Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

samedi 20 septembre 2014 à 13h28min

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) poursuit sa ronde des partis politiques. Roch Marc Christian Kaboré et ses camarades étaient ce 19 septembre 2014 au siège de l’Alliance pour la démocratie et fédération-Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA). Officiellement, il s’agissait d’une visite de courtoisie, mais les deux partis ont également échangé sur la situation politique nationale. Et, ils semblent avoir le même point de vue sur la question de l’article 37 de la Constitution.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

C’est connu, le parti de l’éléphant fait partie de la majorité présidentielle depuis plusieurs années. Qu’à cela ne tienne, « le MPP étant une création récente, il était tout à fait normal que nous venions rendre cette visite de courtoisie et de travail à l’ADF-RDA », a précisé d’emblée le président du MPP, Roch Marc Christian Kaboré dont le parti est dans l’opposition. Cette rencontre permet de « montrer à la face du monde qu’aujourd’hui, notre intérêt c’est de faire en sorte que les partis puissent se parler, qu’on soit de l’opposition ou de la majorité. C’est parce qu’on peut parler ensemble, qu’on peut chercher des solutions qui vont dans le sens de la paix sociale au Burkina Faso », a-t-il poursuivi.

Les deux partis d’accord sur la limitation des mandats

Abordant l’actualité politique nationale, Roch Marc Christian Kaboré et ses camarades n’ont pas manqué de saluer la position du parti de l’éléphant sur la question de la limitation des mandats présidentiels. Bien que ce parti historique fasse partie de la majorité présidentielle, il a toujours exprimé des réticences en ce qui concerne la modification de l’article 37 de la Constitution. « Ils ont confirmé leur position sur cette question. Nous ne pouvons que saluer ce positionnement », s’est réjoui le président du MPP. Une position à laquelle son parti a adhéré dès sa création en janvier 2014. Rendant la politesse à l’hôte du jour, Gilbert Noël Ouédraogo, le président de l’ADF-RDA déclare : « nous apprécions aussi le fait que le MPP ait salué l’action de l’ADF-RDA dans le cadre des positions que nous avons sur la limitation des mandats présidentiels ».
Au MPP, on estime qu’il est temps d’arrêter les tergiversations sur la modification de l’article 37. « Il faut appliquer les textes tels qu’ils sont si non on ne finira jamais de modifier la Constitution et de créer une insécurité constitutionnelle dans notre pays », a lancé le président du MPP.

L’appel des 81 députés est « sans objet »

Réagissant sur l’appel d’un groupe de 81 députés au chef de l’Etat à convoquer le référendum en vue de la modification de l’article 37 de la Constitution, Roch Marc Christian Kaboré estime qu’il est sans objet. « Il ne respecte aucune procédure parlementaire. Je pense que cet appel ne donnera aucun effet et aucune suite », soutient-il.
Faut-il le noter, les députés de l’ADF-RDA ne sont pas signataires de cet appel. L’ADF-RDA en tant que parti a été informé après que l’initiative ait été rendue publique et connue par tous, à en croire le président du parti de l’éléphant. Gilbert Noël Ouédraogo invite à ne pas perdre de vue les ensembles constitutionnels reconnus (majorité, opposition). Il estime que ce groupe de députés n’est qu’un ensemble ponctuel non reconnu par la constitution.


L’ADF-RDA, le faiseur de roi ?

L’ADF-RDA, avec ses 18 députés à l’Assemblée nationale semble être le faiseur de roi en ce moment d’effervescence politique. Le président de ce parti soutient que pour l’ADF-RDA, il ne s’agit pas de faire gagner un camp ou l’autre, mais d’arriver à trouver un compromis national qui bénéficie au Burkina Faso et que la victoire soit celle du Burkina Faso. Qu’à cela ne tienne, il reconnait que le camp auquel ils se rallieraient seront les grands gagnants, soit pour modifier la Constitution pour les uns ou déposer une motion de censure contre le gouvernement pour les autres.
« Vous savez qu’il y a 127 députés à l’Assemblée nationale. Vous savez que pour modifier la constitution, il faut ¾ des députés et vous savez qu’avec les 18 députés de l’ADF-RDA, si les 81 de la mouvance sont confirmés, il y a une possibilité de modification constitutionnelle. Vous savez également que pour déposer une motion de censure, il faut 1/3 des membres du parlement, soit 43 députés. L’opposition actuelle en a 29. Donc, l’opposition actuelle a besoin de 14 députés pour déposer une motion de censure contre le gouvernement en place. A vous d’apprécier quel est le rôle que peut jouer l’ADF-RDA dans les différents cas de figures », explique Gilbert Ouédraogo. En tous les cas, l’ADF-RDA jouera sa partition, a laissé entendre son président.
Les deux partis se sont séparés après une heure de discussions, tout en promettant de garder un contact d’échanges sur la situation nationale et sur les préoccupations des Burkinabè, dès que nécessaire.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 septembre 2014 à 14:18, par Naaba Guesbé
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    L’ADF-RDA a intérêt à choisir le bon camp ! De toutes les façons, la sanction tombera pour les votes à venir !
    Vive la le Peuple intègre du Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:22, par enfant du peuple
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    ils ont recommencer les tourner a sans tête,dans les début ils ne se posaient pas la question su le RDA et maintenant les voila qui se trouve la derrière eux par ce que ils ont tout simplement essayer de le stimuler pour voir comment ils vont réagir...
    mais le référendum va les décourager ces gars,

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:28, par zena zena
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Présentement le MPP ne sait plus sur quel pied danser,il se promène de case en case dans le soucis d’avoir de partenaire politique,il oublis pendant ce temps que la machine du referendum est démarré et rien ne pourra l’arrêter même une coalition !je veux qu’on laisse la liberté aux Burkinabés de choisir leurs destins par la voie du referendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:37, par yeux ouvert
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Je connais ce garçon c’est un jeune travailleur,il a toujours été pour la paix !je suis prêt a donner ma tête a couper qu’il agira de tel sorte a préserver la paix !la balle est dans son camp actuellement tous les burkinabés ont les yeux rivés sur lui !je sais qu’il dira OUI au referendum pour mieux consolider la paix,car c’est un vrais patriote.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 14:51, par le sultant
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    CE parti de l’ADF RDA a toujours été du côté de Blaise,et nous savons qu’il le feront présentement surtout que nous sommes dans une situation drastique,dans la quelle ce parti ne pourrait resté indifférent !nous savons qu’ils sont pour le referendum et nous attendons qu’ils prêtent mains fortes au tout puissant CDP !vive le le CDP

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:00, par boniface
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    ça prouve que ce parlement ne vote pas une loi par sa pertinence mais plutôt par son origine (opposition ou majorité).

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:04, par Koumbem Tipousga
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Bonjour.

    L’ADF doit cesser de faire languir les gens avec ses histoires de nous sommes les faiseurs de roi. Choisissez votre camp pour que l’on en finisse. Si vous hésitez à choisir, c’est que vous n’êtes assez convaincus et vous attendez que des arguments de part et d’autres vous fassent décider. Si vous ne voulez pas la modification, pourquoi les gens marchent contre cela, et vous ne participez pas ? L’ADF va perdre le peu d’estime que les gens ont pour elle si elle ne fait pas attention.

    On est fatigué des louvoiements.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:05, par zena zena
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    C’est sure que d’ici les membres de l’opposition vont plaindre,et seront très étonné de savoir et de comprendre que l’ADF RDA se rallie et lance l’assaut du referendum !cela c’est dans un passé pro

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:34, par enfant du peuple
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    ouvrez bien les yeux chers burkinabe.car la question actuelle ne se trouve pas dans les rencontre mais plutot dans la bouche des citoyens burkinabes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:37, par trankil
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    c’est claire,
    le mercato politique est ouvert. l’ADF se vendra au plus offrant. on voit vert ou ils vont aller.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 15:41, par ADAMA
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    le dialogue est toujours bon !

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 16:21
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Les propos de ce fils à papa me laisse perplexe.Toujours à louvoyer.De quel compromis national,il parle encore ?Nous ne devons pas passer notre temps à faire des compromissions pour le seul Blaise et son clan car il savait très bien que son mandat finissait en novembre 2015 mais comme il a toujours compter sur des louvoyeurs comme toi,c’est pour cela il est là depuis 27 ans maintenant et il compte y rester jusqu’à sa mort grace toujours à des vendus comme toi.Alors au lieu de te prendre pour un faiseur de roi avec tes pauvres 18 députés qui fondront à la prochaine législature parceque le MPP te prendra au moins 8,dis-nous en langage clair la position de ton parti.Marre de ces politichiens.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 18:03, par oued.ar
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    allons au referendum pour tancher

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 18:07
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Félicitations à l’ADF-RDA qui a su rester constant dans sa position depuis le CCRP,alors que certains partis,aujourd’hui membre du Front"républicain"ont évolué depuis,le peuple vous le revaudra !!

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2014 à 19:29
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Honorable député et Maire de la cité de Naba Kango, la responsabilité devant l’histoire est grande et décisive. Celui qui a la possibilité de faire le Bien et qui ne le fait pas rendra compte un jour ou l’autre. Saisi donc cette opportunité !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 00:46, par Le Sage.
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Mon très Cher Gilbert,
    Je salue hautement ton analyse politique et ta clairvoyance légendaire. L’ADF/RDA peut faire basculer la situation politique dans un sens ou dans l’autre. Le CDP ne semble pas avoir compris, et ce, depuis belle lurette une telle situation et semble être aveuglé et omnibulé par la conservation du pouvoir. Tous les Présidents africains qui se sont opposés aux USA ont payé cash cette opposition, de Sadam Hussein à Kadhafi en passant par Gbagbo et Jonas savimbi.
    Donc, on attend de voir ce que le DIALOGUE direct avec le Président du Faso va pondre.
    En attendant, garde ton calme et ta sérénité légendaire car toutes les grandes nations ont les yeux rivés sur notre pays. La levée du verrou du mandat présidentiel limitant à deux (art. 37) est intouchable par opportunité politique. Enfin, je soumets à la sagacité des dirigeants de l’ADF/RDA le sujet suivant : Engagement politique : opportunités ou convictions ? L.adf/RDA restera un parti de conviction.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 01:12, par Le martyr du Ioba
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Belle initiative des leaders des deux partis . Mais de grâce , militants de l’ADF ne changez pas d’avis au cours de cette lutte pour la limitation des mandats . Ayez un langage clair et rassurant parce que lorsque le président de votre parti affirme que l ’ADF peut faire gagner chacun des deux camps est-ce à dire que c’est du côté du plus offrant que vous allez vous pencher ? Voilà la question . Et en attendant l’ADF sera t-il au rdv la matinée du 23 septembre 2014 à l’appel du locataire de Kosyam ? Si oui dans quel camp va t-il se positionner ?
    Leaders du MPP faîtes attention aux faits et propos des leaders des partis auxquels vous rendez visite . Ne négligez aucun détail qui puisse nous être fatal. De toute façon vous êtes pétris d’expérience et rien ne saurait vous échapper .
    TCHOCO TCHOCO ! LE MPP VAINCRA

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 01:55, par L
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Jouer votre partition

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 02:30, par Le Vigilent
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Ca sent l’équilibrisme de la part du président de l’ADF-RDA. Ainsi donc, l’ADF-RDA pourrait pencher pour le camp des référenciâtes pour modifier l’article 37 si les dirigeants de ce parti y trouvent leur compte ? En tout cas le discours de Me Gilbert Ouédraogo est plus que flou et peu rassurant, je dirais même inquiétant.
    Dans la vie il faut savoir faire les bons choix même au prix d’énormes sacrifices.
    Je me rappelle bien les déclarations du député Tiemtore qui avait soutenu que l’ADF est opposé a la modification de l’article 37 et qu’a son avis le referendum est inopportun. Que le président du même parti dise que son cœur balance entre modification et non modification, allez y comprendre. Il faut qu’il fasse attention pour ne pas connaître le même sort que Me Herman Yameogo. Le peuple a horreur des dirigeants qui ont l’art de les mener en bateau.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 07:17, par lechris
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    L’adf rda va jouer au cameleon

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 08:41, par bill francoya
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Attention l’ADF RDA doit tenir sa parole et rester ferme sur sa position de refus de l’organisation d’un referendum et la modifícation de l’article37. A l’opposition de rester vigilante et n’est pas tomber dans un piege

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 09:53, par youssie
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Que le bien être du peuple guide nos leaders politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 10:44, par oued.ar
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Au responsable de l ADF RDA,beaucoup de burknabé comme moi savons le passé, ses hommes qui sont venu vous voir pour certaines choses concernant le pays, soyez tres vigilant et mefiez vous de ces hommes,vous etes le deuxieme force du pays,choisissez vos camp car il est temp de voir la realité en face,blaise a fait pour se pays et continue de faire pour que nous soyons une nation forte,le senat et autres,vous etes l arbitre et optez pour le referedum, ses hommes qui sont venu vous voir sont pas dignes de confiance, celui qui trahi une fois trahira encore et encore,ils ont trahi le president,le cdp et le peuple,c est vrai que le president a duré au pouvoir mais c est pour le bien du peuple qu il est encore la,le pays a besoin de lui,son courage,sa bravour et son dynamisme est a salué pour un pays qui n a pas assez de resources,vous de l ADF RDA, vous aviez travaillé avec lui et du fond du coeur vous savez comment il est pour un burkina emergent.
    ouvrez les yeux et ne vous melangez pas du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 10:47, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    @ "Vigilant",avez vous vraiment lu /compris l article ? Mr Gilbert n a jamais dit que son "coeur balance" (ne lui faites pas dire ce qu il n a jamais dit) mais répondait à une question ,à savoir si l adf/rda est-il faiseur de roi ? Pour lui ,il ne s agit pas de faire gagner un camp ou l autre (...) même si en se ralliant à l un ou l autre ,il serait le grand gagnant,soit pour modifier la constitution pour les uns ou une motion de censure pour les autres et c est un truisme que de le dire,tout le savait déjà.N avez vous d ailleurs pas suivi la sortie du député Yaguibou pas plus tard que la semaine dernière pour réaffirmer l opposition de l adf/rda à la modification de la constitution,alors qu ils venaient d etre approchés par les députés cdpistes á cet effet ? Parlait-il à son nom propre ou au nom du parti pensez vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 10:51, par Noyesman
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Le ramdam politique est à la croisée des chemins et impose des choix stratégiques aux acteurs. Bien qu’appartenant à la majorité, l’ADF-RDA a gardé il faut le reconnaître une constance par rapport à l’article 37. Cela lui confère aujourd’hui une position privilégiée dans le débat politique, c’est tout à son honneur. Si au sortir des rencontres du 23 septembre 2014, le Président maintenait l’option du référendum, le parti de l’Éléphant se verrait contraint à un choix supplémentaire, celui de monter sur la balance.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 11:05, par Diégou
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Cment un parti qui se dit responsable n’arrive pas à prendre ses responsabilités sur une question épineuse ? ADF-RDA vous attendez de voir les tendances avant de vous pencher encore du coté des victorieux. Tu parles d’un parti politique !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 12:21, par SING
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    De toute façon le danger aujourd’hui c’est pas l’ADF mais l’UPC qui est devenu tout de suite l’ami des députés cdpistes. Pouvons nous comprendre un peu ? et je suis sûr qu’il y a eu deal depuis la visite de courtoisie.Mais de toute façon on t’a à l’œil.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 13:47, par Ka
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Voilà une force a la ressemblance du RDR/PDCI (ADO-Bédié qui se dessine au Burkina, et ce n’est pas trop tôt car la sagesse veut prendre le dessus. Bravo ! Sauf une force politique de ce genre très soudé peut se détacher un jour et faire la différence dans un jeu de politique confuse dont nous assistons. Ce que je sais, les sages d’Ouahigouya, et ceux des mossis du centre, ainsi que la diaspora ont joués et joueront d’avantage dans cette force politique qui mettra à genoux le parti d’un certain amateur Achille Tapsoba qui est le CDP mauvaise génération.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 14:38, par Par la verité
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Laissez moi vous dire qu au Burkina nous avons des cameleons politiques.Il s agit de Me Hermann YAMEOGO et de Gilbert N OUEDRAOGO.Ne comptons pas sur eux.Meme s il le faut,soyons vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 17:04, par Le Vigilent
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Mon cher Tapsoba®(de H). Reconnaissez que dans cet entretien Me Gilbert Ouedraogo n’a pas été clair sur la position de son parti. Je pense qu’a défaut de confirmer les déclarations des députés Tiemtore et Yaguibou, qui ont l’avantage d’être claires et sans aucune ambiguïté, il aurait mieux fait de se passer des commentaires sur la capacité de "faiseur de roi du l’ADF-RDA". Comme vous le dites vous même, cette situation est connu de tous depuis fort longtemps et il n’avait pas besoin de le répéter et surtout pas de cette façon. Vous voyez que ses commentaires ont semé une certaine confusion dans l’esprit de nombreux internautes !? Nombreux sont ceux qui, a tord ou a raison, estiment que l’ADF-RDA joue au caméléon dans le débat politique actuel.
    Vous qui êtes peut-être un de ses proches, dites lui de revoir sa stratégie de communication pour se faire mieux comprendre par tous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 18:05, par PARE
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    AVEC OU SANS ADF RDA LOPOSITION ET LE VRAI PEUPLE GAGNE : pas de referendum pas de modification de larticle 37 ; LA PATRI OU LA MOR NOU VAINCRON !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2014 à 19:03, par Ka
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Voilà une force a la ressemblance du RDR/PDCI (ADO-Bédié qui se dessine au Burkina, et ce n’est pas trop tôt car la sagesse veut prendre le dessus. Bravo ! Sauf une force politique de ce genre très soudé peut se détacher un jour et faire la différence dans un jeu de politique confuse dont nous assistons. Ce que je sais, les sages d’Ouahigouya, et ceux des mossis du centre, ainsi que la diaspora ont joués et joueront d’avantage dans cette force politique qui mettra à genoux le parti d’un certain amateur Achille Tapsoba qui est le CDP mauvaise génération.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 13:42, par Bibèga
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    De toute les façons le dialogue est bien mais il faut que ceux du
    mpp sachent bien une chose,quand le moment viendra l’ADF/RDA
    saura bien sur quels pieds danser.On connait assez les objectifs du
    mpp qui ne vise qu’a basculer le pays dans le chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 17:10, par NE DORS PAS
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Nous l’avons signifier,il faut le reconnaitre et cela c’est sans débat.la question du consultation ne devrait plus susciter un seul bruit maintenant car le peuple est prêt a cet effet nous n’attendons qu’une seule chose la proclamation du referendum !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2014 à 23:06, par Figo
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    Maître OUEDRAOGO est jeune et intelligent. Il sait lire et apprécier les évènements et n’a sûrement pas envie de se suicider politiquement en retournant sa veste. Tous ceux qui crient pour le référendum sont comme les ouailles de Bagbo en son temps. On ne les verra pas quand le Pays réel va déferler dans la rue pour crier leur raz le bol.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre 2014 à 13:22, par panga
    En réponse à : Dialogue politique : Le MPP discute de la situation politique avec l’ADF-RDA

    JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D’AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D’UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C’EST TOUT ! D’AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D’AUTRES N’ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S’IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S’AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L’OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU’ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés