Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • vendredi 24 juillet 2020 à 22h05min
Essai : Wendinminté Ouédraogo retrace le Burkina de 2009 à 2015

« Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie ». Voilà la saga de près de 2000 pages éditée en trois Tomes de l’inspecteur du Trésor, Wendinminté Ouédraogo. Le 3e Tome qui porte la préface de Moumini Chériff Sy, ministre de la Défense nationale et ancien président du Conseil national de la Transition, a été dédicacé, ce vendredi 24 juillet 2020 à Ouagadougou.

Selon le Dr Luc Marius Ibriga, présentateur de l’ouvrage, « Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie » est un outil de questionnement de la vie sociopolitique burkinabè. Mieux pour le Contrôleur général d’Etat, c’est une œuvre scientifique de mémoire qui « va nous éviter l’approximation et les spéculations inutiles ». Pour le Dr Ibriga, la problématique de la mémoire reste très importante pour les Burkinabè qui sont toujours dans un éternel recommencement. Et l’ouvrage reste donc une mine d’informations pour les chercheurs en Sciences politiques, en Sociologie, en Histoire, en Droit.

Les invités à la dédicace ne se sont pas faits priés pour faire salle comble au Conseil burkinabè des Chargeurs


Lire aussi :
Littérature : Wendinminté Ouédraogo présente son nouveau livre au ministre Harouna Kaboré


« L’Histoire ne doit pas être oubliée »

« Chronique de la lutte héroïque du peuple burkinabè contre la mal gouvernance, l’immobilisme politique et le pouvoir à vie » est une sorte de recueil des discours, déclarations et autres prises de position sur la période 2009-2015. L’auteur s’est abstenu de se prononcer sur les textes le soin aux lecteurs de les interroger. L’Histoire ne doit pas être oubliée et les politiques doivent tenir compte de la paix et du vivre-ensemble dans ses propos et actions. Voici le message que Wendinminté Ouédraogo dit vouloir passer à travers ses ouvrages, lui a qui pris l’engagement en 2013, de se lancer dans l’écriture pour la première fois en 2013, après observation de la situation nationale marquée par la révision de l’article 37.

Dr Luc Marius Ibriga, présentateur de l’ouvrage

Des clés pour comprendre la gouvernance

Admiratif de la passion de l’auteur pour l’écriture (Il est l’actuel DAF du Ministère en charge de l’administration territoriale), Siméon Sawadogo, ministre en charge de l’administration territoriale, confie s’être interrogé sur la question. La réponse, il la trouvera dans cette citation de l’essayiste Joseph Joubert qui disait « Les écrivains qui ont de l’influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres pensent, et qui réveillent dans les esprits des idées ou des sentiments qui tendaient à éclore ».

Harouna Kaboré du Citoyen Renouveau a réitéré son engagement à accompagner l’auteur dans la promotion du livre

Pour Siméon Sawadogo, les trois Tomes offrent des clés pour tous ceux qui veulent comprendre la gouvernance et les lectures qu’en font les différents acteurs. Tout en invitant les Burkinabè à lire l’ouvrage, le parrain dira avec Salim Boudiaf que « Chaque lecture est un pas en avant pour la liberté et un pas en arrière pour la dictature ».

Le ministre d’Etat Siméon Sawadogo s’est dit admiratif du talent et du courage de l’auteur

Sujets abordés par les trois Tomes

Notons que le premier Tome qui couvre la période de 2009 à 2014 parle de la lutte contre l’institution du Sénat, la révision de l’Article 37 et l’insurrection populaire. Le Tome 2, lui, est consacré à l’année 2015, notamment à la gestion de la Transition. Il s’ouvre avec la charte de la transition pour se fermer avec l’affaire des produits périmés du Groupe OBOUF. Enfin, le Tome 3 porte sur l’organisation des élections de 2015 et les évènements du coup d’Etat manqué des 16 et 17 septembre 2015.

Une vue du présidium. Au milieu, le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou

Organisée en collaboration avec Citoyen Renouveau de Harouna Kaboré, ministre du Commerce (préfacier du 2e Tome), la dédicace a connu la participation du Président du Conseil Constitutionnel, Kassoum Kambou, par ailleurs préfacier du premier Tome. Le ministre Harouna Kaboré a réitéré son engagement à l’écrivain pour l’accompagner toujours dans la vulgarisation des ouvrages auprès de la jeunesse burkinabè.

Les trois Tomes coûtent au total 60 000 F CFA. Ils sont disponibles entre autres dans les librairies Jeunesse d’Afrique et Mercury.

HFB
Lefaso.net


Regardez aussi Littérature : Wendemeté Ouédraogo scrute la lutte héroïque du peuple burkinabè

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés