Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges entre acteurs pour redynamiser l’administration douanière

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 29 novembre 2021 à 12h00min
Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges entre acteurs pour redynamiser l’administration douanière

Le Syndicat national des travailleurs de l’administration des douanes (SYNATRAD) a organisé, du 22 au 26 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso, « un séminaire syndical ». Cette rencontre était placée sous le thème : « Prévention des conflits dans l’exécution du service et gestion du climat social en douane ». La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu le lundi 22 novembre, sous la présidence du directeur régional de l’Ouest de la douane, Nab Dabiré.

Ce séminaire a regroupé environ une centaine de participants, composés d’agents de douanes de toutes catégories confondues. Il se voulait un cadre d’échanges, de renforcement de capacité des agents des douanes sur une meilleure prévention des conflits et une bonne gestion du climat social au sein de l’administration douanière. C’est le directeur régional de l’Ouest de la douane, Nab Dabiré, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Prenant la parole au nom du directeur général de la douane, il a salué l’initiative d’organiser ce séminaire syndical à Bobo-Dioulasso. Selon lui, le thème retenu pour cette rencontre est d’une importance capitale car dit-il, « les risques des conflits dans les administrations sont courants. Et ces conflits ont des conséquences sur le climat social, la performance, l’image et la productivité de l’administration ». C’est pourquoi, il a estimé que le renforcement des capacités des agents des douanes sur un tel thème constituera, sans nul doute, un socle pour faciliter une meilleure prévention des conflits et une bonne gestion du climat social au sein de l’administration douanière.

Les participants au séminaire syndical de la douane à Bobo-Dioulasso

A en croire le directeur régional de l’Ouest de la douane, Nab Dabiré, après l’adoption de la loi n°104-2015/CNT du 23 décembre 2015 portant statut particulier du cadre paramilitaire des douanes, un certain nombre de textes d’applications ont été adoptés. Ce séminaire offre ainsi l’occasion aux participants, de renforcer leurs capacités et de s’approprier les différents textes. Il reste cependant convaincu, qu’au regard de la qualité des formateurs et de l’engagement des participants, des enseignements pertinents sortiront des échanges.

Il a par ailleurs saisi cette occasion pour inviter ses collaborateurs à s’approprier les textes d’application et à les mettre en application sur le terrain pour le bonheur de l’administration. « La discipline n’est pas l’apanage du supérieur ou du subalterne. Si la discipline règne dans une administration, il va sans dire que le climat social sera apaisé et avec une performance meilleure au niveau de l’administration », a-t-il laissé entendre.

Le directeur régional de la douane de l’Ouest, Nab Dabiré

Enclencher une nouvelle dynamique pour un cadre douanier idéal

Le secrétaire général du SYNATRAD, Blaise Nébié, dans son allocution, a fait savoir que le Burkina Faso traverse des périodes troubles depuis quelques années. Ces troubles sont liés à la situation sécuritaire du pays qui, selon lui, va de mal en pis. « L’administration des douanes doit jouer pleinement son rôle et apporter sa contribution aux forces en lutte à travers une mobilisation optimale des recettes et une lutte efficace contre les trafics illicites dans une discipline et une éthique douanière à toute épreuve », a-t-il indiqué.

Le secrétaire général du SYNATRAD, Blaise Nébié

C’est dans cette dynamique que le SYNATRAD veut apporter sa pierre à l’édifice en prenant l’initiative d’organiser cette formation qui permet aux participants de maîtriser, entre autres, les droits et les obligations des agents des douanes et de l’administration prévues par la loi n°104-2015/CNT du 23 décembre 2015 portant statut particulier du cadre paramilitaire des douanes ; le code de déontologie (décret n°1122 du 15 novembre 2019) ; le régime disciplinaire prévu par le décret n°2019-1158/PRES/PM/MINEFD/MFPTPS du 22 novembre 2019 ainsi que les méthodes de prévention et de gestion des conflits sociaux en douane.

Par ailleurs, les participants pourront s’approprier les méthodes de prévention des infractions de droit commun liées à l’exécution du service ou à l’occasion de l’exécution du service. Pour Blaise Nébié, ce séminaire constitue une bonne occasion pour passer en revue toutes les règles d’éthique et de discipline afin de permettre aux participants d’échanger sur les préoccupations quotidiennes rencontrées dans l’exécution du service. « Ce séminaire syndical vise à renforcer l’efficacité de l’administration des douanes et offrir un cadre douanier idéal de promotion et d’épanouissement de tous les agents », a-t-il souligné.

La photo de famille des participants de l’atelier à l’issue de la cérémonie d’ouverture

Il a insisté sur la qualité de cette formation qui, dit-il, n’est pas à mettre en doute au regard du profil des formateurs qui ont été choisis pour leurs expériences avérées sur les questions qui seront abordées au cours des travaux.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés