Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Burkina Faso : Une nouvelle enquête STEPS pour évaluer la prévalence des facteurs de risque communs aux maladies transmissibles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 16 juin 2021 à 23h00min
Burkina Faso : Une nouvelle enquête STEPS pour évaluer la prévalence des facteurs de risque communs aux maladies transmissibles

Une session d’information des journalistes sur l’enquête STEPS qui évalue la prévalence des facteurs de risque communs aux maladies non transmissibles au sein de la population s’est tenue ce mercredi 16 juin 2021 à Ouagadougou. La rencontre a été animée par Dr Marie Emmanuelle Zouré, directrice de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles.

Après la première enquête STEPS réalisée en 2013, le Burkina Faso mène en 2021, une autre enquête STEPS, qui est un outil mis en place par l’OMS pour la surveillance des facteurs de risque des maladies non transmissibles. A en croire Dr Marie Emmanuelle Zouré, il est important de surveiller ces facteurs de risque parce qu’ils ont les plus grandes répercussions sur la mortalité et la morbidité dues aux maladies chroniques. En outre, ils peuvent être modifiés grâce à une prévention efficace, sans oublier que les connaitre permet aux décideurs d’orienter la prise de décision pour la promotion de la santé.

L’enquête débutée le 11 juin 2021 se poursuivra jusqu’au 30 juillet 2021 et concernera un échantillon de 4322 individus sur toute l’étendue du territoire national. Il permettra de déterminer la prévalence des huit facteurs de risque communs des maladies non transmissibles au sein de la population. Ces facteurs de risque, ce sont l’obésité, le tabagisme, l’alcoolisme, le mauvais régime alimentaire, l’inactivité physique, la glycémie élevée, la pression artérielle élevée, les dyslipidémies (cholestérol total : HDL, LDL, triglycérides) chez les sujets de 18 à 69 ans.

Dr Marie Emmanuelle Zouré, directrice de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles

L’enquête permettra également de décrire les groupes de populations les plus exposés aux facteurs de risque des maladies non transmissibles au Burkina Faso, d’apprécier les connaissances des populations sur les facteurs de risque communs aux maladies non transmissibles et de la drépanocytose, de déterminer la prévalence de la carie dentaire et des maladies parodontales, ainsi que la prévalence des déficiences visuelles.

L’enquête STEPS réalisée en 2013 avait concernée la tranche d’âge de 25 à 64 ans et avait permis de savoir que la prévalence la consommation nocive d’alcool était de 23,7%, l’hypertension artérielle avait une prévalence de 17,6%, le tabagisme de 11,3%. En ce qui concerne l’hyperglycémie, la prévalence était de 4,9%, l’obésité de 2,1% et la consommation suffisante de fruits et légumes, une prévalence de 5%. Selon Dr Zouré, au regard des résultats, diverses actions de prévention ont été entreprises. Sept ans plus tard, elle estime qu’il est important pour le Burkina Faso de réaliser une deuxième enquête pour apprécier la tendance de ces facteurs de risque tel que recommandé par l’OMS.

Une vue des journalistes à la rencontre

Quatre principaux groupes de maladies non transmissibles

En rappel, les maladies non transmissibles ne se transmettent pas directement d’une personne à une autre, ce sont des maladies chroniques qui ont une évolution lente et progressive. Il en existe quatre principaux groupes que sont le diabète, les cancers, les maladies respiratoires chroniques et les maladies cardiovasculaires. En 2012, selon les chiffres de l’OMS, 38 millions de décès étaient dus aux maladies non transmissibles. En matière de maladies non transmissibles, Dr Zouré indique qu’on ne parle pas de causes, mais de facteurs de risque qui favorise leur survenue. Ce sont les facteurs de risques non modifiables (âge, sexe, génétique) et ceux modifiables. C’est à la surveillance de la prévalence des facteurs de risque modifiables que s’intéresse l’enquête STEPS.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Initiative présidentielle « produire un million de tonnes de riz » : La région du Centre-Ouest sur une bonne dynamique
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Petit Déjeuner Annuel du PMNCH : Un appel aux dirigeants du monde à respecter leurs engagements en matière de droits des femmes et des enfants
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés