Blaise Compaoré de retour au pays

mardi 27 août 2013 à 12h28min

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, a retrouvé Ouagadougou, hier 26 août 2013, en fin de journée. L’on se souvient que la direction de la communication de la Présidence du Faso annonçait la visite privée du Président du Faso, Blaise Compaoré, au Maroc et au Portugal, du 17 au 26 août 2013.

Blaise Compaoré de retour au pays

Visite au cours de laquelle, Blaise Compaoré, après avoir pris un peu de « distance et d’air », s’est aussi entretenu avec diverses personnalités politiques, économiques et des amis du « pays des Hommes intègres ».

Avec ce retour « au pays natal » du locataire de Kosyam, tout indique que les vacances gouvernementales tirent inexorablement à leur fin et que très bientôt, les activités, surtout politiques, vont reprendre, de plus belle, au Burkina Faso.

En effet, ce n’est un secret pour personne que nombre de Burkinabè sont suspendus à la reprise officielle des activités de l’équipe gouvernementale, vu les préoccupations et questions urgentes de l’heure. A savoir, notamment, la remise du rapport du Comité de suivi des réformes politiques, au plus tard le 31 août prochain, pour situer les uns et les autres sur le Sénat.

Nul doute également qu’après ce « bol d’air » au Maroc et en Espagne, le président du Faso va reprendre, très rapidement, son activité de médiateur au pays frère du Mali, au nom de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’installation du nouveau président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), élu avec 77,6% des voix contre 22,4% pour son challenger, Soumaïla Cissé, étant prévue, en principe, le 4 septembre 2013. Et ce, quand l’on se souvient qu’à la signature de l’Accord de Ouagadougou sur le Mali, le 18 juillet dernier, les différentes parties avaient convenu qu’« à l’issue de l’élection présidentielle et soixante (60) jours après sa mise en place, le nouveau gouvernement du Mali, en collaboration avec la Commission dialogue et réconciliation entamera, avec l’accompagnement de la communauté internationale, des pourparlers de paix avec toutes les communautés du Nord, les signataires ainsi que les groupes armés ayant adhéré au présent Accord en vue d’aboutir à l’établissement d’une paix globale et définitive ».

Après les vacances donc, c’est le retour aux dossiers, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du « pays des Hommes intègres », pour le Président du Faso, Blaise Compaoré, afin d’instaurer durablement la paix et la stabilité au Burkina Faso et dans la sous- région ouest-africaine.

Ali TRAORE
traore_ali2005@yahoo.fr

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 27 août 2013 à 13:03, par ouedraogo issa En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    Monsieur Traoré, votre mot de fin me laisse sur ma faim. S’il est vrai que pour la sous-région, nous pouvons dire instaurer durablement la paix. Pour le Burkina, je ne partage pas celà. Depuis quand, il n’ y a pas la paix et la stabilité au burkina ? Pourquoi dites vous qu’il n’y a pas la paix et la stabilité au burkina ? Comment celà est-il arrivé pour qu’il n’y ait pas la paix et la stabilité au burkina ?

    Répondre à ce message

    • Le 27 août 2013 à 20:40 En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

      Je ne suis pas sûr que vous ayez bien compris l’esprit du jeune journaliste. Il voulait certainement dire : préserver la paix. Ne soyons pas aussi durs avec ces jeunes ; car c’est le résultat des licenciements massifs des instituteurs de 1984. Depuis lors, le niveau en français a fortement baissé.

      Répondre à ce message

  • Le 27 août 2013 à 13:12, par le rappel En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    C est la paix au Burkina qui nous préoccupe. Qu il nous epargne de son foutu sénat pour embellir les ventres gras des politicards égoïstes. La charité commence mieux ordonnée par soi même . Servez nous la paix et non la discorde dans l égoïsme.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2013 à 17:39, par Rapoug-yandé En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    Bonne arrivée Kôrô Blaise. Nous espérons que tu nous est revenu en pleine forme et avec des résolutions très ferme pour mettre fin à l’instauration du Sénat. Tu sais, grand frère, ce n’est pas intéressant de diriger une famille divisée car cela joue sur ton aura au niveau international. Fais un discours dans lequel tu nous diras clairement que ton mandat se termine 2015 un point un trait et c’est tout. Il y aura sans de petites bagarres mais cela sera moindre par rapport à ce que peut engendre les motifs de la grogne actuelle. Tu sais, Kôrô, tu dois écouter ceux qui sont tes projets car eux au moins tu sais ce qu’ils pensent mais ceux qui te disent oui fonçons devant c’est maïs comme Blé Goudé a fait à Gbagbo. Je sais que tu es plus fûté et expérimenté que moi mais c’est ce que je tiens à te dire.
    Très respectueusement Kôrô.

    Ton dôgô.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2013 à 18:08, par curabiè En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    Le retour du Chef de l’Etat suscite beaucoup d’interrogations sur la situation nationale : Sénat, syndicats, étudiants ... c’est le jeu du meilleur ou du pire. Tout repose sur la sagesse ou non Président du Faso. La raison prévaudra Inch ALLAH !

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2013 à 21:30, par Le PRINCE En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    Plus de la moitier des burkinabé non pas encore dis leur mot sur la question du SENAT.Donc nous poursuivrons la mise en place de notre SENAT.Vive le Blaiso pour la Paix au Faso,vive le Burkina Faso Démocratique et Libre avec Blaise COMPAORE

    Répondre à ce message

    • Le 28 août 2013 à 13:18, par KISMO En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

      je ne vous comprend pas les ingrats ;vous avez telement vecu dans la paix et la tranquilité que vous occultez celui grâce a qui vous avez conu ces periodes, en l’occurence le president du faso Son excellence Blaise COMPAORE.Je ne suis pas un marabout, ni charlatant mais je suis sur que l’armée jouera un rôle indéniable en temps opportun, nous ne sommes pas loin de revivre un regime d’exception au Burkina. Vous pensez qu’il suffit que Blaise quitte le pouvoir pour qu’un opposant arrive au palais de kosyam, vous oubliez gravement l’armée et les officiers supérieurs qui nont pas besoin délections pour prendre le pouvoir.Vous avez raison, vous êtes jeunes et ignorants, seul Maurice YAMEOGO fut chef d’Etat civil au BF, tout le reste,ce sont des militaires. 85% de ceux qui ont participé aux marches contre le sénat ont moins de 26 ans, donc nés après la fameuse révolution.bonjour les assassinats et les arrestations, vous m’en dirait des nouvelles, du moins si vous restez en vie.

      Répondre à ce message

  • Le 28 août 2013 à 13:17, par Pat le Démocrate En réponse à : Blaise Compaoré de retour au pays

    Prince, par quelles statistiques savez-vous que plus de la moitié des burkinabè n’ont pas dit leur dernier mot ? Levez-vous et dite donc votre dernier mot pour ne pas dire votre dernière volonté. Si vous sénateur ou sénatable, je ne le sais, mais votre dernier mot ne changera pas grand chose dans la lutte anti sénat.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés