sont arrivés par accident.!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:23, par Bernard Luther King
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    1. S’il vous plaît, ne nous embobiner pas avec une citation de Martin Luther King. Nous n’avons aucune HOMELIE à recevoir de vous. Rien de moins qu’un pardon BUCCALE ! Donnez-nous les preuves d’une vraie repentance : restitution publique de l’argent corrompu reçu, liberation des sièges du CNT, etc ...
    2. A tous ceux qui demandent pardon, ne confondez pas "MORALE" et "DROIT". Votre faute relève d’abord du DROIT et accessoirement de la MORALE. Autrement dit, pardon d’accord mais justice d’abord ! Comme le disait une victime : "OUI, je le pardonne mais pas avant qu’il ne soit PENDU !"
    3. Votre conference ici est "une campagne electorale " et non du "pardon à demander". D’ailleurs où est votre boite de tomate rouge "SALSA" ?
    4. Voyez les forumistes, ils sont pressé de "reprendre du poil de la bête" et c’est le pardon qui les y empêche. Strategie POUVOIRISTE dejà en marche !
    5. Question à ZIDA : Peut-il y avoir election en 2015 sans Justice et Reconciliation ? Autrement les ex-Maj CDP et ADF auront-ils le droit d’entrer en lice pour la conquête du pouvoir sans ce prealable ? ZIDA, comme je te l’ai toujours dit, les partis de l’ex-Maj doivent âtre frappés de MORT CIVILE , leur suspension pur et dur comme l’a été la Constitution. On peut pardonner une personne physique mais pas une personne morale !
    6. N’y a-t-il pas lieu de se rappeler, ZIDA, que : " une justice longtemps RETARDEE est une justice REFUSEE " (Martin Luther King) ? Même s’il nous faut 2 années de Transition !
    -  VCCS ! (le vrai changement commence par soi-même)

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:28, par tchiantigui
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    chers visiteurs de ce site j’invite tous ceux qui peuvent œuvrer pour le changement du mode d’élection des députés et des maires à peser de tout leur poids pour arriver à faire élire véritablement les candidats que veulent les différentes populations. Le système de vote des partis pour ensuite attribuer des voix arrangent les politiciens mais pas forcement les populations. Mon problème avec ce système est que ceux qu’on met souvent en tête de liste ne sont pas forcement le choix des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:32, par danton
    En réponse à : le chant du cygne des incohérents incorrigibles.

    S’il ne tenait qu’à moi je pardonnerais. Mais il ne s’agit pas des personnes ici et donc on ne saurait faire dans le sentimentalisme. Au soir de la lutte de la CFD au début des années 90, c’est feu GKO du RDA et Hermann Yameogo de l’ ADF qui ont été les premiers à trahir la lutte du Peuple. Raison : la cupidité. La lutte du collectif après la tuerie de sapouy, re-trahison de Hermann et de Gilbert. Raison : la cupidité. Enfin, la lutte acharnée du peuple debout pour dire NON à la modification de l’article 37 ; re-re-trahison de Gilbert et de l’ADF-RDA. On veut bien pardonner aux militants sincères de ce parti, mais pas à l’ADF-RDA en tant que parti encore moins à des parvenus comme GNO, Bouba Yaguibou, Zakaria Tiemtoré et consorts qui ont failli plonger le pays dans la guerre civile par leur comportement irresponsable. Nous laisserons l’histoire avec grand H vous juger, mais n’oubliez pas que le passé est radioactif. Que dieu veille sur le Burkina Faso et le délivre de la cupidité de ceux qui sont arrivés par accident.!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:34, par YVES
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous les responsables de l’ADF RDA, vous n’avez pas commis d’erreur politique ; vous vous êtes guidés par vos tubes digestifs et des intérêts personnels. Nous vos militants, avons attiré vos attentions en vain ; quelle honte. Gilbert nous fait honte ; pour ne pas dire qu’il nous fait vomir ; il a signé un deal avec Blaise pour le poste de 1er ministre et avec des milliards comme prime.
    Avant de demander pardon :
    - Restituer au peuple les milliards que Blaise Compaoré a remis à Gilbert et aux députés ADF RDA pour voter OUI
    - Dites au peuple comment vous avez pu être corrompus de la sorte à la dernière minute

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:38, par wedaga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous n’avez aucune affection pour qui que ce soit dans ce pays. Vous êtes emballés dans la fourberie de de votre président et malheureusement personne ne voit plus loin que ce cadavre politique. Vous êtes tous comptables pour chacun de ces jeunes et adolescents tombés sous vos balles assassines. Malgré vos âges et la place que nous devrions vous réserver, parce que du rang des aînés, on est amené à dire qu’un bébé qui n’est pas né vaut encore mieux que vous. Vous ne pouvez tromper personne. Vous et votre soit disant maitre n’avez ni conscience, ni cœur. Le sang de chaque martyr retombera sur chacun de vous parce que vous été lâches, fourbes, médiocre, menteurs,.....

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 13:55, par Burkibila 1er
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ce qui m’a d’ abord déçu c’est le ton utilisé par le conférencier.Aucun signe d’humilité dans votre langage.On dirait un appel pour un redémarrage de vos sadiques activités.Ne vous trompez pas.L’ADF et tous ceux qui ont contribué a assassiner des burkinabés pendant ces événements du 30 et 31octobre ne peuvent pas mener des activités sur la place publique avant un certain nombre d’années.Le gouvernement doit prendre ses responsabilités afin de ne pas créer d’autres troubles dans notre pays ou la paix est encore fragile.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:00
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    POST 74, VOILA QUELQU’UN QUI EST TOUJOURS EMDORMI SOUS L’OPIUM DE BLAISE

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:15, par Paisible
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Avez vous vos enfants ou parents parmi les 19 morts et les centaines de blessés graves par balles réelles à cause de votre parti ADF/RDA de soutenir Blaise en empochant des milliards et de promesses de postes ministériels et peut être la présidence après Blaise ? Sans demander pardon à Blaise de renoncer sa forfaiture, vous l’avez soutenu recto verso, l’encourager (même si des têtes allaient tomber). En toute conscience ce qui devrait arriver arriva avec votre complicité au pays (dont vous prétendez aimer hypocritement) car on a compris que c’est l’argent et les avantages des postes que vous pourchasser et non le pays. Maintenant que vous avez tout perdu avec vos ambitions chavirées vous vous présenter comme des charognards sur des bois morts à la recherche de cadavres pour demander pardon au peuple. Quel peuple ? ceux que vous avez décider d’exterminer, les disparus enterrés ? ou les blessés survécus ? vous vous êtes souciés au moins un peu de vos parents isolés, de leur vie, de la vie de leurs enfants si la crise étaient mal gérée à la place de vos milliards ? Bande de diables. De grâce ne vous foutez pas des burkinabés honnêtes et dignes et ne chercher plus à raviver les tensions dans ce pays. Tout le monde actuellement est en mode transition. Pour votre honneur et pour éviter de réactiver et d’envenimer la crise ayez l’humilité de vous dissiper et vous fondre ailleurs que de continuer à porter cette casquette de malheur de parti ADF/RDA.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:25, par Paisible
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tous les partis du temps colonial doivent disparaître à l’image de leurs géniteurs. Car ce sont des Partis de rapaces et de traîtres. Prêts à tout juste pour leurs tubes digestifs, ils n’ont aucun programme de société qui répond à notre contexte.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:36, par marc neya
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    De grâce de grâce ne brulé plus le pays.
    L’ADF est beaucoup plus responsable de la situation plus que même le CDP car je sais que si Gilbert avait hésité petit blaise pouvait mettre fin à son projet.Je comprend aujourd’hui le parti mais il faut mettre fin au fonction de gilbert avant que le peuple n"écoute même votre cri pour moi c"est un non évènement.De grâce arrêté ça. j"invite les jeunes de l"ADF à prendre leur responsabilité on a toujours besoin de pluralisme pour faire avancer notre cher pays mais pas des hommes qui se sont mis hors jeu. Le peuple vous regarde et vous écoute de grâce ne nous prenez pas pour des cons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:38, par Belem
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En lisant votre déclaration, je ressens de la pitié pour vous. Avec tous ces morts et gâchis dont vous êtes coresponsables avec le CDP et le Front Républicain, vous pensez rebondir aussi facilement. Vous devriez faire profil bas car vous méritez d’être jetés dans un grand WC avant de tirer pour que vous disparaissez à jamais. On ne veut plus vous voir. Merde !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:43
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    à la simple vu de l image des gens de l’adf je suis en boule.vivement que la justice commence son travail . on veut pas vous entendre on veut rien de vous.les traites sont unitils au burkina .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 14:47, par idtaxéwussogo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pour paraphraser Tiken Djah Facoly : l’éléphant annoncé depuis 1946 est arrivé avec les quatre pieds cassés ! Donc taisez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:04, par TAM
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’erreur est humaine, persister dans l’erreur est diabolique. Gilbert est politiquement fini et le parti avec. Tous les nez qui pointent du trou ou ils se sont terrés doivent être raser politiquement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:07, par YIRMOAGA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je clamais toujours que dans cette histoire de modification de l’A37, Me HERMANN s’en sortira mieux que Me GNO et que les deux ne pouvaient pas s’abriter sous la même ombre ? Quant Hermann s’exhibait sous la couverture du FR en tant que CO- président, GNO faisait un clin d’œil au CFOP. Le CDP ayant sollicité GNO à coup de milliard avec promesse de PM, HERMANN se retrouva à KDG pour défendre sa ville en compagnie d’une coalition . L’occasion fût donnée à ASSIMI de féliciter GNO pour sa compromission par le ralliement de L’ADF-RDA pour assassiner la démocratie. La Trahison de GNO est un acte à enseigner aux jeunes comme un dilemme gangrené jamais vécu au FASO et qu’il faut bannir . WEB MASTER S.V.P. laissez passer .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:07, par togs-siida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vous même l’aviez bien dis,<>L’ADF de 2014 mène la politique du ventre et des postes juteux. aujourd’ hui l’ADF a voulu nous engouffrer dans la politique mafieuse de BC qui est escroquer pour s’éterniser au pouvoir. Donc l’adf d’aujourd’hui encourage toutes les forfaiture politicienne. Dites pourquoi GNO lui même n’est pas sorti ?
    L’ADF doit disparaitre aux yeux des populations, c’est vous qui avez conduis le peuple à l’abattoir un simple pardon ne suffit ,il faut éclaircir tous les zones d’ombre.
    Vous cadres qui restez mieux vaut pour vous de démissionner car L’ADF a enterré toute sa crédibilité contre les millions de BC . a bas ceux qui bâillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:09, par Mamadou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Voici l’un des partis politique qui est passé maître dans les coups bas et trahisons du peuple Burkinabé, tout simplement parce que ses responsables ont toujours préféré faire la politique du ventre pour asservir leur égoïsme. L’ADF-RDA, parti irresponsable et sans vision pour notre peuple, a préféré soutenir un projet aussi macabre qu’était celui de la modification de la constitution de notre pays au prix de marcher sur les corps des Burkinabé. Je vous defend de parler de nos martyrs afin qu’ils reposent en paix car ils sont partis avec la colère ; alors de grâce, vous, leur bourreaux faites silence pour leur permettre de savourer leur victoire à savoir la liberation de leur pays et son peuple. Nous vous pardonnons, mais nous, peuple Burkinabé, n’oublierons jamais qu’il a existé un parti fantoche du nom de l’ADF-RDA en collaboration avec ses semblables CDP, UNDD, ... ont failli plonger notre pays dans le chaos et la desolation ; mais grâce à Dieu qui aime ce pays (pas vous) et la maturité des Burkinabé nous n’en sommes pas arrivés là. Laissez nous tranquille car vous auriez préféré nous voir dans la souffrance et être dans un exil dorée avec votre butin (l’argent de la corruption) ensanglanté.
    Aujourd’hui, je pense qu’au nom de ce changement auquel notre peuple aspire, il est vital que vous disparaissez de notre paysage politique car vous n’êtes que l’un des partis de desolation, manquant de competence et de vision pour conduire notre pays vers son développement harmonieux. Je vous pense que nous avons été prévenu assez maintenant. Partez, vous êtes pardonnés, mais disparaissez de notre vue, car si vous revenez alors vous subirez les conséquences de la colère de notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:46, par rayim
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    POSTE 74
    on peut bien te retrouvé, ne crois pas que le clavier te cache entièrement, meme si tu est au maroc on peut bien te retrouvé.
    Bande de miserable , le pere de julbert a trahi , julbert doit faire mieux que son pere en trahissant plusieur fois , voici qui est fait.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:47, par lumière blanche
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    je crois qu’il est plus honnête d’admettre la mort irréversible de l’ADF/RDA. laissez tomber il n’y aura pas de résurrection possible. Au lieu de vous afficher, éclipsez-vous sinon vous nous mettez en colère !!! les fils du pays ne vont pas mourir pour que vous continuez d’empester nos rues avec vos baragouins de politiciens zombies et sans pitié

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 15:53, par philly
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’heure n’est pas au pardon, mais pour le deuil,la justice et verité d’abord. On verra après ce qu’on peux faire a ces traitres. Mais avant remettez les 5millions chers deputés sinons on va pousser à l’exil comme celui qui vous avait donné cet argent. On ne peut vous pardonner sans que vous ne dites ceux qui ont autorisé l’assassinant de nos frères et soeurs. Plus rien ne sera comme avant. Nous allons oeuvrer a la disparution de ce parti. Nos martyrs ne vont pas mourir rien. Et pour tout reassemblement adf/rda nous allons vous dispercer par tout les moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 16:18
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Qu’ est ce vous avez fait ?Dites nous vous avez empoche combien ?nous ne voulons plus de pardon à la manière
    de blaise #plus jamais ça !!#

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 16:21
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    You’re not sorry, guys. You’re simply sorry because you thieves got caught. Especes de malhonnetes dangereux. Vous savez en fait ce que vous regrettez ? C’est d’ avoir perdu a votre jeu de faux jetons. Vous ne regrettez meme pas la mort de nos vaillants jeunes qui ne faisaient que demander un avenir meilleur. Qu’ ont- ils fait pour etre abattus comme des chiens enrages dans leur propre pays qui n’ etait meme pas en guerre avec un autre ? Quand on demande pardon apres avoir commis un acte , on repare la situation d’ abord avant de demander pardon. La reparation ici, c’est de reconnaitre que vous avez ete achetes comme une galette et de remettre les 30 pieces de Judas que vous avez gourmandement empochees. Vous avez avale une noix de coco. Si par sorcelerie cette noix a pu descendre dans vos gosiers, elle refusera de sortir par votre derriere. Alors, les faux gars, vous etes coinces avec cet argent sale. Judas, lui , il a vraiment regrette, il a ete pris de remords et il est alle pour remettre les 30 pieces de la trahison. Et quand ca n’ a pas ete accepte, il a jete l’ argent et est parti tout en pleurs. Il etait pris de regrets et merite notre pardon. Et vous ? Vous vous accrochez toujours a vos 5 millions et regrettez que Blaise ne soit plus la pour completer le reste et vous avez l’ indecence de venir demander un pardon facile sur les corps encore chauds de nos enfants. Ce qui s’ est passe n’est pas une erreur. On a trop ecrit sur lefaso.net pour vous mettre en garde. Croyiez- vous qu’ on s’ amusait ?Le peuple est tolerant mais n’acceptera des pardons en dessous de la jambe. Il y a un prealable au pardon. Ce vaillant peuple burkinabe n’est pas "Moins Cher". Il se respecte meme si vous vous n’ etes que du fumier humain, d’ ailleurs impropre a la fertilisation de notre societe.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 16:25
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "Depuis environ deux ans, l’ADF-RDA a hésité, tant notre position était des plus délicates, les choix difficiles à opérer, la pression forte et les conséquences d’une quelconque décision difficiles à mesurer : la situation politique dans laquelle se trouvait notre pays était d’une extrême complexité.". Ils tentent toujours de justifier leur positionnement passe, ce qui rend "la demande de pardon" peu credible. En sus, c’est a ceux qui ont pris les devants en son temps de se presenter pour faire leurs mea culpa tout en nous expliquant leurs compromissions...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 16:42, par BINGUIRGA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si je comprends bien le traitre Noel Gilbert OUEDRAOGO, celui qui a vendu son parti et rallumé le feu est toujours vivant ! Ce n’est donc pas un vrai YADEGA, fils de son papa ? Un vrai YADEGA (pour ne pas dire MOSSI tout court) préfèrerait la mort à cette honte. Il y a les cordes au marché de Ouahigouya. Au lieu d’envoyer des gens qui n’en savent pas trop, il fallait envoyer les idiots tels TIEMTORE ou YAGUIBOU qui t’ont soutenu dans ta basse besogne. Le peuple ne te pardonnera jamais pour avoir cautionné la boucherie. As-tu le courage de parler de la mémoire des martyrs qui dorment actuellement au cimetière de Gounghin ? Trop c’est trop, si tu es toujours vivant tu devrais payer pour avoir trahi le peuple et causé la mort de plusieurs vaillants combattants de la liberté. Tu es un politicien et tu le sais bien : on perd ou on gagne. Et comme tu n’as pas gagné tu dois subir la loi naturelle. J’ai vraiment honte de toi et de ta bande de rigolos faux blancs.
    Alors Gilbert, la corde si tu préfères la dignité où tu subiras la loi de la nature jusqu’à ta triste disparition sans honneur.
    Je te suis et te regarde.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:05
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mathieu, qu’est-ce que toi aussi tu fous dans ce parti mal fichu- la ? Meme si tu es ala recherche des postes, tu peux quand meme aller dans un autre parti ou bien ? Tu as quand meme un DESS en droit- la. Maintenant tu es deja affiche et fiche. Ca va etre dur de cameleonner encore. Si ADF n’ a jamais ete un parti. Meme si tu ajoutes RDA apres, ca change rien.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:12, par Bernard Luther King
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    1. POST 98  : Bonjour Danton, moi c’est le pistolero Sabata , j’viens de l’arrondissement de Boulmiougou dans l ’Etat du Texas , 56eme etat des USA . Ta demarche, ça m’ botte ! D’entree de jeu, tu as refusé le decor offert en changeant le titre de l’article . Ca, ça m’plaît. J’aime ton hardiesse. Tampon !
    2. En plus t’as fait oeuvre très utile en nous rappelant ce que j’appelle la Trahison en 3 temps de l’ADF/RDA . A ces 3 episodes de traitrise RESPECTIVEMENT , voici ma contribution : "Si tu vois quelque chose qui ressemble à un CANARD (episode 1), qui marche comme un CANARD (episode 2), qui crie comme un CANARD (episode 3), alors faut-il s’empêcher de penser qu’il ne peut s’agir que d’un CANARD ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:16, par Prince anbga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Abat à tous les minskin et fantaisiste de notre très chère nation. que les flammes de votre humour s’éteignent à jamais .

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:19
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon
    Il y’a une chose qui m’intéresse beaucoup dans l’écrit des responsables de l’ADF-RDA.Ils veulent dire que les jeunes sont plus sages que les vieux de leur parti.c’est normal lorsque des vieux font de la politique un fonds de commerce ils ne peuvent faire que de la politique du tube digestif.c’est honteux.le monde est en l’envers.Des sages qui se trompent là c’est grave.A Fada vous avez dit je cite :’’L’ADF RDA n’ a pas de leçon politique a recevoir de qui que ce soit"Parole de sage je dis bien parole de sage.Mon œil oui.
    Le peuple vous pardonnera a condition d’aller remettre les 5 millions que le dictateur Blaise a remis a chacun de vous.Donnez cet argent aux parents des martyrs et aux blessés dont vous louez le courage.Apres cet acte on verra si vous êtes sincères .Sinon le pardon dont vous demander au peuple sera pris comme l’un vos sports favoris:LA RUSE.Ou se trouve actuellement votre champion(Gilbert) ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:59
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    BANDE DE TRAITRES ; foutez nous le camp. Ce n’est parce que vous sentez venir les élections que vous reconnaissez votre faute. Vous le saviez seulement que vous aviez opté de nous sacrifier pour vos seuls intérêts. Nos anciens de RDA étaient des BURKINDI ; vous vous êtes des rapaces. Si vous pensez que le pardon se donne sans " vérité ; justice ; réconciliation" on VERRA DANS QUEL PLACE VOUS TIENDRAI VOS MEETING à moins que vous allez ressusciter nos morts. BANDE D’ ESCROCS ; allez y vous faire voir ailleurs et ATTENDEZ 15 ans après avant de réapparaître. SI NOTRE ARMÉE était comme vous c’était des millions de morts. LE PEUPLE VOUS ATTEND PUBLIQUEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 17:59, par Fatogoma
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En plus vous déformez l’histoire !!! par ce que vous avez collaboré avec le colon pour maintenir les néo-colonies vous vous présentez comme des combattants de la liberté qui aurait tout donné pour les indépendances ??? Si vous étiez sincères vous ne devriez pas parler de ces faits historiques en des termes aussi mensongers. Le RDA c’est l’histoire d’une traîtrise aux peuples en lutte et ce qui s’est passé récemment est dans la continuité de l’histoire. Pourquoi vous n’évoquez pas votre "fameux repli tactique" ? qui a dit "vous voulez l’indépendance pendant que vous ne savez même pas fabriquer une allumette ?
    Quand la colonisation sous sa forme brute ne pouvait plus tenir il a fallu trouver des traîtres à leur peuple pour continuer sous une autre forme, c’est le RDA qui a fourni les élites pour cette sale besogne, logique puisque vous n’avez jamais cru à l’indépendance. Je veux bien qu’on parle de ce que vous avez fait récemment mais corrigez d’abord les mensonges que vous véhiculez en rapport avec le passé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:00, par Le citoyen
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il fallait vous pardonner avant de poser l’acte, c’est trop facile de demander pardon comme un enfant de 2 ans qui ne sait pas ce qu’il fait. Vous ne pouvez qu’attendre maintenant votre sentence pour être pardonné, c’est le choix qui vous reste. Vous avez péché et donc bannis, la réintégration passe nécessairement par un sacrifice qui est la sentence. Wait and see !!! TROP FACILE ça !!?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:01, par Lalas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Hum ADF-RDA avec sa tête un Gilbert Noel Ouédraogo, toi que la plupart d’entre nous croyait en tes débuts, est passé maîtrise du « Touk Guili » car ne voulant pas perdre une miette des retributions de ta traîtise en appliquant le proverbe qui te sied le mieux« Préférer la culotte d’aujourd’hui que le pantalon de demain ». Bon maintenant que tu as ta culotte, fiche-nous le camp. À bas la politique du gésier.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:02, par Bon Coeur
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    JE PENSE QUE NI LE CDP NI L’ADF RDA N’A COMPRIS SE QUI S’EST PASSÉ LE 30 OCTOBRE. RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT. JE LES COMPRENDS ILS ÉTAIENT DANS LEURS CACHETTES. ILS GAGNERONT À SE CONFESSER ET DISSOUDRE LEURS PARTIS. C’EST LE MEILLEUR SERVICE QU’ILS PUISSENT RENDRE AU PEUPLE. TOUT LE RESTE N’EST QUE CALCUL POLITIQUE. S’ILS PERSISTENT, LE PEUPLE FINIRA PAR LES ACHEVER.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:16
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bande de poltrons ! vous demandez pardon sans nous expliquer POURQUOI l’ADF/RDA a accepté d’accompagner le CDP dans sa folie de modifier l’article 37. Tant que vous nous direz pas que l’argent a coulé à flot pour fermer votre bouche..... on ne peut pas vous pardonner.... On veut d’abord toute la vérité sur votre revirement.... avant d’engager le processus de pardon.... tout le reste est de la fausse agitation masturbatoire pour nous divertir. Expliquez nous pourquoi votre idiot de Gilbert vous a imposé cette décision.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:22, par Jeunedame seret
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Lampoko ! Lébga toro tard ! Lébga toro tard ! On n’a même pas encore coupé fouet et ADF demande pardon ! Ééé...que c’est facile de demander pardon après que permission avant ! Vous n’avez pas voulu de leçons ; vous aurez des corrections. Allez-y demander pardon à vos couilles !!!!!!!!!!..

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:27
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF/RDA est un parti qui n’a aucune foi , aucune âme encore moins un modèle de société à proposer au Burkina.
    C’est un parti Saprophyte qui n’ambitionne même pas de conquérir le pouvoir de façon claire...il n’y a que le ventre qui compte.

    GNO a mangé son totem quand il cautionner la modification de l’article 37...c’est trop facile de demander pardon et recommencer...
    Qu’il demissionne de ce parti et qu’il se retire simplement de la politique.Le nouveau bureau pourra ensuite demander pardon avec toute l’humilité du monde ...

    bref ADF = personne pour moi

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:36, par kby
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    trop facile !!! apres avoir trahi le peuple et provoqué autant de morts ! Si c est ci simple ; organisez un suicide collectif et on vous pardonnera.bande corrompus !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 18:43
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est trop tard ! et où est votre judas, Gilbert le traitre, le renégat ? après Blaise, c’est lui le principal responsable des évènements du 30 et 31 octobre 2014. De toute façon, Gilbert, Hermann, les Maxime et autres sont tous morts politiquement. Ils devront d’ailleurs répondre un jour ou l’autre de leur forfaiture car ce sont des vrais corrompus. Que dire de Gilbert avec sa gestion scandaleuse de la rénovation de l’aéroport de Ouaga pour ne citer que celui-là !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:00, par vieux indignes
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Des vieux sans sagesse. Vous faites honte. Je plains les enfants des pères pareils. Tous les morts à cause de votre cupidité. Comment des vieux pareils puissent être manipulé par un morpion, fut-il fils de Gérard ? Cahez vous, c’est encore sage. Vous avez attiré la malédiction dans vos familles à cause de votre cupidité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:08, par yamsoba
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vous persistez dans votre bêtise et votre arrogance en disant que c’est la violence des manifestations qui a entrainé les pertes en vies humaines. non ! c’est la repression barbare et sanguinaire qui a entrainé ces pertes. je me rend compte que ni l’adf ni le parti du sang n’évoque cette repression

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:12, par Le Silencieux
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Dans ce que disent les internautes, cela est vrai mais ce qui va nous impressionner tous, c’est le comportement de la population du yatenga au moment des votes en 2015. Vous verrez et vous serez déçus. Ca risque d’être les mêmes qui seront candidats. J’invite foso.net de bien vouloir nous conserver toutes ces observations au moment indiqué. Vous savez pourquoi le RDA et le parti de l’œuf n’ont pas trop brillé ? C’est le faite qu’ils sont des avocats et depuis qu’ils sont à l’assemblée nationale ils n’ont pas dénoncé l’irrégularité des magistrats qui siègent à l’assemblée sans disponibilité. Il aurait fallut que Zépherin vienne dénoncer ça publiquement. Quelle honte !!!
    Ca va être difficile que l’on pardonne à l’adf-rda. Le comédien candidat disait en son temps que le rda est une demoiselle. Vous me faites pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:15, par soumpougdou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    qu’est ce que la démocratie ? la liberté de pensée ? tout burkinabe à le droit de choisir sa ligne politique. La roue de l’histoire tournera toujours. ..le burkina c’est 22 millions de burkinabe. c’est pas 1...2..millions

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:18, par RI
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MERCI BEAUCOUP DE NOUS AVOIR PERMIS DE VOUS ADRESSER A TRAVERS CE CANAL QUI EST LA CONFERENCE DE PRESSE .EN VOUS LISANT ; VOUS RESORTEZ LES ACTES POSES PAR LE RDA A L’EPOQUE : merci pour ton rappel historique.
    L’ADF-RDA OUBLIE QUE CE SONT LES HOMMES QUI FONT LE PARTI . AUJOURD’HUI L’ADF-RDA PEUT NOUS DIRE QU’ILS ONT DES BURKINABE DU BURKINA A LA TETE DE LEUR PARTI OU BIEN ILS ONT DES BURKINABE A L’IMAGE DE COMPAORE BLAISE A LA TETE DE L’ADF ? SI LA TETE DE L’ADF-RDA N’EST PAS CONSTITUEE DE BURKIBISSI IL FAUT LES DECAPER AVANT DE NOUS DEMANDER PARDON
    LES HOMMES DE L’EPOQUE NE SONT PAS LES HOMMES D’AUJOURD’HUI UNITILE POUR LE COURS D’HISTOIRE !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:22, par Le vent
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Votre pardon on l’accepte. Mais sachez que vous serez traités à jamais comme des traites de la Nation. Le vieux, tu étais où quand Noèl et sa bande avaient pris la décision sordide de trahir le peuple. Bande de batard politique

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 19:58
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Plus rien ne sera comme avant ! ce que vous ne savez pas est que Blaise Compaoré a dissout le gouvernement, l’assemblée, le CDP,l’ADF-RDA et tous les partis de la mouvance avec. Tout est parti dans la fumée du 30-31.
    - Vous dites nul ne savait qu’on pouvait en arriver là ! vous mentez en plus car le peuple le savait et il vous en a avertit à plusieurs reprises.
    - Vous dites l’ADF-RDA a toujours confirmé que le pouvoir se conquiert par les urnes. Et pourtant vous avez montré que c’est le parti le plus corrompu du pays. En parlant de pardon allez reverser dans le trésor publique les millions que vous avez reçu pour la modification de l’article et cela publiquement.
    - Vous dites tous les militants de notre formation politique... oser convoquer une réunion ADF-RDA et vous allez comprendre que ce sont vos militants qui ont brûlé vos maisons et qui vous attendent toujours de pied ferme. Le feu n’est pas éteint.
    - Sans votre soutien le monument aux martyres sera érigé on a pas demandé votre avis. Sans votre soutient le peuple a gagné les 30-31.
    Sans votre approbation la Charte est en marche et sans vous. GNO et Zakaria ne méritent même plus le nom burkinabè désormais nos symboles nationaux ambulants de la haute trahison et de la honte nationale.
    Dans ce pardon vous devez dire ce que vous avez fait pour qu’on puisse vous croire. Vous parlez de tout sans parler de ce qui vous a perdu : les millions. Reverser cela publiquement au trésor.
    Un pardon pour préparer 2015 ce n’est plus au Burkina à moins que vous n’ayez pas encore compris. Blaise au moins a compris et il est parti. Le peuple du Burkina a dissout l’ADF-RDA les 30-31 Octobre. Changez de nom on vous reconnaitra, l’éléphant a retourné sa trompe contre lui-même. La trompe a justement trompé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:00, par I.N.S
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Encore une ineptie de plus. honte à vous car grâce à votre incohérence habituelle, des fils de ce pays sont morts, disparus à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:03, par Sidik
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Sacrifier des jeunes de votre nation sur l’autel de votre boulimie financiere et demander allegrement pardon est encore une insulte a la nation. puisque votre ventre est votre maitre et blaise votre dieu que vous venerez et souhaitiez eternel, alors il sera sage de le rejoindre la ou il se refugie pour pereniser vos bassesses

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:15, par Djoro
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    J’ai des l’armes au yeux kan ADF demande pardon vs n’avez pas honte,si chacun doit tuer e après c faire pardonner cmt sera la monde entier.Beaucoup sn déjà mort, aller demander pardon a ces martyrs e a ces blessé. Le parti es déjà mort pr moi e je pense k c’est pa le moment d s faire pardonner. Arrêter de ns distraire chacun va récolte c kil a semer pr sn pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:19
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bande d’escrocs,au lieu de dire que vous avez pris des milliards pour soutenir la forfaiture du fuyard blaise compaoré,vous continuez à raconter des salades du genre « nous avons soutenu la modification de l’article 37 pour éviter la confrontation entre les pro et les anti ».Foutaise,vous continuez à nous prendre pour des nez percés.Dites plutôt que vous vous êtes prostitués comme d’habitude avec ce fuyard blaise compaoré croyant nous impressionner comme pour nous faire comprendre que vous les pro étaient les plus nombreux.Tchurrrrrrrrrr….tous ceux qui criaient pour la modification étaient achetés pour aboyer sans conviction.Donc quand on n’est pas convaincu de ce qu’on défend,on ne part pas au combat.Raison pour laquelle que vous êtes tous cachés dans vos petits trous de rat depuis le 30 octobre alors que nous qui étions convaincus de la justesse de notre combat,nous sommes allés jusqu’au sacrifice suprême.Que nos martyrs reposent en paix.
    Conclusion,si c’est pour tâter le terrain pour permettre à tous vos rats de sortir de leur trou,c’est peine perdue.Votre parti de louvoyeurs est mort.Votre gilbert ouédraogo est cette fois-ci mort politiquement tout comme hermann yaméogo,assimi kouanda,yé bognessan,alain yoda,luc adolphe tiao,salia sanou,achille tapsoba,soungalo ouattara,maxime kaboré etc etc

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:20
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Voici un pardon qui a toutes les allures d’une provocation nationale.
    Un semblant de pardon pour sortir la tête pour les élections à venir...Blaise Compaoré a dissout son gouvernement, l’assemblée et le peuple du Burkina Faso a dissout l’ADF-RDA, le CDP, l’UNDD, le FR et tous les partis de la mouvance que nous connaissons très bien. Ce sont les partis de l’ex CFOB qui seront écoutés pour les élections à venir car eux ils sont du peuple et ils ont combattu du côté du peuple et pour le peuple. Ils ont été approchés pour être corrompus mais ils ont défendu leur intégrité, ils ont refusé en bloc des millions de francs et aujourd’hui ils ont des millions de burkinabé qui sont avec eux et qui comptent sur eux, si c’est le qui perd gagne c’est vraiment le cas. Vive l’ex CFOB.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:20, par Sidik
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Toi le vieux assis au presidium, si a ton age tu as manque de clairevoyance pour refuser que GNO vous conduise comme des moutons au bout d’une corde a l’abatoir sur lequel ils comptaient, lui et blaise, sacrifier le peuple burkinabe, alors a quel age saura tu reflexir comme un sage pour l’interet de ton peuple ? A la tombe ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:31
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il faut avoir en mémoire ceux qui sont tombés et le respect absolu du pacte social qu’est la constitution. Vous n’avez pas fait une erreur mais une faute politique grave car toute vie est sacrée. Diluer la faute grave en la présentant comme une erreur est une insulte adressée au peuple burkinabé y compris vos militants sincères. Vous saviez les graves conséquences de votre acte. Alors, Il faut que la Direction de l’ADF/ RDA qui a pris sur elle d’agir ainsi assume, prenne ses responsabilités, reconnaisse la faute grave, demande un vrai pardon et démissionne.
    Une burkinabé indignée.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:32, par ledjango
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    ou se trouve le ridicule de hermann yameogo.il faut que l’on pense a organiser ses obseques politiques.hermann et GNO n’ont aucune sensibilite.moi a leur place je creverais...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 20:43, par pascal zoungrana
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je pense qu’il ya des partis au Faso ici qui doivent êtres supprimer politiquement :cdp ;mpp ;adf/rda.....aidez moi pour combler chèrs compatriotes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:01
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    ces gens rêvent debout car ils oublient que leur afd/rda est belle et bien morte depuis le 30 octobre 2014. il en est de même pour l’undd,le pib,le parti de alain zoubda,l’upr et pour ce qui concerne le cdp,il n’est pas mort mais sera dans l’agonie pour au moins 5 ans avant de pointer son nez dehors. ceci pour dire que des sinistres comme gilbert ouédraogo,hermann yaméogo,assimi kouanda,alain zoubda,maxime kaboré,alain toussaint coulibaly,yé bognessan,alain yoda,achille tapsoba,salia sanou,luc adolphe tiao,alain edouard traoré,jérome bouguema,adama zongo etc sont rayés définitivement et pour de bon de la scène politique burkinabè. à moins d’œuvrer de manière cachée et en sous main,ils sont interdits de se montrer de manière visible à la télé ou ailleurs. c’est fini leur manière hautaine de narguer le peuple. qu’ils sortent et on va les lyncher. c’est pas leur faux pardon qui fera que nos valeureux martyrs nous reviendront. nous les avons perdus pour toujours et cela est impardonnable.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:08, par La potasse
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je n’ai pas l’habitude de poster un commentaire. Mais je pense qu’il y a certains fais qui empêchent de rester silencieux. Si c’est aussi facile de demander Pardon, les assassins de Norbert Zongo et de Thomas Sankara aussi peuvent se lever un beau matin demander pardon et tout est fini. A baana. C’est l’ ADF RDA qui a aveuglé le Blaiso, GNO est coupable à 85% de la situation. Le Pardon, Oui peut être, mais la justice d’abord. 20 ans de prison ferme pour GNO et un millard d’amende. Ensuite viendra le Pardon. Très clair

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:09, par Lass
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bande de MOUTONS ! On ne veut plus entendre parler de adf/rda, remettez les 6 milliards que vous avez pris pour plonger notre pays dans cette crise. Bande d’assassins, bande d’inconscients,partisans de SATAN. La jeunesse burkinabé œuvrera pour vous disperser à tout rassemblement, afin que ce parti satanique disparaisse à jamais. Tchurrrrrr !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:10
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Messieurs les cadres et autres députés de L’ADF-RDA remettez vos enveloppes et leurs contenues intégrales au Conseil National de Transition qui saura comment l’utiliser au profit du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:10, par Warrior
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le prix de l’entêtement c’est la honte !Et votre parti par le truchement de son responsable en est bien servi.Aviez vous pensé au peuple en soutenant le projet de modification de la constitution ?Ah,que c’est facile de demander pardon !Moi personnellement je vous pardonne car au fonds de moi votre déclaration a donné un coup de pouce à la manifestation qui a eu raison du régime que vous avez passé le temps à soutenir pour des broutilles (postes ministériels, etc).Vous êtes passé à coté de la Gloire et c’est fini pour vous.Quand on passe le temps à se prostituer on finis par avoir un cul large et porter indéfiniment des couches !Portez en vos couches membres ADF-RDA.Au fait j’allais oublier, peut être que irez voir votre président pour prendre quelques jetons car il semblerait que le Grand GOUROU lui aurait filé du Gombo pour son soutien au projet de Modification de la Constitution.Comme vous ne savez pas faire de la politique, reposez-vous et regardez les autres faire !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:12, par Jamais
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Contre de l’argent votre parti l’ADF RDA s’est toujours prostitué au dictateur blaise compaoré et a toujours mis le peuple à sa merci et le peuple en a terriblement souffert jusqu’au 30 octobre dernier où, malgré votre ignoble complicité, il a finalement brisé les chaîne de sa honteuse soumission. Alors, de grâce, disparaissez à jamais et faites vous oublier. C’est le seul service que vous tout commez le cdp et consort pouvez encore rendre à ce peuple éreinté partant d’années sous votre férule.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:13, par LE KONKIS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il parait qu’"au nom de la paix l’adf/rda a trouvé un compromis au sein de la majorité pour éviter au pays de sombrer dans le ko" disait en substance votre GNO. Et le comble c’est que l’adf/ rda a joué sur les mots avec le peuple. En effet ces responsables ont passé tout le temps à dire que l’ADF est pour la limitation des mandats présidentiels. Des mots sciemment choisis dans le but de pouvoir marchander votre voix. Et c’est ce que vous avez fait. Et hein bien le peuple est désolé car ce que vous avez fait s’apparente à jeu. or tout le monde le sait en matière de jeu quand on perd on a effectivement perdu. Cher ADF tout ce qui te reste c’est prendre les milliards reçus de la défunte cdp pour offrir au parti des funérailles dignes de ce nom. Moi je suis prêt pour demander au moins une messe pour le repos de l’âme de l’éléphant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:16, par boulgouhon
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Messieurs les cadres et autres députés de l’ADF-RDA, remettez au Conseil National de la Transition vos enveloppes reçues et leurs contenues intégrales. Le CNT saura en faire bon usage pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:18, par BASSAN JUSTE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il est bon de se pardonné, mais pas dans ces circonstances là. Il faut que justice soit rendue et une suspension provisoire de tant d’années des différents partis politiques qui se sont impliqués à la modification de notre constitution. Les sanctionnés et faire rembourser l’argent volé avant qu’il ni est une réconciliation nationale. C’est bête de se présenter dès maintenant pour demander pardon, quelle intelligence.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:18
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    adf/rda vous avez soutenu un assasin. Vous etez des assasin criminel La TGI Doit vous arrête car vous avez soutenu le cdp a offense le peuple Burkinabé .Vous etez maudis woilah._

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:21, par Ombrax
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    au lieu de demande de pardon, ces gars réconfortent leurs troupes pour les élections à venir. ils sont en campagne. comme ça. le plus simplement possible. quand vont ils donc apprendre leur leçon ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:22, par charles
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    je disais quand on parlais de l’incivisme cela menervais car le gouvernement irresponsable bandie a son temps.il est tres facile de mettre le baton ds la plaie de quelqu’un pour le faire male et demander pardon la suite,allez vous faire foutre bande d’irresponsables vous etes a nos yeux du dechets toxiques

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:29, par HI
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La meilleure facon de demander pardon est de proclamer la Dissolution du parti ADF RDA, de sorte que tous les jeunes et tous ceux qui naitront aient en memoire la consequence de la decision fatale prise par ce parti. Vous avez decider de noyer les ambitions et aspiration de cette jeunesse assoifee de Justice, de Paix pour de l’Argent. Vous etes un repere negatif pour les jeunes du burkina et du monde entier.
    Si vous aimez le Burkina, disparaissez sinon vous aurez le peuple sur votre dos. Savez vous ce que perdre un etre humain ? Si Gilbert qui fait parti des jeunes politicien n’est pas suffisamment sage pour se fondre aux aspirations de cette jeunesse, alors excusez-moi du terme, mais DISPARAISSEZ.
    Le parti a opte de penser a son ventre...

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:33
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Suis pas un spécialiste en sciences politiques mais si l’ADF/RDA veut renaître car pour moi elle est morte,elle doit se débarrasser de ce fils à papa prostitué qui s’appelle Gilbert Noel Ouédraogo sans oublier son bras droit Tiemtoré.A eux 2,ils ont coulé l’ADF/RDA contre des milliards de Blaise Compaoré et une promesse de poste de premier ministre.Donc avant de demander pardon,laissez vos traîtres sinon votre sortie est vaine.En tout cas,si vous croyez notre haine est atténuée,vous jouez bidé car au moindre rassemblement politique de l’ADF/RDA,nous sortirons pour vous faire la fête surtout GNO et sa bande de voyous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 21:53, par hamavo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    J’ai honte. si c’est gilbert qui vous a envoyé , vous vous etes trompés. si c’est de vous meme c’est encore pire. à votre age , quand je vois vos cheveux, on ne doit pas demander pardons pour des trahisons pareilles . vous ne meritez plus aucune confiance. mangez vos milliards et laisez la vie se poursuivre tranquillement au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 22:17, par Yidi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Les différents messages ont présenté le vrai visage de Gilbert Ouédraogo qui a vendu son parti ADF/RDA. Quelle honte même si cette qualité n’existe pas en politique. Je fais miens les messages de PA BEGH WENDE de SIDZADA2012 et bien d’autres. Les conférenciers auraient du venir à la table avec ce que leur président et leurs députés ont reçu en contrepartie de leur vote pour la modification de l’article 37. Ils sont fondamentalement responsables des morts et de blessés en termes de bras tueurs/assassins. C’est engagement qui a conduit Blaise à introduire la loi visant la modification de la constitution. Demander pardon, c’est facile et pour quelle raison demandent il pardon. Le sorcier oubli, la mère de la victime se rappelle toujours. De grâce, que le cdp, l’undd, l’adf/rda et autres politiciens du ventre la ferment pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 22:52, par bf
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    DE QUELLE JEUNESSE VOUS VOULEZ COMPTER ? AUCUN JEUNE DU BURKINA NE VOUS ACCOMPAGNERA DANS VOTRE POLITIQUE DE VENTRUS. ILS SONT TOUS INFORMES QUE VOUS AVEZ EMPOCHEZ DES MILLIONS POUR METTRE LE PAYS EN FEU ET ENDEUILLER DES FAMILLES. QUE DIEU VOUS PARDONNE. MAIS SOYEZ CONVAINCU D’UNE CHOSE VOUS NE MERITER PAS D’ETRE BURKINABE.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 23:00, par Le Che
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Qu’ils commencent par reverser l’argent de la traîtrise au trésor public

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 23:04, par Batang biiga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Gilbert ! en résumé si les humains ne te pardonnent,Dieu non plus ne le fera ! Ta faute est très grave car il y a eu mort d’hommes et cela par ta trahison.La grande majorité des réactions face à la sortie trop précoce de ton parti demande ceci pour un pardon véritable:la reconnaissance publique et sincère de la trahison ;la remise des deniers de la trahison au peuple(tout l’argent reçu de Blaise) ;la démission du parti et enfin tu cherches un arbre de ton choix de ton village(pardon,j’oublie que tu ne peux y aller encore),tu montes sur la plus haute branche te pendre mais s’il te manque le courage pour cet acte qui te fera compter parmi les dignes martyrs de la révolte populaire et historique d’octobre 2014 du Burkina Faso,tu t’effaceras et tu te tairas définitivement de la vie publique et politique de ton pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 23:06, par Ya Boin
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Parti des corrompus et des vendus, honte à vous. bande d’incapable, on s’en fou de votre pardon

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 23:21
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    1. Il ne faut pas confondre le RDA de nos grands parents de celui la qui joue à l’équilibriste, je suis sure que les pères fondateurs, même dans leur tombe, sont dans tourmente !
    2. Gilbert O que l’on apréciait et qui avait un bel avenir devant lui est mort...politiquement ! Alors que s’il avait pris ses responsabilités il serait passé devant Rock aux élections !
    3. quand vous dites que la décision était difficile, c’est dans quel sens ??? devant les millions et les postes ??? sinon si c’était pour le bien du peuple même un fou aurait dit NON !
    4. Un conseil faites vous petits et n’espérez même pas vous positionner pr 2015 !
    5.Je me demande quand est ce que le BF aura un detecteur de mensonge qui electrocute tous ceux qui mentent au peuple ?!! l’armée doit avoir ce genre d’outil !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 23:27, par KABORE Marcel
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF RDA à démontré aux yeux du monde et surtout au peuple du Burkina Faso, et il y a suffisamment de preuves qu’il n’est pas un parti politique mais un regroupement de malfaiteurs au même titre que BOKO HARAM. Les autorités de la transition doivent se pencher sérieusement sur leurs cas et prendre courageusement la décision de le dissoudre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 00:23, par veritas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    c’est l’ADF/RDA qui est responsable de tout ce qui est passé.Le parti doit tout simplement être dissout et les anciens responsables traduits devant les tribunaux pour expliquer ce qui s’est passé pour qu’ils changent subitement de décision.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 00:26, par Dexter
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je savaiiis que s’allait se passer comme ça ! mais comprenez très monsieur que une vie vaut plus que tout l’or du monde. Voyez vous même ce que vous avez voulu créer mais heureusement que notre pays est bien bénit du tout puissant.
    je me demande bien si vous saviez au moins ce qu’est le rôle premier d’un parti politique et je réponds oui en même temps à votre place. Mais pourquoi après tout ce qui s’est passé vous demandez pardon ? ou bien c’est simplement une foutaise à l’égard du peuple burkinabé.
    Par ailleurs pour ce qui concerne Rock, Simon et subsidiairement salif nous en viendrons à vous car c’est vraiment facile après 27 ans de merde en quelques mois de se voir pardonner ! je dirais à Simon qu’il peut être très bon acteur de cinéma quand je le revoit encore très détermine lors de la journée de nettoyage.(il n’est tout de même pas permis à n’importe qui de fêter ses milliards surtout dans pays comme le notre)

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 00:30, par un homme qui ne veut pas entendre votre pauvre pardon
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il vaut mieux pour vous ADF RDA de se taire.... que de demander pardon. Bande de traites , d’hypocrite et personnes assoiffées de millard vous avez tanté de vendre votre peuple et pire vos militants pour de simple millard et poste. J’ai plutôt honte de vos quand vous demandez meme pardon. taisez vous svp. rien à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 00:48, par Patriote
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous êtes trop corrompus vous ! on ne peut pas vous croire, on ne peut plus compter sur vous. vous pensez que le peuple Burkinabé est bête ? au moment où vous étiez entrain de mettre au point le deal de milliards fallait penser a vos militants. ça été bouffé entre vous n’est ce pas ? donc allez-y chier ça seul aussi. Bande d’affamés ! Vous n’êtes pas des burkimbissi. on n’accepte pas votre pardon ; si on le fait vous allez nous prendre pour des tarés, des idiots et la prochaine fois ça sera pire. GNO tu m’as déçu et vous devez même disparaitre parce qu’en vous voyant c’est la nausée !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 04:05, par Wendyame
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Rassurez moi que ce n’est pas un Ponce Pilate à la ADF qui est ressuscité. Ce vieux roublard doit sérieusement nous coller la paix en allant se laver les mains avec tout ce sang qu’il a contribué à verser en guise de purification.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 04:15, par Le Sage
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Contrairement aux autres internautes, je pense sincèrement que l’ADF-RDA, vient de faire preuve de grandeur d’esprit en demandant pardon. Le vrai problème n’était même pas le CDP si on veut vraiment voir objectivement les choses. Le vrai problème était monsieur Blaise Compaoré qui était convaincu qu’il est l’homme de la situation. Le seul qui peut sortir le Burkina de la misère. Cette conviction de Blaise l’a amené à avoir une vision biaisée tout en entrainant les autres avec lui. Le vrai problème était Blaise. Nous devons donc les pardonner y compris même le CDP. Quand on pardonne l’autre, on se pardonne soi-même. Le pardon libère, la haine ou la vengeance emprisonne.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 04:17, par Franc
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il leur pardonner oci facilema comme vous l’aviez fai a ceux du MPP. Si les ROCK, Salif et Simon ont pillé ce pays et aider a tripatouiller la constitution ont pu vous narguer par un semblant de mea culpa quoi de plus normal que les otres n’en font pas autant. Que Dieu benisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 05:56
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Maître Gilbert et Maître Herman =Traitre Gilbert et Traitre Herman.
    Voici des gars qui manquent de discernement et qu’on appelle maître en Justice. Pire encore ils ont même occupé des portefeuilles ministériels et on les appelaient aussi technocrates comme n’importe qui qui devient ministre.
    D’accord avec Pa Begh Wende.Nul ne savait qu’on allait arriver. là... bandes de traitres le peuple le savait et il vous en a avertit par tous les moyens. GNO n’a de leçon à recevoir de personne... et le pardon que vous demandez n’est-ce pas le fruit d’une leçon ! GNO n’a peur de personne au Burkina....! nous voulons qu’il le redise après l’insurrection et s’il n’a pas peur qu’il parle lui-même. D’ailleurs on sait là ou il est.
    Dissolution du gouvernement et de l’assemblée= dissolution du CDP, l’ADF-RDA,FR...c’est ça la vérité. Donc parlez en termes de ex ADF-RDA.
    Dites à la belle mère nationale de rester tranquille en France là-bas que le pays n’est pas en danger. Elle n’a qu’à prendre patience car il y a des gens qui ont quitté le pays depuis 27 ans et qui ne sont pas encore rentré d’abord.Il faut que toutes ses personnes rentrent d’abord sinon la MACO est toujours là et elle rejoindra un petit groupe là-bas pour assurer leur cuisine.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 06:05
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    On ne veut plus entendre des tonneaux vides au son du pardon venant de l’ex majorité et de sa bande de mouvance avec en tête l’ex ADF-RDA responsable du drame de l’insurrection à 100\100. Laissez-nous avec nos martyres. Il y a une journée de pardon attendez cette date au stade que vous pourriez remplir recto ou verso comme vous voulez.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 06:24, par DIEU-EST-JUSTE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Heyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyiiiiii !!!
    Chers compatriotes !
    Cette déclaration n’est rien d’autre que :
    - FOUTAISES AU PEUPLE !!!!!!!!!!!!!
    - INSULTE APPUYÉE A L’ÉGARD DU PEUPLE !
    - UNE IRRESPONSABILITÉ NOTOIRE !
    - UN MANQUE D’HONNEUR ET DE DIGNITÉ !
    - UN MANQUE DE CONSIDÉRATION POUR NOS MORTS !
    - CYNIQUE MALICE..... CYNIQUE MISE EN SCÈNE COMME POUR SE MOQUER DE NOUS !

    Vous vous précipitez pour demander pardon, simplement parce que vous n’avez même pas pris le temps de faire votre examen de conscience. Cet examen devrait vous prendre des années.

    Messieurs et mesdames de l’ADF (cela vaut aussi pour tous ceux qui ont ouvertement soutenu le projet A37 de Compaoré), je vous donne ces conseils :

    1. Cessez toute déclaration publique, parce que vous nous énervez encore plus ; taisez-vous et méditez longuement votre forfait !

    2. Versez au Trésor public (contre Quittance) l’argent public perçu pour agir en faveur de A37 de Compaoré !

    3. Faites le ménage en interne : changez votre instances dirigeantes (Les Gilbert) doivent repartir à l’École de la Politique en se mettant au repos.

    4. Faites le tour de toutes des familles endeuillées/affectées par l’insurrection : demandez-leur pardon.

    5. N’essayez même pas de préparer les élections de 2015, pour vous faire oublier. Une faute politique ne se pardonne pas comme on pardonne à un camarade qui vous a piétiné le pied. Votre OUI a mis en danger toute la destinée d’une Nation. Une faute politique engage un peuple. C’est pourquoi, une erreur ou une faute politique conduit nécessairement à la MORT POLITIQUE. Montrez que vous êtes responsables, murs et respectueux de votre peuple en vous mettant d’office à la retraite politique !

    En conclusion, vous êtes restés sourds aux cris de détresse du peuple depuis 2011, en incitant Blaise à la forfaiture. Eh bien, maintenant, il est trop tard pour dire pardon, je regrette ! Assumez ! allez à la retraite ! Laissez émerger une nouvelle classe dirigeante.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 06:41, par KARITYILH
    En réponse à : Etudiant

    L’ADF demande pardon pour certainement le mal qu’il a commis contre des burkinabe qui ne demandaient pour la plupart que le repas journalier au milieu d’un groupuscule social aux richesses debordantes. C’est tout de meme un merite pour ce parti a travers ce meaculpa. Qu’a cela ne tienne, ADF tu gagnerait plus a declarer en guise de reelle confession ta disparition de l’arene politique burkinabe. Reste digne, et assume toi autrement car le pays actuel et de demain retiendrons toujours de toi ADF que tu as ete le pire traitre du peuple a une epoque ou ayant refuse d’etre son defenseur tu as voulu le livrer a l’exploitation du regime avec lequel tes menbres se sont vertigineusement enrichis ! Que les menbres qui se croient dignes de meriter la confiance du peuple creent un autre parti et le prouvent sur le terrain des actions politiques. Gilbert est un foutu politique, son grand reve l’a noye dans la marre punitive du machiavelisme !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:21, par vérité no1
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF/RDA vient de dévaluer la signification du mot pardon. Le pardon est avant tout une décision et non un sentiment. Pourquoi pardonner un parti fantoche qui nous a volontairement fait du mal ? Un parti qui ne pose jamais d’acte equitable et légitime. Merde à l’ADF/RDA !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:26, par yampson
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En realite,vous pensez que les burkinabe sont des moutons, nous sommes plus éclairés que vous ne pensez, ne croyez plus que nous sommes des marionnettes quand vous en avez besoin vous en servez, malheur a vous si vous tentez de jouer avec le peuple.Il y a combien de fois L’ADF RDA feinte le peuple .Que vous changez comme des cameleons on vous suit de pres. Gare a vous si vous tentez de chercher un petit poste mini soit il dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:47, par le citoyen 00226
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Allez y vous faire enculer. Bande d’enfants de marché yaaaar

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:49, par ouagadougou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    nous sommes tous les fils de ce pays même si ton doigt pourri tu le coupe pas .pardonnons les et commençons ensemble a construire notre chère patrie

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:51, par les enfants dignes du FASO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    j’ai vraiment honte à votre place car vous ètes trop idiots.il faut livré GILBERT on va le tué aussi avant que nous n’acceptons vos bétises commises. ou soit il faut ressuciter nos frères tués.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:54, par jeanne a banfora
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    une faute reconnue est deja pardon courage vous etes les mieux et honnetes d"avoir reconnue cette responsabilité bonne continuation ke dieu protege le burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 07:56
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mais personne ne vous en tient rigueur. C’est des faits de votre "turpitude" et de votre "avidité d’argent" qu’il s’agit. Le peuple reste dans tous les cas, serein et bien serein. Vous vous êtes enlissés dans vos conneries ? Eh bien, faites avec. Mais tant que l’ADF-RDA ne se départira pas de son esprit de "traître", vous vivrez toujours cette "exclusion du peuple". Oui, aux Tontons des RDA et PRA initiaux, vous avez trahi. A Hermann Yaméogo avec son UNDD-ADF, vous avez trahi. Avec Blaise Compaoré, vous avez trahi. Maintenant avec les Partis de l’Opposition et le Peuple, vous avez trahi. Simplement pour de l’argent. Pfffffffff. Où comptez-vous aller ainsi ? Dieu saura désigner la direction qu’il vous faudra pour respirer enfin un air pur. Ce qui est sûr, le peuple burkinabé pardonne, mais n’oublie pas. Personne ne peut et ne doit se prévaloir de ses propres turpitudes. Rappelez-vous cela et définitivement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:11
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Comme dans un spectacle de théâtre j’applaudis les comédiens. Mais référez-vous à la commission justice-vérité-réconciliation pour d’abord avouer vos crimes et ensuite le peuple verra.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:15, par Vico
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous avez notre pardon mais pas notre confiance car, le pardon est culturel chez nous au burkina faso, meme un bébé qui vient de naitre sait pardonner car, il est intègre dès sa naissance. Voila pourquoi nous avons cette appellation purement Burkinabé : HOMMES INTEGRES si vous n’avez pas compris cela, on vous demande de retourner à l’école de la dignité burkinabé. Quelques conseils pour vous, non seulement pour votre intégrité mais aussi votre dignité en plus :
    1 Vous aurez dû attendre après 2015 pour faire une telle déclaration, le peuple est présentement irrité contre vous
    2 Vous avez interet à changer la dénomination de votre parti en faisant tout pour faire disparaitre ces lttres ; le A. le D. et le F, à défaut d’en créer un nouveau parti tout en donnant des nouvelles orientations.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:16, par Le Burkinabè
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La demande de pardon, en tant que valeur morale, est toujours recevable. Mais s’excuser, en politique, n’est pas toujours évident, car la recherche du pouvoir est un vice en soi. Il est préférable de se faire oublier pendant un certain temps. Un "mea culpa" exige un silence respectueux à celui qui le fait sincèrement. En attendant, le Burkina Faso prend acte de ce premier mouvement de « demande de miséricorde ». Les prochaines semaines seront très instructives à votre propos…

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:20, par Burkimbila
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ex majorité (CDP) ADF/RDA ET AUTRES LIES AU CDP MERITENT UNE ENQUETE POUR QUE JUSTICE SOIT RENDUE AU VICTIMES §
    PAIX A LEURS AMES ! AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:20, par VirousLakea
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Foutaise ! L’intitulé de l’article est très faux ! Dire plutôt l’ADF/RDA veut rebondir ou l’ADF/RDA essai de se justifier ! La structuration de la déclaration indique clairement l’intention et l’esprit mauvais dissimulé derrière ! Pour une première sortie, il fallait la consacré à la demande de pardon ! Plus tard, créer d’autres situations pour chercher à rebondir ! Vous êtes tellement bêtes et convaincus que vous aviez raison de jouer à l’équilibriste ! Quelle myopie intellectuelle et politique !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:29, par Kobi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Histoire retiendra aussi, que vos etes de responsable du carnage des 30 et 31 Octobre 2014. Qu avez vous fait pour eviter cela, et rentre dans l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:35, par baken
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La partie ou la mort nous vaincrons ! la première condition pour que le peuple vous écoute, c’est le départ de gilbert du partie. vous avez trahi les idéaux du parti en pensant à votre propre intérêt. Avez vous déjà oublié le discours guerrier de gilbert ? plus j’écris plus ma tension monte quel est le photographe qui a accepté de vous prendre en photo ? vous ne méritez même pas d’être Burkinabè. Pardon c’est ce que vous demandez ??? savez vous combien de vieux militants de ce parti sont mort de crise cardiaque ? Non continuez de prôner votre paix les vrai burkinabè ont pris leurs responsabilités et nous n’avons pas besoin d’ordure pour salir ce que nous avons nettoyé au prix du sang de nos martyrs ! Sont Burkinabè et le resterons ceux qui le mérite !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:36
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tous les partis qui composent le Front Républicain ne doivent plus tenir de conférence de presse dans ce pays avant 15 ans qu’ils ont voulu accordés à Blaise Compaoré, n’en parlons pas de meeting !!!! Je pense que certains n’ont pas compris la révolution du 30 octobre. Il faut un changement radical. Celui qui a occupé un poste de responsabilité jusqu’au 30 octobre doit partir. Personne n’est utile. Il ne manque pas de personnes (jeunes) dans ce pays. Tous les SG, DG, les DR, les SP sans exception doivent partir car chacun a soutenu soit directement par François Compaoré ou par ses centaines d’acolytes dissimulés dans tous les coins du Burkina Faso. C’est pourquoi le chef du Gouvernement ne doit pas attendre qu’on chasse tel SG, DG ou DR avant de le changer. Surtout pas de confirmation !!!!!!!!!!!!! Il faut que les jeunes sentent le changement sans en revendiquer. C’est sûr que d’ici fin février 2015, le PM risque de ne gérer que ces conflits. Tout ce développement pour faire comprendre à l’ADF/RDA, au Front Républicain que c’est fini. Pas de retournement de veste. Pas même Bongnessan Arsène qui du CNR passe au Front Populaire pour expliquer comment SANKARA est mort.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:37, par Kertchi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous avez vu plus gros que vos panses. Malheurs à vous tous qui avez trahi le peuple vaillant du Burkina, le peuple s’est justice. Plus rien ne serait plus comme avant. Vous parlez du pardon, Où te caches tu petit n’imprudent pour envoyer ton grand père pour demander pardon au peuple. Ayez le courage de vous présenter devant le peuple et Déposez vos milliards de la honte à la place de la nation pour les familles des martyrs. C’est trop facile, de pactisez avec le diable et de venir vous lamenter devant le peuple meurtri. Assez, assez, maintenant, Ne nous énervez davantage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:38, par Sidpawalemdé
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tous les partis qui composent le Front Républicain ne doivent plus tenir de conférence de presse dans ce pays avant 15 ans qu’ils ont voulu accordés à Blaise Compaoré, n’en parlons pas de meeting !!!! Je pense que certains n’ont pas compris la révolution du 30 octobre. Il faut un changement radical. Celui qui a occupé un poste de responsabilité jusqu’au 30 octobre doit partir. Personne n’est utile. Il ne manque pas de personnes (jeunes) dans ce pays. Tous les SG, DG, les DR, les SP sans exception doivent partir car chacun a soutenu soit directement par François Compaoré ou par ses centaines d’acolytes dissimulés dans tous les coins du Burkina Faso. C’est pourquoi le chef du Gouvernement ne doit pas attendre qu’on chasse tel SG, DG ou DR avant de le changer. Surtout pas de confirmation !!!!!!!!!!!!! Il faut que les jeunes sentent le changement sans en revendiquer. C’est sûr que d’ici fin février 2015, le PM risque de ne gérer que ces conflits. Tout ce développement pour faire comprendre à l’ADF/RDA, au Front Républicain que c’est fini. Pas de retournement de veste. Pas même Bongnessan Arsène qui du CNR passe au Front Populaire pour expliquer comment SANKARA est mort.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 08:48, par citoyen
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pfffff ! Quel culot avez vous là chers messieurs de l’ADF, que d’oser nous faire une leçon d’histoire sur vos prouesses passées. C’est à croire que vous avez donc affranchi l’Homme noir des Griffes de celui blanc, affin de mieux l’exploiter pendant tout ce temps et encore plus pendant ces précédentes 27 longues années de pillages de maltraitance du peuple, d’injustice commise à son égard. Et qu’il est facile de dire que toute erreur est pardonnable du moment ou le responsable en prend conscience, l’avoue et demande pardon. Pensez vous que cela suffira à apaiser ces familles endeuillées par votre lâcheté ? Oui c’est à vous que reviens la grande part de ce tort car sans votre sinistre soutien au CDP, celui-ci n’allait même pas oser attendre tel massacre avant de retirer son misérable projet de loi ! Il est vrai que dans la démocratie, prime les urnes ; mais pourquoi s’obstiner à compter les voix, plutôt que de les écouter quand elles s’élèvent pour dire non ? Je ne serai pas surpris de vous voir vous mettre à la remorque du nouveau parti qui sera prochainement élu, plutôt que de vous faire votre place au soleil par votre propre combat et vos idéaux ! Que je suis dégoûté et estomaqué quand je me souviens de vous !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:07, par maxi maxi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    SANS ALTERNANCE PAS DE DEMOCRATIE ;
    Tout le monde sait ici au Faso que l’ADF/RDA est ,était et sera un parti sans ambition politique réel.Tous les membres de ce parti , à commencer par son président sont des friands de postes quelque soit le gouvernement ; il ne veulent que des postes. "Ils sen foutent du peuple burkinabé". Ils ont décidé d’entrer dans l’histoire à reculons. Eh bien qu’ils assument leur responsabilité. Tout le peuple burkinabé a écouté le 29 novembre sur France 24 l’entretien que les journalistes de cette chaine ont accordé à Gilbert Noël OUEDRAOGO depuis sa chambre de AZALAÏ Hotel avec un monsieur que je respecte bien Ablassé OUEDRAOGO.
    S’il se rappelle de cet entretien,Gilbert Noël sait qu’il doit être poursuivi pour crime contre l’humanité. Si le Burkina Faso a été presque au bord du précipice c’est GILBERT NOËL OUEDRAOGO. Il est comptable de tout ce qui s’est passé au même titre que certains du CDP qui ont été internés ou non internés à AZALAÏ Hotel ; qui répondrons tôt ou tard devant les juridictions nationales et internationales. On n’a pas besoin d’homme fort. Les cimetières sont remplis d’hommes providentiels. On a besoin de grands hommes( comme Mandéla, Diouf, le Lieutenat Colonel ZIDA qui a respecté sa parole en cédant le pouvoir aux civils).Qui ont toujours pris en compte les préoccupations de leur population.
    Ne vous trompez pas l’histoire est du coté de ces nombreux africains et non du coté de ceux qui font des coup d’état ou qui modifient leur constitution pour s’éterniser au pouvoir dixit Barack OBAMA.
    Me Gilbert sachez qu’il ne sert à rien de voter une loi si son application va poser problème.
    Tu as changé les règles du jeu, tu as perdu eh ! bien nous n’avons pas couler dans la barque dans laquelle où nous y étions tous qui est le Burkina Faso.
    Ils répondons ici et maintenant ,demain et pour toujours.
    Le pardon sans vérité n’est que mensonge et médisance.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:10, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ ADF-RDA est mort et enterré personne ne vous croira encore à ce parti. Vous avez trahi 3 fois le peuple(entrée dans la majorité après les présidentielles de 2005, oui au sénat aménage en Septembre 2013, oui à la modification de l’A37 à la dernière minute en 2014). Tous vos militants ont desserté votre parti. Les députés de l’ADF ont pris de l’argent avec Blaise le grand corrupteur. Vous venez demander pardon après que des JEUNES SOIENT MORTS ?. Il y a mort d’hommes entre 30 et 31 Octobre ( 30 morts) le pardon est difficile à vous accorder. L’ ADF A TOUJOURS FAIT DE LA POLITIQUE ALIMENTAIRE en suivant" l’exportateur de paix chez les autres" dans ses bêtises à cause des billets de banque.Le problème de Gilbert Ouedraogo et de Zacharia Tientoré ils cèdent facilement devant l’argent ils sont très manipulables. Tout argent n’est pas à prendre surtout en politique. Nous avons été menacé de tout par les révisionnistes mais notre lutte a payé on a chassé Blaise et son empire financier du pouvoir on était fatigué du système de mal gouvernance basée sur le clientélisme et le copinage. Aux martyrs qu’ils se reposent en paix et aux blessés prompt rétablissement

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:12, par RICO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    LA POLITIQUE DE L’ESTOMAC. VOUS ETES LA HONTE DE TOUT UN PEUPLE. VOUS NE SEREZ RIEN DANS CE PAYS. BANDE DE CHAROGNARDS.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:16, par SIIDGOOMDE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    c’est déjà un pas que de demander pardon. mais au délà de ce pardon, il faut qu’il y ait une réelle introspection qui devra aboutir à votre retrait pur et simple de la vie politique. Parce qu’un parti aussi influent que l’ADF RDA qui n’a pas su incarner l’idéal de son peuple ne merite plus d’exister

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:16, par Michel
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Trop facile et respecté notre intelligence, des bons citoyens sont mort à causse de vous et c’est maintenant que vous saviez que c’est une erreur de soutenir l’article 37, retirez RDA de votre appellation, vous en être pas digne.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:19, par abaifo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Heii ; c’est mieux de vous taire,le moment n’est pas venu pour vous d’agir, vous enfoncez la clou dans la plaie

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:19, par Florence
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Cher VERITE N1.Les prochaines elections nous dirons si l,ancien regime etait en erreur ou pas.1000000 de manifestants dans la rue sur une population de 17000000 d,habitants aux ordres des politiciens a fini x imposer sa loi.Nos freres qui sont tombes sont victimes d,immaturite de notre classe politique sur une question aussi simple que le referendum.Seules les urnes garantissent la legitimite.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:21, par jevois
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    A tous les jeunes de notre pays, l’ADF-RDA adresse ses . sincères excuses et demande pardon. Vous les jeunes, vous avez fait preuve de maturité et de responsabilité en démontrant que l’avenir de ce pays est entre vos mains. L’ADF-RDA vous le reconnaît et vous placera désormais au cœur de ses actions politiques.De quels jeunes parlez vou ? aucun des jeune n’est aveugle ; nous avons pri nos responsabilité pour toujours.l’adf-rda disparaitra de la chaine politique.foutez le camp.mais pourqoi c’est noel qui demande pardon ? il nous doit et il doit le payé et très bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:32, par Ka
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Florence le peuple Burkinabé a dit non à un clan et non à toutes les personnes d’un régime, il y avait des personnes de bonne foi dans le régime Compaoré le peuple a dit non à un clan sanguinaire et le Burkina ne saura avoir sa place sans couper totalement la racine du mal qui sont la garde présidentiel et les anciens responsables du CDP.’’’’’ Assimi Kouanda, Alain Yoda, Achille Tapsoba, Anicet Poda, Y compris Gilbert Ouédraogo et Hermann Yameogo. Pour un Burkina nouveau, il faut dissoudre le RSP de Blaise Compaoré, Traduire en justice les noms dont je viens de citer, et laisser un chemin propre à l’alternance pour que la jeunesse puisse s’exprimer, afin que le Burkina avance en paix et dans l’émergence. Plus de politique de gosier, ni du favoritisme familiale, mais une politique pour tous, et une économie du Burkina pour tous. Pardon oui, mais la justice d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:36, par amesac
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    a vous voir sur cette photo je vous a peu près 70 ans.mais n’avez vous pas pensez à l’avenir de vos enfants ? rien que pour votre ventre vous avez soutenu un projet d’assassin, vous avez été un mauvais conseiller pour ses fumiers car vous pouviez être le père de Gilbert.quand les mères et les sœurs des victimes vous pardonneront, nous a notre tour on réglera votre compte et ensuite on vous pardonnera.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:41, par Ka
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Florence le peuple Burkinabé a dit non à un clan et non à toutes les personnes d’un régime, il y avait des personnes de bonne foi dans le régime Compaoré le peuple a dit non à un clan sanguinaire et le Burkina ne saura avoir sa place sans couper totalement la racine du mal qui sont la garde présidentiel et les anciens responsables du CDP.’’’’’ Assimi Kouanda, Alain Yoda, Achille Tapsoba, Anicet Poda, Y compris Gilbert Ouédraogo et Hermann Yameogo. Pour un Burkina nouveau, il faut dissoudre le RSP de Blaise Compaoré, Traduire en justice les noms dont je viens de citer, et laisser un chemin propre à l’alternance pour que la jeunesse puisse s’exprimer, afin que le Burkina avance en paix et dans l’émergence. Plus de politique de gosier, ni du favoritisme familiale, mais une politique pour tous, et une économie du Burkina pour tous. Pardon oui, mais la justice d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:48, par KANAZOE HAMADOU
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    S’il vous plaît cette demande c’est pour les meurtrissures des familles endeuillées ou pour pouvoir revenir au gâteau !
    Vendus ! vous n’avez même pas hontes ! Telles des hyènes, vous êtes prêts à revenir au gâteau ! c’est trop facile Vous n’échapperez pas à la justice de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 09:49, par le maître
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    quand je regarde vos cheveux blancs je comprend enfin que ce n’est pas toujours la sagesse n’est qui fait blanchir. en tout cas la jeunesse vous a montré le chemin de la porte puisque l’intérêt a fermé vos yeux. où est votre esclavagiste qui vous a vendu au CDP ? qu’on enlève vos bobine de notre site. Foutez le camp.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:03
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Quand on dit que ya des gens qui ne connaissent pas la honte c’est ça qui est la. Bande de criminels vaniteux. C’est bien l’ADF- RDA qui est à la base de tout ce que le Faso à vécu en assurant la forfaiture à Blaise Compaore. l’ADF-RDA a endeuiller le peuple Burkinabé. Ce parti est le seul responsable des morts.
    il nous faut la vérité et la justice avant de parler de Pardon. Vous pensez vous en tirer aussi facilement ? c’est trop facile vous aller répondre de vos actes ignobles. Et même s’il y’aura pardon sachez que vous et votre parti sont grillés politiquement a jamais. Et surtout on vous prévient aucune place publique ne vous accueillera pour quoi que ce soit. SORTEZ ZT VOUS VERREZ LA COLÈRE FOUDROYANTE DU PEUPLE . A bon entendeur............salut

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:04, par EVEILLE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    l’ADF-RDA EST POLITIQUEMENT MORT ET MPP=CDP, DÉVOILEZ-VOUS LA FACE !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:05, par ISMAEL ENNEMI JURE DE GILBERT LE SALOP
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le pardon est facile à dire quand on prend le peuple pur pour des abrutis.Je n’en veux à personne sauf Gilbert qui pour moi devrait être jugé et pendu par sa langue comme le régime compaoré.Gilbert le seul fait de retourner sa veste à quelques jours du 30 octobre a montré son incapacité d’analyse et son rattachement au camp blaise qui voulait tous sombrer le pays dans le chaos total.
    Dieu merci les choses ne se sont pas passées comme ils le souhaitaient et voila que Gilbert n’est plus rien et tout perdu.
    Je demande à Kafando de géler tous ses comptes bancaires et de faire un audit sur sa gestion à la mairie de ouahigouya et partout où il serait passé.
    Gilbert est un lèche pied et un béni oui oui qui ne voyait que ses avantages financiers auprès de blaise.
    Gilbert n’a jamais mérité son titre de président de l’ADF.Il est là parceque son père le voulait.
    Gilbert est un amateur en politique le demontre le debat téléphonique en direct entre lui et ablassé Ouédraogo sur france 24.A ce debat Ablassé l’a demontré par A+B qu’il n’était qu’un petit politicien et quelqu’un qui ne sait pas où aller.
    Pour cela J’invite les gens à refouler toute chose venant de l’ADF RDA car c’est un parti de menteur.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:11, par john,bf
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Monsieur KONE, avec le respect que nous avons pour vous, nous vous disons de vous tenir pour une fois dans l’ombre. Vous venez de commettre encore une autre erreur : L’erreur de l’ADF/RDA n’est pas politique mais historique. L’histoire retiendra que vous avez préféré suivre vos ventres plûtôt que votrre raison. Si à votre âge, vous n’êtes pas arrivé à sentir l’aspiration profonde de notre peuple pour le changement et la liberté, vous n’êtes pas digne de rebondir. Fondez vous dans la nature et que l’on ne parle plus d’un parti comme l’ADF/RDA. Nous sommes toujours prêts à vous croiser sur le chemin du combat. En plus de vous tromper, vous mentez. Vous avez reçu les 5 000 000 par député pian et vous devez les reverser au budget de l’Etat pour prouver votre bonne conscience. Après, disparaissez de notre vue.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:12, par Invincible
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En décidant finalement de soutenir le projet de modification de l’article 37 de notre Constitution, l’ADF-RDA a commis une erreur politique. En toute humilité et en tant qu’acteur de la vie politique nationale, nous reconnaissons et assumons notre part de
    responsabilité. A mon humble avis, les politiciens n’ont pas encore compris la leçon et le ,essqge du peuple les 30 et 31 octobre dernier. Et le message le voici pour tous ceux qui serait toujours tentés d’en douter : Que ceux qui ont mis leur ventre au dessus de l’intérêt supérieur de la nation quitte totalement la scene politique. Ce n’était donc pas un coup de pied dans la fourmilière pour qu’après le choc, les bandits politiques reprennent du poil pour reprendre leur brigandage politique à l’instar de l’ADF RDA et du répugnat Front républicain de Herman Yameogo qui se disait plus bandit que tous. Nous ne voulons plus des bandits, des délinquants, des brigands, des coupeurs de route politiques au Faso, et le CDP en tête. Comme pour dire qu’ils ne regrette rien de ce crime de haute trahison contre la nation à travers le soutien à la modification de l’Article 37, ils veulent déjà enjamber les cadavres qu’ils ont fait pour disent ils conquérir le pouvoir. Je crois qu’il faut suspendre tous les partis politiques de l’ancienne mouvance jusqu’à nouvel ordre. Ca permettra de mettre de l’ordre un tant soit peu afin d’avoir une transition lucide et limpide.

    Où était ce vieux qui se met dans une posture de sagesse aujourdhui alors qu’il a échoué ou certainement refuser d’affonter Gilbert dans ses déboires. Au lieu de venir étaller ces platitudes dont lui même n’est nullement convaincu, ce vieux doit plutot aller torcher le derrière de Gilbert pour une dernière fois avant de prendre sa retraite politique sans oublier de lui reclamer sa part de la prime de compromission que ce dernier a recu des CDPistes pour les suivre comme un mouton. Je reste fidèle à ma ligne en repétant que tant qu’il n’y aura pas de justice dans ce pays, aucun pardon, ni réforme ne tiendra pour longtemps. On entend dire ici et là que le CDP a soudoyé ses propres députés, des partis politiques pour réussir le cambriolage de l’article 37 et jusqu’à présent aucune enquete independante n’est diligentée pour établir la vérité sur les contours et les dessous de ce brigandage au sommet de l’Etat. Oui à l’assainissement des institutions et la gestion de l’équipe déchue, mais la lumière doit être faite sur le role et les responsabilités des partis politiques de la mouvance dans cette crise inutile est indéniable. Pour que plus rien ne soit comme avant on a besoin d’une enquête indépendante sur cette affaire maintenant. Ce sera plus facile de commencer cela sous la transition parcequ’après on dira facilement que c’est une chasse aux sorcières pour écarter des rivaux politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:15, par Youre SONDRE
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tu vois Hermann, il faut savoir renoncer. Ce n’est pas en exposant ce vieux aux cheveux blancs que tu vas conquérir le peuple. Tout le monde sait que tu as vendu ton âme au diable pour l’argent. Tu n’as rien à foutre du peuple, tu ne réfléchis, n’agis que pour tes propres intérêts et ceux de ta famille. C’est vrai combien t’as pris avec Blaise ?
    Est-ce que t’as déjà pensé à ce que ton parti depuis qu’il existe a fait comme mal au peuple ? Où veux-tu en venir après ce pardon ? Ecoute ce n’est pas suffisant pour toi ce bain de sang ? Ce n’est pas ton père qui va se retourner dans sa tombe, c’est ta lignée...
    Vous n’avez jamais été un vrai parti.
    Mais de grâce, si tu crois tjrs au DIEU que j’espère au moins que tu prie sincèrement, pardon la politique n’est pas seulement remplir ses poches. Tu vois SANKARA, on ne parle pas de lui partout ?
    Tu penses que quelqu’un un jour parlera en bien de toi ? Et puis dit aussi à tes enfants que ce n’est pas la peine, parce que vous avez la mauvaise graine dans le sang.
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:17, par Giles Dedougou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Peut-on avoir une definition standard des noms/adjectif suivants:heros,martyr,foule et peuple.Peut etre ca nous aidera A relativiser nos jugements.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:17, par HISTORIEN
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Depuis que la partie intègre du RDA s’est détachée pour créer le PRA, il ne restait au RDA que de la pourriture représentée par Houphouet Boignyet ses valets nationaux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:33, par Soum
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    A mon avis, lorsque vous posez un acte, il faut l’assumer. Avez-vous des idéaux dans votre parti, je ne crois pas. Vous n’êtes que des loups affamés, stupides, sans conviction politique que le CDP manipulait à sa guise. Les martyrs dont vous parlez, n’oublier pas que votre parti est aussi responsable. Il suffisait que votre putain de parti dise non et on ne serait jamais arriver à une telle situation. Maintenant que tout à tourner au vinaigre, vous avez le courage de demander pardon. Bande de lâches, de rapaces.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:42, par Filsdupays
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    La seule chose qui reste à l’adf c’est de dissoudre ce parti satanique. Mais avant amenez-nous Gilbert et compagnie pour qu’enfin justice soit rendue. Tas de vampires et de voleurs de la république.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:42, par BarouaBarre
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Méprisable ! méprisable ! méprisable ! les charognards n’éprouvent aucune gêne à se livrer à leur sport favori. Pourquoi faudrait-il qu’un chef d’institution méprise ses équipiers pour une audience avec les autorités de la transition si ce n’est du clientélisme. Élargissez les audits, fouillez bien dans la gestion financière et le respect des textes. Libérez les institutions des fan club des lucky luc, des christiane, des chantou, des François etc

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:44, par le peuple
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    vous avez le pardon qui est pour Dieu ! mais sachez que dans toute ma posterite personne ne regardera encore l’adf car je prendrais toujours le temps de les expliquer pour qu’ils relaient cela a ma posterite.je hais a jamais l’adf-rda.je vais morir avec cette haine.il faut etre sans coeur sans foi ou maudit pour suivre ce parti.pour tout dire je hais ce parti pour son comportement depuis son raliment au pouvoir.je suis en colere.disparaissez de ma vue.honte honte honte honte............................................................................n fois.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:45, par Le Sphinx de Pissy
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vraiment GNO est une pourriture.
    Aucun charisme sinon "Papa m’a dit".
    A la suite de Papa m’a dit c’est les "Sages de l’ADF ont dit".
    Comme si celui-ci est toujours un enfant a qui il faut tout dire.
    Je pense que pour réveiller l’ADF/RDA il faut qu’ils fusionnent avec L’UNDD pour en faire un parti dénommé PARTI DES HERITIERS ET DES TRAITRES DU BURKINA ( PHTB) ;
    En ce moment la ligne sera claire et les adhérents ne seront pas surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:46, par DEB
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tu vois Hien Mathieu, la différence entre un Mètuolè et un Bèkuonè c’est le niveau d’intelligence du premier plus élevé par rapport au second. Tu ne trouveras pas un Bèkuonè suivre des gens comme GNO et Hermann même en politique.Pire, tu pousses le ridicule après ce désastre de t’afficher encore avec ce parti qui n’a rien construit à Dissin malgré les milliards versés par l’ ex Président Blaise Compaoré déchu et en fuite. Désolé mais le QI d’un Bèkuonè n’est point comparable à celui d’un Mètuolè et cela tous les Mètuolè devraient l’enregistrer à vie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:48, par Ya yaa bouin
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Il ne faut pas que ces gens nous demandent pardon sans pour autant nous dire exactement ce qui s’est passé, combien ils ont pris, pour trahir tout est un peuple et toute une histoire. A l’issu de tout cela on verra si ils sont à pardonner ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:48, par Valeur
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    A qui les imbéciles du parti de l’éléphant demande pardon. tous les ex députés de l’ADF-RDA doivent etre poursuivi pour avoir fait connaitre le notre pays ce qu ’il a connu le 30 et 31 décembre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:48, par lachimère
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Selon le premier responsable du parti Mamadou Koné DIAO"....l’histoire nous enseigne que ce sont les pères fondateurs du RDA qui ont fait voter la loi contre l’abolition des travaux forcés en Afrique occidentale française en 1946, libérant nos frères et sœurs des chaines de la perpétuation de l’exploitation de l’Homme noir."

    En quoi est-ce que"voter une loi contre l’abolition des travaux forcés" a pu libéré nos frères et soeurs des chaines ???? Quelqu’un peut-il me l’expliquer ???? Cela montre clairement que le RDA, en votant la loi contre l’abolition des travaux forcés, a bel et bien été un instrument à la solde de l’impérialisme pour saper la lutte des vaillants peuples africains. Ainsi, les pères fondateurs étant des traites, les héritiers le seront également. La récente histoire du Burkina en est la preuve : l’ADF/RDA, "juda". Et ce monsieur, à travers son âge, a été aussi proche de cette ère "glorieuse" du Rassemblement Démocratique Africain dont il n’a pas manqué de nous faire l’économie. Leçon retenu...

    Mais, avec les cheveux blanc, cet éminent historien devrait incarner la sagesse, toute la sagesse dans les sociétés traditionnelles de l’Afrique d’antan. Mais hélas ! mille fois hélas ! La couleur de ses cheveux n’aura pas servi à grand chose. Où était-il quand ce pantin, ce loufoque, cet arriviste (propulsé par son géniteur, grand "conteur et/ou falcificateur de l’histoire" de son état devant l’éternel de même que Mamadou Koné DIAO) de Gilbert menait le RDA, grand défenseur devant l’Eternel des " valeurs universelles que sont la Paix, la Justice, la Liberté et l’Egalité" par le bout du nez ?

    L’histoire nous enseigne et nous enseignera que les héritiers du RDA (Me Gilbert Noël Ouédraogo, Président, Mamadou Koné Diao, premier vice-président, Philippe Ouédraogo, deuxième vice-président, Mathieu Hien, président des cadres libéraux et compagnie) ont tenté de modifier l’article 37 pour permettre un pouvoir familliale à vie au Burkina Faso le 30 octobre 2014, attachant leurs frères et sœurs aux chaines de la perpétuation de l’exploitation du peuple du Burkina par un individu, une famille, un clan.

    Puisse le Miséricordieux ait pitié de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:56
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    On s’en fou de leur pardon. Je crois que ce parti doit purement et simplement etre rayé de la liste des partis politiques du Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:56, par Bangrenoma
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pardon YES mais CONFESSION d’abord. On ne peut empocher des millions et venir aujourd’hui demander pardon. C’est trop facile bandes de voyous. Le RDA a toujours triche et flirte avec les regimes lorsqu’il n’est pas aux affaires. Pas de pardon, raconter comment vous vous etes vendus et combien on vous a achete. Lorsqu’on vous disait de reflechir vous avez fait les connaisseurs pensant que nous sommes au 19eme siecle. Miantenant que la patate est chaude vous voulez vous en debarasser. Tous ceux qui ont participe a la fraude et a la tentative de violer la constitution doivent etre juges. La cour constitutionnelle doit faire son travail et non attendre des plaintes du PEUPLE. Les deputes qui ont sequestres peuvent et doivent poser plainte.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:05, par Nacanabo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pour moi les choix disant cadres rescapés de l’entreprise gilbert et famille cherchent à provoquer le peuple Burkinabé ! Nous pleurons toujours nos frères et sœurs qui sont tombés le 30 et 31 à cause de la mauvaise foie de ce traître historique , politiquement morte définitivement mais consciencieusement vivante douloureusement dans les cœurs des burkinabés ! alors si ces rescapés sont vraiment des Burkinabés dignes, intègres , croyants intelligents et conscients ils doivent purement et simplement quittés cette famille maudite pour ne pas être bannit comme leur chef de famille gilbert car même le bon Dieu qui restaure tout ne s’aura restaurer cet hypocrite de la pire espèce ! gilbert restera à jamais le monument de la honte pour tous les vrais burkinabés !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:07, par hamadou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MESSIEURS DE L’ADF RDA TAISEZ VOUS , VOUS ETES LES PLUS COUPABLES DE CE QUI EST ARRIVE A NOTRE PAYS . VOTRE PRÉSIDENT GILBERT N ’A TRAVAILLE DEPUIS LORS QUE POUR CES INTÉRÊTS PERSONNELS ET ÉGOÏSTES JUSQU’A PROPOSE 15 ANS EN CONTRE PARTIE DE L’ARGENT A BLAISE PENDANT QUE LES VAILLANT PEUPLE SE BATTAIT .
    VOUS DEVEZ AVOIR HONTE TOUS CEUX QUI SE DISENT CADRE DE CE PARTI
    FAITES VOUS OUBLIER
    GILBERT A TRAHI COMME SON PÈRE L’A FAIT EN 1978 , TEL PÈRE TEL FILS

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:10, par akoi
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mon ami Pablo tu es le premier internaute mais tu deviens dernier car tu es hors sujet ; On parle du pardon de l’ADF et tu t’en prends aux dirigeants du MPP ; Où est le lien ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:11, par Constant
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Le vieux porte parole qui a pris la parole, ou etait il quand le jeune Gilbert Ouedraogo et ses apprentis sorciers tels les Zakaria Tiemtoré et les Bouba Yaguibou fonçaient droit dans le mur. Ou était le Koupiendiéli quand ses enfants commettaient leur forfaiture. C’est d’ailleurs a Fada que la décision de soutenir la modification de l’article 37 a été prise avec la benediction du soit disant sage koupiendieli chef de FADA. Ah la politique du ventre quand elle nous tient.
    Je me demande combien l’Adf RDA a pris comme argent pour tomber aussi bas. Ils oublient que l’argent ne restaure pas la dignité. Mais avec des jeunes gatés comme les Gilbert et les Tiemtoré cette bêtise qu’ils on commise ne nous etonne pas. La politique apparaît au burkina pour atteindre rapidement le sommet de la pyramide de la reussite. Toi Zakaria on t a vu a télé tu presentait magazine de PMU’B.Tu pars en France une thèse et tu reviens pour conduire l’ADF a l’abatoir avec tes amis Gilbert et yaguibou.
    J’invite les jeune à être patient et de travailler.c’est au bout de l’effort qu’on devient riche.
    Que Dieu benisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:16, par ZigriRooKooKa
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je suis comme tous les Burkinabé meurtri et peiné par ce qui s’est passé le 30 et 3 Octobre 2014. Je regrette que des femmes et hommes à la fleur de l’âge aient rencontré la mort dans leur quête de paix de justice et de liberté. Une mort ma foi causée par la lâcheté la perfidie et la malhonnête de certain hommes politique. Si je veux bien croire que l’ADF RDA est un partie qui a compté à un moment donnée dans la vie politique de notre pays. Je veux aussi croire que l’ADF RDA doit réhabiliter son image devant l’histoire et devant le peuple et continuer à compter dans l’arène politique national pour ce faire je leur proposer de poser un acte fort à l’endroit du peuple digne et courageux du Burkina Faso. Ils doivent Convoquer un congrès extraordinaire avec pour objectifs :
    - La démission de Me Noel OUEDRAOGO qui n’a plus rien à donner au BURKINA en tant que homme politique.
    - la démission des député ADF RDA de la législature passé avec suspension de toutes les instance du partie.
    Ce geste tel celui d’une vaillant guerrier qui se coupe le bras ayant mal manipuler son sabre devant l’ennemie, l’ADF RDA fera amende honorable devant le peuple et devant l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:29, par Samuel Zagre
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Hum... Médecin après la mort ... vous devriez changer le nom de votre parti c’est la honte total

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:30, par Vous êtes foutu
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous auriez mieux fait de ne pas mentionner le nom du complice tueur des burkinabés juste pour l’argent, juste pour le gain facile, juste pour insulter le peuple...... L’enfer vous attendra au jugement dernier (même s’il ne faut pas juger autrui). Nous, burkinabé, toujours prêts à accepter la demande de pardon, ne pourront pas satisfaire à votre requête. La haine est déjà installée dans les cœurs de plus d’un, alors, arrêtez de vous humiliez et assumez votre responsabilité qui doit être celle de la dissolution pure et simple de votre parti pour le bien du peuple burkinabé. Les temps ont changé et les atouts d’hier du RDA étaient nobles, aujourd’hui, vos décisions sont à chier, donc vous devez disparaître......

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:30, par lepeul
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’était l’un des membres les plus influents du premier cercle de la présidence. Réfugiée à Paris, Alizéta Ouédraogo, l’ex-"belle-mère nationale", dit n’avoir pas vu venir la chute de Compaoré et veut rentrer au pays.

    Rien ne s’est passé comme prévu. Jamais Alizéta Ouédraogo n’avait imaginé que deux jours suffiraient à mettre un terme à vingt-sept années de pouvoir, qu’une marée humaine contraindrait Blaise Compaoré à la démission, et que des centaines de manifestants, pressés d’en découdre avec les symboles du régime, pilleraient et incendieraient son élégante maison, située à deux pas de la place de la Nation. À l’en croire, il s’en est fallu de peu : "Je suis partie en sandales, sans passeport, sans vêtements de rechange, sans rien. J’ai tout perdu."

    Et c’est vrai qu’Alizéta Ouédraogo avait beaucoup à perdre. Femme d’affaires prospère, elle a fait fortune dans le cuir et dirigeait, depuis 2011, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina. Une ascension fulgurante qui, ne manquaient pas de rappeler ses détracteurs, avait coïncidé avec le mariage de sa fille Salah avec François, le frère cadet de Blaise Compaoré, en 1994.

    Fossé entre l’élite et la jeunesse burkinabè

    Le 16 novembre, elle est arrivée à Paris après avoir transité par le Bénin, mais elle refuse de s’étendre sur les circonstances de sa fuite. Tout juste reconnaît-elle avoir voyagé avec un passeport diplomatique béninois. Elle ne souhaite pas non plus dire ce que sont devenus ses proches. "Mon crime est d’avoir François pour gendre", soupire-t-elle en parlant de celui qui fut, pendant plus de deux décennies, le conseiller économique du chef de l’État, jusqu’à être pressenti pour prendre sa succession.

    Des événements de la fin octobre, elle retient surtout "le déferlement de haine" qui les a visés elle, ses enfants et des dizaines d’autres dignitaires du régime. Quand François Compaoré a pris la fuite, sa maison a été pillée et présentée par certains médias comme la "maison des horreurs". La rumeur veut que des fétiches maléfiques y aient été retrouvés. "Tout cela m’a fait rire, prétend-elle. Mon gendre ne pourrait même pas tuer une mouche."

    Sans doute, comme les autres, a-t-elle sous-estimé la profondeur du fossé qui existait entre l’élite et la jeunesse burkinabè. Sans doute n’a-t-elle compris que trop tard que les membres du clan Compaoré cristallisaient toutes les frustrations d’un peuple excédé et qu’elle, qui était si écoutée au sommet de l’État, n’y échapperait pas. "Je pensais que le débat sur la modification de l’article 37 de la Constitution serait tranché par les voies institutionnelles et républicaines." Au lieu de quoi ses entreprises ont été pillées et incendiées.

    "J’ai perdu deux tanneries avec un stock important de marchandises. Les machines ont été détruites par les flammes, les bâtiments ont été mis à sac, les magasins où étaient stockés les produits finis ont été pillés et incendiés, énumère-t-elle. Les manifestants se sont aussi rendus dans ma carrière de granulats routiers et ont détruit une centrale d’enrobage, une centrale de concassage. Ils ont même détruit le siège d’Azimmo, ma société immobilière." Les dégâts, selon elle, se chiffrent à 20 milliards de F CFA (30,5 millions d’euros). "J’ai été obligée de renvoyer chez eux mes 1 287 salariés. Quiconque veut gouverner un pays aussi pauvre que le nôtre devrait se préoccuper de préserver les acquis économiques."

    >> Lire aussi : le récit de la chute de Compaoré heure par heure

    Tout reconstruire

    À n’en pas douter, l’ex-"belle-mère nationale" tient à protéger ses intérêts. Ce qu’elle veut, à 60 ans passés, c’est retourner au pays et tout reconstruire. Sa fortune, insiste-t-elle, n’a pas été constituée à l’ombre du régime : "J’ai gagné mon premier milliard avant que ma fille épouse le frère du président." Et d’ajouter qu’elle a rencontré Blaise Compaoré en 1986. À l’époque, cette ancienne secrétaire d’une agence de l’ONU se proposait de racheter la filiale locale de la CFAO et la Société burkinabè de manufacture du cuir. "Les opposants ont manqué de patience. Il n’était pas nécessaire d’en arriver là. Compaoré aurait fini par passer la main." Pas sûr qu’à Ouaga les tenants de l’insurrection soient de son avis.

    Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Crise burkinabè | Burkina Faso : Alizéta Ouédraogo, la chute de la "belle-mère nationale" | Jeuneafrique.com - le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique
    Follow us : @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:38
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    KA je ne pense pas que si ce que tu préconises est fait, le Burkina aura une paix durable.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:47, par fasobiga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    il faut purement et simplement assumer ses actes devant l’histoire, l’avenir nous dira qui a raison. si non ces déclarations affaiblissent encore votre parti

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:51, par Tout haut ce que les gens pensent tout bas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bjr à tous.
    Le BF n’a pas besoin d’opposants ou de politiciens moutons, suivistes, affamés, sans conscience, sans avenir, lèches bottes, machiavélistes, sans réelle vision politique, sans morale, sans gène, sans pitié même de leurs grand mères qui sont resté au village.
    Le BF n’a pas besoin d’hommes politique qui cachent leurs enfants à l’étranger et qui mettent le feu au pays en faisant par exp une réquisition pour que des parents tirent sur leurs propres enfants restés au pays.
    "On ne marche pas deux fois sur les mêmes t.... d’un même aveugle’’
    Le peuple Burkinabè n’est pas aveugle.
    En démocratie, le pouvoir appartient au peuple, même les urnes appartiennent au peuple souverain (non à zacharia et ses acolytes qui doivent payer).
    Tout cela pour dire que certains doivent rendre compte au peuple (adf rda, cdp, mpp,dg, daf,...), car l’on ne peu pas occuper des postes publiques, gérer les deniers publiques indéfiniment et impunément. Et utiliser l’argent du peuple pour le narguer, le dénigrer, l’injurier, le maltraiter ou tuer ses enfants.
    Pardon oui, mais véritable confession d’abord.
    Plus jamais de sang de Burkinabès coulé sur la place publique !
    Plus jamais de crime de sang !
    Plus jamais de crime économique !
    Plus jamais de guerre civile !
    Plus jamais de crime contre l’humanité !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:52, par lefinancier
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MOI J’ATTEND QUE BEMBAMBA EX MINISTRE DES FINANCES S’EXCUSES AUPRES DE TOUS LES AGENTS DES FINANCES (SURTOUT CEUX DU TRESOR) POUR LES AVOIR TERRORISER, ANEANTIS ET PIETINES PENDANT PLUS DE 15 ANS DEPUIS LE TRESOR PUPLIC ET AUPRES DE TOUS LES BURKINABES POUR SA CAUTION AUX CRIMES ECONOMIQUES ET FINANCIERS SOUS LE REGIME DE BC SON BEAU FRERE. FRANCHEMENT JE SUIS CONTENT QU’IL EST FUIT, Qu’il est SATANIQUE ! .(web master s’il te plait publie).

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:53, par Armel
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Destituer d’abord Gilbert et nous verrons pour la suite si cette demande est sincère. Sinon ce ne sera jamais possible de vous pardonner avec ce traître à la tête de votre organisation. Ce n’est plus la peine. C’est comme si CDP demande pardon avec Blaise toujours à la tête. Vous vous foutez de qui a la fin ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:07, par Alhamdou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Après une lecture approfondie de cette déclaration, je ne pouvais que tomber à la renverse.
    Il faut sincèrement avouer que ADF-RDA n’est pas du tout un parti sérieux et ne serait jamais un parti sérieux. En effet tout son projet politique n’est articulé qu’autour de dessous de table pour permettre un remplissage de leur panse. En toute sincérité, je viens de comprendre une fois de plus que les animateurs de ADF-RDA ne sont pas du tout politiquement mûrs sinon comment peut- on comprendre une telle position de leur part au cours de ce 21ème. En résume je pense qu’il faille ranger ADF- RDA dans le tiroir parce qu’il ne pourrait jamais être encore crédible au BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:09
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    - Mes chers internautes, Franchement, j’ai hésité pendant longtemps avant d’intervenir dans ce forum, tellement les propos des uns et des autres étaient empreints d’un total négatif, intolérant, irrespectueux, sectaire plus que les gens du CDP etc etc et je m’arrête là pour les qualificatifs pour ne pas en dire plus....
    - Vous croyez que d’une baguette magique, parce que l’ADF/RDA a commis une grave erreur politique (qu’elle a reconnue d’ailleurs) elle devrait, de ce fait disparaître subitement de l’échiquier politique burkinabè ? Détrompez-vous car dans ces conditions, vous serez pire que le CDP et la prophétie de Blaise Compaoré risque de se réaliser. Cessez de vous prendre pour ce que vous n’êtes pas et revenez à la raison sans vous laisser manipuler par quoi que ce soit. Gardons nos valeurs ancestrales de pardon, de dignité et d’intégrité. Cela nous grandira. En effet, après l’insurrection populaire du 3 janvier 1966, (nombreux sont ceux des internautes qui n’étaient pas encore nés) les burkinabè se sont réconciliés et ont travaillé main dans la main par la suite jusqu’à la révolution de Thomas Sankara. Le reste de l’histoire, vous la savez. Je ne comprends donc pas ce déferlement de violence et de haine verbales parce qu’un parti, l’ADF/RDA, a l’humilité et la sagesse de demander pardon parce qu’il s’est trompé sur toute la ligne. Que tous ceux d’entre vous internautes intervenants dans le forum ne s’est jamais trompé lève le doigt. Il n’en aura aucun. Tous sommes imparfaits et la politique n’est pas une science mathématique ou 1+ 1 = 2. Arrêtez donc votre intolérance car maintenant, il faut reconstruire solidement le Burkina Faso
    - Enfin, si vous reprochez à l’ADF/RDA et à son Président incontestable, Gilbert Noël Ouédraogo d’avoir participé à la tentative de modification de l’article 37 de la Constitution vous devez savoir que dans ce parti il y a non seulement de nombreux militants qui étaient contre la position officielle du Parti et que des députés comme Koussoubé, Yaguibou, pour ne citer que ces deux-là n’allaient jamais voter ce projet de loi "bâtard" et "sorcier" en laissant le soin à l’ancien Président, Blaise Compaoré d’organiser son référendum qu’il aurait perdu de toutes façons. Si vous en voulez à Gilbert Ouédraogo et à son ADF/RDA, je me demande avec quelle violence et quelle haine vous allez et devez sanctionner le CDP qui a pris l’initiative de la révision. Et pourtant, vous ne pourrez même pas demander la dissolution du CDP à plus forte raison l’ADF/RDA. Au moment où le Gouvernement adoptait le projet de loi en Conseil des Ministres, Gilbert et son ADF/RDA n’étaient pas dans ce gouvernement. Donc, votre comportement, chers internautes fait qu’il est permis de douter de votre dignité et de votre intégrité.
    - Etes-vous de vrais burkinabè ou de simples mercenaires du net qui viennent déblatérer leur haine en refusant un pardon demandé et qui mérite en tous cas pour les honnêtes citoyens burkinabè d’être accepté au nom du "VIVRE ENSEMBLE DANS LA PAIX". Acceptez le pardon de l’autre, c’est accepter de lui tendre la main pour la paix et d’éviter que de telles erreurs politiques gravissimes se répètent. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:12
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "Les vertus du Pardon

    Nous sommes tous croyants. Et les différentes religions prônent le pardon. Les premières sourates du Saint Coran commencent par énoncer : « Bi smillai Arhamane Arahim ». (Au nom du Dieu Clément et Miséricordieux). Dans le Notre Père, les catholiques adressent ces suppliques au Créateur : « Pardonne-nous nos offenses, comme nus pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ! » Et traditionnellement nos mères et pères nous ont enseigné cette maxime : « Dunii yaa Sugri » ! Traduction : c’est le pardon qui fonde la société des hommes. On peut certainement aller plus loin. Mais, très modestement et très prudemment, je laisse cette tâche à ceux qui sont plus qualifiés en ces matières.

    Le vivre ensemble

    Répétons-le : il n’est pas donné à tout le monde de savoir pardonner, même si on voit que c’est la condition du vivre ensemble. Le Mahatma Gandhi conseille que « Œil pour œil est une loi qui finira par rendre le monde aveugle ». On sent bien qu’il dit vrai. L’humain étant ce qu’il est, qui peut être certain de ne pas offenser ses semblables un jour ? Il nous faut donc en discuter. Voir ensemble comment la chose se peut. Solder un passif difficile. Pour ensuite instaurer plus sereinement d’autres modalités de fonctionnement. Des vérités douloureuses doivent être dites. Parce qu’il importe de situer les responsabilités et les manquements. Les uns auront le courage de reconnaître leurs torts. Les autres devront trouver en eux les ressources morales pour surseoir à la vengeance..." Bravo à celui qui a écrit ces mots..

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:13, par kirmou
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    oh ses gens veulent a la soupe mais le peuple doit etre tres vigilent

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:19, par CHRIS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bjr,
    Merci à tous pour vos propos sincères et pleins de bon sens ; que dire encore de plus ? Il ya quelques temps, j’avais comparé l’ADF-RDA aux nazis des années 39-45 en Europe, au regard de l’attitude de ses dirigeants et des militants de ce parti ; c’était très osé je le conçois, mais si vous regardez de près, ils peuvent être des cousins. Pendant des années, Gilbert était le chef de file de l’opposition pendant que son parti était représenté dans le gouvernement du célèbre Blaise Compaoré ; les nazis avaient inventé et justifié la supériorité de la race aryenne. Vous ne voyez pas le rapport ? les nazis et Gilbert voulaient nous expliquer ce qui n’était justifiable pour un esprit sain ; la recherche du bien matériel était la raison de vivre des dirigeants de l’ADF. Enfin, revoyez leur histoire depuis Herman et son frère Salvadore, Gilbert et son épouse députée de Ouahigouya ; un parti avec des militants qui se respectent ne fonctionne pas de la sorte. Alors, BASTA
    LA PROPHETIE S’EST ACCOMPLIE

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:25, par KANKOUN
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Dans cette histoire de l’article 37, tout le monde sauf GNO et compagnons, voyait l’opportunité pour l’ADF/RDA qui était à une position très enviable de rentrer dans l’histoire et de devenir la force tranquille pour les élections de 2015. En choisissant à la dernière minute contre tout attente de soutenir Blaise compaoré et son projet macabre, au lieu d’être à l’écoute de la jeunesse et du peuple tout entier qui aspire à une alternance démocratique, GNO savait qu’il venait de poser un acte qui allait être fatale pour lui et son parti en cas échec, mais il l’a fait quand même. Aujourd’hui il n’a que ses yeux pour pleurer. On ne refuse jamais un pardon pourvu qu’on nous dise ce qui a bien pu motiver un tel revirement de la part de l’ADF qui était toujours pour la limitation des mandats. C’est dommage que par la faute de GNO, l’ADF soit en train de payer à la place du CDP le plus lourd tribut pour un projet qui n’était pas le sien. C’est les conséquences du soutien de l’ADF à BC en 2005, 2010, et toujours au lieu de chercher à conquérir le pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:27, par kihan
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    KA ce n’est une bonne idée, Nelson MANDELA a dit : ne jette pas l’ennemi dans la mer attrape sa main pour ouvrir une nouvelle page.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:29, par sanon
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    huuuuuuum !!! HahaaHa !!! ces gas se foutent de qui ???? j’ai appris que Djamila a accouche et que BC s’est donne a l’alcool et a la cigarette pour étouffer ses problèmes en plus qu’un certain noël et assimi ne jouirent plus normalement de leur faculté mental. éclaircissez moi SVP.Ha !ha !ha !ha ! la fin des prophètes du diable ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:31, par Boin-ZemOuinde Ouedraogo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Mesdames et Messieurs les responsables de l’ADF-RDA, voici le scenario qui aurait bien plu à la jeunesse,si vous commenciez par là avant cette conference de présse. Ce scenario aurait dû etre execute :
    1- La suspension et le relevement de leurs fonctions respectives par le Bureau Executif National de l ’ADF-RDA des sieurs Gilbert Noel Ouedraogo et Dr Tiemtore en attendant la tenue du prochain congress du parti ;
    2- Tous les membres du Secretariat Exécutif National qui ont publiquement et dans la présse soutenu la revision de l’article 27 de la constitution suspendus immediatement de leurs fonctions par le Secretariat Exécutif National avant la tenue du prochain congress du parti.
    3- Organiser une conference de presse pour porter ces decisions à la connaissance de l’opinion publique nationale et international de cette purge que le SEN a opéré pour que le parti de l’éléphant rebondisse.
    Vous avez préféré le raccourci et cela est difficilement acceptable car non accompagne d’actes forts des militants qui n’ont pas soutenu le projet de revision de la constitution et prouver l’humilité de ceux l’ont defend d’accepter qu’ils n’ont plus de place dans les organs dirigeants de ce parti. Et c’est ici l’occasion pour les jeunes militants de l’ADF-RDA de realizer la revolution au sein du partenaire au Burkina Faso attend depuis plus de 50 ans et ainsi débarasser le RDA de la paternité famililale de Gérard Kango Ouedraogo. Faites-le et vous aurez le pardon du people qui soutiendra une nouvelle equipe dirgieante, jeune, neutre et pourquoi pas piloté désormais par la zone de Nazi Boni. C’est ma proposition de demande de pardon pour l’ADF-RDA ainsi que tous les autres partis de l’ex-majorité, ex-mouvence présidentielle qui ont soutenu la revision de l’article 37. Sortons montrer des actes concrets de votre désobeissance aux anciens Dirigeants de vos partis et le peuple vous accueillira avec le pardon voulu et sincere. Fini les gérémiades sans supports substanciels mesurables de votre comprehension du message de la Révolution d’Octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:42, par André
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Bonjour à tous ;

    J’aimerai rappeler à tous que le pardon ne se refuse pas. Pardonnons les mais tous en les gardant à l’œil. En tout cas moi je leur donne mon pardon à condition qu’ils ne recommencent plus jamais la trahison du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:46, par le soleil
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    je suis militant RDA, cependant, les 30 et 31 j’ai marché pour dire non à la modification de l’article 37. pourquoi, tout simplement parce que j’ai été trahi par GNO et ses " bénis oui oui" . En effet, au terme du congrès de mars 2014, la résolution forte retenue était la "non modification de l’article 37". seul un autre congrès pouvait modifier la décision ainsi arrêtée. en décidant de ne pas se référer à l’instance compétente, GNO et ses acolytes ont commis une faute lourde dont les conséquences sont aujourd’hui à la limite du pardonnable. GNO tu as trahi les pères fondateurs du RDA, tu as trahi les militants sincères et de bonne foi. tes mains sont entachées de sang de Burkinabè. je pense que le linge sale dont il est question, c’est pour extraire ces hommes (GNO, ZAKARIA, YAGUIBOU, et autres) de peu de foi des rangs du RDA. j’attend un congrès qui va bannir ces indignes qui ont voulu sous le couvert du RDA assouvir leur soif d’argent et de postes ministériel. plus jamais ça dans les rangs du RDA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:54, par YAMIS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Taisez vous, autres fois se disant sages du parti. C’étaient des décisions sages ça ? Vous faites tuer nos frères et vous envoyez un vieux mourant pour demander pardon, Dieu t’atent

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:54, par Isobé Bamba
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Merci bcp commentaire d’aujoud’hui 12:09, Le Sage ! C’est propre !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:57, par TRUTH
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    " Nous sommes victimes de notre sincérité" propos tenu par monsieur le traitre national et la honte du Yatenga. Quelle sincérité Gilbert " Compaoré" faisait-il cas ?. Bande des vendus, votre parti sera bientôt dissout pour haute trahison et vous êtes attendus au poteau n° 5.
    Vous êtes responsables de la mort de nos martyrs.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 12:58
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tabsoba de Hollande, chaque parti politique a ses stratégies politiques pour accéder au pouvoir. Je n’en dirai pas plus pour ne pas créer de polémique avec vous. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:02, par Kakalga
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Cher grand père excuses moi pour mon impolitesse ! Que te servent ces cheveux blancs ? Ce sont des cheveux blancs artificiels ou quoi ? J’ai très honte et très mal à ta place !!! Si jamais tu étais en face de moi j’avais craché sur ton visage depuis longtemps !! Ou étais tu quand l’adf de gilbert a opté de sacrifier le peuple ? Ou étais ta sagesse ?
    Vous qui etes assis comme des moutons à cote de ce soit disant vieux, avez vous une conscience ou une raison ? Ne me dites pas que vous les avez perdu comme tous les autres d’ailleurs ?
    ESPÈCES de CRAPULES, de le BASSE FRIPOUILLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! EN ENFER !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:03, par abassevouan
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Relisez vous avant au moins de présenter votre déclaration. si j’ai bien compris même les pères fondateurs ont toujours été contre les peuples africains ?
    voici un extrait de votre déclaration qui le confirme "l’histoire nous enseigne que ce sont les pères fondateurs du RDA qui ont fait voter la loi contre l’abolition des travaux forcés en Afrique occidentale". car si c’est bien en français que vous vous exprimés, il y’a une grande différence entre ’"voter la loi pour l’abolition des travaux forcés" et ce que vos pères fondateurs ont fait, c’est à dire le contraire "voter contre l’abolition". vous n’avez donc en aucun cas contribuer à libérer nos aïeuls au contraire vous les aviez transformer en mains d’oeuvre pour la métropole et ensuite pour le vieux crocodile comme le disait souvent is excellency THOMAS SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:05, par Dintiè
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je crois que la révolution n’est pas terminée. Il faudra que les autorités de la transition prennent leur responsabilité quand on a eu un parent mort lors des journées et qu’on écoute ces gens pareils, on ne peut que être tenté que une vengeance, alors pour éviter que les gens ne partent se venger, il faut interdire de telles conférences, prochainement je me rendrai justice au cours d’une pareille conférence ! Quant au vieux con aux cheveux blancs qui vient demander pardon en lieu et place de GNO, je trouve ça triste et tu ne mérites pas le titre de burkinabè ! alors !
    messieurs de la transition prenez des décisions sinon les conférences de presse de tels partis seront l’occasion pour y aller achever la révolution et se rendre justice

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:05, par abassevouan
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Relisez vous avant au moins de présenter votre déclaration. si j’ai bien compris même les pères fondateurs ont toujours été contre les peuples africains ?
    voici un extrait de votre déclaration qui le confirme "l’histoire nous enseigne que ce sont les pères fondateurs du RDA qui ont fait voter la loi contre l’abolition des travaux forcés en Afrique occidentale". car si c’est bien en français que vous vous exprimés, il y’a une grande différence entre ’"voter la loi pour l’abolition des travaux forcés" et ce que vos pères fondateurs ont fait, c’est à dire le contraire "voter contre l’abolition". vous n’avez donc en aucun cas contribuer à libérer nos aïeuls au contraire vous les aviez transformer en mains d’oeuvre pour la métropole et ensuite pour le vieux crocodile comme le disait souvent is excellency THOMAS SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:15, par Nomos
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    j’ai honte de l’ADF/RDA, parti de toutes les compromissions honteuses et des plus ignominieuses. comment des représentants du peuple peuvent vendre leurs voix, leurs consciences et leurs dignités pour une poignée de liasses narguer tout un peuple qu’ils sont conscients, majeurs et donc responsables de leurs actes, et sortir un beau jour venir s’asseoir honteusement dire qu’ils demandent pardon. cela , pour une simple "erreur" qui a occasionnée des morts ? C’est à peine croyable. Monsieurs les prostitués politiques, ne vider pas le mot pardon de son vrai sens. Vous me faites pitié. Please webmaster laisse passer. C’est une colère légitime

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:21, par Moussp Massa
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    De grâce ne venez plus vous pavaner devant le peuple s’il vous reste encore une
    once de dignité.

    Mais cela vous l’ignorez car vous pensez pouvoir, toute honte bue vous afficher devant le peuple et sortir vos boniments aux burkinabés ?

    Pati indigne !!!

    Vous pensez que toute honte bue "un faux pardon même pas sincère vous allez pouvoir revenir trahir et livrer les pauvres anonymes qui font avancer le pays dans un chao comme en octobre dernier ?

    Oui car sâcher que c’est la base qui fait avancer le pays et pas vous, bandes de pantins et de bouffons. n’essayez pas de nous distraire, on vous connait,

    La diversion ne passera plus.

    C’est connu, les chiens ne font pas des chats.

    Herman vous le savez bien aussi n’est autre que le fils de Maurice, un président qui en son temps avait acheter un navire pour son pays sahélien sans débouché sur la mer.

    Gilbert fils d’un des plus grands voleurs et menteurs qu’était malgré toute l’admiration que bcp avait pour lui, j’ai nomé Gérard KANGO OUEDRAOGO.

    Alors voyez-vous, ces 2 monsieurs ont la malhonnêteté et le vice dans les gênes. Ils sont pourris jusqu’à la moëlle.

    Avant l’AFD demande pardon, que ces chers monsieurs démettent d’abord GNO de ses fonctions, ensuite qu’il le remette à la justice du pays.

    Chers monsieurs, je suis une femme, et sans vouloir verser dans la vulgarité, vous et votre GNO vous n’avez pas de couilles, et moi les hommes sans couilles, allez vous faire mettre,
    "ma lacolon" cela vous fera du bien bandes de culottes vides, vous n’avez rien dedans, vulgaires voleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:22, par ASSS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Excuser moi mais ce parti et ses dirigeants ne sont plus digne au Faso des hommes intègre.
    Vous êtes traitres, vautours, sanguinaires, saprophytes, .... Je suis en colère si bien que les qualifications m’échappent. Pardonnez, allez au diable avec votre pardon, vous étiez prévenu
    Pour la lutte contre la corruption dans ce pays, vous serrez désormais cité comme un exemple concret. Bande de lâches ; Rendez nous nos milliards,
    La MACO même est propre pour vous accueillir

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:46, par Sidbala
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    blasphème. de grâce ne salissez pas le nom des dignes fils de l’Afrique qui ont fondé le RDA pour l’émancipation de l’Afrique les dirigeants actuels de l’ADF RAD sont indignes de l’héritage de ces grands hommes. vous parlez d’erreurs politique ? sachez parler juste, vous n’avez pas fait d’erreur politique, mais une faute politique lourde de conséquences. des familles pleurent encore la mort de leurs enfants tombés sur le champs d’honneur pour plus de justice dans ce pays. laissez nous honorer leur mémoire ne venez pas nous divertir. en choisissant la voie que vous avez choisie et en vous obstinant, vous saviez ou ça allait conduire mais vos panses et vos gosiers réclamaient. puissiez vous vous et votre parti aller pourrir en enfer. il n’y aura jamais de pardon pour des lâches doublés de criminels que vous êtes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:50, par ASSS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    A mr le Sage, 229eme intervenant : Pour moi le CDP est cent (100) fois mieux que l’adf rda. Si vous êtes réellement sage, vous devez savoir que ce pardon n’est qu’une farce. ces gars s’occupe de leur rebondissement dans leur sales affaires.
    Ils demandent pardon avec de sales milliards dans leurs poches. Que tous les membres, les corrompus de ce parti qui ont touché cet argent le retournent à l’Etat. Aussi qu’il vendent leurs biens et partent présenter leurs condoléances dans les différentes familles de nos martyrs

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:57
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Quoi ha ! Quand on disaient que le peuple attend les députés devant l’Hôtel ils pensaient que s’était du jeux
    le pardon on va l’accepter comme Dieu même le nous dit
    Mais que l’ADF sache que même un conseiller municipal il ne l’aura plus jamais dans ce pays qu’il demande au PAREN il a été victime de ce complot même si aujourd’hui nous reconnaissons que le PAREN avait été sali par d’autres canaux du régime déchu C’est fini l’ADF va disparaitre comme l’UNDD et les autres hypocrites de la politique

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:06
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "Nul ne savait que l’on pouvait en arriver là" vous racontez des mensonges et de l’hypocrisie pour demander pardon au peuple. En plus vous nous faites des leçons d’histoires ? La jeunesse veillera que votre disparition soit effective, en attendant blaise vous attend au maroc et je crache sur votre pardon !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:20
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    On vous pardone l’erreur est humaine ! Blaise est parti laisser le Rda se reconstruire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:24, par Moukiss
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ces gens devraient venir au niveau de la place de la révolution pour se confesser, ainsi le peuple décidera de leur sort. La terre libre du Burkina Faso reconnaitra toujours du fait de votre panse vous aviez été à l’origine de plusieurs morts. Dites nous ce qui c’est passé exactement. C’est vraiment un parti caméléon. Vous changez de couleur à chaque circonstance. Je suis sidéré par les responsables irresponsables de ce parti de l’éléphant, pardon caméléon.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:24, par salaka
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    quel pardon ? 3 morts dans la maison de gilbert, comment cette jeunesse consciente peut vous pardonner. d’accord on vous attend aux élections. je prie Dieu que adf/rda et le cdp gagne 0 député et 0 conseiller. AMEN !!! que ces 2partis disparaitre à jamais. votons uniquement les partis de l’ex opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:25
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    quand on demande pardon on n’exige plusrien
    r

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:32, par koné ibrahim
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Gilbert est la honte de la jeunesse burkinabé. Ce monsieur ne me surprend pas. A le voir à la télé, on se dirait qu’il se reprochait depuis longtemps des choses avec une mine de méchant homme ne connaissant pas le bienfait d’un petit sourire au passage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:39, par faden
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Restez à l’écart vous vous êtes rendu persona non gratta
    Caressez vos bedaines vous avez mange non ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 14:50, par la vérité est là
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Deux hommes faisaient l’actualité au sein de l’ADF/RDA avant le 30 octobre. le Petit blanc et Gilbert. dites leur de revenir dire qu’ils ont bien appris la leçon du peuple. ensuite ils demanderont pardon directement aux familles de victimes. moi j’ai un ami qui a perdu la vie durant ces événement laissant derrière lui une femme presque terme et un garçon de 5 ans.

    Zakaria et Gilbert doivent aller demander pardon à cette veuve et ces orphelins pour que le peuple croient à leur sincérité

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:00, par adama
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Merci beaucoup monsieur le Sage, mais on peut pardonner celui qui a trahi une fois ou deux fois, mais on ne pourra jamais pardonner quelqu’un qui trahit tous les jours et pour de l’argent. Je suis désolé mais ne comparez pas 1966 et aujourd’hui car à ce moment il y avait des gens qui connaissaient la valeur de l’intégrité. Ne persistez pas je vous prie parce que vous risquez de prendre le même chemin que Blaise COMPAORE et la constitution. Evitez surtout l’entêtement ça paie toujours mais de manière douloureuse.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:03, par Vincent OUEDAROGO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    A cause de vous, des famille sont endeuillées, a cause de votre cupidité, vous avez mis notre chère pays en difficulté, a cause de votre politique de ventre, votre manque de courage, votre lâcheté, Regardez quels dommages vous avez fait au Burkina. vous ressemblez à Balaam dont parle la Bible. Si vous assumez votre responsabilité , il faut dissoudre votre parti et jurer de ne plus faire de la politique au Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:05, par ib.oued
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    le pardon oui mais la justice d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:06, par Tousida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Huummmm - C’est devenu la mode " On s’est trompé" MPP, CDP et today ADF - RDA. C’est trop facile les gars. Patientez, il faut une justice et la vérité sur les crimes de sang et économiques !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:16, par KABILA entrant à Kinsasha !
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Rien à dire ou à redire ! Mes devanciers ont tout dit ! La déclaration de l’ADF RDA est une ratée !! Pourquoi vouloir tout dire en une seule conférence de presse ! L’accent devrait être mis sur la demande de pardon ! L’ADF RDA tout comme le CDP ne sont pas en phase avec les réalités du moment ! Aussi vieux soit votre parti, c’est à vous de vous conformer aux réalités du moment : la jeunesse et sa lecture ! Et non le contraire ! Autrement, on amène aux archives nationales !!
    Pour l’histoire, j’ajoute que même Gérard n’a jamais été RDA ! Il a même combattu le RDA ! C’est un infiltré ! Et c’est normal que le RDA actuel trahisse le peuple au profit du ventre, du bas ventre et du...??
    Moi en tout cas, je ne peux pas vous tolérer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:35, par Bessan Jules Francis
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "L’ADF/RDA n’a de leçon à revoir de personne"ce sont vos mots.Il est est incompréhensible et malhonnête d’admettre cette forfaiture comme une erreur politique.Comment celui qui n’apprend rien de l’autre qui n’a de leçon à recevoir de personne,ce qui signifie qu’il connait tout déjà peut faire une erreur ?Vous parlez de tolérance et de pardon,des mots que vous ne connaissez pas.Dans une de vos interviews vous disiez qu’il y a eu pire que ça mais vous avez rebondit.
    Monsieur les membres du parti moribond ,laissez moi vous dire que vous êtes méchants,cyniques,exécrables.Si les dizaines de morts occasionnées par votre égoïsme et votre trahison comme toujours d’ailleurs,
    Si la mort de ces jeunes qui ne cherchent qu’à réclamer un lendemain meilleur,mais tués par le diabolisme et la médiocrité dont vous avez brillé,
    Si l’héroïsme dont a fait preuve cette population,
    Tout ça n’est rien par rapport à ce que vous avez vécu,parce que quoiqu’il en soit vous avez vu pire que ça,alors messieurs les membres du parti du caméléon,laissez moi vous qu’autant nous avons fait sacrifices de nos vies autant nous nous assurerons une mort certaine de votre parti politique.On peut faire des erreurs c’est d’ailleurs humain mais persister et exceller dans l’erreur est DIABOLIQUE.Vous êtes une bande d’incapables,un capharnaüm que nous avons définitivement vomis.Fermez vos bouches et vous nous rendrez beaucoup plus service.A VOTRE MORT CERTAINE !!AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:36, par Ombrax
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    @ le sage. daccord en grande partie avec vous que la haine engendre la haine. je suis pour la tolerance. mais quand on se trompe on doit le reconnaitre et l(assumer. dans cette situation, je suggere que Gilbert, sur qui repose tout ce qui s’est passé et non le cdp demissionne en expliqant cela par son erreur de jugement. c’est vrai que chaque parti a sa strategie pour acceder au pouvoir mais là, ca ressemblait trop à une insulte. une telle feinte est indigne. berner tout le monde pour a la fin faire une pirouette est moralement inacceptable pour moi. vous avez cité les yaguibou et koussoube. laissez moi vous rappeler qu"a la veille koussoube, pressé de questions a dit etre tjrs sur la ligne de l’adf rda. vous pouvez le verifier.par contrecest tres facile d’attendre que ca caille pour dire comme comme cedeputé cdp du nom de traore qu’on etait dedans mais qu’on etait contre. quelle preuve peut il avancer.
    notre soeur florence plus haut semble navoir tjrs pas compris en parlant de 1/17 millions. sait elle seulement ce qu’est un echantillon. ce que personnellement je reprochais a la candidature de blaise son aspect ’ moralite". je la trouvais tres malsaine du point de vue de la morale. autrement qu’il continuat si la loi le lui permettait n’allait me faire ni tres chaud ni tres froid. mais prendree les gens pour idiots et changer chaque fois la loi parce que lui il ny trouve pas son compte metait insupportable. et que l’adf le supporte ans ca sous le pretexte quil sont satisfait parce que le principe de la limitation des mandats est acquis est une heresie. c’est dire que meme si on disait que le mandat est de 100 ans renouvellement 10 fois et que cet artcile est verrouillé a jamais, eux de l’adf allait accepter parce quils se battait pour le principe du verrouillage de lart 37. c’est tout ca qui fait qu’on leur demande de se taire pendant encore 2 jour, le temps que le temps fasse son oeuvre dappaisement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:47, par Quel sage ?
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Franchement, il faut une intervention révoltante comme celle de "Le sage" (n°229)
    pour m’entrainer dans ce forum. Ce prétendu sage n’a pourtant pas la sagesse pour comprendre que (et pour paraphraser Norbert ZONGO) le pire n’est pas la méchanceté et la cupidité du CDP, mais la perfidie de l’ADF/RDA. Parce que l’ADF/RDA n’est certainement pas le parti par lequel ce projet de modification a vu le jour, mais elle est le parti dont la trahison l’a rendu envisageable. Et puis, les députés Koussoubé et Yaguibou que le message tente maladroitement d’absoudre n’avaient qu’à démissionner avec fracas. Ils auraient peut-être été remplacés au pied levé par leurs suppléants, mais leur acte aurait eu le mérite d’être historique (c’est à se demander s’ils ne sont par les auteurs de cette intervention, de quoi nous prendre pour des nez percés). Finalement, c’est trop facile de se lancer sciemment et consciemment (pour ne pas dire inconsciemment) dans une opération criminelle, en se disant qu’en cas de nécessité, il suffira de demander pardon pour son "ERREUR" ! Venez que je vous gifle ou que je vous poignarde pour ensuite vous demander pardon, et on verra votre réaction. Où étaient ces personnes âgées qu’on tente d’utiliser pour nous émouvoir ? Vous demander si les internautes sont de vrais burkinabè ? S’il devrait y avoir un doute sur cette question, il concernerait votre président "incontestable" et ses complices. D’ailleurs, nous doutons de la sincérité de votre demande de pardon. Vous rêvez plutôt que le peuple écarte encore pour que vous lui enfonciez ça dedans. Personne ne vous demande et ne vous demandera de dissoudre votre parti. Vous tirerez vous-mêmes les conséquences qui conviennent à l’issue des scrutins à venir. Judas n’a pas demandé pardon après son acte de trahison ; il a eu le courage de s’en mettre une autour du cou. Voilà qui devrait inspirer l’ADF/RDA et chacun de vous. En espérant que vous aurez la décence de passer à l’acte, nous vous prions d’agréer, Monsieur le SAGE, l’expression de notre droit à ne pas vous permettre de nous provoquer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 15:54, par Ibrahima
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est quel sage qui dit de d’accepter le pardon de l’adf-rda ? Toi tu n’es pas un sage un faut type je suis sûr que c’est l’homme qui aime chocobiter tiemtoré qui fait comme s’il est né en France ou un français d’origine Burkinabè mais c’est faut type et aime l’argent comme les fesses. C4est tiemtoré qui le sage l’ ancien ministre de l’alphabétisation. C’est fini pour toi tu seras plus député ni ministre dans ce pays c’est fini tu as eu ce que tu voulais et stop maintenant et arrête d’écrire car on va savoir ; Des vauriens qui ont dirigé un ministère c’est ça qui me fait mal.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:00, par Ibrahima
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est quel sage qui dit de d’accepter le pardon de l’adf-rda ? Toi tu n’es pas un sage un faut type je suis sûr que c’est l’homme qui aime chocobiter tiemtoré qui fait comme s’il est né en France ou un français d’origine Burkinabè mais c’est un faut type et aime l’argent comme les fesses. C’est tiemtoré qui est le sage l’ ancien ministre de l’alphabétisation. C’est fini pour toi tu seras plus député ni ministre dans ce pays c’est fini tu as eu ce que tu voulais et stop maintenant et arrête d’écrire car on va savoir ; Des gens comme ça qui ont dirigé un ministère c’est ça qui me fait mal.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:08, par Ibrahima
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est quel sage qui dit de d’accepter le pardon de l’adf-rda ? Toi tu n’es pas un sage un faut type je suis sûr que c’est l’homme qui aime chocobiter tiemtoré qui fait comme s’il est né en France ou un français d’origine Burkinabè mais c’est un faut type et aime l’argent comme les fesses. C’est tiemtoré qui est le sage l’ ancien ministre de l’alphabétisation. C’est fini pour toi tu seras plus député ni ministre dans ce pays c’est fini tu as eu ce que tu voulais et stop maintenant et arrête d’écrire car on va savoir ; Des gens comme ça qui ont dirigé un ministère c’est ça qui me fait mal.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:25, par Pierre
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    GNO doit être poursuivi pour haute trahison qui a conduit le pays dans le chao. Il devra répondre devant les juridictions.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:26, par l’histoire
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pr. Ibriga (ASCE), il faut te pencher sur le cas de l’ aéroport de Ouagadougou et tout verra la vraie face de GNO. Ca nous permettra de savoir pourquoi le nommé Zango, ex chef du projet nouvel aéroport, qui était sous les ordres de GNO , s’est suicidé ou s’est "fait aider" à se sucider

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:32, par HEY
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ce ne sera pas aussi facile que ça. après avoir balayer du revers de la main tous les conseils en son temps et déclaré qu’on a pas de leçon à prendre de qui que ce soit et dis que l’ADF/RDA est mon parti, celui qui n’est d’accord avec moi qu’il aille créé son parti...
    Maintenant que vous vous rendez compte que le butin qui vous avait été promis vous a échappé, vous pensez venir nous masturber les consciences avec des larmes de crocodiles.
    Le vieu Gérard nous a trahis 2 fois ( au temps de la 3eme république et au temps de la conférence nationale souveraine) Il fut compris et pardonné. Non content de cela il a forcé pour que son morpion de Gilbert lui succède à la tête du parti.
    Ce félon à son tour a trahi. Nos yeux se sont ouverts et nous disons non à la dynastie des traitres car pendant que nous pleurons nos morts dont vous êtes des co-assassins, vous cherchez à ressusciter votre parti afin de nous assommer : votre demande de pardon est loin d’être sincère. Perrissez à jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:37
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    gilbert et son pere n ;ont jamais respecter le peuple, a chaque foi ces leur avantage qui prime,le peuple est conscient et sait ce qu,ils veut

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 16:41
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    aux dirigeants de ce parti de prostitués,vous n’avez pas commis seulement commis une erreur politique mais un crime contre l’humanité et je vous assure que vos dirigeants comme gilbert ouédraogo,tiemtoré zacharia et yaguibou ont intérêt à se terrer pour de bon de là où ils sont sinon à leur moindre apparition en public,nous allons les lyncher et ça c’est pas du bla bla,c’est un avertissement très très très sérieux. à bon entendeur,salut !
    paix à nos martyrs.
    la patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:15, par OML
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je veux savoir si l’adf rda demande pardon à ses rescapés de militants ou au peuple burkinabè. Mais disons que c’est à leur militants.le parti a intérêt.Si non si c’est au peuple, c’est mettre l’huile sur le feu.ils n’ont qu’a considérer que Blaise a eu 15 ans.les dits "cadres" n’ont qu’a commencer a réfléchir sur leur formule de demande de pardon après les 15 ans et bien sûr sans JNO. En attendant,le nom "adf rda" peu provoquer autre soulèvement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:17, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MMES ET MRS DE L’ADF-RDA, VU CE QUI S’EST PASSE, VOTRE PARTI, TOUT COMME LE CDP ET SES SATELLITES COMME LA FEDAP/BC ? LES ABC ET AUTRES, SONT DÉSORMAIS A CLASSER COMME DES ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS ET DOIVENT ÊTRE SIMPLEMENT DISSOUTS PAR LE MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, A MOINS QUE VOUS P REFERIEZ UN PROCÈS EN BONNE ET DUE FORME POUR EXERCER VOTRE DROIT A LA DÉFENSE. C’EST TOUT

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:20, par OUEDRAOGO Bruno
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Chers messieurs de l’ADF RDA, vous êtes responsables tout ce qui vient de se passer au Burkina Faso tout simplement parce que vous n’avez aucune vision, vous êtes politiquement faibles et sans principe. Souvenez-vous, il n’ya pas longtemps au moment de la commission de Jena Baptiste avoir soutenu que vous étiez ok pour le sénat et la modification de l’article 37. Je tombe des nus quand j’apprends que pour la paix au Burkina l’AG des sages à Fada sont d’accords pour la modification de l’article 37. Ce sont vraiment des sages ou bien des gens qui ont pensé à leurs INSTESTICULES (long et court). Dommage, c’était un parti d’avenir mais vous avez tout gâché. Comme conseil, je vous demande de vous taire et de commencer à réfléchir sur le nom de votre nouveau parti parce que l’ADF-RDA s’est fini. Votre président n’est pas un exemple. Il est maire, député, sa femme député c’est quoi ça encore ? Allez réfléchir au nouveau du parti, nous ne voterons plus pour vous. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:24, par Silmande
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si j’étais "un sage" de l’ADF/RDA, le conseille que je donnerai aux cadres pour que le pardon qu’ils demandent soit accepté, s’est de dire sans ambiguïté à la population qu’elle se soumettra à la rigueur de la loi. Ceci pour la mémoire des martyrs et des victimes de la révolution.
    Parce qu’en demandant pardon comme vous le faites là c’est évident que l’opinion se dise que vous êtes des opportunistes qui veulent continuer de bénéficier des privilèges.

    Aussi, vos premiers responsables peuvent décider de se retirer de la vie politique. Ce message c’est pour assainir votre partie dans l’opinion si vous voulez vraiment la sauver. Gilbert, Zakaria,… si vous pouvez quitter la vie politique cela sera utile pour votre partie et pour la politique au Burkina Faso. Sinon, à cette allure vous prendriez pour plus de 20 ans avant de vous retrouver.

    Soyez courageux pour prendre des décisions courageuses.

    Ça fait quoi même si vous ne faites la politique...

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:26, par nedbala
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Est-ce un baroud d’honneur ?
    Est-ce pour faire comme les autres ?
    Est-ce pour tâter le terrain ?
    Est-ce pour donner une suite à la vie du parti ?
    Non, beaucoup de chose ne survivent pas à leur géniteur. OGK est parti avec le Parti même s’il ne l’a pas créé. Lui, aurait eut le sursaut nécessaire et qu’il aurait expliqué avec l’emphase qu’on lui connaît. Son fils, non. Le RDA est fini. L’ADF est fini. L’ADF-RDA est fini. L’ADF-RDA/UNDD est fini.
    Le CDP-ODPMT est fini. Pourquoi ? A défaut du fils le frère.
    Une telle base doctrinale pour un parti politique ne peut plus prospérer avec les nouvelles générations, les générations d’internet, de Facebook de la téléphonie mobile. C’étaient les bonnets rouges qui ont servi et qui servent de courroies de transmission. Ils le faisaient aussi à leur image. Mais c’est fini. Retournons à des programmes de parti, au respect de l’honneur, de la parole donnée, à l’engagement patriotique en politique, approches qui soient démocratiques et républicaines.
    Je ne vois pas d’avenir pour les successions patrimoniales.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:35, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MMES ET MRS DE L’ADF-RDA, VU CE QUI S’EST PASSE, VOTRE PARTI, TOUT COMME LE CDP ET SES SATELLITES COMME LA FEDAP/BC ? LES ABC ET AUTRES, SONT DÉSORMAIS A CLASSER COMME DES ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS ET DOIVENT ÊTRE SIMPLEMENT DISSOUTS PAR LE MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, A MOINS QUE VOUS P REFERIEZ UN PROCÈS EN BONNE ET DUE FORME POUR EXERCER VOTRE DROIT A LA DÉFENSE. C’EST TOUT

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:38, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    MMES ET MRS DE L’ADF-RDA, VU CE QUI S’EST PASSE, VOTRE PARTI, TOUT COMME LE CDP ET SES SATELLITES COMME LA FEDAP/BC ? LES ABC ET AUTRES, SONT DÉSORMAIS A CLASSER COMME DES ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS ET DOIVENT ÊTRE SIMPLEMENT DISSOUTS PAR LE MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, A MOINS QUE VOUS P REFERIEZ UN PROCÈS EN BONNE ET DUE FORME POUR EXERCER VOTRE DROIT A LA DÉFENSE. C’EST TOUT

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:45, par Togsida
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    on ne veut même plus vous voir faire 1 meeting au Burkina. On va vous chasser par tout moyen. Votre président à signer la mort de l’ADF-RDA le 30-10-2014.
    Que ses militants aillent se plaindre avec Gilbert N. OUEDRAOGO.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 17:49, par lefinancier
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pour moi l’ADF/RDA n’a jamis respecté ses militants à plus forte raison le peuple dans son entièreté. GNO n’est qu’un petit delinquant fils à papa qui ne comprend rien dans la vie donc dans la politique qui fait partie de la vie. Il se croyait connaisseur et malin.

    EST CE QUE TU PEUX ETRE PLUS MALIN QUE DIEU QUI PUNI TOUJOURS LA MALHONNËTETE, L’ARROGANCE, LA MECHANCETE. TOUT l’ARGENT QUE TON PAP A EU DANS LA POLITIQUE DEPUIS NE TE SUFFIT PAS ET TU AS VENDU LE PEUPLE A BLAISE.

    PETIT LES CHOSES ONT EVOLUEES ET COMME TU N’AS PAS RECU L’EDUCATION QU’IL FAUT TU AS RATETOUT SIMPLEMENT. JE NOUS ON DIT QUE TUES FINI : POLITIQUEMENT ET SOCIALEMENT. TU N’AS RIEN VU ENCORE DIEU PUNIS TOUJOURS LES VRAIS SALOTS.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 18:00, par neutre
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est incroyable. C’est devenu un jeu. je demande pardon et puis je continue. ça déchire l’âme. c’est à se demander qu’est ce que le peuple burkinabé a fait au bon DIEU pour avoir des "politiciens" maudits comme GNO et compagnie. Après les événements, le Bureau politique de l’ADF devait avoir démissionné depuis pour trahison et échec politique et c’est un bureau provisoire qui devrait parler aujourd’hui au nom de l’ADF/RDA. Toute cette clique ne devrait même plus mettre le nez dehors. C’est vraiment honteux et indigne. Vous pensez rebondir, vous ne faites qu’attisez la haine contre vous. continuez...........

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 18:10, par Rokia Ouédraogo
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est trop fort ! Ce parti profite, sous-prétexte de demander pardon, pour mobiliser ses militants.
    En faisant référence au parti RDA, les actuels dirigeants doivent savoir qu’ils ont dévoyé les idéaux de ce grand parti. Feu Gérard Kango doit se retourner dans sa tombe après la forfaiture de son fils.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 18:11, par soul
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Avec un peu de dignité !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! des vieux sans sagesse ni de dignité !!!!!
    Que DIEU nous débarrasse de ces vieux !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 18:28, par David D.
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est l’heure du recyclage ! on cherche a passer du costume cravate YSL au Faso Danfani

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:00, par sankara aminata
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon,8 decembre , 18h37,par la raga
    Comme vous avez, fait echec de tous plans machiaveliques,
    vous sortez vos lames de crocodile pour faire pitie et nous destabiliser.
    Mais on ne marchera pas .Toi Gilbert je te trouvais beau maintenant,
    tu ressembles a un bull-dog tellemnent ,a force de vouloir te gaver, tu
    as tout gacher.fais toi oublier encore un bon moment et reviens nous
    assaini.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:37, par LAGESTAPO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF/RDA me donne envie de vomir

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 19:57, par Yacouba OUEDRAOGO
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    ADF-RDA ? C’était quoi encore ce machin ? Un pseudo parti qui vivait de charogne et prêt à se prostituer pour améliorer sa soupe. J’ai vraiment du mal à croire qu’un GNO est un Yadega. Tout comme je n’ai pas compris qu’il n’y ai eu un seul homme digne de ce nom pour refuser à Monsieur Jérôme Bougouma l’accès à la cours fut-elle mortuaire de Gérard Kango pour saluer le décès de celui-ci. Quand on a mangé la peau du tam-tam on ne se rend pas à la danse. Aveugles par la cupidité, tout ce sale monde (GNO, Bougouma, François consort on voulut se moqués des valeurs de notre peuple. Et comme l’avait dit le digne Norbert Zongo, toute compromission se paye cash. Votre pardon on n’en a que foutre. En fait en lisant entre les lignes, votre déclaration, vous ne demandez même pas pardon. Vous dites au peuple que vous êtes malin, que vous pouvez renaitre de vos cendres et continuer d’arnaquer, voler et faire souffrir les Burkinabè. Vous dites en fait que ce que vous avez fait n’est pas si grave, sinon vous ne parliez même d’actions encore dans ce Faso. Vos actions, on connait ce que ça rapporte : La désolation, la mort de dizaines de Burkinabè, de vrais et de dignes. Si après la mort de nos fils et frères, Blaise Compaoré avait quand même réussi à rester au pouvoir avec GNO nommé 1er Ministre, auriez-vous demandé pardon ? Non vous nous auriez servi votre arrogance de tous les jours. Alors ceux qui d’entre vous avez encore un peu de bon sens, cherchez-vous. LADF-RDA est mort, MORT ET MORT.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 20:46, par Shalom
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Pauvre ADF-RDA !
    Pauvre GNO !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 20:51, par pierre
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous n’aviez pas commis une erreur politique. Vous ETES une erreur politique !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 20:54, par yadebila
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    c’est clair l ADF Rda de GNO est mort comme est UNDD en voulant trop on perd le peu de crédibilité qui n’existait d’ailleurs même pas. h8iiiiiiiiiiiii yaaaaaaaaa oooooooo

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 20:57
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Si la demande de pardon était sincère de l’ADF/RDA, il faudrait que Gilbert est démissionné et demandé pardon à tous ? mais, bizarrement, rien, il est aux abonnés absents. Cela signifie qu’un éléphant trompe et aime tromper toujours ou énormément.... Si Gilbert avait des couilles, il aurait dû sortir de sa taverne hyper protégé et venir s’expliquer.... mais, il est comme son menton, Blaise Compaoré, qui avait la maladie du sommeil à la mort de Sankara ou des Lengani/Zongo et un super trouillard.... Demandez pardon, n’est pas suivre la petite procédure à la sauvette de la journée du pardon organisé par l’opposant mouton, je veux dire Ram écolo de mes deux... sans connaitre la vérité. Maitre Gilbert sur votre arbre perché, vous devrez vous confesser et reconnaitre vos erreurs en commençant par la gestion calamatiteuse de la rénovation de l’aéroport de Ouaga et les billets que vous avez dû percevoir pour votre trahison.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 21:06
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    un petit audit à la gestion calamiteuse de la rénovation de l’aéroport de Ouaga, devrait fermer la bouche à l’arrogant Gilbert pour 20 ans de MACO qui se croyait plus président que le sachem lui-même ou le petit président. Bref, personne n’échappe à son destin.. Gilbert, Herman, Ram, Maxime et autres n’échapperont pas à leur destin sur cette terre ni Bongnessan Yé qui avait oser dire que la morale agonisait dans ce pays, dans un éclair de lucidité au début des années 2000 entre 2 calebasses de dolo ou de bangui... Que dire de l’ex. opposant l’afro Yoda Alain qui s’est tapé un petit bunker à lui tout seul du côté de Ouaga 2000 et la liste est longue de tous ses saprophytes et autres parasites qui se sont agglutinés comme des sangsues sur le dos de Blaise Compaoré... et que dire de la famille ???

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 21:33, par Ouvrez l’oeil !
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous vous êtes laissés mener en bateau par cet avorton de Gilbert Noël Ouedraogo...que vous êtes pitoyable !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 22:11, par Ivresse du pouvoir
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Forumiste 247, que vous ne soyez pas du même avis que la plupart des intervants, je peux le comprendre. Que vous ne comprenez pas leur reaction a eux, c’est etonnant. Il est plus facile de chanter les vertus du pardon quand on on a pas un proche qu’on a enterré a la suite de ces evenements. Je vous conseille de relire les posts et tirez les bonnes conclusions. Quant à moi. je ne formule qu’un seul voeu a l’endroit de l’ADF et de tous les traitres : Que la terre libre du Burkina leur soit legère. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 22:30
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Chers internautes,
    Je constate, malheureusement que mon commentaire n° 247 n’a pas été, hélas, compris par certains internautes qui persistent dans un déferlement de haine malsaine. Certains internautes ont même fait une erreur du numéro de post. Mais je ne leur en tiens aucune rigueur. D’autres ont, par une seconde erreur, attribué ce post n° 247 (que j’ai rédigé en mon âme et conscience) à d’autres personnes de l’ADF/RDA. Seconde erreur de jugement que je pardonne humblement car ils sont tellement haineux (et cela pourrait se comprendre jusqu’à un certain niveau) qu’ils sont aveuglés à l’instar de l’ancien président Blaise Compaoré qui cherchait, coûte que coûte, à modifier l’article 37 de la Constitution pour se maintenir au pouvoir, quite à culbuter l’ADF/RDA dans cette erreur fatale. double fautes du CDP. Pourtant au moment où la France a proposé au Président de désigner les personnes pouvant prendre le dernier vol, Gilbert Ouédraogo n’a pas été proposé par Blaise.
    Soyez rassurez, chers internautes, que vous acceptez le pardon ou pas, vous ne pouvez nullement empêcher les demandeurs (L’ADF/RDA) de le formuler gentiment. L’essentiel étant de demander pardon parce que l’ADF/RDA est consciente de son erreur politique. Si celui qui doit accorder le pardon ne le fait pas, libre à lui et à sa conscience. C’est cela mon pseudonyme de "Le Sage". Il ne signifie pas que j’ai de la sagesse et vous pouvez me juger comme vous le souhaiterez. J’accepte d’office !

    Mes chers frères et soeurs, internautes du forum, vous n’avez jamais demandé à naître sur le même territoire que les militants de l’ADF/RDA. Vous auriez pu naître au Togo ou la dynastie des Eyadéma est en marche. On peut choisir son ami, mais on ne peut pas choisir son frère ou sa soeur. Même chose pour les cousins et les cousines ainsi que les tontons et les tantis. Vous avez beau être fâchés, je vous comprends, mais vous n’avez pas le droit de rester éternellement fâchés. Vous allez bientôt porter Me Gilbert Noël Ouédraogo à Kosyam en disant : "maintenant que tu as commis certaines erreurs, tu devrais avoir maintenant la plus grande sagesse de ne plus jamais te tromper..." Paraphrasons utilement un internaute plein de sagesse dans ces moments difficiles qui a écrit ceci :

    "Nous sommes tous croyants. Et les différentes religions prônent le pardon. Les premières sourates du Saint Coran commencent par énoncer : « Bi smillai Arhamane Arahim ». (Au nom du Dieu Clément et Miséricordieux). Dans le Notre Père, les catholiques adressent ces suppliques au Créateur : « Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivres-nous de tout mal ! » Et traditionnellement nos Grand’mères et grands’pères nous ont enseigné cette maxime : « Dunii yaa Sugri » ! "Sugri Kaye ti Yèl Sanmè" Traduction : c’est le pardon qui fonde la société des hommes et sans le pardon, la société ne sera jamais en paix. On peut certainement aller plus loin. Mais, très modestement et très prudemment, je laisse cette tâche à ceux qui sont plus qualifiés en ces matières (Evêque, Imam, Pasteur, Responsables coutumiers...) mais pas à ces internautes de la haine parce que je leur dis sagement que cela ne mènera à rien et nulle part. La haine règle le problème de la colère du moment. Mais après, il faudra nécessairement réapprendre à vivre ensemble.

    Le vivre ensemble :

    Répétons-le : il n’est pas donné à tout le monde de savoir pardonner comme vous pouvez le lire sur la plume de la majorité de ces internautes que je peux comprendre partiellement.
    Or, le pardon est la condition "sine qua non" du vivre ensemble. Mahatma Gandhi, ce Grand artisan de la paix a su s’opposer, à l’instar de Thomas Sankara à l’impérialisme anglais nous conseille humblement que la loi du Talion « Œil pour œil est une loi qui finira par rendre tout le monde aveugle » à force de crever les yeux à celui qui a fait du mal. J’ajoute, "Dent pour dent est une loi qui finira par nous dévorer tous". On sent bien que Mahama Ghandi est dans le vrai. L’humain ou l’homme politique universel étant ce qu’il est, qui, de tous ces internautes qui brandissent l’épée et le glaive contre l’ADF/RDA, peut être certain de ne pas offenser ses semblables un jour ? Il nous faut donc pardonner, discuter et réapprendre à se faire confiance. Voir ensemble comment la chose du pardon peut se faire en soldant un passif difficile afin d’instaurer par la suite, plus sereinement, d’autres modalités de fonctionnement de la vie en société. Des vérités douloureuses doivent être dites parce que le jour de l’accouchement, la femme n’a plus de pudeur à protéger, les fesses sont nues pour laisser arriver le nouveau né, porteur d’espoir et d’espérance inespérée. Parce qu’il importe, certes de situer les responsabilités et les manquements des uns et des autres. La faute mortelle fatale du CDP. L’erreur d’appréciation de dernière minute de l’ADF/RDA. Les uns auront le courage de reconnaître leurs torts comme l’ADF/RDA, mais pas celui qui se qualifie de "bandit" d’Hermann Yaméogo. Les autres, (le grand peuple insurrectionnel du Burkina Faso naturellement assoiffé de justice sociale et de vérité) devront trouver en eux les ressources morales pour surseoir à la vengeance... politique comme ces internautes déchaînés dont je comprends partiellement la colère". Merci d’avance à ceux qui vont s’inscrire dans cette logique de la réconciliation.
    Le devenir ou l’avenir politique personnel de Me Gilbert Noël Ouédraogo compte peu dans cette balance de la réconciliation nationale....Ayez enfin, chers internautes un peu d’humilité de laisser d’autres prôner ce pardon bienfaiteur de tous ! Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 23:08, par patriote
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Comme l’ont si bien soulignés les uns et les autres, nous attendons la VERITE avant de parle pardon......

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 01:00, par kanantoko
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    "L’ADF-RDA demande Pardon à tous nos sœurs et frères burkinabè, car les erreurs sont toujours pardonnables, seulement si celui qui les a commises a le courage de les reconnaître".
    Comme ça non seulement il qualifie leur traitrise d’erreur, mais en plus je sens comme un relent de : Nous avons reconnu notre erreur, vous n’avez d’autre choix maintenant que de nous pardonné.
    En réalité l’adf-rda s’est toujours illustré par la traitrise depuis les années 90 lors des conférences nationales souveraines. En ce temps chacune des entités (l’adf et le rda) n’avait déjà rien a apprendre l’un à l’autre tant c’était inné chez eux, trahir. Entre temps le vieux (vous savez qui) à pris sa retraite et le fils reprend le flambeau. L’adf et le rda se rencontre, s’attire et se marient. Hermann qui ne pensait avoir de leçon à recevoir de personne se voit dépossédé de son machin car de l’autre côté il y avait un père et un fils et lui était tout seul. Malgré son talant inné, il ne pu que se résoudre allé ressuscité l’undd de son défunt paternel. 2000-2001 Hermann contre de l’argent trahis le collectif des organisation de masse et de partis politique. 2005 alors que son parti était la deuxième force politique, g.n.o apprend la prostitue au grand désespoir des militants du l’adf-rda. Depuis, personne n’a pu cerné véritablement le personnage, tellement ses paroles sont toujours empreintes de réserve pour pouvoir se laissé une possibilité de trahir.
    Et Dieu merci il a trahi pour la dernière fois en octobre. Je ne crois pas que le peuple burkinabè lui offrira encore une possibilité de s’adresser à une foule quelle qu’elle fut. Dieu nous en a débarrassé pour toujours, Dieu merci.
    Personne ne saurait, et surtout pas vous de l’adf rda, nous imposé les règles du pardon, dussiez-vous même nous apporté le butin de votre traitrise.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 02:50
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Je veux etre le 300 tieme a dire a l’ ADF- RDA qu’ on accepte pas un pardon quand tu sais que ce que tu fais est mauvais et que tu continues de le faire. On va vous pardonner alors que vous allez aller manger l’ argent du sang empoche ? Mais mais mais, vous etes donc sans coeur ? Vous savez que des enfants d’ a peine 16 ans sont morts a cause de vous ? Revenez demain demandez votre pardon. Vous croyez que nous sommes en 2001 ou on extorquait les Journees du Pardon bidon ? D’ abord, vous avez fait quoi meme ? Dites nous ce que vous avez fait avant de demander pardon. Sinon ce langguage de la sorcelerie- la, nous on comprend pas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 08:55, par Le Regard du Lion
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Quand l’hyène, dans sa balade a rencontré un bouc à qui il a dit que cela tombe bien car, depuis plusieurs jours, il était à la recherche d’un bouc pour calmer la faim qui le déchire et que le bouc en retour lui répliquât que de son côté aussi, depuis qu’il a quitté son domicile le matin, il lui fallait massacrer dix hyènes et que il n’a pu jusque-là pu avoir neuf et il reste le dixième, l’hyène lui dit que dans ce cas, de laisser eux les phacochères passer.
    J’aimerais tout d’abord dire à ces messieurs de l’ADF-RDA de ne pas confondre le RDA à l’ADF-RDA.
    C’est très facile ; après avoir livré nos frères à la mort suite à la recherche de remplissage de vos panses comme l’hyène, après avoir conduit le pays dans des violences jamais égalées, après avoir échoué de fêter votre sorcellerie, après nous avoir poignardés profondément et vous rendre compte après que nous n’avons pas tous été mortellement atteints, vous pointez vos ventres de foin devant des journalistes pour nous demander pardon. Si jamais, si jamais vous osez encore nous provoquer, si jamais vous osez encore enfoncer votre sale couteau rouillé dans notre plaie, vous nous trouverez cette fois-ci sans pitié ni remord. Le bouc finira d’exterminer sa dixième hyène. A bon entendeur, SALUT !!!
    Ce que nous ne savions pas, on ne savais pas que GNO n’était pas le vrai fils de son papa mais un « Yaglti biga ».

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:07, par Christine
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    on appelle pas ça une erreur mais une faute lourde. IL a été dit dans la bible "le péché commis intentionnelement ne sera pas pardonné. GNO savait bien qu’il commettait un grave péché mais comme il était aveuglé par ses milliars qu’il en assume. Il n’a qu’a aller bouffé ses milliars avec sa familles. Nous on est pauvres mais on a toujours notre dignité on a la paix du coueur et on dort tranquillement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:42, par Paul Ferane
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    NOUS DEMANDONS PARDON A L ’ADF RDA DE SE RETIRER DE LA SCENE POLITIQUE OUR QUE NOUS PUISSIONS NOUS RECONCILIER ET ORGANIUSER NOTRE VIE POLITIQUE.C EST AU NOM DE DIEU QUE NOUS DEMANDONS PARDON A GILBERT NOEL OUEDRAOGO ET A SES MILITANTS DE NE PAS CONTINUER A NOUS FAIRE PLEURER CAR NOUS AVONS BEAUCOUP SUBI. NOUS LEUR DEMANDONS PARDON DE FAIRE A CAUSE DE DIEU ET NOUS LAISSER MENER NOTRE VIE COMME DIEU L ’A SUGGERE.LA DEMISSION EST LE PLUS GRAND SIGNE DE REPENTANCE. ON NE SE REPENT PAS EN CONTINUANT LA MEME CHOSE. GILBERT NOEL OEUDRAOGO PARDON .

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:49, par Donmozoun
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous n’avez pas besoin de demander pardon ! vous avez joué et vous avez perdu. on en parle plus. Considerez seulement que vous êtes mort politiquement parce que un parti de traites et de crève-la-fin, ca n’interesse parsonne. vous n’avez aucune dignité à l’ADF. c’est comme si l’ADF était un parti maudit ; disons son premier responsable est un enfant maudit ! plus jamis tu ne rebondiras. tu auras sur la conscience tout ce qui s’est passé les 30 et 31 octobre. il aurait fallu que vous ne souteniez pas ce projet et vous seriez parmi les héros. Dommage. bande de maudits !!! le vieux doit se mettre à tourner comme les aiguilles d’une montre dans sa tombe, lui qui était si fier du RDA. Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:56, par Barabara Diandé
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Vous demandez padon au peuple. Mais que disent vos sages qui se sont réunis justes avant l’orchestration de ce sinique sénario catastrophe et qui ont voulu nous nous donner une leçon de sagesse ? Repassez les images et les paroles qu’ils ont prononcé à la télé à l’issue de leur rencontre de Fada. Et que dire de l’intervention arrogante de Assimi KOUANDA lorsqu’il vous a dit à la télé : ’’MERCI ADF !’’, avec un sourire narquois et de vainqueur ?
    Non c’est trop facile. Et si votre aventure machiavélique avait passé, que serions-nous devenus, nous peuple qui s’est levé contre votre imposture ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 09:58, par vérité no1
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    @Le Sage, quand un homme offense son semblable par un mal objectif, il doit reconnaître le mal qu’il a causé et réparer ce qui est réparable. Certaines horreurs commises par l’ ADF/RDA font de ce parti, un monstre ne méritant pas la réintégration parmi nous. Celui qui offense par ignorance doit s’ouvrir à l’éducation et se libérer des ténèbres mentales qui l’ont fait malfaiteur comme cela se passe aux USA où le malfaiteur doit prendre des cours. Dans notre cas, Gilbert n’a pas agit par ignorance dans la mesure où il est doctorant en droit. Il a tout simplement refusé de prendre conscience de l’enjeu qui tournait autour de l’article 37 en faisant souffrir les Burkinabè par un comportement ténébreux arrosé d’un egotisme arrogant. Pardonner, du point de vue du peuple ne doit jamais être compulsif ni veulerie car l’ADF/RDA devrait obtenir ce pardon selon des promesses de changement or ce même parti a prouvé que l’on ne peut pas compter sur lui. Le peuple ne veut plus être blessé une seconde fois. Nous sommes toujours d’accord qu’en spiritualité, il faut savoir se défaire de tout sentiment négatif à son endroit, en faisant confiance à la justice divine qui ne saurait ne pas sévir contre les esprits dénaturés, encrassés dans l’orgueil de leur salissure malfaisant mais nous restons tout de même fermes quand au refus d’accorder notre pardon à l’ADF/RDA !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 10:08, par OUATTARA Balli
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’ADF/RDA a oublié qu’il a même enfreint à trois des valeurs universelles à mon avis qu’il a cité plus haut, qui sont la paix, la justice, la liberté et l’égalité. La paix, aucun peuple ne peut être en paix avec une gouvernance à vie ! La justice, pas de justice avec un président avec des mandats ininterrompus (ex. 27 ans de règne) !, l’égalité, pas d’égalité pour un président qui gouverne à vie. On peut pardonner, mais qu’il dise la vérité avant le pardon. Pourquoi l’ADF a-t-il changé de bord ?.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 10:10, par Paul Ferane
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    NOUS DEMANDONS PARDON A L ’ADF RDA DE SE RETIRER DE LA SCENE POLITIQUE POUR QUE NOUS PUISSIONS NOUS RECONCILIER ET ORGANISER NOTRE VIE POLITIQUE.C EST AU NOM DE DIEU QUE NOUS DEMANDONS PARDON A GILBERT NOEL OUEDRAOGO ET A SES MILITANTS DE NE PAS CONTINUER A NOUS FAIRE PLEURER CAR NOUS AVONS BEAUCOUP SUBI NOS COEURS MEURTRIS ET NOTRE CONSCIENCE CHOQUEE. NOUS LEUR DEMANDONS PARDON DE FAIRE A CAUSE DE DIEU ET NOUS LAISSER MENER NOTRE VIE COMME DIEU L ’A SUGGERE.LA DEMISSION EST LE PLUS GRAND SIGNE DE LA REPENTANCE. ON NE SE REPENT PAS EN CONTINUANT LA MEME CHOSE. GILBERT NOEL OEUDRAOGO PARDON .NOUS ACCEPTONS TON PARDON DE QUITTER AVEC TA TROUPE NOS VIES A JAMAIS

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 10:47
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    L’essentiel, nous a dit le 304 ème intervenant, Le Sage, c’est de demander pardon. Si, si, si celui à qui le pardon a été adressé ne l’accepte pas, libre à lui. Donc le débat est maintenant clos. Justement le pardon est demandé pour les martyrs, les proches et leurs familles. Personnellement, je fus touché par la mort d’un ami très proche. Mais je suis prêt à pardonner parce que je considère que ce pardon est sincère. Je voudrais à ce titre que Christine nous donne le verset de la bible qui dit que le péché intentionnel n’est pas pardonnable. Encore que si Gilbert savait que la situation serait devenu "cailloux" de GBAGBO, il n’aurait jamais accepté une telle situation.
    J’attends que Christine nous donne à tous ce verset et si elle ne le fait pas c’est un parjure dont elle sera elle-même pardonné par moi et par Dieu ainsi que la foultitude des internautes de bonne foi. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 10:54
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est qui ce monsieur Paul Ferane, vous êtes vraiment burkinabè ? J’en doute très fortement parce que le burkinabè est habile au pardon et à la réconciliation inclusive de tous ses fils et filles de notre beau pays. Vous êtes, à ce rythme là, et à vous lire, pire que Blaise Compaoré et ses sous-fifres qui au moins laissaient l’opposition politique respirer. Arrêtez de vous prendre pour ce que vous n’êtes pas et surtout qui êtes-vous pour solliciter le retrait de l’ADF/RDA de la vie politique parce qu’elle a commis cette erreur politique ? Moi, je vous dis si vous voulez continuer à pleurer, libre à vous. L’ADF/RDA vous renouvelle à titre personnel son pardon et si vous connaissez Dieu, vous ne pouvez refuser ce pardon. Faites pardon, m. Paul FERANE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 11:00, par fabio kassa
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    j’immagine que si la modification de l’article 37 avait eu lieu,cette conference de demande de pardon n’allait pas avoir lieu ??? Ne prenez pas les gens comme des idiots. je penses que c’est mieux que vous vous eclipsez pour au moins esperer garder votre salle dignité.

    Avec ce nouveau Burkina des partis comme le votre que l’on peut qualifier de ..PARTI PARASITE.. doit disparaitre pour vraie emmergence. Faites ca au moins pour vous faire pardonnez dans le futur. Qu’est ce que vous en pensez ADF-RDA ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 11:08, par Alassane
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Ce que je n’ai pas compris est comment un parti qui veut conquérir le pouvoir d’État doit vouloir accorder 15 ans à un président qui a déjà fait 27 ans au pouvoir ? Quand même !!!!.
    Si l’ADF –RDA a pris de l’argent pour soutenir la révision de l’article 37, qu’il le remette rapidement aux nouvelles autorités. REN-LAC voyez comment faire car l’ADF-RDA a dû être corrompu ? Le délit de corruption ne s’applique pas seulement aux individus mais aussi aux partis politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 11:11, par SHJFA
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    j’immagine que si la modification de l’article 37 avait eu lieu,cette conference de demande de pardon n’allait pas avoir lieu ??? Ne prenez pas les gens comme des idiots. je penses que c’est mieux que vous vous eclipsez pour au moins esperer garder votre salle dignité.

    Avec ce nouveau Burkina des partis comme le votre que l’on peut qualifier de ..PARTI PARASITE.. doit disparaitre pour vraie emmergence. Faites ca au moins pour vous faire pardonnez dans le futur. Qu’est ce que vous en pensez ADF-RDA ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 11:43, par Le Vigilent
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Apres une rencontre avec le président de l’UPC, Gilbert Noel Ouédraogo avait déclaré que l’ADF-RDA est faiseur de roi et d’ajouter que la décision de son parti dépendra de je ne sais plus quoi. Les internautes avaient alors émis des inquiétudes quant a une éventuelle trahison de la lutte du peuple par l’ADF-RDA pour des intérêts bassement matériels. Oui, les responsables de l’ADF-RDA n’ont pas hésité a vendre les élus du parti a Blaise Compaoré comme des esclaves et contre des espèces sonnantes et trébuchantes et promesses de postes ministériels, trahissant ainsi la confiance des électeurs et la lutte du peuple souverain pour une démocratie véritable dans notre pays.
    Fort heureusement, le ciel a rendu justice au peuple souverain du Burkina Faso. Le corrupteur en chef a pris la clé des champs et les corrompus se morfondent en excuses et demandent pardon pendant que leur chef de file se terre dans une cachette comme un brigand recherché par la police. Moralité, l’ADF-RDA a effectivement fait de Blaise Compaoré le ROI DES FUYARDS et devrait logiquement le rejoindre dans son retranchement pour l’accompagner dans la mise en œuvre de son programme politique comme il n’a eu de cesse de le faire depuis 2005.
    C’est peut-être en signe de reconnaissance a Blaise Compaoré, qui lui donné sur un plateau d’argent la direction de l’ADF-RDA qu’il a retirée des mains de Herman Yaméogo, que Gilbert Noel Ouédraogo se croit obligé de soutenir toutes les forfaitures du premier cité.
    Honte a ces brigands et traitres gloutons de l’ADF-RDA !!! Bande d’indignes et d’incapables !
    Gloire éternelle aux martyrs d’octobre 2014 et au peuple souverain du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 11:44, par #BlackBird
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    C’est trop facile ça ! Assumez vos actes. Et puis on veut voir des actions concrètes. Je suis étonné que depuis là, Gilbert n’ai pas démissionné de son poste de président de l’ADF RDA, on bien il est président à vie comme son défunt père (qu’il repose en paix) ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 12:06, par Wattson
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Gilbert OUEDRAOGO, en allant vendre son âme et l’âme de l’ADF-RDA au CDP et à Blaise Compaoré a dit publiquement sur la voix des ondes à CEUX qui se battaient CONTRE la modification de l’article 37 : "Je n’ai pas de leçon à recevoir de qui que ce soit". Alors, nous aussi, nous n’avons pas besoin de leur "RAPACITE". Avant de demander un simulacre de "pardon" repentez-vous sérieusement Me Gilbert et dites au peuple combien de francs Blaise vous a donné afin de trahir impitoyablement le peuple ? Combien de postes ministériels on vous a promis après le vote du 30 Octobre ? Primature ? A Fada, vos SAGES vous ont mêmes demandés d’entrer dans le prochain gouvernement d’ouverture ? Vous avez dit que vos préoccupations ont été prises en compte par le CDP en ce qui concerne l’alternance par le "pseudo projet de révision de l’article 37". Un adage dit qu’il n’y a pas de honte le jour de l’accouchement. Si vous vous repentez sérieusement le peuple vous pardonnera et Dieu l’acceptera. SINON, taisez-vous Me Gilbert à JAMAIS. Etes-vous toujours candidat en 2015, face à Blaise Compaoré, comme vous l’avez déclaré haut et fort ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 15:02
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tout ceci pour dire que l’ADF-RDA a toujours œuvré pour les valeurs universelles que sont la Paix, la Justice, la Liberté et l’Égalité.
    Laquelle de ces valeurs promeut le fait de soutenir un projet aussi funeste et assassin que celui de la modification de l’article 37 pour permettre a un individu qui avait déjà totalisé 27 ans à la tête du pays d’en bénéficier de 15 autres. Ça c’est pire que se foutre des gens. S’il ne tenait qu’à moi, ce parti, le CDP et tous les partillons membre du FRONT DE LA HONTE seraient tous suspendus pour 15 ans , l’équivalent du bonus qu’ils tenaient tous tant à accordé à blaise compaoré à la tête du pays.
    Si Blaise ne peut pas vivre comme simple citoyen, il n’a qu’à se pendre à présent on va voir.
    Tout ce gâchis juste parce que quelqu’un voulait demeurer éternellement président. C’est trop idiot quoi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 15:36, par ASSS
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Chez nous les Mossi, on banni les "Tampiri" les criminels, les prostitué et même leur géniteurs ; De la même manière nous bannissons ce parti maudit et ses dirigeants corrompus
    On ne pardonne pas une faute intentionnelle.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 17:19, par Yirimonla
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    En toute sincerité je crois que votre pardon sera valide si toute fois vous vous passez des élections de 2015.Surtout ne vous affichez pas durant ces moments là sinon,à mon sens,ça sera de la provocation.Quand votre président disait en substance que personne n’a de leçon à donner à votre parti (que je n’ose pas prononcer le nom) vous étiez où ?Réponse s’il vous plait.Sincèrement on vous pardonnera si vous vous taisiez durant la transition pour qu’on puisse digérer la mort de nos martyrs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2014 à 19:31
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Tout ceci pour dire que l’ADF-RDA a toujours œuvré pour les valeurs universelles que sont la Paix, la Justice, la Liberté et l’Égalité.
    Laquelle de ces valeurs promeut le fait de soutenir un projet aussi funeste et assassin que celui de la modification de l’article 37 pour permettre a un individu qui avait déjà totalisé 27 ans à la tête du pays d’en bénéficier de 15 autres. Ça c’est pire que se foutre des gens. S’il ne tenait qu’à moi, ce parti, le CDP et tous les partillons membre du FRONT DE LA HONTE seraient tous suspendus pour 15 ans , l’équivalent du bonus qu’ils tenaient tous tant à accordé à blaise compaoré à la tête du pays.
    Si Blaise ne peut pas vivre comme simple citoyen, il n’a qu’à se pendre à présent on va voir.
    Tout ce gâchis juste parce que quelqu’un voulait demeurer éternellement président. C’est trop idiot quoi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 19:55
    En réponse à : Insurrection populaire au Burkina : L’ADF-RDA demande pardon

    Arrêtez chers frères et soeurs de vilipender l’ADF/RDA et regardez en face l’avenir du pays. Si on doit rechercher tous ceux qui n’ont jamais collaboré à l’administration de Blaise Compaoré depuis 27 ans, ni à son projet de loi bidon qui l’a chassé du pouvoir, autant confier la gestion du pouvoir d’Etat à nos vaillants paysans de la campagne ou aux mécaniciens de quartier sans aucun mépris pour ces catégories-là qui n’ont jamais exercé le pouvoir. Qui, je dis bien QUI, de près ou de loin, n’a pas participé ou collaboré au pouvoir de Blaise COMPAORE ou séduit par la limitation des mandats présidentiels du projet de loi ?

    - 1. Luc Marius IBRIGA a même participé à des conférences à la demande du CDP et payé chèrement par ce même CDP à Bobo et à Ouaga. On peut ressortir les archives sonores et les bandes vidéo en cas de contestation quelconque.

    - 2. Même chose pour Monsieur LOADA, dans le cadre du Centre Pour la Gouvernance Démocratique.

    - Donc que chacun de nous arrête de dire que telle personne ou telle personne n’est pas qualifiée pour servir notre pays parce qu’il a, à un moment donné de sa vie professionnelle soutenu directement ou indirectement ce projet de loi "bâtard" et "sorcier" qui a emporté le régime de Blaise Compaoré et une trentaine de nos martyrs.
    Il faut donc avoir le courage de regarder de l’avant et, surtout, de laisser les autorités de la transition travailler en toute sérénité sans vouloir qu’un parti indexé du doigt disparaisse de la scène politique de notre beau pays. Le Sage.

    - 

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés