ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

mercredi 25 avril 2012

Un braquage a eu lieu sur l’axe Pissila-Kaya, hier 24 avril 2012, aux environs de 6h, à une dizaine de km de Pissila. Selon des sources dignes de foi, il s’agit d’individus armés de kalachnikovs et de pistolets automatiques qui ont attaqué un car de transport en commun et ont dépouillé ses occupants de leurs biens. Ils auraient emporté près de 20 millions de F CFA. Un passager a été grièvement blessé par les malfrats qui, après leur forfait, se sont volatilisés dans la nature sans être inquiétés. La plupart des occupants du véhicule étaient des commerçants qui se rendaient à Ouagadougou pour s’approvisionner en marchandises.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

BIB/UBA : les travailleurs bientôt satisfaits ?

Depuis un certain temps, une certaine tension règne entre les travailleurs et la direction de la BIB /UBA. Le lundi 23 avril 2012, les délégués du personnel ont lancé un mot d’ordre de sit-in pour le lendemain au siège. Selon nos informations, le Président du conseil d’administration (PCA) est venu rencontrer les travailleurs au siège de la Banque. Celui-ci a exhorté les travailleurs à renouer le fil du dialogue avec la Direction générale qui était à ses côtés. Il faut souligner que le point d’achoppement des discussions est la révision de la grille salariale. De sources proches du dossier, la BIB /UBA a déjà commandité une étude à cet effet. D’ores et déjà, certaines revendications sont en passe d’être satisfaites et la prime d’habillement (dress code) pourrait être versée prochainement aux travailleurs.


Dédougou : les élèves du lycée provincial en grève ?? ?

Les élèves du lycée provincial de Dédougou ont observé hier 24 avril 2012 une grève de 24 heures. Par ce mouvement, ils entendent protester, selon leur délégué, contre une décision de deux professeurs (SVT et ?PC) de la classe de 1re D qui refuseraient de donner des cours depuis le lundi 16 avril. Toujours selon le délégué des élèves, tout serait parti d’un portable qui a sonné pendant le cours de SVT. Les menaces de quitter la salle du professeur n’ont pas permis d’identifier le propriétaire du portable jusqu’à ce que cette menace soit mise à exécution. Par la suite, les élèves ont pu, entre eux, identifier le responsable. Ils auraient retiré le portable qu’ils ont rendu à l’administration et auraient même présenté leurs excuses. Mais depuis lors, le professeur refuse d’administrer ses cours.

Le professeur principal qui n’est autre que celui de Physique chimie (PC), refuse, lui aussi, de donner des cours et aurait même juré de ne plus mettre pied dans la classe. Le premier responsable de l’administration de l’établissement que nous avons approché n’a pas souhaité se prononcer pour l’instant, arguant qu’il n’a pas encore écouté les différentes parties. En tout cas, le délégué des élèves affirme avoir donné l’alerte maximale dans tous les établissements de la ville. Au cas où une solution n’est pas trouvée dans les 24 heures qui suivent, cette grève pourrait se généraliser.


Accident de la circulation : 11 morts et de nombreux blessés

Un accident s’est produit, hier 24 avril 2012, sur la Route nationale (RN) 1 à une dizaine de km de Houndé, sur l’axe Ouaga-Bobo. Bilan : 11 morts et 33 blessés dont 14 cas graves évacués à Bobo-Dioulasso. Il s’agit d’un car de transport en commun qui a quitté Ouagadougou en destination de la Côte d’Ivoire et qui s’est renversé suite à un dépassement défectueux entre celui-ci et une remorque dont les occupants sont sortis indemnes. Un excès de vitesse et une surcharge auraient favorisé ce triste accident car le véhicule de transport avait à son bord plus de 80 personnes, alors qu’il ne dispose que de 70 places environ. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions avec plus de détails.

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 01:21, par Burkindi
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Au Burkina quand on ne braque pas, c’est toujours des accidents de circulation. En tout cas ainsi se resume l’actualite pour la plupart. Que faire quand les gendarmes et les policiers ont peur d’apprehender des individus de peur que la rue ne crie a la bavure judiciaire ? Pour les accidents, il faudrait interdire tous les vehicules de transport d’un certain age et interdire la surcharge. Des controles radar pour la vitesse s’imposent. Ca coute combien pour un Etat de se doter de radars pour veiller a la limitation de vitesse en agglomeration ou sur les voies ? Poster conjointement deux policiers et gendarmes tous les dix kilometres sur certains troncons pourra peut-etre dissuader les conducteurs d’aller a une certaine allure ou d’eviter les surcharges..

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 12:33, par Wistiti
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Bonjour les ami(e)s. C’est triste ce qui nous arrive. Sincerement ce que tu viens d’écrire résume tout sur notre chere patrie. En effet pourquoi un agent des force de l’ordre risquerai encore sa vie pour le bien d’un individus qui le considère pour moins que rien et comble de l’irronie qui risque de se voir radié des rangs pour la moindre faute. Moi à leur place je ne réagirais pas du tout surtout que mon travail est la seule source de mon revenu. C’est domage mais c’est qui nous arrive. On s’est empressé d’apprendre le droit à des incultes, incapables de comprendre quoi que ce soit au méprit du devoir de citoyen et on s’étonne de la situation actuelle. Tout ça, simplement parce qu’on a peur des soulèvements. Mais laisser moi vous dire chers dirrigeants que dans tous les pays du monde, on matte les soulèvements non fondé et on abat les recalcitrants(Ex : Rwanda). Aucune nation ne se batti dans l’indiscipline et dans l’incivisme. Même la bible dit que quant on a un membre gangrenné, on le coupe de peur qu’il n’affecte tout le corps.
      Je recmercie beaucoup Le Fasonet pour cette plate-forme. Merci moderateur de publier mon cri stp meme si j’ai été long. Bien@tous

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 13:49, par carotte
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Mon cher Burkindi, c’est ainsi la volonté d’une partie du peuple.
      Le peuple(dont la quasi-totalité des forumiste) soutiennent les brigants et autres criminels de la société. Souvenez-vous des"bavures de gaoua ou Bobo". Qu’a t-on pas dit a propos des forces de l’ordre.
      Alors maintenant ces derniers font le strict minimum car autant etre libre, conserver son boulot que de risquer de le perdre en abattant un sale délinquant.

      Délinquant, criminels, violeurs, ....vous avez le champs libre au Faso. hahahahahaha

      Bonne journée et que chacun se protège

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 14:25
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Mon ami, il n’ y a rien à faire pour les accidents. Tu as peut être déjà oublié que la semaine passée les camionneurs ont bloqué la sortie de la nationale N°1 pour protester contre les tracasseries.
      Si personne n’a de respect pour les règles, les principes et la loi, qu’est ce qu’on peut faire ?
      Même toi qui écrit là, ce n’est pas évident que tu seras d’accord avec la discipline que va imposer des contrôles radar.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 17:21
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Il y avait ces memes accidents avant que le peuple ne reagisse aux exces des forces du desordre. Ce n’est pas ca qui a cree leur apathie. C’est leur colusion avec les dealers qui et leur forcing sur le peuple qui paie leur salaire qui ont amene les gens a se revolvtes. Trop c’est trop. S’ ils ne peuvent pas faire leur travail sans tuer les enfants des autres, qu’ ils e deshabillent . Il y a combien de gars qui veulent du travail ? Il faut qu’ on dise la verite aux hommes de tenue qui se croient permis d’ user et d’abuser de cette meme tenue. Aucun chantage ne sera possible encore. Que l’ Etat retablisse son autorite. Point Barre. D’ aileurs, s’ ils estiment que s’ ils font correctement leur travail, le peuple va se revolter, pourquoi ils ne demissionnent donc pas. Ou alors l’argent qu’ ils continuent de prendre, c’est encore un autre braquage du peuple. On a vu des gendarmes arreter le chef des Thiakoukanes , Mr. Bethio, implique dans une affaire de meurtrees. C’est ca on dit corps habilles.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 20:42
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      bonsoir frère ce que tu dis est vrai mais sache que tant que ces gendarmes et polices ne peuvent réprimer les infractions,il y aura toujours des surcharges et les accidents ne manqueront pas.moi j’en ai été témoin d’un cas pareille sur la RN1,un gendarme en tenue correct a essayé de sensibiliser un conducteur de remorque(10 tonnes) revenant du marché et ayant à son bord plus de 50 personnes avec des sacs de mil etc...fallait etre là pour écouter les propos de mon cher conducteur.pour une juste raison d’attirer son attention de se conformer aux règles de la circulation,les propos comme affamé,mal éduqué,fils du pauvre,souffrant sont adressés contre le gendarme.penses-tu que cet gendarmes est prèt encore qu’on l’adresse des propos de ce genre ? a sa place je dirai plus rien à qui que ce soit en ce qui concerne la circulation,qu’ils partent mourir c’est pas mon problème

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2012 à 02:59
        En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

        Il y a la loi. Si tu m’ insultes en tant que gendarme, on appele ca outrage a corps habile et ca se punit par la loi. Pourquoi les gendarmes si fiers d’ eux- meme s ne reagissent pas alors qu’ on insulte un des leurs ? Peut- etre que la bouche etait bpleine de farine. C’est quelle bouche qui mange et c’est quellle bouche qui parle ? Nos gendarmes qui se taisent alors qu’ on les insultent ont la bouche pleine. Sinon ya pas de raison.

        Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 03:42
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    AAAHHH !!! quand les élèves deviennent arrogants. Comme enseignant je peux dire que c’est insupportable. Il arrive même que l’on demande à un élève de sortir et il refuse. Une fois j’ai surpris un élève entrain de caresser les cuisses de sa voisine, en classe de 6ème. Je leur demande de sortir de la classe ; la fille s’exécute et le garçon refuse. Quand cela arrive, moi j’arrête tout simplement mes cours, j’informe l’administration et je rentre chez moi. C’est dommage ce qui arrive dans nos écoles.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 06:34, par Burkinbiga
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Comment de nos jours peut on toujours continuer de transporter de l’argent liquide en circulation ? A quoi servent les banques ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 06:35, par Burkinbiga
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Comment de nos jours peut on toujours continuer de transporter de l’argent liquide en circulation ? A quoi servent les banques ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 09:22
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    tant que les commercants ne comprendront pas qu il ne faut pas transporter l argent comme des "cacaouettes" y aura toujours des Braquages sur nos routes.Aujourd hui il ya des succursales de Banque dans les provinces, il ya le reseau des caisses populaires, il ya la poste(dans chaque chef lieu de province) qui travaille avec des livrets d epargne et mes amis commercants circulent tjrs avec des millions dans des cars de transport en commun...

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 11:31, par ld
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Tu as raison mon Ami ! Mais vois tu le problème n’est pas du fait de l’analphabétisme des commerçants ou de la présence ou pas des banques dans les localités ; c’est un problème qui se trouve dans nos valeurs socio-culturelles ! Beaucoup de ces commerçants aimes manipuler les espèces car cela leur confère une notoriété, un respect et une admiration et même une envie de la part de celui qui les regarde manipuler leur argent. Avec une carte de crédit ou un chèque ils ne peuvent pas autant "bluffer" devant les amis, les parents et surtout la gent féminine ! Dans ce milieu tu ne peut affirmer que tu as l’argent et le montrer par un bout de papier ! Je pense que les établissent financier devrais commencer par là : commander des études sociologiques sur cette réalité pour comprendre comment faire accepter les moyens de payement électronique à ces gens là !!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 11:43, par blénou
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Vous avez tout à fait raison, les commerçants doivent se moderniser face à leurs cfa en poche, au risque de tout perdre même leur vie. Il me semble que le proverbe du jour en dit long...

      Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 10:39, par ld
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Il n’est pas exclu que ce car soit passer "haut les mains" devant le contrôle des agents du CONASSUR ! Il ya plus de racket que de controle de la part de ces derniers. Hààà CORRUPTION quand tu nous tient voici les ravage que tu cause à la société !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 11:11, par Yéti
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Accident de la circulation : 11 morts et de nombreux blessés

    Un accident s’est produit, hier 24 avril 2012, sur la Route nationale (RN) 1 à une dizaine de km de Houndé, sur l’axe Ouaga-Bobo. Bilan : 11 morts et 33 blessés dont 14 cas graves évacués à Bobo-Dioulasso. Il s’agit d’un car de transport en commun qui a quitté Ouagadougou en destination de la Côte d’Ivoire et qui s’est renversé suite à un dépassement défectueux entre celui-ci et une remorque dont les occupants sont sortis indemnes. Un excès de vitesse et une surcharge auraient favorisé ce triste accident car le véhicule de transport avait à son bord plus de 80 personnes, alors qu’il ne dispose que de 70 places environ. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions avec plus de détails.

    Le Pays
    ça c’est plus grave que le titre. Ne doit on pas mettre cela en avant surtout que c’est plus récent ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 11:41, par ferrari_bf
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Bien vu mon cher,c’est ainsi à chaque fois hors mis les succursale il y a les cartes qui sont partout il faut que les commerçants change leurs manières de transportes leurs argent comme des cacahouètes,les banques sont là les caisses wester union la poste,si les braqueurs arrente une fois deux fois trois fois sans un moindre sous ils vont plus les attaquer
    .

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 12:39, par indigné
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    c’est vrai qu’on doit éviter de se balader avec de l’argent. Mais d’un village à une agglomération que doit on faire ? Dans unvillage où il n’ya pas de banque, que faire de son argent ? Souvent les caisses populaires dans les villages n’ont pas leur correspondance partout. Que faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 12:41, par le bon citoyen
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Bonjour,

    Pour les commerçants, je dirais à peu près que c’est bien fait pour eux. Je suggère aux autorités même de prendre des sanctions envers toute personne qui sera victime bête de ce genre car ils mettent la vie de ceux qui acceptent mettre leur argent dans le circuit de transfert en danger. Car la seul raison qui poussent des individus à faire cela, c’est qu’ils ne veulent même pas payer des frais de transfert (souvent autour de 5000FCFA).

    Pour les élèves, je suggère qu’on les laisse marcher et les sanctionner par des zéros ou des soustractions de moyennes. Car à ce rythme c’est l’avenir de toute une génération qui sera hypothéqué par la conduite irresponsable de quelques brebis galeuses.

    Pour les cas de surcharge, il faut commencer à mettre les gens en prison (on multiplie les peines par le nombre de victime). Car comme a dit le ministre, chacun d’entre nous est responsable. Il arrive même que des passagers acceptent de descendre pour contourner les contrôles et monter après.
    J’ai assisté une fois même des passagers forcer le convoyeur entrer alors que celui-ci leur avait garantie qu’il y avait un autre car qui arrive dans 30 minutes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 12:54, par forontofari
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    La question de l’insécurité est dans le discours de nos autorités,mais qu’en est-il dans la réalité ? Des braquages par ci, des accidents par là et...Lorsqu’il s’agit d’aller libérer des otages italienne(la semaine passée) ou suisse(rien qu’hier mardi 24) au Mali les autorités le font le plus vite possible et avec beaucoup de professionnalisme. Le banditisme intérieur n’intéresse pas le gouvernement,rien que des discours mais pas d’actions ou de sanctions concrètes devant servir d’exemples. les bandits ne sont pas plus forts que l’État à ce que je sache. Hélas, le pauvre a tord comme on le dit très souvent.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 13:15, par Parent d’élèves
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Il faut que certains professeurs cessent de se prendre pour des dieux. Un portable qui sonne en classe, une fois en passant, on peut faire des remarques, menacer de suspendre le cours, etc. mais pas suspendre de donner des cours dans la classe pendant des jours. Surtout que les élèves eux-mêmes, ont tout fait pour retrouver le coupable, il faut pardonner ou bien suspendre l’élève en question.
    Ce qui m’amène à faire cas d’un problème similaire qui s’est passé au collège Espoir du secteur 30 de Ouagadougou dans la semaine (hier ou lundi) où un professeur a puni toute la classe de 4è B en leur exigeant de recopier 500 fois "Je ne crierai plus jamais sur le professeur en classe". Tout simplement les élèves ont dû contester ou hurler le fait que le professeur veuille faire un devoir ou une interrogation. La punition est juste et logique mais ce qui me dérange ici, c’est les 500 fois que les élèves doivent recopier la phrase. Je trouve cela cela exagérée et aussi, c’est sûr que ce n’est pas tous les élèves qui ont contesté ou hurlé. Combien de stylos, de temps faudra t il à ces élèves pour recopier 500 fois la phrase ? Depuis ce matin je tente de joindre l’établissemnt au téléphone en vain ; ça sonne et personne ne repond (50 37 14 86). Un peu de tolérance même si on est le Boss !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 14:09
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Cet énième braquage n’est-il pas l’œuvre des soldats radiés ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 16:07, par freedom
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    Mais qui a créé l’ONASER ? un véhicule ne peut pas transporter plus 80 passager au lieu de 70. c’est pas normal.
    je pense que l’Etat doit revoir mème cette Office de Sécurité Routière qui ne fait que des victime tout les jours que DIEU fait. le car est passé au moins devant un poste controle de l’onaser. le car car ne peut pas quitté Ouaga jusqu’à 10km de houndé sans croiser l’onaser sur sa route.
    c’est inimaginable. cette office est peut ètre créer pour caser des gens mais il ne faut pas en tuer d’autre.
    Moi personnellement je voyage souvent avec les car mais je n’est jamais vu un agent de l’ONASER dans un car pour controler le nombre de passager qui s’y trouve.

    merde à cette office de l’insécurité routière.
    merde merde et merde encore.

    PAIX aux AMES des victimes.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2012 à 17:40, par Accident
      En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

      Je suis un peu déçu en lisant certains...vous avez dit que les policiers et gendarmes vous raquettes, par l’entremise de certains membres du gouvernement qui sont des transporteurs, vous avez eu gain de cause au Burkina Faso, les différents contrôles ont cessé malgré qu’on vous raquettes dans les autres pays.
      L’ONASER a été créé mais concentre le plus souvent ces contrôles je pense sur les fontrières, donc d’une frontière à l’autre, les transporteurs font leurs lois sur nos routes sans être inquiétés par qui que soit, voire l’anarchie. Il n’arrive pas à s’auto-displiner, que faire ?
      J’aimerais savoir si avant la suppression des contrôles, il y avait des accidents de la circulation routière fréquents comme de nos jours ? sinon alors pourquoi, ne pas reprendre les contrôles, en instituant les postes de contrôles à chaque 50 Km, chose qui est possible et faisable.
      Et pour lutter contre le raquettage, la corruption, il faut prendre des messures pour sanctionner les corrupteur et les corrompus, en instituant un numéro vert....
      Pardon, j’oubliais que les transporteurs ne s’intéressent qu’à leur argent, peu importe ce qui va arriver !

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2012 à 16:01, par hebo
    En réponse à : ON EN PARLE : Braquage sur l’axe Pissila-Kaya, près de 20 millions de F CFA emportés

    je pense que nos forces de l’ordre sont en parti responsable de ces differents accidents de route. tenez vous bien un jour j’etais dans le car de TSR sur l’axe GAOUA - OUAGA . en effet il y avait la surcharge et aussi arrivé a pâ,une panne a eté signalée probablement due à la surcharg. alors j’ai vite fais d’appeler la gendarmerie pour alerter de cette surcharge mais aucune reaction de leur part ; ils m’ont même dit qu’ils n’ont pas de moyens de deplacement pour venir constater cela. eh DIEU ? on est mort plus d’assistance.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés