DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE : Roger Zango a échangé avec ses hommes à Bobo-Dioulasso

jeudi 28 juin 2012 à 23h55min

Le directeur général de la police, Roger Zango a rencontré les agents de la direction régionale des Hauts-Bassins, jeudi 28 juin 2012 à Bobo-Dioulasso. Il a appelé les policiers à une conscience professionnelle.
Une police républicaine au service de la population, telle est la vision du directeur général de la police, Roger Zango qui a invité ses agents des Hauts-Bassins à s’y investir. De ce fait, il a appelé les policiers à bannir la corruption. En référence au rapport du Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC), où la police occuperait la troisième place, il les a exhortés à plus d’intégrité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Aussi les a-t-il invités à être responsables et plus professionnels et à éviter de ternir l’image de l’institution. Cela passe par l’accueil des usagers, la promotion de comportement citoyen et civique.

Ainsi, dans la perspective d’une bonne marche du service, le directeur général a invité les policiers à cultiver la cohésion entre eux, avec les autres forces de défense et de sécurité, de même qu’avec la population. En outre la rencontre avait l’air d’un cours d’instruction et d’éducation civique. Et les agents des Hauts-Bassins qui ont pris d’assaut la salle de conférence du gouvernorat repartiront bien éveillés. La rencontre a été une occasion pour le directeur régional de la police des Hauts-Bassins, Sy Traoré d’égrener les difficultés rencontrées par ses services. « Nous sommes au mois de juin et c’est maintenant que les moyens du mois de janvier viennent d’être dotés », a-t-il dit. En effet, le directeur régional de la police des Hauts-Bassins a évoqué la vétusté de certains locaux, le manque de moyen de communication, l’insuffisance de personnel.

A cela s’ajoute l’insuffisance de moyens d’entretien des véhicules. De son avis, la résolution de ces problèmes donnera plus d’efficacité aux services qui réalisent déjà des résultats satisfaisants dans la lutte contre le banditisme. Le directeur régional a par ailleurs évoqué la nécessité d’une salle de gardes à vues pour les prisonniers, l’actuel datant de l’ère coloniale. En réponse, le directeur général de la police, Roger Zango dit avoir pris bonne note.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO (ouedraogorabalyan@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés