Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

mardi 15 avril 2014 à 00h53min

Dans la déclaration ci-après, le mouvement de la Jeunesse engagée pour la patrie/Mouvement pour le patriotisme, le civisme et la paix (JEP/MPCP) ne ménage ni l’opposition, ni le pouvoir ; et appelle à des changements dans la manière de faire et de conduire les affaires politiques et sociales au Burkina Faso

 Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

Burkinabè de toute classe sociale et de tout bord, aujourd’hui face au défi de l’alternance politique, il est normal et tout à fait juste que les organisations politiques se lancent dans une course vers la conquête du pouvoir d’Etat en 2015.

Toutefois, nous constatons que certaines d’entre elles appliquent quelque fois des stratégies peu honorables et non patriotiques au regard de certains propos belliqueux, ségrégationnistes, divisionnistes (teintés d’un registre ethnique) et violents.

La Jeunesse Engagée pour la Patrie, Mouvement pour le Patriotisme le Civisme et la Paix (JEP/MPCP), mouvement fondamentalement apolitique, attire encore une fois de plus l’attention des organisations politiques sur la nécessité précieuse de préserver et d’enrichir le bien commun qu’est le Burkina Faso, notre cher Patrie.

Aussi, lorsque le gouvernement en exercice censé représenté l’ensemble des Burkinabè et être au-dessus de toutes les organisations politiques se lance dans la mise en application hasardeuse de nouvelles mesures sociales avec des justifications peu convaincantes, nous nous posons la question de savoir si nos gouvernants pensent véritablement au peuple ou cherchent-ils simplement à le manipuler en vue des consultations électorales de 2015.

Pour revenir de manière plus approfondie aux mesures sociales, nous saluons véritablement l’intention de soulager un tant soit peu la souffrance des Burkinabè. Cependant nous regrettons le fait que ces mesures n’aient été planifiées (elles ne figurent aucunement dans le budget 2014), mais apparaissent du coup à type d’urgence médicale ou chirurgicale.

Pour peu que nous le sachions le pays n’est ni en crise alimentaire, ni en face d’une catastrophe naturelle nécessitant un réaménagement budgétaire ministère par ministère afin de réunir plus de mille (1000) milliards nécessaires à ces mesures sociales. Si nous parlons de réaménagement budgétaire, c’est au regard des propos tenus par le Ministre chargé des reformes politiques (Monsieur Arsène Bognessan YE), sur la première chaîne télévisuelle nationale qui justifiait la source de financement de ces mesures sociales à travers un réaménagement budgétaire des ministères et ordonné par son excellence le Premier Ministre. Sans être dans le secret des dieux et si tel est véritablement le cas, nous trouvons une telle initiative non ingénieuse, regrettable et encore regrettable ; car un gouvernement qui prend toute une année pour préparer un budget annuel, le défendre devant l’Assemblée Nationale, le faire voter, et revenir opérer après des changements immédiats avant l’atteinte du premier semestre de l’année budgétaire ; cela fait preuve de manipulation grave et d’insulte à l’endroit du peuple, avec en plus l’utilisation de moyen colossaux à l’allure de campagne sur la base de sorties de binômes de ministres dans les régions, pour tenter de justifier ces nouvelles mesures sociales prises, comme si lorsqu’il s’agissait d’élaborer initialement le budget annuel de l’Etat basé sur des programmes précis, ils avaient adopté les mêmes sorties d’explications.

Ne dit-on pas dans la vie pratique que « qui s’explique, s’accuse » ; alors nous sommes en droit de penser que s’il y a des explications multiples du gouvernement, c’est probablement parce que ces mesures ont une autre finalité autre que l’épanouissement et le soulagement direct du peuple.

La JEP/MPCP pense fermement qu’il faut opérer des changements dans la manière de faire et de conduire les affaires politiques et sociales au Burkina Faso.

Dans notre pays, il est plus qu’impérieux que les hommes politiques du moment intègre le politique dans leurs actions politiques, car le politique doit servir le peuple et non se servir. Excellente réflexion et contribution à tous.

Vive la JEP/MPCP dans son combat pour le Patriotisme, le Civisme et la Paix !

Vive les Burkinabè pour l’enrichissement de leur divergence politique dans la paix et la construction du pays !

Vive le Burkina Faso pour un devenir meilleur !

Pour Le Bureau Exécutif
Le Coordonateur National
Dr Aristide OUEDRAOGO.

Vos commentaires

  • Le 14 avril 2014 à 12:33, par Burkin’bila En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Très belle réaction d’un patriote soucieux de notre devenir. Mais, petit, je voudrais te dire que ce travail de réveil des consciences revient aux partis politiques et au peuple lui-même. A peuple mouton, gouvernement de fauves. CDP woh, MPP woh, tous des fauves et cannibales. Au peuple de choisir vite son camp et surtout d’agir vite. Le prisonnier qui ne se lève pas pour lutter et se libérer ne mérite pas qu’on s’attarde sur son sort, dixit le PF Thom Sank

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 12:33, par L’esperance En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Va dormir car tu n’a rien dit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 12:36 En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Dommage que ceux qui nous gouvernent avancent sans aucun respect de la planification (Cadre stratégique, programme du président, etc.). C’est de la mal gouvernance. Le peuple bien entendu accepte les mesures sociales et attend d’eux mieux. L’objectif visé par le gouvernement n’a certainement pas été atteint. Il s’agissait de parcourir les différentes provinces pour expliquer l’importance des mesures sociales et en même temps solliciter une mobilisation pour réclamer un référendum. Le peuple a grandi et ne se laissera plus distraire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 12:56, par wanzouri En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    article intelligent et réaliste ;félicitation ;ce pouvoir décadent se découvre subitement des vertus de bonté ;c’est suspect ;mais on prends et on leur dit merci,il n’est jamais trop tard pour bien faire ;le peuple est de plus en plus éclairé ;on ne peut plus le tromper tout le temps

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 12:57, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    ça toujours été comme ça quand on fait une interprétation négative d un acte de tels propos ne manqueront points dans nos critiques ,allez y vous faire entendre ailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 13:05, par le revolté En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    réunir plus de mille (1000) milliards nécessaires à ces mesures sociales,veuillez revoir messieurs ,les mesures sociales étaient a la hauteur de 110 MILLIARDS et non plus de 1000 milliards,jeunesse ,ne soit pas égoïste ,salut l esprit des mesures sociales et et demande qu on fasse plus car ton souci doit être de faire de sorte qu on fasse a ta manière et non de dire des critiques politiques ,bravo au gouvernement !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 13:11, par le konzomkogré En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    TON ANALYSE EST JUSTE ET PROPRE SI LE GOUVERNEMENT FAIT SORTIR DES MINISTRES DANS LES 13 REGIONS POUR DES EXPLICATIONS C EST PAS GRATUITS . IL OUBLI QUE QUAND IL AUGMENTER LE GAZ ET L ESSENCE SE SONT ENFERMES ET NE RIEN DIRE AUX GENS ON LES VOIT VENIR

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 13:45, par LE PATRIOTE En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Bravo pour cette brillante analyse Dr Aristide OUEDRAOGO.
    Le pays à besoin de jeunes engagés comme vous.
    ces gens là ne pensent pas à nous.

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2014 à 17:47, par fofana drissa En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      lorsque le gouvernement en exercice censé représenté l’ensemble des Burkinabé et
      être au-dessus de toutes les organisations politiques ,a lire cette partie de votre déclaration on pourrait remettre en cause votre compréhension de la politique ,en tout cas moi j ai grande impression que vous confondez deux choses en l occurrence ,l Assemblée nationale et le gouvernement,sinon le gouvernement n est aucunement le représentant du peuple ,alors mes camarades jeunes vous vous êtes vendu ,ils croyaient pouvoir attaquer le CDP avec ces jeux de mots ,moi aussi je suis jeunes ,mais votre déclaration est nul car prenant partie ,et ne mettant aucunement l intérêt de la jeunesse en avant plan ,revoyez vous ,vive le CDP !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2014 à 19:39, par Justin En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      Dr Aristide OUEDRAOGO, c parce que toi tu manges a ta faim que tu minimises les mesures sociales du gouvernement. Mais ne generalise pas ton cas, Docteur...

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 13:57, par Baron En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    "Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple" : Le président Thomas SANKARA.
    Bien dit Dr OUEDRAOGO.
    Chers politiciens attentions car ont vous a l’œil. Le peuple se réveillera et vous avez intérêt à changer avant.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 14:13, par Mme FASO En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Tout d’abord je tiens a saluer cette belle initiative de jeunes engagés pour leur pays. A travers vos premiers écrits, j’étais parmi ceux qui vous ont critiqué négativement car je pensais que vous étiez téléguide mais après avoir cherché à mieux comprendre, je remercie votre engagement et vous dis que je suis à 100% à vos côté.
    Ce pays n’appartient pas aux politiciens et nous avons tous notre mot à dire.
    Mesure sociales pour les populations ; foutaise.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 14:25, par Uncitoyen En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Sauf erreur de ma part je crois que les mesures sociales sont estimés à 110 milliards. Ce qui veut dire les réaménagements budgétaires ne peuvent pas être 1000 milliards comme vous l’avez dit dans votre écrit.
    En réalité le gouvernement et le CDP son en campagne pour le référendum et pour la présidentielle de 2015.

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2014 à 19:16, par Junior En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      En fait je pense que tu n’as rien compris sur leur montant. En parlant de plus de 1000 milliards ils évoquent ici le budget national dans sa globalité puisque c’est ce budget qu’il faut réaménager pour sortir les 110 milliards nécessaire aux financement des mesures sociales.
      Dans tous les cas cet écrit est sincère, analytique et témoigne du refus de la jeunesse de laisser ces politiciens ventrus continuer à les manipuler comme du pain en boulangerie.
      La vie du pays n’est pas seulement une questions de partis politique et en choisissant de vous exprimer à travers la société civile vous avez bien fait et je vous encourage sincèrement.

      Répondre à ce message

      • Le 15 avril 2014 à 09:14, par Uncitoyen En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

        Junior , si tu penses que je n’ai rien compris, ce docteur a écrit ceci :"un réaménagement budgétaire ministère par ministère afin de réunir plus de mille (1000) milliards nécessaires à ces mesures sociales. " Et je répéte les mesures sociales sont estimées à 110 milliards. Prenez soin de bien lire les réactions des gens avant de les qualifier.
        Uncitoyen

        Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 15:22, par Le jeune En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Intervention non partisane et juste.
    Je souscris entièrement avec votre analyse. Vraiment le président du Faso n’a aucun respect pour son peuple. Vous affamez le peuple pendant 26 ans et aujourd’hui à la veille de la retraite que tu refuses d’assumer tu veux nous appâter comme des chiens affamés. Oui Blaise nous sommes affamés mais non, nous sommes dignes et je t’assure que tu vas être désagréablement surpris.
    Tu as choisi de sortir par la petite porte, nous serons là pour te montrer le chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 15:29, par le citoten En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    merci pour votre contribution et surtout pour votre clairvoyance. Le gouvernement à l’intension de préparer le peuple à autre chose. Sinon augmenter les indemnités, a-t-on besoin de faire le tour du Burkina pour en parler. Pire on nous fait croire que ce n’était pas prévu par le budget. Entre nous les indemnités dont on fait des tapages médiatiques devrait entrer en vigueur depuis le 1er juillet 2013. Notre gouvernement attend 2014 et vient nous dire que ce n’était pas prévu par le budget. Est-ce responsable ? Faisons un effort de réflexion sinon le pire n’est pas loin.longue vie à votre structure

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2014 à 20:13, par le sage de D.C En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      Mr uncitoyen le Dr a dit plus de 1000 millard. Il na pas n’a ecrit comme tu as lu.comme quoi le francais est elastique

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2014 à 20:41, par le sage de D.C En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      Les messures sociales constitues a mon sens un non evenement qui n’avait pas besoin d’etre mediatiser car le gouvernement na fait que faire son devoir de pouvoir au besoin elementaires du peuple. Ce peuple qui pendant pres de 27 ans a couru derriere ce juste minimum pr survivre. La reponse etait qu’il n’y a pas de ressources. Maintenant a la veille des election le gouvernement dispose de moyen. Peut etre qu’on gagnerait a organiser des election chaque annee pr aider le gouvernement a avoir des moyen pr le peuple

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 15:48, par Non au Sénat En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Écrit pertinent et non partisan ! D’accord avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 18:52, par Togsobsida En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Bravo très bonne analyse !
    La vraie alternance c’est le renouvellement de la classe politique dans son ensemble (pouvoir comme opposition).
    La même élite au pouvoir dépuis 83, comme une génération providentielle, nous a apporté sa révolution qu’elle a ensuite rectifier, puis apres quelques mutations s’est transformée en démocrate à contribué à bien des égards à la patrimonialisation du pouvoir puis face à la dérive la monarchique, les dissidents ont rejoints l’opposition de cette même génération pour dire non à la modification de l’article 37 et au reférendum. La jeunesse d’aujourd’hui sans alternative, puisqu’elle même manque d’idéale, corrompu par les anciens, cherchant à se developper individuellement plutôt que collectivement, ne peut que subir.
    Tant que chaque jeune ,c’est de bonne guerre cherchera à s’en sortir tout seul, à reussir tout seul et ce en acceptant les compromissions, le changement que cette même jeunesse attend ne sera pas pour demain. Ceux qui sont aujourd’hui au pouvoir ont dit hier à leur grand frères en 83 maintenant c’est nous qui allons conduire le pays comme nous l’entendons, les erreurs on les assumera.
    La jeunesse d’aujourd’hui vous que dites vous ?Sachez qu’Il ne peut y avoir d’avenir radieux pour celui qui ne sais pas prendre sa destiné en main.
    Comme le dit l’artiste Stromae, Tous les mêmes, le pouvoir comme l’opposition, ils sont tous les mêmes a bon entendeur .....

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2014 à 07:52, par bill En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      Excellent constat mon frère !!! Tout le monde sait ce qui se trame par ces gens là sauf eux mêmes, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple le disait Sankara (paix à son âme). J’ai lu dans un écrit que La première demande au peuple de passer par le referendum. Vous savez, celle dame est enfermée dans une situation qui risque l’amener à répondre un jour. Juste pour la déclaration faite. C’est normal qu’une femme soutienne son mari ; mais c’est aussi normal qu’une femme puisse dire à son mari :" chéri ! laisse tomber ! retires toi car il y au un risque...)
      Chantal nous t’aimons beaucoup, nous ne voulons pas que tu te retrouve un jour comme madame gbabo...
      Pensez au peuple et à vous. ;

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2014 à 10:03, par verite En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      le president qu il nous faut c est blaise compaoreeeee

      Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2014 à 19:51, par wedaga En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Le président du Faso, S.E. Blaise COMPAORE n’a jamais agit à la faveur du peuple si son intérêt n’est pas en première position

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2014 à 09:09, par LKC En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

      Belle initiative ! Il faut que chacun, à son niveau, mette du sien pour prévenir toute situation déplorable à notre pays et son peuple déjà en proie à mille maux insolubles !
      Toutefois, le style est trop parlé et, d’une manière générale, le français n’est pas irréprochable ! Courage !

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2014 à 08:14, par ousmane En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Très bien dit. La vigilance est de rigueur. Pourquoi c’est maintenant que le gouvernement se rend compte que le peuple vit dans la misère ? Pourquoi ces mesures sociales au moment où le régime est en perte de vitesse ? Pourquoi c’est maintenant qu’il faut partager les fruits de la croissance ?
    La justification réelle de ces mesures réside dans la recherche de l’amélioration de l’image du régime et NON la volonté de soulager la souffrance des populations.
    Pire encore, le gouvernement parle de 110 000 000 000 de francs cfa, Dieu seul sait le montant qui a été effectivement utilisé. Combien a été retenu voire détourné pour les prochaines élections ?
    Mais voulons nous ? Chaque peuple mérite ses dirigeants. Si le peuple pouvait prendre conscience de sa vraie force, beaucoup allaient quitter le pays en plein midi comme "quelqu’un l’a déjà fait le 12 décembre 1998 à l’aéroport de Ouagadougou".
    Bon vent à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2014 à 08:14, par mimi En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Moi-même je me suis demandé pourquoi faire sortir les pauvres ministres pour expliquer quoi. Est-ce la première fois qu’on augmente les salaires ou des indemnités ? J’ai honte pour les ministres qui font ces inutiles voyages et encore couteux pour raconter ce que les gens comprennent déjà. On les a envoyé faire la campagne, sinon cela n’a pas de sens. Je ne pouvais pas comprendre que le président puisse se comporter ainsi. Lui qui est le conseiller de ses pairs.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2014 à 11:16, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Voici au moins une analyse citoyenne de la situation politique, économique et sociale du Burkina Faso. Je demande aux ministres en exercice actuellement de se le tenir pour dit ce constat : Combien de ministres ayant séjourné a cote de Blaise Compaoré se pavanent actuellement comme frustres soit en étant dans les débits de boissons soi en s alliant au MPP car dessus. C est a vous le tour si vous réussissez la passe de faire en sorte que le thermomètre social soit en faveur de Blaise Compaoré dans cette cris politique sans précédents. A bon entendeur Salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2014 à 13:46, par Non au Sénat En réponse à : Politique au Faso : La JEP/MPCP préconise des changements

    Sidzabda du journal lepays a décrit clairement que ces mesure sociales vise à baliser le terrain pour faire passer le referendum. Mais là, je dis ceci : le gouvernement a joué bidé comme on le dit. Ils ont déjà oublié leur sortie pour expliquer le bien-fondé du Sénat ? Mais c’était un échec total. Là aussi c’est l’échec programmé. Ils pensent utiliser encore l’ignorance de la population pour la manipuler conmme ils veulent, mais ils ne sont pas capables de lire entre les lignes ces gens-là. Les résultats des élections municipales de l’arrondissement 4 montrent que la population n’est plus le bétail électoral d’avant. Ils vont prendre dra avec leur référendum. Wait and see !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés