Situation nationale : le Mouvement « ça suffit » fait le point de sa rencontre avec Guillaume Soro

jeudi 28 août 2014 à 17h15min

Une délégation de la Coordination nationale du Mouvement ça suffit a été reçue le 26 Août 2014 à Ouagadougou par le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori SORO. La délégation était composée du Coordonnateur général Aziz SANA, du vice coordonnateur Pascal Tabsoba, du chargé à la formation idéologique Alexis Bazié, et d’un militant Issouf Zoungrana. Cette rencontre fait suite à l’invitation de Son excellence Guillaume SORO après la lettre ouverte que lui avait adressée Aziz SANA en janvier 2014.

Au cours de l’échange, la délégation du Mouvement ça suffit a souligné l’importance d’avoir une alternance dans la paix. En outre, elle a émis sa crainte qu’il y ait rupture du processus démocratique dans notre pays le Burkina Faso. Rupture, qui pourrait avoir des conséquences imprévisibles. Le mouvement a saisi l’occasion pour rappeler les liens fraternels et historiques qui lient la Côte d’ivoire et le Burkina Faso. Les deux territoires formant jadis le même pays.

Son Excellence Guillaume Kigbafori SORO, Président de l’Assemblée nationale de Côte-d’Ivoire, après avoir pris acte de la vision du Mouvement ça suffit pour le Burkina, lui a prodigué des conseils avisés au regard des histoires récentes de la Côte-d’Ivoire et de bien d’autres pays. Il a martelé que ce serait un véritable camouflet tant pour la Côte d’Ivoire que le Burkina Faso de sombrer dans la violence pour des questions qui peuvent être résolues autour d’une table. Il a aussi souligné que la côte d’ivoire, pays frère, en sera pleinement peinée. Enfin, il a partagé les inquiétudes du Mouvement concernant les risques d’une rupture du processus démocratique avec des illustrations.

Au terme d’un échange constructif, la délégation du Mouvement ça suffit a remercié son Excellence pour l’écoute et son entière disponibilité. Elle a sollicité l’apport de la Côte d’ivoire pour une alternance pacifique au Burkina. Par la suite, la délégation a souhaité qu’il transmette à la Côte d’ivoire toute entière notre mémoire pour les fluctueuses collaborations historiques entre nos deux pays.

Le PEUPLE NOTRE FORCE !

Ouagadougou le 27 Août 2014

La délégation

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés