Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • mardi 29 novembre 2022 à 11h20min
Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, ce mardi 29 novembre 2022, la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY) dit avoir constaté avec regret le refus de certains transporteurs de produits pétroliers de décharger le carburant au dépôt de Bingo. Ce, conformément aux termes du contrat de transport qui les lie à la société d’État.

Ce refus, selon la SONABHY « est de nature à compromettre sérieusement la disponibilité des produits pétroliers au profit des consommateurs ».

A cet effet, la Direction générale invite les transporteurs concernés à une reprise des déchargements des camions citernes stationnés aux abords du dépôt de Bingo conformément aux engagements contractuels. « Il nous est revenu que certains conducteurs de camions citernes protestent contre les pénalités appliquées par la douane pour les manquants de produits constatés à l’arrivée », indique t-elle.

Par ailleurs, la Direction générale tient à rappeler la nécessité de privilégier le dialogue pour un dénouement de cette crise au profit de l’intérêt général.

« En tout état de cause, la SONABHY se réserve le droit de résilier les contrats de transport des acteurs ne respectant pas leurs engagements ».

Lefaso.net
Source : Page Facebook de la SONABHY

Vos commentaires

  • Le 29 novembre 2022 à 13:17, par Kouda En réponse à : Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo

    L’amateurisme de la Sonabhy me surprend désagréablement. Ecoutez, messieurs et mesdames de la Sonabhy, travaillez et comportez-vous de sorte à aider le Burkina Faso à avancer dans l’Etat de droit, dans la justice. Des transporteurs refusent d’honorer le contrat qui les lie à la Sonabhy ? C’est une situation banale et ordinaire en ce sens qu’il est fréquent que des parties à un contrat tacite ou non refusent d’exécuter entièrement leurs obligations. Vous demandez aux transporteurs de privilégier la voie du dialogue ? Si vous mêmes étiez conscients de la nécessité de privilégier le dialogue, vous auriez pris langue avec les transporteurs concernés sans la diffusion de ce communiqué puisque vous connaissez bien ces transporteurs qui refusent de débarquer leurs cargaisons.
    Ensuite, quand un contrat n’est pas respecté par une des parties et que le règlement à l’amiable n’a pas donné satisfaction, saisissez la justice en ayant au préalable pris le soin de faire constater la situation par des huissiers de justice ou toutes personnes habilitées à le faire. La justice dispose de voies pour trancher rapidement ces litiges. C’est la seule façon d’assainir le monde économique et des affaires au Burkina Faso et de construire un système économique viable à long terme reposant sur la règle de droit et le respect des décisions de justice.
    Sinon, votre communiqué pourrait laisser croire que vous n’êtes pas tout blancs dans la survenue de la situation. Pour finir, ne pas recourir à la justice pourrait conforter certaines opinions qui disent que vous et les autres décideurs auriez des intérêts personnels dans le transport des carburants.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2022 à 18:26, par Passakziri En réponse à : Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo

    Mais vous voulez qu ils travaillent gratuitement ?les dirigeants devraient arrêter de subventionner le carburant inutilement s il n en a pas les moyens. Il faudra avoir le courage de cibler les subventions en les couplant à une déclaration annuelle d impôts, ce qui motiverait certains à le faire d un côté et d un autre côté , et limiterait de l autre côté les dettes de l état vis à vis de la Sonabhy et par ricochet les déboires de cette dernière vis à vis des fournisseurs. En bref un réalisme économique parce que le Burkina ne produit le moindre millilitre de pétrole.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 05:28, par HUG En réponse à : Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo

    Il faut permettre a ceux qui ont les moyens d importer le carburant.Le carburant deviendra moins chers.Comment se fait il que le carburant soit moins cher au mali.? Quand on pose la question il y a une reponse legere de cette sonaby : le carburant ne sera pas de bonne qualite si on permet aux particuliers d importer le carburant.Mais qu est ce qui empeche de controler la qualite du carburant, ? La sonaby est une caverne d ali baba.Sonaby si la subvention coute cher fermez vos portes et les particuliers prendront la releve.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés