Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais. » Proverbe Africain

Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest ne déroge pas à la règle

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 16 mai 2022 à 21h25min
Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest ne déroge pas à la règle

Le 12 mai 2022, le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest était face à la presse pour la célébration de la journée de l’infirmière. Au cours de cette conférence, il a tenu à préciser les raisons de la célébration de cette journée mondiale qui magnifie le corps infirmier.

C’est dans un contexte lié à l’insécurité et au covid-19 que le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest célèbre la journée mondiale de l’infirmière sous le thème : « la profession infirmière, une voix faite pour diriger. Investir dans les soins infirmiers et respecter les droits pour garantir la santé mondiale ». Faire face aux hommes et femmes des médias semblait être la solution pour mieux magnifier la profession. En effet, pour donner un sens au métier de l’infirmier et faire la promotion des agents, le conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest a initié cette conférence.

Pour le président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest, Michel Komi, elle (la conférence) vient une fois de plus faire la lumière sur la profession de l’infirmier tout en dégageant le processus de son évolution et son organisation. Selon lui, la journée en elle-même revêt un caractère très particulier pour les infirmiers du monde entier. « Cette journée est très importante pour nous en ce sens que c’est la commémoration de la journée internationale de l’infirmière. Elle nous permet de faire une introspection en repartant à la source pour repenser la profession infirmière en vue de faire des projections pour son amélioration » confirme-t-il.

M. Monsieur Michel Komi, président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest

Pour lui, l’avènement du covid-19 est venu mettre à nu les insuffisances liées au système de santé. Il souligne qu’avec ces difficultés, les agents de la santé travaillent dans des conditions très précaires, dans l’insécurité et sont exposés à beaucoup de problème liés à la question de la santé.

Outre cela, M. Komi a aussi abordé la question de l’adhésion des infirmiers à l’ordre. Tous les infirmiers ne sont pas inscrits à l’ordre des infirmiers du Burkina Faso. Ce qui constitue un point de sensibilisation pour que les autres puissent adhérer. « En réalité, l’inscription à l’ordre des infirmières est une obligation légale et si vous n’êtes pas inscrit, vous exercez illégalement », fait-il savoir. A l’en croire, les inscriptions sont annuelles et chaque année, il faut se réinscrire, faute de quoi les non-inscrits n’ont pas le droit de faire des prestations. Ainsi, pour la région du Centre-ouest, il souligne qu’il y a environ 800 inscrits sur une effectif de près de 900 agents (chiffres non exhaustifs).

A l’orée de cette conférence, le président du conseil de l’ordre des infirmiers de la région du Centre-ouest a souhaité l’inscription massive des agents de la santé à l’ordre des infirmiers car, selon lui, cela « assure la garantie des soins de qualité » chose qui concourt à leur propre sécurité et aussi à la sécurité des patients qui ne sont autres que la masse populaire.

Prince Omar
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les prix des loyers tels que prévus par la Loi
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de Yagma
Problèmes fonciers à Yagma : « Toute activité de vente et de construction de parcelle est suspendue jusqu’à nouvel ordre », Oumar Ouédraogo
Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill Bassolé partage ses vues et distille ses conseils au nouvel homme fort du Burkina »
Boucle du Mouhoun : L’insécurité et la cherté des intrants pèsent sur le début de la campagne agricole
Santé : Un projet pour améliorer l’analyse et l’utilisation des données sur le VIH, la tuberculose et le paludisme
Burkina : Déclaration relative à la gouvernance financière et administrative de la présidence de l’université Nazi Boni
Ordination presbytérale à Tenkodogo : Les abbés Raoul Béogo et Jean Paul Bangré reçoivent l’ordre sacré du sacerdoce
Centre-est : Une journée régionale d’orientation scolaire et professionnelle pour orienter les nouveaux bacheliers
Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait chevalier de l’Ordre de l’Etalon
MODHEM+ : Un bilan d’étape jugé satisfaisant
Archidiocèse de Ouagadougou : 23 prêtres appelés à annoncer l’Evangile dans l’adversité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés