Transition politique : Les Ouagalais donnent leur avis sur le choix du Président Michel Kafando

mardi 18 novembre 2014 à 01h37min

Michel Kafando, voilà l’homme qui va présider désormais la transition politique au Burkina Faso et ce en attendant les élections présidentielles de novembre 2015. Au lendemain de sa désignation, nous avons tendu notre micro à des Ouagalais afin de recueillir leurs avis sur l’homme. A la question Michel Kafando est-il l’homme de la situation ? Le constat : nos interviewés ne le connaissent pas. Cependant, des attentes, il en existe à l’endroit du nouveau président de la transition burkinabè.

Transition politique : Les Ouagalais donnent leur avis sur le choix du  Président Michel Kafando

Mme Zida
Je ne le connais pas très bien. Mais, étant donné qu’il est une personne âgée et que l’âge c’est la sagesse je suppose qu’il pourra nous mener à bon port. En tous cas j’ai confiance en lui. En ce qui concerne mes attentes, je souhaite qu’il s’occupe de nous les femmes. C’est vrai qu’il est là pour un an, mais qu’il s’intéresse à la question de parité en attendant 2015.

Rodophe Soudré

Pour le moment c’est l’homme qu’il nous faut. Il a été choisi sur la logique de la volonté de tout le monde. Il y a par exemple le fait que ce soit un civil déjà. En plus, il y aura des gens autour de lui pour l’accompagner. Là aussi c’est important. Et au vu même du mode de vote [ndlr l’unanimité du collège de désignation composé des politiques, la société civile et les religieux et coutumiers] il est le candidat consensuel. Du point de vue de ses expériences, cela est appréciable aussi. Il a été ministre et à traverser tous les régimes politiques au Burkina Faso de Saye Zerbo à Blaise Compaoré. On peut lui accorder le bénéfice du doute en attendant de le voir dans la pratique. Je pense que notre train n’est pas d’abord sur les rails et il faut une personne pétrie d’expériences comme lui, pour remettre le train sur les rails de la démocratie. On a eu plus que ce qu’on demandait. Alors ne demandons pas d’avantage. Soyons patients seulement en attendant les élections de 2015.

Kalmogo Jean Marie
Son arrivée pourra contribuer à calmer la situation que nous vivons. Je ne le connais pas mais à écouter les gens à la radio, il a beaucoup d’expérience. Je pense que c’est l’homme qu’il nous faut et qu’il pourra bien maîtriser la situation et comprendre les jeunes qui ne veulent que le changement.

M. Daouda
Je suis d’accord pour le choix du président de la transition. Je suis même très content. C’est un nouveau Président et je ne pense pas qu’il veuille continuer la politique du régime précèdent. Nous attendons de lui seulement qu’il fasse justice pour tous les crimes commis.

Ouédraogo Salif
Tout d’abord il faut féliciter le colonel Zida. L’honneur qu’il a eu durant ces quelques jours Blaise Compaoré ne l’a pas eu en 27 ans de pouvoir. Après Thomas Sankara c’est Zida qui a eu un tel grand honneur de diriger le pays. Pour le Président de transition, nous voulons tout simplement la justice sur les crimes depuis Thomas Sankara jusqu’à nos jours. Bonne chance à lui.

Victor Sawadogo
J’ai appris la nouvelle ce matin. Je ne connais pas le nouveau Président mais je souhaite que pour une bonne transition en tous cas, qu’il soit vraiment l’homme de la situation. Je lui souhaite bonne chance. Qu’il ne fasse pas comme son prédécesseur et tout se passera bien. La priorité aujourd’hui c’est d’avoir une bonne transition et d’effacer la peur dans le cœur des Burkinabè.

Issa Ouédraogo
Si ce n’est pas aujourd’hui je ne le connaissais pas auparavant. Ce matin j’ai écouté Ablassé Ouédraogo qui disait que c’est l’homme idéal pour la transition. Il pourra faire notre affaire en ce qui concerne la transition. Ceux qui l’on voté sont des intellectuels et s’ils ont pu apprécier ses compétences pour notre transition, nous ne pouvons que lui souhaiter bon vent. Qu’il travaille à mériter notre confiance et qu’il y ait le changement. Nous ne voulons plus du mode de gouvernance de son prédécesseur. On veut la liberté de s’exprimer et la justice sociale. Avant le pauvre ne pouvait rien dire ici. Le pauvre n’avait pas de soutien c’est toujours les mêmes riches qui reçoivent les financements pour travailler et qui demeuraient les seuls maîtres des pauvres. Que le Président n’oublie pas ce pourquoi nous sommes descendus dans les rues. Que Dieu lui donne force et courage pour mener la transition. Que tout au long de son temps à passer à la tête de la transition qu’on ait un bon résultat.

Ahmed Ouédraogo
C’est bien qu’on ait pu trouver quelqu’un pour être président de la transition. Seulement, qu’il n’oublie pas que c’est le peuple qui a pris le pouvoir dans la rue. Il n’a qu’à bien travailler pour satisfaire ce même peuple. C’est à lui maintenant de voir comment gérer la situation pour que la population soit contente. Qu’il prenne ses responsabilités et bien gérer les affaires pour que le pays avance plus. C’est par ce que l’ancien président a voulu trop bouffer que la population l’a fait partir. Maintenant, tous les burkinabè sont mobilisés et on sait que le pouvoir appartient au peuple. Aucun président ne pourra nous tromper encore. Nous lui souhaitons de bien gérer les affaires jusqu’en 2015 mais pas trop de dégâts par ce qu’on ne veut plus faire partir un autre président de la même manière. Rires. Bonne Chance au Président de transition. Nous remercions tous les hommes politiques et surtout le Balai citoyen, qui étaient à nos côtés durant cette insurrection.

Micro trottoir réalisé par Balguissa Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • C’est un messieur pas trés connu par lafranche jeune à mon avis mais cela n’est pas un inconvenient car on lui connait d’homme de la situation. Vivement qu’il conduit ce beau pays dans la paix tout en s’attaquant aux maux et difficultés des Burkinabés. Je tire mon chapeau à tous les forces vives et forces de défense qui ont mis au point la charte de la transition

  • Je vis aux ETATS UNIS et je connais son Excellence Michel Kafando comme un homme de principe,par sa rigueur dans le travail ,dans sa vie de tous les jours ,mais aussi et surtout par son integrite, et permettez moi de lui transmettre mes felicitations et lui souhaiter une bonne chance dans la conduite de cette transition pour le bohneur du peuple Burkinabe.

  • Ravi du résultat car le pays à besoin de poursuivre ces actions de développement.
    Je pense que notre président par intérim fera ce qu’il peut faire. Quant à nous les burkinabè, sachons tous que nous avons l’obligation de changer aussi de mentalité et de comportement car c’est ce que nous avons souhaiter pour le changement.
    Aujourd’hui nous nous sentons libérer. La vraie démocratie passe par un changement à toute les niveaux. Je crois également que si nous, citoyen Burkinabè démontre à nos gouvernants que si tu ne fais pas ce que nous souhaitons , tu sera vaincu au prochaine élection.
    Nous ne voulons pas d’homme politique égoïste.
    Nous avons besoin des hommes d’états pour valoriser le Faso !
    Bonne chance au nouveau Président ;
    Que Dieu benis le Burkina Faso !

  • Personnellement, j’aurai voulu avoir un président qui n’a jamais travaillé avec Blaise Compaoré depuis le 15 octobre 1987. Si j’avais eu un tel président, je serai tellement satisfait que je n’aurai pas pu le critiquer ou mettre une pression quelconque sur lui. Comme je n’ai pas eu ce type de président, eh bien, je serai exigent envers Michel. Michel met toi au travail et prouve nous que tu es l’homme qu’il nous fallait. j’en doute encore. Prouve moi que j’ai tord.

  • Africaines et Africains du Burkina ! Toute mon admiration...Puissiez-vous être un modèle de maturité pour les peuples d’ Afrique ! Tous mes meilleurs voeux vous accompagnent dans cette transition !
    Jean-Pierre Dusoulier / de Belgique

  • je pense que c’est un bon choix ! je ne peux que le souhaité bonne chance et surtout du courage car nous avons besoin de sentir le changement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés