Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

CANAL+ BURKINA résolument engagé dans la promotion de la richesse culturelle burkinabè.

Accueil > Actualités > Société • Publi-reportage • vendredi 30 octobre 2020 à 14h00min
 CANAL+ BURKINA résolument engagé dans la promotion de la richesse culturelle burkinabè.

La culture, principale socle du développement est le reflet d’une société sur elle-même et sur le reste du monde. Elle est aussi l’expression de son ouverture vers les autres.

A travers ses différents attributs elle doit être visible et promut au quotidien , sans relâche, pour tenir sa place et ses promesses dans notre processus de développement.

Au Burkina Faso, de nombreux efforts sont consentis par les autorités, les organisations et les populations afin d’encourager, de soutenir et de promouvoir notre culture. Ce qui participe à la protection et la valorisation de ce riche patrimoine matériel et immantériel national.

CANAL+ BURKINA, société de droit burkinabè, filiale du Groupe CANAL+ , n’est pas en reste de ces efforts ça et là déployés. Depuis des années, elle s’investit dans plusieurs initiatives visant la promotion de la culture Burkinabè. Entre autres on peut citer :

• Le soutien à l’organisation de la SNC,
• Le soutiens des événements culturelle majeure comme les Kundés, la fête de la musique,
• Le sponsoring d’activité culture dans nos regions

Pour davantage marqué son soutien à la promotion de la culture Burkinabès, Canal + Burkina a décidé cette année d’habiller ses équipes commerciales, les vendeurs en l’occurrence, en tenues confectionnées par des couturiers locaux mettant en valeur l’art et la richesse vestimentaire du Burkina Faso.

Pour le Directeur Général de CANAL+ BURKINA, M. Aymé Makuta, « au dela de notre identité d’entreprise burkinabè, nous souhaitons franchir une étape supplémentaire en affichant avec beaucoup de fierté des symboles de notre riche et vaste culture. La manière de se vêtir est l’angle que nous avons choisi pour faire la démonstration d’un savoir faire propore au Burkina et que cet art vestimentaire de par les modèles et le type de tissu renferment finalement une incroyable richesse et démontre une large variété culturelle du Burkina.
Cette identité visuelle n’est qu’un point de départ dans la promotion de la culture du Burkina par CANAL+ BURKINA ».

Quand à son Directeur des Ventes, M. Boukary Zorom, « Le Burkina Faso est un pays culturellement riche et authentique qui sait garder son burkindelm tout en embrassant le reste du monde. Cette initiative de CANAL+ entre en droite ligne avec ce que réflète notre pays, Le Pays des Hommes Intègres ».

Directeur des Ventes, M. Boukary Zorom

Par cette décision, Canal + Burkina tout en réaffirmant son engagement à promouvoir notre richesse culturelle, apporte une réponse concrète à un autre défi national : le soutien de la jeunesse Burkinabè dans l’entrepreunariat et la création d’emplois comme solution face à la problématique du chômage.
3 jeunes et talentieux Stylistes Burkinabè pour la réalisation de ce projet de Canal+

Rahiza Kabore : Promotrice de la marque 226 KARAH

Pour Rahiza « La culture burkinabé est une source d’inspiration pour moi en tant que styliste. Travailler avec les matières locales me permet d’avoir de l’originalité dans mes créations, mon principal objectif dans mon activité etant d’associer la culture burkinabé à d’autres cultures africaines afin de tisser des liens entre ces diverses cultures pour encore mieux valoriser les styles vestimentaires africains. Immense a été ma joie d’avoir été retenue par CANAL+ BURKINA pour la réalisation de ce projet ! Je suis reconnaissante envers CANAL+ de façon générale car en début d’année 2020 j’ai eu la chance d’avoir été invitée à participer à une émission (Choeur des femmes sur CANAL+ ELLES) et cela a vraiment booster mon activité malgré la crise sanitaire. Je suis très ravie de cette collaboration actuelle car cela montre la volonté de CANAL+ BURKINA à valoriser non seuleument la culture Burkinabé mais aussi à encourager les jeunes créateurs qui s’accrochent à leurs rêves … »

Rahiza Kabore

Kader Lamizana promoteur de la marque BE FREE

Quant à Kader, « Nous devons être conscient que le Burkina Faso regorge de grandes potentialités en matières premières vestimentaires. Ainsi, nos collections en partenariat avec CANAL+ seront principalement axées sur l’utilisation du pagne tissé burkinabè (le Faso Dandani) et de la teinture (Koko Dunda), ce qui sera une pertinente forme d’expression de notre identité et de nos multiples cultures. »

Kader Lamizana

Babanawo Apémil Koffi promoteur de la marque KARLOS DESIGN.

Selon Babanawo, « C’est un grand plaisir pour moi de participer à ce projet d’habillage des vendeurs des boutiques CANAL+. Ce projet consiste à promouvoir et à valoriser les tissus Lwili-Pendé de chez nous. Nous avons de véritables richesses vestimentaires à mettre en valeur et c’est ensemble qu’on y arrivera. »

Afin de magnifier les spécificités culturelles des régions, des tissus comme le Faso Danfani, le Koko Dunda et le Lwili-Pendé seront utilisés.

Babanawo Apémil Koffi

En rappel, la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a adopté le 25 octobre 2019 par ses Ministres en charge du Commerce le mois d’octobre comme le « Mois du consommons local ». Cela parce que le mois d’octobre est généralement un mois de récolte dans la zone. Le mardi 6 octobre, le Président de la Commission de l’UEMOA et le Ministre du Commerce du Burkina Faso ont lancé à Ouagadougou la première édition du « mois du consommons local ».

Ce projet de CANAL+ BURKINA vient donc vraiment à point nommé.
Le projet a été mené de main de maître par Myriame Paré née Compaoré, Responsable Secteur à CANAL+ BURKINA.

A très bientôt pour découvir le nouveau visage de vos Boutiques et Vendeurs CANAL+ !

Vos commentaires

  • Le 30 octobre à 18:47, par Wonkô En réponse à : CANAL+ BURKINA résolument engagé dans la promotion de la richesse culturelle Burkinabè.

    A vous de CANAL+BURKINA AINSI QUE LES TALENTUEUSES ET TALENTUEUX ACTEURS- CREATEURS DE LA MODE (stylistes ,couturiers …) BRAVO !
    permettez-moi de vous dédier ce poème qui se veut un hommage à la beauté du style vestimentaire, à la beauté tout court :.
    Dame burkinabè /…..
    "Fines tresses de cheveux en forme de papillon,
    Cheveux tressés en nattes collées à même le cuir chevelu :
    Un art pur de la haute coiffure sans rien de superflu !
    C’est d’une beauté à faire franchir le Rubicon !
    Joues à peine fardées
    Cils légèrement tintés 
    Pupilles tracées dans l’onde pure,
    Nœuds de fleurs genre lotus menu et délicat,
    Veste de dan-fani claire à rayures grenat
    C’est l’élégance à l’état pur.
    Jupe à huit bandes du pays Moukioho,
    Peigne d’ivoire dans les tresses de cheveux formant les ailes de papillon,
    On a là le style vestimentaire chez les Kô !
    Quelle perfection dans la confection ! "
    Voila... Je vous souhaite plein succès dans votre art.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
11-Décembre à Banfora : L’idée du report des festivités divise les citoyens
Gouvernance vertueuse au Burkina : Le REN-LAC souhaite plus d’engagement des candidats à l’élection présidentielle
Caricatures du prophète Mahomet : « En islam, on ne se moque pas de Dieu, de ses prophètes et de ses lois », selon l’imam Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés