Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 26 septembre 2022 à 19h25min
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

Le président de l’Université Jean Moulin, Éric Carpano, envisage de soumettre au prochain conseil d’administration, le retrait sans délai du titre de Docteur Honoris causa de ladite université à l’ex président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, selon un communiqué parvenu à Lefaso.net. Ce titre lui a été attribué le 23 avril 2004. Les détails dans le communiqué ci-après.

Vos commentaires

  • Le 27 septembre à 10:53, par Wendmi En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Quelle hypocrisie !!!! En lui décernant le titre de docteur honoris causa, l’université connaissait bien son passé. Parce qu’il est tombé, vous voulez pour avoir bonne conscience, lui retirer ce titre. Comme disent les sages chez nous : "c’est toi le tapeur de tambour et le danseur à la fois".

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 11:57, par Mafoi En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Au moment de lui remettre ce titre bidon,vous saviez qui était bilaise compaore épouse kouassi mais cela vous arrangeait.Maintenant qu’il n’est que l’ombre de lui même,ses péchés refont surface comme par enchantement .En tout cas c’est bien fait pour vos negres de service comme bilaise kouassi né compaore qui est entrain de l’apprendre à ses dépens qu’il n’était qu’une simple marionnette pour vos basses besognes

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 12:11, par Lom-Lom En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Le Président de l’université à l’époque et son équipe savaient bien que Blaise Compaore ne respectait les droits de l’Homme mais comme c’est sous la Présidence de Jacques Chirac, il n’y y a rien d’étonnant ! Le mérite de l’actuel président de cette Université, c’est de rectifier l’histoire et de remettre chacun à sa place. On ne bâtit jamais rien de bon et de solide dans le mensonge et la fourberie ! Blaise récolte ce qu’il a semé et ce n’est qu’un début !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 12:24, par Toto le Neuf. En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    C’est ce qui arrivera a tous les zélés servants locaux des interêts impérialistes, néocolonialistes, et françafricains : des prix, des diplômes, des distinctions, des soutiens de tout genre pour ainsi avoir accès et main mise sur l’Afrique. Et quand vous ne sevez plus à rien, on vous humilie et vous jette dans les poubelles de l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 13:39, par katobala En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    katakatowendé hummmmm, hier BOKASSA, MOBUTU, KADAFI...etc. aujourd’hui BLAISE demain à qui le tour ? l’occident t’élève et quand tu peux plus défendre leurs intérêts ont te jette comme papier mouchoir. FRERE AFRICAIN CA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES ouvrons l’œil et surtout le bon.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 13:40, par IZNOGOUD En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    FOUTAISES !!!
    NE SAVIEZ-VOUS PAS, LORQUE VOUS LUI DECERNIEZ LE TITRE DE DOCTEUR HONORIS CAUSA, QU’IL ETAIT UN DICTATEUR ARRVE AU POUVOIR PAR LES ARMES ???!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 14:43, par boss En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Personne n’était dupe ; lui-même savait qu’il ne méritait pas ce titre. Mais comme l’intégrité a été "rectifié"...

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 15:14, par warzat En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Il y a des titres, des prix, des nominations, des grades, des encouragements, des citations, des félicitations qu’il faut savoir refuser. Ces gens, ces institutions (Universités étrangères, gouvernements, organismes internationaux(UE, CEDEAO,ONU, UEMOA.....) ne vous font ces flatteries que lorsque vous faites leurs affaires. Et......la plupart de leurs affaires sont contraires aux vrais aspirations du peuple du flatté. Comme nous l’avons appris ’’tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute’’.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 16:22, par Toto le Neuf. En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Retenez bien : c’est encore là une manoeuvre de la françafrique pour tranquiliser, endormir et exploiter l’opinion publique Burkinabè et africaine au profis de la même françafrique. Font partie de cette manoeuvre les multiples décernements de prix : prix de meilleurs ceci ou cela à des enseignants, chercheurs, architectes, policiers, militaires...

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 16:46, par Kato En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    CONSEIL : il ne faut jamais jamais trahir son peuple pour le blanc ou qui que ce soit. Sinon c’est la trahison que le diable te réserve aussi en fin de course.
    « Malheur à ceux qui bâillonnent leurs peuples » T.S

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 17:21, par Nafik En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Absolument Wendmi ! Depuis toujours, la France en ce qui concerne l’Afrique, est avec ses valets locaux africains, à battre son tambour nommé Françafrique en même temps qu’elle danse, elle et ses valets locaux dont les Blaise Compaoré, ADO et autres fripouilles françafricains du même acabit. Laissons-les continuer à tambouriner et danser à la fois et passons notre chemin. Ils n’ont toujours pas compris qu’au fond, leur tohu-bohu n’amuse qu’eux seul et personne d’autre en Afrique et particulièrement ici au Burkina mais France et Françafrique finiront par le comprendre.

    A Mr Eric Carpano, président de l’université Jean Moulin :

    - C’est seulement maintenant que vous voyez que Blaise Compaoré fut un sanguinaire dictateur qui a assassiné Thomas Sankara et tant d’autres burkinabè et aussi qui a livré le Burkina-Faso à l’asservissement de la France néocoloniale son mentor. Très surprenant !

    - C’est seulement maintenant que votre université s’aperçoit que Blaise Compaoré qui a été utilisé par la France et sa Françafrique pour éliminer Thomas Sankara qui gênait apparemment, fut chouchouté et grassement remercié par la France durant les 27 ans de dictature sanglante des Compaoré et même après (son exfiltration vers Abidjan lors sa chute en 2014). En témoigne entre autre le titre ronflant de Docteur Honoris causa de l’université Jean Moulin qui lui a été décerné le 23/04/2004. Très surprenant !

    - Pour appuyer votre décision de retirer cette distinction à Blaise Compaoré, vous évoquez comme fondement de la communauté universitaire, des valeurs essentielles au sein desquelles les droits humains occupent une place centrale et fondatrice. Ces valeurs sont-elles postérieures à la distinction de Mr Compaoré au sein de cette université ? Si la réponse est non, il faut croire que cette université aura mis beaucoup trop de temps à réagir face à ce que vous-même qualifiez de grave manquement à ces valeurs. Très surprenant !

    - Alors, pourquoi réagir seulement maintenant en enlevant cette distinction à Blaise Compaoré et pas avant ?

    - Quand on voit l’état dans lequel il est aujourd’hui, qui peut croire que votre décision l’impactera ?

    Encore une pure hypocrisie dont vous avez le secret en France dirais-je aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 17:51, par Senator En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Juste des titres ronflants. Pour ce donner une bonne conscience. Mais il n y a pas de pire chatiment que le remord.Et le remord finira par l emporter

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 20:10, par Juste En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Donc l’Université Jean Moulin ne savait pas comment Blaise COMPAORE était arrivé au pouvoir en 1987 ? Ces gens sont de vrais enfoirés ; vous voulez retourner la veste facilement comme ça ? Et puis après, est ce que pour donner le titre vous avez écrit pour informer les gens ? Au rétrait aussi vous devez le faire sans tambour ni trompette. Vous avez décerné un titre à votre ami, vous n’êtes plus amis et vous voulez rétirer votre titre c’est votre problème les Burkinabè n’ont rien à y voir. On a d’autres soucis mieux que ça à gérer. Dans tous les cas c’est "son fils" qui est en ce moment aux affaires au pays, si ça vous convient vous pouvez rétirer "au père pour le fils".

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 02:10, par Aïma En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Merci pour vos contributions chers internautes. Bien parlé Nafik. J’espère que Mr Carpano de l’Université Jean Moulin de Lyon les lira et surtout les comprendra car ras-le-bol de tout ça.
    J’imagine aussi que Sandaogo Damiba le nouveau Blaise Kouassi Comporé du Burkina, espère recevoir à son tour plein de doctorats honoris causa français ou européens dédiés aux traitres vendus à l’impérialisme et en ce qui le concerne, fossoyeur du Faso pour le compte de la Françafrique. Puisqu’il est si dévoué à servir l’impérialisme occidental notamment français qui l’a installé au pouvoir pour ses intérêts et qui le garde et l’y maintient au chaud. Jusqu’au jour où lui aussi va déguerpir en plein midi de Kosyam la queue entre les jambes tout comme son mentor Blaise Kouassi Compaoré. Il faudrait que Sandaogo Damiba se rassure. En ce qui le concerne, avec honoris machin causa ou pas, ça n’attendra pas 27 ans de dictature même avec la protection de ses mentors français et autres car ici, c’est le Burkina et non Paris. Ça ira beaucoup plus vite pour lui et ses compagnons s’ils ne changent pas de fusil d’épaule. A bons entendeurs, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 09:21, par kwiliga En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    "Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa"
    "Blaise Compaoré invité par le président Damiba est accueilli à l’aéroport de Ouagadougou, par une foule en liesse"
    Hum, mais la paille dans l’œil du français, restera toujours beaucoup plus dérangeante que la poutre dans le notre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 09:28, par TAKIGA En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Blaise n’a que foutre de ces titres au soir de sa vie.
    Déjà dans son cv.
    Quelle hypocrisie. Allez le voir à Abidjan il va vous remettre ca en riant avec un pot à l’appui

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 09:49, par lewang En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Bien fait et c’est une bonne leçon pour tout enfoiré qui vient au pouvoir par les armes et au lieu de travailler pour le peuple préfère s’applaventrir à la FRance pour une hypothétique protection. Les Occidentaux n’ont pas d’amis, ils défendent leurs intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 10:32, par caca En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Petite sœur ce que tu fais dans ton poste de professeure dans cette université de Jean Moulin Lumière de Lyon est adressée grave et ingrate. Tu oublies que c’est grâce au régime Compaoré que tu as pu avoir une bourse pour des études de droits à l’université catholique à Lyon et ensuite un M2 à Jean Moulin et Un doctorant à l’université de Nanterre pour retourner à Jean Moulin comme maitre de conférence.
    Pour remercier ton pays, c’est mentir auprès de ton patron pour déchoir un titre honorifique que l’intéressé n’avait même pas demandé.
    Parce que tu as pu avoir un mari blanc à Lyon tu penses qu’on jette un cailloux à son pays. Le président Blaise Compaoré n’a jamais demander un titre à cette université et c’était des critères de son projet du développement qu’il avait été gratifié et non les conditions de son arrivé au pouvoir.
    Petite sœur ! Ce n’est pas ton poste de maitre de conférence ou ta nationalité française qui te fera une femme brillante dans la société française en reniant tes origines burkinabé. Le président Blaise Compaoré malgré sa condition dans le procès de Thomas Sankara demeure un ex-président du Faso. C’est notre histoire commune qu’il faudrait vivre avec.

    Répondre à ce message

    • Le 29 septembre à 15:13, par Tororoso En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

      Caca, je ne sais pas de quelle Burkinabé tu parles. cependant, saches que sa bourse d’étude vient du Burkina Faso et non de Blaise Compaoré. Au demeurant, Blaise lui même a étudié grâce à des bourses et ressources de ce même pays et qu’à t-il fait ensuite...? je vous laisse finir la phrase, en vous appuyant sur l’état actuel de notre Burkina Faso. Le Devoir ’d’ingratitude’ de ta ’petite’ soeur est amplement justifié.

      Répondre à ce message

    • Le 29 septembre à 18:48, par Sidnooma En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

      Caca, pas d’amalgame ! Blaise Compaoré n’est pas le Burkina Faso, donc ce qui lui arrive n’est nullement une insulte au peuple burkinabe. Arrêtez de prendre prendre ce sanguinaire et voleur pour le Burkina Faso. Si vous avez des comptes à régler avec la personne que vous accusez d’être à l’origine de ce qui se passe, contactez-la en privée. Épargnez-nous ce genre de sorties sous le prétexte que vous êtes un défenseur de l’honneur du Burkina. Seuls ceux qui ont bouffé sous Blaise se sentent humiliés, insultés par une éventuelle destitution de Blaise de son titre de docteur honoris causa.

      Répondre à ce message

  • Le 30 septembre à 17:08, par Nabiiga En réponse à : Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa

    Ces Français nous fatiguent vraiment. Pourquoi son nom a été proposé dans un premier temps. Ignoraient-ils de son passé d’avoir assassiné son meilleur ami ?

    Rétirer votre honneur, et vite car il ne le mérite pas. En fait, Blaise ne mérite rien en ce qui me concerne.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le porte-parole du gouvernement apporte des précisions
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est bien de privilégier le dialogue, mais nous ne sommes pas rassurés », lance le CISAG au capitaine Ibrahim Traoré
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de transition prend conseils auprès de personnes ressources
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina Faso : Le Premier ministre invite le NDI à sortir des sentiers battus
Accusation de déstabilisation de la transition : Le Mouvement burkinabè unis pour une transformation sociale porte plainte
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le gouvernement apporte un démenti
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « propos assez ironiques » du Premier ministre sur le genre
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six thématiques
Burkina : L’Assemblée législative de transition est désormais dotée de tous les organes
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de politique générale du Premier ministre
Déclaration de politique générale : Les parlementaires livrent leurs impressions sur le discours du Premier ministre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés