Amélioration des soins de santé : Plus de 4millions de francs de médicaments pour le CSPS de Ouolokoto

lundi 14 janvier 2013 à 22h55min

Le samedi 22 décembre 2012, L’Association pour la promotion de l’éducation et l’éclosion de la conscience humanitaire (APECH) a offert du matériel médical et des médicaments au CSPS de Ouolokoto à 15 km de Bobo-Dioulasso. La réception a été faite en présence de Ouo Mireille Coulibaly représentant le médecin-chef du district sanitaire de Do, et de la population.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Amélioration des soins de santé : Plus de 4millions de francs de médicaments pour le CSPS de Ouolokoto

Depuis sa création en 2007, l’APECH , a toujours œuvré pour le bien-être des enfants, de la population a travers des actions sociales pour le développement humain durable. C’est ainsi qu’ après la construction et l’inauguration du CSPS de Ouolokoto en mars dernier, l’APECH et ses partenaires se sont encore illustrés en faveur de la population du village. Des trousseaux pour accoucheuse, des médicaments, 11 lits de hauts standings, 12 berceaux, des micronutriments pour les enfants malnutris et des aliments thérapeutiques pour les personnes vivant avec le VIH/Sida et la tuberculose de près de quatre millions de F CFA.

C’est le lot de matériel et de médicaments que l’association allemande Burkina Faso macht schule (BUFAMASCHU) et l’Organisation allemande d’aide médicale, Action medior ont remis à l’APECH pour une valeur d’environ 4 millions de F CFA. Seulement, a expliqué le président de l’Association, Saaga Zaba, les 11 lits sont réservés pour la construction d’un dispensaire communautaire au profit des deux associations à Bobo-Dioulasso afin d’accompagner la politique gouvernementale et le ministère de la Santé dans l’amélioration de l’accès des populations aux centres de santé.

« Notre partenaire a trouvé nécessaire d’appuyer les populations de Ouolokoto avec ces médicaments afin de leur permettre un accès plus facile aux soins de santé quand elles sont malades », a-t-il soutenu.

Pour M. Zaba, il était question de leur donner gratuitement les médicaments, « mais de point de vue technique et pratique, cela n’est pas possible ». A l’entendre, le problème réside dans le fait que certains iront les déposer jusqu’à péremption sans les utiliser et si certains n’en gagnent pas, cela peut être source de tension dans le village. « Dans le village, tout le monde ne tombe pas malade à la fois et nous avons décidé de vendre les médicaments à prix très social. Et c’est le Comité de gestion (COGES) qui s’en occupe en fixant des prix dérisoires à la portée de bourse de tout le monde », a-t-il publiquement dit.

A la réception du matériel, le président du COGES du CSPS, Siaka Sanou, a salué les bienfaiteurs pour leur geste de portée « inestimable ». En effet, a-t-il dit, avant la construction, il fallait se déplacer à Badara ou Nasso à plus d’une dizaine de kilomètres pour accéder aux soins. Il s’est d’autant plus réjoui que malgré la construction du CSPS, le coût des médicaments constituait une autre paire de manches et ce don vient soulager les habitants de Ouolokoto qui n’ont parfois pas de revenus et par conséquent, manquent de moyens financiers pour se soigner.

Quant à la représentante du médecin-chef du district sanitaire de Do, le Dr Ouo Mireille Coulibaly, elle a remercié l’APECH et ses partenaires pour ce don qui va, selon elle, renforcer les efforts des autorités sanitaires nationales. Elle a aussi invité les populations et surtout les femmes à fréquenter davantage le CSPS. « C’est seulement à travers les consultations prénatales qu’on pourra éradiquer la mortalité maternelle et néonatale dans le village et sur toute l’étendue du territoire », a-t-elle expliqué.

Mamadou BIRGUI

Le Progrès, Bimensuel d’informations générales.

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés