Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

mardi 7 janvier 2014 à 02h26min

En ce début d’année, l’information politique majeure est incontestablement la démission des anciens ténors du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Pour la plupart des citoyens que nous avons interrogés ce lundi dans les rues de Ouagadougou, il est difficile de parler de changements avec ces transfuges du CDP puisqu’ils ont contribué à assoir le régime en place. Lisez plutôt !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

Evariste Nikièma, particuier, : « C’est une autre création du CDP »

C’est le même système qui restera. C’est le CDP qui a créé un autre parti encore. C’est en quelque sorte un autre modèle du CDP. Je ne crois pas en un changement avec ces derniers. C’est le même travail qu’ils ont abattu qui va se poursuivre ailleurs. Ce n’est pas un autre parti d’opposition mais plutôt un annexe du CDP.

Monsieur N. : « Toujours le même système »

C’est toujours le même système. Tous ces gens ont mangé avec le président, ils ont vécu avec lui. Ces démissionnaires ont dirigé le pays aux côtés de Blaise Compaoré. Pour moi, ils veulent l’aider d’une autre manière, d’où la création envisagée d’un parti politique. Avec la création annoncée de leur parti, ils vont perpétuer autrement le régime de Blaise Compaoré en contournant la vigilance du peuple.

Jules Douamba, commerçant : « Roch n’a pas quitté le CDP »

En réalité, Roch n’a pas quitté le CDP. C’est juste une pause qu’il a observé pour se préparer en vue de revenir aux affaires avec un CDP bis. Etant des camarades de longue date de Blaise, je pense qu’ils ne vont pas l’abandonner même en créant un parti politique.

Etienne Zoungrana : « Difficile pour eux de rompre avec le président Compaoré »

De toute façon, ce qui m’importe, c’est la cohésion sociale. Que ce soit Simon Compaoré, Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo et bien d’autres, ce sera toujours le même système. En réalité, Ils n’ont pas quitté le CDP, ils veulent juste tromper la vigilance des citoyens burkinabè que nous sommes. Je vois mal que des gens qui ont partagé le même plat avec le président se retournent aujourd’hui contre lui. Ce sera difficile pour eux de rompre avec le président. Si l’un des anciens ténors du CDP parvenait au pouvoir au cas où Blaise ne se représenterait pas en 2015, il pourra mieux le couvrir en cas d’éventuelles poursuites judiciaires. L’essentiel pour nous, c’est d’augmenter le salaire des fonctionnaires, améliorer les conditions de vie des populations et faire en sorte que les jeunes accèdent facilement à l’emploi.

Bruno Paré, étudiant en IVe année d’Anglais : « ça peut semer la panique au CDP »

Cela est une bonne chose. Ils avancent la raison selon laquelle il n’y’a pas de démocratie au sein du parti au pouvoir en plus des velléités de modification de l’article 37 de la Constitution. Vu que la révision de l’article 37 est inopportune et après avoir fait une autocritique de ce qui a eu lieu dans le passé, ils se sont rendu compte qu’il n’y avait pas de transparence au sein du parti. Alors, ils ont décidé de s’aligner derrière le peuple en vue de renforcer la démocratie. Personne ne s’attendait à une démission des hauts dignitaires du parti, excepté Salif Diallo qui ne jouait aucun rôle au sein du CDP. Mais pour les démissions de Roch Marc Christian Kaboré et de Simon Compaoré, cela laisse à réfléchir. Ça peut semer la panique au CDP. Les gens vont se demander pourquoi ces hauts dignitaires quittent le pouvoir. A mon avis, il peut y avoir d’autres démissions suite à leurs départs.

Edith Kaboré : « Ils vont continuer l’œuvre du CDP »

Ce n’est pas une bonne chose de voir les ténors du CDP démissionner à une phase décisive de la présidentielle de 2015. Mais, je crois que ce sont des démissions de principe, sinon ils vont continuer l’œuvre du CDP dans une autre formation politique.

Propos recueillis par Eric Ouédraogo et Minata Toé (stagiaires)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 janvier 2014 à 20:28, par Dembélé
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Vous serez surpris d’être étonné.Ces gens gens là vont consommer du Compaoré en petit déjeuner !

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 20:33
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Tout ce qui peut fragiliser le CDP est bon à prendre. Ne soyez pas trop sceptiques et un peu de patience car tout va se savoir d’ici peu.Moi j’y crois, seuls les imbéciles ne changent pas.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 11:00, par YaPasPlusConQueLePeuple
      En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

      Ce que tu n’a justement compris c’est que le CDP n’est en rien fragilisé. c’est plutôt le CDP authentique qui s’est retiré pour se remettre de ses blessures et laisser une coquille vide (CDP du Clan François). Ils vont se dire opposants en combattant farouchement le "Clan François". Mais c’est juste pour avoir les faveurs du peuple mécontent car au fond c’est la même politique déguisée qui sera mené.

      Salif, Rock et Simon ne peuvent prétendre combattre le CDP car ils l’on créé, ils l’on bâti, ils sont la CDP authentique.

      C’est vraiment malheureux et dommage de voire que ce coup de théâtre marche à la ferfection.

      Que Dieu sauve mon chère Burkina Faso !

      Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 20:33
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Tout ce qui peut fragiliser le CDP est bon à prendre. Ne soyez pas trop sceptiques et un peu de patience car tout va se savoir d’ici peu.Moi j’y crois, seuls les imbéciles ne changent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 20:45
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Quand on veut demissionner, on ne va pas decliner allegeance au grand patron. Ya jamais de crime parfait. Si c’etait sincere, la tension serait telle que Blaise n’ aurait meme pas envie de les voir pour cause de trahison. Le peuple a muri et on est vigilant./ De toutes facons, que ce soit Simon avec ses casseroles de la CGP et ses 2 milliards de renovation de la mairie ou que ce soit Roch avec son" inexperience des privatisations" ou on connait toujours les prete- noms ou que ce soit Salif qui trqansportait les mallettes du president depuis le liberia, pas aucun qui peut etre courageux pour couper vraiment les ponts avec Blaise. Donc, silence ! on co ntinue de manipuler le peuple par d’ autres ruses. Mais on est courante maintenant. Tu vas pietiner les testos de l’ aveugle deux fois ? Pas possible. Le peuple est vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 21:37, par Belco
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Ca ce n’est rien encore(phase 1), dans les jours à venir vous verrez des démissions en cascade, des députés, des conseillers, et même des crises dans les mairies ( phase 2) et peut etre une 3 eme phase

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 22:24, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Chers démissionnaires.Vous voyez ,presque tout le monde est unanime pour douter de votre sincérité .Prouvez le contraire en rejoignant l opposition le 18 janvier dans les artères de Ouaga contre les velléités du pouvoir en attendant votre parti et ses premiers actes.Vous devrez d abord solennellement faire allégeance à l opposition ce jour là en signe de bonne foi. La balle est donc dans votre camp.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 23:36, par SAKSIDA
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Je vais vous expliquer le scénario j’espère que le koro yamyellé n’est pas loin pour approuver ce que je vais vous dire.
    1-Blaise est en perte de vitesse. Meme sil ne veux pas partir, la nature est entrain de faire le travail pour nous. Alors avant que dame nature n’acheve son oeuvre, il faut que Blaise cherche un couverture pour ses lendemains.
    2-il (blaise) essaie de faire passer François comme president de l’assemblée nationale. ; là, le peuple l’a vu venir et s’y est opposé. 1er echec.
    3-il trouve un autre plan ; le SENAT. En creant ce machin, François devient le president.
    "La présidence de l’assemblée nationale comme celle de SENAT sont des escaliers qui menent a kosyam".
    Le peuple a vu ça aussi. 2e echec
    4- il trouve alors une autre parade : l’article 37. En deverrouillant cette article, il deviens un empereur a la tete du royaume du burkina faso.
    Ce que le peuple a vu egalement.
    5-il trouve alors une nouvelle parade qui est loin d’être la dernière. Il cree une pseudo opposition composé des anciens tenors du CDP en disgrâce. Ceux ci se déclarent démissionnaires, vont creer un parti en attendant les echeances de 2015.
    Mais sachez que le peuple n’est pas dupe et le burkina est un désert, on se voie même de loin.
    Alors, quand viendra l’élection présidentielle, ce nouveau parti prentera un candidat et soyez en sur, le parti de Zephirin DIABRE ou d’Ablasse Ouedraogo sera au second tour contre le CDP ou le nouveau parti. Se formeront en ce moment les alliances.
    L’un ou l’autre du CDP ou CDPBIS appellera a voter contre zephirin ou d’Ablasse.
    Que ce soit le CDP qui gagne ou le parti de Roch qui gagne, l’objectif de Blaise est atteint : son "après pouvoir" est serein.
    Peuple du burkina Faso, soit vigilant encore une fois pour barrer la route à ceux qui bâillonnent leur peuple.
    SEULE LA LUTTE LIBERE.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 23:37, par SAKSIDA
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Je vais vous expliquer le scénario j’espère que le koro yamyellé n’est pas loin pour approuver ce que je vais vous dire.
    1-Blaise est en perte de vitesse. Meme sil ne veux pas partir, la nature est entrain de faire le travail pour nous. Alors avant que dame nature n’acheve son oeuvre, il faut que Blaise cherche un couverture pour ses lendemains.
    2-il (blaise) essaie de faire passer François comme president de l’assemblée nationale. ; là, le peuple l’a vu venir et s’y est opposé. 1er echec.
    3-il trouve un autre plan ; le SENAT. En creant ce machin, François devient le president.
    "La présidence de l’assemblée nationale comme celle de SENAT sont des escaliers qui menent a kosyam".
    Le peuple a vu ça aussi. 2e echec
    4- il trouve alors une autre parade : l’article 37. En deverrouillant cette article, il deviens un empereur a la tete du royaume du burkina faso.
    Ce que le peuple a vu egalement.
    5-il trouve alors une nouvelle parade qui est loin d’être la dernière. Il cree une pseudo opposition composé des anciens tenors du CDP en disgrâce. Ceux ci se déclarent démissionnaires, vont creer un parti en attendant les echeances de 2015.
    Mais sachez que le peuple n’est pas dupe et le burkina est un désert, on se voie même de loin.
    Alors, quand viendra l’élection présidentielle, ce nouveau parti prentera un candidat et soyez en sur, le parti de Zephirin DIABRE ou d’Ablasse Ouedraogo sera au second tour contre le CDP ou le nouveau parti. Se formeront en ce moment les alliances.
    L’un ou l’autre du CDP ou CDPBIS appellera a voter contre zephirin ou d’Ablasse.
    Que ce soit le CDP qui gagne ou le parti de Roch qui gagne, l’objectif de Blaise est atteint : son "après pouvoir" est serein.
    Peuple du burkina Faso, soit vigilant encore une fois pour barrer la route à ceux qui bâillonnent leur peuple.
    SEULE LA LUTTE LIBERE.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 07:08, par UN FRERE
      En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

      Accordons à ces gens le bénéfice du doute. C’est souvent facile de taper du point sur la table contre un système quand on est hors de ce système. La majorité de ces personnes qui sont dans l’opposition aujourd’hui ont aussi à un moment donné de l’histoire de notre pays composé d’une manière ou d’une autre avec le système en place actuellement. Je ne citerai pas de nom. Le changement est clamé partout et le président COMPAORE est pointé du doigt pour ses agissements tendant à empêcher cette alternance. Si ces gens peuvent contribuer à faciliter cette alternance de façon paisible tant mieux pour le Burkina.
      Que l’expression de la démocratie qui est en cours dans notre pays puisse aboutir à quelque chose de bénéfique pour notre nation. Nous prions le tout puissant qu’il fasse que le Burkina sorte grandi de cette période sans la violence.
      Qu’on soit de l’opposition ou du pouvoir ayons à l’idée que nous passons et que ce pays doit exister après nous pour le bonheur de la postérité.
      Un burkinabé est un frère et un frère reste un frère.

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 12:42, par on DEMEURE CDPiste
      En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

      belle analyse.20/20,noté par le politilogue.CDP restera au pouvoir en 2015 par le biais des ralignement au 2nd tour.

      Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2014 à 23:41, par attention cher (e)s burkinabés
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    "déshabiller Pierre pour habiller Paul" qu’est ce qui a changé ?
    j’invite tous mes cher(e)s compatriotes burkinabés à faire preuve de grande attention et de vigilance vis-à-vis de tous les acteurs du CDP, qu’ils se disent anciens grands leaders ou subitement nouveaux opposants

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 01:06, par ******Vigilance saam biisi *****
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Je pense que cette réaction unanime des quelques personnes interrogées doive interpeller l’opposition politique et le peuple burkinabé à la vigilance face au manigance de ces anciens ténors CDPistes. Ces démissionnaires ont été à un moment donnée, les piliers du parti au pouvoir ! Ces gens là ont bouffé avec Blaise sur le dos du peuple. Ils ne peuvent pas abandonner le navire à une période aussi importante que celle de 2014 sinon certains seront rattrapés par la justice qui les couvrent jusqu’à présent au nom de Blaise. Blaise est malin, il les a impliqué dans certaines affaires louches pour les empêcher de le trahir et de hausser le ton sur ses actes anticonstitutionnels ! Rappeler vous que Roch disait en 2010 que : " La limitation des mandats présidentiels est antidémocratique" Restons mobiliser derrière notre opposition républicaine et ne prêtons pas attention à ce complot qui risque de nous endormir !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 01:47, par Sidpawalmdé
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Je pense que c’est la dernière boulangerie que le président utilise pour tromper le peuple du Burkina.De grâce le peuple a compris cette fois ci. Blaiso il faut passer les dossiers de ses trois mousquetaires au cours des comptes.Après ont va voir. (Détournement, spéculation, spoliation, intrigue, voleurs aux cols blanc )que dis je encore !On a tout compris.Nous sommes ni des gaous ni des yanka ni..... La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 08:37, par YAMSOOBA
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    ils veulent insulter notre intelligence ces CDPistes..c’est bien de dire que je ne suis plus CDPiste..mais pourquoi maintenant et pas avant ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 10:38, par QUI M’ECOUTE
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Je crois que au sein du parti CDP ses démissionnaires doivent être considérés comme des traites qui profitent ses moments réactionnaires de l’opposition et la fin du mandat du président pour s’arranger au coté du peuple même s’ils ne sont pas d’abord avec l’opposition.Ce sont ses gens que notre pays doit éviter car ils ne sont pas des modèles à suivre.Que Dieu protègent notre président.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:45, par le moineau
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Au Burkina Faso on se connaiiiiiiiit

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:50, par Dinga Traore
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    "Les haines les plus empoisonnées sont celles qui naissent des vieilles amitiés" dit Cheick Hamidou KANE.
    Ils ont été grandement frustrés d’être si bassement remerciés après s’être tant sacrifiés pour Blaise. Mais ce dernier a préféré faire confiance en son frère et en des opportunistes de dernière minutes au détriment des seuls qui se sont vraiment battus avec loyauté pour son régime.
    Burkinabé, le mal est profond et Blaise ne peut que s’en prendre a son frère avec son FEDAP-BC. Les démissionnaires sont sincères dans leur acte. Croyons en eux. Même s’ils aiment Blaise, ils ne peuvent s’accommoder de tout l’environnement politique dans lequel il baigne. En plus et surtout, Ils se sont prononcé ouvertement contre les points d’intérêt les plus sensibles de Blaise : Sénat et article 37.
    Victoire au peuple ! Honneur aux courageux démissionnaires ! Vive le Faso libre !

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 11:51, par Tongs Sida
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Vigilance tout de même, ces démissionnaires ont eu toutes les occasions possibles pour se rapprocher du peuple de par les fonctions qu’ils ont occupées, ils ne l’ont pas fait. Même s’ils sont sincères dans leur démission, pourront-ils apporter quelque chose de spéciale à ce pays ? je ne crois pas. restons vigilants car il peut s’agir d’un CDP bis.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 13:12, par on RESTERA CDPiste
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    RIEN NE SE PERD,RIEN NE SE CREEE TOUT SE TRANSFORME.CDP demeure et demeurera.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 13:30
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Ils ont dit qu’ ils sont passes a l’ oposition, non ? Bien. Qui sommes- nous pour leur fermer la porte ? Mais l’ opposition n’est pas une chambre ou tu entres et tu deviens opposant. C’est un etat, meme un etat d’ ame et l’ etat de ton ame, c’est ca qui te fait agir d’ une maniere et d’ une autre. Notre seule boussole pour entrer dns le secret des dieux, pardon, dans le secret des transfuges du cdp, c’est leurs attitudes, leurs comportements. On va etre vigilant la- dessus. Les discours sont faits avec des mots et les mots sont faits pour tromper... aussi. Donc, on leur donne le benefice du doute, car doute il y a. A leur de conquerir notre scepticisme. Pas de cheque en blanc, le Rocco, l’ home des Commers, Tebguiere, l’ homme des matraques et autres espaces rouges mais aussi l’ homme des renovations millairdiques du siecle et Gorba, l’ homme des mallettes et des solutions extremes en violence politiue. On vous tient a l’ oeil et vous devrez rende compte car vous n’ avez pas que fait du bioen a ce peuple. Vous allez justifier vos milliards soudain meme pour Roc dont le papa travaillait a la BCEAO. Qu’ on me montre des fils a papa BCEAO qui sont milliardaires aussi. Sinon pour Simon, on se rappelle encore la Motobecane Rouge et la Puchoma toussotant cette horrible et terrible fumee de Salkif Diallo et les megots de cigarettes partages ensemble. Burkinabe, on se connait entre nous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 14:16, par Lay’e
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    CDP ou pas, le signal est fort pourvu que les uns et les autres se rendent compte des succès et surtout des erreurs accumulées tout au long du parcours de leur éminence. Il y a un refus à quelque part et cela est très important.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 14:42, par yadega
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    je crois que c’est ça la politique ; quand ça va les vautours font tout pour t’accompagner mais quand ils te sussent tous le jus ils disparaissent. si le blaiso a pu descendre son propre frère pour le pouvoir, c’est pas salif diallo ou Roch ou Simon qui n’est pas prêt pour quitter le blaiso. tous c’est gens n’ont rien n’a cirer avec blaise en personne ; c’est juste des profiteurs ; comme la situation se dégrade de jour en jour, ils ne veulent pas assister a la fin du film. mais ça ne va pas les échapper ; si on se rappelle en 2013 a coté Roch qui disait que la limitation de mandats présidentiels est anti-démocratique reviens aujourd’hui avec d’autre filling. ils veulent vraiment quitter le blaiso, mais comme ils n’ont jamais été sérieux au par avant on pourrait jamais les croire. RDV en 2015

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 14:48, par konkobo rakiswindé félix
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    ce jeu politique laisse à desirer. esperons néanmoins que ces demissionnaires n’entrainent pas le peuple dans une illusion. leur action fera plus tâche d’huile s’ils s’alient à l’opposition. la machine du changement a dejà demarré, conduisons là à bon port.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier 2014 à 17:54, par xxx
      En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

      Tous ces gas ont contribué à conduire le pays dans l’ état où nous sommes. Ils ont brutalisé le peuple par leurs propos sans consideration. Ils ont été des defenseurs des affaires tordues de ce regime. Mais simplement leurs actions renforcent la vison de l’opposition qui voyaient les manoeuvres du CDP. Restons mobiliser contre une eventuelle tentatives de modification de l’article 37 et la mise en place du senat. Comme les peuples nigeriens et senegalais, restons mobiliser comme un seul homme pour defendre

      Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:47, par 1965
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    C’est’ de la plaisanterie,que peuvent ils nous offrir de nouveau ? RIEN

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2014 à 18:50, par le citoyen
    En réponse à : Démissions de Roch, Salif et des autres du CDP : Des Ouagalais sceptiques quant au changement de politique

    Ne soyons pas surpris de voir un fils qui quitte son père pour une lutte et sauvé l’honneur de la famille. En fait Blaise est le père et les autres sont ce qu’ils sont. L

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés