Referendum sur l’article 37 : « Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel » selon Lefaso Autrement

samedi 10 mai 2014 à 00h04min

Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel à la démocratie dont la finalité est de maintenir au pouvoir Blaise COMPAORE et son clan. C’est la consécration de la monarchisation du pouvoir au Burkina Faso.

Referendum sur l’article 37 : « Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel » selon Lefaso Autrement

L’organisation du référendum, qui ne représente pas une solution définitive et surtout pas une priorité dans le contexte actuel du Burkina Faso, engendrera, entre autres :
-  La violation du droit international et le non respect des engagements internationaux pris par le Burkina Faso, notamment :
1. De la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (chapitre VIII, Article 23) de l’Union Africaine (UA) adoptée le 30 janvier 2007 et ratifié par le Burkina le 25 mai 2010.
2. Du protocole A/SP1/12/01 sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance Additionnel au Protocole Relatif au Mécanisme de Prévention, de Gestion, de Règlement des Conflits, de Maintien de la Paix et de la Sécurité de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), adopté le 21 décembre 2001 et ratifié par le Burkina le 9 septembre 2004.

-  La perte de crédibilité et le ternissement de l’image du Burkina Faso à l’extérieur ;
-  L’aggravation de la fracture sociale ;
-  L’augmentation des menaces sur la paix sociale, la cohésion nationale et la stabilité démocratique ;
-  Des dépenses exorbitantes, inutiles et inopportunes.

Dire NON à l’organisation du référendum sur l’article 37, c’est tout simplement respecter notre constitution et nos engagements internationaux et défendre la démocratie et la paix sociale, les intérêts et l’avenir de nos familles et de nos enfants.

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Président

Messages

  • tu na rien dit.on na pas besoin de ses discours unutils .conventions ou protocoles on s’enfou.nous on sait que blaise va partir.ici c’est le peuple qui decide.aretter vos gros français et agir pour le chasser

    • justement c est le peuple qui décide alors allons au référendum !!!vive le référendum !!

    • Toi aussi tu n’a rien dit monsieur Qui,si non nous tous on sait que tôt ou tard Blaise va partir.Tu as bien dit que c’est le peuple qui décide,et bien le peuple a décider de le garder encore car on a besoin de lui.

    • Ce n’est pas la peine d’activer vos machines de fraudes, on ne partira pas au référendum.

    • Tu es déréglé sinon tu n allais pas réclamer la violation des droits cités par le Docteur .

    • "Des dépenses exorbitantes, inutiles et inopportunes"attention a ce que vous dite car ça pourrait être retenu contre toi en cas de cas.Il faut avoir la preuve de ce que l’on avance et ne pas mettre a dire des sottises parce que tout simplement on veut parvenir au pouvoir.

    • Tu nous apprend rien monsieur le professeur Ablasse Ouedraogo,s’il venait que lors d’un discours tu affirme le genre de propos que vous tenez et que l’on demande de te justifier que va t-il leur dire ?A l’heure actuelle on a besoin du concret et vous savez pourquoi le CDP triomphe toujours au pays des hommes intègres c’est parce que il y’a du concret dans ce qu’ils disent et font.

    • C’est bien dit,nous n’avons plus besoin de théories, tout a été dit dans cette affaire,le peuple attend des actions concrètes pour chasser le grand dictateur, svp, agissez bien et vite, prenons l’exemple de Norbert ZONGO : Trop c’est trop.

    • Monsieur le Dr Ablassé OUEDRAOGO,apporter nous des preuves qui confirmes bien vos dires,sans ça on ne pas vous croire.Ces affirmation sont simplement fausse et peuvent être qualifiés de diffamation envers l’Etat.Attention car ça peut vous coûter très cher.

    • Ablassé est un vieux loup du CDP qu’on a mis dehors très tôt pour ne pas pourrir l’atmosphère. Son passage au ministère des Affaires étrangères a laissé des traces amers.

    • Dr Ablasse Ouedraogo pouvez vous nous donnez les raisons de votre départ du gouvernement ?Vous n’avez donc pas honte d’apparaître de nouveaux sur la scène politique Burkinabé.C’est triste votre histoire,on espère tout de même pour toi que tu arrive a te forger une image autre que l’opinion Burkinabé a pour toi car c’est important pour le restant de tes jours.

    • Monsieur Ablasse permettez moi de vous posez une question,j’aimerai savoir qu’a t-il été de de vos relations avec le gouvernement ?Est ce parce qu’ils vous ont refuse le poste que vous avez décider d’agir ainsi ?Si tel est le ça je vous demande de faire preuve de sagesse et reconnaître que notre gouvernement est bien meilleur par rapport a vous de l’opposition.

    • ce monsieur donne l impression d avoir été élevé a l extérieur sinon comment fait primer l avis d un groupe qui n aurait comme connaissance sur le peuple du Faso nous l’allons pas l admettre !!vive le référendum pour que prime le volonté du peuple

    • Pour qui il se prend ce Ablassé OUEDRAOGO et son Faso Autrement même ? Apres son résultat pittoresque aux dernières élections digne d’un véritable clown, ce monsieur ferait mieux de gagner la légitimité du peuple avant de s’exprimer en son nom. EN QUOI ORGANISER UN REFERENDUM LAISSANT LE PEUPLE BURKINABE DECIDER CE QU’IL VEUT CONCERNANT SON ARTICLE 37 ET CELUI QUI LE DIRIGE VA A L’ENCONTRE DES PRINCIPES INTERNATIONALES ??? Veut t’il dire que la communauté internationale veut plutôt imposer aux burkinabé, un président ?? Mr Ablassé OUEDRAOGO fait véritablement parti de ces pseudo intellectuels qui utilisent n’importe quelles arguments (bien souvent des arguments pauvres) pour tenter de justifier leur intérêt personnel en dépit de l’expression d’un peuple (qui est le referendum).

    • au fait le référendum est initié pour trancher sur un point de désaccord et donc je ne vois pas en quoi cela est mal pour un pays .aussi une frange de la population réclame le président Blaise Comparé en 2015 et l’autre dit ne pas vouloir de lui .Quel est donc la solution pour les départager ? c’est bien le référendum !

    • si c est avec cette manière qu’ il veut construire un Faso autrement alors nous serions donc fini ,tout pour lui doit rester subordonné a l extérieur,c est dommage que des gens sont encore colonisé ,nous allons aller au référendum pian !!!

    • "Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui veut ne rien faire trouve une excuse." dit un proverbe arabe ,de là on arrive a comprendre ce monsieur ,mais qu ils sache une chose et cette chose est la suivante ,son excuse ne pourra pas vaincre les moyens que nous nous sommes donnés ,nous allons faire ce référendum pour sa bonne cause pour notre nation !!!vive le referendum !!

    • JE Crois qu’un grand amalgame se pose depuis même chez les hommes sensés comprendre la politique.la démocratie c’est le pouvoir du peuple,si le même peuple demande a ce que tu reste pas de soucis !ou se pose le débat maintenant

    • mon cher ce tu ne penses pas c est que les politiques n ont aucunement une vision de respect de la volonté du peuple ,c est leur place qui les intéresse ,mefiez vous d eux ,nous devons tout faire pour prendre le pouvoir de la main des politiques et cela commence par le référendum !!!

    • Je crois que le Dr Ablassé a fini par accepter la loi nationale et maintenant il évoque le droit international espérant pouvoir contrecarrer le Blaiso national. Il oublie qu’il y’a des experts en droit au CDP et qu’ils ont déjà étudié tous les cas possibles et vu que rien ne peut empêcher le chef de l’Etat de briquer un autre mandat s’il le souhaite.

    • A quand le referendum,c’est tout ce qui nous intéresse,le reste c’est des bobards !

    • tu na rien dit.on na pas besoin de ses discours inutiles,conventions ou protocoles on s’en fou de toutes ses choses.ce qui nous intéresse c’est la paix,et cette paix ce sera au coté de Blaise

    • IL existe une et une seule voix pour modifier l’article 37 !et cette voix est très royale,qui est le REFERENDUM !!!!!!!

    • Par qui ! Il n’ y aura rien comme referendum ici au faso. Blaise va partir et vous laisser avec des larmes et sans sous dans les poches. Cherchez du boulot et ce sera mieux pour vous.

    • C’est dommage, tout un pays pour une famille. je suis meurtrie au fond de moi même. Mais le tout Puissant à la décision finale.

    • pourquoi se ruiner quand on peut économiser ?
      si le peuple(la majorité) trouve que le référendum n’est pas nécessaire pourquoi donc s’obstiner à le faire si ces dirigeants sont là réellement pour le peuple !!!
      qu’ils investissent ces milliards dans un autre domaine tel la santé ou l’éducation et que Blaise rend le tablier maintenant.
      toi là arrête de nous pourrir l’atmosphère avec des propos si acerbes et vides de sens.

    • Tu n as rien compris mon frere. C est l’un des hommes politiques qui a annoncé clairement cette position et ces arguments.

  • Voici la pure vérité. La réalité c’est que le peuple burkinabè, comme une seul Homme, devrait se lever et barrer la route à Blaise Compaoré et Co. On est où là ? Nous sommes fatigués. Trente ans de recule, de misère, de mal-gouvernance...Trop c’est trop ! Vive l’alternance au Burkina Faso ! Nous allons nous y employer par tous les moyens !

    • Monsieur El Hadj YANOGO,bien vrai qu’il faut l’alternance mais celle alternative.Il faut pas du tout qu’on veuille le changement pour le changement.Blaise prépare la jeunesse et c’est a ces cotés que cette jeunesse doit se tenir pour un avenir meilleur du Burkina.Le président a beaucoup fait et il faut s’imprégner de son expérience et pour ça nous devons faire preuves de sagesse.Ne dit-on pas que quand un enfant a les mains propres il prend le repas dans la cour des grands.

    • Oui c’est une verité qui est hors cadre. nous sommes au Burkina, nous ne sommes pas l’Afrique, et ce qui nous concerne directement ce sont les textes burkinabé qui sont inscrit dans la constitution. Pourquoi le Dr Ablassé n’évoque pas une seule fois les textes burkinabé c’est parce qu’il sait pertinemment qu’aucun texte n’empêche pas le président de briquer un autre mandat et donc il faut aller chercher des textes ailleurs. Nous sommes le Burkina et c’est la volonté du peuple burkinabé qui prime.

    • mon cher tu es un ignorant ,ou sois tu es de mauvaise foi,tu dégage du contradictoire entre ton commentaire et cet article ,effet en lisant cet article le peuple même n a pas son mot a dire et doit tu estime que le peuple dit quoi ? ce monsieur n a rien a part la fait de présenter son caractère suiviste ,son incapacité de prendre des décisions rentrant en ligne de compte du bien être de notre peuple et toi tu cris rien a dire !!! bande de nul si c est contre Blaise tout le reste du peuple lutte alors vous ne devez pas craindre le référendum car un seul bulletin ne pourra pas battre 15 999 999 D HABITANTS ,soyez de bonne foi ,vive le referendum !!

    • Oui c’est une verité qui est hors cadre. nous sommes au Burkina, nous ne sommes pas l’Afrique, et ce qui nous concerne directement ce sont les textes burkinabé qui sont inscrit dans la constitution. Pourquoi le Dr Ablassé n’évoque pas une seule fois les textes burkinabé c’est parce qu’il sait pertinemment qu’aucun texte n’empêche pas le président de briquer un autre mandat et donc il faut aller chercher des textes ailleurs. Nous sommes le Burkina et c’est la volonté du peuple burkinabé qui prime.

    • El Hadj YANOGO, ca veut dire quoi x Tous les moyens ? J,imagine mal l,utilisation des moyens non conventionnels ! Bizzarre,une expression pareille venant d,El haji Yanogo apparemment tres cultive est inquietant.Esperons qu,il s,agit des menaces en l,air.

    • Mon cher Ablassé que je respecte bien , est- ce que, pour ne pas raconter des inepties, il ne fallait pas lire et comprendre d’abord notre loi fondamentale et la respecter en tant que député . Cette loi fondamentale n’interdit pas la tenue d’un referendum pour la modification de l’article 37. Tes amis du MPP ( RSS ) et de l’UPC peuvent en témoigner.
      Aussi pour le respect des différentes Chartes et autres instruments régionaux, les députés devraient jouer leur rôle depuis le 25 mai 2010 ( date de ratification) et demander la modification de la loi fondamentale pour son alignement aux textes ratifiés par le Burkina Faso. Vous pouvez vous y atteler dès maintenant . Ineptie pour ineptie , écrivez des choses qui vous grandi en tant que cadre et ne rempez pas dans les caniveaux des petits quartiers pour utiliser votre intelligence au service de la désinformation et du dénigrent .

    • je crois que le référendum est la forme la plus gentille proposée par le chef de l’Etat. Comme c’est un homme de paix et qu’il ne veut pas qu’on l’accuse d’avoir passer par la force, qu’il passe par le référendum pour adoucir les cœurs. D’autre allait présenter directement leur candidature sans passer par ces procédures, car la loi le lui permet.

    • Tout a fait de votre avis. Ce n est pas la monarchie. nous voulons le changement. Le pays s enlise dans la medriocrite, la corruption aigue, et la mal gouvernance. Le depart de Blaise et ses comp maintenant evitera le chaos qui attend le pays s ils persistent

  • C’est très clair comme de l’eau de roche, A bon entendeur, salut !

    • AUX SPECIALISTES de la PETITE POLITIQUE Ouagalaise une question pour ma Propre curiosite : Quelle est la periode pendant laquelle le PF ne peut dissoudre l,assemblee nationale ni organiser un referendum ? Ou encore l,executif ne peut pas etre l,objet de censure x l,assemblee N.C,est important pour moi pour faire des hypotheses car le timing a son importance ici a 18 mois de la presidentielle.Merci de repondre.

    • mon cher tout ce tu as dit nous le savons clairement mais figure toi que nous avons comparé l importance que révèle la volonté du peuple pour la démocratie et celui du droit international pour la même démocratie et si tu fais preuve de bonne foi tu me diras que bien qu’important le droit international n a pas de valeur démocratique que la volonté du peuple !!!

    • Rien est claire dans tout ce que Ablassé Ouédraogo a dit.Il a purement et simplement avancé des arguties pour justifier sa position injustifiable pourtant injustifiable si l’on se réfère a son prétendu statut de démocrate.

  • C’est comme au football

    Moi c’est football qui m’intéresse donc ne gâchez pas mon MONDIAL avec vos palabres politiques… ok ? D’ailleurs en football ce problème est clair et net…et je m’en vais vous proposez la solution à votre faut débat… Comme tout le monde aime le foot …acceptez donc d’appliquer son règlement…
    Lors des phases finales un joueur qui reçoit deux cartons jaunes (carton jaune = un mandat présidentiel) est suspendu pour le match suivant…(match = élection présidentielle)
    Entre deux tours (référendum) on annule les cartons et on repart à zéro…. sauf ….pour celui qui a déjà eu deux cartons jaune (qui a effectué deux mandats) ou un carton rouge (inéligibilité) qui demeure suspendu…
    Donc si on en revient à votre palabre, Blaise COMPAORE grand footballeur devant l’éternel, a reçu deux cartons jaunes,(il a effectué deux mandats) il est donc suspendu pour le prochain match, (la prochaine élection)…donc si on organise un référendum (qualification au prochain tour) il demeure suspendu et ne peut jouer (prendre part à l’élection présidentielle)…
    Allez vous avez la solution, JBO peut reprendre du service et la faire valider, c’est cadeau et ça résout la crise..

    • Si tu es vraiment un amour du foot tu devrai savoir que Jonathan Pitriopa (burkinabé) a reçu deux carton jaune au demi finale mais a jouer la finale c’est dans ce sens que je peux dire que c’est l’exception qui fait donc allons au référendum et vive la candidature de Blaise

    • mon cher ,je ne doute pas un instant de votre amour pour le football et je convient effectivement avec votre démarche mais vous auriez dû savoir que PITROIPA a reçu deux carton jaunes lors de la CAN passée ce qui lui coûté un carton rouge ,cependant il a pourtant joué la finale contre le Nigéria ,alors sache une règle n est jamais établie sans possibilité d y déroger alors vive la référendum ,vive la candidature de Blaise !!!

    • merci mon frère il dw partir.Inutile d’organiser un referendum !

    • Bravo !! semble t-il que le President est un passioné de football ? Alors il vous comprendra mieux certainement ! Afin esperons le

    • Ok moi j’aime la souveraineté du peuple soit on est en démocratie et on fait confiance au peuple ou soit nous ne somme pas en démocratie et on veut jouer a faire semblant car l’alternance est le fruit d’une démocratie qui fonctionne et non l’alternance qui fait la démocratie. Pourquoi c’est démocrate on peur du choix du peuple si référendum il y a et que l’opposition ne passe pas il faut se dire que notre peuple n’est pas prêt et donc que les anciens responsables du CDP et de l’opposition n’ont pas fait le boulot.

  • Il est plus que IMPÉRATIF que le peuple soit CONSULTE sur la FORME MÊME de l’ETAT ;la "République" à été imposée au peuple en 1958 par des politiciens égoïstes qui ont ignorer la culture monarchique dans ce pays. Alors que l’AN organise un réferendum sur un retour à la MONARCHIE dont "l’État MAJOR"serra constitué par certains chefs traditionnels et un 1er Ministre ELU PAR LE PEUPLE

  • comprends pas que des hommes politiques se fatiguent à nous divertir avec cette histoire de référendum qui est une vue de l’esprit,un ballon d’essai de ces vampires espérant que leur forfaiture prendra forme. je vous dis et redis qu’il n’y aura pas de référendum sur l’article 37 sous blaise compaoré. d’ailleurs comment il va s’y prendre pour annoncer ça ? lui et sa horde de va-nu-pieds dégageront bel et bien en novembre 2015. pian !

    • Le référendum sera bel et bien présent au pays des hommes intègres,et il va l’annoncer ouvertement a la télévision nationale du Burkina.Sachez donc que vous ne faites pas le poids devant ceux qui sont pour et ça c’est bien de le savoir.

  • OK On le sait. On connait tous ces textes. Le problème, c’est comment convaincre ceux d’en face, obnubilés par l’ivresse du pouvoir, et qui paniquent à l’idée de leur fin de mandat. Faut il passer par des règlements sanglants contre l’intelligence de ceux présentés comme des bêtes politiques. Bêtes politiques, cela fait un peu "animal" mais quand même !!!!

    • Ne tournons pas au tour des mots ma sœur vous même vous savez que la population aime Blaise ! Surtout l’étendu du territoire national les gens même reconnais que Blaise même travaille et ne veut pas qu’il part. Moi je vais vous dire il ne faut pas suivre les textes quand elles ne sont pas en accord avec nos valeur. Blaise reste parce que nous le voulons et se n’est pas une démande

  • Oui au référendum , Mr Ablasse Ouedraogo. Et vive la stabilité retrouvée avec Blaise Compaore. Non au changement pour le changement.Chaque pays ses réalités.Si vous êtes sûr que la majorité du peuple est contre la modification de l article 37, acceptez le référendum.ainsi vous battrez ceux qui sont pour sur le terrain. Un président démocrate doit toujours consulter le peuple .

    • depuis au pouvoir combien de fois avey vous consulté le peuple et comment definissez vous la democratie nous nous voulons une coherence et maturité dans vos raisonnements je pense aussi qu’il nous faut une lecon d’histoire pour comprendre les chose

  • Court et precis et tres clair. Que chacun Analyse tout ce que Ablasse vient de dire et en toute conscience on ne doit pas aller au Referendum. Je ne suis ni de CDP ni de lopposition. Juste un burkinabe qui veut que son pays aussi Avance.

    • Analyser ce que ablassé a dit c’est déjà tout fait cependant appliquer ce que ablassé a eu a dire la c’est autre chose.En effet le Dr ablassé est une personne imbu de sa personne qui ne passe son temps a se préoccupe se d’abord de ce que les autres pense de lui avant son bien être. Mr tous comme TS là dit mon Faso ne va pas prendre 2 s et je m’en vous te tes règle de grammaire donc vas y au diable l’opinion de l’extérieur ce qui compte c’est l’opinion du peuple burkinabé donc allons au référendum

  • Quand vous dites ces genres de choses ou mettez vous la volonté du peuple ,si le peuple veut Blaise a vie alors il restera a vie ,dans la cas contraire il ira alors que vive le referendum !!!

  • pour moi ce type est un esclave ,mon cher ,la bonne gouvernance n est autre que le respect de la volonté du peuple ,ce n est surtout pas mettre au devant des décisions la volonté technique des unions venant de l extérieur ,ce droit international dont vous voulez respecter est il celui qui résulte de la volonté du peuple ?non !! donc le peuple ne sait pas quoi s est ,alors sa volonté est supérieur à ce droit donc ne pourra donc pas fait frein a notre referendum ,vive le référendum !!

  • quelqu’un du cdp peut me dire pourquoi ils veulent coute que coute que blaise rebelote ? vous n’avez pas de militant crédible et compétent qui puisse le remplacer ? tous les pays de la sous région ont connu des changements en leur tête mais est ce que le ciel est tombé sur eux ? je pense objectivement qu’après 27 ans de pouvoir il n’a plus rien à prouver aux burkinabè sauf continuer à enrichir son clan et c’est pour cette raison que ces derniers ne veulent pas qu’il quitte mais le pays appartient à nous tous et pas une famille. Nous avons donc besoin d’hommes nouveaux avec des idées nouvelles et des innovations réelles.

    • Mon frère,visiblement tu n’a vraiment rien compris ;en fait la politique de Blaise Compaoré est un exemple dans le domaine de la paix et du developpement.C’est pourquoi nous voulons qu’il continue tant qu’il vivra.C’est pas plus compliqué que cela.

  • Merci Président pour toutes ces informations, l’engagement a été pris et c’est notre devoir de le respecter et de le faire respecter. Cependant "(...)que ceux qui vont échouer par leurs incompétences échouent (...)" car doivent finir la monarchie et de tous ses corollaires.
    Ainsi il ne revient pas seulement de dire NON au Référendum mais plutôt :
    PAS DE REFERENDUM, PAS DE MODIFICATION DE L’ARTICLE 37.

    VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LA DÉMOCRATIE

  • Oui ! je suis parfaitement d’accord avec vous Dr. sur 08 millions de bukinabé élligibles, une seule personne ne remplit pas les conditions aux présidentielles de 2015 donc on peut nous faire l’économie du référendum.

    • Mon gars,08 millions de Burkinabè ne sont pas éligibles.A moins que tu n saches ce que tu as dit en parlant d’éligibilité.Pour etre président il faut d’abord avoir 35ans.Arretez de vouloir nous embrouiller.

  • Merci Dr.Toutes ces analyses sont du déjà entendu. Dites seulement à Blaise de nous donner sa date pour son référendum et on verra.la jeunesse a assez pleurnicher. Nous allons passer maintenant aux actions dans chaque quartier, secteur, commune et village du Burkina.

  • cher Ablassé toute parole venant de VOUS ne sera jamais tenu en compte dans la situation actuelle car toi tu est un aigri du pouvoir de blaise compaoré donc il faut laisser le choix aux peuples burkinabé qui veulent se prononcer avec ce referendum.

  • Il ne franchira pas le pas,ce pas de trop !!

  • MERCI ABLASSE.L’HEURE N’EST PLUS AUX DEMONSTRATIONS:TOUT ESPRIT SAIN QUE LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 EST INCONSTITUTIONNELLE.REPRENONS LES MARCHES GIGANTESQUES ET PREPARONS-NOUS A DEFENDRE NOTRE DIGNITE CAR BLAISE N’A APPORTE QUE CRIMES,DESOLATION,CORRUPTION,TRAFFIC DANS CE BEAU PAYS.BLAISE DEGAGE

  • sur la route pour KOUDOUGOU ville martyre du Burkina Faso le blaiso comme dit l’autre a fait des escales dans des communes. Que c’est pathétique de voir quelqu’un qui ne connait son peuple que lorsqu’il y a le feu dans la demeure s’arrêter pour saluer les habitants de ces communes. Mais qu’il ne se trompe pas car la majorité est venue voir celui qui 30 ans durant ne fait que les tromper. Alpha a dit un jour dans une de ses chansons " vive le président à bas le président tout cela sort de la même bouche" Mr le Président ce que vous oublier vous avez boukané un des leur et sous vos ordres après un 15 octobre de l’année 1987 vous avez fait boukané des enfants d’autres familles à Koudougou. L’histoire va vous rattraper et les mêmes qui par curiosité sont sorti pour vous voir vont encore sortir pour réclamer votre tête. JBO vous a donné des solutions possible et la première sera mieux pour vous. Que la terre libre du Boulkiendé vous pardonne même si vous vous n’avez pas pitié de ses enfants.
    Le pouvoir quant tu nous rend aveugle

  • Nous userons de tous les moyens, quelque soit le prix à payer, pour empêcher ce referendum. le peuple dit non ! Mr le PF !

  • Je VALIDE. Bien dit Excellence. Le référendum est une bêtise absolue.

  • Les vrais amis de SEM BC, mais hélas, il est aveuglé par le NAAM et n’écoûte que ceux qui savent mentir ? Sinon que ABLASSE n’était pas politique et qlqun qui croyait aider SEM BC a faire du BURKINA un pays démocratique. Hélas, éjecté du système,il faut bien qui existe en faisant maintenant de la politique aventuriste ? Il gagnerait en rejoignant un groupe de l’oposition pour consolider la lutte, sinon qu’il ne sera pas compris par le Peuple .....disons que les ASSIMI sont aux aguets et qui sait......?

  • Dès le début je t’arrête,le référendum est bel et bien nécessaire voire prioritaire dans le contexte actuel du Burkina.Vous le savez plus que tout autre personne que le peuple est divise sur la question de l’article 37,cependant la constitution prévoit qu’en cas de divergence autours d’une question,pour l’intérêt du peuple il faut organiser un référendum pour permettre de recueillir les avis,ce qui pourrait éventuellement nous permettre de prendre une décision finale et cette décision relève de la majorité.

    • et qui pourra certifier que le référendum sera bien organisé dans un tel climat aussi délétère par la faute d’un pouvoir en place qui veut y rester pour continuer à piller les richesses de ce pays. L’argent va couler à flot (c’est déjà le cas avec les mesures sociales conjoncturelles qui ne résolvent pas la misère endémique du peuple qui reste toujours aussi pauvre depuis 27 ans avec ce régime en place. Les résultats du référendum seront truqués par la clique de Blaise et donneront un résultat du genre 52-55% de OUI sauf si la crise sera telle qu’il sera obligé de quitter le pouvoir avant fin 2015 ce qui s’avère un scénario malheureux pour tout le monde.

    • Mr Gros Bras mince !! J’ai plus peur des nos soi-disant intellectuels burkinabè dont la plupart ont souvent la mémoire courte. Je suis en parfaite accord avec Ablassé. Blaise lui-mème au regard de ces textes en son temps avait prevenu Tandjan qu’il fonçait au mur. Tous savons ce qui en est arrivé. Nous ne voulons pas du REFERENDUM au BURKINA ni partout d’ailleur en Afrique parce que les organisateur par la TRICHERIE sur LAQUELLE ils comptent ont toujours remporté mais héllas ces derniers sont toujours par la suite chassé par des COUPS D’ETATS.De grace, faisons l’économie de ce future chaos en laissant tombé l’idée du REFERENDUM.

  • Mr est ce que vous êtes réellement un vrai docteur ? Bien vrai que je ne doute pas que vous maîtriser a parfaitement la charte de l’UA et de la CEDEAO c’est dans se sens que tous ce que vous dire est extérieur( l’opinion extérieur) cependant qu’est ce que la population burkinabé, elle, est pense. En matière de population je ne parle de ceux qui vive a Ouaga Bobo Fada, en gros celle des grandes villes seulement je parle de l’ensemble de la population Burkinabé.

  • Vous dit du Burkina la perte de crédibilité et le ternissement de son image à l’extérieur,au moment ou tout le monde chante les louanges du Burkina toi tu trouve que c’est le contraire.Donne nous quelques preuves qui attestent vraiment que c’est de la sorte que l’on perçoit le pays des hommes intègres au Burkina.

  • Il suffit de remplacer le NON de ton texte par un OUI et ton avis sera partager un peu plus partout au pays des hommes intègres.Je veut dire que c’est plutôt Dire OUI à l’organisation du référendum sur l’article 37, c’est tout simplement respecter notre constitution et nos engagements internationaux et défendre la démocratie et la paix sociale, les intérêts et l’avenir de nos familles et de nos enfants.Tu n’a pas besoin d’un microscope pour voir que c’es ça la réalité.

  • Vous les gars de l,opposition là on ne vous comprend pas. On dirait que vous n,ètes plus dans ce pays.Pendant que vous pleurnichez sur l,article 37 et le senat l,autre camp est en train de sillonner tous les coins et recoins du faso.Ne nous décévez pas,commencez à bouger sinon il se croit en territoire conquis.je suis méme ecoeuré quand certains noms figurent sur la liste de ceux qui doivent parrainer un certain LUMASA qu,on a négligé quand l,autre était à l,ADF RDA.

  • Bien dit Prési ! Un référendum sur l’article 37 de la Constitution ne viserait qu’à satisfaire la boulimie du pouvoir du concitoyen Blaise Compaoré. La stabilité et la paix tant clamées ne sont que des prétextes. Les oiseaux de mauvaise augure qui prédisent le chaos en cas de changement de régime sont plutôt soucieux de préserver leurs plate-bandes, positions et statuts.

    • Ah bon ?mais le contraire aussi serait se foutre de la volonté du peuple.Et dites si vous etes des magiciens pour savoir si les Pro-Blaise sont plus nombreux que les anti-Blaise.Seul le référendum peut départager le peuple.Donc oui au référendum

  • Dr Ablassé OUEDRAOGO se préoccupe trop de l’extérieur que la population du pays. Oui il dit que le Burkina a ratifié des textes internationaux et que la candidature de Blaise en 2015 serait un non respect de ces textes mais il oublie la volonté du peuple burkinabé dans cette histoire. Blaise gouverne le peuple burkinabé pas l’Afrique ou le monde. C’est la volonté du peuple burkinabé qui prime d’abord sur tous les textes.

  • Monsieur Ablassé Ouedraogo,venant de vous ça ne doit pas étonner quiconque,car on sait bien que vous défendez vos intérêt et c’est normal.Tout ce qui s’oppose a la révision de l’article 37 on le sait sont intéressés par le fauteuil présidentiel.Mais ne vous inquiéter pas car le CDP mérite sa place et le peuple continu donc de leur renouveler leur confiance.

  • Vraiment le niveau des Dr a considérablement baisé, figurer vous un Dr qui est incapable de faire la part des choses entre les théories et la vie réelle. Bien vrai que l’image de notre pays au niveau de l’opinion international est très important cependant vous ne devez pas oublier que notre pays appartient avant tous aux autochtones. En plus quand vous brandissez votre Dr de la sorte ne vous ait on pas appris a l’université qu’un Doctorant se devait d’être humble ? Pour terminer dire que le référendum serait une ineptie et ensuite paraphraser des arguments qui ne tiennent même pas c’est un peu dépasser c’est pour cette raison que les magiciens ont arrêté d’utiliser se tour de passe passe. Et Mr le référendum peu belle et bien être une ineptie pour vous mais pas pour le peuple burkinabé.

    • Si le niveau des docteurs a "baisé" le vôtre a certainement "mordu " la poussière depuis la classe de 4 ème du secondaire et ce,au regard du niveau de votre raisonnement et truffés de fautes élémentaires.On parle ici de textes juridiques et supranationaux que le Burkina de B C a signés en toute independance ie sans contrainte et en connaissance de cause.Ce n est un débat de cabaret dont il s agit.

  • Dr Ablassé, nous ne sommes pas le monde ni l’Afrique, nous sommes le Burkina Faso et c’est le respect des textes du Burkina qui prime. Docteur parle d’abord des textes qui Burkina avant d’aller à l’international

  • Monsieur le professeur,de 1 comme vous faites d’ailleurs bien de le préciser,le Burkina est un pays de démocratie et le référendum est bel et bien là pour renforcer la démocratie.De 2 si on permet a Blaise de se présenter en 2015 cela ne veut pas dire qu’il est élu monsieur,c’est les Burkinabés qui vont élire leur président.C’est au contraire justement parce que vous savez que le peuple est derrière lui et qu’il va remporte que vous dit ne pas vouloir de la modification du dit article.Nous sommes dans un pays de démocratie mêmes chers et le choix du peuple il faut le respecter.

  • au-dela meme de toutes ces incoherences juridiques de ces pourfendeurs de notre constitution,il faut rappeler que toucher cet article 37 serait une injure grave a tous ces sages et religieux qui ont sauve le regime compaore qui etait aux abois en 2001.tous les vautours qui appellent a la violation de notre constitution sont des laches qui trouveront le vaillant peuple sur la route de la verite

  • Mais que pensez vous donc,que l’on va croire naïvement a ce que vous nous dites quoi ?L’opposition c’est l’opposition et tout ce qu’elle puisse faire c’est de mettre les bâtons dans les roux du pouvoir en place car c’est le fauteuil du chef de l’Etat qui les intéresse.

    • Peut-être que tu as raison ERIC PATRON, mais une chose est sûr ! le peuple d’aujourd’hui n’est pas celui hier qui vivait sans téléphone portable, sans internet, sans parabole et sans RFI, c’est un peuple mûr et conscient qui sait ce qu’il veut. attendons de voir !

    • Combien paie le CDP pour ses internautes ? je voudrais le savoir par ce qu’il y en qui ont perdu tout repere moral dans leur point de vue

    • Combien paie le CDP pour ses internautes ? je voudrais le savoir par ce qu’il y en qui ont perdu tout repere moral dans leur point de vue

  • PRESI. REFERENDUM SUR L’ARTICLE 37 EST TOUT SIMPLEMENT UNE MUTILATION DE LA CONSTITUTION ET BLAISE, CDP, FEDAP/BC SONT LES "EXCISEUSES" DE LADITE CONSTITUTION. LA MUTILATION IMPLIQUE LA DESTRUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE LA LIMITATION DU MANDAT PRÉSIDENTIEL ENTRAINANT L’ABSENCE "DU PLAISIR DE L’ALTERNANCE" CHEZ LES BURKINABES. PREMIÈRE DAME, VOILA DES EXCISEUSES D’UN AUTRE GENRE QU’IL FAUT ARRÊTER.

  • est ce qu’on a besoins de beaucoup parler pour dire que blaise doit partir en 2015 ?

  • Enfin les lignes bougent. Du non ce n’est pas legale a venir pleurnicher ici c’est vraiment pas mal pour commencer Professeur. La ralite la, c’est pas cahier hein !!!

    "Vou le itilectels la, vou na ka lesser goro frandai la un peu"

  • Abalasse, tocse mam cigare n’nigui yam younda. Y a fore !!

  • Professeur tu es fort hein. Je parie que tu science fort meme en ce moment.tu plane fort meme. Dis moi ce que tu as fume. Je veux m’enjailler aussi.

  • Bien dit Ablasse !!! Laissons même les textes, le mot " paix ",est le plus prononcé en ces temps ci, pourquoi ? Réponse : il y a un danger qui plane sur le Burkina que seuls les inconscients, les faibles d’esprit refusent de voir.La situation apparait ainsi : tout objet qu’on jette en l’air, tombe car il est attiré par l’attraction terrestre. les Burkinabé veulent se jeter en l’air et prier( ce qui est demandé aux confessions religieuses et aux coutumiers )Dieu qu’ils ne se fracassent pas a terre. impossible mes chers !!!!!Certains veulent mettre Leurs intérêts égoïstes au dessus de l’intérêt général de la population. Referendum ??? c’est un rêve pour eux,ils se réveilleront bientôt. COMPAORE fini en 2015, qu’il s’en aille dignement.

  • Paige Burkina Faso, je touche du bois, Ceux qui tiennent que Blaise C. soit au pouvoir encore, posez vous la question : et si demin ce dernier n’est plus. Car nous sommes tous mortel. Epuis vous n’avez pas honte ! Je plains la femme qui vous a porte 9 mois. Bandes de vampires qui ne pensent pas aux souffrances de nos parents et de cette population qui ne sait a quell saint se vouer. et puis je veux poser une question a Assimi Koanda, Salia Sanou, Herman Yameogo et autres, si votre enfant vous demande si vous ne pouvez pas remplacer Blaise C.?

  • Tout ça c’est bien mais c’est long discours. Blaise ne va pas depassé 2015. Il a fini son mandat, il va partir. Wait and see !

  • Blaise est à son terminus. il n’yaura pas de referendum dans ce pays. On l’attend de pied ferme. il va rejoindre Gbagbo à la CPI.

  • Pourquoi refuser le référendum d’autant plus que vous prétendez etre des démocrates.Le référendum est pourtant prévu par la constitution.Il est bel et bien stipulé qu’en cas de désaccord qu’il soit appliqué.Donc il est nécessaire aujourd’hui vu le climat qui prévaut.C’est pourquoi qu’il aura lieu.

  • Quand Monsieur Ablassé Ouédraogo parle de dépenses inutiles il se fout des gens.En effet on a toujours dit que la démocratie n’a pas de prix et lui ne nous dira pas le contraire."On fait toujours des omelettes avec des oeufs cassés".Qui dit mieux ?

  • Les gens n’ont qu’a comprendre quelque chose ;c’est pas parce qu’on est contre Blaise qu’on se mettra du coté des opposants fantoches pour dire non au référendum.Ca pourrait s’appeler du suivisme ça.Tout le monde sait pourtant que le référendum,en plus d’etre légale et légitime est la solution a nos problèmes aujourd’hui.

  • Ablassé n’a rien dit de vrai.Tout ce qu’il a dit est absolument faux.En quoi la tenue d’un référendum au Burkina ternirait l’image du pays de l’extérieur.N’organise t’on pas des référendums ailleurs ou quoi.Le Burkina Faso n’est pas le seul pays où se tiendra un réféendum et il ne sera pas non plus le dernier.

  • voici des gens qui avaient menacé de bruler le pays si jamais le PF organisait un référendum.
    Maintenant que le référendum est inéluctable, il prend à témoin les lecteurs de journaux pour dire que le référendum est illégal.
    Le meeting du Front populaire en est pour quelque chose, pour avoir fait comprendre aux autres que nul n’a le monopole de la violence et de la mobilisation des foules.
    il est souhaitable que chacun prépare sa campagne référendaire et que led camp majoritaire remporte.

  • En rappel je viens rafraichir la mémoire de certains sur le Rapport des Sages du Burkina et inviter tout le monde au respect de ceux-ci qui ont sauvé le FASO qui tanguait :
    II. DOMAINE POLITIQUE ET ADMINISTRATIF
    2.1 Principales causes de la crise (Voir le rapport...)
    2.2 Recommandations (Voir le rapport...)
    2.3 Propositions de solutions
    2.3.1. Revenir sur la modification de l’article 37 de la Constitution et y réintroduire le principe de la limitation à deux mandats présidentiels consécutifs. En effet, sa révision en 1997, quoique conforme à l’article 164 alinéa 3 de la Constitution, touche à un point capital pour notre jeune démocratie : le principe de l’alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991.

    2.3.2. Restructurer l’appareil judiciaire par la relecture des articles 126 et 127 de la Constitution :
    - Suppression de la Cour suprême
    - création des juridictions ci-après : * Conseil constitutionnel * Cour de cassation * Conseil d’Etat * Cour des comptes.

    2.3.3. Relire le statut de la magistrature dans lequel il sera expressément inscrit le devoir de réserve du magistrat si ce n’est déjà fait.

    2.3.4. Mettre en oeuvre les grandes orientations décidées lors du dernier forum national sur la justice notamment en ce qui concerne la déontologie, la discipline, le service de la communication, l’autorité, le contrôle hiérarchique et les moyens humains et matériels.

    2.3.5. Code électoral : * Relire le Code électoral pour assurer la transparence et l’équité des opérations de vote * Revoir le mode et le type de scrutin pour permettre aux petits partis d’être équitablement représentés * Introduire le bulletin unique * Accepter les candidatures indépendantes * Informatiser les listes électorales.

    2.3.6. Commission électorale nationale indépendante (CENI) : * Assurer son indépendance effective dans son organisation interne * Prévoir dans ses attributions la révision des listes électorales * Prendre en charge les délégués des différents partis dans les bureaux de vote * Envisager à long terme la création d’un corps d’Administrateurs électoraux (corps de fonctionnaires permanents chargés des opérations électorales).

    2.3.7. Conseil supérieur de l’information (CSI) * Lui donner sa dimension d’institution créée par la loi * Assurer l’indépendance effective du "4e pouvoir" * Revoir sa composition, ses attributions, la désignation de son président.

    2.3.8. Recomposition de la scène politique nationale selon le processus chronologique suivant :

    2.3.8.1. Mise en place d’une Commission ad hoc consensuelle composée de :
    - 1/3 : Partis politiques de la majorité présidentielle
    - 1/3 : Partis politiques de l’opposition
    - 1/3 : Société civile Cette Commission sera chargée de préparer les textes en vue de la modification : * De la Constitution notamment en ses articles :
    - 37 (cf. solution 2.3.1.)
    - 80 (cf. recommandation 2.2.9. pour la Chambre des représentants)
    - 126 et 127 (cf. solution 2.3.2 pour la Cour suprême) * Du code électoral * de la CENI * du CSI * de la Charte des partis politiques * du financement équitable des partis politiques * du statut de l’opposition * de l’égal accès des partis politiques et des organisations de la société civile aux médias d’Etat.

    2.3.8.2. Mise en place d’un gouvernement d’Union nationale de large ouverture composé des Partis politiques de la majorité présidentielle, des Partis politiques de l’opposition et de la Société civile. Ce gouvernement sera chargé d’examiner et d’adopter les projets de lois élaborés par la Commission ad hoc en vue de leur transmission pour adoption à l’actuelle Assemblée nationale.

    2.3.8.3. Dissolution de l’Assemblée nationale et des Conseils municipaux.

    2.3.8.4. Organisation des élections législatives et municipales sur la base des nouveaux textes.

    2.3.8.5. Projet de chronogramme Septembre-Octobre 1999 :
    - Mise en place d’un gouvernement d’union nationale Octobre-Novembre et Décembre 1999 : Travaux de la Commission ad hoc Mars-Avril 2000 :
    - Dissolution de l’Assemblée nationale et des conseils municipaux
    - Application de l’article 50 de la Constitution mais en prévoyant des dispositions spéciales en ce qui concerne les communes dont les mandats expirent normalement en février 2000.

    • vraiment il a mis le doigt sur les elements cle qui entourent ce processus de referendum qui finilement que gagneront ont ni paix ni argent encore moins du credit sur le plan africain et international et la sagesse doit prevaloir afin de leguer un pays apaise a la prosterite

  • ce sont des bobards qu’Ablassé raconte.Le référendum se tiendra pian !

    • Va l’organisé et tu verras ce qui se passera

    • billy. Reve toujours. Pas de referendum ici. Blaise va vous surprendre et vous serez obligé de vous cacher dans les 6m du quartier. BC sait qu’il n’organsoera pas de referendum et il prepera l’opinion à le reclamer dans quelques années. Il oublie qu’il ne sera plus là pour cause de TPI.

    • Référendum = charniers inéluctablement.
      A bon entendeur, salut !

  • Monsieur Ablassé,vous etes en contradiction avec vous même.En effet vous revendiquez votre statut de démocrate et vous vous opposez au référendum qui est pourtant démocratique.En tout cas ce qu’on pourrait vous rassurer c’est la tenue du référendum.Rien a faire.

  • Ablassé il rigole.Il sait bien que le référendum aura lieu sans problème et qu’il se fatigue.Vive le référendum

  • Comment ça un coup d’avocat.C’est comme ça ils font pour monter les gens contre les autres.Et ça juste pour leurs interets personnels

  • Par ce forum je viens m’adresser directement aux autorités ;je leur dis de ne pas écouter les fauteurs de troubles et de choisir maintenant la date du référendum pour qu’on finisse avec

  • il nora pa de referendum ns empecherons la tenue de c referen coute ke coute kelke soi le pri a payé ;MM SI Xè PAR LES CAILLOUX

  • je lence un sos for burkina a tous le peuple et a toute la communaute’ internationale pour nous delivre de ces fanatiques de la democratie qui nous tiennent en otage sans pitie ni pudeur encore moins la raison. meme Boko haram ne traite pas les populations de la sorte. vous avez fait preuve de tous les vampirismes constitutionnels dans ce pays. que viulez- vous a la fin ?exterminez le peuple et le jeter aux charognards comme au soudan ? en RCA ? l’intervention occidentale contre boko blaise devrait commacer . vivement SOS for Burkina.

  • Félicitations pour cette analyse très profonde et très pertinente. J’espere que le bon sens et la sagesse vont animer les cœurs ceux qui pensent le contraire. Dans tous les cas l’avenir très proche nous dirat qui avait raison.
    Maintenons le cap et gardons espoir.

  • Qui est Ablasse pour décider à la place du peuple du Faso ? Le référendum n’est plus qu’une question de semaines ! Heureusement .

    • Depuis quand tu connais le peuple. As tu consulté le peuple avant de faire transiter des armes pour la côte d’ivoire sous embargo. mon œil oui. il ne faut pas compter sur nos mamans au village dès.

  • question ?pourqoi si ya moindr accident on se leve on brule partout.on se pose encore la qestion ns savon ce q ns voulon.je ne suis pa contr l referendum mai...

  • Ce qui est sûr, seront responsables devant l’histoire ceux qui déclencheront le désordre dans ce pays. Le Burkina a une constitution et nous devons la respecter et nous disons que nul n’est au dessus de cette constitution.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés