Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Ouagadougou : Plus de 217 millions de francs CFA pour la revalorisation de la ceinture verte

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 22 septembre 2021 à 18h20min
Ouagadougou : Plus de 217 millions de francs CFA pour la revalorisation de la ceinture verte

Plus de 217 millions de francs CFA, c’est le financement accordé par l’Association internationale des maires francophones (AIMF) à la commune de Ouagadougou pour la mise en oeuvre du projet de revalorisation de la ceinture verte.

Cela s’est matérialisé à la cérémonie officielle de signature de convention de financement dudit projet ce mercredi 22 septembre 2021 à l’Hôtel de ville de Ouagadougou.

« J’ai pu apprécier la résilience de votre pays. Véritablement, j’ai été impressionné par le développement de votre beau pays, par son activité et par son dynamisme économique ... ». souligne Pierre Baillet.

Pour lui, ce projet représente la continuité de l’histoire du Burkina Faso du fait de son intérêt pour la verdure et les arbres. Et la signature de la présente convention entre l’AIMF et Ouagadougou s’inscrit selon lui, dans cette optique.

Cérémonie au cours de laquelle. Armand Béouindé, maire de Ouagadougou et Pierre Baillet, secrétaire général de l’AIMF, ont paraphé les documents validant officiellement le financement du présent projet.

Ainsi. ce projet va consister notamment à l’aménagement de 20 hectares de superficie sur la ceinture verte à travers la mise en terre et l’entretien de huit mille plants, l’implantation de quatre forages et la clôture de l’ensemble du site.

Le projet va permettre également de venir en aide à huit cents femmes et jeunes vulnérables en vue d’améliorer leurs conditions de vie en les accompagnant dans la pratique d’une activité économique saine et respectueuse de l’environnement.

« La ville de Ouagadougou apportera pour ce projet sur les deux ans, une contribution de 62 000 euros soit plus de 40 millions de francs CFA », a indiqué Armand Béouindé.

Il précise aussi que cet investissement servira entre autres au recrutement des ressources humaines ainsi que l’organisation de rencontres avec les bénéficiaires de ce projet.

Hamed NANEMA

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 18:56, par triste ! En réponse à : Ouagadougou : Plus de 217 millions de francs CFA pour la revalorisation de la ceinture verte

    « J’ai pu apprécier la résilience de votre pays. Véritablement, j’ai été impressionné par le développement de votre beau pays, par son activité et par son dynamisme économique ... ». souligne Pierre Baillet.
    En 2021, on continue à nous flatter comme du temps de la colonisation en nous infantilisant...
    Nous sommes résilient face aux terroristes : presque 1,5 millions de DPI ! Nous sommes résilient face aux changements climatiques : presque 500.000 hectares de terre sont dégradés chaque année ! "impressionné" par le développement de votre beau pays : 40% de la population vit dans la misère et n’arrive pas à avoir 3 repas par jour, la dégradation de l’environnement continue en coupant les arbres. Pire à Ouaga ! l’insalubrité règne en maitre, brûlage des ordures matin et soir, occupation anarchique des voies, caniveaux bouchés par nos ordures, divagation des animaux... son dynamisme économique règne en maitre pour ceux qui détourne l’argent public, pour ceux qui fraude pour exporter l’or ou pour importer des produits illicites comme les pesticides ou les médicaments de rue..., pour spéculer sur le foncier, etc. Pour rappel, la soit disant ceinture verte de Ouaga a été complètement détruite par nous mêmes ! et, n’a jamais été le poumon urbain pour Ouaga,

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 12:32, par Alerte En réponse à : Ouagadougou : Plus de 217 millions de francs CFA pour la revalorisation de la ceinture verte

    C’est beau de voir ces genres de projets en faveur de la ceinture verte mais je crois qu’il y a une responsabilité que la mairie doit assumer au regard de l’espace de cette ceinture occupée par les garages de gros camions, parkings et autres occupants avec des activités suffisamment polluantes. Il faut impérativement trouver un site pour ces garages avant qu’ils ne refusent un jour de déguerpir sous prétexte de droits acquis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès assassinat Thomas Sankara : Un collectif d’avocats se dit déterminé à faire jaillir la vérité
Tolérance au Burkina : Un projet pour promouvoir le vivre-ensemble
Lutte contre le diabète : Un nouveau siège pour l’ACDB
Coopération : Le président Mohamed Bazoum attendu ce 17 octobre à Ouagadougou
Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Déclaration de Achim Steiner, Administrateur du PNUD
Boucle du Mouhoun : Des organisations paysannes et des OSC renforcent leurs capacités en politiques agricoles
Lutte contre les violences basées sur le genre : Enabel sensibilise à travers la musique
Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021
Journée mondiale de l’alimentation : Nestlé Burkina attire l’attention sur l’hypercholestérolémie
Programme de développement d’urgence : L’ONG Terre des hommes et ses partenaires se concertent
Armée de l’air : Le colonel Souleymane Ouédraogo, nouveau chef d’état-major, veut miser sur la rigueur et professionnalisme
Marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants dénoncent une mauvaise gestion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés