Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Lutte contre le changement climatique : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun révisent la Contribution déterminée au niveau national

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • lundi 16 novembre 2020 à 20h00min
Lutte contre le changement climatique : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun révisent la Contribution déterminée au niveau national

Le Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD) organise, les 16 et 17 novembre 2020 à Dédougou, dans la région de la Boucle du Mouhoun, un atelier de consultation inclusive des acteurs sectoriels de la région pour une Contribution déterminée au niveau national (CDN) du Burkina Faso plus pertinente, inclusive et ambitieuse.

Organisé en collaboration avec le ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, à travers le SP/CNDD, cet atelier, présidé par Edgard Sié Sou, gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, a pour objectif d’améliorer les connaissances des enjeux et des implications de l’Accord de Paris en général et de la Contribution déterminée au niveau national (CDN) en particulier, sur les dynamiques de développement sectoriel, local et national.

Pendant 48 heures, les participants vont examiner, dans la cité de Bankuy, le rôle et les actions contributives des acteurs sectoriels et locaux dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de CDN actualisées et plus ambitieuses.

Selon Célestin Poda, chargé de programme gestion durable des terres et changement climatique au PNUD , les engagements du Burkina Faso relatifs à l’effort mondial de réduction des gaz à effet de serre, à travers les CDN, se fondent sur les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, des transports, de l’eau, des déchets, des productions animales, de l’industrie, de la foresterie et de l’habitat. « Pour y arriver, l’ensemble des acteurs déconcentrés et décentralisés, plus proches des populations et ayant un mandat du développement local, sont certainement en première ligne dans les efforts à déployer », a-t-il indiqué.

Concernant le contenu des travaux, Célestin Poda a précisé qu’il y aura des présentations visant à mieux éclairer, à mieux informer. « Il y aura des travaux de groupes d’une part pour recueillir les dynamiques d’actions dans le présent, surtout dans le futur. D’autre part, il y aura des réflexions sous forme de brainstorming visant à appréhender les idées et les suggestions des acteurs déconcentrés et décentralisés », a-t-il ajouté.

Photo de famille des participants.

Selon le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Sié Edgard Sou, président de la cérémonie, les échanges au cours de cet atelier de consultation devront permettre d’améliorer le processus de révision amorcé par le gouvernement afin de disposer, à terme, d’une CDN « réaliste, mesurable, notifiable et vérifiable ». « Je reste également convaincu que les différentes interactions permettront de disposer d’une CDN révisée répondant aux normes définies en la matière », a ajouté le gouverneur.

Etienne Traoré, point-focal de la convention-cadre des Nations-unies sur le changement climatique.

De son côté, Etienne Traoré, point-focal de la convention-cadre des Nations-unies sur le changement climatique, a rappelé que « sur le terrain, nous constatons les réalités du changement climatique, mais également des stratégies endogènes que les populations déploient pour faire face au phénomène. C’est l’occasion pour nous, au cours de cet atelier, de connaître ces pratiques endogènes et de voir comment les améliorer au niveau local ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lawali DEMBELE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Protection de la « mère nature » : Chacun doit jouer sa partition pour son bien-être et celui des autres
Burkina : Les acteurs du projet de promotion de l’hygiène et de l’assainissement tiennent leur 2e session du comité technique de suivi
Eau et assainissement : Le ministre Ousmane Nacro visite des stations de pompage de l’ONEA
Ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique : Siméon Sawadogo "intronisé" roi de la forêt
Environnement : Une clôture pour la Forêt « Bangre Raaga » de Yacouba Sawadogo
Amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement : Le Burkina signe des contrats de mise en œuvre de programmes avec la Chine et l’Arabie Saoudite
Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !
Mise en œuvre du PNDES : 83,03% de taux d’exécution pour le volet Eau et Assainissement
Programme d’investissement forestier (PIF) : Les journalistes visitent des réalisations de la REDD+
Bobo-Dioulasso : Le ministre Ambroise Niouga Ouédraogo rencontre les services de police de l’eau
Programme d’investissement forestier : Les journalistes et communicateurs à l’école de la REDD+ et de ses réalisations
Ministère de l’Environnement : Le mérite reconnu de 26 agents et partenaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés