Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

jeudi 16 novembre 2006 à 07h49min

Après les agitations de tous genres que l’union légale entre homosexuels a soulevées en Occident, on se disait que tôt ou tard, le débat arriverait en Afrique. Eh bien, il n’a pas fallu trop attendre pour que le phénomène traverse les océans pour atterrir sur notre cher continent.

Et c’est l’Afrique du Sud, un pays pas des moindres qui s’est porté pionnier en autorisant le mardi 14 novembre 2006, le mariage entre deux personnes du même sexe. Pour le moment, le parlement sud-africain a ratifié une loi sur le sujet (230 voix pour, 41 contre et 3 abstentions) en attendant qu’elle soit examinée par la Haute Chambre et promulguée par le président, Tabo Mbeki.

C’est donc la première fois qu’un pays africain franchit le Rubicon et l’importance de cette loi mérite que l’on s’y attarde un peu. La pratique homo, si elle reste clandestine, est bel et bien une réalité dans nos différentes sociétés y compris au Pays des hommes intègres. Et le pays au drapeau arc-en-ciel n’en a pas le monopole continental, bien au contraire.

Il faut plutôt croire que ceux des Africains qui sont portés sur cette orientation sexuelle, par crainte de l’homophobie si répandue sous nos cieux, préfèrent vivre leurs amours dans la discrétion la plus absolue pour ne pas faire figure de pécheur public aux yeux d’une tradition particulièrement répressive sur la question.

L’Ancien Testament nous apprend que depuis l’époque de Sodome et Gomorrhe déjà, des hommes s’étaient laissés aller à la jouissance radicale, s’attirant la colère destructrice de Yahvé. Mais depuis que Papa bon Dieu a promis de ne plus détruire la terre ni par l’eau ni par le feu, les choses ont évolué, ce qui a abouti à toutes sortes de controverses sur la question même au plan religieux.

Mais si l’homosexualité est un phénomène de société qui touche tous les continents à des degrés divers, c’est la légalisation des couples homo qui pose problème et de surcroît dans nos pays africains où le poids de la tradition est primordial.

A la suite de l’Espagne, des Pays-Bas, de la Belgique, de la Suède et du Canada, l’Afrique du Sud vient donc de donner force légale non seulement à la pratique homosexuelle mais surtout au mariage du même qualificatif. Et cela au grand dam de ceux qui anathémisent les pratiques homo comme une abominable déviation, mais au bonheur plus grand encore de ceux qui y voient comme autant une avancée de la démocratie et des libertés individuelles.

Si l’on prend cette pratique comme venant surtout de l’Occident, il n’est pas étonnant que le pays de Nelson Mandela y adhère car venant juste de se libérer du joug colonial. Le poids de l’apartheid y est sans doute pour quelque chose, car depuis cette triste époque, ce pays a marqué son « engagement à combattre toute forme de discrimination » ; même à l’égard des homosexuels.

Avec l’évolution technologique, le monde est devenu un village planétaire et il fallait s’attendre à ce que certaines mœurs permissives, ailleurs légitimées, arrivent dans nos sociétés. Dans ce cas, l’on est en droit de dire qu’à force de vouloir ressembler à l’autre, on devient finalement tout autre ; exit nos valeurs, nos us et coutumes.

Mais dans un tel contexte et comme il s’agit d’une décision qui aura forcément des répercussions sur la vie sociale, ne siérait-il pas d’organiser un référendum national pour laisser au peuple sud-africain, la latitude de décider si oui ou non, il admet cette révolution homosexuelle ? Là au moins, on pourrait dire que chacun aura choisi légitimmeent s’il est pour ce système social.

Le danger qui peut résulter de la position de l’Etat sud-africain est en effet qu’il y ait un déphasage entre la loi et les mentalités et en conséquence, une hostilité populaire ouverte sinon vengeresse envers ceux qui auront choisi cette forme de vie conjugale.

Maintenant que l’Afrique est entrée ouvertement dans la danse gay, il faut s’attendre dans les décennies, voire les années à venir à ce que chacun de nos pays soit confronté à ce dilemme : faire droit au choix de vie d’une minorité contre l’option fondamentale du reste d’une population majoritairement et pour longtemps encore, hétérosexuelle.

Kader Traoré

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 16 novembre 2006 à 08:46, par Hermann En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

    Suis de votre avis mais je vais plutôt réagir par rapport à l’interview de Ramata Soré sur RFI par rapport à ce qui s’est passé en Afrique du Sud. J’avais bien apprecié son document sur la question au Burkina. Mais je ce que je ne semble pas comprendre, peut être que je l’ai mal comprise hier, c’est qu’elle dise qu’au Burkina qu’on le veuille ou non, on viendra un jour à donner des droits aux .... Si j’ai mal compris, alors toutes mes excuses mais si c’est cela le fond de son idée, alors là, je tombe des nus. Faut t-il alors penser que parce que tel ou tel phénomène est de mode ailleurs, alors on doit accepter chez nous même si nous sommes convaincus que c’est une mauvaise chose pour la société et pour l’humanité ? Disons nous la vérité, la démocratie, c’est une bonne chose mais dans un certain contexte. C’est leur droit de faire de leur coprs ce qu’ils en veulent mais c’est aussi le droit de la majorité de ne pas accepter ce qu’elle ne veut pas dans la société. Si je ne me trompe, un député de notre assemblée avait tenter de faire une proposition sur cette question. On ne veut pas de ces déviations. Autrement, on sera obligé un jour de légaliser des mariages entre hommes et animaux.

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2006 à 11:02, par IBOU En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

      Tu peux garder ta haine et tes mots blessants pour toi. Je suis homo et pas par mode. Envoie nous dans les chambres à gaz pendant que tu es... Hitler avait ses raisons pour envoyer les juifs à l’extermination, Les blancs ont eu leur raison pendant des siècles en te qualifiant de sale nègre et de race inférieure....C’est pas pour rien que nos frères ivoiriens ont sombré dans la haine et s’entretuent. Que d’exemples de haine dans le monde "justifées"... Alors qu’attends tu pour demander qu’on nous extermine ?

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2006 à 14:21, par Synati Syneta En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

        Il ne faut pas discriminer les homosexuels, du moment qu’il y’a pedopholie, on apelle cela la tolerance.
        En plus, mieux vaut etre homosexuel que polygamme, car la polygammie est une pratique moyenageuse que l’Afrique doit a tout prix se debarasser. Enfin, aulieu de faire beaucoup d’enfants,
        les Africains gagnerai a redure le nombre des enfants par foyer (un enfant au plus par foyer), sinon,
        d’ici 50 ans, la situation sera incontrolable dans le continent Africains, et ceci va faire rigoler tous les autres continents comme c’est le cas actuel. Excuser moi le terme, c’est clairement idiot de faire faire 8 a 10 enfants, alors qu’on ne gagne meme pas 65000 fca (100 euros) par moi. Les miserables
        qui font cela n’aime pas l’Afrique, ce sont des minables qui oeuvrent a la disparision de ce continent.
        J’en ai marre de voir ces pauvres malheureux mourir par milliers chaque annee, via les embarcations de fortunes, afin de fuir ce continent et chercher un vie meilleure outre atlantique.

        Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2006 à 16:39 En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

        Il ne s’agit pas d’envoyer qui que ce soit en chambres à gaz. Il s’agit de voir si les valeurs africaines et burkinabè acceptent l’union de deux personnes du même sexe. Une chose est d’accepter le droit pour les homos de vivre leur homosexualité ( droit à la vie privée), une autre est de demander l’approbation ou le sceau de la société (droit au mariage).je suis pour que tu mènes ta vie d’homosexuelle à l’abris de tout harcèlement ou de tout regard méprisant, mais je ne cautionne pas pour autant le mariage homosexuel.c’est une question de système de valeurs. On ne va pas faire du copier coller de tout ce que l’occident fait.Et encore, ce n’est pas tout l’occident qui cautionne cela. Pourquoi les Européens ne donnent pas des leçons aux americains qui refusent jusqu’à present le mariage homosexuel ? Chaque pays a des valeurs à defendre. Au Burkina, on est attaché à la defense de la famille, cellule de base de la société.Or notre image de la famille est incompatible avec le mariage homosexuel car justement, le mariage est l’institution qui permet de sauvegarder et de proteger la famille. Alors cher ami, nous tolerons et acceptons que tu vives ton homosexualité mais ne nous demande pas de la légitimer.Makirè !

        Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2006 à 12:42, par Burkindi En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

      Très bien parlé mon frère Herman. Ce n’est pas parce que le phenomène existe (à des proportions très marginales d’ailleurs) qu’il faille le légaliser. Aussi, ce n’est pas parce qu’il est légalisé ailleurs que nous allons l’admettre ici. L’infidélité existe bel et bien en Europe, mais il ne faut pas penser que le législateur va entériner cela pour permettre aux Européens de prendre plus d’une femme. Pour ces gars, la polygamie est pire qu’un homme « couchant avec un autre homme »
      Tout comme nous savons que l’homosexualité existe dans contrées, ce n’est pas pour autant que nous allons jusqu’à leur permettre de se marier. Pendant qu’on y est, avec les machines créditées d’intelligence et les chiens intelligents, pourraient être mariés avec des "adultes consentants", au mépris de toute loi de la nature.

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2006 à 17:30, par Kipare ka zoet nore !! En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

        Moi j’enverrai volontier les homosexuels et autres debiles (zoophiles..) dans les chambres a gaz si seulement je savais ou les debusquer. A croire que Dieu etait a cours d’idee quand nous fumes crees. Pensez-vous que la femme soit juste la pour feminiser le paysage ? Vous la, vous etes chanceux de vous cacher...on vous aurait brule sur la place public sinon. Mes chers compatriotes, pas de crainte, ces gens la, ne risquent pas de se montrer de si tot.
        Ouais je suis homophobe si vous le voulez. Insultez moi si vous pensez bien faire. Mais mon opinion est la meme, les homosexuels n’ont pas leur place sur la planete terre.

        Répondre à ce message

        • Le 17 novembre 2006 à 10:50, par Aurélien En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

          Salut cher ami,

          Pour les debusquer rien de plus facile mon cher.... Regarde autour de toi, au sein de ta propre famille, tes amis, tes voisins, tes collègues, etc....
          Tu en auras bcp à brûler.... Je ne vais ni t’insulter, ni te porter de la haîne... J’ai tout simplement pitié de toi... Alors que Dieu te donne la force d’effacer cette haine qui est en toi... Justifiée ou non !

          Répondre à ce message

      • Le 17 novembre 2006 à 11:03, par Ibou En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

        D’abord ne confondons pas Pedophilie (abuser des enfants garçons ou filles d’ailleurs) et homosexulaité les amis... Je suis homo, mais pas pédophile que je trouve criminel....!
        Je ne prône pas le mariage homo en afrique encore moins au Burkina... C’est vrai et c’est clair qu’on est pas encore prêt à affronter ça et c’est pas demain la veille... Ce que je prône, c’est avant tout la liberté de vivre la vie qui est la mienne sans offenser les miens et les autres.
        Combien de personnes se disent hétéro et qui sont malheureux au lit avec leur épouse.... Combien d"épouses sont malheureuses et frustrées sexuellement car leurs maris ne sont pas à la hauteur de "leur devoir conjugal"....
        Il ya malheureusement certaines personnes qui agissent au mépris effectivement de certaines règles élémentaires de respect et de courtoisie et font mauvaise presse à l’homosexualité...

        Répondre à ce message

        • Le 19 novembre 2006 à 16:03, par Kader Traoré de l’Observateur Paalga En réponse à : Faisons bcp attention

          Exusez moi d’entrer dans le forum,
          Je suis l’auteur de cet écrit : Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ? paru dans l’Observateur Paalga.
          C’est vrai qu’au fond de moi-même, je suis formellement contre cette pratique. Mais au nom de la liberté dont les gens parle, j’ai dit que les Sud Africains auraient dû organiser un referendum. Là, c’est la majorité qui aurait decidé. Le danger que moi je vois en cela, c’est que nos mentalité sont toujours fragiles, et il est risqué de prendre des decisions que le peuple va violemment reprimender. Dans ce cas, on aura pas rendu service à ceux qui s’adonnent à cette pratique.
          Et puis je regrete que les gens disent que ça ne vient pas du colonisateur. D’où sont venues les premieres legalisations du mariages homo ? Ce n’est pas en Occident ? Pourquoi les homo se cachent en Afrique ? Ce n’est pas par peur ? C’est ce qui se passe en Occident qui leur donne le courage de reclamer la liberté chez nous.
          Faisons beaucoup attention à ce que nous faisons. Si je dois vivre ma liberté tout en portant atteinte à l’ordre établi dans la société, je dois reflechir par 2 fois. On est libre d’est Homo, mais n’a pas pour autant le droit de choqué le systeme social préétabli.
          Si les homo trouve leur plaisir dans leur vie caché, pourquoi veulent-ils maintenant sortir de l’ombre. N’ont-ils pas l’intention de narguer tout le monde ? C’est la question que je me pose.
          Nos sociétés africaines ne sont-elles pas baties sur des valeurs traditionnelles ?

          Répondre à ce message

          • Le 20 novembre 2006 à 12:48, par caphi En réponse à : > Faisons bcp attention

            "On est libre d’est Homo, mais n’a pas pour autant le droit de choqué le systeme social préétabli. Si les homo trouve leur plaisir dans leur vie caché, pourquoi veulent-ils maintenant sortir de l’ombre. N’ont-ils pas l’intention de narguer tout le monde ? C’est la question que je me pose. Nos sociétés africaines ne sont-elles pas baties sur des valeurs traditionnelles ?"

            "Choqué" dîtes-vous ?

            Mais il y a d’autres raisons d’être choqués en Afrique : la misère, les guerres, et tout ce qu’on fait subir au "sexe faible" et aux enfants !

            Que deux êtres s’aiment (sans pour autant l’étaler) et veuillent l’officialiser, quoi de "choquant" !

            Je crois que chez vous il y a de l’homophobie inconsciente et latente, cachée sous une analyse qui, si on suivait votre pensée, jusfierait tout "systeme social préétabli" et certaines "traditions" barbares. (lire mon post précédent)

            Pour quelqu’un qui se dit "observateur", vous êtes bien partisan et intolérant...

            Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2006 à 09:02, par Daoud En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

    A partir du moment où c’est l’union libre de deux adultes consentants, il n’ya pas lieu de tergiverser en la matière. Il faut de tout pour faire un monde. Tant qu’il ne s’agira pas de pédophilie, la tolérance doit-être de mise. Sinon on sombre dans la discrimination.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2006 à 11:29, par Respect En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

    Cette loi ne remet rien en cause dans les coutumes et les traditions du peuple sud-africain. Il s’agit simplement de permettre à des personnes qui sont homosexuelles - et qui n’ont pas choisi de l’être - de vivre mieux. Cela ne changera strictement rien à la vie de la majorité hétérosexuelle.
    L’homosexualité sur le continent africain existe de tout temps, ce n’est pas une importation de l’Europe ou des Etats Unis. Alors soit on refuse cette réalité, et on punit ces personnes qui ne sont coupables que d’être nées telle qu’elles sont, soit on accepte, et on essaie de vivre tous ensemble, dans le respect des différences.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2006 à 12:26, par caphi En réponse à : Traditions, dîtes-vous ?

    "exit nos valeurs, nos us et coutumes." dites-vous ?

    Bien mauvaise analyse ! Et surtout dangereuse !

    Partant de là, si les "us et coutumes" doivent être conservées, vous justifieriez presque les mutilations sexuelles que certaines sociétés africaines imposent aux femmes.

    En Occident, nous avons le même problème avec d’autres traditions "barbares", comme celles qui touchent aux animaux : les boucheries que sont les corridas que des esprits "moyenageux" veulent conserver parce que c’est une "tradition millénaire"....

    Sous prétexte de "traditions", d’us et coutumes, on accepte tout.

    Avec cette pensée, aujourd’hui, les Noirs seraient encore des "esclaves"...

    Aussi, n’opposons pas l’Afrique à l’Occident : ce sont des guerres inutiles (pléonasme).

    Chaque peuple doit avancer. L’Afrique du Sud a fait un grand chemin en éliminant l’apartheid.

    Cette loi permettra de crééer de meilleures conditions en inculquant le respect de toutes les "différences".

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2006 à 11:39, par Ls En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

    Vous dites :"Papa bon Dieu a promis de ne plus détruire la terre ni par l’eau ni par le feu"
    D’ou avez tirer cette information ? je pense plutôt que tant persisteront des maux de ce genre les
    humains ne connettrons pas le bonheur. L’homosexualité c’est vraiment vilain et c’est de la perversion.
    C’est dommage, les humains veulent se permettre tout .

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet 2007 à 21:04, par charalain En réponse à : > Homosexualité en Afrique du Sud : C’est ça leur progrès ?

      l’homosexualité c’est vraiment vilain ?

      tu le dit parce que peut etre tu es hetero, si non pour moi, l’homosexualité est tout a fait normale.
      dans les rapports sexuelle la premiere des choses que l’on recherche c’est de satisfaire ses desirs, arriver a l’orgasme. la procreation suit apres. pas vrais ?
      si je ne suis pas pres a multiplier la race humaine, peu importe donc le moyen par lequel passer pour jouir. je peux me masturber, traiter avec un homme, une femme ou meme une bete.

      aujourd’hui nous vivons un monde hyprocrite. 90% de ceux qui se disent heterosexuels sont des bisexuels. je parle en connaissance de cause. beaucoup te disent apres l’acte sexuel "moi je suis discret, ne parle pas de moi a d’autres personnes" hey ! jusqu’a quand allons nous continuer a nous tromper, a etre hypocrite avec nous meme. je pense que nous devons changer de mentalite et vivre notre sexualité dans une liberté absolue

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés