Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Referendum sur l’article 37 : « Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel » selon Lefaso Autrement

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 10 mai 2014 à 00h04min
Referendum sur l’article 37 : « Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel » selon Lefaso Autrement

Une ineptie politique et un coup d’état constitutionnel à la démocratie dont la finalité est de maintenir au pouvoir Blaise COMPAORE et son clan. C’est la consécration de la monarchisation du pouvoir au Burkina Faso.

L’organisation du référendum, qui ne représente pas une solution définitive et surtout pas une priorité dans le contexte actuel du Burkina Faso, engendrera, entre autres :
-  La violation du droit international et le non respect des engagements internationaux pris par le Burkina Faso, notamment :
1. De la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (chapitre VIII, Article 23) de l’Union Africaine (UA) adoptée le 30 janvier 2007 et ratifié par le Burkina le 25 mai 2010.
2. Du protocole A/SP1/12/01 sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance Additionnel au Protocole Relatif au Mécanisme de Prévention, de Gestion, de Règlement des Conflits, de Maintien de la Paix et de la Sécurité de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), adopté le 21 décembre 2001 et ratifié par le Burkina le 9 septembre 2004.

-  La perte de crédibilité et le ternissement de l’image du Burkina Faso à l’extérieur ;
-  L’aggravation de la fracture sociale ;
-  L’augmentation des menaces sur la paix sociale, la cohésion nationale et la stabilité démocratique ;
-  Des dépenses exorbitantes, inutiles et inopportunes.

Dire NON à l’organisation du référendum sur l’article 37, c’est tout simplement respecter notre constitution et nos engagements internationaux et défendre la démocratie et la paix sociale, les intérêts et l’avenir de nos familles et de nos enfants.

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Président

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés