SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

lundi 5 septembre 2011 à 02h34min

Dans la matinée du samedi 3 septembre 2011, les militants du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDBEF), avec à leur tête Ram Ouédraogo, se sont « assis » aux abords du boulevard Charles de Gaulle. Evidemment pas pour boire du thé, les écologistes ont protesté contre la dégradation de cette voie, plus précisément sa portion allant des feux tricolores en face de la Direction de l’habitat et du logement jusqu’au pont de l’université de Ouagadougou. Ils ont par ailleurs interpellé la mairie pour qu’elle prenne des mesures et celle-ci, à travers son premier responsable, a dit avoir pris bonne note.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Devant Espace Or, aux abords du boulevard Charles de Gaulle et non loin du pont de l’université de Ouagadougou, un cercle ovale de chaises blanches avec une vingtaine d’occupants et un parasol matérialisaient le sit-in que le RDBEF a organisé ce samedi 3 septembre à Ouagadougou. Une manifestation, selon le président du parti Ram Ouédraogo, pour protester contre la dégradation par l’érosion de cette voie et de ses accotements et interpeller la mairie afin qu’elle prenne des mesures pour éviter la dégradation du bitume que les écologistes prédisent avec conviction.

Si Simon Compaoré, invité à venir participer au sit-in, s’est excusé, il a cependant appelé au téléphone la veille Ram Ouédraogo « par quatre fois », précise ce dernier. Le maire a également fait le déplacement le même jour pour venir constater de visu le problème posé, a ajouté Ram Ouédraogo qui a également informé que le maire a indiqué qu’il reviendrait le lendemain, c’est-à-dire le dimanche.

« Si d’ici fin septembre rien n’est fait, nous barrerons la voie ! »

« Le maire a dit de nous tranquilliser car le problème sera résolu », a dit Ram Ouédraogo aux militants venus de plusieurs secteurs de Ouagadougou pour assister au sit-in. « Il nous a demandé de ne pas barrer la voie », continue le président du parti des écologistes. « Je lui ai dit que nous ne barrerons pas la voie parce que nous ne sommes pas des anarchistes. Cependant, si d’ici fin septembre rien n’est fait, nous allons sortir et cette fois, nous barrerons la voie ! »

Applaudissements de la part des militants, parmi lesquels figuraient des commerçants qui ont leurs étals aux abords du boulevard. Pour ces derniers, la dégradation des accotements de la voie chasse leur clientèle qui éprouve des difficultés à atteindre leurs installations. Mais le coup de gueule des écologistes ne s’est pas limité au boulevard Charles de Gaulle : le boulevard des Tansoaba, les routes de Tanghin, le déversement accidentel du cyanure à Djibo et la dégradation de toutes les routes du Faso en général ont été dénoncés par les participants au sit-in.

Chacun des représentants des différents secteurs de Ouagadougou a également exprimé les problèmes rencontrés chez lui. Ce genre de manifestation, à en croire Ram Ouédraogo, ne sera pas à la dernière car elle se rééditera là où le besoin se fera sentir et cela, partout au Burkina.

Abdou ZOURE

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 septembre 2011 à 04:00, par Boulougou Compaoré
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Mon parent Simon Compaoré-là-aussiiiiii....!!!

    Tantot c’est lui qui pardonne, tantot c’est encore lui qui demande pardon.

    Un conseil de bon parent que je t’adresse, Simon : Il faut refléchir suffisamment avant d’agir.

    C’est déjà plus de 24 ans qui s’est déroulé, et le peuple n’a plus la patience de pardonner un dirigeant !

    Parent ! il faut prendre ce que je dis en faire-play mais en étant serieux !

    Boulougou Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 04:15, par Patriote
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Il faut aussi voir au niveau des militants et sympathisants ce que vous pouvez apporter comme modeste contribution à la réparation des voies. Par exemple, mobiliser les gens pour remblayer ce qui peut l’être, sous la direction de la mairie.
    Et puis, il faut que les gens arrêtent de brûler les pneus sur les voies publiques. Cela n’arrange rien du tout ; au contraire, ça finit par nous embêter tous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 11:07
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Tous des inconscients.
    Que faisait-ils lui et ses soit disant écologistes quand les inconscients d’intellectuels en face de son espace or pour protester brulent le bitume ?
    Pourquoi c’est maintenant qu’ils prédisent la dégradation du bitume ?
    A-t-il déjà dénoncé ces actes de vandalisme ?
    Vite qu’une nouvelle génération de politicien arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 14:04, par Isi
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Et si au lieu de prendre le thé ils se mettaient à la tâche ??
    Avec 20 personnes, écolo de surcroit, ils pouvaient arranger la portion de voie pour rendre leur coin accessible.
    Bonne continuation à eux !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 14:39, par Alexio
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Toutes les mairies doivent avoir en STANDARD des canivaux couverts de dalles et non a ciel ouvert qui sont des nids de moustiques,des excrements humains et animaux.IL faut une nouvelle introduction du Faso Bara d antan des Bobolais.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2011 à 08:58, par aniel
    En réponse à : SIT-IN DU RDEBF : Simon Compaoré demande pardon aux écologistes

    Moi j aimerais demander à Simon de mettre des dales sur les canivaux pour la sécurité de la population,ils sont entrain de nettoyer tout le temps les canivaux alors qu une fois fermés,personne ne peut y jeter des ordures !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés