Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Gaoua : La CNSS sensibilise sur la prévention des risques professionnels

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 2 décembre 2021 à 10h20min
Gaoua : La CNSS sensibilise sur la prévention des risques professionnels

La Caisse nationale de sécurité sociale tient à Gaoua du 1er au 3 décembre les 72 heures de la prévention des risques professionnels. Cette 12e session se tient sous le thème « Gestion des risques professionnels dans le cadre de la sécurité sociale ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur de la région du Sud-ouest, Emmanuel Zongo.

Les risques professionnels constituent une préoccupation majeure au plan national. En 2020, la Caisse nationale de sécurité sociale a enregistré 1383 accidents du travail et maladies professionnelles. Des sinistres qui ont occasionné au titre de leur réparation la somme de près d’un milliard de francs CFA, nous confie le directeur de la prévention de l’action sanitaire et sociale, Tidjani Kambou, représentant le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale.

Le directeur de la prévention de l’action sanitaire et sociale, Tidjani Kambou, représentant le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale (cravate rouge)

Au regard de ce diagnostic, la réduction des sinistres au travail devient un impératif et c’est dans ce sens que la prévention des risques professionnels et la promotion de la santé des travailleurs font partie intégrante de la sécurité sociale. « Il est important pour nous, qui gérons ces accidents de travail et maladies professionnelles en termes de préventions des risques et en termes de réparation, de regrouper nos partenaires que sont les entreprises pour qu’ensemble nous puissions partager des démarches, de meilleures pratiques pour assainir les conditions de travail dans les entreprises et réduire ces maladies et accidents professionnels », ajoute M. Kambou.

Thérèse Traoré /Yao, une participante

Ces 72 heures permettront aux participants de réfléchir sur les bonnes démarches, d’échanger sur des thématiques, d’effectuer des contrôles dans les entreprises de la place et de partager les bonnes pratiques. « L’attente au terme de ces travaux, est de s’assurer que nos partenaires que sont les entreprises et nous convergions vers une similitude de point de vue quant à la gestion des problématiques santé et sécurité sociale », confie le directeur de la prévention de l’action sanitaire et sociale, Tidjani Kambou représentant le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale.

Le choix de la ville de Gaoua réjouit le gouverneur de la région du Sud-ouest, Emmanuel Zongo. Mais au-delà de la symbolique, « ces trois jours de travaux devraient nous amener à mieux nous comporter et éviter ce qui peut l’être sur nos lieux de travail. Ce serait une utopie de penser qu’on aura des risques zéro en matière de maladies et d’accidents de travail mais nous pouvons les minimiser », foi du gouverneur de la région du Sud-ouest.

Le gouverneur de la région du Sud-ouest, Emmanuel Zongo (au micro)

Les participants entendent s’approprier le thème de cette 12e session. Comme Thérèse Traoré /Yao qui compte s’imprégner « de la problématique des risques professionnels, leur prise en charge, tant du côté de l’employé, que du côté de l’employeur. Aussi nous pourrons situer la part de responsabilité de chaque acteur dans la gestion des accidents et maladies professionnelles ».

Les participants sont issus de plusieurs entreprises et sociétés venues de plusieurs localités du Burkina Faso.

Boubacar TARNAGUIDA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Appel à la marche du 22 janvier 2022 : « Il ne faut pas marcher pour marcher », selon l’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes (OIVC)
L’initiative « Joining Forces » en réflexion au Burkina Faso
Crise à l’université Nazi Boni : L’Association des étudiants burkinabè en France condamne la repression contre leurs camarades
Projet « Sécurité humaine et accès à la justice » : Le top départ de la mise à l’échelle de la phase 3 lancée
Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires : 260 chauffeurs formés en 2021
Fête du petit séminaire de Tionkuy : Les organisateurs font le point des préparatifs
Projet Benkadi : Les acteurs renforcent leurs capacités sur le concept genre et l’inclusion
Burkina Faso : Les petits commerçants menacent d’augmenter les prix des marchandises
Perturbations de la déserte en eau : L’ONEA est à pied d’œuvre pour y remédier
Promotion immobilière au Burkina Faso : Voici la liste des 105 projets jugés recevables
Plateforme E-passeport au Burkina : Le directeur général de la police nationale signale des perturbations et rassure
Les Anciens de l’Appel de Manéga aux Burkinabè : « Chacun de nous a le devoir de manifester une ferveur civique pour aider le Faso »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés