Formation sur la gestion axée sur les résultats : Les praticiens du CHU-YO outillés

mardi 29 juillet 2014 à 21h47min

La Gestion Axée sur les Résultats, (GAR), cette nouvelle méthode de gestion, comporte de nombreux avantages dans l’exécution des projets, programmes. Le CHU-YO, grand établissement de service public, avec les 50 services qui le composent, voudrait expérimenter la mise en œuvre de ce nouvel outil de gestion. A cet effet, les responsables des services cliniques et administratifs, une cinquantaine, ont été formés du 22 au 24 juillet dernier, sur les méthodes de la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Formation sur la gestion axée sur les résultats : Les praticiens du CHU-YO outillés

A l’ouverture de la formation, le directeur général du CHU-YO, Robert Sangaré, a relevé la nécessité pour les responsables de services de soins, de se familiariser avec les termes généralement employés par les gestionnaires de la direction générale. Cela favorise une meilleure communication entre les différents acteurs hospitaliers. En outre, poursuit-il, la GAR ayant montré son efficacité, il faut que le CHU-YO puisse s’en approprier, en commençant par initier tous ceux qui, au sein de l’Etablissement, ont un pouvoir de décision ou sont à des postes de gestion. C’est pourquoi, il a invité les participants à s’inspirer régulièrement des principes de la GAR dans l’élaboration des plans d’action des services.

Pour l’un des formateurs, Abdallah Traoré, la GAR s’est peu à peu imposée aux décideurs comme une nécessité, en termes de recherche du bien-être des administrés, et des bénéficiaires des politiques publiques. A l’origine, cette méthode de gestion et de planification, centrée sur la recherche de la performance et de meilleurs résultats, était l’apanage des entreprises privées et de certains organismes internationaux. Concrètement, la GAR, à une échelle des secteurs d’activité comme la santé, l’éducation, se pose par exemple comme préoccupations de savoir si les chemins empruntés pour résoudre les grandes questions relatives à ces deux secteurs, conviennent et répondent effectivement aux besoins de la population. Cela afin d’y apporter des mesures correctrices, en cas de besoins.

A ce titre, GAR recèle des avantages comparativement à d’autres systèmes de gestion, car elle est fondée sur une démarche participative favorisant implication des publics cibles, au moment de la détermination des objectifs. Etant donné, que personne mieux que ces derniers, ne peut connaître leurs véritables besoins. En plus de cette concertation préalable à toute initiative, la GAR part aussi des résultats attendus, qui sont préétablis après discussion avec les populations. Et enfin, l’on recourt au suivi-évaluation, pour mesurer l’impact des projets, ou recadrer leur mise en œuvre.

Les participants ont eu donc à apprendre les concepts, les différentes étapes méthodologiques, les caractéristiques et principes, et enfin les méthodes de réédition des comptes de la GAR.

A la fin des travaux, le directeur du contrôle interne du CHU-YO, représentant le directeur général, a au nom de ce dernier, adressé ses remerciements et traduit sa satisfaction aux formateurs pour ce partage d’expériences. A l’endroit du personnel formé, il a souhaité que les nouveaux acquis renforcent leurs capacités individuelles et collectives, pouvant se matérialiser par une amélioration des offres de soins aux malades.

Souro SANON

Service Communication du CHU-YO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés