CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

mardi 7 janvier 2014 à 02h26min

L’opposition politique a annoncé, ce lundi 6 janvier 2013 à l’occasion d’un point de presse animé à son siège, la tenue d’une journée nationale de protestation pour, dit-elle, marquer « le départ d’une série d’actions de grandes envergure »courant 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

La salle de conférence du siège du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) a refusé du monde, ce 6 janvier 2013. Journalistes – dont plusieurs de même organe -, leaders politiques de l’opposition, ont bondé la salle. Au présidium, Djéjouma Sanon, président de l’UDPS, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS, Ablassé Ouédraogo, président de Le Faso Autrement, Jean Hubert Bazié, président de l’ESPOIR, et bien sûr, Zéphirin Diabré, président de l’UPC et Chef de file de l’opposition politique.

Aussitôt installés, une déclaration liminaire est servie par le Chef de file « himself ». L’on en retiendra, après la présentation de « vœux ardents de paix, de santé et de prospérité mieux partagée » à l’endroit du peuple burkinabè, un rappel de ce qui semble être qualifié d’acquis des luttes de l’année écoulée. En effet, précise M. Diabré, « L’un des résultats de la farouche résistance opposée par notre peuple, c’est d’avoir pu arracher du Gouvernement un arrêt du processus de mise en place du Sénat et obtenu des mesures sociales d’accompagnement, qui, même si elles sont inefficaces et insuffisantes, montrent que le pouvoir a reculé ».

Tout le monde attendu, y compris les démissionnaires du CDP

Mais le combat doit continuer, surtout de façon plus organisée, au sein de l’Etat-major permanent de crise (EMPC) mis en place – l’on se rappelle – aux lendemains de l’expression par le président du Faso de sa volonté de recourir à la consultation du peuple pour modifier l’article 37 de la Constitution. En tout cas, le 18 janvier 2014 est annoncé pour voir la tenue d’une journée nationale de protestation. C’est du moins, ce qui ressort du « communiqué n°1 », livré par Jean Hubert Bazié. Et la raison en est que le «  peuple est confronté à la soif inextinguible de pouvoir d’un homme et de son clan composé de situationnistes de tout genre ». En effet, précise M. Bazié, l’EMPC, au nom de l’ensemble des partis politiques de l’opposition et du CFOP, « invite le peuple du Burkina Faso à prendre part, massivement, à une Journée Nationale de Protestation (JNP) le 18 janvier 2014, pour dire NON à la révision de l’article 37 de notre Constitution, NON au Sénat et NON à la politique du gouvernement  ». L’organisation pratique de cette journée pourra différer en termes d’activités, d’une localité à une autre ; foi du président du comité d’organisation, Djéjouma Sanon.

Il s’agira à l’occasion, pour ce qui est de la ville de Ouagadougou, de consacrer à une « redite des activités des mois de juin et juillet 2013 », à savoir une marche suivie d’un meeting. C’est du moins, ce qu’a laissé entendre le président du comité d’organisation. Ladite marche partira de la Place de la Nation pour faire sa trajectoire habituelle et regagner le point de départ où se tiendra un meeting.

Et l’occasion du point de presse du jour était belle pour M. Sanon d’appeler à la mobilisation de tout le monde. «  On compte également sur les démissionnaires du CDP », a-t-il lancé. Les « démissionnaires », ce sont ces cadres du parti au pouvoir –CDP- qui ont claqué la porte pour, disent-ils, dénoncer non seulement l’absence de démocratie au sein dudit parti, mais aussi et surtout la modification de l’article 37 de la Constitution ainsi que la mise en place du Sénat. Et au CFOP, l’on applaudit cette défection tout en voyant en ces démissionnaires « du pain béni », surtout que les raisons invoquées sont « celles pour lesquelles l’opposition politique se bat depuis un certain temps ». Au-delà, l’on espère qu’ils viendront grossir les rangs de l’opposition politique et se conduire en vrais opposants, comme l’entend Ablassé Ouédraogo pour qui, « ou on est dans l’opposition, ou on n’est pas dans l’opposition ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 janvier 2014 à 21:02, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    À la guerre comme à la guerre.Ironie de l histoire,il semble que le ministère de l intérieur dirigé par un certain Bougoum...pardon Bougma vient de se doter d une "artillerie lourde" canons à eau à l appui dont le premier exemplaire est déjà arrivé sur les rives du kadiogo,selon Passek Taalé dans sa "lettre pour laye". Peu importe.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 13:12, par Laa ka yi san
      En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

      Le gouvernement par l’entremise de son ministre de l’administration territoriale n’a pas trouvé pas mieux si n’est pas un canon à eau pour contrer des manifestants.Les populations à Ouaga n’ont pas assez d’eau à boire et de surcroit on veut l’utiliser pour d’autres fins ignobles surtout quand on sait que nos cours d’eau n’ont pas connu de crue en cette saison.

      Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:23, par sanou ismael paul
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    si des grands commencent a partir du cdp ces bon la blaise va ce chercher

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:28, par Radeba
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Happy New Year to all citizens of Burkina Faso !
    radeba.manifo.com

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:29, par patriote
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Je voudrais juste rafraîchir la mémoire de blaise et de ceux qui l’encourage qui veulent ternir davantage l’image de la démocratie de notre pays que les termes actuels de l’article 37 avaient été formulés par toutes les composantes de la nation (religieux, chefs coutumiers, anciens chefs d’état, sages, syndicats autres leaders d’opinion et de la société civile, etc.) pour sortir le pays d’une crise socio-politique suite à l’assassinat de Norbert ZONGO. Continuer dans cette direction est certainement une grave erreur qui contribuera à réactiver cette crise qui, bien que n’étant pas totalement résolue, a retrouvé une accalmie. J’invite donc blaise à la sagesse pour permettre à notre démocratie de s’enraciner davantage car il ne s’agit pas de sa personne de blaise qu’on est contre, mais c’est plutôt la mauvaise porte qu’il veut ouvrir pour les autres présidents après lui. On peut consulter le peuple pour modifier l’article 37 mais je pense qu’il est difficile de le consulter pour amener la paix dans le pays. Si tout le monde chante pour la paix pendant que nous sommes pas en guerre, de grasse n’empruntons pas le chemin qui pourra nous y conduire. Blaise, svp comme on le dit pour la patience, je pense que la sagesse est aussi un chemin d’or toute personne qui la cultive en sort toujours grandie. Je termine en invitant l’opposition à rester très vigilante avec les événements de ces derniers car personnellement je ne crois pas à la sincérité de ces démissionnaires qui certainement trament quelque chose de louche visant une bonne sortie de blaise que la terre et les ancêtres du Burkina ne le permettront.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:30, par patriote
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Je voudrais juste rafraîchir la mémoire de blaise et de ceux qui l’encourage qui veulent ternir davantage l’image de la démocratie de notre pays que les termes actuels de l’article 37 avaient été formulés par toutes les composantes de la nation (religieux, chefs coutumiers, anciens chefs d’état, sages, syndicats autres leaders d’opinion et de la société civile, etc.) pour sortir le pays d’une crise socio-politique suite à l’assassinat de Norbert ZONGO. Continuer dans cette direction est certainement une grave erreur qui contribuera à réactiver cette crise qui, bien que n’étant pas totalement résolue, a retrouvé une accalmie. J’invite donc blaise à la sagesse pour permettre à notre démocratie de s’enraciner davantage car il ne s’agit pas de sa personne de blaise qu’on est contre, mais c’est plutôt la mauvaise porte qu’il veut ouvrir pour les autres présidents après lui. On peut consulter le peuple pour modifier l’article 37 mais je pense qu’il est difficile de le consulter pour amener la paix dans le pays. Si tout le monde chante pour la paix pendant que nous sommes pas en guerre, de grasse n’empruntons pas le chemin qui pourra nous y conduire. Blaise, svp comme on le dit pour la patience, je pense que la sagesse est aussi un chemin d’or toute personne qui la cultive en sort toujours grandie. Je termine en invitant l’opposition à rester très vigilante avec les événements de ces derniers car personnellement je ne crois pas à la sincérité de ces démissionnaires qui certainement trament quelque chose de louche visant une bonne sortie de blaise que la terre et les ancêtres du Burkina ne le permettront.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:37, par bogandjoa
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    je souhaiterais que les organisation syndicales soient de la partie

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:45, par Le vizir
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Démission "pain béni" l’homme Sanon il me semble que tu n’as rien compris et par là meme vos litmites comme analyste politique,ces 3 trois barons du CDP qui sont aux affaires depuis 26 ans ne sont-ils pas aussi comptables du long règne des Compaoré ? si du coté CDP ils sont considerés comme des traitres ce qui est normal parce que le parti en est victime mais pour l’opposition faire de ces démissions la "sortie de l’égypte" me parait une stupidité politique.Si je dois donner des conseils aux politiciens Ouagalais ce serait le suivant : attention aucun de ces Mrs ne veut voir la chute du régime par la rue conscients qu’ils devront répondre des crimes commis sous leur règne qu’il soit crime de sang ou d’économique.D’où ils créeront leur parti en vue de trouver un compromis avec l’actuel patron du pays jadis copain protecteur.En terme politique(iront au référendum comme parti du non) comme ils ne peuvent pas empecher sa tenue ils s’arrangeront pour aller vers un présidentialisme mou de type parlementaire imparfait ce serait l’unique moyen d’exister à court terme.Enfin,tout ça se joue à ouaga comme si le reste du pays n’existe pas,c’est une autre erreur politique Mr Compaoré sait depuis belle lurette qu’il aperdu Ouaga où sont action est jugée selon des critères purement intéllectuel et politicien alors qu’à la campagne il serait jugé sur ses réalisations Expl routes bitumées,barrage,hopital que sais-je encore,il faut à l’opposition une vraie pédagogie pour convaincre l’intérieur pour gagner sa cause.Brandir seulement le slogan non au sénat non à la modification de l’article 37.ne suffira pas. Que Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 11:19, par KENZA
      En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

      On voit bien que le VIZIR ne comprend rien ni à la politique ni à la stratégie du CFOP. Il s’agit d’affaiblir d’abord le CDP ; le reste on verra. En politique, il faut souvent faire des concessions et éviter le radicalisme, l’objectif étant la conquête du pouvoir. SI BC pars du pouvoir, le jeux politique deviendra beaucoup plus sain et on peut espérer la vraie démocratie et le vrai changement.

      Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:59, par SAMBIGA
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    On est avec vous pian ! Et ce qui m’énerve ,c’est des politicens cdp( Com tim n’Di la Poguè) croient que le pays et l’Etat sont leur propriété,

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:06, par Soamba
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    L’opposition se trompe déjà. Ce coup d’état dans le CDP est une forme de récupération de la lutte du peuple. Les dindons de la farce s’appellent Bénéwendé Sankara, Arba Diallo, Philippe Ouédraogo et autres. Ablassé et Jeph retrouvent leurs anciens copains. Roch devient président, Salif, Simon et Jeph ministres d’Etat et les autres comme Ablassé casés à la tête des grandes institutions. Ils appliqueront l’immunité qu’ils ont votée au président et régleront leurs comptes avec le reste. Bien fait pour Hermann et Soumane Touré. Pauvre Yé Bongnessan ! Pauvre Tiao !

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:10, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    À la guerre comme à la guerre.Ironie de l histoire,il semble que le ministère de l intérieur dirigé par un certain Bougoum...pardon Bougma vient de se doter d une "artillerie lourde" canons à eau à l appui dont le premier exemplaire est déjà arrivé sur les rives du kadiogo,selon Passek Taalé dans sa "lettre pour laye". Peu importe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:11, par Vous vous battez pour ces memes valeurs mais vous vous battez tres mal, avouez-le.
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Vous vous battez pour ces memes valeurs mais vous vous battez tres mal, avouez-le.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:20
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Vous dites bien l’opposition

    On espère qu’on verra les partisans du nouveau parti creer hier ce jour là.
    S’ils sont vraiments de l’opposition, ils y seront, dans le cas contraire, c’est
    de la fumée dans les yeux des burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:21
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Vous dites bien l’opposition

    On espère qu’on verra les partisans du nouveau parti creer hier ce jour là.
    S’ils sont vraiments de l’opposition, ils y seront, dans le cas contraire, c’est
    de la fumée dans les yeux des burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 23:22, par citoyen burkinabe
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Le combat continue , ensemble disons NON a l’assaSENAT... NON au tripatouillage de l’article 37 car avec ce regime dictatorial seul le language de la rue marche... la Patrie ou la Mort nous allons vaincre merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 01:25, par la vérité si je mens
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Ne pensez surtout pas que le peuple du BF acceptera que les fameux "démissionnaires" tardif du CDP viennent encore nous polluer l’air avec leur pseudo-opposition. Qu’ils acceptent de combattre le CDP, ce monstre politique qu’ils ont contribué à créer et à nourrir, c’est une chose. Mais de là à vouloir jouer de nouveau un rôle politique important dans l’opposition, eux et tous ceux qui se feront leurs partenaires politiques se feront rejeter par le peuple des électeurs. Qu’ils entrent dans les rangs tout simplement ; et s’il y a à justifier de leur gestion du pouvoir, qu’ils s’en expliquent le moment venu ! On a pas besoin des anciens de l’ancien régime dans le nouveau régime qui va se mettre en place : on veut une vraie alternance. On ne va plus nous empêcher de dire tout haut ce que nous pensons de la gouvernance de notre patrie !

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 12:52, par Laa ka yi san
      En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

      Les cadres du CDP démissionnaires ont fait la pluie et le beau temps du "méga-parti ’’comme ils aimaient à le dire.Ils ont longtemps cru que les exclusions et autres pratiques ne concernaient que les autres.Finalement,ils se sont vus traités de la même manière.A mon humble avis,ils ne sauraient être considérés comme des hommes politiques crédibles.Saran Séré est partie seule.Elle n’a attendu personne pour faire sa déclaration de démission et créer son parti politique le PDC.N’ayant pas pu dominer leur lâcheté individuellement,les démissionnaires ont préféré s’unir pour être plus fort.Ils étaient nombreux,ces cadres démissionnaires à demeurer tapis dans l’ombre sans oser ’’broncher’’. Comme le petit frère du président prend de l’ascendance sur eux,ils estiment que cela n’est pas normal.Pourtant ils ont tous contribué à faire de la famille présidentielle ce qu’elle est aujourd’hui.

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 02:08, par woro
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Si les démissionnaires sont sincères dans leur déclaration, je pense que les choses vont s’accélérer au Burkina. S’ils se joignent en plus à l’opposition politique, je pense qu’il y aura enfin un équilibre politique au Faso ce qui n’est pas mal pour la démocratie. Mais il faut tout de même rester vigilant car c’est tellement beau pour être vrai. Les gens ont raison d’être sceptique tant les politiciens au BF sont passés maîtres dans l’art de la roubladise. Comment en effet imaginer un salif Diallo qui a été le bras droit de Blaise pendant plus de 20 ans se retourner contre lui aujourd’hui après tous les secrets qu’ils partagent en commun ? Si ce n’est pas que nous sommes en politique et que tout est possible moi même je n’y croit pas. Mais enfin Wait end see comme dirait les anglais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 09:16, par mifa
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    s’il vous plait aidez moi je cherche l’adji adama

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 10:16, par L’ESPOIR
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Patriote a parfaitement raison, c’est suite à l’assassinat de Norbert ZONGO que la limitation du mandat présidentiel a été obtenue par le peuple burkinabè.
    François compaoré a dit qu’un article ne doit pas blocquer une personne je lui repond qu’un article ne doit pas profiter à un seul individu. plus de 26 ans de reigne c’est quoi si ce n’est de la dictature. Notre pays n’est pas différent des autres pays où il y’a continuellement l’alternance.
    quant aux démissionnaires ceux sont ceux la même qui ont comploté avec blaise depuis son ascension au pouvoir en 1987.
    il faut que bliase comprenne qu’il n’est l’homme providentiel si non que dire de MADIBA ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 10:57, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Je voudrais demander Pardon à Dieu et à tous les citoyens de notre cher Pays le Burkina Faso : je me suis lourdement trompé dans mes analyses et en priant sans cesse pour que Blaise COMPAORE reste longtemps au pouvoir. Par la Grâce d’Allah, la Vérité s’est ouvert à mes yeux. Ce Président n’est pas l’Homme qu’il faut pour diriger notre patrie. Je reconnais mes excès et je demande encore pardon à Allah le Magnanime, Le Miséricordieux et à tout le peuple du Faso. Il faut l’alternance dans ce pays ! Ni Blaise, ni François, ni Djamila encore moins Chantal ne doit accéder au "Trône" en 2015 ! C’est pourquoi, je prend la ferme résolution, de rejoindre l’Opposition dans son combat citoyen. Je salue la démission de nos camarades et les invitent à rejoindre le Chef de file de l’opposition pour qu’ ensemble, nous puissions chasser Blaise et son clan au Pouvoir. Pardon pour mes excès, pardon pour ce que j’ai été, pardon, pardon, pardon ! Sincèrement, El Hadj YANOGO.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:03, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Je voudrais demander Pardon à Dieu et à tous les citoyens de notre cher Pays le Burkina Faso : je me suis lourdement trompé dans mes analyses et en priant sans cesse pour que Blaise COMPAORE reste longtemps au pouvoir. Par la Grâce d’Allah, la Vérité s’est ouvert à mes yeux. Ce Président n’est pas l’Homme qu’il faut pour diriger notre patrie. Je reconnais mes excès et je demande encore pardon à Allah le Magnanime, Le Miséricordieux et à tout le peuple du Faso. Il faut l’alternance dans ce pays ! Ni Blaise, ni François, ni Djamila encore moins Chantal ne doit accéder au "Trône" en 2015 ! C’est pourquoi, je prend la ferme résolution, de rejoindre l’Opposition dans son combat citoyen. Je salue la démission de nos camarades et les invitent à rejoindre le Chef de file de l’opposition pour qu’ ensemble, nous puissions chasser Blaise et son clan du Pouvoir. Pardon pour mes excès, pardon pour ce que j’ai été, pardon, pardon, pardon ! Sincèrement, El Hadj YANOGO.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:06, par KENZA
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Je salue ces défections au sein de cette machine à saper notre démocratie.
    Je souhaiterais vivement ne pas voir rejoindre ces démissionnaires des gens comme Alain YODA, et bien d’autres que je ne voudrais pas citer.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:06, par KENZA
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Ecoutez, il a été dit que ROCH a affirmé que l’article 37 de notre constitution est antidémocratique. C’est vrai. Mais s’il a démissionné du CDP, il n’est pas en contradiction avec sa propre déclaration, puisse qu’il a avancé comme motif le fait que le Président du Faso veut emploie plutôt la force en lieu et place du dialogue politique avec l’opposition et avec la grade majorité du peuple, pour mettre en place le SENAT et modifier l’article 37.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:32, par TIENFOLA
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    c’est encore parti pour une division de l’opposition. à vouloir composer avec les démissionnaires, l’opposition va connaitre les même croque - en - jambe qui caractérise le parti au pouvoir. si l’opposition est maligne, qu’elle continue dans sa ligne de conquête du pouvoir sans tenir compte des ces démissionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 12:13, par Beoogo
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Bonne nouvelle on attendait ça depuis.Montrons à ces aveugles politiques que le vrai peuple ne dort pas.Sortons nombreux le 18 janvier 2013 pour que triomphe la vrai démocratie au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 13:34, par SHIMBETH
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Bonjour à tous !
    Avez vous remarque quelque chose de nouveau sur le forum !
    Et bien, cette demande de pardon venant d’un El Hadj YANOGO, c’est une nouvelle dans la nouvelle. Fallait -il la démission des Roch pour que notre El hadj NATIONAL se rende compte qu’il s’était trompé sur toute sa ligne éditoriale ? Au fait, j’ai pas vu ton nom sur la liste des démissionaires !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 14:29, par Uncitoyen
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Nos opposants doivent bien comprendre les choses. 1-Les démissionaires du CDP n’ont pas dit qu’ils sont contre la gestion du pays par Blaise COMPAORE.2- Leur démission est lié à la gestion interne de leur parti et particulièrement à l’absence de débat interne sur le sénat et l’article 37. Les démissionaires n’ont pas dit qu’ils sont contre Blaise. Alors ne pensez pas que cette démission équivaut à un reniement de Blaise et de sa politique. Autrement les démissionaires aiment toujours Blaise mais ils n’aiment pas le CDP.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 21:26, par 123yam
      En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

      Salut les ami(e)s. Soyons patient(e)s, la vérité finie par triompher du mensonge. Le temps nous fera decouvrir les vrais intentions des démissionnaires du CDP. Une chose est certaine, leurs démissions fragilisent le CDP et montrent la gravité des temps que nous vivons. Tout se joue au niveau de la Jeunesse qui a tout compris et ne se laissera pas faire par ce président dictateur. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 23:41, par MemoireVive
      En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

      Zeph et Ablassé eux non plus n’ont jamais renié Blaise : ils ont toujours attaqué seulement le problème CDP. Si je mens, donne-nous une de leur phrase qui le dit explicitement.
      Ce n’est pas facile de s’en prendre à Blaise quand on a déjà milité au CDP, c’est la triste réalité. C’est pour çà je trouve que nos ex-CDPistes devenus opposants n’ont pas suffisamment demandé pardon au peuple alors qu’après la victoire, il faut que vienne le jugement.
      Ils DEVRONT s’expliquer, être jugé, éventuellement être condamné, demander ensuite sincèrement pardon et éventuellement être gracié par le peuple si celui-ci leur fait gré.

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 17:42, par RV
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Ceux qui font défection aujourd’hui sont ceux-là même qui ont poussé Blaise sur le chemin du Sénat et de la modification de l’article 37. Vigilance !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 00:14, par virus
    En réponse à : CFOP-BF : Une journée de protestation pour commencer l’année 2014

    Quelle différence entre le CDP et le PDC quand on lit le dernier à l’envers ? On nous trompe seulement en "démissionnant".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés