Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 23 octobre 2020 à 11h25min
Changements climatiques : La transparence du Burkina  en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée

La première session du comité d’orientation et de suivi de l’initiative « Renforcement des capacités sur le système de transparence du Burkina Faso en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques s’est ouvert le jeudi 22 octobre 2020 à Ouagadougou. La rencontre a pour objectif de présenter le plan de travail annuel et budgétaire de l’année 2020, pour appréciation et adoption.

Le Burkina Faso a voulu améliorer son système de transparence en lien avec la mise en œuvre des accords internationaux sur les changements climatiques. Dans son ambition, il a reçu du fonds pour l’environnement mondial un appui. Cela a porté sur le renforcement des capacités sur le système de transparence du pays en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. Cela devrait permettre à terme, de renforcer les mécanismes institutionnels pour la transparence en matière de climat. Le Burkina pourrait aussi voir améliorer son mécanisme de suivi des progrès réalisés. Pour s’assurer de la bonne marche des activités, une session du comité d’orientation et de suivi de l’initiative s’est ouvert le jeudi 22 octobre 2020.

Les participants viennent de plusieurs ministères et d’ONG

C’est Augustin Kaboré, secrétaire permanent du conseil national pour le développement durable qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il a expliqué qu’après la ratification de l’accord de Paris, il était loisible de mettre en place la contribution déterminée au niveau national. Cet outil a-t-il expliqué, prévoit des actions d’atténuation et d’adaptation. Le comité scientifique qui s’est réuni est invité donc à faire des orientations, des recommandations. Cela permettra à la coordination nationale de les mettre en œuvre.

Augustin Kaboré, secrétaire permanent du conseil national pour le développement durable

Les participants viennent de plusieurs ministères et d’ONG selon Tiga Neya, conseiller technique principal du projet. Au cours de la session, il s’agira spécifiquement, de présenter d’abord le plan de travail annuel. Ensuite, les participants verront le plan de passation. En outre, les observations et les avis des membres du Comité seront recueillis. Enfin, ils adopteront le plan de travail annuel et budgétaire pour l’année 2020.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance et la valorisation de l’eau : Un guide sur l’approche fondée sur les droits humains validé
Lutte contre le changement climatique : Les acteurs du Centre-Ouest révisent la Contribution déterminée au niveau national
Environnement et économie verte : Parents pauvres des programmes des candidats à la présidentielle
Journée Mondiale des Toilettes (JMT) édition 2020 : Message du Ministère de l’eau et de l’assainissement
Lutte contre le changement climatique : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun révisent la Contribution déterminée au niveau national
Changements climatiques : Les acteurs sectoriels outillés pour une Contribution déterminée au niveau national (CDN) inclusive et ambitieuse
Gestion de l’eau et de l’assainissement : Un atelier pour valider la stratégie nationale et son plan d’action
Changements climatiques : Des journalistes et communicateurs sensibilisés aux Contributions nationales déterminées liées à l’Accord de Paris
« Empreinte verte » : Plaidoyer pour une gouvernance durable de l’environnement au Burkina Faso
Elections 2020 : L’Association Professionnelle des Environnementalistes de l’Etat (AP2E) invite à veiller à la propreté environnementale pendant la campagne
Prévention et gestion des conflits liés à l’eau : Les 5e journées scientifiques de l’eau et de l’assainissement se penchent sur la question
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés