Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

Accueil > Actualités > International • Communiqué • lundi 29 juillet 2019 à 23h18min
Côte d’ivoire : Les conclusions  de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

Les anciens présidents ivoiriens Henri Konan Bédié (actuel président du PDCI-RDA) et Laurent Gbagbo (en qualité de président du FPI) ont eu une séance de travail ce lundi 29 juillet 2019 à Bruxelles, en Belgique, où réside M. Gbagbo La rencontre a été sanctionnée par un communiqué final.

Rencontre entre Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président du FPI.

1. Le lundi 29 juillet 2019, de 11 heures à 13 heures, conformément à la tradition africaine, Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA accompagné de son épouse, a rendu visite, à Bruxelles, à son jeune frère, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président du FPI, son homologue ancien président de la République de Côte d’Ivoire.

2. Les présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO se sont, particulièrement, réjouis de cette première rencontre, depuis la fin de la crise postélectorale intervenue à la proclamation des résultats du second tour de l’élection présidentielle en novembre 2010.

3. Les deux personnalités ont tenu à exprimer leur compassion et leur solidarité au peuple de Côte d’Ivoire pour les traumatismes et les nombreux préjudices subis au cours de cette crise.

4. Les présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO ont salué la mémoire de toutes les victimes et des personnes malheureusement disparues pendant ces tristes et douloureux événements qui ont meurtri la Nation.

5. Ils ont à cette occasion :
- exprimé leurs condoléances les plus attristées aux familles endeuillées ;
- compati à la souffrance des nombreuses victimes, notamment à celles des handicapés à vie ;
- adressé leur solidarité à tous ceux et à toutes celles qui ont perdu des biens ou subi des préjudices de toute nature.

6. Le Président Henri Konan BEDIE a présenté, à nouveau et de vive voix, à son frère, le Président Laurent GBAGBO, ses condoléances pour les nombreux deuils qui ont frappé sa famille. Il a notamment salué la mémoire de la mère du Président Laurent GBAGBO, de son frère Abou Drahamane SANGARE et celle de tous les autres cadres et militants du FPI, disparus.

7. Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE s’est particulièrement réjoui de l’acquittement du Président Laurent GBAGBO et lui a vivement souhaité un retour rapide en Côte d’Ivoire pour participer activement au processus de Réconciliation Nationale.

8. En retour, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président du FPI, a remercié le Président Henri Konan BEDIE pour l’expression renouvelée de ses condoléances. Ce faisant, il a présenté à son tour, au président Henri Konan BEDIE et à sa famille biologique, ses sincères condoléances pour le décès de sa sœur aînée, tout en saluant sa mémoire. Il lui a, également, exprimé toute sa compassion pour chacune des disparitions de ses proches parents, des militants et des personnalités du PDCI-RDA.

9. Après une analyse approfondie de la situation sociopolitique, son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président du FPI, ont convenu de l’urgente nécessité d’œuvrer pour le retour d’une paix définitive et durable en Côte d’Ivoire.

10. Les deux anciens chefs d’État ont déploré les atteintes portées aux acquis démocratiques et à l’État de droit en Côte d’Ivoire.

11. En conséquence, les deux présidents ont souhaité vivement que l’autonomie de fonctionnement des partis politiques soit respectée et préservée de toute ingérence du Pouvoir Exécutif.

12. Les présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO se sont dits particulièrement attristés par le fait que bon nombre de leurs compatriotes demeurent contraints de vivre en exil, tandis que d’autres sont encore en prison pour des raisons politiques.

13. Les deux présidents ont rappelé que le combat pour la démocratie véritable ne peut tolérer l’exil et l’emprisonnement politique.

14. Les présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO souhaitent donc ardemment la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires, et le retour en sécurité de tous les exilés.

15. Les présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO ont lancé un vibrant appel à tous les partis politiques, aux associations, à toutes les organisations de la société civile et à toutes les communautés vivant en Côte d’Ivoire, à s’engager résolument dans la voie de la Réconciliation Nationale pour asseoir une paix sociale durable et définitive, facteur de développement, de prospérité et de vie harmonieuse entre toutes les composantes de la Nation ivoirienne.

16. Dans le cadre de l’organisation d’élections justes, transparentes et équitables en 2020, les deux personnalités ont appelé le Gouvernement à procéder à une réforme profonde de la Commission Électorale Indépendante (CEI) afin qu’elle puisse contribuer significativement à la consolidation de la paix sociale en Côte d’Ivoire.

17. Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, très sensible à la visite et au réconfort de son frère, a chaleureusement remercié Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, président du PDCI-RDA et son épouse.

18. Enfin, en sa qualité d’hôte, le président Laurent GBAGBO, s’est dit heureux et fier de cette visite fraternelle et la considère comme un acte fort, à la fois républicain et fraternel qui doit être partagé et soutenu, dans l’amorce de la Réconciliation Nationale, par tous les ivoiriens, les ivoiriennes et par tous ceux qui vivent dans notre cher et beau pays, la Côte d’Ivoire.
Fait à Bruxelles, le 29 juillet 2019

Dr Assoa ADOU
Pr Maurice Kacou GUIKAHUE
Secrétaire Général du FPI Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA
P/o N’DRI Kouadio Pierre Narcisse
Directeur de Cabinet du Président Henri Konan BEDIE

Vos commentaires

  • Le 29 juillet à 15:39, par TANGA En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    Hey les gars, soutenez vous pour bouter Alassane loin du pouvoir car c’est un vendeur de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 15:45, par Bigbalè En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    Est-ce à dire que Boureima BADINI qu’on aperçoit entre Bédié et Gbagbo était aussi à Bruxelles pour cette rencontre, ou est-ce une image d’archives ? Si le peuple ivoirien va trouver son salut dans cette fameuse rencontre, alors bon vent à eux ! Si au contraire, c’est pour la promotion de l’ivoirité génocidaire comme il y a 20 ans, ils trouveront encore les peuples africains sur leur route et cette fois-ci, on ne leur donnera plus la chance de se rencontrer et encore moins l’occasion de présenter les condoléances à qui que ce soit ! J’espère que Gbagbo, en tant que Historien et Bédié, ancien président ont tiré leçon de l’Histoire récente de cette sous-région et qu’ils auront à cœur de respecter les peuples et leur désir de vivre en paix et ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 11:23, par Le Pacifiste En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    c’est une ancienne photo.Bourema Badini était le représentant du PF en CI

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 13:25, par Africa En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    - Félicitations au président Bédié pour sa courageuse démarche consistant à faire le premier pas vers le président Gbagbo pendant que ceux qu’il a contribué à porter au pouvoir sont restés de marbre. Ses détracteurs ne verront qu’une démarche politicienne pour les échéances électorales de 2020 et les médias étrangers acquis au régime au pouvoir le relayeront ainsi. Ils oublieront que la condition préalable posée par les deux anciens présidents est d’aboutir à une réconciliation véritable en Côte d’Ivoire avant cette échéance. Et pourtant le Président Bédié a fait oeuvre utile en se rendant à Bruxelles. C,est un pas de géant vers la réconciliation nationale.
    - Félicitaions également au président Gbagbo pour sa grandeur d’âme et d’esprit pour avoir placé l’intérêt supérieur du peuple ivoirien par dessus tout en acceptant cette main tendue au nom de l’impérieuse nécessité de réconcilier ses compatriotes, victimes collatérales (quelque soit le bord ou l’ethnie) d’un complot ourdi contre lui.
    - Sur un plan moral, s’il y a un perdant, c’est bien le président Ouattara, arrivée au pouvoir après une rebellion meurtrière et une intervention militaire étrangère tout aussi meurtrière. Une fois arrivé à ses fins, il lui revenait de conduire cet élan de reconciliation. Il ne l’a pas fait. A mon humble avis de citoyen africain, je m’attendais à un geste de cette nature venant de lui, même par personne interposée, dès que le président Gbagbo a été acquitté et mis en liberté surveillée. La pensée suivante du président burkinabè Rock Christian Marc KABORÉ me semble être celle qui vaille lorsque le tissu national se disloque : "La question du pouvoir, question essentielle s’il en existe, devient secondaire dans le contexte actuel où c’est l’existence même de notre Etat, de sa cohésion et de son unité qui sont posées." (Cf discours lors de l’ouverture du dialogue politique) .
    Comme le disent les Québequois, "faut se parler !"

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 09:56, par Sacksida En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    A vrai dire, Alassane Ouattara, Henri Konan Bedie et Laurent Koudou Gbagbo doivent sagement prendre leurs retraites politiques, et ainsi les jeunes cadres politiques ivoiriens sont assez competents pour diriger la Cote d’Ivoire dans l’interet de tous. Cessez de vouloir faire comme du temps de Nana Boigny car le Monde evolue et les temps ont change. Que Dieu protege et benisse la Cote d’Ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 09:47, par Digbeu En réponse à : Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles

    L ivoirité, c est le nationalisme comme dans ts les pays du monde. Est ce un peché reclamer l ivoirité ? en Europe et ds cette Unión Europeenne, les Belges se reclament Belges, les Espagnols se reclament Espagnols ; estce du racisme ? dis moi Bigbalè. Les Burkinabés se reclament hommes integres. Dans quel pays du monde ne parle t on pas ds etrangers ? Les Ivoiriens, Camerounais , Burkinabés ne peuvent ils pas parler ds etrangers sur sol ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés