Soutien du CDP Houet à Blaise Compaoré : Mobilisation à l’arrondissement 3 de Bobo

jeudi 6 février 2014 à 04h02min

La section Houet du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) continue sa tournée. Ce mardi 04 février 2014, El Hadj Salia Sanou et les membres de son bureau était à l’arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso pour une assemblée générale.

Soutien du CDP Houet à Blaise Compaoré : Mobilisation à l’arrondissement 3 de Bobo

Les assemblées générales du CDP Houet continuent. Après les départements, Bobo-Dioulasso est de plus en plus sillonnée par le parti du Président Blaise Compaoré. Mardi 04 février 2014, c’est Dogona à l’arrondissement 3 de Bobo que les défenseurs de l’article 37 et du sénat se sont retrouvés. Occasion pour le secrétaire général de la sous-section CDP de l’arrondissement 3, Moustapha Tinto de dire que l’on ne se souvient même plus des démissionnaires au CDP. Même conviction chez Fatou Ziba, la maire de l’arrondissement 03 qui n’a pas ménagé ses anciens camarades. Pour elle, personne ne peut compter sur un traître. Encore que ce sont des traîtres sans pouvoir et dont le départ n’entachent en rien le fonctionnement du CDP. Mieux, pour montrer que la jeunesse est, reste et demeure avec le CDP, la maire et l’ensemble des intervenants ont souligné la présence des associations estudiantines et autres mouvements de jeunesse au cours de l’assemblée générale.

Les militants invités à se tenir prêts pour le référendum

De plus en plus virulent envers les démissionnaires, Salia Sanou, le secrétaire général du CDP Houet prépare sa base au référendum. Mais, en attendant, l’homme rappelle à chacune de ses interventions les places et les rôles que les démissionnaires ont joué au sein du CDP : « c’est eux qui ont décidé de la modification de l’article 37 et de la mise en place du sénat ». En plus d’être des « traîtres » du parti au pouvoir, les démissionnaires sont des « ennemis » des jeunes et des femmes selon Salia Sanou « Ils sont partis à cause des femmes et des enfants. C’est parce qu’on a donné plus de places aux femmes et aux jeunes lors du 5e congrès du CDP qu’ils sont entrés en dissidence ». Mieux, sur foi de Salia Sanou, le départ des ex-camarades a fait plus de bien que de mal au CDP : « On a eu plus d’adhésions que de démissions au CDP. Parce que des personnes sont venues dans le parti depuis l’annonce de leur départ »

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés