Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • • dimanche 31 mai 2015 à 09h41min
Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

Le 29 mai 2015, de 11h à 13h, une délégation du Balai Citoyen a échangé avec la direction (directeurs de services et délégués de personnels) de la SONABEL avec à sa tête le Directeur général. A l’entame des échanges, le porte parole a rappelé la démarche du Balai qui est une démarche d’information et de concertation avant toute prise de décision allant dans le sens d’une action.

1. Informations générales

• La SONABEL a un chiffre d’affaire de 130 milliards pour une électrification totale de 16% du pays.
• La situation de SONABEL a commencé à être critique à partir de 2013.
-  La SONABEL est une priorité gouvernementale.
• Un groupe de travail pour résoudre le problème a été mis en place.
• La plus grosse unité de production de la SONABEL (50 mégawatt ) est celle de l’interconnexion avec RCI.
• Des entreprises privées veulent installer des centrales solaires de plus de 20 mégawatt.
• Le cout moyen de production de l’électricité est de 140 f/kwh alors que le consommateur est facturé à 125f/kwh.
• La SONABEL a été contrôlée par l’ASCE et la cour de comptes et est en attente des rapports.
• En 2014, des groupes de la SONABEL ne fonctionnaient pas par manque de combustible.
• En septembre 2013, le gouvernement a signé un arrêté pour l’augmentation du prix de l’électricité ( kwh) mais au regard des mouvements sociaux liés au contexte politique, quand la SONABEL voulait passer à sa mise en application, l’Etat a demandé à la SONABEL d’attendre de différer la mise en œuvre de la mesure.

2. Les Problèmes actuels de la SONABEL

• Depuis 2011 la SONABEL cumule un déficit qui s’élève à plus de 50 milliards aujourd’hui. Ce qui fait que la SONABEL est incapable de payer ces fournisseurs notamment la SONABHY
• La cause des problèmes : invariabilité depuis 2006 du prix de l’électricité, doublement du prix du combustible sur le marché mondial. Dans ces conditions, soit l’Etat subventionne la perte due à l’augmentation du combustible, soit c’est le client qui doit le faire.
• La SONABEL a des difficultés pour mobiliser de l’argent pour financer l’équipement de production.
• Aucun bailleur ne veut financer la SONABEL.
• La SONABEL a besoin de 18 camions par jour pour approvisionner ses groupes en carburant.
• L’interconnexion BF-Ghana est retardée par manque de ressource
• Depuis 2013, la SONABEL n’a plus de stock de sécurité qui permettait aux groupes de la SONABEL de fonctionner de façon autonome pendant 21 jours. Raison pour laquelle, la grève des transporteurs a mis le pays dans l’obscurité puisqu’il n’y a plus de stock de sécurité. Le combustible est transporté directement depuis 2013 du port vers les groupes de la SONABEL.
• La demande est de 250 mégawatt pendant que souvent le déficit d’offre atteint 100 mégawatt
• Actuellement tous les barrages hydroélectriques ne fonctionnent pas à leur capacité optimale : Kompienga est arrêté et Bagré ne produit que 6 mégawatt.
• La RCI ne fournit qu’entre 30 et 20 mégawatt hors elle devrait fournir 50 mégawatt
• Sur 7 groupes à Komsilga, il n’y a qu’un groupe qui fonctionne par manque de combustible. Ce groupe ne produit que 16,6 mégawatt

3. Les propositions de solutions

• Pour tenter d’équilibrer l’offre et la demande : il y a la solution d’effacement des gros clients que sont les hôtels, industries…qui consomment à eux seul près 40 mégawatt
• L’Etat a réquisitionné les camions qui approvisionnent les mines pour qu’ils approvisionnent la SONABEL en combustible stocké dans les ports. Les premiers camions réquisitionnés doivent commencer normalement à arriver avec le combustible le lundi 1er juin.
• Le gouvernement de la transition avec la grève des transporteurs, a débloqué de l’argent pour que la SONABEL établisse un stock de sécurité du combustible de minimum 10 jours d’autonomie. Mais la SONABHY avoue que la mise en place de ce stock de sécurité de 10 jours ne sera effectif que dans 3 mois.
• Il y a un projet de centrale thermique d’une capacité de 33 mégawatt à Zaktouli et qui sera effectif en 2017.
• La solution à court terme basée sur la location de groupe revient très chère.
• La solution à moyen terme sera d’acquérir 3 groupes d’une capacité respective de 30 mégawatt. Ces 3 groupes pourront ainsi produire 90 mégawatt. Ces 3 groupes couteraient 90 milliards de fcfa. Il faudrait en outre s’assurer que ces groupes puissent être fournis en combustible.
• Augmentation du prix de l’électricité.
• Installation d’une centrale thermique de 100 mégawatt.

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2015 à 09:50, par mouna En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL à dit au Balai citoyen

    Bravo au régime de Blaise Compaore pour le travail abattu pour l électrification du pays. Bravo Mr Salif Lamoussa Kaboré pour sa gestion positive de la Sonabel. Ce Mr a tout donné à la sonabel. Il a été payé en monnaie de singe. Mais l histoire lui donnera raison.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 10:00, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL à dit au Balai citoyen

    Ainsi,l équipe dirigeante entrant n a trouvé aucun manquement dans la gestion de la SONABEL de nature à exacerber la crise que vit l entreprise d Etat,à relever ? Désespérant !!

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 10:38, par Zangul En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Si on ne recadre pas ces prétendues organisations de la société civile, on va le payer très cher un jour. Que chacun reste dans son rôle, et surtout, modeste. On peut comprendre qu’une association de consommateurs aille échanger avec la SONABEL. Mais le Balai citoyen ??? Un jour, ces gens vont exiger d’être associés aux recrutements dans la Fonction publique et bien plus

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 10:52, par Mala En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Franchement, on est étonné quand le DG dit que personne ne veut financer la SONABEL alors que les investisseurs cherchent à se faire du fric. Je vous propose de faire une souscription populaire et rassurer les investisseurs étrangers en mettant un place un gouvernement avec une justice crédible et encourager la consommation en lieu et place de l’austérité décrétée par Sanou et Bila. Franchement, ils ont étudié l’économie où ces deux là ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 10:52, par Chapité En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Ces explications ressemblent plus à des justificatifs d’incompétents et d’absence de vision prospective de la direction de la Sonabel depuis des lustres et qui n’ont pas su faire les propositions idoines en termes d’investissement, de gestion et de management. Pour ce qui est du prix il est fort dommage que le balai citoyen n’est pas relevé la baisse substantielle du prix du pétrole sur le marché mondial qui aurait due entrainer des commandes à terme pour l’approvisionnement. Alors pour ce qui est de l’augmentation du prix de l’électricité au consommateur : basta nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. A la Sonabel de revoir son train de vie ; regardez juste le type de cylindrée en leur possession, le nombre de véhicules et de matériels qui pourrissent sur cale et j’en passe

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 10:57, par ma"lo En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Mouna je te vois tu l ex a salif . On toujours paye pour toi les factures . c est fini maintenant ton salfo la est aout .

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:01, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Monsieur Mouna, vous etes un apatride. Quand des gens gerent une société comme un bien familial, vous trouvez cela normal. L’argent fiscal verse directement auprès de François, en plus des recettes d’autres societies d’Etat, à la Présidence et à chaque fois qu’il y’avait une difficulté la decision est prise en famille(Francois, Blaise et Salif Kabore) pour doter en carburant. Chez qui on payait ce carburant ? ce sont encore les camions de la famille Compaore et son clan qui transportent en majorité ledit carburant et donc par finir l’argent revient dans les caisses de la famille Compaore. C’est cela que vous appelez la bonne gestion de Salif. Vous et bien d’autres répondront sous peu de vos actes ignobles poses depuis 27 ans et aujourdhui créent des difficulties de gestion. Vous etes un minable comme les autres qui vous ressemblent. On voit également que vous ne connaissez rien de la réalité de la gestion calamiteuse du régime Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:02, par touba En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Mouna a une vision courte de la chose concernant la sonabel
    Il faut chercher les causes ou nous avonstrtrebuche pour tomber aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:41, par Sans rancune En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Internaute N° 1, pas du tout intelligent votre analyse. Par ailleurs, il se trouve que le cours mondial du pétrole a baissé et de ce fait il ne faudrait pas mettre en application la décision d’augmenter le coût du KWH.
    La SONABEL avec les structures compétentes pourraient œuvrer à faciliter l’acquisition des plaques solaires à moindre coût ; remplacer l’éclairage public au plan national par ces mêmes plaques solaires et à terme voir la faisabilité d’installation d’une usine de fabrication de ces plaques solaires.
    Merci au balai citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:43, par Sans rancune En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Un pacte national sur l’électricité aurait été plus utile que cette kyrielle de pactes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:46, par momomaka En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Al’internaute 1 Bravo pourquoi ? Tu sais très bien qu’ils sont comptables de cette gestion chaotique car en son temps ils se partagéaient l’argent de la SONABEL et en plus de ça ils étaient les gros consommateurs d’électricité et gratuitement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 11:59, par Gnamienf En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Merci au balai citoyen pour cette démarche et initiative engagées, responsable et citoyenne.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:07, par sidpawetta En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    C’est un signe qui montre l’incompétence du ministre en charge qui est venu pour se remplir les poches. Mais il s’est trompé de porte. Aimant le gain facile il a trahi la hiérarchie militaire et il apprendra à ses dépens.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:26, par doudouno le cobra En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Vraiment nous sommes au comble du ridicule dans ce pays.
    Le Dg de la sonabel reçoit le balai citoyen en vertu de quoi ?
    Si on n’arrête pas ce cirque ce pays va sombrer

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:37 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    On s en fout de vos solutions qui ressemblent a des problemes, vous avez dit que vous pouvez, donc allons seulment .....

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:39, par Maam Lawooto En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Merci Mouna,c’est au pied du mur Que l’on reconnait le macon.Haa transition... . Que Dieu sauce le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:41, par ta conscience En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Ma chère Mouna, tu me deçois beaucoup. Par respect pour moi je mettrais ton intervention à ta mauvaise compréhension de la langue de Moliere sinon je dirais que tu es b...., mais bon restons poli. Pour ta bonne gouverne, dans ce cas de figure la Sonabel met en exergue l’incompétence de ceux qui ont géré le secteur de l’énergie dans notre pays pendant plus d’un quart de siècle, plus precisement salif Lamoussa. Franchement 16% du pays couvert après 27 ans de reigne sans partage sans compté le fait que ses 16% subissent un delestage qui fait que dans le meilleur des cas ils ont de l’énergie environ dans 50% des cas dans l’année ce qui resumerait la couverture en energie à moins de 8% et c’est ce que vous appelez emmergence. Que tu considères 8 ou 16 % il est claire que la contribution du pouvoir de Blaise en terme de couverture ne saurait exceder 16% ( puisqu’il le pays avait une certaine couverture quand il prenait le pouvoir par la force et dans le sang. Je puis comprendre votre ignorance mais cette persistance dans la bétise me débite.
    27 ans de pouvoir pour 16% de couverture en energie c’est à dire moins de 1% de couverture par année. De grâce Mouna ma chere soit honnête avec toi même

    Ta conscience

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 12:58, par matheo En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Mouna je suis desolé pr toi du fait que la fuite de Salif et tte la compaorose ait mis fin a tes pourboire. com tu etais habituer a la facilité tu eprouv denorm dificulté mintna et tu as la nostalgie du tps d salif. grouille toi et fai couler pluto la sueur d tn fron cela est nettema mieux q la sueur des....

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 13:04, par Invincible En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Je crois que la solution reside plutot dans le solaire pour les menages. On me parlera de cout certes mais en toute chose il ya un prix a payer. l’independence energetique des menages urbains est la porte de sortie la plus plausible de cette crise energetique dont aucun des pays sollicites pour la fourniture a travers l’interconnection n’a la solution pour ses propres citoyens. A Accra, au moins 75% des menages disposent de leur propre groupe electrogene en raison des delestages que le Ghana connait. Comment respecter les clauses de l’interconnection si on n’a pas soi-meme suffisamment d’energie pour son propre pays ? le cas de la cote d’ivoire en dit long. Cette crise devrait creer un sursaut d’orgueil vers l’independence energetique plutot de se se liver pieds et poings lies aux caprices de l’energie thermique dont nous n’avons pas la totalite de la solution en main. Rien ne sert d’avoir des groupes si on ne peut pas avoir du carburant a moindre cout pour les alimenter meme avec notre argent en main. Je preconise de sortir plutot les menages des 5 grandes villes du Burkina de l’energie thermique et les faire passer au solaire. Et pour ce faire la Sonabel doit se reformer et tout le secteur de l’energie avec. La mise en oeuvre de cette reforme peut se faire a travers un programme quinquennal d’electrification solaire 100% finance par le budget de l’Etat et ce, pour etre libre d’en decider des orientations.
    Avec un budget d’investissement de 250.000.000.000 (250 milliards) on pourrait alimenter 500.000 menages avec un dispositif complet d’electrification solaire au cout totalement exonere de 500.000 Fcfa/ menage.

    La strategie pourrait consister a electrifier d’abord 300.000 menages pilotes a Ouaga et 200.000 a Bobo.

    L’amortissement des 500.000 peut se faire entre 5 et 6 ans et ces menages sont autonomes pour une duree d’au moins 25 a 30 ans.

    Une fois amorti, les fonds reconstitues permettront d’electrifier autant de menages soit 500.000 autres menages et le processus continue ainsi jusqu’a couvrir les cinq grandes villes du Burkina. Une autre option est de proceder progressivement a l’extension de l’operation aux 500.000 nouveaux menages des lors que les premiers 500.000 commenceront a rembourser.

    Parceque le cout des installations (500.000) doit etre rembourse entierement et de maniere echellonnee par le menage sur 5 ans, l’Etat doit jouer un role majeur a savoir subventionner toute l’operation a hauteur de 25%.

    Une fois l’investissement amorti, les menages pourront etre soumis a un paiement d’une redevance solaire d’un forfait de 3000f cfa par mois soit 36.000f cfa l’annee. Cette redevance, loin de renflouer les caisse de l’Etat uniquement doit voir la moitier retomber dans un fonds special dit fonds solaires. Ces fonds serviront a combler les eventuels deficits et permettre d’entretenir durablement cette electrification locale qui n’a pas besoin de centrale mais d’un toit pour installer tous les equipements necessaires.

    Tout changement est douloureux, mais si l’avenir doit passer par la, il faut y aller. La Sonabel doit se reformer, les transporteurs de carburants et la Sonaby ainsi que les traders entendons vendeurs de produits d’hydrocarbures ne peuvent pas reflechir et trouver une solution en dehors du gazoil et des groupes electrogenes. Prarceque s’ils le font, ils se tirent une balle dans la tete et c’est la fin de leur empire. Pourtant, il faut operer une veritable chirurgie dans le secteur de l’energie et passer au solaire et vite pour les menages. On ne peut pas avoir une temperature moyenne de 35 degre par an avec une canicule allant jusqu’a 47 degre a l’ombre pour etre des quemandeurs d’energie.

    Enfin, sortir les grand consommateurs tels les hotels et les grandes entreprises n’est pas une solution viable. Elle risque de plomber l’economie car le cout de revient de la production autonome de l’energie par ces entites risque d’etre plus eleve et donc faire fuire les investisseurs. C’est bien au contraire pour eux que la Sonabel doit existe afin de permettre a l’Etat de garantir l’energie et reduire le cout des investissement afin d’attirer les investisseurs de tous ordres. Ne regardons pas les miniers pensant que les entreprises de tous les secteurs peuvent en faire autant. Ils expoitent des mineraux a forte valeur sur le marche mondial qui leur permettent de tirer leur epingle du jeu. Sortir les hotels et les entreprises de la fourniture d’electricite, c’est plomber l’economie, tuer le tissu industriel existant, l’industrie naissante, les petites et moyennes entreprises. C’est tuer d’avance toute tentative de creation d’entreprise.

    La commission qui reflechi sur les reformes doit etre independante afin de ne pas subir l’approche myopique des lobbies du secteur des hydrocarbures. En un mot la Sonabel et la Sonabhy si elles peuvent aider a mieux diagnostiquer les maux du secteur ne doivent pas participer a son autopsie si l’on veut un changement radical qui puisse nous ouvrir les portes du soleil qui nous grille le cerveau et dont l’homme n’a encore rien tire au Burkina si ce n’est les plantes .

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 13:21, par VIENNE&15 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    L´autre option serait la liberalisation de la "production et distribution" électrique. Des entreprises privées sous control de la sonabel pourront bien contribuer a édifier un BURKINA muni d´outil de développement...indicateur d´un pays qui avance... j´pense ainsi a un cout-de-pouce pour nos petits et moyens entreprises qui, pour se fournir un outil de travail, pense d´abort a sa "facture de la sonabel"... a defaut, il se voit obligé d´opter pour les outils archaiques... il est hautement temps de penser a un "BURKINA PRODUCTEUR" et non un burkina consomateur.
    A ce disant, plus de 10 personnes de Namissiguima 30 km de Ouaghigouya (Yatenga) sont aux arrets depuis le 29.05.2015 pour de raison non encore prononcée par la police...

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 13:39, par pelrawa En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    je ne comprend pas Mouna. Qui était ministre quand la sonabel faisait ces déficits ? n’est ce pas lamoussa ? je ne comprend pas pourquoi on felicite un 1er responsable qui fournit un bilan mediocre. Svp, crayons DIEU et n’encourageons pas la mediocrité

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 13:48, par Bitcoin le virtuel En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Du temps du Président Blaise COMPAORE, le Balai Citoyen a fait des sit-in devant la SONABEL à cause des delestages sans être inquiété.
    Pascal Zaida, coordonnateur des associations anti exclusion, qui prévoyait s’organiser un sit-in devant la SONABEL en début juin pour protester contre la défaillance de la SONABEL a été interpellé depuis la fin de semaine passée pour l’empêcher de manifester.
    Pour sauver les apparences, le Gouvernement incite le Balai Citoyen à organiser une rencontre d’information fantôche auprès du DG de la SONABEL.
    Qui, de Blaise à ces autorités de transition, bâillonne les libertés ? C’est la transition qui bâillonne le peuple pour camoufler ses insuffisances. Mais elle perd son temps. La roue de la liberté est en marche.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 13:56, par souroukoulogoh En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Pourquoi ne pas diminuer les salaires des agents de la SONABEL ? Monsieur l’internaute N1 soit sage et attend les résultats de l’audit d’abord avant tout propos

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:07 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    evidament. quand on travail a affaiblir les institution on peut etres que l homme fort qui peut les diriger. que salif retourne a la maco, c’est la sa place. nous applodissons la transition pour sa gestion responsable de ce chao laisse par le regime compaore et bravo au balai citoyen pour l’action ainsi menoer. Il ne faut pas baisser la tete pour aller dans le mure, main dans la main nous allons aboutir. Retirer l’arme pour donner au peuple et le proprietaire de l’arme irra au peuple. seul le peuple doit rester puissant. Quand le peuple decide, il met les moyen pour aboutir.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:18, par good biiga En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Mon ami mouna , tu pense que les problèmes cités sont nés quand ? Durant la transition ? pas du tout !! c’est pendant que le type auquel tu loues la bravoure est soit DG de la SONABEL soit Ministre de l’énergie. ne cherche surtout pas de poux sur un crane rasé. c’est ceux là même qui ont mis la SONABEL en difficulté que tu defends

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:26 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    C’est maintenant clair que le Balai citoyen dirige le pays par Zida interposé ! Il faut faire attention à des éventuels dérives !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:28 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Ah bon ! Je ne savais pas que le balai citoyen est devenu décideur politique, bon vent, mais soyez prêt à rendre compte vous aussi dans le futur !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:48, par YIRMOAGA En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Mouna vous êtes un parent du quel des deux ? BC ou Lamoussa ? OUI c’est votre droit de cautionner qui vous voulez mais soyez objectif tout de même ? L’histoire lui donnera pas raison, mais l’enfer sur terre ? ça commencé avec son exil dans la belle famille, épouse par laquelle le mal est arrivé aux hommes intègres ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 14:59 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    D’accord avec Mouna. Salif ne mérite pas du tout ce que la transition lui a fait . Le secteur électrique ouest africain sait que c’est une ressource valable. Ce monsieur aurait été un bon conseiller technique pour Zida . Mais hélas , on balaie l’ivraie et le bon grain. Nul n’est Messie chez soi ...

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 15:05, par L’Intègre En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Quel mérite pour le ’’balai citoyen’’ ! Il a fallu que les OSC anti-exclusion interpelle et projette sa manifestation le 5 juin pour qu’on assiste à une telle théâtralisation !
    L’histoire dévoilera chacun, INCH’ ALLAH !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 15:22, par ouragan En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Merci internaute N°1 ,peu a peu on comprendra comment Blaise compaoré s’est saigné pour nitre pays pauvre sans dire un mot sur toutes ces subventions .
    Tome will tell ( Bob Marley)

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 15:47, par Indy En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Toujours des solutions a cours terme, toujours la dependence sur l’hydrocarbure pour faire fonctionner nos centrales electriques.
    Pourquoi ne pas exploiter notre ressource naturelle qui est le soleil 365jours/ans ? Pouquoi l’etat ne supprimerais pas les taxes et autres frais douaniers (si appliques) sur les plaques et equipements solaires ?
    La sonabel pourrait renforcer sa production en rachettant l’energie inutilisee de ts citoyens lamda connectes sur un grid du reseau sonabel.
    La sonabel diminuera considerablement le prix de production du kwh si chacun sait qu’il peut se presenter a a sonabel et recevoir un petit cheque, les gens produirons et vendront de l’energie a la sonabel.
    Faut qu’on etablisse une vision et un plan d’action a long terme pr l’independence energetique.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 15:54 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Quand vous sortez brûlez au hasard là !!!! voila les conséquences qui sont là maintenant !!!! L’an passé on n’avait pas des délestages comme ça !!!! ramenez nous Papa Blaiso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 16:32, par kouadio En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Combien a coute la ceremonie dite des martyrs d’hier (inutilement stupide) pour se faire une publicite inutile et vouer aux gémonies Blaise Compaore ? Pendant que le Burkinabé se posent des questions sur des problèmes de survivance, vous trouvez le moyen d’aller gaspiller des ressources dans l’organisation d’une soirée entre copins. Je comprend que ce n’est pas votre préoccupation car a la transition il faut manger vite et vite sinon comment expliquer la vague d’attributions de marche d’il y a quelques semaines.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 16:48, par ismouid En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    A ma connaisance, c’est la première fois que le balai citoyen va demander des explications avant d’envisager une action !
    Après ces explications de la SONABEL, quelle action faut il entreprendre sauf se tourner vers l’autorité pour que des solutions soient apportées au problème.
    Une des solutions actuellement est une augmentation des prix pour éviter que la SONABEL ne vende son produit à un prix inférieur au coût de production !
    Le balai citoyen ira t il vers cette proposition ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 16:54, par et pourtant En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Le balai citoyen a bruler l assemblee nationale. Et ont donnes UN autre ton aux marches pour semer le ko. Ils ne reprrsentent pas le peuple. ils font quoi Laba ? De toute les facons chaque citoyen aura son balai.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 17:23, par Check En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Une question a tous...
    Est-ce que la SONABEL permet a qui peut le faire d’installer ses propres panneaux solaires a son domicile ?

    Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 18:03, par Check En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Calmons-nous, chers compatriotres !
    Aucun regime ne resourdra defintitivement la question de l’energie electrique au BF ; on n’a pas de resources naturelles (a part le soleil) capable de generer ce jus precieux auquel on ne prete aucune attention quand tout marche. Meme les pays qui sont plus nantis (la RCI par exemple et qui essaie d’exporter le jus) ont des challenges dans le domaine. On n’a pas de resources financieres pour s’offrir les machines necessaires qui, en fait, nous rendent le jus dans la forme qu’on la connait.
    Donc, ne faites pas de palabres inutilement. Personnellemnt, je pense a 2 solutions a notre portee :
    - L’energie solaire - on se plaint du soleil alors qu’il sera toujours la gratuitement. La, je laisse le soin a d’autres cerveaux de trouver les moyens pratiques pour nous permettre de prendre avantage de ce que nous avons pleinement deja !
    - L’energie atomique - Mr. Diabre y a deja fait reference. Le cout est enorme pour le BF sans parler des supposes dangers qui en sont lies ! Mais reflechissons un peu ! Un central nucleaire, hautement securise au Nord dans le desert, demanderait beaucoup de sacrifices au pays au detriment d’autres secteurs pendant meme la vie du pays dans ce monde moderne. Mais au retour, nous n’allons pas avoir de problemes energetiques qui nous font beaucoup parler ici.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 18:04, par eliane En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    De toute manière ,nous on veut l’électricité en continue,si l’hypocrisie des un et des autres peut nous en donner ok

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 19:50 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Smokey ne sait pas prendre des notes ou koi. ha ha ha, quand est ce que le balai va assister au conseil des ministres

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 19:56 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Acheter et installer 1000 groupes de 1000 Megawatt, si vous n avez pas de combustible, cela ne changera rien. trop de bla bla.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:00 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Je commence a avoir du respect pour blaise. Ce type était fort pour diriger ce pays, quelqu un le reconnaitra un jour. Avec tous les problèmes que vous citez on n a jamais vu autant de delestages comme cette année. Il y avait meme moins de delestages que certains pays cotiers que je connais.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:01 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Arretez de pleurnicher et insulter blaise on veut du courant. Si vous pouvez pas degagez on va voir avec quelqu un d’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:24 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Et dire qu’une partie de Karpala est dans le noir total depuis le vendredi nuit : 2 nuit et 2 jours sans électricité. Quand nous allons marché sur la SONABEL avec nos produits avariés par manque d’électricité, le DG comprendra qu’il faudra qu’il apprenne à respecter la population. Avec les Baptêmes, 1ère communion et confirmation dans la paroisse, vous imaginez la souffrance des gens.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:40 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Produire du courant pour les burkina c est plus difficile que conseiller charles taylor

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:46 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Trop de faux experts au faso. Au burkina on pourrait dire les experts, on en a a la pelle, les experts qui resolvent les problemes, il faut d’autres experts pour les trouver.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 20:48, par Hamavo tuina En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    chers compatriotes, ne confondond pas vitesse et précipitation. je pense que le balai citoyen a fait une bonne démarche et cela ne doit pas etre interpreter comme un acte d’autorité. le contenu et les détails ne sont pas des informations pour moi, parce que je le savait déja. Mais combien de burkinabè pouvaient imaginer que des groupes électrogènes de la sonabel manquaient de fuel pour nous donner la lumière ? remercions le balai qui est entrain de nous faire informer .

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 21:04, par ZONGUS En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Et le solaire dans tout ça ? On en a à revendre. Tant qu’on ne se départi de la main mise de la France (qui perçoit des taxes sur nos importations de combustibles), on ne sortira jamais des ténèbres.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 21:06, par mossicain En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Monsieur snocki qui se croit tout permis arrete de faire a chaque foi de la recuperation tu n occuperas que la place que merite.il faut enfin faire carriere fans la musique.tu chaque chose a un debut et une fin.vraiment le faso chacun veut se faire important au risque de heuter les sensibilités

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 21:07, par burkindi En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Bravo a Invincible pour le commentaire 9 qui nous démontre en français facile que plusieurs options sont possibles. C est propre et scientifique. C est vers des réactions comme ça qu on doit s orienter au lieu de jaser dans le vent

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 21:34, par Sacré En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Merci au Balai Citoyen ; ceux qui les critiquent ne sont que des lâches. Eux au moins ont le courage de quitter leur clavier pour être sur le terrain et s’attaquer aux problèmes des populations.

    Ceux également qui critiquent Internaute 1 Mona n’ont rien compris : aujourd’hui on parle en termes de résultats et le résultat actuel c’est l’électricité dans tous nos lieux d’habitation et de travail. Si au temps de Blaise et de Lamoussa Salif Kaboré on a eu l’électricité et que maintenant on en a pas, on préfère le temps de celui qui ne la fournissait.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 21:59, par OS En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Internaute 37, on implante pas une centrale nucleaire dans un desert mon frere, il faut bcp d’eau a cote pour refroidir les centrifugeuses nucleaires. Le solaire c’est la meilleure alternative pour nous. On gere pas une centrale nucleaire comme on a gere notre Sonabel sans oublier que la gestion des dechets nucleaires est compliques, ne nous aventurons pas dans ca, meme les occidentaux veulent s’en débarrasser.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 22:20, par mr En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Pauvre de burkina
    Vs pensez que bruiller maison des gens
    Surtout les biens des gens va amener jolie maison, electricite
    travail pour tous....je vs garenti que ds 2 ans on sera dermier
    mondial.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 22:27, par BEN En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Bonjour. Merci de me permettre de participer à ce débat. Les mesures annoncées sont de sont pour le futur. D’autres pense que la consommation des agents de la SOANBEL qui font moins de 0,01% de la consommation peut résoudre le problème des plus de 99,99%. Le problème de fonds semble nous s’échapper : celle de la santé financière de la SONABEL qui a participé à la dégradation de celle de la SONABHY. Des mesures avaient été annoncées en Avril 2015 par le ministre Barry au CNT pour aider la SONABEL à retrouver la santé financière. Pour le moment rien n’apparait. Les tarifs d’électricité sont bloqués depuis 2006 et depuis 2009-2010 sonabel est passé à une situation critique. On pense protéger le client d’électricité mais en réalité on démissionne et on l’abandonne sans protection pour le livrer à d’autres problèmes plus sévères : il doit se procurer un groupe électrogène et assurer des combustibles ou acheter des panneaux solaires et s’il n’a aucun moyen de tout cela, subir les désagréments des délestages en arretant par exemple ses activités. Tout ceci lui coute beaucoup plus cher (2 ou 3 fois plus) que si devait supporter une hausse des tarifs de la SONABEL ; Le ministre Barry l’avait bien dit : le réaménagement ne toucherait pas aux couches sensibles et les clients non éligibles à la subvention d’électricité seraient facturés au cout réel. Parlait-il en son seul nom ? En tout cas j’interpelle le Président Kafando qui est aussi un doyen ainsi que les OSC pour la réflexion. Je ne sais pas comment on peut penser qu’une SONABEL qui vend à perte pourrait améliorer ses prestations sinon mourir ! Le pire reste encore devant si……

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2015 à 23:12, par SOS En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Il est temps d’arrêter les dérives, si chaque organisation de rue peut se lever pour demander des des comptes aux structures étatiques, c’est grave...
    Même en France ou aux USA, la démocratie n’a pas atteint ce point.
    Il y a des problèmes réels mais on ne peut pas se laisser gouverner par la rue...
    Sans rancunes

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 03:55, par Tank En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Il est possible (1) de faire mieux avec le peu dont nous disposons, (2) d’ameliorer l’offre et meme (3) de resoudre dans l’avenir cette question de l’electricite en Afrique de l’Ouest.
    Plusieurs solutions existent dont voici certaines :
    - S’investir a remplacer toutes les ampoules incandescentes par des ampoules LED. En general, la puissance de tout apareil electrique doit etre un critere tres important de son achat. Tout ceci dans le souci de consommer le moins possible d’electricite.
    - Les energies solaire et eolienne. En ce qui concerne celles-ci, le probleme serait le stockage de cette energie pendant les periodes ou il n’y a pas de soleil ou de vent. Pour ce faire, il faudra des batteries et les bonnes batteries coutent les yeux de la tete ! L’Etat doit aider la population a se procurer de telles batteries, ne serait-ce qu’en les exemptant de taxes !
    - En lieu et place des briques faites de ciment et de sable dont la temperature peut atteindre les 50 degres, trouver un materiaux moins sensible a la chaleur pour les briques ou le revetement. C’est possible ! L’Etat encore peut encourager les recherches dans ce sens, en financant de telles recherches, en mettant a profit les Universites, en recompensant les meilleurs chercheurs (disons plutot trouveurs)
    - La CEDEAO peut envisager un projet de centrale nucleaire qui va deservir tous les pays membres. Ca aussi c’est possible !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 06:33, par l’économiste En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    Si les investisseurs privés se rechignent à financer la SONABEL, pourquoi ne pas émettre des obligations de la diaspora pour financer de grands projets pouvant nous permettre une autonomie énergétique ? Bon nombre de pays africains se lancent dans de telles initiatives (comme le Ghana, l’Ethiopie ...). Je suis sûr que beaucoup d’internautes de lefaso.net souscriront (j’en serai ravi à participer), ne serait que pour un sentiment patriotique. La demande d’électricité est bien présente et je pense que les dirigeants de la SONABEL devraient avoir une vision plus haute que ces perspectives de solutions quitte à prendre des risques car c’est aussi ça le management.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 10:10 En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    C’est maintenant que le balia citoyen se réveille, et pourtant nous sommes à la fin de la période chaude. C’est vraiment dommage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 11:31, par Info En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    A l’attention de l’internaute n°37, vous avez le loisir de mettre vos panneaux solaires si vous en avez les moyens ; point besoin de l’autorisation de la SONAVILAINE.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 14:35, par picsou En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    C’est bon de parler mais que dit l’audit de la SONABEL. Les mêmes causes produiront les mêmes effets si la SONABEL est incapable de dire que la structure a été pillée des années durant. C’est juste parce que l’actuel système est complice de l’ancien. Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 17:02, par WATSON En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    On peut faire l’actionnariat populaire au Burkina pour financer la SONABEL, si aucun investisseur n’est intéressé. Ne politisons pas seulement la gestion de la SONABEL, l’ASCE doit publier le résultat de l’audit de la SONABEL et les responsabilités doivent être situées. L’énergie solaire est incontournable aujourd’hui afin de résorber UN TEMPS SOIT PEU le déficit de la SONABEL. Il faut alors un accompagnement de l’Etat. On a longtemps caché les difficultés de la SONABEL et je suis étonné de les voir aujourd’hui réconnu par les responsables de la SONABEL. L’augmentation du prix du KWH n’est pas la solution, c’est la gabegie qu’il faut plutôt sanctionné et non le peuple. ALLONS SEULEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 19:11, par MO En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    La solution c’est la fusion entre la SONABHY et la SONABEL pour créer une société unique qui sera la Société Nationale d’Energie du Burkina (SONEB) qui assurera en même temps le stockage et la distribution des hydrocarbures et l’électricité.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2015 à 20:17, par robert gillouin En réponse à : Délestages : Ce que la SONABEL a dit au Balai citoyen

    l analyse et les proposiitons de Invincible (internet N°19) me semblent bien argumentés et peut offrir une base crédible de réflexion..
    Bravo au " Balai citoyen " si il a donné l’occasion à la Sonabel de préciser la situation du pays et de cette société en regard des besoins en electricité du pays
    Certes le palabre est utile ! mais à un moment in faut ètre pragmatique et constructif !
    ROBERT G

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Centre-ouest : Six villages de la commune de Tenado électrifiés
Électrification rurale au Burkina : A la recherche d’alternatives pour l’accès à l’énergie propre
Lampes solaires : Une étude démontre leurs bienfaits pour les ménages en milieu rural
Accès à l’énergie au Burkina : Le solaire, une solution d’avenir
Énergie solaire : Bientôt un parc solaire à vocation régionale au Burkina
Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande
Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés