Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

lundi 18 mars 2013 à 22h46min

Ancien cadre au ministère de l’action sociale, puis fonctionnaire internationale, Hortense Karambiri est depuis le 29 Mai 2010 la première femme consacrée Pasteur au Burkina. Dans l’interview ci-après, cette femme pasteur et épouse de pasteur revient sur sa carrière professionnelle, les conditions pour devenir pasteur, les difficultés mais aussi les avantages d’être femme « ministre » de Dieu. Elle donne également sa lecture de l’engagement politique des femmes au Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

Qui est le pasteur Hortense Karambiri ?

Pasteur Hortense KARAMBIRI : Je me présente comme Pasteur et aussi comme Epouse de Pasteur notamment du Pasteur bien connu, Mamadou Philippe Karambiri. Je suis Pasteur associée de l’Eglise du siège du Centre International d’Evangélisation (CIE) à Ouagadougou. Je suis également Assistante exécutive du Président du Conseil d’Administration du CIE et présidente du Mouvement des Femmes du CIE.

Avant d’être Pasteur, j’ai été fonctionnaire au Ministère de l’Action Sociale où j’ai assumé maintes fois les fonctions de Directrice provinciale puis Directrice Nationale de la Promotion de la Famille, Secrétaire Permanente du Conseil National de Lutte contre la Pratique de l’excision. Par la suite, j’ai été consultante en Genre au Mali, Directrice pays de l’ONG World Vision International au Niger et Conseillère Régionale pour l’Afrique de l’Ouest en « Genre et Développement » de la même Organisation Internationale.

Lefaso.net : Vous êtes pasteur, exercez-vous toujours un métier parallèlement à cette activité ?

Je n’exerce plus de métier, d’activités professionnelles parallèlement à ma charge pastorale. Il est vrai qu’à ma consécration en tant que Ministre de l’Evangile, j’étais conseillère régionale pour l’Afrique de l’Ouest en genre et Développement de l’ONG World Vision International. Mais huit mois après, j’ai dû mettre fin à cette carrière internationale pour me consacrer à 100% au ministère pastoral.

La vie professionnelle tout comme la vie ministérielle exige un tel engagement que je ne pouvais pas être performant sur les deux fronts en même temps. J’ai dû choisir de répondre sans réserve à mon appel divin qui me permettait non seulement d’accomplir l’œuvre de salut et d’édification et d’être utile à de multitudes avec mes compétences acquises à l’Ecole et au cours de ma courte mais riche carrière, ma carrière de travailleur de la fonction publique et fonctionnaire internationale.

Lefaso.net : Comment devient-on pasteur ?

Etre Pasteur, c’est un appel de Dieu à un homme ou une femme à lui consacrer sa vie pour paître Son troupeau. C’est un appel qu’on ressent fortement dans son for intérieur et confirmé par les pères dans la foi sous lesquels Dieu vous a établi. En général, cette conviction est suivie par une formation dans une unité biblique pour non seulement mieux connaître Celui qui vous a appelé à son service et recevoir les compétences pour mieux assumer la charge pastorale.

Après cette phase de formation, il y a généralement un temps de stage pour vous mettre à l’épreuve de la réalité de la tâche sous la supervision d’un aîné, c’est-à-dire d’une personne d’expérience. C’est un moment de confirmation de l’appel. Après quoi, il y a l’étape de la consécration, signe de la reconnaissance de votre appel et de votre établissement solennel dans la charge. Mais, en fonction des Eglises, de la direction de Dieu, de l’appel spécifique de Dieu sur vous, le parcours peut parfois ne pas obéir à ce que je viens de dire.

Personnellement, je n’ai pas été soumise au processus décrit plus haut. Mon cheminement avec Dieu et mon expérience au plan spirituel, m’ont donnée l’avantage d’être consacrée par mon père spirituel, qui en a reçu la conviction et les directives de la part de Dieu.

Lefaso.net : Depuis combien de temps êtes-vous pasteur ?

Je suis officiellement Pasteur depuis le 29 Mai 2010, jour de ma consécration. C’est un appel que j’ai reçu de Dieu depuis des années. Cet appel s’est confirmé à travers certaines charges assumées dans l’Eglise. D’abord en tant que Diaconesse à l’église du siège du CIE puis en tant que responsable d’une Cellule de prière dans ma maison au Mali et où des chrétiens se réunissaient chaque semaine pour prier, s’édifier par la parole de Dieu et évangéliser. Dans cette cellule j’étais amenée à conduire les temps de prière et d’enseignement. Cette Cellule au fil du temps est devenue une Eglise et a même engendrée d’autres (10).

Après cette expérience au Mali, j’ai assumé par la suite les fonctions de directeur pays de la plus grande ONG chrétienne du monde, World Vision international. En tant que tel, j’étais prise comme Pasteur et était en contact avec les églises Evangéliques dans ce pays. J’étais en contact avec les églises, les pasteurs, bref à faire l’œuvre pastorale (prêcher, enseigner, prier pour les besoins des gens…..).

Toutes ces expériences et bien d’autres ont fini par me convaincre de l’appel de Dieu qui était le mien et naturellement à avoir raison de ma carrière de fonctionnaire internationale. Et c’est tout logiquement et sans gêne, ni contrainte, sans regret que ma consécration a été faite par mon père spirituel qui est en même temps mon époux en l’an de grâce 2010.

Le fait d’être une femme ; est-ce un inconvénient ou un avantage dans ce que vous faites ?

Je dirai que c’est à la fois un avantage et un inconvénient. Il ne faut pas oublier (ou perdre de vue) que nous sommes en Afrique et en plus dans un pays francophone où les mentalités sont telles qu’on a du mal à voir une charge qui était traditionnellement assumée par des hommes l’être par des femmes. Mais on s’y fait avec ce que cela comporte comme difficulté tout en priant, travaillant et laissant le soin au temps pour que les mentalités changent favorablement.

Nous avons la conviction que Dieu à travers un homme n’est pas plus que Dieu à travers une femme et Dieu à travers une femme n’est pas moins que Dieu à travers un homme. Je salue au travers de votre média l’œuvre courageuse et révolutionnaire du pasteur Karambiri en me consacrant comme première femme Pasteur au Burkina et qui fait aujourd’hui tâche d’huile.

Pour revenir à votre question, je dirais qu’en tant que femme et Pasteur ou Pasteur femme, malgré les préjugés dont je viens de faire cas, je suis très écoutée aussi bien par les hommes que par les femmes. Les femmes encore plus qui me voient proches d’elles et au fait de leurs situations souvent particulières et qu’elles ont honte d’exposer à un homme.

Votre époux est un pasteur de renommée internationale ; est-ce facile d’exercer le même métier que lui ?

Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce. Je ne me mets pas au même niveau que lui. Je me vois comme une aide pour l’amener à accomplir au mieux la mission que Dieu, dans Sa grâce lui a confiée. Il est comme un professeur d’Université et moi comme un assistant. Ce qu’il enseigne, je tente de le rendre pratique, opérant dans la vie des chrétiens. On travaille en symbiose, en complémentarité. Il n’y a pas de concurrence et je le considère comme un modèle et m’évertue à lui ressembler et à appliquer ce qu’il enseigne de la part de Dieu.

Comment faites-vous (votre époux et vous-même) pour honorer vos engagements et votre famille ?

Nous ne prenons pas des engagements que nous ne pouvons pas honorer. Nous faisons par la grâce de Dieu ce que notre capacité nous le permet et en faisant de sorte à pouvoir remplir correctement les taches qui nous incombent vis-à-vis de nos membres et vis-à-vis de nos enfants ou collaborateurs.

Les protestants sont parfois accusés d’intolérance vis-à-vis des pratiquants des autres religions ; quel est votre commentaire ?

C’est trop osé de dire les protestants. Dans tout pan de la société, il y a des extrémistes, des gens qui appliquent les préceptes religieux, les textes sans discernement. Mais dans le cas des protestants que vous évoquez, on ne peut pas se réduire à eux mais à toutes les communautés où on note des « illuminés ». Mais ces personnes sont marginales et sont loin de ternir l’image d’une communauté ou mettre en mal la coexistence pacifique des communautés religieuses.

Que pensez-vous de l’engagement des femmes en politique ?

L’engagement des femmes en politique, je pense, n’est pas un fait sur lequel on doit encore polémiquer. Les femmes sont des citoyennes à part entière, elles constituent plus de la moitié de la population et doivent faire valoir leurs droits et leurs compétences dans la sphère politique au même titre que les hommes.

Il est bien vrai que le jeu politique est souvent fait de trahison, d’intrigues, de mensonges, etc. qui peuvent donner de l’aversion aux âmes sensibles que sont les femmes. Mais, les femmes ne doivent pas regarder à cela mais à l’intérêt supérieur de la population, à la contribution qu’elles peuvent apporter à des millions de personnes et au pays.

Que pensez-vous du quota genre et de sa mise en œuvre ?

Le quota genre est un système pour corriger une certaine disparité, que ce soit dans l’accès à certains postes de responsabilités et même dans la représentativité dans le jeu politique. L’idée en soi est bonne mais je vois qu’elle n’est pas appliquée dans toute sa rigueur. A ce niveau, les responsabilités sont partagées.

Ce que je peux dire aux femmes, c’est qu’elles doivent elles-mêmes conquérir leurs droits, s’imposer à travers leur travail, leurs compétences, leur engagement et leurs qualités. Si elles attendent leurs droits des hommes, elles attendront encore longtemps.

Un dernier mot ?

Je remercie « Lefaso.net », le premier site web le plus visité du Burkina Faso pour cette occasion de contact avec les internautes dans leurs préoccupations et interrogations. Je pense avoir répondu à travers ce court entretien à certaines d’entre elles et reste ouverte. Je prie que Dieu bénisse chacun et qu’il vous accorde santé et que son regard soit sur vous afin de vous écarter de tout danger et que la prospérité soit votre partage. Je souhaite bon courage à « Lefaso.net » et plein succès dans son œuvre d’information et de formation. Longue vie à notre portail. Je vous remercie.

Interview réalisée par Aminata Ouédraogo (collaboratrice)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mars 2013 à 18:47, par marcos
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    c’est un bon interview avec de bonnes reponses mais dire qu’elle est la premiere femme Pasteur au burkina cela est archi faux.si elle dit qu’elle mediatisée je suis d’accord

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 19:25, par Ib
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Quand on parle de fonctionnaire internationale, il s’agit de professionnels de la fonction publique internationale. À ce que je sache World Vision, quelque soit son importance en terme de représentativité et d’activités à travers le monde, n’est pas une organisation faisant partie de la fonction publique internationale. Arrêtons de galvauder les termes. Ceci dit, cette femme à tout le mérite d’être félicitée. Bravo !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 19:37
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je ne Pense pas qu’elle soit la 1ere ou seule femme pasteur.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 19:52, par Salomon
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Mon cher marcos, elle dit être la première femme pasteur au Burkina tout simplement parce qu’elle n’est pas au courant de l’existence d’un autre cas avant elle. Elle ne le dit pas pour en tirer une quelconque gloire ou avantage.
    Ce qui est sur et certain, les femmes pasteurs, y en a pas beaucoup au Burkina.
    Ce ne donc pas la peine d’utiliser un ton du genre " c’est arhi faux ".
    D’ailleurs pour notre information à tous, pourrais tu nous donner le nom d’une femme pasteur avant elle.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 19:58, par Mali-mousso
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Tout Chrétien intolérant trahi l’exemple et le message du Christ, ce n’est pas comme à l’autre coté où tout bon croyant à l’exemple de son prophète se doit d’etre un terroriste criminel, meurtrier, esclavagiste,pillard et pédophile. Madame soyez trankille nous avons appris à faire la différence entre Jacques et Jacob

    Répondre à ce message

    • Le 18 mars 2013 à 21:16
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      donc c’est facile de devenir pasteur. ha la.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 03:15, par citoyen
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Le Prophète dont tu parlais n’est pas violent, c’est un homme de paix. Une remarque pour les internautes : à chaque occasion, les internautes insultent notre religion et notre Prophète, pourtant aucun musulman n’a jamais insulté le Christianisme. On peut insulter les musulmans d’aujourd’hui ou les chrétiens d’aujourd’hui, mais de grâce, n’insultez pas nos Prophètes.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 07:58
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      ça c’est l’internaute bien connu sous le pseudonyme "le fer" qui se démultiplie à travers cet autre pseudonyme. Farouche ennemi de l’islam, on le reconnait à travers son style le message haineux qu’il véhicule quelque soit le pseudonyme qu’il va prendre. Mes frères musulmans, ignorez et circulez, y a rien en face !

      Répondre à ce message

      • Le 19 mars 2013 à 21:05
        En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

        merci mon frère, tu as parfaitement raison et tu m’as juste devancé à travers ce que tu viens de dire. En effet, c’est « le fer » qui est encore là et qui décide de rebeloter mais cette fois-ci, en se camouflant sous d’autres pseudonymes. Il commence par Mali-mousso, ensuite revient en anonyme puis comme KONATE oubliant que sa plume le trahissais. Vous voyez bien qu’il n’a pas assez de couilles pour s’afficher sous son pseudonyme habituel « le fer » ; les internautes ayant déjà marre de lui avec la mission destructrice de satan qu’il s’est attribuée depuis un certain temps. Cependant qu’il sache que, qui vivra verra et en aucun cas, même s’il occupait tout l’espace des internautes, il ne parviendra jamais et au grand jamais à affaiblir l’Islam qui est bel et bien une religion de paix quoiqu’il dise ou qu’il fasse. Qu’il continue de s’allier au grand satan, mais ils (lui et son mentor satan) ne parviendront jamais à vaincre l’Islam, il peut continuer donc à rêver d’illusion ; les musulmans sont et resteront toujours sereins parce qu’ils ont connu pire qu’une simple langue de vipère crachant plus que du feu. Et résultat : qu’il regarde partout dans le monde entier et qu’il me cite le nom d’un seul pays où l’Islam régresse (en terme d’adeptes) comme cela est la position du christianisme de nos frères chrétiens en occident par exemple. Qu’il revienne avec plus de galons et d’énergie pour flécher son ennemi N°1 qui est l’Islam. Mais qu’il sache que celui qui crache couché sur le dos aura simplement craché sur lui-même. Si l’Islam pouvait être personnifié (personne humaine comme lui), je suis persuadé qu’il l’aurait déjà poignardée, vu le venin qui sort de lui à chaque à article qui a trait à n’importe quelle religion (même étant hors sujet, il fera tout possible pour se créer un lien en vue de vilipender l’Islam). Merci bien pour cette animosité gratuite car cette attitude renforce plutôt ma foi et me convainc de plus en plus que nous tenons le bon bout. En effet, le monde est ainsi fait car même Jésus , l’un des prophète envoyé par Dieu sur terre n’était pas aimé de tous les juifs à son époque. Merci une fois de plus à M. le fer pour toute l’énergie qu’il déploie sans cesse et inlassablement pour vouloir combattre l’Islam que ses devanciers n’ont pu faire avec plus de moyens que lui. Je sais que dans ce bas monde, la cruauté, la méchanceté de l’homme fera qu’il tentera toujours de détourner les autres du droit chemin, et c’est la nature humaine. Ce qui constitue donc une épreuve à l’échelle élémentaire M. le fer pour nous musulmans que nous surmontons par la force de notre foi toujours inébranlable. Foncez M. le fer et continuez d’aller vous ressourcer auprès de votre mentor satan, mais tu nous auras toujours sur ton chemin. Elimine d’abord moi LPT avant de prétendre combattre l’Islam (par la plume bien entendu sinon à me rencontrer quelque part dans la rue, je ne suis pas sûr que tu es l’audace de m’affronter).
        Retiens bien ce sobriquet LPT qui signifie Liberté Pour Tous. c’est tout un symbole (La liberté ne se donne pas, elle se conquiert, a dit l’autre) contrairement à votre prétention de « fer » exprimant la dureté, la méchanceté et que sais-je encore.

        LPT.

        Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 09:43
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Mali-mousso, quelle ignorance et quelle malhonnetété. Que Dieu te guide sur le bon chemin..lefaso.net bloque certains de mes commmentaires qui n insultent personne et ne discriminent personne et des commentaires comme ceux de Mali-Mousso passent sans problemes....
      cordialement à vous

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 09:44, par Goomtiibo
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Ce que je ne comprends pas, c’est latitude de certaines personnes sur ce forum. Nous avions la chance que nos communautés vivent pacifiquement une cohabitation inter religieuse. Nous devrons nous en réjouir. Malheureusement, il apparait de plus en plus de petits fanatiques religieux morveux de part et d’autre qui veulent mettre en épreuve cette quiétude. Je veux parler de cet intervenant grotesque ci-dessus Mali-museau ! Si ce sont des querelles inter religieuses que vous voulez, ne vous en faites pas. Quand vous y serez, vous m’en direz. Bandes de nases !

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 19:20, par HummerHead
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      En tant que Chrétien tu devrais savoir qu’il n’est pas permis de juger les autres ! D’autant plus que tu ne connais même pas l’islam, même tu penses connaitre cette noble religion. Je suis sûre que tu n’as jamais lu une seule sourate du coran et tu te permets de juger. Commence d’abord par être un bon chrétien avant de critiquer les autres religions. Le fait de traiter le prophète (sws) d’esclavagiste montre à quel point tu es ignorante. Les chrétiens ont pratiqué l’esclavage plus que les arabes (même pas les musulmans car il y a une différence entre arabe et musulman), et tu devrais savoir que les protestants ont été ceux qui ont exploité la malediction de Cham pour justifier l’infériorité des peuples noirs, pour justifier l’esclavage. Les croisades organisées par les chrétiens pour répandre le christianisme, ça te dit quelque chose ? Pauvre de toi, tu ne connais même pas l’histoire de ta religion ! Yako

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 20:32, par faso paga
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      faites preuve de maturite et de tolerance.vous ne trahissez pas par hasard le christ
      ...

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2013 à 10:18, par Sidabou
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Mali-mousso ! que Dieu te pardonne tes péchés, parle de ton Dieu et de ton Christ que tu connais à peine vu ce que tu dis ton récit sans attaquer les autres religions que tu ignores complètement ; c’est vs autres qui amenez les guerres religieuses. Que Dieu te guide.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 20:55, par Siid baala
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Que Dieu vous bénisse Pasteur HORTENSE KARAMBIRI, qu’il soit toujours avec vous dans l’œuvre qu’il a mis sur vos épaules. Vous êtes un modèle pour beaucoup de femmes au Burkina, persévérerez dans votre ministère et faites fi des mauvaises langues

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 21:59, par ZEKOULA
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    On doit rendre grâce à Dieu pour ce courageux engagement surtout dans un contexte ou les femmes à tord ou à raison ( selon l’interprétation de la bible) ont du mal a voir leur ministère surtout pastoral reconnu comme les hommes. Pourtant Dieu a fait grâce a plusieurs d’entre elles qui sont d’un grand appui pour l’église. Prions que les mentalités évolues et que le ministère féminin prospère dans notre pays comme c’est le cas ailleurs .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 22:09, par caro
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Cher marcos vous avez votre opinion et je le respecte mais pouvez vous me dire qu’elle femme a été pasteur avant elle ? les femmes pasteur il y en a deux présentement au Burkina c’est Hortense KARAMBIRI ET l’epouse du pasteur SAWADOGO si vous en avez connaissance d’une autre faite nous savoir

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 22:17, par caro
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    le titre de fonctionnaire internationale est accordé a tout haut cadre de World Vision merci de vérifier vos sources avant tout jugement

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 22:19, par shuno
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Il est dit que la bible c’est la parole de Dieu mais quand l’apôtre Paul dit qu’il n’est pas permis à la femme d’enseigner..........je crois qu’il était inspiré de Dieu(toute écriture est inspirée de Dieu d’après la Bible).
    Alors pourquoi ne pas obéir à cela bien que je sache pour ne pas contre les femmes(aimez vos femmes dit-il..)Est ce que la femme est nulle loin de là mais Dieu a donné l’autorité à l’homme d’enseigner et que chacun reste à sa place.Par contre si vous avez une autre explication à cela je suis prêt à vous écouter.
    Vous savez nous sommes les combattants de Dieu or sur le champs de bataille il ya qu’un seul commandant pour coordonner la guerre.....donc c’est l’homme que Dieu a choisi pour enseigner sa parole sans pour autant écarter la femme dans cette mission puisqu’elle a toujours un r^le à jouer dans une assemblée.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 22:27, par Votre Fils
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Félicitations pour ce courage très remarquable. Que le Seigneur vous équipe davantage pour le Ministère et continue de vous élever. Merci de nous avoir donner un bon exemple et de nous avoir montrer que c’est en bravant les difficultés et en pardonnant qu’on peut réellement etre au Service de Dieu et des Hommes. Dio vi benedica

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 23:23, par pak
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Attendez, je suis confus. Je croyais ke Karambiri avait perdu sa femme...

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2013 à 23:41, par mik de dak
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    2 préoccupations : 1. pourquoi les 2 (d’après un du forum) seules femmes pasteurs sont des femmes de Pasteurs ? (relexion)
    2. concernant cette dame, allait elle être Pasteur si elle ne s’est pas mariée au Pasteur (après le decès de l’épouse de celui ci) ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 06:48, par Puis....
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Dieu faisant bien les choses, il avait cree sa femme et l’amie de sa femme pour la seconder en cas de deces. Et tout ceci est l’oeuvre de Dieu ( ce sont des rumeurs que madame Hortense etait l’amie a madame Pare, je n’en suis pas sure pour " blasphemer" ainsi).
    Mais je sais que Dieu sait ce qui est bon et beau pour ses enfants.
    Paix a l’ame de sa femme et que Dieu benisse cette famille et leur travail. Bonne continuation a madame Hortense Pare.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 07:12, par imothep vigie du pharaon
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bon, il faut admirer le courage de cette femme. Moi ce qui gène c’est le fait qu’elle n’exerce plus aucune fonction, comment arrive t’-elle à gérer ses dépenses. Même aux USA, les pasteurs travaillent et la plupart sont dans le business. J’espère qu’elle ne vit sur le contribuable des fidèles dans quel cas c’est vraiment dommage. Ensuite regardons un peu le passé de cette femme d’où vient-elle ? était-elle mariée ou divorcé ? quel genre de relation la liait avec Pasteur Karambiri et sa défunte épouse. N’est-elle pas une amie intime de la défunte ? Bon d’aucuns dirons peut-être que je suis un oiseau de mauvais augure !!!!! mais apprenons à analyser et à faire un feed-back sur le passé des nos leaders religieux à la manière Américaine, cela contribuera à améliorer le style de vie de ces derniers et à plus de responsabilité. Je respect cette femme ainsi que la confession protestante, mais cela ne dois pas empêcher de faire un feed-back sur sa vie juste pour me situer. Je conclus en disant que toute personne dans l’église doit travailler pour mériter son salaire, sinon le pastorat deviendra inéluctablement une fonction justeuse et privilégiée.....

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 07:30
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    les conditions dans lesquelles, ils se sont connus et mariés font que je l’envie pas du tout. elle aurait pu être brillante, enviée si toutefois ça s’est passé autrement. Mais hélas !!!! On n’a pas dit que ya pas de divorce chez les protestants non, ou bien je me trompe ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 07:56, par Habaké
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Merci, chers frères vous voyez le monde d’aujourd’hui appartient à ceux qui se lèvent tôt. Si elle se dit première femme pasteur au Burkina Faso. Dieu merci alors nous devons rendre grace à Dieu. Moi, je vois la croyance de nos jours une sorte de politique où celui qui parle remporte les élections. Donc merci fasonet pour ton travail et ton engagement pour apprendre et informer les peuples burkinbès et d’autres peuples qui suivent les évènements de notre cher Faso au delà des frontières.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 08:39, par Konaté
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Dans la morale chrétienne un égorgeur d’êtres humains est un être violent, un pillard de caravanes est un être violent, un vendeur d’esclaves est un être immoral.La morale chrétienne proscrit également la torture physique ou morale, comme par exemple les viols des pauvres femmes esclaves, la pédophilie etcc Voilà ke les choses soient claires ici il ne s’agit d’insulter personne mais d’appeler les choses par leurs noms Toute personne qui a de quoi à reprocher au Christ je dis bien au Christ pour sa morale ou ses actes qu’il le fasse en toute liberté nous ne considérons pas cela comme une insulte à l’égard du Seigneur

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 09:18, par Ali
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Merci Maman. Je prie que Dieu vous donne encore de la révélation et de la sagesse pour vos enseignements et prédications. Je vous apprécie beaucoup.
    Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 10:06
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Espérons que les catholiques auront bientôt des femmes prêtres ou prêtresses. L’espoir est permis avec le nouveau pape François.
    Malgré tout, une question. Si elle n’était pas la femme de Karambiri, serait-elle aujourd’hui pasteur ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 14:00
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Inutile d’espérer que le Pape François autorise l’ordination des femmes, ça le dépasse. Desn femmes étaient bien autour de Jésus, sa mère et les femmes qui l’ont accompagné depuis la Galilée jusqu’à la croix. Il n’a donné le pouvoir sacerdotal à aucune d’entre elles, pas même à sa mère qui est sans péché. Alors, si quelqu’un se sent le pouvoir d’ordonner des femmes prêtres, évêques... bon vent à cette personne. L’Eglise catholique ne date pas d’hier, si elle devait suivre les effets de mode comme certains aspects de la question genre, elle aurait disparu depuis longtemps. Le jour où l’Esprit Saint lui inspirera d’ ordonner des femmes prêtres, elle le fera. En outre, sachez qu’un pasteur n’est pas à comparer avec un prêtre : ils n’ont ni le même pouvoir, ni le même profil, ni la même fonction, ni la même forme de consécration. Du moment que le sacrement de l’ordre n’existe pas chez les Protestants, il n’y a pas d’ordination, n’en déplaise à ceux qui font des amalgames partout et font feu de tout bois. Il faut donc savoir que toute consécration n’est pas ordination. Par exemple, la consécration religieuse (profession des voeux de chasteté, obéissance et pauvreté) n’est pas un sacrement, ce n’est pas une ordination. Sachez qu’il y a des femmes catéchistes, épouses de catéchistes ou non... Courage à Mme KARAMBIRI pour sa mission. Que Dieu bénisse tous les croyants honnêtes qui s’évertuent à pratiquer en toute bonne foi les enseignements de leur religion à la gloire du Dieu Créateur.

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 10:34, par HOMME
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Être pasteur n’est pas un métier mais une vocation volontaire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 10:45, par DUOLO
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    C’est au vu de ce genre de dérive dynastique (entre autres) (Epoux, Epouses, Fils et Petits fils, Prêtres, évêques...) qui font que je soutiens fermement l’église catholique contre le mariage des Prêtres et Evêques, etc. Voyez vous l’église si l’on n’ y prend garde se retrouvera être la propriété d’une famille et çà, Dieu n’aime pas cela. A bon attendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 10:56, par hello
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je vous souhaite beaucoup du courage.celui qui vous as appellé vous accompagne jusqu’au bout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 11:08, par Yadou
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    ce qui est sûr , une femme ne doit pas etre pasteur en aucun cas , oubien elle ne lit pas la bible , elle veux desobeillire a Dieu la parole de Dieu on ne blague pas avec c’est ecrit dans la bible en aucun cas une femme ne doit etre pasteur oubien elle as une fois vue une femme Imam ! si que Dieu la face du mal !
    si elle veut moi elle m’invite dans son Eglise et le jour que moi je serai laba je ferai comme Jesus a fait lorsqu’il y avais du desorde dans la maison de Dieu , puisque en plein culte je veux la dire de lire encore la bible jusqua elle meme elle vois la verité
    salop !! qu’elle est

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 14:03, par S-E
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      pas de grossièretés SVP. vous n’avez pas besoin de l’insulter.

      Vous ne la connaissez pas alors ne la jugez pas. a vous lire, je vois bien que vous ne connaissez rien à la bible. Ne prenez pas des bouts de versets et les utiliser pour en faire des prétextes. Dieu est notre seul juge et seulement lui.

      Moi je connais cette femme bien plus que vous et je sais ce qu’elle vaut et combien Dieu le Père tient à elle.

      Cher ami(e), ne jugez point, pour ne pas être jugé(e) par la suite.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 15:46, par ZEKOULA
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Vous êtes libre d’être extrémiste mon cher Yadou mais de la a injurier les "gloires " sachez que Dieu est au ciel et que vous êtes sur la terre.Il n’est pas dit dans la bible qu’une femme ne doit pas être pasteur. La pensée de Paul est a comprendre dans un contexte historique et culturel des corinthiens. Et si vous voulez mieux comprendre revoyez les choses dans ce cadre au lieu de faire de vos faibles connaissances les limites de la bible. Pour votre information sachez que l’apôtre Paul a mieux défendu les femmes que n’importe quel auteur dans la bible.Puisse le seigneur vous ’éclairé.

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 13:06, par Uncitoyen
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Une femme pasteur et tout le monde applaudit. ok cependant est ce qu’on a vu dans l’évangile si une femme peut être pasteur ? Alors que dans l’évangile même il est dit qu’une femme ne doit pas prendre la parole en public. Je sais ce que je dis et je suis prêt à défier toute personne qui pense que je mens.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 13:07, par kossovo
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Merci bien a tous, je vois que certaines d’entre vous ont perdu la raison( ou bien c’est l’ignorance). Parler des choses méchants et même très méchants. Ici il est question d’une personne Pasteur..
    c’est bien de parle de tous et de rien sur le net mais parler intelligence-ment sinon dans la vie tous peut arrive et si s’arrive nous allons tous pays pour mauvaises maniéré de parler et voir les choses.
    Mettons nos valeur Burkina en relief ,et ses religions en substance car nous au Burkina si nous perdons raison et nos racines ,nous serons irrécupérable, de jas que nous savons pas nous cherchons dans la vie. Et pourquoi faire des amalgame dans les religions qui nous a savons pas trop, puisque tous parle du même DIEU tous a commis des crimes au nom du même Dieu et tous et c’est nom du même DIEU que mon peuple a vécu ses 400 ans d’esclavage... de souvenance de famine et misère,ne perdre raison ..... U n vieu de mon village disais ... la bagarre est bien a regarder de loin ...et demande toujours a Dieu de t’en éloigner
    S’il vous plait laisse passer mon message

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 13:22
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je pensais que les femmes de pasteurs doivent impérativement porter le voile et ne pas porter de mèches. Je suis un peu perdue avec cette photo.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 14:20, par Un frère en Christ
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je suis désolé et mon coeur saigne devant une telle dérive doctrinale parmi ceux qu’on appelle Evangéliques. La Parole de Dieu est très claire sur la place de la femme dans l’église locale. Il lui est fermement interdit de prendre autorité sur l’homme. Elle ne peut en aucune manière être établie dans des fonction d’autorité. Elle ne peut être ni Apôtre, ni Prophète, ni Evangéliste, ni Pasteur ou Docteur selon Ephésiens 4/11. L’Apôtre Paul, établi par le Seigneur Jésus comme Docteur des Gentils, dit clairement en 1Timothée 2/9-15 qu’il n’est pas permis à la femme d’enseigner. Dans la suite de la même épître l’Apôtre dit clairement que "Mais l"Esprit dit expressément, dans les derniers temps, quelque-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons" 1Timothée4/1. C’est la triste réalité, les soit disant serviteurs de Dieu qui ordonnent des femmes ont depuis longtemps abandonné Jésus, le seul Chef de l’Eglise pour se bâtir des royaumes à eux où ils font leur propre volonté. A cette âme, je voudrais dire si elle peut encore se ressaisir, il n’est pas trop tard. Qu’elle quitte rapidement cette position que Dieu ne lui donnera jamais pour servir Dieu humblement dans la soumission à son mari par une vie de prière et de bonnes oeuvres pour les saints. Dieu bénit tous ceux qui aiment la Vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 14:30, par Sidrissa
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Qu’est-ce qu’un fonctionnaire international ?
    Au sens large du terme, il s’agit du personnel employé par une Organisation internationale (OI). Et ce personnel n’est pas forcément issu du secteur public ou de la fonction publique d’un pays donné. Les personnels travaillant dans les organisations internationales sont appelés fonctionnaires internationaux. Le statut de fonctionnaire international n’a rien à voir avec le statut de la fonction publique. Maman KARAMBIRI était bien un fonctionnaire international.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:19, par Ib
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Faux et archi faux. Il ne suffit pas d’aller sur un site français pour ensuite avoir une compréhension approximative ; le site en question (celui des affaires étrangères françaises) dit ceci :
      Les fonctionnaires internationaux français
      Sur les 16 500 Français servant dans une organisation internationale :
      Plus de 5 000 évoluent dans le système des Nations unies. Ce chiffre ne tient pas compte des effectifs militaires français engagés dans les opérations de maintien de la paix.
      Près de 4 700 compatriotes servent auprès des institutions, des organes, des agences et des délégations de l’Union européenne.
      Les autres Français travaillant dans les organisations internationales se répartissent entre :
      les institutions financières internationales : Banque Mondiale (BM), Fonds Monétaire International (FMI), etc.
      les organisations dites coordonnées : Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), Conseil de l’Europe, etc. Cette famille d’organisations intergouvernementales applique un système concerté de rémunérations et de règles statutaires.
      les nombreuses autres organisations internationales spécialisées et à caractère technique comme l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) ou l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

      As-tu vu le nom d’une ONG quelque part ????? Il s’agit d’organisations multilatérales.
      Voici la définition d’un fonctionnaire internationale : La définition officielle du fonctionnaire international est la suivante : « Le fonctionnaire international est tout individu chargé par les représentants de plusieurs Etats ou par un organisme agissant en leur nom, à la suite d’un accord interétatique et sous le contrôle des uns ou de l’autre, d’exercer, en étant soumis à des règles juridiques spéciales, d’une façon continue et exclusive, des fonctions dans l’intérêt de l’ensemble des Etats en question. » www.studyrama.com

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 14:33, par le bon citoyen
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bon vent au couple élu de Dieu.

    pour ceux qui ne comprennent rien et dénigrent les autres réligions, c’est seulement que vous êtes bornés.
    Les guerres actuelles ne sont pas seulement au nom de la réligion, mais c’est tout simplement de civilisation. Tous les combats se passent dans des régions à majorité musilmane par des agresseurs extérieurs. Comment vous expliquiez cela.

    Toutes les réligons ont connu les moments de persécution

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 15:26, par leMogo
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Saul de Tarse ne connait donc rien !!!!
    Relisons donc nos textes avec sagesse
    l’eglise doit meme faire des reformes structurelles
    nous trainons trop de "pitfalls" du passé

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 16:51, par ce que jai vu
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Liste des femmes évêques nommées

    Communion anglicane (Églises anglicanes et épiscopales)

    En 1989 : Barbara Harris, évêque du Massachusetts de l’Église épiscopale des États-Unis18
    En 1990 : Penny Jamieson, évêque du Diocèse de Dunedin (Nouvelle-Zélande)19
    En 1993 : Victoria Matthews, évêque du Diocèse de Toronto (Canada), consacrée en février 199420
    En 2006 : Katharine Jefferts Schori, Primat de l’Église épiscopale des États-Unis
    En 2007 : Nerva Cot Aguilera, évêque de l’Église épiscopale de Cuba21
    En 2008 : Kay Goldsworthy, évêque du Diocèse de Perth (Australie)22
    En 2009 : Jana Jeruma-Grinberga, première femme évêque de la Grande-Bretagne 23
    En 2012 : Eileen Harrop, évêque de Singapour24
    En 2012 : Ellinah Wamukoya, évêque du Diocèse de Swaziland (Église anglicane de l’Afrique du Sud)
    En 2012 : Margaret Vertue, évêque du Diocèse de False Bay (République d’Afrique du Sud), de l’Église anglicane de l’Afrique du Sud25

    Églises luthériennes et évangéliques

    En 1992 : Maria Jepsen, évêque de l’Église évangélique-luthérienne du nord de l’Elbe (NEK) en Allemagne
    En 1993, Rosemarie Kohn, évêque du Diocèse de Hamar, de l’Église de Norvège26
    En 1995 : Lise-Lotte Rebel, évêque de Helsingør, en Danemark27
    En 1997 : Christina Odenberg, évêque de Lund, Suède28
    En 2001 : Brigitte Boehme, évêque de l’Église évangélique de Brême en Allemagne29
    En 2005 : Nancy Drew Kinard, évêque de l’Église protestante évangélique luthérienne des États-Unis (LEPC/EPC/GCEPC)30
    En 2007 : Susan Johnson, évêque de l’Église évangélique luthérienne du Canada (ELCIC)31
    En 2009 : Ilse Junkermann, évêque de l’Église évangélique en Allemagne centrale (EKM)32
    En 2009 : Margot Käßmann, Primat de l’Église évangélique en Allemagne (EKD)
    En 2010 : Irja Askola, évêque de Helsinki (Finlande)33
    En 2011 : Kirsten Fehrs, évêque de l’Église évangélique de Brême en Allemagne34
    En 2011 : Annette Kurschus, évêque de l’Église évangélique de Westphalie (EkvW) en Allemagne35
    En 2012 : Agnes M. Sigurðardóttir, Primat (évêque) de l’Église d’Islande

    Églises méthodistes

    En 1980, Marjorie Matthews, évêque du Wisconsin de l’Église méthodiste unie36
    En 1984 : Léontine Kelly, évêque de San Francisco (ÉUA) de l’Église méthodiste unie37
    En 2000 : Vashti McKenzie, évêque de l’African Methodist Episcopal (AME) Church38
    En 2008 : Mildred "Bonnie" Hines, évêque de l’African Methodist Episcopal Zion Church39
    En 2008 : Joaquina Filipe Nhanala, évêque du Mozambique de l’Église méthodiste unie40
    En 2010 : Teresa E. Snorton, évêque de l’Église chrétienne méthodiste épiscopale 41

    Autres confessions chrétiennes

    En 1995 : Bola Odeleke, évêque en Nigeria de la Power Pentecostal Church42
    En 1998 : Kay Ward, évêque de l’Église morave aux États-Unis43
    En 1999 : Jana Šilerová, évêque de l’Église tchécoslovaque hussite (CČSH/ CCH)44

    Église catholique romaine Ida Raming a retracé l’histoire de la naissance et du développement du mouvement pour l’ordination des femmes dans l’Église catholique romaine d’Europe45

    Les partisans de l’ordination des femmes[réf. nécessaire] dans l’Église catholique évoquent le fait que Jésus ait apparu ressuscité la première fois à trois femmes, leur demandant d’annoncer la nouvelle de la résurrection aux apôtres. Il serait donc faux de croire que Jésus n’aurait choisi que des hommes pour la prédication. Cette thèse pose de nombreuses difficultés. Par exemple, la prédication dans le sens de l’évangélisation ou du fait de produire un témoignage, ne nécessite pas fondamentalement l’ordination sacerdotale. C’est plutôt l’administration des sacrements qui nécessite une ordination sacerdotale ou épiscopale valide. Jésus-Christ n’ayant admis que les douze apôtres à l’institution de l’eucharistie, ils sont les seuls à avoir reçu le sacerdoce.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 07:49, par imothep vigie du pharaon
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Mon frère tes sources ne sont pas fiables, tu as juste cliqué sur wikipédia pour nous embrouiller avec des données non vérifiables. Il faut noter qu’il n’ya pas jusqu’à présent une ordination de femmes dans l’église catholique. Les confessions que tu as cité sont des courants qui ce sont démarqués du catholicisme fondamentale. Donc s’il te plait, donne nous les vrais liens et les sources on va vérifier.....Merci

      Répondre à ce message

      • Le 21 mars 2013 à 00:38, par ce que jai vu
        En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

        Tu n’a pas eu la patience de lire tout mon texte sinon je te redonne la partie essentielle pour toi :
        Église catholique romaine :
        Ida Raming a retracé l’histoire de la naissance et du développement du mouvement pour l’ordination des femmes dans l’Église catholique romaine d’Europe45 Les partisans de l’ordination des femmes[réf. nécessaire] dans l’Église catholique évoquent le fait que Jésus ait apparu ressuscité la première fois à trois femmes, leur demandant d’annoncer la nouvelle de la résurrection aux apôtres. Il serait donc faux de croire que Jésus n’aurait choisi que des hommes pour la prédication. Cette thèse pose de nombreuses difficultés. Par exemple, la prédication dans le sens de l’évangélisation ou du fait de produire un témoignage, ne nécessite pas fondamentalement l’ordination sacerdotale. C’est plutôt l’administration des sacrements qui nécessite une ordination sacerdotale ou épiscopale valide. Jésus-Christ n’ayant admis que les douze apôtres à l’institution de l’eucharistie, ils sont les seuls à avoir reçu le sacerdoce

        Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:17, par COULZOUM1966
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je félicite cette Grande Dame qui fait la fierté des Burkinabè dans le milieu évangelique. Que Dieu bénisse la mission qui lui est confiée auprès de son Mari, le Grand Homme de Dieu le Dr MAMADOU KARAMBIRI. Ce grand homme continue d’impacter le Burkina Faso et le monde entier. Qu’on soit chrétien ou pas ce homme fait du bien pour toute la nation burkinabè et le monde entier. Voila un Haut cadre de l’Etat qui a opter de servir son Dieu et toute une nation entière à travers ce qu’il fait. Bref, le sujet n’est pas là mais je me devais de le souligner pourque certains internauts qui sont bornés et comprennent souvent mal. En efftet ce n’est pas seulement au niveau de l’Etat qu’un homme peut être util à l’humanité, c’est dans tous les secteurs !!! C’est dire que je n’est pas de problème avec le terme fonctionnaire international donné au cadre qui évoluent dans les ONG internationales. En réalité, il sont tous des développeurs à travers le monde entier. Est ce que ceux qui travaillent dans les organismes internationaux sont plus utils que ceux qui sont dans les ONG internationales ? Non, je vous donne des exemples ; est ce que le PNUD, ou le PAM travaillent plus que le CRS qui fait également du développement ? Les ONG travaillent dans l’ombre et plus éfficacement que ces organismes internationaux qui souvents sont complexe et contribuent à enfoncer les pays deemaandeurs. Pourquoi alors les Organisme internationaux financent-ils ces ONG internationales, c’est parce qu’ils ont confiance aux ONG et qu’elles ont un avantage compartif !!! Du courage à Mme Hortence KARAMBIRI qui fait oeuvre util et qui est une réference pour les femmes burkinabè et pourquoi pas du monde entier. Que Dieu la bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:30, par lili
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Suzane est une prophétesse et non une Pasteresse car chacune a sa vocation devant Dieu. Ne confondez pas les dons de l’esprit de Dieu. Je t’invite à lire dans 1 corinthiens 12 : 4-10 ; tu comprendras mieux. Qu’elle soit la première Pasteresse ou pas cela n’a pas d’importance. Évitons de nous focaliser sur ce qui est inutile accrochons plutôt à ce qui est vraie ; qui nous affranchit et qui nous rend libre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:42, par pipi
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Si vous ete vraiment journaliste, dites mois s’il vous plait qu’elle est l’antropie ou la materialite de votre article. Cher manager du Faso.net, le pays n’a-t-il pas d’autre informations plus importante que le citoyen doit savoir ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:06, par le féticheur
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    on se connait dans ce pays un ancien révolutionnaire devenu pasteur et sa femme pasteur.mais ce que je n’arrive pas à comprendre chez les protestants tous les jours jésus christ les parle (voir fasozine interview du pasteur).le jour il vous parle enregistré sa voix et donnée aux médias.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:12, par le féticheur
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    je vous le dis en vérité après moi beaucoup de gens viendront prêcher à mon nom mais soyez vigilants car celui qui enlève un mot de ce que je dis et apprendre aux gens à faire de même sera appelé le plus petit dans le rouyaume des cieux.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:16, par moctare ben moctare
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    le clientélisme !!! Allah akbar !! Allah akbar !! Allah akbar !! Allah akbar !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:21, par Ib
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    La définition officielle du fonctionnaire international est la suivante : « Le fonctionnaire international est tout individu chargé par les représentants de plusieurs Etats ou par un organisme agissant en leur nom, à la suite d’un accord interétatique et sous le contrôle des uns ou de l’autre, d’exercer, en étant soumis à des règles juridiques spéciales, d’une façon continue et exclusive, des fonctions dans l’intérêt de l’ensemble des Etats en question. » www.studyrama.com

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 20:16
      En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

      Mr. Karambiri a montre qu’ il n’est pas pour l’ alternance et qu’ il n’ hesiterait pas a meler sa famille a la gestion de la chose publique s’ il accedait au pouvoir temporel. Mais qu’estce que je raconte - la ? Mais, djo, il a le pouvlir temporel. La dime de ses fideles, ca va dans sa poche, bon sang. Et ses fideles sont pauvres et naifs. Donc il meme avoir 20% de leur revenu dans l’ annee.Peit a peit, le chasseur rempli sa gibeciere.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 01:21, par Nerwayan
        En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

        J’ai vraiment pris plaisir à lire les uns et les autres même parfois dans leurs excès . Cependant acceptons les points de vue de chacun quelque soient leurs motivations souvent malveillantes.
        En fait de quoi s’agit-il ? D’une interview de Lefaso.net sur une femme émérite qui se trouve être la femme de l’illustre homme de Dieu qu’est l’Apôtre Karambiri Mamadou qui fait honneur au corps du christ dans le monde entier, qui porte dignement le nom du Burkina dans le Monde, souvent le Burkina est connu par beaucoup à travers le nom de l’Apôtre Karambiri. J’ai déjà été béni par des gens en Europe à cause du fait que je connaissais l’apôtre Karambiri
        Merci au Faso net pour cette interview qui nous révèle une femme de Dieu, qui aime le Seigneur avec profondeur. J’ai apprécié la sagesse de ses réponses. Merci Pasteure pour votre vie et pour ce que vous faites auprès de l’apôtre qui ne serait pas ce qu’il est sans vos soins tant physique que spirituelle. Merci de lui avoir redonner la joie de vivre après un évènement si douloureux. Ne tenez pas compte de toutes ces sarcasmes, oeuvre de méchantes personnes dont l’objectif est de vous sortir de votre sérénité.
        Ceux qui lisent la Bible savent que Dieu en tout tant n’a fait aucune différence entre l’homme et la femme ni encore moins entre les différentes races qui peuplent la terre. Je parle de la Bible et pas d’autres livres.
        Notre Dieu est un Dieu de Générations : il est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Dieu n’a pas de comptes à rendre à qui que ce soit. Il est souverain. Bien entendu il n’a pas de leçons de démocratie à recevoir, c’est pourquoi il lui a plus de faire asseoir sur le trône de la royauté de Judas et d’Israël la postérité de David, jusqu’à notre Seigneur Jésus-Christ.
        En tout temps, il a élevé la femme, la mettant souvent au premier rang, Rappelons le rôle joué par Myriam, soeur de Moïse et d’Aaron dans la direction d’Israël pendant l’Exode. Rappelons également que la première Juge, c’est-à- dire celle qui règnait sur ISraël avant la Royauté de David, fut une femme du nom de Déborah ANNA.
        Pouvons- nous oublier Esther, la Reine qui sauva le Peuple d’Israel d’une extermination certaine. Que dire de Naomi et de Ruth qui jouèrent un éminent rôle dans le plan du Salut de l’humanité ?
        Chers amis, le rôle qu’occupe notre Maman n’est pas usurpé, il lui vient de son Dieu. Devons-nous oublier la place que Dieu donna à notre Maman bien aimée Marie, mère de Jésus que les Catholiques se prècipitent pour élever au même niveau que Dieu, allant même à l’appeler, Médiatrice, co-rédemptrice, mère de Dieu. Soyons sérieux, si dans votre logique Marie est mère de Dieu, comment ce même Dieu serait-il offusqué d’avoir comme Humble pasteure une femme qui lui est consacrée.
        Dieu fait ce qu’il veut : il a utilisé un âne pour parler à un prophète donc aux hommes, c’est écrit dans la Bible, alors quel mal a-t-il à utiliser une femme qui est la mère de chaque être humain. L’apôtre Paul n’a-t-il pas lui-même affirmé qu’en Jésus-Christ, il n’y a plus ni homme ni femme, ni esclave ni homme libre, ni grec ni Juif. L’apôtre Paul n’a-t-il pas lui-même envoyé des missionnaires dont le chef de mission fût des femmes, voyons la Diaconesse Phoebé au Chapitre 16 de l’épître aux Romains. Et que dire de la Bien aimée KYRIA dont nous parle le troisième épître de Jean ?
        Jésus dans une allusions prophétique a affirmé que si nous refusons de l’adorer, Dieu lui-même suscitera des pierres pour faire ce que nous refusons de faire. Merci Maman d’avoir permis que Dieu t’utilise.
        Même si je fais référence à nos cultures, les premiers rôles voir les rôles fondamentaux furent dévolus aux femmes. Yennenga, Guimbi Wattara et d’autres encore.
        Bien aimés en Christ, évitons de rentrer dans de polémiques avec des ignorants au risque de les encourager dans leurs bêtises. Ton Dieu est suffisamment Puissant pour se défendre lui-même et n’a nul besoin de ton aide pour le faire. Son seul commandement pour toi est l’Amour : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toutes tes forces, de toute ton âme et de toutes tes pensées ET TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI-MÊME. Voilà le seul message que véhicule l’Evangile.
        C’es à cela que l’on reconnaîtra que nous sommes des disciples de Christ.
        Voila, il n’y a pas de place pour les préceptes religieux. Bien aimés, sachent que nous n’avons pas une religion mais nous avons une relation personnelle avec un Sauveur qui, si puissant et si infini qu’il est, a choisi d’ habiter en toi par amour pour toi. Sème l’amour autour de toi.
        Et que Dieu te bénisse ;
        Merci encore Maman pour avoir permis ce débat à travers cet interview lumineuse.

        Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 07:32, par Ami de DIEU
        En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

        Merci pour cet interview !! Seulement Madame je veux attirer votre attention sur une chose ;les mèches !!!!Vous le savez bien !!!!On ne peut pas etre Ami de DIEU et aimer les choses de satan !!! Même votre mari parle que les mèches ne sont pas bonnes au jeu de notre Seigneur,donc SVP conseillez à nos femmes,à nos soeurs d’abandonner cette pourriture de satan !!!Nombreux sont les Pasteurs qui déconseillent les mèches aux femmes !!!webmaster laisse moi passer,ceci est un message très important pour les fidèles du CHRIST !!!

        Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 08:41, par coolman
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Elle n’est pas la 1ère femme Pasteur au Burkina, c’est mieux de préciser ou de limiter. Elle est la première femme du TBI ou du CIE ( Centre International d’Évangélisation). ;là c’est compréhensive. Pourquoi préciser l’ordre, on est pas en politique ; c’est mieux de dire " je suis femme Pasteur" au lieu de parler de 1ère femme pasteur. J’aimerai comprendre quelque chose, je suis chrétien et j’aime suivre Impact TV , pourquoi c’est les 2têtes seulement on voit prêcher ? C’est à dire soit la femme soit le mari ? Y’a t’il pas d’autre Pasteurs à l’Église ? Ou bien les autres ne sont pas compétant ? Ou bien c’est le dicta ? Pourquoi ceux qui sont venus avant la femme, ceux mêmes qui ont labas y’a longtemps n’arrivent pas à prêcher comme la femme ? est-ce politique ou inspiration divine ?
    Surtout bon vent et que Dieu vous guide. Soyez richement bénit par la grâce du Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Et merci de me répondre !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2013 à 16:56, par KIAKA GERBON
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Souvenir du congrée des femmes en 2012 (BURKINA FASO ),je suis de la Guadeloupe et ma vie a complétement changé .QUE DIEU VOUS BENISSE.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2014 à 13:10, par Espérance
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Ce que vous ne comprenez pas c’est que les autres femmes qui sont avant elles au Burkina et qui dirigent une église ne sont pas consacrées publiquement par une autorité ecclésiastique. Elle est la première a être consacrée donc elle est la première femme pasteur dans ce cas. Ne confondez pas les autonominations

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 14:04, par jesugnon
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je voudrais savoir si son ex mari Mer Kabre Abel vit encore ? Selon marc 10 verset 11@12 l leur dit : Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard ; 12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère et 1cor7verset 39@40 Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant ; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut ; seulement, que ce soit dans le Seigneur.Merci de me repondre

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2014 à 23:15, par DELAMAIDE Jeanne-Marie
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    J’écoute régulièrement les messages des pasteur Hortense et Mamadou Karambiri sur internet qui m’apportent beaucoup, que notre Seigneur soit Bénit .
    Que le Seigneur les Bénisse abondamment.
    Personnellement pendant mon adolescence j’ai été abonné a un petit recueil portant des nouvelles de Ouagadougou que j’aimais particulièrement.
    Je vous remercie de me permettre de pouvoir avoir accès a votre site.
    Bien a vous Que le Seingneur vous Bénisses.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2014 à 22:31
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    bonjour Pasteur Hortense Karambiri. je vous remercie pour vos enseignements ;

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2014 à 13:03, par Tligui
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Merci pour votre témoignage. Merci pour tous vos messages que j’écoute régulièrement. je vous ai vus plusieurs fois. Que notre Père vous bénisse et vous accompagne. je prie régulièrement pour vous. T.G ;

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 06:59, par gildas
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bonjour Mme
    permettez moi de venir vers vous afin de vous présenter mon problème. Pasteur ,aujourd’hui j’éprouve des grosses difficultés de couple avec mon épouse , cette dernière a connue ou bien connais la parole de Dieu et adule votre mari , mais depuis près de 2 voir 3 mois elle est tombée en un mot ne suis plus la parole et je ne la reconnais point. C’est pour cela que je souhaite rentrer en contact avec votre mari selon sa convenance pour lui expliquer le problème en large et voir ce que l’on peut faire pour ramener ma femme dans la bonne voie car j’ai comme l’impression qu’elle est possédée. Je note au passage que nous avons 4 enfants a bas ages et sommes jeune couple j’ai bcp déconné et aujourd’hui j’ai envie de reconstruire ma vie de couple et vivre aisément avec ma famille. Mes coordonnées : 0033695148002 , a défaut vous pouvez nous laisser votre contact et je rentrerais en contact avec vous le plus rapidement possible. Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2015 à 14:32, par AKONGUHI AMENAN CLEMENCE-NISSI
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    QUELLE GRACE , DAME DE DISTINCTION !
    vous etes un modele et une fierté pour moi ; puisse la grace du Seigneur demeurer votre partage.

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2015 à 10:21, par thierry botoro
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bonjour
    je reconnais que Dieu parle de façon specifique a chacun de ses enfants’ mais est ce que le ministère pastoral est destiné aux femmes ?
    Merci de bien vouloir m’éclairer a la lumière de la parole de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 12 février 2015 à 10:31, par Combelem mominatou
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bonjour ma très chère maman je suis très contente de pouvoir vous écrire ce message tout d’abord je voudrai rendre grâce a notre Dieu pour cette merveilleuse créature qu il a mis auprès de notre papa et cela a renforce son ministère ne dit on pas que derrière un grand homme se trouve une grande femme et je voudrais aussi vous dire merci maman pour toutes vos prières pour nous vos enfants et aussi pour vos enseignements je prie que L ’ÉTERNEL dans sa grâce vos accorde longévité sante et paix a vous et a papa pour que vous soyez toujours a nos cotés afin de montrer le droit chemin je vous aime maman demeuré bénis

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2015 à 11:55
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Bonjour,
    Je connais notre Seigneur depuis mon enfance, et il s’est manifesté à moi lors de mes 7 ans. J’ai vécu de nombreuses choses avec lui et Jésus son fils. Tour à tour ils m’ont souvent sauvé au cours de mon existence. J’ai délaissé notre Seigneur et ma vie de prière durant quelques années et à un moment de ma vie où je touchais le fond et que le suicide me semblais une heureuse solution il m’a de nouveau sauvé en me faisant rencontrer un couple chrétien et leurs 2 enfants. C’était en 2012. J’ai alors commencé une nouvelle vie de prière et d’intimité avec Dieu et Jésus mon sauveur. J’ai intégré notre église ICC en 2014. Cette première année fut assez chaotique mais avec l’aide de Dieu j’ai commencé à lâcher et à m’abandonner à Christ. Depuis janvier 2015 je ne suis plus la même, ma vie a changé et j’ai de nombreuses conversations avec le St Esprit, visions et prédications, et je parle également en langue.
    Au cours de l’année 2014 j’ai fais la formation 101 biblique du Pasteur Castanou. Je devais me faire baptiser à cette issue ayant bien réussi le test écrit final mais le Seigneur me demanda d’abord d’effectuer certains actes (pardon à des personnes etc.) ce que je fis.

    Mais à l’Eglise, depuis ce début d’année 2015, il commença à se passer des choses étranges ; La personne responsable de l’enseignement (Richard) me fit des remarques à plusieurs reprises désagréables et agressives. Je pria pour lui et n’y prêta pas plus que cela attention. Entre ceci, je continuais à progresser selon l’écoute du St Esprit, la lecture et méditation de la parole et la prière. J’ai même effectuer des jours de jeun qui furent au départ assez difficile. Mais fis tout ce que notre Seigneur voulais que j’accomplisse. J’ai également imposé les mains, sur quelques personnes, en prière selon ce que le St Esprit me demandait de faire. Bien sûr à chaque fois j’attendais la seconde ou troisième fois avant d’effectuer ces gestes afin d’être sûr que ce fusse la volonté de notre Seigneur. Dans mes prières les seules choses que j’ai demandé étaient la Sagesse, la patience et la protection pour mes enfants et moi-même, en plus de toute la protection et appui du St Esprit pour le membres de notre Eglise.

    Dimanche 19 avril de cette année 2015, j’étais à l’Eglise et durant un moment en prière le St Esprit me demanda à nouveau (vendredi il m’avait déjà demandait cela durant les prières à l’Eglise) d’aller aider un frère en prière. Je continua à prier en demandant à notre Seigneur si je devais effectuer cela durant les prédications du culte ; je fis cela, mes mains tremblais et je mis ma main sur le front de ce frère (Roberto) et je tenais de l’autre main l’une de ces mains, son épouse se tenait à ses côtés. Cela dura quelques minutes et je sentis une main sur mon épaule puis quand j’eus fini le frère Tony me pris le bras et voulus m’entrainer avec lui, je ne le souhaitais pas mais il insista et me serrait le bras. Je me laissa entrainer par le bras en me disant que peut être il voulait me témoigner un encouragement. Un autre frère s’engouffra dans ce bureau derrière moi (Richard) et là je fus saisis d’horreur et de peur dès les premières minutes. ils n’eurent de cesse de me rabaisser et m’intimidèrent tour à tour me disant que je n’avais pas le St Esprit, que je devais cesser ce genre de choses sinon ils me chasseraient de l’Eglise.

    Je dis au frère en face de moi (Richard) que je connaissais un peu mieux, que je ne faisais rien de mal à part prier et que c’est le St Esprit qui me le demandais. Je rajoutais que je l’avais accueillis chez moi dans mon intimité en lui livrant beaucoup sur ma vie et mes diverses pensées et émotions et que je lui avait fait confiance. Je ne comprenais pas et là il me répondit qu’il n’avait pas de sentiment d’une manière très froide.

    Il dit (Rchard) que je ne connaissais pas le St Esprit, que cela venait de moi ou autre chose. Durant cet interrogatoire je voulus partir à 3 reprises l’autre frère(Tony) me bloquait la porte et m’en empêchait, ils ne voulaient pas que je parle fort pour que l’on ne m’entende pas et m’ont menacé. Je ne devais plus rien faire, si je voulais continuer à venir dans l’église.

    Je dis alors "Au nom de Jésus laissez moi sortir !" A cet instant le frère Tony recula expressément au fond du bureau. La porte était donc dégagée. Richard me dit "assis toi j’ai pas finis !" d’un ton ferme et plutôt menaçant. Je répondis non que je voulais m’en aller, d’un coup Dieu me parla et me demanda de rester calme et de leur demander poliment si je pouvais sortir et aller prier, je m’exécutai et ils le consentir. Puis le St Esprit me fit me retourner et leurs dire "je prierais pour vous". J’allais me rasseoir à ma place le jambes tremblantes et choquée.

    J’ai essayé d’en parler au frère responsable du culte ce dimanche là, quand il est venu me saluer après le culte. Mais il me demanda uniquement de se voir chaque dimanche afin de faire le point etc. Je lui demanda de parler à Richard afin que je puisse comprendre ce qui avait bien pu lui arriver à lui et Tony. Il me dit "OUI" qu’il verrait avec eux. J’étais alors en sanglots et je n’eus la force de lui dire à quel point les évènements consentis par ces 2 frères, Richard et Tony, dans ce bureau furent aussi violant, qu’agressif dans leurs propos et attitudes envers ma personne.

    Je garda mon sang froid jusque dans ma voiture où je me suis effondrée en sanglot. Durant 3 jours je suis rester couchée , ne me sentant pas bien, et ayant des maux de ventres atroces. Je pleurais et me demandais si ce que j’avais vécu à l’église était vrai ou non. Je priais. J’ai eu le soutien de ma sœur et d’un couple chrétien qui m’ont conseillé d’écrire ce qui m’était arrivé à un pasteur afin qu’il puisse me secourir. Car je ne veux plus aller à l’église si je dois encore les revoir. J’ai été harcelé, intimidé et séquestrée. Mais je ne veux pas qu’une autre vive ce que j’ai subi. Aidez-moi. Merci que Dieu vous bénisse. A l’attention de Madame la Pasteur Karambiri Hortensia

    Mlle Linda Schwenck

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2015 à 10:28, par Sylvie Préciora
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Gloire à Dieu, je suis débordante de joie, vous ne pouvez l’imaginer. Je bénie Dieu pour votre vie et celle de votre mari, vous qui ne cesser de nous nourrir et nous fortifier spirituellement.Je suis particulièrement bénie, je ne sais comment vous remercie, je suis reconnaissante à l’ÉTERNEL, qui a permis que notre chemin se croise et que je bénéficie de cette grâce à travers vos prédications. Maman, depuis que je vous ai connu, je suis transformée et je suis de plus en plus disponible au Saint Esprit. VOUS ÊTES UN MODÈLE POUR MOI ET J’APPRÉCIE CETTE PAIX QUE VOUS TRANSMETTEZ A TRAVERS VOS PRÉDICATIONS. QUE DIEU ME FASSE GRÂCE DE SUIVRE VOS PAS. AMEN !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2016 à 23:04, par mbassi dorine
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    SOYEZ Bénit que DIEU FACE VENIR DANS MON COUPLE LA MEME OCTION AU NOM DE JESUS CHRIST

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2016 à 20:03, par Alain
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Je sais qu’une femme peut porter la parole de Dieu, qu’elle peut prier pour des personnes, être utilisée par la Seigneur pour prophétiser, conseiller des personnes, témoigner de Jésus...Mais quant au fait d’être établie sur une église comme pasteur, je cois que cela n’est pas du tout Biblique. Cette charge n’est pas dévolue aux femmes. Dieu ne dit pas que la femme n’est pas capable de faire l’œuvre pastorale, il dit dans sa parole éternelle qu’elle ne le doit pas. Pouvoir et devoir sont deux chose différentes ! Elle ne le doit pas parce que ce serait être en position d’autorité par rapport à l’homme or le Saint-Esprit dit clairement : "Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté." ( 1 Timothée 2:12 à 15). Jésus-Christ lui-même dit que la parole ne peut être anéantie, ce qui veut dire que ce principe demeure valable jusqu’à la fin du monde. Toute désobéissance à cette règle est une désobéissance à Dieu. La personne qui s’affranchie de cette parole fait soit ce qu’elle veut , soit prend ses aspirations profondes pour la volonté de Dieu. L’Eglise a respecté cette règle depuis plus de 2000 ans par soumission au Seigneur, d’où vient donc ce changement qui permet aux femmes d’être ordonnées pasteurs ? y a t-il un nouvel évangile ? Que dit Paul par rapport à ceux qui prêchent un autre évangile ? Il dit clairement que ces personnes soient maudites. Si le regard de la société sur la place des femmes a changé, celui de Dieu n’a pas varié. C’est volontairement que Dieu ne veut pas que la femme dans son Eglise soit en position d’autorité par rapport à l’homme en devenant pasteur. Cela est parce qu’il dit que Adam a été formé le premier et que Eve s’est laissée séduite. C’est donc une raison majeur, ce n’est ni arbitraire, ni culturel. C’est Dieu lui-même qui met la femme bien qu’elle soit l’égale de l’homme en position de soumission vis-à-vis de l’homme. C’est pour cela qu’il révèle cette hiérarchisation : Dieu est le chef de Christ, Christ est le chef de l’homme et l’homme est le chef de la femme. C’est une hiérarchie divine, rigoureuse et immuable. Il faut la respecter.Comme l’homme est le chef, la femme ne saurait dans son Eglise c’est-à-dire dans sa maison être établie sur l’homme, car il faut le comprendre, le ministère pastaoral est un ministère d’autorité. "Celui" qui désir la charge d’évêque nous dit la parole et non "celle" ; cela est clair que cette charge est dévolue aux hommes. . Quand il s’agit de respecter la parole de Dieu, il ne faut se laisser impressionner par qui ou quoi que ce soit. Je voudrais m’arrêter là. Que Dieu vous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2016 à 19:12, par Théodore T. KPOKOUDJOE
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Madame Pasteur Hortense KARAMBIRI a pleinement raison de dire cela.
    BRAVO Madame la Pasteur, mes félicitations. Je vous demanderai avec de grandes Supplications de m´accepter en tant qu´un membre actif dans votre Mission et prier très fort pour moi pour que ma vie change au niveau des Objectifs de ma vie.
    Je rends grâce pour une réponse positive SVP.

    Je suis togolais résident en Allemagne.

    Cordialement Madame

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin 2016 à 18:36, par labelle lieuyou
    En réponse à : Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    « 1cor14:34-40 ; 1tim2:11-15 »
    Attention à la séduction !
    Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2016 à 11:03, par BENTH
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    BONJOUR la femme ne doit pas enseigner ,et je ne comprends pas pourqoi il y a des femmes pasteur ???

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 22:31, par Kientega Grace
    En réponse à : Pasteur Hortense KARAMBIRI : « Etre Pasteur au même titre que mon époux est une grâce »

    Maman Karambiri j vous aime bocou vous et papa Karambiri k Dieu cntinu d vous fortifié davantage. mrci pr ts c k vous faite pr l jeunesse burkinabé soyez richement benit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés