Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 25 janvier 2021 à 23h35min
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

Le président de l’Assemblée nationale a été reçu ce 25 janvier 2021 par le locataire de Kosyam. À sa sortie d’audience, il affirme être venu rendre compte des élections qui l’ont porté à la tête de la VIIIe législature au président Roch Kaboré et solliciter de celui-ci des conseils pour mener à bien la mission à lui confiée.

Alassane Bala Sakandé a été reconduit à la tête de l’Assemblée nationale le 28 décembre 2020. C’est donc dans le but de tenir le président du Faso informé du déroulement des élections qui ont abouti à sa reconduction, qu’il est allé, ce 25 janvier 2021, lui rendre une visite de courtoisie.

« Depuis notre élection à la tête de l’Assemblée nationale, nous avons estimé qu’il était de bon ton de venir expliquer au président du Faso, comment les élections se sont déroulées », a-t-il affirmé.

Les échanges entre les deux hommes ont également porté, selon le président de la représentation nationale, sur certains sujets qui intéressent la vie de la nation et sur lesquels l’Assemblée nationale sera probablement appelée à se prononcer.

Alassane Bala Sakandé à sa sortie d’audience

Cette visite a aussi été l’occasion pour Alassane Bala Sakandé, de solliciter des conseils auprès de Roch Kaboré, en sa qualité d’ancien président de l’Assemblée nationale.

En effet, celui-ci a dirigé l’institution dix années durant de 2002 à 2012, avant d’accéder à la magistrature suprême en 2015. C’est donc de cette expérience acquise à la tête de l’Assemblée nationale qu’Alassane Bala Sakandé a voulu s’imprégner afin de pouvoir mener à bien sa mission pour la 8e législature.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 janvier à 21:41, par Maria de Ziniaré En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

    Bala SAKANDÉ, encore lui. Ce Monsieur tire notre démocratie vers le bas au lieu de lui donner une certaine verticalité comme dans les grandes démocraties du monde. Il est Président de l’Assemblée mais n’a pas encore pris la pleine mesure de son poste au sommet de la deuxième institution de notre pays où il y’a séparation des pouvoirs. Lors de la préparation de l’élection présidentielle, ce Monsieur avec le costume de Président de l’Assemblée à été le garçon de course pour aller déposer (avec Simon COMPAORE) la candidature de RMCK chef de l’exécutif : quel crime de lèse majesté républicain. Il récidive encore en allant faire ko ko ko à Kossyam en tant que Président de l’Assemblée avec l’argument fallacieux de demander des conseils à un ex Président de l’Assemblée alors qu’il y’a une structure qui regroupe les anciens Président de l’Assemblée. Monsieur Mélégué TRAORĖ, pour la dignité de l’Assemblée Nationale que vous avez eu à diriger avec élégance et brio et de la démocratie du Burkina, pardon il faut appeler Bala SAKANDÉ pour le gratifier de vos conseils afin qu’il arrête de banaliser l’institution et son Président. Ce n’est que dans les démocraties sous les tropique l’on voit ces mélanges de genres au sommet de l’état.

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 09:56, par Abcd En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

      @Maria de Ziniaré
      Trop de frustration dans ton discours. C’est toi qui souffre sans intérêt. Les gens pour qui tu souffre mangent ensemble, se respectent et se téléphonent régulièrement.
      Relax. La démocratie ce n’est ni la bagarre entre partis, ni entre collègues.
      Si tu pouvais parler à blaise (Tu ne l’a sûrement jamais vu et il n’est nullement au courant de ton existence), il te donnerai sûrement les mêmes conseils.

      Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 21:12, par Nabiiga En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

      @ Maria de Ziniaré

      Je suis parfaitement d’accord avec toi quand tu appelles notre PAM par tous les noms d’oiseau. Le PAM s’adresse au PF pour des conseils. Lesquels ? La demande de conseil survient lorsqu’on est au bout du rouleaux et, ne sachant plus où donner la tête demande de conseils à un voisin, un proche etc, Quel conseil Rock pourra-t-il bien donner à ce PAM de toutes les courses, S’il n’est pas capable, au lieu de demander conseil, qu’il démissionne tout bonnement, La politique Burkinabè parfois fâche.

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 09:12, par Ahmed Jamaal En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

    La grande MARIA DE ZINIARÉ. personne ne doit aller chez personne dans la même république. La démocratie

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 13:32, par Maria de Ziniaré En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

      @Ahmed Jamaal
      Nous ne parlons de citoyens de la république mais des institutions de la république, des personnes qui les incarnent et leurs inter-relations. Le Citoyen Bala SAKANDÉ a le droit de rendre visite au citoyen RMCK ils ont le droit de chambrer le champagne dans leurs relations privées. Mais le President de l’Assemblée ne peut pas quitter le Siège de l’Assemblée Nationale et se rendre à Kossyam siège de l’Executif pour voir le patron de l’exécutif dans le cadre du fonctionnement du Faso. Il y’a des canaux officiels de communication qui interdisent que le PF se rende à l’Assemblé National et que le Président de l’Assemblée se rende à Kossyam.

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 17:12, par Banana Republick ! En réponse à : Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend conseils chez Roch Kaboré

    Maria de Ziniare a raison. Il faut respecter la separation des pouvoirs. Le Legislatif n’ est pas le vassal de l’ Executif. Ou a tout le moins, faisons comme si mais si on sait que ce n’ est pas ainsi.
    Dans tous les cas, nous attentdons que l’ Executif aille demander conseil au Judiciaire et que le Judiciaire aille demander conseil au Legislatif. N’ importe quoi sous cette republique Orpailleuse ! La Reconciliation (pour aucune raison) au Faso est vraiment en marche avec Apoutchou Reconcialteur qui pardonne a qui il veut pour une faute commise contre la republique et non contre lui. Burkina yaa nonnmaa, nonmaa nonma, ya la paix, laafi bembeee ! Si tu dis le contraire, tu es un aigri qui ne peut meme pas voir Roch.Pays exceptionnel ou un adversaire politique demande de descendre dans la rue pour contester un president elu puis court vite vite devenir son coursier de la paix. Et si on netait descendus et on tirait sur nous comme des lapins de Tanghin Dassouri ? Politiciens, ayez un peu de dignitre et de constance. Vous faites que nous detestons la politique. Vous faites que nous voyons la politique comme l’ affaire de malhonnetes, de faux- types, de sans principes, de sans foi ni loi ! Pourquoi vous courez tant au point de vous remuez les joues comme ca ? Pour manger ? Je ne vous fais pas l’ injure. Ca doit etre le syndrome du famelique affame perpetuel. Sentiment d’ insecurite materiel permanent. Dans ce contexte, le pauvre meme se retrouve plus digne que nos soit- disants koutourou, la ! Trop ne sont meme pas des modeles. Vous salissez la politique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Eddie Komboïgo, nouveau Chef de file de l‘opposition : « Ce qui est important, c’est l’intérêt supérieur de la nation »
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré a échangé avec les anciens présidents Jean-Baptiste Ouédraogo et Michel Kafando
Adhésion du MPS à la majorité présidentielle : Le bonheur se trouve dans la manière de gravir la montagne, enseigne Yacouba Isaac Zida
Burkina : Le nouveau chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, prend officiellement fonction
Burkina : La majorité présidentielle appelle à l’engagement de chacun pour accompagner le président Roch Kaboré
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré explique les schémas d’application de sa mission
Suspension du stade du 4-Août : "Nous n’avons pas de culture d’entretien, de maintenance", regrette l’ingénieur en génie civil, le ministre Vincent Dabilgou
Majorité présidentielle : « Nous n’acceptons pas n’importe qui », précise le coordonnateur, Clément Sawadogo
Burkina : Le MPS de Yacouba Isaac Zida et du Pr Augustin Loada rejoint la majorité présidentielle au nom de la réconciliation nationale
Vie politique : Les Forces nouvelles du Burkina ( FNB) adhère à l’opposition politique
Burkina : L’OPA-BF de Me Ambroise Farama déclare son appartenance à l’opposition politique
Politique : Le Parti indépendant du Burkina (PIB) déclare son appartenance à la majorité politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés