MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

samedi 5 avril 2014 à 03h36min

Jusques à quand va-t-il continuer dans la stratégie du silence-radio face à une « crise interne » qui fait de plus en plus craindre le pire ? Le médiateur Jean-Baptiste Ouédraogo, alias JBO, et ses collègues sages ayant refermé leur collège comme ils l’ont ouvert, ne resterait-il que la perspective d’un « affrontement » entre les désormais frères ennemis du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ? Telle est la question à laquelle personne n’ose répondre. Et pourtant... il y a bien de l’électricité dans l’air.

MPP-CDP-2015 ;  Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

En effet, pendant que le trio Roch-Simon-Salif continue de ratisser large et que le CDP ne sait plus à quel « candidat naturel » se vouer, la Fédération associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré (Fedap/BC) persiste et signe pour une prolongation du bail du Blaiso national. Un appel de pied qui ne surprend personne. Mais qui ne sonne pas moins comme un écho auquel personne ne semble répondre, y compris le principal concerné qui, depuis qu’il a jeté le ballon d’essai d’une possibilité de référendum sur l’article 37, n’a plus rien dit. Et son profond silence inquiète plus d’un dans les rangs du parti au pouvoir et au sein de la majorité présidentielle.

Si les plus courageux -ou les plus impatients, c’est selon- préfèrent aller voir ailleurs, notamment au MPP, les autres espèrent que le Blaiso a plus d’un tour dans son sac et va finir par sortir le lapin de son chapeau, tel un magicien. Mais que vaut encore ce suspense lorsque 2015 avance à grands pas ? Et que les milieux diplomatiques d’ici et d’ailleurs s’inquiètent justement pour ce qui apparaîtra, aux yeux de plusieurs, comme un « coup d’Etat constitutionnel » si le CDP n’envisage pas un candidat autre que l’actuel locataire du palais de Kosyam. Il n’y a peut-être pas le feu. Mais ça n’arrive pas qu’aux autres. Il ne coûte rien de prévenir avant qu’il soit trop tard.

L’Assemblée générale ordinaire que le MPP tient le week-end prochain à Ouagadougou est certainement le signe que ce parti se positionne résolument dans une logique de conquête du pouvoir et qu’il ne compte surtout pas faire de la figuration. Mieux, les ralliements qu’il enregistre aussi bien dans les rangs des socialistes que des sankaristes montrent bien que beaucoup de leaders politiques et de simples militants y voient la possibilité de l’alternance. Ce n’est donc pas par hasard si l’engouement pour le MPP a fini par noyer le capital de sympathie du chef de file de l’opposition. Zéphirin Diabré et ses camarades sont même obligés de se comporter en wagons de la locomotive que conduit désormais le trio Roch-Simon-Salif.

Dans l’hypothèse où le MPP présenterait un candidat face aux deux candidats déclarés -Ram Ouédraogo du RDEBF et Tahirou Barry du Paren- et aux 4 partis dans la course -RDEBF, Paren, ADF/RDA et UPC-, il est évident que le match serait plus que déséquilibré. Normal, les démissionnaires du CDP ne sont pas partis les mains vides. En tout cas, pas les poches vides. Après au moins deux décennies à des postes stratégiques, ils ont le carnet d’adresses suffisamment fourni et le portefeuille assez lourd pour attirer nombre de cadres et de militants, comme c’est le cas actuellement. L’équilibre des forces ne peut venir que d’une candidature du CDP. Mais pendant que l’échéance de 2015 avance à grands pas, le parti présidentiel se hâte plutôt lentement, voire trop lentement, pour trancher la question de l’homme ou de la femme qui défendra ses couleurs à la prochaine élection présidentielle.
Une autre hypothèse voudrait qu’au cas où le Blaiso se déciderait finalement à ne pas briguer un « mandat de trop », l’écharpe de candidat serait portée à son frangin François Compaoré. Cette conjecture serait d’autant plus probable que le « petit président » peut s’appuyer aussi bien sur le CDP -ou ce qui en reste- et la Fedap/BC dont il ne rate plus désormais aucun grand meeting. C’est à croire que depuis que les 3 mousquetaires sont partis avec leur horde de sympathisants, l’inspirateur des Franco-boys est au four et au moulin. Il occupe le terrain tant et si bien qu’il fait véritablement ombrage à “l’Assimilé-Kouanda”.

Une certaine logique voudrait que ce soit lui qui prenne justement l’initiative de dévoiler cet agenda de la présidentielle que tout le monde attend du parti présidentiel. Mais hélas, la question est si délicate que personne n’ose être plus royaliste que le roi. A défaut de remuer sept fois sa langue avant de parler, on s’en tient, sur l’Avenue Kwame-Nkrumah, à la formule enrobée qui consiste à dire en substance que « Le CDP est resté constant dans ses prises de position ». Lorsqu’il est question de savoir quand est-ce que le Sénat sera mis en place ou encore à quelle date pourrait avoir lieu le référendum sur l’article 37, on préfère ne rien vous dire. Ou plutôt vous dire d’aller demander au principal concerné.

On peut au moins se réjouir du fait que, même si les frères ennemis du CDP et du MPP se toisent, personne n’est encore allé plus loin qu’il ne faut. La tenue du congrès du week-end prochain est la preuve d’une tolérance certaine qu’il faut certainement maintenir jusqu’au bout du processus. Si Roch-Simon-Salif peuvent librement djafoul partout au Burkina sans être inquiétés, c’est que le Faso a fait un pas qualitatif vers l’expression des différences. Il reste maintenant à savoir comment le Blaiso national compte capitaliser cet acquis démocratique. Va-t-il le dilapider en franchissant le rubicond de la prolongation de bail ? ou va-t-il décevoir le dernier de ses partisans qui l’appellent à franchir le pas ? La roue du mandat tourne. Il suffit qu’il dise un seul mot sur son avenir pour que le présent politique du Burkina change de ton et d’ambiance. C’est pourquoi son silence a de quoi inquiéter plus d’un.

F. Quophy

JJ

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2014 à 03:59, par vérité no1 En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Belle analyse, et Blaise doit faire attention à la FEDAP/BC qui semble vouloir enfoncer le pays dans le gouffre. Pour moi, Blaise compte toujours sur un miracle pour se présenter mais ça sera très difficile. Il sera facile à un piroguier de traverser l’océan atlantique qu’à Blaise de se présenter aux élections présidentielles de 2015. Je ne vois aucune option entre ses mains. Il doit prendre son courage à deux mains et libérer Kosyam.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 05:51, par YIRMOAGA En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Le senat n’ayant pas pû enrôler les RSS,(les bloquer d’un mandat électif)les ambitions de Mr FRANçois deviennent mitigées ? si l’on sait qu’il est et sera le futur candidat CDP-FDAP/BC ? Il n’y aura pas un éventuel probable candidat autre que Mr FRANçois ? qui est fou ? les autres ayant déserté le CDP,pouront présenter un candidat. Un face à face probable.........qui vivra vera ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 06:13, par El Hadj YANOGO En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Belle analyse, Monsieur le journaliste ! Nous, nous attondons un seul discours officiel de la bouche de Blaise Compaoré : "le Burkina Faso m’a tout donné.Tout. Il est temps pour que je lui rende pareille. Je ne suis pas candidat en 2015, pour l’intérêt supérieur de la nation !".

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 11:47, par fasobiga En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      mon ami change de langage, souvient toi que dans les années 90, OUAGADOUGOU se resumait à l’avenue KWAME KOUROUMA , même ça il fallait éviter que les étrangers passent juste derrière les quelques bâtiments à niveau, pour voir un autre visage de ouaga comme les quartiers zangwétin et kouloba.
      peu à peu on envoyait nos étrangers à OUAGA 2000 pour voir batiments qui y poussaient, donc mon Cher change de langage

      Répondre à ce message

      • Le 5 avril 2014 à 17:19, par gorba En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

        cher Mr, tout celà est juste, je suis d’avis avec vous que Blaise a travaillé, il beaucoup fait pour ce pays et nous lui sommes trés reconnaissant. Mais de là à vouloir s’éterniser au pouvoir nous ne sommes pas d’accord. La constitution est claire non ? Comment vous raisonnez ? Une seule personne, 28ans au pouvoir !!!Ahi !! faites pardon, il y au d’autres Burkinabé intelligents, capables de poursuivre les chantiers du développement qu’il a tracés.Ou bien ? je ne suis ni partisan de blaise ni celui du mpp ou autre parti, je suis simplement un citoyen qui fait sa propre analyse, et comme je le dis je respecte blaise pour ce qu’il a pu faire pour ce pays, mais il faut savoir partir à temps, surtout en conformité et respect de notre constitution

        Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 06:46, par phoenix En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Le référendum aura lieu. Le SEN du CDP l’a confirmé à la dernière réunion du BPN. Préparez vous. Et que les peureux cherchent une planque en attendant la fin des hostilités.

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 11:15, par Tapsoba®(de H) En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      Sauf que le SEN ne décide de rien sans que le principal concerné ne dise mot et c est de cela qu on parle dans cet article.Si le SEN était aussi certain que vous le pensiez,ce référendum ou la mise en place du sénat aurait eu lieu depuis longtemps car sa position n est plus un secret pour personne.Une chose est de vouloir quelque chose et une autre est de la concrétiser.À propos de votre SEN ,allez lire comment son sécrétaire exécutif ,Kouanda,a passé tout son temps à louvoyer sur la question du 37 devant son ancien étudiant Newton Barry et Germain Nama dans www.evenement-bf.net.

      Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 07:46, par Kamélé En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Hamadou Hampaté BA disait : " Si je parle à un homme et il ne me comprend pas, je me tais. j’essaie de le comprendre. Car, si je parviens à le comprendre, je saurai pourquoi il ne me comprend pas". et sachant pourquoi il ne me comprend pas, je saurai comment lui reparler. Depuis un certains temps, beaucoup de gens ont parlé à Blaise. il semble ne pas comprendre. tant qu’il ne parle pas, on ne saura pas pourquoi il ne comprend pas. et on ne saura pas comment parler pour l’amener à nous comprendre. Donc, Blaise doit parler : "Blaise, si tu aimes ton peuple, tes militants, tes sympathisants, etc., il est temps pour toi de parler. Certes ton marabout t’a dit de ne pas aimer parler surtout de ne pas parler trop vite. mais il ne t’a pas dit de parler trop tard. il temps, parle, on t’écoute

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:29, par serpent noir En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Le président Blaise Compaore a toujours eu cette façon d’agir,ce qui fait qu’il as toujours eu une longueur d’avance.c’est un silence qui sert de réflexion et lorsqu’il va réagir c’est pour mettre fin a tout cela.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:33, par Brutus-le-Romain En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    À Mr. F. Quophy : Je me serai limité à vous lire et rigoler si je n’avais pas, comme je l’ai toujours dit, constaté dans votre écrit qu’une fois de plus, vous les journalistes, pour des besoins commerciaux (recettes de ventes s’entend), vous publiez vos « rêves personnels » plutôt que de décrypter objectivement les choses. Oui. Le silence de Mr. Blaise vous inquiète et inquiète ceux qui vous ressemblent certes. Mais je me pose la question de savoir « les raisons réelles » qui vous poussent à imaginer, attendre sinon souhaiter du « feu » partout. Pourquoi pensez-vous que Mr. Zéphirin Diabré et les militants de l’UPC se comportent actuellement en « wagons de locomotive » que conduiraient les RSS et leur MPP ? Pourquoi attendez-vous, sinon souhaitez que l’UPC et pourquoi pas le CFOP se mêlent de cette bagarre entre « frères ennemis » ? Le MPP est venu trouver une situation qui existe déjà, un mouvement qui existe déjà et si vous voulez, une Opposition « Vraie » qui est déjà en place avec une vision, une exigence connue ou qui devrait être déjà connue de vous et qui est « L’ALTERNNCE », « LE CHANGEMENT DE SOCIETE » pour un avenir radieux de notre pays. Si le MPP s’est inscrit clairement dans ce Registre, pourquoi pas. C’est son droit. Vous auriez mieux fait de souhaiter que ceux qui sont venus de « ce qui est rejeté » jouent franc jeu dans le jeu de l’Opposition vraie qui exige l’Alternance. Pour deux points que vous avez soulevés, je m’inscris en faux. Tout d’abord le « Portefeuille d’adresses » lourd dont vous faites cas. Vous vous croyez en « Affaires » ou quoi ? Le peuple burkinabé, nos frères du Burkina profond n’est pas un parc de bétails dont on peut et doit faire appel quand on veut. Pour les avoir affamé et sevré plusieurs années durant, je ne pense pas qu’il soit possible que les mêmes disposent encore d’un « Hora » au-devant de ces personnes-là. Puis, de la lourdeur du « Portefeuille financier » dont vous faites allusion, sans toutefois tomber dans le jeu de discrédit déjà connu d’ailleurs par tout le monde, j’attirerai votre attention sur le fait que ce n’est pas tout le monde qui est « achetable » sur avec de l’argent anormalement obtenu. Il n’y a que les « indignes » qui mangent de ce pain. Quant au probable candidat du CDP, François ou tartempion, on en a cure. Celui-ci comme tout autre militant de ce Parti en a le droit car ils sont des citoyens tout comme vous et moi. Tout ce que le peuple demande, c’est qu’il n’y ait pas de « monarchisation » ni de poursuite des choses aux « forceps » en bafouillant notre Constitution. Il reviendra au peuple, s’il le désire, de désigner « QUI IL VEUT » nous de l’Opposition, on n’en fait pas un problème car l’important est que les choses « se jouent dans les règles ». On verra qui de François, tartempion, notre Candidat éventuel et les autres Candidats des autres tendances politiques est souhaité par le peuple pour gérer son « AVENIR ». Au lieu de se toiser gentiment comme vous le dites, que les « frères ennemis » n’ont s’entretuent. Ce ne sera pas de problème pour personne. Mais que cela reste entre eux car le peuple burkinabé n’en veut pas de sang. N’est-ce pas normal que les RSS « djafoullent » comme ils veulent dans un pays qui leur appartient aussi ? Qu’entendez-vous par « sans être inquiétés » ? Personne droit de Vie ou de Mort sur son prochain au Burkina. Et si tel est votre souci, gardez-le pour vous. Vous devriez être un « fossoyeur » du peuple à vous analyser.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:50, par LAYIRI En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    On s’en tape. Toujours un NON ÉVÉNEMENT pour eux. Laissez lui calé sa BRAKINA tranquillement. Après tout, il est fatigué ce BLAISE COMPA et on attend aussi qui laisse une grande partie de héritage au CDP qu’il a tant aimé comme l’a fait son frère et modèle MANDELA.
    Webmaster, tu prive depuis un bout de temps les internautes de mes opinions. N’est-ce pas une dictature de la DÉMOCRATIE

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:54, par BA SIDIKI En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    comment ça le CDP ne sait plus a quel candiat se vouer.Laissez moi vous dire qu’au sein du CDP il y’a plein de ptentiels humains a meme de pouvoir bien diriger le pays

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:57, par sogotere En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Fo pas parlé mon président laisse les gens s’exciter. Vs êtes un vrai militaire, la grande muette.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 08:58, par gros bras mince En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Après avoir passé au moins deux décennies à des postes de grandes portés, ils ont leur carnets bancaire suffisamment gonflé et le portefeuille assez lourd pour attirer du monde.Mais est ce assez suffisant pour inquiéter le Blaiso. A mon humble avis je crois que non car le CDP sera encore plus influent sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 09:11, par electron 1er En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Il est certain que la réaction du président sera au delà des attentes,par son sang froid il arrives a bien appréhender le problème,de l’analyser et ainsi réagir au bon moment.Actuellement le président a une belle lecture du jeux du MPP et sait quand agir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 09:58, par sogotere En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Fo pas parlé mon président laisse les gens s’exciter. Vs êtes un vrai militaire, la grande muette.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 10:54, par Le vrai En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Il peut tout faire si c’est Blaise qui a créé le Faso ? il va nous dire ou c’est sa propriété privé il a vu Gbagbo laurent comment on l’ pris avec la honte je crois que le Blaiso ne va pas échapper à ça. Il ne faut pas créer une guerre qu’il ne vaut pas la peine OK.Il faut accepter aussi que le règne du CDP est fini et un autre parti va prendre le devant c’est ça la vie mes amis rien n’est éternel dans la vie.

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 12:10, par le claire En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      Le cdp est un tres grand parti , qui ne peut pas mourir aussi to, faite beaucoup attention

      Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 12:28, par mani En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      Le vrai toi tu es un un vrai faux type. Ton analyse est proportionnelle à ton intelligence de moindre degré. Avant de poster tes inepties, réfléchi un peu sinon tu fais étalage de tes carrences congénitales. Vas te faire foutre, le blaiso national n’est pas a7 comparer à gbagbo. Dis moi qui a essuyé les larmew des burkinabe de Côte D’ivoire. Le mpp et ses affidés comme toi sont des ennemis publiques numéro 1 et onvous rréglera vos comptes

      Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 12:55, par Soleillevant En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      Probablement que ses amis occidentaux l’ont conseillé à ne plus franchir le pas pour ne pas créer le chaos au Faso. Comme ce n’était probablement pas son option,il ne sait plus à quel dieu se donner puisque les mêmes dieux qu’ils adorent refusent. Le Blaiso dort mieux même que les François,ASSIMI KOUANDA... Le laiso,il lui reste une porte de sortie s’il est malin,quant à François,il repondra à la CPI si Dieu le veut.

      Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 12:47, par KONAN En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    MPP n’est rien devant le CDP car le CDP reste toujours le parti majoritaire au burkina faso.BLAISE gagnera en 2015.VIVE LE CDP

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 17:26, par Alex En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

      Tu rêves mon ami. Avant de gagner, il faut compétir ? Hors le Blaiso est hors compétition. Ressaisis-toi car tu n’auras tes yeux que pour pleurer bientôt. Le Blaiso va vous surprendre d’ici là. Quand il sera confirmé Président de la francophonie, il ira en disant à tous les coureurs au fauteuil de Kossyam : "Attention ! Prêts ! Partez" Hi hi hi ! Il ira s’assoir à la francophonie, et vous allez grincer des dents. Vous allez crier à la trahison mais le Blaiso s’en fout de vous. Pourvu que la communauté internationale l’approuve et range dans les tiroirs tous les dossiers sales le concernant. SANS RANCUNE, WAIT AND SEE !

      Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 13:43, par LE NEUTRE En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    svp, QUI PEUT ME DIRE OU EST PASSE LADJI LIGUIDI ADAMA ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 13:48, par LE NEUTRE En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Fasobiga ; C EST HONTEUX TES PROPOS CAR 1990 A 2014 ; ça fait 24 ans, un quart de siècle,je crois qu’on pouvait mieux faire

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2014 à 11:35, par  ; En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Vous me faites rire, dans quel burkina le CDP va faire le référendum ? Il n’a qu’à tenter pour voir, il connaîtra la signification de l’homme intègre.Puisse Dieu nous donner longue vie seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2014 à 16:06 En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Comme il ne dit plus rien, veut dire qu’il consent à respecter la constitution et laisser le pouvoir fin 2015. Tous les autres scénarios pourraient s’avérer catastrophique pour lui car les burkinabè sont enfin réveillés après 27 ans de pouvoir d’un Monsieur qui dort quand ça chauffe dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2014 à 22:26, par Mathis En réponse à : MPP-CDP-2015 ; Faut-il s’inquiéter du silence du Blaiso ?

    Je suis convaincu que le Blaiso partira en 2015.Il ne va
    quand même pas rater l’occasion de rentrer dans l’histoire ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés