Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

lundi 16 décembre 2013 à 00h16min

La 9e édition du Mois de la solidarité, prévue pour se dérouler du 14 décembre 2013 au 12 janvier 2014, a été lancée, le samedi dernier à Ouagadougou. Initié par le Ministère de l’Action sociale et de la solidarité, ce mois sera mis à contribution pour collecter des fonds et autres dons au profit des plus démunis. L’objectif de cette édition est de réunir 120 millions de francs CFA et poursuivre la mise en place des services sociaux dans les communes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

Lancé en 2003 sur initiative du gouvernment burkinabè, le Mois de la solidarité est devenu un acte annuel régulier et a rapporté d’importantes sommes au Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale pour mener ses activités à l’endroit des plus pauvres. « Le Mois de la solidarité est un cadre politique et social que les autorités de notre pays ont initié pour permettre à chaque Burkinabè et ami du Burkina, où qu’il soit, de manifester un élan de solidarité fraternel envers les plus vulnérables », avait rappelé le Ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale, Alain Zoubga, lors d’une rencontre avec la presse.

En 2012, les ressources financières collectées s’élevaient à 164.684.843 FCFA et les dons en nature se sont chiffrés à 3.372.426 FCFA. En organisant la 9e édition, Alain Zoubga et ses collaborateurs entendent réunir au moins 120 millions de francs CFA pour réaliser des services sociaux dans les communes, départements et soutenir des personnes démunies. Une attente qui peut être atteinte car au cours du lancement du mois, la Maison du Peuple étaient remplie, certes des futurs bénéficiaires de ces dons mais aussi des grands opérateurs économiques du Burkina. Parmi eux, El Hadj Dianguinaba Barro, pré sident de la section territoriale de la Chambre de commerce, d’industrie des Hauts-Bassins (Bobo-Dioulasso) et parrain de la cérémonie.

Le thème de l’édition est : « A chacun son service social ». Cette initiative, lancée en mai 2013 à Yako par la première dame, Chantal Compaoré, vise à doter chaque commune, département d’un service social. Sur les 350 départements que compte le Burkina Faso, seuls 53 possèdent des services sociaux. Les données devront, de l’avis des responsables du Ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale, rapidement changer au regard de l’objectif de l’initiative. Il s’agit de rapprocher les services sociaux aux populations. Les premières concernées sont les communes ? C’est sans doute pour cela que Marin Casimir Ilboudo, maire de Ouagadougou et président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) a appelé les bourgmestres des autres localités à s’approprier l’initiative. « De façon pratique, il s’agit pour chaque commune de créer les conditions nécessaires pour l’implantation du service social et de demander, par l’intermédiaire du Ministère de l’Aménagement territorial et de la décentralisation la mise à disposition de personnel pour animer le service », a-t-il expliqué. Partant de son expérience, il se veut convainquant auprès des autres maires : « Pour avoir déjà créé une direction du développement social dans la commune de Ouagadougou, je peux vous affirmer qu’un service social est utile dans une commune pour concevoir et mettre en œuvre nos politiques d’aide aux groupes vulnérables, pour sensibiliser les populations sur les pratiques traditionnelles néfastes, pour animer les activités socioéducatives et de protection de l’enfant,etc ».

Améliorer les réalités actuelles

Au-delà de la collecte des dons, le mois est aussi un moment de réflexions et de peaufinement des stratégies et politiques à l’endroit des plus démunis. C’est ce à quoi, le parrain a invité les populatuions. « Ce mois offre également une opportunité de réfléchir sur nos réalités actuelles et de prendre des engagements concrets et réalisables pour l’amélioration des conditions de vie des populations en général et celles vulnérables en particulier », a soutenu El Hadj Dianguinaba Barro.

Dans le monde actuel, l’individualisme a conquis le terrain. La solidarité est devenue pratiquemment un simple concept. Alorsqu’elle est importante dans la construction d’un pays. C’est ce qu’a souligné, le député Lorcandi Traoré, qui représentait le président de l’Assemblée nationale : « S’il est vrai que la solidarité est une vertu ancestrale et un ferment pour la consolidation de la paix sociale et pour la lutte contre la pauvreté, il demeure aussi vrai que sa promotion et sa pérennisation participe énormément au processus de construction d’une société émergente ».

Afin de permettre à ceux qui le souhaitent de donner leurs conributions, des urnes seront placées à certains endroits de la ville (services, marchés, yaar). Pour cette édition, les organisteurs entendent collecter au minimum 120 millions de francs CFA.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 décembre 2013 à 22:37, par wendbénédo
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Je pense que l’argent destiné à mettre en place le sénat serait d’ un grand apport.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 07:51, par beti
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    du cinéma que vous nous tournez. le théâtre que vous jouez vous le ferez seuls.Nous les pauvres chaque jour que dieu crée nous sommes solidaires les uns des autres et vous c’est un jour sur les 365 que vous vous rappelez de notre existence. les fonds que vous collectez c’est notre argent que vous voulez nous remettre ,alors faites main basse sur tout mais sachez que dieu vous voit et va vous le rendre ici et au l’au delà.de grâce laissez nous ruminer nos misères quotidiennes avant que dieu nous rappel à lui

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 11:31, par KABAKO
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Ils peuvent payer les 120 millions sans passer par ce appel à contribution. qu’ils donnent ce qu’ils volent . Être ministre ne veux pas dire être milliardaire. Ils sont nombreux ceux qui sont issu de famille très pauvre et qui se sont retrouver au gouvernement avec des milliaires en escroquant le peuple. bande de voleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 11:36, par KABAKO
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Ils peuvent payer les 120 millions sans passer par ce appel à contribution. qu’ils donnent ce qu’ils volent . Être ministre ne veux pas dire être milliardaire. Ils sont nombreux ceux qui sont issu de famille très pauvre et qui se sont retrouver au gouvernement avec des milliaires en escroquant le peuple. bande de voleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:07
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Si Blaise ne fait pas son référendum pour son article 37, on peut reverser ces milliards à l’action sociale. Et, si on ne met pas en place le sénat budgétivore, combien de milliards en plus ? Pas besoin de tout ce tam tam inutile qui fait perdre du temps aux gens et combien de millions gaspillés pour une simple cérémonie pour se pavaner en public avec de beaux boubous alors que peut-être l’argent que vous allez mettre dans l’enveloppe ne dépasse pas le quart du coût de ce que vous portez.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:29, par BURKIMBILA
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Le vrai don, la vrai charité ne se fait pas par ce canal. C’est vrai triste de voir un croyant de surcroit un ladji exhibé ainsi le don qu’il fait. Sachez que, comme le dit un penseur : ’’le bien ne fait de bruit, le bruit ne fait pas de bien’’

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 12:35, par Jamanatigui
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Moi je suis comme Gbagbo, partisant du dialogue direct sauf que cette fois ci ce n’est pas un dialogue inter ivoirien mais plutôt inter gamantaires. Donc je ne vais pas vous apporter mes contibution dans la mésure ou je connais ou les misérables se trouve, j’irai leur apporter directement mes contribution.
    Cessons unn peu ce cirque et travaillons à réduire la fracture sociale car c’est de la responsabilité du gouvernement. Un gouvernement n’est pas un aumonier donc evitons les concurences deloyales. Les réligieux sont là pour ça et même s’ils nous grugent de temps en temps ils sont au moins dans leurs rôles.
    Autant onn me demandera au pouvoir de gouverner et l’opposition de s’opposer moi de demanderaai au gouvernement de gouverner et les les réligieux collecter l’aumône.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 13:20, par Jamanatigui
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Ce qui me choque dans ce levée de fonds c’est la solidarité forcée que ça engendre. Bietôt les gouverneurs vont initier des circulaires à l’intention des directeurs regionaux. A leurs tours les DR demanderont aux directeurs et services de leurs ressorts de collecter les fonds. Gars au petit agent qui fera de la résistance.
    En tout cas l’indigent que je suis ne participera à defaut de n"avoir pas bénéficié des fonds de solidarités des années entérieurs. C’est quoi 120 millions ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 14:44
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Mais arrêtez vos fanfaronnades. Vs ns prenez pr qui ? On ne va rien contribuer ici.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 14:49
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Chèrs membres du gouvernement, veuillez renoncer à vos primes de fin d’année et là le peuple qui est déjà très pauvre n’aura pas à se saigner pour vos conneries de contribution pr le mois de solidarité. Arrêtez votre folklore. Ce n’est pas du tout drôle !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 14:52
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Ce monsieur ZOUBGA, peut-il nous laisser respirer ? C’est quoi ces conneries ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 16:05, par ouedassi
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    Un (1) mois de solidarité c’est bien ! Mais, en faisant une lecture croiséee de ce qui est ET ce qui était (sous un régime d’exception), je pencherai pour ce qui était car CELA s’étalait sur 52 semaines ou 12 mois. Cher journaliste, référez-vous à une interview d’une ancienne ministre du CNR d’ailleurs transcrite sur Fasonet et faites les recoupements. il y a un net recul de l’élan de solidarité dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 16:39
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    C’est ce qu’on appelle du cirque. A quoi va servir cet argent collecté ? Comme l’a déjà dit ceux qui m’ont précédé, c’est le rôle du gouvernement de réduire la pauvreté pardon... la misère.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 16:53
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    les fonctionnaires sont des cas sociaux. Songez à eux aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 18:11
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    M. le Parrain, en 1986 déjà, le CNR avait initié la CAISSE DE SOLIDARITE. Si la solidarité participe au processus de construction d’une société émergente, vous avez tué en nous l’émergence 24 ans durant pour la ramener seulement il y’a 3 ans soit en 2010. BC en rectifiant a même sapé les bases de la consolidation de la paix et de la lutte contre la pauvreté.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2013 à 18:11
    En réponse à : Mois de la solidarité 2013 : Apportez vos contributions !

    M. le Parrain, en 1986 déjà, le CNR avait initié la CAISSE DE SOLIDARITE. Si la solidarité participe au processus de construction d’une société émergente, vous avez tué en nous l’émergence 24 ans durant pour la ramener seulement il y’a 3 ans soit en 2010. BC en rectifiant a même sapé les bases de la consolidation de la paix et de la lutte contre la pauvreté.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés