Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

mardi 8 avril 2014 à 03h11min

Pour son premier congrès, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a quasiment fait le plein du stade municipal de Ouagadougou. Occasion pour le 1er vice-président chargé de l’orientation politique, Salif Diallo, de haranguer la foule, dévoilant quelques aspects du programme politique du MPP. Il aura été l’homme en forme de la cérémonie de clôture. Nous avons retranscrit, in extenso, son allocution. Document.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

« Militantes et militants du Kadiogo, merci pour cette mobilisation extraordinaire. Nous avons reçu le refus d’une salle de 5000 places, nous voilà ce soir dans un stade de 25 000 places. Cela est le signe de notre future victoire.

Avant d’aller plus loin, permettez-moi, au nom du président du parti, le camarade Roch Marc Christian Kaboré, de présenter mes salutations respectueuses à notre grand voisin de ce soir, le Mogho Naaba Baongo. Permettez-moi à sa suite de saluer les notabilités coutumières et religieuses du Burkina Faso, de l’Ouest à l’Est, du Nord au Sud.

Permettez-moi de rendre un hommage mérité à la résistance et au combat des femmes du Burkina Faso. Permettez-moi de dire, avec le président Roch Marc Christian Kaboré, que l’avenir, c’est demain et demain, c’est la jeunesse de notre pays.

Nous voudrions saluer les congressistes venus des 45 provinces du Burkina Faso, de l’extérieur du Burkina Faso pour témoigner leur engagement à la lutte pour un changement radical au Burkina Faso.

Le congrès qui s’achève est une victoire de notre peuple contre l’imposture, c’est une victoire de notre peuple contre les tentatives d’instauration dictatoriale d’un régime à vie.

Le congrès qui s’achève marque le début de notre marche triomphale vers Kossyam. Le premier jour, nous étions vers Gounghin au CBC, hier et ce matin, nous étions à la Maison du Peuple, cet après-midi, nous sommes au stade municipal, à la fin de cette année, nous serons vers Laïco et en Novembre 2015, nous serons à Kossyam.

Camarades, ni les intimidations, ni l’argent distribué, ni le trafic de toutes sortes ne peuvent empêcher le MPP d’arriver au pouvoir parce que le MPP, c’est le peuple en mouvement. Ce mouvement du MPP, c’est le peuple, c’est la jeunesse, c’est la femme du Burkina. Le MPP, c’est le fonctionnaire, c’est le paysan, c’est l’ouvrier, c’est notre peuple en mouvement pour son émancipation. Notre peuple est invincible.

Ce parti n’est pas celui de Roch Kaboré, n’est pas celui de Salif Diallo, ni de Simon Compaoré. C’est le parti du peuple, de la jeunesse et des femmes. C’est pourquoi, notre victoire est inéluctable.

En attendant que le président Roch Marc Christian Kaboré vienne saluer les forces politiques du pays, je voudrais rendre un hommage au mouvement démocratique, au mouvement syndical, au mouvement de résistance populaire dans ce pays pour aujourd’hui et pour demain.

Notre congrès qui s’achève a regroupé toutes les classes sociales laborieuses de notre pays. Nous avons eu à ce congrès les fonctionnaires, les ouvriers, les paysans, les artisans, les commerçants, les médecins, les physiciens… tout le monde y était sauf ceux qui sont contre le Burkina Faso. Ceux qui sont contre le peuple, bientôt, vont payer pour leur forfaiture quand le peuple avec le MPP sera au pouvoir.

Camarades, le MPP, c’est le parti qui fait osmose avec les intellectuels, avec les ouvriers, avec les paysans. Les paysans sont pour la première fois dans notre bureau politique. Pour la première fois, les représentants authentiques de la paysannerie sont dans notre bureau exécutif. Les représentants de la classe ouvrière sont dans notre bureau exécutif. C’est dire que le programme que nous avons mis en place lors de ce congrès n’est pas un programme pour des notabilités politiques. C’est un programme pour les classes laborieuses de notre pays. Des paysans, des ouvriers, des femmes, des jeunes et de tous ceux qui souffrent de la misère, de la précarité.

Camarades, le programme social-démocrate que nous avons bâti est là pour répondre aux aspirations profondes de ce vaillant peuple, meurtri, en lutte contre l’adversité naturelle et en lutte contre les inégalités de toute sorte. Ce programme, dis-je, est un programme social-démocrate qui consacre l’économie de marché, mais une économie de marché régulé qui interdit les monopoles, les pillages. C’est un programme social-démocrate qui mettra en place une nouvelle gouvernance, une démocratie, pleine, transparente et alternatif, alternatif du point de vue social mais qui consacre aussi l’alternance. Personne ne pourra être au pouvoir plus de dix ans encore dans ce pays avec le MPP. Notre programme est également un programme de travail pour libérer la jeunesse, pour libérer la femme, pour libérer le paysan, l’ouvrier et tous ceux qui luttent pour l’épanouissement de ce pays.

C’est ainsi que dès l’avènement du MPP au pouvoir, nous allons changer radicalement la gouvernance. Nous allons dissoudre tous les ministères existant, nous allons reconstruire de nouveaux ministères qui répondent aux aspirations du peuple. Le MPP au pouvoir également, nous allons réformer l’armée et les forces de défense de ce pays pour que l’armée, la gendarmerie, la police, la douane, les eaux et forêts constituent des forces soumises au pouvoir civil démocratiquement élu.

Camarades, le soleil qui se lève est un soleil de changement, il est irrésistible. Nous qui avons quitté le CDP, nous l’avons oublié depuis hier. Avec les autres forces politiques qui ont fusionné avec nous, nous entendons donner le pouvoir au peuple parce qu’au lendemain de notre prise de pouvoir par le vote, nous allons dissoudre l’Assemblée nationale actuelle, nous allons dissoudre les mairies actuelles, nous allons dissoudre les conseils régionaux actuels pour permettre au peuple dans une transparence absolue de désigner ses représentants authentiques.

Camarades, nous disons que ce programme-là est écrit avec le peuple et sera exécuté avec le peuple et pour le peuple. Nous disons que le programme social-démocrate que nous mettons en place n’est pas là pour créer des notabilités politiques, encore moins des notabilités financières. Nous disons que notre programme économique va changer d’abord l’éducation. Le système d’éducation et de formation sera revu pour mettre l’accent sur la formation scientifique, la formation professionnelle pour que l’école du Burkina ne soit pas une fabrique de chômeurs. Nous allons radicalement changer le système de santé pour permettre une couverture universelle de santé pour tous les travailleurs et fils du Burkina Faso. Nous allons également au niveau de l’école élargir la base des connaissances et des langues. Même le Chinois, nous allons l’introduire dans la formation politique, dans la formation scolaire. Nous allons débuter l’Anglais à l’école primaire. Les langues nationales seront aussi enseignées à l’école primaire.

Camarades, du point de vue économique, notre pays est un pays minier. Nous allons revenir sur le code minier du Burkina Faso afin que l’or du Burkina Faso revienne au peuple burkinabè. Les travailleurs miniers doivent prendre des participations dans les sociétés minières. Sur les sites d’orpaillage, nous allons remettre les sites d’orpaillage aux orpailleurs authentiques du Burkina. Nous allons empêcher que quelques individus amènent du cyanure, empoisonnent notre environnement et compromettent l’avenir des générations futures.

Egalement, au niveau du commerce, nous allons supprimer les monopoles pour que les petits commerçants puissent jouir sur le même pied d’égalité, les mêmes traitements et les mêmes avantages que certaines personnes qui ont le monopole aujourd’hui.

Camarades, nous n’allons pas terminer ce discours sans rendre un vibrant hommage à la femme burkinabè. Le congrès du MPP nous a instruits, une fois au pouvoir, il y aura 50% de femmes au gouvernement contre 50% d’hommes. La jeunesse sera également représentée dans ce gouvernement à 50%. Les institutions seront revues pour que la femme et le jeune burkinabè puisse prendre en charge notre avenir, notre développement.

Nous disons alors que le MPP, c’est le peuple en mouvement. Ce que le peuple veut, c’est ce qui va se réaliser. Nous savons que des élections sont programmées. On a commencé le recensement électoral. Nous demandons à tous nos militants, de retour dans leur province, de s’attaquer au recensement électoral, à l’enrôlement biométrique parce que les meetings seuls ne suffisent pas. Il nous faut battre nos adversaires de demain dans un rapport de 80% à 20% parce que nous sommes le peuple du Burkina Faso. Nous allons être vigilants, les fraudes, les magouilles ne passeront pas parce que si on donne des résultats frauduleux, nous prendront le pouvoir par d’autres voies. Que cela soit compris. Nous sommes des démocrates, mais si on veut tromper le peuple une fois encore, alors là, je vous dis que le peuple sera débout et le peuple ira jusqu’au bout.

Quant à des questions actuelles dites de référendum ou de révision de l’article 37, le peuple s’est déjà prononcé. Le peuple n’en veut pas. Nous voulons la paix sociale, nous voulons la paix dans toutes les villes, nous voulons la paix et la vraie démocratie. Donc, pour que la paix soit maintenue et restaurée, restons dans la justice démocratique en préservant l’article 37, en n’organisant pas de référendum.

Camarades du Kadiogo, aujourd’hui la jeunesse du Kadiogo, les femmes du Kadiogo, les notables du Kadiogo (je salue au passage tous les chefs coutumiers du plateau central ici représentés) ; je leur rends un vibrant hommage. C’est la première fois dans notre histoire que des notables coutumiers, des opérateurs économiques bravant la peur de représailles de la part du régime, s’affichent ouvertement pour un parti politique. Ça veut dire que nous sommes la voie et la voie juste. Sinon ces notables qui ont l’expérience seraient restés à leur place.

C’est la première fois que la jeunesse universitaire et scolaire se met débout pour dire non au tripatouillage de l’article 37 de la constitution, non au référendum. Nous disons alors que le pouvoir du MPP n’a pas d’autre choix que d’être un pouvoir populaire au service de notre peuple. C’est pourquoi ce programme va aider à épanouir la jeunesse, que ce soit dans la culture ou dans le sport. D’ailleurs même avec le MPP, je vous garantis qu’en trois ans, nous ramènerons la Coupe d’Afrique des nations ici. Et nous allons poursuivre pour nous qualifier pour la coupe du monde parce que nous allons mettre en place une politique sérieuse, une politique d’encadrement et des moyens conséquents au profit de notre jeunesse pour faire briller l’image de notre pays tant en sport qu’en matière de culturel.

Camarades militants, l’avenir n’est pas loin. Comme dit le président Roch, demain c’est tout juste demain, ce n’est pas après-demain. Et demain, c’est le MPP avec vous à Kossyam. Pour ceux qui hésitent parce qu’ils ont peur de représailles, ils ont peur d’être sanctionnés, ils ont peur d’être tués, nous disons qu’on ne peut pas tuer le peuple, on ne peut pas vaincre le peuple. Quel que soit le temps que ça va prendre, nous irons à la victoire avec le peuple et pour le peuple.

Nous invitons notre jeunesse à se tenir sur le pied de guerre, à la vigilance car l’accalmie d’aujourd’hui prépare demain des orages si des gens continuent dans leur attitude anti-démocratique, anti-peuple. Nous voulons ici saluer tous nos devanciers morts pour la patrie, nous voulons saluer tous les camarades qui se sont battus pour la démocratie dans ce pays, pour la liberté, le progrès, l’égalité des chances dans notre cher Faso. Nous savons que l’avenir nous appartient. Je vous remercie et bon courage pour la suite des évènements ».

Propos recueillis et retranscrits par Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 avril 2014 à 16:29, par vérité no1
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Bien dit Salif, le peuple ne veut pas le référendum et c’est un dossier déjà clos. Quiconque s’ amuse à revenir là dessus se verra attirer la foudre du peuple. Vive l’alternance ! Vive la démocratie vraie ! Vive l’opposition ! Vive le MPP !

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 06:01
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      la première fois dans notre bureau politique. Pour la première fois, les représentants authentiques de la paysannerie sont dans notre bureau exécutif. Les représentants de la classe ouvrière sont dans notre bureau exécutif.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 10:59, par tché
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Si Salif parle de social-démocratie, de l’égalité des changes, de partage équitable, alors qu’il fasse le compte de sa fortune inégalement acquise et qu’il la remet au peuple pour qu’on recommence le tout sur le même pied d’égalité. C’est trop facile d’être délibérément le bourreau et venir après demander pardon aux victimes sans lui avouer que tu étais le coupable des actes.

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 09:58, par Savadogo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif, les enfants n’ont même pas fini d’assimiler le mooré du veux les enseigner le chinois, ressaisie toi un peu on es ou là ? On n’est même pas encore en campagne électorale et tu commences à faire des fausses promesses au peuple. Respecte un peu l’intelligence su peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:22, par Gilbert
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif il faut être un peu réaliste, ne promet pas ce que tu ne peux pas réaliser c’est ce que vous avez fait avec le CDP et aujourd’hui tout le monde se plaint des promesses non tenu par le CDP et toi Salif tu continues de faire des promesses que tu sais pertinemment que tu ne pourras pas tenir.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 11:35
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Des odeurs qui vous coupent la respiration et l’appétit, même si vous êtes de passage, en cinq minutes de stationnement. Les eaux usées de la tannerie coulent, le long d’un canal naturel, en propageant une senteur indésirable. La sortie Est de Ouagadougou, sur la route de Ziniaré, est non seulement le siège de la zone industrielle, mais aussi celui des odeurs de Tan Aliz, polluant au moins cinq quartiers des environs. Onze ans après la promulgation du Code de l’Environnement : " l’audit est toujours en cours dans l’entreprise Tan Aliz…".
      Tel est le langage diplomatique tenu du côté du ministère de l’Environnement. Or l’article 99 de ce Code stipule que : "Est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à un (1) an et d’une amende de un million à cinq millions de francs (1.000.000 à 5.000.000 F) ou de l’une de ces deux peines seulement, quiconque contrevient aux dispositions des articles 100, 102 et 103".
      En revanche, depuis Janvier 2004, les deux usines voisines, la Brasserie du Burkina et l’abattoir frigorifique, sont connectées à un canal, conduisant leurs eaux vers le bassin, aménagé à quelques 750 mètres de la zone industrielle, par l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA), dans le but d’un traitement " biologique ". " Nous n’acceptons pas les eaux de Tan Aliz, à cause de leur teneur élevée en Chrome. C’est une composante chimique très dangereuse pour nos infrastructures, bâties à près de sept milliards de francs CFA. Cela va les corroder et même tuer les micro-organismes. Donc rendre notre travail inutile ", assure une source bien informée de l’ONEA. Alors, ces eaux sont rejetées dans un canal qui prend sa source dans les environs de Kossodo. Elles passent par les fleuves Massili et Nakambé, pour se déverser dans le barrage de Bagré. Mais, ces eaux laissent beaucoup de séquelles sur leur passage.Lundi 14 Janvier, il est 10h au bord du fleuve Massili, situé à quelques 25 km, à l’est de Ouagadougou. Le village qu’il traverse en ce lieu porte le même nom. Grâce à ce fleuve, des jardiniers et des pécheurs ont gagné, pendant plusieurs années, leur pain quotidien. Mais depuis un certain temps, il ne reste plus que moins d’une demie douzaine de pécheurs, de la centaine qu’ils étaient. " Plusieurs de nos camarades ont arrêté de faire la pêche, parce que l’eau n’est pas bonne. Après une séance de pêche, non seulement on ne gagne plus beaucoup de poissons, mais nous avons de sérieuses démangeaisons, à cause de l’acide ", se lamente Samuel Nana, venu ce matin, espérant prendre quelques poissons pour le repas du soir.
      Ce n’est guère mieux chez les maraîchers cultivateurs. Ils vivent au jour le jour, mais ne gagnent plus grand-chose du fruit de leur travail. " Les eaux usées des unités industrielles, rejetées dans la nature ont des conséquences négatives sur l’environnement. Cela joue sur la microflore, en empêchant la réalisation de la photosynthèse. La teneur en oxygène diminue. C’est ce qui porte préjudice à la vie des micro-organismes, comme les poissons se trouvant au fond de l’eau. Et même les caïmans !", reconnaît un environnementaliste.
      La population vivait si bien du " don de ce fleuve " qu’aujourd’hui elle a perdu ses repères d’activités. Les jardiniers vous avouent ne plus vivre de leurs activités. Boubacar, qui est maraîcher cultivateur s’en plaint : " Regardez nos plantes ; elles sont toute brûlées. Nous ne pouvons même plus produire de tomates ; ce sont des plantes fragiles. Voyez comment les courgettes se débrouillent… Tan Aliz peut gagner plusieurs milliards de CFA. Nous, nous ne voulons que pouvoir survivre en produisant de nos dix doigts

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 19:35, par LeFILS
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Merci mon frère ! s’il le faut, nous descendrons dans la rue pour empêcher le tripatouillage de notre constitution.Mais avant, j’invite les dignes et intègres fils du MPP à purger dès à présent les personnes notoires qui veulent faire du MPP un refuge, au risque de décourager la masse populaire. A défaut, il faut éviter de responsabiliser ces personnes qui ont des comptes à rendre à la population...Avec le MPP, c’est la victoire assurée ! Soyons vigilants même en notre sein.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 20:37, par DJANGO TOM
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      ce que nous savons c’est que doit et va s’exprimé sur la situation actuelle que vie notre pays ;cher vérité no1 vous devez choisir entre le référendum et la représentation de BLAISE en 2015 et ce n’est pas à discuter .

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 20:49, par kôrô djaguê
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      vérité ; je peux te rassuré que tu dors encore .permet moi de te poser une question ! qu’est ce qui te motive autant pour défendre le mpp bec et ongle ? qu’ont-ils fait de concret qui te pousse à les suivre ,si je peux m’exprimer ainsi aveuglement ? est ce seulement la volonté de changer ? par ce que le mpp n’est pas pour un changement car mpp , c’est encore le cdp ! ces gars du mpp ne pourrons pas faire mieux que le cdp .

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 16:48, par boulgou
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    "Ceux qui sont contre le peuple, bientôt, vont payer pour leur forfaiture quand le peuple avec le MPP sera au pouvoir." CET HOMME BIEN QUE MOURANT RESTE SAUVAGEMENT UN VIRUS POUR LA PAIX. AVEC UNE ARROGANCE SANS PAREILLE, IL CONTINUE DE TENIR DES PROPOS QUI TROUBLENT LA PAIX SOCIALE. QUEL CRÉDIT FAUT T-IL ACCORDER A UN TYPE COMME SALIF DIALLO. QUAND IL DIT "on nous a refusé un local de 5000 places, nous voilà dans un autres de 25000 places", JE PENSE QU’IL NA PLUS DE COHÉRENCE DANS SON CERVEAU ! DE QUI PARLE -T-IL ? ET QUE CETTE MÊME PERSONNE NE PUISSE REFUSER LE STADE MUNICIPAL ? UN TRONC D’ARBRE AURA BEAU DURE DANS L’EAU, JAMAIS IL NE DEVIENDRA CAÏMAN. NOUS SOMMES DÉSORMAIS ENGAGES DANS UN COMBAT CONTRE DES VOLEURS QUI SE SONT DÉGUISES EN VICTIMES POUR MIEUX NOUS VOLER. NON, NON ET NON. AU MPP, PEUPLE DU BURKINA, SI VOUS NE VOULEZ PAS REGRETTER, DITES NON A CES VOLEURS QUI VOUS ENDORMENT POUR MIEUX VOUS VOLER !

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 07:19, par kool
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Dieu ait pitié de toi pour de tels propos .Sa main repose sur Salif .Pauvre type on se verra dans ce pays .Quand viendra le moment de courir , je te conseille d’ aller vers Salif .Tu peux ne pas l’ aimer mais ne t’ avise plus à l’ insulter .

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 09:49, par MESSI
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Si il y a des gens qui ont piller ce pays c’est bien vous autres.Comme le dit l’autre si tu nomme un voleur nous allons te traiter de voleur.Je prefere encore les RSS voleur mais courageux et capable de dire non à un systeme.Réveille toi mon frere et cesse de compromettre l’avenir de tes freres.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 16:01, par virus très virulent
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Messi je te demande d’ouvrir clairement les yeux et de faire un effort pour voir car visiblement tu regarde sans rien voir. Le MPP n’a jamais dit qu’ils vont lutter contre le système qu’ils ont contribuer a instaurer, il ont juste fait allusion que le changement pourrait être aussi le changement du CDP par le MPP car cela est aussi un changement

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 16:23, par tufff
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        si c est que fait ces types que vous appeler réveilles je me demande dans quel état vous vous trouvez ? probable critique !!sinon vous auriez su que ce n est nullement pour un intérêt général qu ils se sont détaché c est pour terminer ce qu ils ont initié en l occurrence le pillage du peuple ,nous les avons a l œil comment accepter de voleurs comment représentants ?

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:04, par Savadogo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      L’arrogance de Salif est toujours égale à lui même. Tu n’est pas encore au pouvoir et tu commences à proférer des menaces, quand tu sera au pouvoir tu vas faire quoi ? ça sera surement à la milite de la dictature s’il arrivait que le peuple te contredit. Salif n’a jamais connu le fondement profond de la paix, il pense que c’est en imposant tout qu’on peut avancer mais il oublie que tout le monde ne peut pas être d’accord avec son point de vue et que tout le monde ne voit pas les choses de la même manière.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 11:48, par N
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Il est mourant et après Monsieur Boubou ou Boulgou je m’en fiche de ce machin nom,tout juste te dire quant tu n’as rien à approuvé à la jeunesse il faut tout simplement la boucler tu penses que toi tu es immortel ou quoi,même si demain Salam mourrait ,le MPP continuera sa marche triomphante ok,prc on est nombreux en français facile

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 16:16, par virus très virulent
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Dire que notre actuelle se porte sur le président actuelle vous devenez frustrer et vous envoyer des argument genre il ne va mourir au pouvoir soit vous attaquer le CDP avec des argument non fondé et quand on vous dit d’envoyer des preuves vous dites tout simplement autour de nous. Ainsi je vais vous demander tout simplement de regarder autour de vous ainsi vous saurez que le peuple a toujours besoin du président actuelle

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 16:43, par fofana drissa
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        émotionnel,mon cher ici pas d émotion.de tout ce que boulgou a dire c est ce coté de mort tu vu pour souligner ,ce que voudrait dire que tu n as pas d argument pour défendre Salif,il est arrogant ce vieillard il vaut l accepter comme si on te disait que tu est un mâle !!indiscutable ,et le comble tu sais même pas qui tu défend,c est Salif et non SAlam,nullard là !!

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 12:35, par LECITOYENLIBRE
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Bonjour à tous ! J’ai lu les écrits des uns et des autres, sans parti pris j’invite tout le monde à une analyse honnête et réfléchie de la situation nationale, à un esprit critique et non à une analyse superficielle des messages de l’un ou de l’autre. Il sera intellectuellement malhonnête d’analyser les propos de Salif DIALLO avec de telles bassesses car cet homme mérite d’être écouter et de tirer de la substance dans ces discours (je suis pas un partisan du MPP, je suis pas un parent de Salif DIALLO, je donne un point de vue impartial)

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 14:57, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      M.boulgou, occupes-toi de tes puits au centre Est sinon la machine en marche va te broyer bientôt. Tu crois etre cache. Tu es identifie et tu verras In Chala

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 19:10, par mystère
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      mon frère tu as tout dis a bon entendeur salut

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 20:08, par MAN
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      UN PROVERBE DIT QUE LA VÉRITÉ FAIT MAL A L’HOMME BOULGOU A RAISON DES GRAND VOLEURS QUI SONT ASSOIFFÉE DU POUVOIR QUAND ILS SERONT AU POUVOIR COMMENT SERAIT LEUR COMPORTEMENT

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 13:33, par le konzomkogré
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      CHER AMI SI VOUS N ÊTES PAS ALLER A L ÉCOLE C EST LA FAUTE A VOS PARENTS. SINON SALIF DANS SON DISCOURS NA RIEN DIT DE MAL NOUS SERONT TOUJOURS PRÊT A SUIVRE CEUX QUI SE REPENDENT ET PROMET DE TOUT CHANGER QUE DE SUIVRE CEUX QUI VEULENT MOURIR DANS LE MENSONGE ET DANS LE PILLAGE

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 16:51, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    ‘’Egalement, au niveau du commerce, nous allons supprimer les monopoles pour que les petits commerçants puissent jouir sur le même pied d’égalité, les mêmes traitements et les mêmes avantages que certaines personnes qui ont le monopole aujourd’hui’’.

    - Merci à vous RSS. Et pour cela, je rappelle ce 7ème paragraphe de l’article d’un certain Jean-Pierre BEJOT de La Dépêche Diplomatique (qui nous pompe souvent l’air encore ici), article titré ‘’Chambre de commerce du Burkina : Alizèta Ouédraogo va devoir booster la relation économique avec la Côte d’Ivoire (1/2)’’ et paru justement dans Le Faso.net du mardi 03 janvier 2012. Votre très chers Kôrô Yamyélé n’invente rien ! Lisez le paragraphe ci-dessous et recherchez dans Le FASO.NET pour en être convaincus :

    ‘’Dès lors, le reste est à l’avenant : ‘’Alizèta Gando est le prototype même de la fulgurance en affaires. En 1990, elle n’avait que sa moto et quatre ans plus tard, après s’être alliée aux Compaoré, et après que l’Etat lui ait accordé un monopole indu, elle devenait milliardaire. Depuis, elle a diversifié ses activités pour toucher l’immobilier Azimmo et puis Socogib. A présent, elle étend ses tentacules dans le BTP’’. C’est une vision restrictive des choses’’.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 09:04
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Je ne comprend pas jusque la que les gens bien avertit ne sois pas a mesure de demasquer les enemies du Burkina . Le monopolle a été la plus grande des techniques utulisés par Salif pour s’imposer face aux commercants du CDP bord Rock M.C. Kaboré ! Quand Salif dit qu’il prendra le pouvoir par d’autres moyens C’est de quelles moyens il parle ?

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:22
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Dire que tous ceux qui n’étaient pas au stade sont contre le peuple, moi je m’inquiète sérieusement de ce qui va advenir avec de tels esprits. Je préfère encore le CDP, mais je demande à Blaise COMPAORE de n’est plus se présenter mais surtout de se prononcer le plus tôt possible pour permettre au CDP de se réorganiser pour nous préserver de ce que nous découvrons.
      Je pense que le MPP doit se méfier de certains de ses ténors parce que ça commence à dévier sérieusement et ça fait peur. Roch regarde bien autour de toi, tu es un grand homme de paix et élégant dans tes propos, n’accepte pas la racaille.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:39, par Ouédraogo Issa
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif parle de monopole, qui distribuait ces monopoles, c’est eux, c’est les Roch là qui fait voter des loi à l’Assemblé pour accorder les monopoles à leur proches, leur amis. Qui à fait Kanzoé Inoussa ? c’est Roch, c’est lui qui l’a donné de l’argent et l’accorder le monopole du riz, pour ces intérêts personnels.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:04, par N’dabi
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Monsieur Salif Diallo avait-il pensé à suggérer à son ancien parti le CDP, l’intégration de la masse populaire au sein du bureau politique ? Comme il sait bien nous le souligner, cependant, suffirait-il d’intégrer les paysans et les ouvriers dans le bureau politique du MPP pour avoir l’adhésion de la majorité du peuple Burkinabé, si l’on sait le rôle qu’ils ont joué au sein du CDP ?
    Rien n’est gagné d’avance,car, vingt six années de militantisme au CDP ne se gomme pas en quelques mois. Et qui plus est, je suis convaincu que les Burkinabés ne se laisseront pas entrainer dans cet opportunisme politique.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:48, par tché
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif n’a fait que tenir un discours de campagne, mais il oublie que nous les jeunes de maintenant on sait décrypter les discours politiques. Pourquoi quand lui Salif était le patron des affaires au CDP n’a pas intégré le peuple dans son programme, pourquoi n’a t’il pas mis en place ce programme très ambitieux, ou bien en ce moment il n’aimait pas le bien du peuple, ou bien il voulait d’abord se remplir les poches avant de proposer ce programme au peuple. Maintenant qu’il a des poches pleines il peut se permettre de dire des sottises.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:12, par tampo
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    bravo au MPP, beau discours mais pourquoi vous êtes pas associé à l’UPC qui était et là démontrer une force naissante. on est au courant le MPP est le CDP sans le clan de François Compaoré et du FEDABC. pour les assoiffé de justice il faudra encore attendre, relisez le discours et vous comprendrez.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:13, par Yako
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Changement radical !Mr Diallo l’a bien dit cela suppose une révolution au sens moderne (démocratique)dont l,artisan princial sera le MPP peut etre mais les acteurs de cet eventuel changement sont tous issus de la vieille garde alors il est certain qu’une 2ème révolution s’imposera à un moment donné.A mon avis on ne solde pas comme ça son passé à coup d’un petit discours dans un stade,il vous sera demandé des comptes.Infine,que le MPP nous débarasse du CDP et que le peuple à son tour nous débarassera du MPP ce serait le cours normal de l’histoire.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 05:03, par vérité no1
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Hey Yako, ils ont été pardonnés et vous parlez encore de comptes à rendre comme si le pardon s’expirait comme une assurance de voiture.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 07:29, par Yako
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Verite N*1,votre remuneration journaliere pour service rendu ?vs faites bien votre job.Puis vs pensez qu,on obtienne l,indulgence x un simple discours de chef ?he bien le jour ou les uns et les autres acceptent d,aller a Canossa"tribunal"pour faire un mea-culpa,mea carissima culpa c,est en ce moment que le peuple souverain leur reconnaitra ce pardon tout de meme humain.fratenellement

        Répondre à ce message

        • Le 8 avril 2014 à 21:32, par vérité no1
          En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

          Yako, on a pas besoin d’aller au tribunal pour que le pardon soit accepté, même perché sur une colline, on peut demander pardon et le peuple comprendra. Les RSS ont eu le courage de demander pardon au peuple et c’est ça l’essentiel. Par contre Blaise a été pardonné et il veut encore décevoir le peuple, j’allais dire tromper avec son article 37.

          Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 11:24, par El capone
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        justement j’allais en venir a ce point car si le MPP ménace déjà de créer un conflit si elle ne remporte pas les présidentielle alors il y a question de s’alarmer les présidentielle ne seront pas mener de bonne guerre vue que les avide du pouvoir se font déjà sentir

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 11:29, par Tifis
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        vérité no1, mais tu oublies que Blaise et son clan a été aussi pardon par le peuple, as tu oublié déjà oublié la journée nationale de pardon ? ou bien penses que que c’est tes mentors RSS qui méritent le pardon du peuple et non Blaise ? vérité no1, soit un responsable et ne fait pas une réflexion subjective.

        Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:18, par Citoyen
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    "....présenter mes salutations respectueuses à notre grand voisin de ce soir, le Mogho Naaba Baongo". Respectueuse ??!! Un peu de respect ! C’est quelle salutation ça ! Laissez Naaba Baongo tranquille. C’est seulement quand ça chauffe que vous courrez vers lui. Vous avez géré le pouvoir avec Blaise et aucun de la famille CONGO n’a jamais occupé un poste important. Dans votre gouvernement MPP, je ne vois aucun CONGO. De grâce !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:26, par faisons un effort de réflexion
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    je pleure l incohérence de ce discours avec la réalité.j ai honte quand ce vieil homme se permet de dire que ce parti est celui des jeunes pourtant c est cette même idée qui l a fait prendre la fuite du CDP ,honte ,il n arien a dire ,Kossyam est un bon rêve pour vous et donc permis a toute personne qui dort ,réveillez vous,le cdp reste le cdp ,vie le cdp !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:28, par salif
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    a salfe menga tooré !

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:35, par Kaboré Ludovic Ismael de Tanghin
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      pour une population de 16 millions d’habitants au Burkina ,25000 personnes venues de tout le Burkina ne peut en aucun cas montré que vous êtes en position de force pour conquérir le pouvoir d’état face au cdp quelque soit son candidat .

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 10:23, par wendbenedo
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Monsieur qui connait les statistiques dites nous comment le CDP est venu au pouvoir ? Tenez tout recemment le CDP a été pebliscité par seulement 3 millions de Burkinabè sur 16 millions !!!! En effet sur 16 millions plus de la moitié n’ont pas encore l’âge de voter ; et de ceux qui ont l’âge de voter seulement la moitié aussi se sont inscrits sur les listes électorales soit 4 millions ! Des 4 millions à peu près deux à trois millions ont voté pour le CDP et vous parlez d’avoir le peuple avec vous ! Hi hi hi !!!!!!!!

        Répondre à ce message

        • Le 8 avril 2014 à 11:49, par Tifis
          En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

          wendbenedo, es ce que tu connais vraiment les règles de la démocratie sinon tu allais savoir ce que tu viens de décrire est exactement le processus des élections démocratiques. ET c’est ce qui ont voté qui représentent le peuple, alors si le CDP a été voté par la majorité de ceux qui sont en ages de voter et qui se sont inscris sur les listes électorales alors le peuple est avec le CDP. Sinon comment comprendre que les 117 députés votent des lois pour les 16 millions de burkinabé. C’est ça la démocratie c’est ceux qui votent qui représentent le peuple.

          Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 12:35, par kala
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        mn frere c`est un echantillon des adherants.

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:41, par Boureima ouédraogo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      c’est aujourd’hui que toi salif tu sais qu’il y a une jeunesse dans ce pays .tu a la mémoire très courte !te rappel tu quand tu persécutais les étudiants ? c’est justement par ce que vous voulez conquérir le pouvoir d’état que vous faites semblant d’aimer la jeunesse .vous voulez sucé la jeunesse comme une orange et une fois le jus fini vous allez les rejeté .

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:48, par DJANGO TOM
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Il y a des nombreuses failles dans vos dire ! vous parlez de changement radical pourtant vous n’incarnez aucunement un changement car vous êtes de la lignée de ceux que vous criquez et accusez aujourd’hui .comme on le dit , le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir !

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:49, par Lumière
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      DANS son discours il a énumérée les cas de fraude et de magouilles qu’il faudra combattre ou surveiller.écoute bien Salif arrête de te jouer la sainte ni touche,on sais qui tu es ?qui sont a la base des fraudes au faso ?c’est belle et bien toi !je pense qu’il faut combattre le mal a la racine.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 19:04, par l’avertis
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      il dis bien qu’il salue les congressiste qui sont venue des 45 provinces du Faso.ces individus ne sont pas venue d’eux même ou de leur gré.ils ont été manipulé,on leurs a tendue des biellets.des cars sont venues les ramassés comme de la marchandise.MPP traite le peuple comme de la bocarde !!

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 19:56, par Savadogo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif se dirige vers le Yatenga plutôt Kossyam. Il n’a pas encore fini de conquérir le yatenga il parle de Kossyam. Il n’a cas chercher d’abord à déloger Gilbert de l’ADF avant de s’attaquer à Blaise.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 07:47, par patorwe beto
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Ici au yatenga malgré qu’il a occupé des postes de super ministre il n’a absolument rien fait de bon. Encore pire il a passé tout son temps à terroriser les militants CDPistes à son temps. Ils sont nombreux les CDPistes qui ont la dent contre lui. S’il savait il devrait pas revenir sur la scène politique. Mais se croyant plus doué que les autres il croie pouvoir faire comme le passé. 1) les mentalités ont évolué 2) il n’a plus le pouvoir de l’Etat comme le passé 3) il ne peut plus intimité personne (fonctionnaires et commerçants) 4) il n’a pas les carrures d’un politicien qui peut convaincre un militant 5) de par le passé il était l’envoyé du Président et maintenant un envoyé d’un candidat 6)il semblerait que sa santé est fragile ce qui lui a empêché d’occuper le poste de 1er ministre en 2005. il faut savoir quitté la scène politique et garder son renommé.

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 20:01, par vérité no1
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      a salfo menga toore na looba bilase ta bang yam

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 20:51, par upc toujours devant
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      SALIF saches que kossiam pour vous est encore très loin .vous ne pouvez pas débarqué comme ça et d’un clin d’œil vous allez vous retrouvez à kossiam .d’abord il faut présenté votre plan de société et laissé à l’appréciation du peuple .ce qui choc le plus , nous à l’opposition ,nous vous avons accueilli de la meilleur manière et pour nous renvoyez l’ascenseur , nous décidez de divisez les partis politiques pour pouvoir vous imposé .votre job est mal saint .

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 10:18, par wendbenedo
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        Vous avez encore commencé vos tendances autodestructrices caractéristiques de l’opposition Burkinabè ! il n’y a qu’un seul objectif, l’alternance en 2015, un point un trait ! Voyez vous Salif a parlé comme President d’un parti mais il ne veut pas le pouvoir ! Ce qui l’interesse c’est l’alternance et il se fout de qui de l’opposition sera President en 2015 !

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 22:57, par mani
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Un discours populiste creux et boiteux. Rien qu’un chapelet d’intentions et de professions de foi. Ce discours est fait pour impressionner les faibles d’esprit et les adeptes du sensationnel mais dans le fondil souffre d’un anachronisme sévère qu’il le rend très timoré. Dans l’agencement des idées, aucune logique ;dans le fond, une volonté manifeste de saper les mentalités à l’effet de faire miroiter telle une chimère des rêveries. Salif est tombé bas parce que ce discours n’est pas celui de l’homme qui m’a formé. Quant aux attaques verbales, je laisse le peuple apprécier ses appels à la prise du pouvoir par tout moyen, je dis bien par tout moyen, même au prix du sang de ce même peuple que l’on peut prétend défendre de façon hypocrite. Non, non salif diallo du nord a vraiment perdu le nord. Dieu sauve mon burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 23:07, par Tenko
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Ce Monsieur n’a rien dit de bon. Le pouvoir en place avait deja emis ces projets et sont aussi realisés a plus de 90%. SD parle pour tromper le peuple qui connait aujourd’hui la verité. A cause des postes, vous tenez ces propos. Si en 2015, le CDP remporte les elections, SD va fuir le pays pour aller au Niger. Il aura trompé des gens. J’invite donc les jeunes, les femmes, les vieux, les etudiants, les eleves a rester vigilants et de se demarquer de ces propos incendiaires de ce communiste. Le PF a pris des mesures sociales tel himo, les indemnités des fonctionnaires, bientot les salaires. L’UO est en chantier. C’est la sociale demo en marche.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 12:53, par kala
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        dc c`est maintenant qu`il connait les problemes du campus puisqu`il est dos au mur et tout azimuts les mesures sociales pleuvent de partout on affame le peuple et apres on vient au sauveur.

        Répondre à ce message

        • Le 8 avril 2014 à 16:33, par virus très virulent
          En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

          Actuellement vous vous rendez compte de votre sacrifice pour les génération avenir mais je tiens a vous informer que votre sacrifice est noble et j’en profite pour vous appeler a votre sens du devoir. Camarades nous nous sommes sacrifier pendant tout ces année pour permettre a notre pays de se doter de pôles de croissance nécessaire dans le développement rapide d’une région voir de tous un peuple. ce fut une épreuve de longue haleine mais je pense que le sacrifice en vos réellement la peine car le secteur primaire va générer des ressources pour les autres secteurs d’activités. J’exhorte tout un chacun a faire a prendre le train en marche au lieu de jacasser a longueur de journée pour ne rien de dire de sensé

          Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 23:08, par Tenko
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Ce Monsieur n’a rien dit de bon. Le pouvoir en place avait deja emis ces projets et sont aussi realisés a plus de 90%. SD parle pour tromper le peuple qui connait aujourd’hui la verité. A cause des postes, vous tenez ces propos. Si en 2015, le CDP remporte les elections, SD va fuir le pays pour aller au Niger. Il aura trompé des gens. J’invite donc les jeunes, les femmes, les vieux, les etudiants, les eleves a rester vigilants et de se demarquer de ces propos incendiaires de ce communiste. Le PF a pris des mesures sociales tel himo, les indemnités des fonctionnaires, bientot les salaires. L’UO est en chantier. C’est la sociale demo en marche.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 23:38, par Oui au CDP
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Salif tient des propos qui pourront troubler l’ordre public un jour. Il pense etre plus courageux que BC. Les frontieres terrestres et aeriens du pays seront fermés deux mois avant les elections. Ainsi, personne ne sortira du pays et on se verra jusqu’a la proclamtion de la large victoire du CDP. Si SD conteste les resultats et met les gens dans la rue, on reglera ensemble. BC est averti et prendra des dispositions idoines dans ce sens. SD n’a pas le monopole de la rue. Tout le monde peut descendre dans la rue.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:31, par Passak wingbo
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Salif a tout dit sauf l’essentiel. Nous savons tous que le principal mal de notre sous-développement est la malgouvernance économique, notamment la corruption. Malheureusement Salif ne dit rien sur la lutte contre ce fléau. De quoi a-t-il peur ? Il faut qu’ils (RSS) disent quelque chose là-dessus. La jeunesse en a besoin pour se déterminer car c’est son avenir qui est en jeu !

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:22, par Dicaprio
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Les RSS ne peuvent pas s’exprimer sur cette question de corruption puisqu’ils sont eux même les acteurs et les initiateurs du fléau. S’ils s’attaquent à cette question, le peuple risque de les demander des comptes, qu’ils s’expliquent sur les milliards acculés sur leur compte.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:38, par boulgou
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Ce que vous ignorez tous, c’est que ces RSS ne sont pas venus pour la jeunesse et il est grand temps que nous leur disons merde et merde ! Il nous ont assez spoliés et mis en retard. La clairevoyance du blaiso et de son entourage actuel nous a permis de nous débarasser de ces prédateurs. Ce qu’ils sont venus chercher, c’est la solution pour échapper ce qu’ils ont posé comme acte dans l’histoire de notre pays. Mais nous, jeunesse consciente, nous leur disons NON NON et NON. Je préfère suivre un loup que les RSS et l’histoire me donnera raison. A tous les jeunes patriotes, je dis : VIGILANCE ! .

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:40, par Dicko
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Si le RSS s’attaque à cette question de corruption eux même risque d’empathir. C’est u terrain très glissant pour eux et ils le savent très bien voila pourquoi ils ne s’hasardent pas sur ce terrain de corruption.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:48, par boulgou
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Ceux qui aiment le Brkina doivent se m’fier des RSS. Nous les jeunes, nous savons que ces gens ne sont pas venus pour nous ; mais pour échapper à leur pitoyable destin dont ils ont eux-même tracé. La clairevoyance du PF nous a permis de nous en débarasser au sein du CDP. Mais leur ruse et leur animosité doubleés d’ingeniosité politique les ont conduit à une nouvelle trouvaille : MPP. Mais nous, jeunes du Burkina, préferons cette fois mourir que de nous laisser une fois encore sopolier et retarder par ces vomissures de la république.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:50, par tufff
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      ça fait honte de lire ce monsieur,a son age il sait quand est ce qu on dit quelque chose qui nous dire des injures a nous même ,voyons quand Salif parle de pillage ,qui peut l omettre de cet acte dans ce pays ? tout ce qu il a cité n ont fait que dure de lui un trou de cul ,un bon a rien ,un égoïste !!!

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:57, par zoungrana éric
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      arrêtez d’inviter la jeunesse et les poussé à l’abattoir comme vous savez si bien le faire .on vous connais maintenant !vous invitez la jeunesse à faire des choses et quand ça chauffe ,on ne vous voit plus .de grâce , ne faites pas de la jeunesse une chair à canon car nous savons tous que vous êtes à près vos ambitions personnelles .

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 20:15, par femme consciente
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Relisez entre les lignes et vous vous rendrez compte qu’il n’a rien omis. Le devoir de synthese s’imposait mais l’essentiel a ete dit. Courage et avec le peuple, victoire. La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:40, par Ce que veut le peuple
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Il ne s’agit pas seulement de supprimer les monopoles et résoudre les problèmes miniers. Il s’agit surtout de remettre à César ce qui est à César. Jugez les crimes économiques et de sang ! Faites rendre gorge à tous ceux qui sont impliqués dans les détournements et dont les dossiers dorment à l’Inspection Générale des Finances, à la Haute autorité de lutte contre la fraude, la corruption, au Contrôle d’État et que sais-je encore ! Faites le point des lotissements et dégagez toutes les responsabilités ! Revoyez les attributions de parcelles notamment à la belle-mère nationale et faites occuper toutes ces maisons qu’elle a construites à travers le pays à des fins de blanchiment d’argent ! Les personnes assimilables aux GUIRO et autres doivent être dénoncées dès maintenant et poursuivies dès que vous serez à Kosyam !Dites nous à haute et intelligible voix que tout cela sera fait.
    Monsieur Salif DIALLO, c’est ce langage que les jeunes assoiffés de justice et d’alternance veulent entendre.
    Et si d aventure des responsables du MPP (fussent-ils les premiers responsables) sont concernés ceux-ci aussi doivent rendre gorge et n’échapperont pas au jugement du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:41, par VERITAS
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Juste retour des choses : La Révolution Démocratique et Populaire (RDP) est de retour à travers le programme du MPP. Vive Sankara, vive la révolution d’aout de 1983. J’ai l’impression que le MPP est allé fouiller dans les cartons du CNR au moment où Sankara amorçait le changement dès janvier 1987. Ce pays à besoin d’une révolution pour le remettre sur les rails après une dérive droitière faite de corruption, de vols, de concussion, de pillage systématique et de destruction par le clan Compaoré. Vive le MPP, vive la révolution d’aout de 1983.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 18:37, par kala
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      bien annalyser mn frere ya un dosage revolutionnaire ds ce discourt de salif et si blaise s`entete j suis sur que c`est un soulevement populaire qui remportera et il perdra tout.

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 19:04, par WM
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Merci Salif ! Merci pour ton courage et ta bonne vision.
      Nous savons tous que tu luttes pour notre avenir...ton combat est le notre..
      S il ya de plus en plus de Burkinabe a l etranger, cest parce qu il ya de moins en moins espoir au pays..
      L ’ economie est sous coupe reglee. Jetez un regard a l’ Universite de Ouagadougou et projetez cette belle jeunesse dans une decennie voire plus !!! Helas ! Moi, je demande a tout Burkinabe de joindre le combat que mene Salif ( RSS) afin que demain soit meilleur.
      Vive le MPP ! Vive un Burkina meilleur !

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 20:18, par YIRMOAGA
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Passak Wingbo,c’est facil de parler de jeunsse ? si la jeunesse ne s’y met pas en militant ojodhui,il sera difficile de pouvoir exercer des responsabilités futures ? il sufi pas d’être membre de buro politique ? en etant actif ya des responsabilités ? jeunes, conseiller municipal- maire-Gouverneur- haut com-SG de ministre- Minitre ect.......? les membres de buro pour conduir le parti à une victoire ? Dans cette faune où le combat va être rude,un jeune n’a pas sa place.Militer activement pour occuper des responsabilités et demain vous apartiendra

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 20:39, par lecitoyen
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Bien dit Veritas.
      En lisant ce discours je me voyais dans les discours de Thom’Sank. EN réalité, l’avenir du BF se trouve dans le vaste programme de la révolution d’aout 1984. Les hommes meurent mais leurs idées demeurent.
      La patrie ou le mort, nous vaincrons.

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 10:05, par faisons un effort de réflexion
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        quel est le bon que vous puisez dans ce discours nul ? est ce le fait qu il dise que ceux qui sont pas au congrès sont cotre le MPP donc contre le peuple là qui vous fait donner du sens a ce discours ?mon cher laisse moi te dire que tu viens de commettre un crime,tu viens d assassiner Thomas encore !!en comparant ce discours égoïste,trempé de méchanceté de ce réactionnaire a ce de SANKARA ,ne n oses plus jamais le faire ;salif c est frustré ,et il n aura rien comme possibilité de vengeance,vive le CDP ,longue vie a papa Blaise

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 21:48, par Kal
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Cher ami ne compare pas le MMP a la revolution .Salif ne parle pas du burkinbe intègre,il ne dit pas comment lutter contre la corruption,ni comment rendre credibre la justice.Se reproche t -il de quelque chose ?

      Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2014 à 22:59, par LEFASO
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Bien MPP, continuez.

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 08:49, par NIRSIZA
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Bien dit frère. En tout cas ce discours me rappelle Thomas SANKARA. C’est notre deuxième révolution démocratique qui est arrivée comme ça.Et vous voyez, tout est à peu près comme à la révolution d’août 1983 : Trois leaders charismatiques aimés par le peuple qui a mis son espoir en eux. C’est d’une chose pareille dont le peuple a toujours rêvé pour retrouver son pouvoir confisqué pendant 27 ans. Ça c’est la vraie rectification en marche. Merci Salif. Si en 2015 le peuple n’a pas retrouvé son pouvoir avec le MPP au pouvoir, il faudra effectivement qu’il descende dans la rue. Vive la révolution, vive le MPP. Vivre en révolutionnaire, mourir en révolutionnaire, les armes à la main, la patrie ou la mort nous vaincrons.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:45, par Le Burkinabe
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Vive le MPP ! La victoire sera pour nous ! Nous allons prendre le Kosiam même s’il faut passer par Loumoumbashi .

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 17:57, par D8D8
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Salif je t’admire pour ton discours, mais ton problème c’est de se remettre avec ses voyous qui sont principalement Roch et Simon qui ont mis des bâtons dans ta roue, qui t’ont condamné et ont appuyé pour qu’on te met dehors parce que tu les dérangeais, tu les mettais à leur place et ils voulaient ta place. Aujourd’hui tu me désole en te permettant avec ces crapauds, si tu était sortis seul et rejoint l’opposition ou créer ton problème parti j’allais te soutenir mais avec les Roch et Simon dans ton rang, je préfère encore le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 18:01, par SANOU
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    CROYEZ vous vraiment a ceux qu’il raconte ?je me trompe ou quoi ?c’est quel Salif qui parle !il n’y a même pas 6 mois DE cela Salif était pour la modification de l’article 37 !aujourd’hui il est un opposant ;je pense que ce sera très difficile qu’on le croye !salif mon cul oui.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:42, par wendbenedo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Tu parles de quel salif mon Bobo ! assurément oui tu te trompes ou du moins tu as trop pris les calebasses rouges !depuis 2009 Salif est contre la patrimonialisation du pouvoir et favorablement à une 5é république avec un régime parlementaire !!!!!
      Tu confonds Salif avec ton parent Bongnessan sinon 2009 ca fait 6 ans et non six mois !!!!! hi hi hi faux pas fâcher !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 16:07, par vérité no1
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Mon ami Sanou, un couple peut battre le Kam-bumbulu ( Tambour d’origine guineenne ) ensemble aujourd’hui et divorcer demain. Ça arrive surtout si l’un découvre que l’autre est démon.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 18:12, par kongoussiBiiga
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Vraiment tu es un digne fils du Faso ! Vraiment j’adore ce monsieur !
    Je suis au MPP pour lui ! Pour avoir travaillé à ses ordres, je vous jure que c’est un homme bien ! oui je dis bien !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 18:17, par faisons un effort de réflexion
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Nous avons eu à ce congrès les fonctionnaires, les ouvriers, les paysans, les artisans, les commerçants, les médecins, les physiciens… tout le monde y était sauf ceux qui sont contre le Burkina Faso. Ceux qui sont contre le peuple, bientôt, vont payer pour leur forfaiture quand le peuple avec le MPP sera au pouvoir.tels étaient les propos de SALIF dans cet article ,a tous ceux qui liront ce commentaire ,je voudrais savoir la lecture que vous faites de ce passage.Pendant ce temps voila ,voila ma part,a travers ce discours on sent que la haine ,la frustration ,la myopie politique,la rage de vengeance etc tout ce qui va dans cette lancé ,est ce digne d un homme d état,avec bonne foi vous me diriez tous NON ,mais est donc passé le génie politique ?mais moi je pensais que le politicien aguerri devait savoir accepter les divergences c est dommage que notre très FAISEUR DE ROI ne l a pas encore compris.dans le même je fais preuve d indulgence ,en ce sens que je vois que son époque n est pas comme le notre qu il veut prendre en otage.A son temps PAS DE DIVERGENCE D IDÉES burkinabè les vrais dictateurs veulent KOSSYAM disons NON ,vive le cdp,sauve nous PAPA Blaise

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 10:33, par wendbenedo
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      T’inquiètes ton papa Blaise n’aura rien à craindre de Salif ! Nous te le rendrons en 2015 sain et soft ! hi hi hi

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2014 à 11:08, par faisons un effort de réflexion
        En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

        wendbenedo, tu n as pas compris ,toi tu conviendras avec moi que salif n a pas les couilles pour inquiéter PAPA Blaise ,mais c est pour justement les faibles comme vous autres que salif arrive a tromper sinon que si tu demandes a Salif ce ci :tu es pris entre deux feu ,PAPA BLAISE devant lui et UN LION derrière salif te dira qu il préfère se retourner vers le lion il a peur de PAPA BLAISE ;et puis je t informe que si ce n est pas 2020 papa est là longue vie a PAPA Blaise

        Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 19:43, par burkina
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Saluf que le tout puissant veille sur toi. Tu es un heros. Bon couragevau mpp vous me mettez dans l’ obligation de prendre ma carte d electeur car je l avais jamais fait au parravant. Je le ferrais et je vais belle et bien vote. Que Dieu benisse mpp que dieu benisse lefaso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 19:48, par sogotere
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    C’est du vouvouzela ! Avec un bureau exécutif de 79 membres constitué à 80% de retraités, les jeunes peuvent espérer quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 20:03, par le fils du pays
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    C’est donc ça faire de la politique n’importe quel âne peut le faire ;il n’ont que l’argent pour stimuler leur sympathisants.Le temps est donc venu pour que le peuple se rend compte de ceci et se débarrasser de ce parti fantoche.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 20:13, par le fils du pays
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Je dirai plutôt que c’est un discourt pas très étonnant,car les hommes politique ont toujours eu ce langage de je"vous promet l’el dorado"Mais en fin de compte il font tout sans tenir compte de leur discourt d’opposant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 20:18, par Jeune conscient
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Un discourt mordant et plein d’ambition,mais où cela va t-il nous conduire exactement.Merci a SALIF mais nous disons que nous sommes satisfait du pouvoir en place.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 20:24, par Jeune conscient
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Sauf votre respect monsieur SALIF je ne vois pas encore où est situer votre programme,puisque vous avez passé votre temps a parler de refus voir s’opposer radicalement contre a tout programme du président COMPAORE ;si le peuple a décider que ça soit encore lui je ne vois pas en quoi tu peut te l’empêcher.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 22:00, par pap le parisien
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Décidément hein Salif tu va jamais changer,une langue tranchante avec un ton aussi audacieux.Tu oublie très vite mon cher parent c’était hier a cote que tu tenait les mêmes discours au cote du président Compaore,on est fatigue de toi maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 22:12, par Xmen
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    salif en quelque minute d’intervention ne pouvai pa etaler tou le programme du mpp. dc lisez ce prog et vs trouverez ce qu vs vpoulez.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 23:53, par KONAN
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    c’est quel peuple qui est en mouvement faut dire plutôt que vous ètes le mouvement des postes perdus.tu n’a rien à nous dire ici car on t’a vu quand tu etais aux affaires qu’est ce que tu n’a pas fait aux étudiants n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 00:03, par laloi
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Pourvu que vous soyez sincères ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 06:11, par WANGA
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    ha ha ! lhypopotame va affronté lelephant sur la colline et sa sera mille probleme.sd tu te trompe a chaq fois tu introduit la force heye ! m"kèè saalfo

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 09:31, par davs
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      "...tout le monde y était sauf ceux qui sont contre le Burkina Faso. Ceux qui sont contre le peuple, bientôt, vont payer pour leur forfaiture quand le peuple avec le MPP sera au pouvoir." Moi je n’y étais pas donc il va falloir que je me cherche avant que le MPP n’arrive au pouvoir

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 07:16, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    - LEFASO.NET, tu es complice et partisan du CDP. Voilà pourquoi toutes ces réactions injurieuses venant des petits malfrats du CDP sont mises dans le forum et non pour les autres supporters du MPP. Souffre que je te largues en pleine figure ce que tu es en réalité. Mais ton CDP est foutu, mourrant !!!!! Fini !!!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 07:18, par MOREBALLA
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    J’ai peur que le MPP ne soit un géant aux pieds d’argile. Je note en passant la qualité des hommes et des femmes membres du bureau exécutif et des membres du bureau politique ; mais hélas, le MPP est une copie conforme à l’original (CDP). Le problème aujourd’hui n’est pas le regroupement massif et impressionnant dans la diversité pour la conquête du pouvoir d’état, mais plutôt la manière et les stratégies à adopter pour luttes. L’arrogance, la suffisance, la négation du mélange de l’eau et de l’huile sont les tares congénitales du MPP. L’esprit de vengeance et des règlements de comptes, les déclarations au gré dans l’euphorie des discours sont les tares héréditaires du CDP au MPP. Les causes produisent les mêmes effets, je ne vois comment le MPP pourrait conquérir le pouvoir d’état dans un dispositif squelettique aux antipodes du bon sens de la politique à l’ère de son temps, aux intelligences de faire mieux, notons que le MPP peut mieux faire. Je note en passant la présence remarquée de Filiga, de Fimba, mais la présence incongrue d’autres personnes. MOREBALLA s’est mis en marge de la politique active ou du reste politicienne, le présent développement de la politique avec cette nouvelle configuration de la scène politique, nous fera revenir inévitable au devant des scènes afin de démontrer et de prouver une fois encore que la politique peut se faire autrement dans une harmonie de civilité et d’intelligences à la mesure des objectifs ; à la seule condition que le CDP se désigne un candidat non membre de la dynastie COMPAORE : le MPP sera ramené à sa juste mesure. Au 21 siècle, le développement des mentalités est tel que les influences exogènes sont inefficaces dans le choix des hommes et des femmes dans tous les contrées, surtout dans les contrées relatives moins instruites

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 07:37, par MOREBALLA
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    En toute franchise le CDP se doit de s’en réjouir avec la démission que je qualifie de scission des papis, qui du reste porte un coup terrible au CDP. Cette scission aux allures du séisme politique doit ouvrir les yeux et l’esprit des premiers décideurs du CDP de rebondir avec des jeunes (genre bien étudié) crédibles à la hauteur des attentes des populations : ils sont là et jamais le MPP ne pourra laisser la jeunesse s’exprimer. Les premiers animateurs du MPP ont été dans un passé récent les killers de la jeunesse du CDP par un mépris exacerbée de cette même jeunesse. Je déplore énormément l’affront éhonté du premier responsable de la jeunesse du CDP à l’époque , face à ce qu’il avait qualifié d’inacceptable. Le CDP doit revoir ses agendas afin de faire revenir les jeunes qui ont marqué leur temps par des apports au delà des attentes. Premièrement, que Blaise se prononce rapidement de laisser la constitution en l’état et se choisir un candidat à la dimension des intelligences d’espérance.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 09:13
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Je suis assez sceptique par ces CDPistes reconvertis !Le peuple s’est arreté depuis 1987 avec l’approbation de ceux qui le dit être" en mouvement".
    Sankara, a été éliminé pour avoir defendu les droit du peuple jusqu’au bout.Décliné vos biens et on saura combien de milliers de millions vous avez stocké et le peuple n’arrive pas à avoir 3 repas par jour. Ne nous trompé pas vous loin d’ etre de bons samaritains. MPP=Mecontents P P.Salif

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 09:28, par Gnibga
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    J’ai du respect pour les hommes qui défendent leurs idées au péril de leur vie, donc chapeau bas à Salif. Les lâches et petits hommes qui font des commentaires désobligeant (cachés derrière leurs claviers) seront jugés par l’histoire.

    Quelque soit ce qui viendra, je le préfère à ce qui est là en ce moment au BF : donc tout sauf BC et sa compaorose.

    Pour finir, je suis résolu à prendre ma carte du MPP, alors RSS, vous avez un nouvel électeur.

    Bon courage et sachez que seuls les imbéciles persistent dans l’erreur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 09:43, par l’homme de vigillence
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    vous savez les gares, soyez vous meme ce MPP n’est que CDP sous autre forme. C’est vraiment domage qu’ils prendront le pouvoire par le fait de leur capacité a beurner le peuple. je vous comprens peuple BURKINABE, le régime en place a eu le temps de vous transformer en parasite, saprofite c’est honteux. Peuple burkinabé ne laissez plus votre tube digestif vous guidez ! soyez intègre et luter pour l’intérè general. Que DIEU guide le peuple burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 10:12, par Un engagé
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Ce discours me rappelle les déclarations de la période révolutionnaire. Je crois qu’il faut que les discours des responsables du MPP soient mieux élaborés et écrits. Il y a des engagements qui doivent être pris après inventaire, sinon ce ne sera que de la démagogie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 10:20, par Un engagé
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Ce discours me rappelle les déclarations de la période révolutionnaire. Je crois qu’il faut que les discours des responsables du MPP soient mieux élaborés et écrits. Il y a des engagements qui doivent être pris après inventaire, sinon ce ne sera que de la démagogie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:30, par Xmen
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    c’est un discour courageux et très politique fai par salif. avec ce prog presenté un nouveau burkina va voir jr

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:31, par FComp
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Salif demeur le plus grand homm politique de ce pays. avec ses compagnon qu sont simon et roch l’alterance ser possible en 2015. sans eux s’etai un reve

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:32, par Dirsa
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Un programm ambitieur de la part du MPp. on va vous voter en 2015 pr sa mise en oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:33, par Servite
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Je voudrai avoir la totalité de ce programm il semble interessan et nous les jeunes communiste ns ns retrouvosn dedan

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:34, par Gkon
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Un bete politique ce monsieur. il va terrasser le cdp à coup sur

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:35, par Halidou
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Mes chers militan du cdp qui inondent ce forum, arreter de ns raconter du nimporte quoi. qu’est ce qu vs avez pu fair le pr pays depui 30 ans. passer maintena a main à une autre pers. on veu l’alternance point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 11:56, par souvenirs souvenirs
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    On ne piétine pas deux fois les testicules de l’aveugle. Salif et consorts, le peuple conscients du Burkina n’oublie pas que vous étiez,ne l’êtes-vous toujours pas, les éminences grises du système blaise l’apatride. Votre jeu est claie:prendre de concert avec blaise le pouvoir afin de vous protéger mutuellement. Blaise au pouvoir ou Roch, il n’y aura jamais de jutice. Le coméléon a beau prendre la couleur de son environnement, le peuple vigilent le répèrera et l’abattra d’un coup bien asséné. Peuple burkinabè ne te laisse pas endormir par ces vautours déguisés. VICTOIRE AU VRAI PEUPLE et loin des rénégats.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 12:47
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    L’essentiel, c’est que d’unir nos efforts pour que l’alternance soit une réalité au Burkina. Peut importe qui sera vainqueur pourvu que le CDP aille goutter les réalités de l’opposition et que le pouvoir ne soit pas dans les mains d’une famille. Plus de vingt (20) ans au pouvoir c’est bon et c’est suffisant pour que quelqu’un d’autre prenne le pouvoir. Apparemment le CDP n’arrive pas à trouver un candidat...

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 14:33, par slay
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    C’est bien le peuple en mouvement. ça ne se voit pas ????

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2014 à 19:28, par Abdoul Karim Ouattara
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Depuis 1987 date de la mort tragique du Président et visionnaire Thomas Sankara, aucun homme politique n’a prononcé un tel discours. Ce discours qui est l’esquisse du programme politique dans ses points saillants repositionne le Burkinabé dans sa dimension intégrale. C’est un programme de rupture avec l’amateurisme, la navigation à vue, le tâtonnement, l’empirisme. Bref nous sommes une fois de plus dans une analyse scientifique, une analyse de classe, une analyse qui nous permet d’identifier les intérêts de notre peuple et ceux là qui les combattent. Tout patriote sais aujourd’hui que nous sommes à un tournant majeur dans les contradictions au sein de la société Burkinabé. Et Salif Diallo connu pour sa pertinence est aujourd’hui, avec ses camarades, les porte parole
      de notre peuple en marche pour se réapproprier ce dont une bande de vauriens le lui a frauduleusement subtilisé. Nous avons suivi cet homme, en l’observant très très attentivement et depuis 2006 il a posé des actes politiques qu’aucun opposant n’a osé posé. Il a démasqué des faux opposants en exposant publiquement leurs motivations publiques. Il a freiné autant qu’il pouvait les tentations monarchiques du régime en s’opposant très fermement aux velléités de François Compaoré Alias PETIT PRÉSIDENT alors que les ministres voire mêmes les premiers ministres s’aplatissaient honteusement devant le conseillé économique à la présidence : Je parle de François Compaoré.
      Salif Diallo est celui qui a publiquement dénoncé la cupidité vorace de l’entourage du président Compaoré. Comprenez que cette expression publique de sa rage traduisait le fait que le président était de plus en plus sensible à la voix de ces YESMAN. Nous nous rappelons que ce fut l’occasion pour le collège de la médiocrité de tomber sur lui à bras raccourcis. Départ donc du gouvernement Hic Et Nunc. L’autre fait était sa perspicacité dans l’analyse de la situation politique Nationale/ il fut le premier aussi à dénoncer la patrimonialisation effictive du pouvoir d’Etat. C’était le moment où le président du Faso cherchait à imposer à son peuple son petit frère comme successeur en 2015 même avant. Cette analyse nous laissait percevoir que tous les leviers du pouvoir, politique, économique et social se concentraient dans les mains d’une seule famille autour de laquelle gravitaient quelques privilégiés qui formaient avec les Compaoré le clan oligarchique pour faire mains basse sur les richesses du pays. Les autres burkinabé qu’on a voulu transformé en peuple mouton par la démonstration de la férocité militaire, exécutions en secret, assassinats, meurtres en tout genre de citoyens ordinaires et même d’amis politiques. Le Blaiso Bori bana
      Honte aux YESMAN !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 15:53, par zampa
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    enfin, l’ere du soulagement...vive le mpp et vive le Burkina-Faso.
    la patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 20:11, par Amadoum
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    QUELLE DEMAGOGIE !

    Si les dignes fils du pays laissent Salif et ses partenaires faire, l’Histoire ne sera pas gentile a leur egard. Il ne peuvent tenir aucune des promesses qu’il a faites. Savent-ils comment gagner la CAN, ne parlons pas d’aller a la coupe du monde ? Qu’ont-ils de nouveau a dire au brave people qu’ils n’ont pas dit toutes annees passes au pouvoir ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 20:29, par Inoussa
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    Que ceux qui ont des yeux pour voir, voient ! Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent ! Le MPP renforce grandement et conséquemment l’opposition. Et ça va faire mal, en bien, en novembre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 22:11, par Tchanti
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    C’est dommage que ce soit maintenant que ces bonnes résolutions viennent à l’esprit des RSS alors qu’ils ont géré ce pays pendant 25 ans. Ça ressemble fort à du blaguer tuer et franchement c’est moche.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 12:45, par kunakitu
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Du calme les amis. La critique est facile, l’art plus difficile. Soyons justes. Salif est tout sauf un vaurien. Peut être qu’un grand débat (mots croisés - tirs croisés – duels des idées etc) serait bien venu maintenant. Autour de la table : Salif Diallo contre Assimi Kountan. Chacun aura droit à une équipe de soutien de 10 personnes (avec au moins 3 femmes et trois jeunes) qui sont là pour intervenir aussi. Animateurs : Pascal Yemboini Thiombiano et Caroline Tuina Ouaré. La première partie de l’émission sera réservée aux questions du public (TNB qui aime micro trottoir au lieu d’aller voir les gens où ils sont). Deuxième partie de l’émission : Questions des deux journalistes et du public dont l’âge moyen sera de 30 ans (1/3 étudiant, 1/3 secteur informel, 1/3 travailleurs du public et du privé, le dernier 1/10 des femmes leaders dans leurs domaines). Il faut ce débat pour chacun ait droit au respect qui lui revient. Les téléspectateurs les noteront au fur et à mesure. Un débat de 4 heures pour défendre chacun la vision de son camp. Je dis bien Assimi contre Salif. Le débat du siècle.

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:15, par L’OBSERVATEUR
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    "Ceux qui sont contre le peuple bientôt vont payer pour leur forfaiture quand le peuple avec le MPP sera au pouvoir" Oui c’est vrai et il le faut bien. Mais est ce le lieu et le moment ; est ce la période pour le dire. Il vaut mieux ne pas dire a quelqu’un qui tient un gourdin que si vous retirez son gourdin vous allez l’abattre/le faire. Ce dernier luttera de toutes ses forces pour qu’on ne retire pas son arme ; quitte a créer le trouble. slt

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:44, par Rom
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    La phrase ,"Le MPP au pouvoir également, nous allons réformer l’armée et les forces de défense de ce pays pour que l’armée, la gendarmerie, la police, la douane, les eaux et forêts constituent des forces soumises au pouvoir civil démocratiquement élu" sufit pour mobiliser le peuple burkinsbè autour du MPP.
    vive MPP
    Vive la democratie.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:53, par AZI
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    CDP=MPP OU MPP=CDP

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 12:02, par AZI
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    ROCH SIMON SALIF SONT VENUS POUR CASSER L’OPPOSITION BIEN ORGANISEE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 12:08, par AZI
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    CDP SEUL FACE A L’OPPOSISITION MEME ROCH CANDIDAT NE PEUT PAS BATTRE L’OPPOSITION ACTUELLE.DONC ILS ONT DECIDE DE CREER MPP LE CAS OU CDP PERD MPP REPRAND LA MAIN .SOYEZ VIGILENT CES GENTS ONT TOUTANT TROMPE LE PEUPLE .LE MPP JOUE AU FAUX OPPOSANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 12:17, par AZI
    En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

    SOYEZ VIGILENT LE PEUPLE.ROCH SIMOND SALIF NE VONT RIEN APPORTER A NOS PROBLEMES QUOTIDIENS.ILS SONT LA POUR DIVERTIR LE PEUPLE POUR GARANTIR LEUR INVESTISSEMENT.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 13:40, par le germano
      En réponse à : Salif Diallo : « Le MPP, c’est le peuple en mouvement »

      Tout semble avoir été dit sauf le plus important.
      Au fait rien n´a encore été dit.
      Tout parti politique qui ne parlerait pas de JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
      ne peut pas tromper le peuple.Ce Parti ne sera rien d´autre qu un CDP bis.
      Si vous etes avec le peuple et pour le peuple, commencez par la JUSTICE POUR THOMAS SANKARA :
      Voila ce á quoi le peuple en grande majorité jeune aspire.
      Merci bien de rectifier pendant qu´il es temps

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés