LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Littérature : Apollinaire Kenmeugné présente son livre « Indigènes civilisés et mauvais élèves »

Publié le dimanche 18 février 2024 à 17h00min

PARTAGER :                          
Littérature : Apollinaire Kenmeugné présente son livre « Indigènes civilisés et mauvais élèves »

Le président national du parti politique Jeunesse patriotique du Cameroun (JPC), Apollinaire Kenmeugné, a présenté son livre « Indigènes civilisés et mauvais élèves » au cours d’une conférence de presse, ce vendredi 16 février 2024 à Ouagadougou.

« Indigènes civilisés et mauvais élèves » est un appel à un « panafricanisme positif ». Selon Apollinaire Kenmeugné, c’est un livre scientifique. « J’ai beaucoup travaillé pendant cinq années pour sortir ce chef-d’œuvre », a-t-il brandi.

Dans son ouvrage, l’auteur appelle à renoncer à certaines pratiques africaines qui ne favorisent pas le développement du continent. « Nos mythes en Afrique nous ont tellement empêchés de nous développer », a déploré l’écrivain. Pour lui, la sorcellerie est utilisée pour des questions de tribalisme et vise essentiellement à nuire à autrui.
L’ouvrage de 40 pages est divisé en six chapitres. L’auteur évoque l’échec de l’indépendance, le manque de stratégie de développement, l’anthropologie et la mythologie, le laxisme et l’inertie gouvernementale, la mécanisation industrielle et énergétique, la diaspora et le continent africain.

Apollinaire Kenmeugné est essayiste et président national de la Jeunesse patriotique du Cameroun.

« Indigènes civilisés et mauvais élèves » est disponible à la librairie Mercury de Ouagadougou au prix de 43 euros (environ 28 000 F CFA).

Profitant de son séjour au Burkina Faso, Apollinaire Kenmeugné souhaite présenter le livre aux autorités avant de poursuivre sa tournée dans la sous-région.

Né à Baham, au Cameroun, Apollinaire Kenmeugne a écrit « Poverty and injustice in Africa », paru en 1996. Dans ce premier ouvrage, qui parle de « L’Afrique de misère et de l’injustice », l’auteur évoque le paradoxe du continent. « L’Afrique est riche mais elle est pauvre. Et les gens qui ont été civilisés (les dirigeants et nous), nous qui sommes allés à l’école, est-ce qu’on a pratiqué la bonne gouvernance de notre démocratie ou de notre indépendance ? Est-ce qu’il faut toujours accuser l’Occident qui était notre maître colon ? Je dis non ! », a expliqué l’écrivain.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique