AU COIN DU PALAIS : Ils hypothèquent leurs emplois pour vol de gasoil

jeudi 26 avril 2012 à 00h50min

KM est employé comme manœuvre sur le site du barrage de Samendéni, tandis que BY et DG exercent le métier de chauffeurs. Les trois se sont rendus coupables de vol de carburant, notamment de 60 litres de gasoil pour chacun des chauffeurs et 40 litres pour le manœuvre à la société Fadoul Technibois. Ils prélevaient ce carburant dans la dotation journalière de 50 litres. Ayant comparu devant le Tribunal le mardi 17 avril 2012, avec à leurs côtés les sieurs SS et BA pour recel, tous ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés et prétendent être à leur premier forfait. Pour DG par exemple, c’est alors qu’il approchait son ami BA pour demander un champ qu’il voulait exploiter que celui-ci a exprimé le besoin de gasoil. Ce qui l’aurait conduit à voler les 3 bidons de 20 litres pour ce dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Si Fadoul Technibois constatait des pertes de carburant depuis longtemps, c’est seulement le 5 avril dernier que OP. a pris BM avec 120 litres de gasoil qui ne provenait pas de son lieu habituel d’approvisionnement, Bobo-Dioulasso. Du coup, il exigea que celui-ci le conduise à ses fournisseurs. Le fil va remonter jusqu’à SS qui se chargeait de convoyer le carburant et que les employés de Samendéni dérobaient. La Cour s’est montrée clémente en condamnant les trois fournisseurs KM, DG, BY à 6 mois de prison avec sursis. Quant aux deux receleurs, SS et BA ils ont écopé de 12 mois de prison et de 300 000 F CFA d’amende, le tout assorti de sursis. Ils pourront reprendre leurs activités, contrairement à leurs fournisseurs qui risquent de perdre leurs emplois. Pour 3 bidons de 20 litres de gasoil, DG ne recevra donc plus son salaire de 62 500 F CFA par mois. KM lui perdra ses 40 000 F CFA mensuel pour un « deal » de 15 000 F CFA. BY aussi perdra le sommeil, lui qui doit s’occuper de ses 14 enfants et ses deux femmes car privé de son salaire de mensuel.


Sous l’effet de la bière, il blesse un septuagénaire avec un couteau

La Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso a condamné CS à 12 mois de prison ferme pour coups et blessures sur BS. A cela, s’ajoutent les dommages et intérêts évalués à 115 000 FCFA. Les faits remontent au 17 mars 2012 dans le marché de Baré. Ce jour-là, selon le prévenu, BS l’aurait traité de misérable. Si à cet instant il n’a pas réagi, c’est après avoir bu le dolo, explique CS, qu’il a éprouvé de la colère contre le vieux. Il l’a donc croisé sur le chemin de la maison et lui a porté « un coup de poing » sur la tête. BS est tombé de son vélo. CS dit l’avoir amené au centre de santé, après avoir constaté que le vieux était blessé. Mais cette version des faits a été jugée fausse par Mme le procureur. En effet, BS a reçu un coup de couteau sur la tête, comme l’atteste le certificat médical lu par le ministère public.

Il y ressort que la blessure était profonde et longue de 15 centimètres. En se référant au procès verbal toujours, Mme le procureur a fait comprendre que CS avait commis son forfait dans la nuit, et ce, après avoir dit à BS qu’ils devaient de rencontrer et tirer au clair leur différend. On en déduit alors un combat déloyal, fait avec préméditation dans la nuit, avec usage d’arme blanche. Par ailleurs, CS n’a pas accompagné BS au centre de santé volontairement. Il a été contraint par les riverains, reconnaît-il dans le procès-verbal. Selon Mme le procureur, ces faits sont condamnés par le code pénal de 2 mois à 2 ans de prison ferme avec une amende de 50 000 à 600 000 FCFA. Cependant, elle a requis trois mois de prison ferme contre CS et demandé la confiscation du scellé, c’est-à-dire les deux couteaux. Le Tribunal a pour sa part, condamné CS à 12 mois de prison ferme et ordonné la confiscation du scellé. De plus, il doit verser la somme de 115 000 FCFA à BS pour dommages et intérêts.

Rassemblés par Tielmè Innocent KAMBIRE et Rabalyan Paul OUEDRAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés