Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Lefaso.net • mercredi 28 septembre 2022 à 22h46min
Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

L’attaque à Gaskindé, lundi 26 septembre 2022 d’un convoi de ravitaillement de la ville de Djibo « nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses qui ont livré le convoi à la merci de ces hommes sans foi ». C’est du moins, ce qu’a révélé le général de brigade Silas Kéita, ministre délégué à la défense, lors du point de presse du conseil des ministres ce mercredi 28 septembre 2022 à Ouagadougou.

Avant de confier que des actions sont en cours pour que la voie qui mène à Djibo soit dégagée le plus vite possible. Ce, afin que cette ville actuellement privée de ses vivres et ses articles divers, puisse être incessamment ravitaillée.
L’armée reste motivée et mobilisée, engagée avec force pour gagner la lutte contre l’hydre terroriste, a rassuré le général Silas Kéita.

« Nous sommes effectivement sous le choc mais cela ne doit pas entamer notre mobilisation, notre motivation, notre engagement », a-t-il souligné. Á l’en croire, les opérations menées depuis le jour de l’attaque du convoi à Gaskindé dans le Sahel, ont été diligentées avec la rigueur qu’il fallait. Cela malgré le triste bilan connu de tous.

Le point de presse du conseil des ministres de ce mercredi 28 septembre 2022 au palais de Kosyam, animé par le porte-parole du gouvernement Lionel Bilgo

Tout en signalant qu’un ratissage est en cours dans la zone concernée, le ministre délégué à la défense convie la presse le vendredi 30 septembre prochain pour de plus amples informations sur le sujet.

Lire aussi : Attaque du convoi de ravitaillement de la ville de Djibo : 11 militaires tués, des blessés et des civils portés disparus

En rappel, le bilan provisoire de l’attaque du convoi de ravitaillement à destination de la ville de Djibo, le lundi 26 septembre 2022, a coûté la vie à onze militaires. Aussi, 28 blessés dont 20 militaires, un volontaire pour la défense de la patrie, et sept civils ont été enregistrés. Une cinquantaine de civils sont également portés disparus.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 19:48, par HUG En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Cela ne nous interesse pas.Votre role est de dejouer ces complicités.Si vous n avez pas pu dejouer ces complicités pour epargner la vie des gens miorts c est que vous avez failli a votre mission et si on n etait dans certains.pays vous savez ce que vous devriez faire.Mpsr emmenez nous la securite car depuis votre coup. d etat on devrait sentir une amelioration mais helas.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:01, par Le rebel En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Il fallait une anticipation. La complicité ne date pas d’aujourd’hui. Paix à l’âme des disparus. Vous êtes venus pour nous sauver. Alors montez au front et faîtes le job.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 21:24, par Kiriki En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

      Ils ne sont pas venus pour sauver. Ils aspiraient au pouvoir. Ils ont profité de la situation pour s’en mettre plein les poches, aller en villiatures,, régler les comptes avec leurs ennemis. Le Burkina fait plus pitié que tous les autres pays. Et maintenant, le mensonge est désormais votre menu quotidien. Partout où ils sont. Le mensonge est devenu leur ombre.
      Comment un général accepterait de prétexter des complicités alors que y a eu un helico qui a survolé au lieu de l’attaque avant de s’éclipser comme s’il voulait s’assurer que l’attaque a bel et bien ete.
      Mais je sais pas. Y a des gens encore qui ont confiance en quelqu’un qui a trahi ? Que valent les propos d’un traître. ? Zéro pointé. Vivement que cette racaille débarrasse le plancher.

      Répondre à ce message

      • Le 29 septembre à 08:14, par Indjaba En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

        C’est très propre comme commentaire. Les gradés qui ont justifié leur coup par la question sécuritaire sont tombés dans une paresse intellectuelle. Cette paresse est exacerbée par cette histoire de dialogue et ou de négociation avec les terroristes. On a dû certainement verser honteusement des milliards à des terros qui ont dû nous promettre de ne plus nous attaquer dans la zone et paff nos étoilés sont entrés en sommeil et voilà les résultats. A la conférence de presse de demain, il serait bien que le ministre confirme ou infirme cette rumeur qui dit que nos soldats sur terrain se voient interdits de tirer sur des HANI parce qu’il y’aurait des négociations en cours. Bref ! Cette histoire d’évoquer la complicité pour justifier l’échec est une honte pour un général. Les embuscades, les infiltrations, les attaques surprises, les rusés, les dissimulation etc. Sont enseignées à Saint Cyr.

        Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:10, par Hamadoum En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ça ne sert à rien d’essayer de vous justifier, ça ne marchera pas. On est plus à ce stade là, vous avez pris le pouvoir juste pour vous remplir les poches et laisser la pauvre population périr, c’est ça la triste vérité. Comment dans un pays si pauvre on peut prendre le pouvoir par coup d’Etat et pratiquement doubler les salaires des membres du gouvernement. Vous avez rater le départ, ce n’est pas la fin que vous réussirez.
    Vous êtes très décevant, honte à vous. Vive le peuple burkinabè qui malgré des dirigeants aussi médiocre les uns que les autres en passant de Blaise à Rock a su rester debout néanmoins.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:16, par Citoyen En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ce type prend les Burkinabe comme les ânes de la ferme de son père ou quoi ? Quelle est cette déclaration puérile qu’il nous sert en ces instants de grande douleur ? Tout le monde sait sauf lui au Burkina, qu’il y a toujours eu de la complicité qui permet à une poignée d’hommes de malmener toute une Armée Nationale et tuer des FDS et des civils depuis 7 ans. Pire, vous ne pouvez aujourd’hui empêcher l’opinion publique de soupçonner une "complicité entre certains militaires et forces de l’ordre sous les directives de petits politiciens, d’être en complicité avec les djihadistes depuis les premières attaques car Mr Bassolet Djibril sous les ordres de Guillaume SORO avait bien dit de frapper au Nord, au Sud, à l’Est et à l’Ouest et c’est ce qui fut fait ! Donc mon Général, vous ne nous apprenez rien du tout ! Peut être que c’est nouveau pour vous et si c’est le cas, vous ne semblez pas mériter vos galons de Général (de Caporal !).

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:32, par Passakziri En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Complicités oui, mais de qui ? pour qui et comment ?
    Chez nous on a l’habitude de dire qu’un chien de dehors ne vole pas l’os dans une cour. Pour dire que c’est évident qu’il y’a des complices , mais ce que nous aimerions savoir c’est qui ces complices ? Mais vous avez caché le rapport d’INATA, donc il est bien possible que les mêmes complices continuent leurs besognes , donc ne venez pas nous racontez des choses de populistes, parce que je vous vois venir.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:34, par Baoyam En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ceci ressemble simplement à de la justification d’un echec.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:56, par Wendbarka En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Rattssage toujours ratissage ! Encore si c’etaient des rats !
    A quand la grande et totale offensive ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 21:47, par Karissa Patisankana En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Complicités ou pas, pourquoi n’y avez vous pas assoicé un soutien arien à l’envoi de ce convoi ?
    Et pour aller faire le decompte des mort et estimer les degats vous y avez mis du temps et ca c’est due aussi aux complicités malheureuses ?
    Frabchement force est de constater que Vous n’etes tout simpement pas al hauteur. Les complicités interieurs font partie des parametres a prendre en compte quand on a en main la vie de millier de personnes. Mais que voit-on, le gouverement utilise cela comme une excuse. Nous savons tous ce qu’il y’a lieu de faire mais vous tournez autour du pot pour des gains personnelles. Pendant ce temps damiba etait à New York entrain de fanpharonner avec 70 membre de sa delegation au frais du contribuable Burkinabé. Est-ce vos beau discours qui vont ressusciter nos parents ?
    Vous etes venus aux affaires sans plan mais juste pour manger et voila ou nous en somes. SVP rendez le tablier ou signez cliarement avec la Russie. Ou avez vous vu quelqu’un s’assoicer au voleur pour arreter le voleur ? Vous connaissez la verité et vous n’avez ni le courage de le dire ni de prendre des action pour y mettre fin. La France n’est rien sans l’Afrique, vous etes en position de force , on vous menace et vous dnnez tout. Quoi que vous fassiez vous allez quand meme mourrir, alors, tant qu’a fare autan que votre mort serve a l’Afrique. D’autan plus que vous avez signé dans l’armée.
    Ils viennent a la télé avec la bobine enfariner pour nous servir du "il y a eu des complicités malheureuses". Degagez oui !

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 21:49, par Nabiiga En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    DU VERBIAGE OUI. EN QUOI CELA PUISSE NOUS REGARDER. VOUS AVEZ DIT QUE VOUS POUVIEZ, NON ? ALLEZ-Y !!!

    Regardez qui se plaint de la complicité. Comment Damiba et ses braqueurs sont-ils parvenus au pouvoir d’état ? N’est-ce pas par la trahison et la complicité de tous ceux qui ont été récompensés récemment de grade de ceci et cela ?

    Laissons de côté ce point de vue poignant pour nous baser sur l’argumentaire de ce pauvre militaire. Il y a eu de la complicité de la part de qui ? Le fait que la complicité ait eu lieu et ait causé de tels dégâts montre clairement que vous êtes des vaux-rien, des nuls, et complètement capables de rien sinon, vous devez être en mesure de dénicher toute complicité et prendre les mesures idoines pour le stopper.

    Roch Christian Kaboré n’a pas pu dénicher votre trahison car c’est vous qui devez être en étroite collaboration avec lui. Vous avez choisi de le trahir avec la même complicité dont vous décriez aujourd’hui de vous tous. Gérez alors votre complicité sans nous en parler car tout ce qui vaille pour nous les Burkinabè, est la paix que vous nous avez promis, rien d’autre.
    - Si vous n’êtes pas capable d’endiguer la trahison que faites-vous alors ?
    - Si vous vous mettez devant les micros pour pleurnicher pourquoi avez augmenté vos salaires alors ?
    - Pour fanfaronner devant nous ?

    Contribuable, je suis très remonté par cette augmentation du salaire de ces braqueurs. Je suis, comme tant d’autres fonctionnaires, incapable de joindre les deux bouts et pourtant je suis au travail chaque jour. Je travail et d’autres, moins compétents ne font que ramasser.

    Outre la perte en vie humaine, chiffrez la perte au trésor national que vous pillez d’ailleurs chaque jours. Le burkinabè lambda, lui, que doit-il faire, devant qui doit il pleurer. Tout est à l’abandon dans notre pays. C’est bien l’état piteux de notre pays et ses braqueurs de dirigeants.

    Écoutez, vous avez dit clairement sans la moindre ambiguïté que vous regleriez le problème d’insécurité, vous l’avez, allez-y.
    Bandes de vaux rien. HONTE, HONTE HONTE

    Quittez ! Quittez ! Quittez et Dégagez car vous êtes tous nuls.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 22:58, par Etudiant En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Si j’ai une bonne mémoire, quelqu’un avais dit qu’il serait intraitable ou bien peut être que j’ai mal compris ce qu’il voulait dire. En tout cas il fait emprisonner ceux qui disent la vérité (OLLO KAMBOU), peut être que c’est ce qu’il voulait dire qu’il sera fort face aux pauvres citoyens Burkinabé ; par contre on voit qu’il bien traitable par d’autres personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 23:10, par Etudiant En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    On voit clairement comme l’eau de roche que Roch faisait son travail et n’avait pas de problème mais c’est ces soit disant les gradés de l’armé qui constituent le véritable problème même et qui ne font jamais leur travail mais qui sont guidés par leurs ventres et ne savent que menacé encore les citoyens. Pendant d’autre se battent dans leurs services avec de maigre salaire, d’autre augmente leur salaire et ne font rien. Pauvre citoyen burkinabé, c’est toi qui est massacré par les terroristes, c’est toi qui est massacré par les soit disant dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 23:16, par Mon Nouveau General En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Dis moi pourquoi meme tu es debenu general ? C’ est quoi u as ajouter a Burkina ? Tu as fait quel fait de haut guerre ? Vous etes venus pour amasser mais ca va vous prendre par la gorge. Parmi vous la, y a meme pas de lutteur. Vous etes toutes des jouisseurs.
    Comment un militaire va oser dire que yavait des complicites ? Vous ne savez pas que dans toute action militaire ya complicite ? Pourquoi un chef militaire ne dit jamais combien d’ hommes exactement il dispose ? Pourquoi meme a sa femme il ne dit pas son programme de la journee ?
    Pourquoi ya les renseignements moilitaires, le maillon le plus fort dans l’ armee ? C’ est parce qu’ on sait qu’ a tout moment y a complicite. Toi nouveau general qui n’ a rien fait pour avoir ca, tu te pointes devant nus pur raconter des corbeilles. Vous n’ avez meme pas honte ? Tous vos galons, la, c’ est du bluefff pour nous.
    Yoro vaut mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 02:10, par Jean Paul En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Cette conférence de presse devrait consister seulement à informer le peuple que le MPSR rend sa démission, au lieu de venir pleurnicher.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 05:54, par Sonni ALIBER En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ces usurpateurs au pouvoir au Burkina Faso 🇧🇫 prend les burkinabé pour des moutons de la France 🇫🇷 /Le peuple burkinabé tout ENTIER A HONTE DE VOUS /Vous invoquez la complicité !Alors dite nous CLAIREMENT QUE C’EST LA FRANCE 🇫🇷 DE MACRON d’ALLASSANE OUATTARA ET DE MACKY SALL QUI SONT DERRIÈRE CETTE COMPLICITÉ contre le peuple burkinabé qui tombe par MILLIERS TOUS LES JOURS /VOUS ÊTES INE HONTE POUR LE PEUPLE BURKINABÉ,,,Dieu va vous punir même en ENFER ,SEULE UNE RÉVOLUTION GÉNÉRALE ET POPULAIRE POURRAIT REDRESSER LE PAYS ET RIEN D’AUTRE /il faudrai Libérer leeLCL ZOUNGRANA tout de suite

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 06:59, par Sacksida En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    De toute facon, quand on est dans un systeme Etatique Bourgeois Neocolonial et de Corruption endemique dans l’Armee et dans l’Administration publique, l’on ne peut qu’aboutir a de telles tragedies et situation deplorables. Quelles peuvent etre les solutions adequates Endogenes ? Il faut nettoyer toute la haute hierarchie qui serait corrompue de l’Armee et de l’Administration publique ; et ce pour en faire une Armee Populaire Operationnelle et efficace sur le Terrains. La Refondation urgente de l’Armee Bureaucratique pour une Armee Populaire operationnelle afin de securiser le Territoire National et combattre toute menace d’ou quelle viennent. Comment en 7 ans, avec des milliers de milliards de fcfa, cette haute hierarchie militaires en soit encore dans des tatonnements pour sotir des justifications inconsequente. De plus, Ou sont passes les centaines de milliards affectes dans les renseignements ? Pour tout dire il faut une veritable Revolution Democratique et Sociale continuelle dans ce pays de Thomas Sankara qui doit se retourner des Milliers de fois par jour dans sa Tombe, tellement le Burkina Faso est confronte a un systeme decadent de corruption endemique, de detournements de deniers publics, de nepotismes, de mensonges, de mauvaise gouvernance et de gestion scandaleuse dans une ambiance Neocoloniale dont le Peuple Burkinabe subits des consequences desastreuses et negatives. Dans un tel contexte, l’Unite des Revolutionnaires, des Patriotes integres Burkinabe est primordiale pour sortir la Patrie Burkinabe de ce Bourbier Terroristes et du Neocolonialisme. C’est la seule solutions adequates Endogenes et Pertinentes rationnelles. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 07:02, par AHMED En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    NABIIGA vous avez tout dit. Que fait le procureur pour l’inculpation cette bande de menteurs. Il semble que le convoi de 7 km. Qui est complice de qui. BILGO est allé dire en France que l’armée monte en puissance dans un nouveau look. Un bonnet et un boubou de 3 pièces. Vous écoutiez ce monsieur champion des critiques dans les télévisions. Que Dieu nous soit assistant.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 07:11, par le Boss En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Mais c’est ce que vous faisiez du temps de Rock no pour saboter les différentes initiatives prises. A votre tour de le subir.

    Le Boss

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 07:46, par De Balzac En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Je partage l’émotion en ce moment douloureux et prie pour le repos des âmes des disparus. Toutefois des questions meritent d’être posées. Comment permettre un convoi avec autant de véhicules tout en sachant qu’en cas de difficultés il serait difficile de les prendre en charge.. Qui organisent les cpnvois ? L’Etat ou des particuliers ? Est-ce que les consignes sont respectés pour l’organisation d’un convoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:08, par Sam En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Si le gouvernement pouvait ne plus nous servir l’argumentaire de la complicité dans ses rangs ou au sein de la population, cela pourrait nous aider à avancer dans la lutte. En général, partout il y’a des complices, même l’armée utilise la complicité pour faire la guerre. Celui qui gagne c’est celui qui sait anticiper sur les actions de complicités de son adversaire. Que l’armée trouve des stratégies pour placer ses complices dans tous les villages, villes pour déjouer les attaques auxquelles nous assistons impuissamment. Courage aux FDS, au Peuple et au gouvernement dans la quête de la sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:19, par boris En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    GENERAL SILAS KEITA !!!!!!!,Ah ouais, c’est cette attaque qui vous revele qu’il ya des complicités ??????? On a parle depuis des années et vous c’est avec cette attaque que vous le realisez ?? Hummm, ce n’est pas demain la veille.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:22, par Sawadogo En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Merde merde et merde.ceux qui ont marché que rock est nul,ou ils sont ?damiba ministre de la défense fait 4 jours à l’extérieur pendant que nous sommes en guerre. Le plus grand menteur au burkina, c’est damiba. Sa conférence de presse a New York fait honte .

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:32, par kwiliga En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita...
    Ham bon, mais pour la réconciliation nationale, on va faire comment ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:51, par Stalinsky En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Cette situation démontre encore plus que les officiers qui dirigent actuellement notre armée ne sont pas à la hauteur. D’ailleurs Silas Keita n’est qu’un sapeur pompier.
    1) Ils ne connaissent pas l’histoire militaire de notre armée. Sous la révolution, lors de la guerre de Noel avec le Mali, c’est le genre d’embuscades que nous avons tendu à l’armée malienne qui a commis l’erreur d’aligner les chars devant et les VLRA avec les hommes derrière pour aller vers BOBO. Les Maliens ont été bouclés entre Mahon et Koloko et les SIGUE Vncent et autres SOME Gaspard se sont donnés à cœur joie en détruisant ces chars qui sont gardés au Camp Guillame Ouédraogo
    Actuellement les russes ont commis la même erreur pour prendre la ville de Kiev, en alignant une colonne de blindés dans une voie bordée de droite à gauche par une forêt.
    2) D’ailleurs’ avant d’envoyer une colonne de ce genre il fallait auparavant envoyer des éclaireurs. à terre et par voie aérienne avec les hélicoptères B3 achetés par Roch.
    Vraiment vous avez échoué et les explications que vous donnez ne tiennent pas surtout qu’il n’ ya pas eu une couverture aérienne par des hélicoptères commandés par Roch.
    Le MPSR et ses ministres petits-bourgeois réformistes ont échoué.
    La solution
    - une passation de service paisible du pouvoir aux révolutionnaires encore vivants du 4 Aout 1983
    - Le rétablissement du Haut commandement des armées populaires sous le commandement de Johanny Ouédraogo qui était l’adjoint du Commandant Lingani.
    - Demander le départ de l’armée Française du Burkina.
    Le gouvernement révolutionnaires concevra un concept idéologique qui galvanisera l’armée et le peuple dans la conquête du territoire.
    Damiba et son MPSR iront combattre sur le terrain avec les soldats de rangs.
    C(est une question de générations et d’intelligence.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 09:15, par Weder En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Mais la complicité fait partie des éléments à prendre en compte dans le déploiement d’une stratégie !

    Parlé de complicité comme justification d’un échec est contre-productif et ça montre un aveu d’impuissance ! Dans une situation de gestion de crise, il faut analyser et capitaliser les échecs passées afin d’être le plus résilient possible face à une attaque.

    Combien d’attaque de ce genre nous avons eu dans le pays ? C’est quoi cette manière de se défendre là ! C’est pas la première fois qu’il y’a complicité et ce ne sera pas la dernière fois alors soit on fait avec (mettre en place des actions stratégiques de mitigation) ou on dit clairement qu’on est incompétent et on trouve une compétence pour mettre en place et déployer une stratégie.

    Il faut souvent apprendre à se mettre en cause pour réussir, sinon ON RÉPÈTE LES MÊME ERREURS ENCORE ENCORE ENCORE ENCORE ENCORE ENCORE ENCORE ENCORE ET ENCORE ET INDÉFINIMENT. Seulement ICI ce sont des vies humais et c’est IMPARDONNABLE !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 09:28, par Biiga En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ah bon ! Donc les complicités sont nouvelles ? Vraiment avec des généraux en papier mâché, les troupes "ont beaucoup souffrance". Courage aux soldats du rang ! A bas les officiers pourris !
    Paix aux âmes des disparus et prompt rétablissement aux blessés !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 09:35, par caca En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Cher gouvernement, il convient de condamner l’attaque en tant que citoyen en soutenant vos actions. Cependant, force est de constater que votre immaturité organisationnelle donne l’occasion à vos adversaires de douter de votre capaciter à lutter efficacement le terrorisme. Qu’il y a complicité ou pas c’est le devoir de vos services de faire correctement le travail d’escorte avec toutes les hypothèses possibles. Vous savez bien que la population burkinabé est en majorité naïve et cette partie du pays s’en fout de l’action du gouvernement.
    J’ignore le nombre des FDS au moment de l’incident, mais il me semble qu’ils ne seront pas à un nombre supérieur aux camions à escorter. En plus l’état de la route ne favorise pas un escorte rapide et cela mets en danger la vie d’autrui.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 09:39, par Pam le Grand En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Quelle complicité ? Non seulement vous êtes illégitimes et vous Montrez votre incompétence à assurer notre sécurité. Au lieu de chercher à vous justifiez. Il faut plutôt chercher les erreurs de votre dispositif sécuritaire...

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 10:13, par SIDAWATA En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Cette énième attaque mortelle des groupes terroristes nous amène à croire s’il manque de sincérité dans les différentes déclarations du mpsr. Par respect je ne dirai pas que ce sont des mensonges mais des contre vérités. Le discours bilan fait par le président rassurait les populations que le mpsr avait la situation en mains. Pendant ce temps Solenzo nayala, des villages dabs le kouritenga, et bien d’autres régions tombaient une à une dans les mains des groupes terroristes. Il nous a été dit que des commandes de matériel militaire sont arrivées surtout des drôles etc.
    Ceux qui émettait le moindre doute était traité de terroristes d’apatrides etc et étaient même menacés de mort. Le cas massirou guiro, bayala etc sont devant nos yeux. Personne ne souhaite que ce pays d’ombre dans les mains terroristes. Nous n’avons qu’un seul et unique pays et il est du devoir de tout citoyen de le protéger pour un mieux être.
    Et voilà nous nous réveillons avec ce macabre massaxre de Gaskinde alors que dans les salles feutrée de New York le président confirmait que les choses allaient de mieux en mieux au pays et que ce n’est qu’une minorité qui s’agite pour salir le gouvernement.
    Oui Gaskinde ous rappelle s’il y a une différence entre les paroles flatteuses et les actions sur le terrain. Là où règnent le mensonge la terreur, la mauvaise gouvernance on ne peut pas s’attendre à des succès car Dieu considère le mensonge comme une abomination.
    Soyons sérieux, vraiment sérieux, soyons honnêtes et sincères. Est- ce que quelqu’un peut voir les images de Gaskinde et dire à toute une population su’ol n’y a eu aucune victime civile dans cette attaque monstrueuse, au delà de l’horreur ? Est ce que tous les chauffeurs qui conduisaient ces camions étaient tous des militaires ? .Est ce qu’il y avait dans ces camions des apprentis. Est ce s’il y avait des habitants de Djibo qui avaient profité de ce déplacement "securisé pour rejoindre Djibo ? La réponse sincere à ces questions pourraient amener à voir qu’il y a une contre vérité dans la déclaration du gouvernement. Pire cela traduit aussi la valeur que l’on accorde aux victimes civiles dans cette guerre. Du reste des photos horribles circulent et montrent bien des hommes en tenue civiles abattus.
    Pourquoi l’hélicoptère n’a pas réagi alors qu’il accompagnait le convoi ? Pourquoi dans un déplacement dangereux peut on accorder des arrêts pour prier alors que l’on sait que ce genre de prière rassemble en un lieu plusieurs personnes qui peuvent devenir une proie facile. Il nous faut reconnaitre que la trajectoire est mauvaise et il faut la changer radicalement sinon.le pays va vers la catastrophe. Aucune autorité religieuse coutumière,et même politique ne veut dire la vérité aux autorités. C’est dommage. Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Les hommes passent mais le pays reste.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 10:38, par Bob En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Mon GÉNÉRAL, depuis que la guerre existe, ce que vous appelez NAÏVEMENT Complicité a toujours existé ! Souvenez-vous du Cheval de Troie, du chevalier EON, de ENIGMA, de la bataille de Midway, ce sont les clés de la victoire ! Ça s’appelle le RENSEIGNEMENT ou INTELLIGENCE en anglais. Tout le monde en use et en abuse. Vous ne le saviez pas ? Alors là on est mal barré et on comprend pourquoi on est toujours SURPRIS. À l’heure actuelle vous deviez vous aussi avoir des gens qui les épient, vous renseignent sur leurs stratégie, objectifs, mouvements etc.. Vous n’avez rien dans ce sens ? Alors tout s’explique, votre montée en puissance c’est du grand n’importe quoi à l’AVEUGLETTE. Rendez le tablier vous n’êtes pas fait pour ce JOB. Retournez au feu.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 11:11, par jan jan En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Tient, l’arroseur arrosé et il joue à l’étonne, c’est votre méthode contre l’ancien régime, rien de neuf à l’horizon, maintenant c’est pas tard de dire " vraiment , je ne pas pouvoir là, celui qui peut n’a cas venir prendre".

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 11:16, par tapsoaba_yassiki En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Voici des gens dont l’ irruption sur la scène politico miliaire est le fruit incestueux de la trahison et de la manipulation ( chef, c’est ça qu’on s’appelé lui complicité) et qui en même temps s’étonnent qu’il aie des taupes en leur sein qui sabordent leur efforts (???) . C’est normale, le coup d’état lui même est la summum de la complicité. ce que vous avez semés, vous êtes entrain de récolter les fruits . Soufrez ...........Dommage que ce sont les faibles et les laissés pour compte qui paient le lourd tribu. GOD SAVE BF

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 11:18, par Black En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Pour commencer je présente mes sincères condoléances aux famille des victimes et à tout le peuple du BURKINA FASO.je suis sincèrement désolé des propos de tout un général dune armée qui parle des complicités malheureuses......c’est vraiment dommage mais ces complicités viennent dou et sachiez que vous êtes la pour déjouer ces complicités pour éviter ce carnage.il faut chaque qu’on tue des innocents et que on nous fait que des ratissage sont en cours pour faire quoi il fallait faire plus tôt ce ratissage pour éviter ce drame.VIVE LES FDS ET LES VDP QUI SONT EN COMBAT POUR LA CAUSE DE NOTRE CHÈRE PATRIE,DIEU LE TRÈS MISÉRICORDIEUX VEILLE SUR VOUS ET VOUS PROTEGE.VIVE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 11:22, par Vérité indiscutable En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Ils n’ont même pas honte de dire ça !!!
    Karisahhh d’autorités !!!
    Vous périrez comme tous les médiocres !
    Wallay !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 12:51, par Jean Paul En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Tu es bien informé qu’il y a des tessons de bouteilles qui sont déversés dans ta chambre, mais toi tu y entres la nuit sans lampe-torche et en plus, pieds nus. Tu en ressort avec les pieds ensanglantés pour venir raconter des fadaises comme quoi il y ’avait des complicités. Tu prends les gens pour des nez-percés ou bien c’ est toi qui es un nez-percé. Êtes-vous sérieux au MPSR ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 13:32, par Stalinsky En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Il faut savoir que l’adjoint de Lingani Boukary, commandant en chef du Haut commandement des forces armées populaires s’appelait Louis Johanny YAMEOGO.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 13:37, par kon N’doungtouly En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    Deux choses maintiennent ce pays sous le joug des terroristes : il y a la peur et le manque de cette vérité qui doit être dite.
    1) Les GAT ont réussi à créer cette psychose généralisée dans les hameaux , les villages et les villes du pays par le fait que même les FDS fuient leurs postes la nuit tombée pour se confondre avec les populations laissant ainsi voir que ce sont eux les maitres de la situation.
    Alors quel civil sans arme va rester au village si ceux là même qui sont formés et armés pour les défendre prennent la fuite ? Un autre esprit est entrain de s’ancrer dans la tête de plusieurs que l’autre est susceptible d’être un terroriste donc , faisons attention même entre frères ,collègues de service.
    2) Ces groupes armés jusque là ne revendiquent pas un nouvel ordre politique mais prônent certaines valeurs dites religieuses .
    Alors que dans la pratique , leurs passages partout sèment la mort , le viol ,le vol , le pillage ,la désolation qui toutes ces exactions semblent un non sens puisque contraires aux valeurs fondamentales de la religion qu’ils prétendent défendre et propager.
    Qu’attendent les chefs religieux de cette obédience pour affirmer haut et fort aux yeux de tous que ceux qui optent le chemin de ces GAT ou qui les encouragent d’une manière ou autre ne sont que des égarés qui attendent comme rétribution de Dieu l’enfer !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 14:41, par Elle En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    C’est ça le vilain défaut du MENTEUR et du Mensonge. A un certain degré de Mensonge ( quand le menteur atteint les 5 étoiles), il est convaincu lui même que ce qu’il dit est pure vérité. Ce qui fait que nous Dj DAMISSON était convaincu les terroristes de Djibo avaient déposer les armes. Dans ce cas, il ne pouvait qu’envoyer les commerçants à Djbo sans Escorte. Que YAVHÉ nous vienne en aide et sauve ma chère Patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 17:52, par soyons vrais En réponse à : Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita

    DAMIBA, nous avons assez pleuré, ton peuple a assez pleurez, ton peuple n’a plus de larmes. Son regard est devenu vide !
    Jusqu’à quand allez-vous voir la réalité en face ? jusqu’à quand allez-vous reconnaitre que vous avez échoué de façon lamentable ? Ne voyez-vous pas que votre gouvernance comptabilise proportionnellement le plus fort taux de tueries ? Et ça, ne dites plus au peuple que c’est la faute de Roch ! Cessez de raser la tête de Roch et apprenez à raser votre propre tête ! Ce qui s’est passé ne vous a -t-il pas fait mentir à l’ONU ?
    DAMIBA, aujourd’hui vous pouvez continuer à gesticuler, mais vous ne pourrez jamais vous dédouaner ! Votre incapacité à restaurer la sécurité est bien plus criard que celle de Roch. Il est temps que vous changiez de fusils d’épaule ! Le peuple est fatigué. Vous n’êtes pas obligé de continuer. Faites votre mea-culpa, laissez la place à d’autres, car dans ce pays, il y a encore un SANKARA, il y a encore un homme prêt à se battre pour sa patrie jusqu’au combat de la mort ! il y a encore un homme intègre, un courageux capable de redonner du sourire aux Burkinabè. DAMIBA, ne soyez pas jugé par l’histoire, car cela serait irréversible. DAMIBA, le peuple veut la paix, le peuple veut la sécurité !
    Dieu tout puissant, please, souviens-toi du Pays des hommes intègres, souviens-toi des Burkinabè.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire au Burkina : L’armée neutralise plusieurs terroristes dans les Banwa
Centre-Est du Burkina : Six morts dont quatre enseignants dans une attaque à Bittou
Banwa dans la Boucle du Mouhoun : Sept bases terroristes détruites
Attaque de la brigade de gendarmerie et du poste de police de Tougan (Sourou) : Un policier tué, des assaillants neutralisés
Insécurité au Burkina : Une attaque a ciblé le commissariat de police et la gendarmerie de Tougan
Sécurité au Burkina : « Il faut un bon maillage du territoire national avec la mobilité des entités » (gendarmerie nationale)
Lutte contre le terrorisme : Le salut viendra-t-il d’Accra ?
Burkina : Quatre soldats tués dans une attaque à l’engin explosif sur l’axe Bourzanga-Kongoussi
Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits
Région des Hauts-Bassins : Une attaque repoussée par les Forces de défense à Houndé
Situation sécuritaire au Burkina : Plus d’un million d’élèves privés d’école, Save the Children tire une fois de plus la sonnette d’alarme
Supposé exactions de l’armée burkinabè : Des panafricains invitent à se départir des manipulations des groupes armés terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés