Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mercredi 21 janvier 2015 à 05h30min
Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

Suite à l’incendie des équipements et installations du projet aurifère de KARMA de la société True Gold Mining le 14 janvier dernier, les autorités en charge de la question ont donné leur version des faits au cours d’un point de presse dans la soirée de ce mardi, 20 janvier 2015 à Ouagadougou.

Les évènements sont survenus les 14 et 16 janvier dernier, « obligeant » à une fermeture temporaire des activités sur le site. La société exploiterait une superficie de 85 km2. « Il a été accordé à la société de droit burkinabè RIVERSTONE KARAMA SA, un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or par décret en date du 31 décembre 2013 suite à une demande formulée le 21 février 2012 », a retracé le secrétaire général du ministère des mines et de l’Energie, Emmanuel Nonyarma. A l’en croire, l’octroi du permis a suivi toutes les procédures administratives et légales prescrites par le code minier et ses textes d’application, notamment les dispositions relatives à la préservation de l’environnement. « Aujourd’hui, le problème qui se pose est relatif à l’impact de la mine sur le village de Ramatoulaye et surtout la mosquée », a révélé le secrétaire général du ministère des mines et de l’Energie. A l’origine des manifestations, des informations véhiculées font état de l’existence d’un gisement important sous la mosquée et que la mine fera une galerie pour son extraction. Informations que M. Nonyarma juge de « infondées ».

Le gouvernement rassure …

« Aucun géologue ne peut être autorisé à faire la recherche de l’or sous une mosquée », a-t-il insisté. Emmanuel Nonyarma a indiqué que dès l’apparition du problème, une démarche d’explication et de conciliation des positions entre la société et les populations a été initiée par l’autorité.

Le respect d’un délai de trois ans pour l’exploitation de la fosse de Nami, l’abandon des travaux de la fosse de Rambo, le bitumage de la route Ouahigouya-Namissiguima, la prise en compte davantage de jeunes de la commune dans le recrutement et la priorisation du dialogue et la communication avant toutes activités sont les revendications des populations.

Pour le secrétaire général du ministère des mines et de l’Energie, des démarches sont de nouveau entreprises pour une solution acceptable pour toutes les parties. Aux populations, il a assuré que ni la mosquée, ni le village de Ramatoulaye ne seront affectés ; à la société minière, que les investissements déjà réalisés ne soient pas perdus. « Une exploitation apaisée au bénéfice des populations, de la mine et de l’Etat », c’est le mot d’ordre général du côté de l’autorité, selon M. Nonyarma.

Selon le gouverneur de la région du nord, Hassane Sawadogo, aucune arrestation n’a été faite jusqu’à ce jour.
Les dégâts provisoirement évalués sont estimés entre deux et quatre milliards auxquels s’ajoutent des destructions de domiciles et de biens.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Encadré : le film des évènements, selon les animateurs de la conférence de presse

Déroulement des manifestations publiques à Namissiguima et à Ramatoulaye les 14 et 16 janvier 2015.

INTRODUCTION

Pour gérer les incompréhensions entre les populations de Ramatoulaye et Namissiguima dans le cadre de l’installation de la société minière True Gold, il a été institué des cadres de concertations (comité de liaison, médiateur, échanges avec le Ministère des Mines et de l’Energie).

1-Manifestations le 14 janvier 2015

Le 14 janvier 2015, nous avons assisté à une manifestation publique des populations des villages concernés par les sites aurifères de la société True Gold. Celles-ci, dans un mouvement de colère, ont marché sur le site de Noogo pour exiger l’arrêt immédiat des activités de la mine. Les manifestants étaient armés d’armes blanches.

Au regard de la tension sociale qui montait dans le village, nous avons décidé de nous rendre sur les lieux en compagnie des responsables de la sécurité et de personnes ressources. L’objectif était de rencontrer les représentants des manifestants qui ont exprimé leur volonté d’échanger avec nous.

Mais, grande fut notre surprise quand nous sommes arrivés sur les lieux. Les manifestants (environ plus de 2000 personnes) nous ont empêchés de nous rendre sur le lieu prévu pour la rencontre. Ils nous ont littéralement envahis au point qu’il n’était pas possible de se faire entendre. L’atmosphère était surchauffée et la passion avait pris le pas sur la raison. La volonté de trouver alors une solution apaisée par le dialogue était quasiment impossible. Dans ces conditions, nous avons rebroussé chemin en tirant la conclusion que notre mission s’est révélée infructueuse.

A peine nous avons tourné le dos, il nous a été rapporté que les manifestants ont mis le feu sur le matériel de la Société minière True Gold entreposé à Noogo. La consternation était grande en considération de l’importance et de la valeur du matériel incendié (Caterpillars, bulldozers, camions, grues, dumpers, groupes électrogènes et divers). Cela est d’autant plus regrettable que ce désastre aurait pu être évité si la concertation avait prévalu.

Pour limiter les dégâts, nous avons dépêché sur les lieux, une équipe de sapeurs-pompiers et renforcé l’effectif du personnel de sécurité.

2- Manifestations du 16 janvier 2015

Le 16 janvier 2015, un groupe de manifestants s’est constitué pour détruire des biens publics (boutiques construites par la Mairie de Namissiguima) et s’en prendre aux habitations des employés de la mine, ressortissants de Namissiguima et Ramatoulaye. Les forces de sécurité publiques ont dû intervenir par la sensibilisation pour arrêter les manifestants dans leur dessein.

Conclusion

A la faveur de la présence des forces de sécurité sur les lieux, le calme est revenu à Namissiguima et à Ramatoulaye. Mais, il convient de poursuivre la communication avec la population. Nous avons bon espoir qu’avec les concertations déjà engagées auprès des personnes ressources, la paix reviendra dans les villages concernés par l’exploitation minière par la société TRUE GOLD.

Vos commentaires

  • Le 21 janvier 2015 à 06:22, par Pathe Diallo En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    C’est incontestablement une très bonne méthode que de dialoguer avec les populations pour trouver un terrain d’entente, mais cette déparche doit s’accompagner de la fermeté et de la rigueur de la loi ! On ne doit plus permettre ce genre de desctruction, cet incivisme qui s’est installé sous le régime de Blaise Compaoré à la faveur de l’impunité. Celà doit cesser, chaque citoyen doit savoir qu’il a des droits mais aussi des devoirs !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 08:19, par lagitateur En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    De quel droit des citoyens, autochtones soient-ils, peuvent décider d’aller détruire impunément des biens d’autrui ? Il faut que cela s’arrête. On doit arrêter et foutre en prison tous ceux qui ont détruit les biens des gens. Cet incivisme qu’ a instauré Blaise Compaoré par sa mauvaise gouvernance doit cesser. Au moment où nous cherchons a reconstruire notre nation, point de place pour ces anarchistes calculateurs et mal inspirés.
    Quand on regarde les revendications de la population : "Le respect d’un délai de trois ans pour l’exploitation de la fosse de Nami, l’abandon des travaux de la fosse de Rambo, le bitumage de la route Ouahigouya-Namissiguima, la prise en compte davantage de jeunes de la commune dans le recrutement et la priorisation du dialogue et la communication avant toutes activités sont les revendications des populations."
    On se demande qu’est ce qu’ils veulent. Ou ils veulent travailler dans la mine ou ils ne veulent pas du tout son implantation pour nuisance et destruction de l’environnement comme certains semblent le dire.
    Vous voulez que la mine bitume votre route, d’accord. Vous voulez y travailler, d’accord. Demandez autre chose, d’accord. Mais si True Gold ne commence pas l’exploitation de la mine où voulez-vous qu’elle trouve l’argent pour satisfaire vos demandes ? Je crois que tout ceci est l’objet de manipulations diaboliques de personnes ayant perdu des avantages, suivez mon regard.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 08:20, par aya En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Le gouverneur parle de dégâts estimés entre 2 et 4 milliards faites pardon un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:12, par wendymi En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Mr Diallo ; c’est normal que la loi soit respectée à la lettre. Mais avant qu’elle soit respectée et appliquée à la lettre sur les populations, il faut bien les considerées et les impliquées dans les decisions qui les touchent directement et à leurs communes, car c’est eux les premieres et les dernieres victimes quand vous autres et les argentiers auront pillé et detruit leur ecosysteme naturel et disparaitre pour se loger dans vos villas de luxe à air conditionné. Il faut bien les exploitations minieres profitent en premier lieu les communes directement touchées. Allez voir à Kalsaka, Gambo et autres localités de ma province, aucune exploitation ne beneficie aux populations, c’est du desastre à la prime. La mine de Kalsaka est fermee sans que le concessionnaire ne butime aucune voie. Pire il a exploité et detruit les infrastructures routieres realisées par OK (don de OK) pour la zone pour exploiter le mineraie. C’est inadmissible.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:15, par burkinabè 100% En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    cher aya si tu connaissais un peu le prix et la valeur du matériel détruis tu allais savoir que le gouverneur n’exagère pas.c’est du matériel importé.que certains de nos compatriotes ignorants se ressaisissent car ce sont là des actes de barbaries.ne détruisons pas ce que nous ne pouvons pas fabriquer ni concevoir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:21, par verite En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Que True Gold Leur propose une autre mosquée plus grande avec une résidence pour le Cheik et ils fermeront leur bec. Ce sont des affamés drogués par l’intégrisme et aveuglés par la religion.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:48, par WARA En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    A ma connaissance NAMISSIGUIMA n’est pas un ETAT dans un ETAT, le BURKINA FASO, à signé un contrat minier avec cette société ,force doit rester à la lois un point c’est tout, actuellement nous avons besoins de rassurer les investisseurs qui s’intéressent à notre pays, dans l’intérêt supérieur de notre peuple .

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 09:57, par Mogobere En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Je suis déçu de la position du gouvernement en faisant croire que seul le dialogue peut concilier les deux parties, vraiment je suis désolé si le respect de la chose autrui ne faisant plus partie de notre culture. Surtout prenez vos responsabilité si rien ne sera comme avant. Mais nous avançons dans la médiocratie extrême et si nous devons agir dans la logique du droit à savoir que la force reste la loi. A l’intention du gouvernement de transition si vous savez que vous n’êtes pas venus je vous restaurer l’ordre sinon Burkina est entrain de perde des devises. Merci trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:20, par ouedraogo adrien En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    C sont les orpailleurs qui sont responsable des destructions ils ne veulent pas de concurrent sur le terrain. Toutes les procédures ont été respectées, c’est l’inexistence de l’état qui est responsable de ce chaos il faut des poursuites judiciaires sinon ça va se répéter ailleurs, ce qui est sur c’est le burkina qui va payer la facture et la mine va se construire croute que croute

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:26, par le fonctionnaire En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    je suis vraiment sidéré par le comportement de cette population défiance de l’autorité publique destruction de biens d’autrui et je ne sais quoi d’autre...
    j’estime que l’Etat doit reste ferme, que la mosquée ne soit pas touchée je suis d’accord mais dire pas d’exploitation tout court je dis non , sinon toutes les mines ailleurs au Burkina devront fermées car elles ne sont pas sans conséquences sur l’environnement et la vie des populations riveraines,
    vous voulez l’eu potable l’électricité la santé etc donc un développement et un mieux vivre mais vous ne voulez pas d’exploitation de la mine, mais il faut savoir que le développement a un coût, toutes les ressources du pays sont susceptibles d’être mobilisées pour le développement de ce pays. imaginer si toutes les autres localités se rebellaient contre les mines en exploitations dans les différentes localités

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:32, par le fonctionnaire En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    je suis vraiment sidéré par le comportement de cette population défiance de l’autorité publique destruction de biens d’autrui et je ne sais quoi d’autre...
    j’estime que l’Etat doit reste ferme, que la mosquée ne soit pas touchée je suis d’accord mais dire pas d’exploitation tout court je dis non , sinon toutes les mines ailleurs au Burkina devront fermées car elles ne sont pas sans conséquences sur l’environnement et la vie des populations riveraines,
    vous voulez l’eu potable l’électricité la santé etc donc un développement et un mieux vivre mais vous ne voulez pas d’exploitation de la mine, mais il faut savoir que le développement a un coût, toutes les ressources du pays sont susceptibles d’être mobilisées pour le développement de ce pays. imaginer si toutes les autres localités se rebellaient contre les mines en exploitations dans les différentes localités

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:34, par Filsdupays En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Il faut dans tous les cas une bonne communication et avoir une démarche inclusive. Ce qui se dit actuellement s’il était bien dit à temps et aux bonnes personnes (ceux réellement concernés) on en serait pas là. Arrêtons de vouloir profiter de l’ignorance des uns en traitant des choses sur leur dos. Tout compte fait le problème va demeurer tel et la mise en œuvre deviendrait difficile. L’Etat doit œuvrer à priori pour le bien de la population et se débarrasser des personnes qui nuisent à sa crédibilité. Il faut noter que lorsqu’on ôte toute possibilité de dialogue à une situation ce qui s’en suit est forcement la violence. Travaillons alors en respectant les us et coutumes des uns et des autres et cela facilitera une très bonne intégration.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:47, par Kilba En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Merci Wendimy.ceux qui parle de prix et autres ne sont pas des Burkinabè. Ils profitent de nos biens et disparaissent. Ce n’est pas en écrivant sur les net que vous allez nous détourner de notre lutte. On ne parle pas de légalité mais de légitimité ! Blaise en sait quelque chose. On ne parle pas ici de prix mais de vie de nos futures générations !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:53, par RV En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    C’est vraiment dommage. Attention à ne pas faire partir les investisseurs car ça ne pourra que nous causer de sérieux problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 10:55, par yes En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Aya ; toi tu n’as aucune idée du pris d’un quelconque matériel d’exploitation minière ; d’où ta réaction. Renseigne toi et parles de ce que tu sais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:08, par Newman En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Destruction de biens évaluée entre 2 et 4 milliards, aucune arrestation cela signifie tout simplement que le gouverneur et sa hiérachie sont plus irresponsables que ces populations. j’espère que le contribuable burkinabè ne va pas contribuer à la facture. il faut que force reste à la loi sinon ces gens se croiront tout permis ; la terre appartient à l’état, pas à qui que ce soit. ça commence comme ça et après on pense qu’on a le droit de couper les mains ou de tuer. Un cheik c’est pas dieu, c’est même pas un prophête

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:14, par Wendpanga En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Merci d’avoir de la retenue dans vos propos.
    Voyez vous je crois sincèrement que pour une question qui intéresse le présent et le futur d’une communauté donnée, il est nécessaire de prôner le dialogue. Bien-sur que le village appartient au Burkina Faso et la population à la population du Burkina mais le village appartient à une population donnée. " le coq chante pour tout le village mais chacun sait que le coq appartient à une seule personne".
    A celui qui demande de délocaliser la moqué : vérité
    ""Que True Gold Leur propose une autre mosquée plus grande avec une résidence pour le Cheik et ils fermeront leur bec. Ce sont des affamés drogués par l’intégrisme et aveuglés par la religion.""
    j’ai honte de toi parce que tu pense que tous sont comme toi : affamés, drogué par l’intégrisme, aveuglés par la religion et possédant un bec.
    Merci de respecter les autres et aidons à construire. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:24, par PZ En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    les fils et filles de la région doivent être impliqués pour le soit disant développement de leur localité ,pas seulement se baser sur quelques les chefs de la localité
    Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:31, par Ya siida En réponse à : Les erreurs du passe

    Attention a ne pas répéter les erreurs du passe !J’entends certains internautes parler de LOI, mais ils oublient que la LOI c LE PEUPLE, sans l’accord du peuple on arrive aux situations qu’on a connut….ne soyons pas amnésique, la conciliance est préférable a l’agressivité….il faut que le CNT trouve un terrain d’entente avec la population riveraine, une elctrification par exemple comme l’a fait I AM GOLD !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 11:51, par yamsobb En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    ce sont des jeunes instrumentalisés par les gourous acheteurs d’or locaux. on doit punir sevèrement les instigateurs pour que ça serve d’exemple. je ne sais pas pourquoi le gouvernement a peur, c’est la transition et vous n’avez d’electeurs à courtiser !
    si chacun va empêcher qu’on exploite une mine dans son village, on verra où l’état va avoir l’argent

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 12:01, par SILENCE En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Mon pays à très mal ! l’incivisme a été érigé en règle de droit,
    Les dispositions autorises l’incendie des biens publics et privés,
    Tout le monde sait qui manipule qui ?
    Et qui s’oppose à quoi ? Et pour quelles raisons ?
    C’est un domaine très sensible et personne n’ose s’y aventurée,
    Avec un juste raison !!!!

    Même si la société minière est pilotée par des écervelés,
    elle n’osera pas réaliser des fouilles sous la mosquée de Ramatoulaye !
    Le gouvernement burkinabé connaît très bien la renommé de Ramatoulaye.

    Qui va dédommager la société minière victime ?
    Sur quel fond ?
    Qui va supporter la charge des milliards parties en fumée ?
    Qui va supporter les frais générés par le retard dans le démarrage des travaux ?
    Qui va supporter les frais des biens immobilisés ?

    Pas la société en tout cas !!! L’État Burkinabé alors ?!!!
    Ne soyons pas étonné que la société ne réalise pas ses engagements sociaux.

    Vivement que l’intérêt général prime sur l’intérêt individuel !
    Vivement que l’esprit de rassemblement, l’esprit d’union, l’esprit de construire
    nous habite.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 12:03, par Scofield En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    C’est vraiment regrettable ce qui est arrivé dans ces localités. Qu’on le veuille ou non, il n’y aura jamais de développement sans la discipline et pour discipliner les gens il faut appliquer la loi à tous. Si l’on interroge les brûleurs, ils ne pourront pas donner des justificatifs à leurs actes. Et puis, qu’est ce que le matériel ou même les responsables de la mine ont à voir dans ça. Je pense que quand on n’est pas d’accord sur un point il y a des voies à suivre pour se faire entendre, on ne lève pas commencer à casser et brûler impunément. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et ramener les gens à la raison et en plus les gens doivent savoir que ce qu’ils font aujourd’hui les rattrapera un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 12:04, par Tamou En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Monsieur Aya, prière chercher l’information car l’ignorance est une maladie pire que EBOLA. Construire une mine actuellement coûte 150 à 300 millions de dollars fais en toi même la conversion en cfa.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 13:13, par laafibala En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Wendymi : faites toutes vos enquêtes et voyez s’il n’a pas existé un comité de concertation inclusif, si une enquête publique n’a pas été tenue devant même la mosquée de Ramatoulaye avec plus de 300 personnes....verifiez s’il vous plait avant d’accuser.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 13:58 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Les seuls lieux saint dans l’Islam sont en Arabie Saoudite, à la Mecque. Ramatoulay est un village comme les autres village du monde. Le musulman n’adore pas des Mosqués mais Dieu. A mon avis même s’il a y de l’or sous des habitations ou des lieux de prières, l’Etat à le droit de décider même le déguerpissement. Notre territoire est grand s’il s’agit de trouver de l’espace pour prier Dieu Ce sont les non croyants et les païens qui considère les mosquée comme des lieux de sacrifice d’animaux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 13:59, par angamiri En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Qui peut me dire aujourd’hui où se trouvaient les premières mosquées et églises du Burkina il y a un siècle ? Urbanisation oblige, ils ont été détruits soit pour y loger des populations soit pour installer des administrations. Donc l’intérêt public passe avant tout.
    Juste pour dire que si le sous-sol de la mosquée de Ramatoulaye regorgeait d’or à même de profiter au développement de tous les Burkinabé, rien ne pourra s’opposer à son déplacement. Et C’est l’état qui déciderait de cela comme pour tous les cas sur toute l’étendue du territoire national.
    Si le cahier de charge n’est pas respecté par les miniers, la population doit se plaindre contre l’administration centrale par les voies légales, surtout de nos jours où plus rien de doit être comme avant. Il pouvait empêcher pacifiquement tout travail sur la mine. La preuve on a obligé pacifiquement SAGNON et GUIGUEMDE à partir du Gouvernement même si ça été long pour le second. Il n’y a pas d’excuse aujourd’hui pour des comportements d’une telle violence au nom de quelques revendications que ce soit. Privilégions la résolution de nos différents par les voies légales d’un Etat de droit même si nous désapprouvons la lenteur des procédures.
    Si la haute autorité n’arrête pas cette dérive de revendication par la destruction et l’incendie nous assisterons à un déclin économico-social inévitable du Burkina. Les investisseurs présents s’en iront et les probables investisseurs qui frappent à nos portes n’entreront pas.
    Je lance un appel à ceux qui ont encouragé les casses et les incendies sous Blaise à s’adresser à leurs ouailles pour qu’ils cessent à jamais leurs actes de destruction tout azimut pour un oui ou pour un non. Les Burkinabé ont une nouvelle image à façonner et à sauvegarder aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 14:28, par YIRMOAGA En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Ceux qui s’acharnent sur la population, si vos villages étaient appelés à subir une disparition sans autre forme de dédommagement ou de réinstallation ailleurs, je pense qu’ils seront des agitateurs ? Pendant que le problème est au niveau du PF pour une solution entre l’exploitant et le dit village, le conseille de ministre octroi une superficie de plus de 100 km carré incluant des villages dans ce périmètre sans tenir compte de ces villages ? On a vu des sites construire des logements et faire déménager des villages ? Pourquoi eux ils veulent pas en faire, et dès l’annonce du conseil de ministre, l’exploitant s’est vu tout permis et voilà ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 14:37 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Y a t-il eu une étude d’impact environnemental et social ?
    Dans cette histoire d’or il y a des winners et des loosers.
    - Les perdants c’est la population locale. destruction de champs ; d’aire de pâturage ; d’habitations et de lieu de culte (voir www.lefaso.net/spip.php?article39481) ; intoxication au cyanure et aux métaux lourds ; développement de la prostitution et du grand banditisme.
    - Les gagnants sont ceux qui sont dans les bureaux climatisés attendant les dividendes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 14:40, par Van Gogh En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    C’est curieux comme certains peuvent avoir la mémoire courte. Hier seulement nous avons brûlé des biens publics et privés en espérant des lendemains meilleurs et aujourd’hui nous nous émouvons que des villageois sensés être moins bien avertis que nous fassent de même.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 16:06, par maxwell2 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Je suis sûr et certain que si c’était une église catholique, on n’allait pas avoir ces évènements. Alors, ressaisisons nous un peu. Des villages entiers ont été deplacés pour des questions d’interêt national. La lutte devrait être pour l’amélioration du cadre de vie de la population:goudron, école, dispensaire... De toute façon, l’or sera exploité car la terre et le sous sol appartiennent à l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 16:10, par maxwell2 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Je suis sûr et certain que si c’était une église catholique, on n’allait pas avoir ces évènements. Alors, ressaisisons nous un peu. Des villages entiers ont été deplacés pour des questions d’interêt national. La lutte devrait être pour l’amélioration du cadre de vie de la population:goudron, école, dispensaire... De toute façon, l’or sera exploité car la terre et le sous sol appartiennent à l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 17:34 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Les gens agissent ou réagissent avec passion.
    toute activité qui se mène vise un seul objectif : le bien être des populations.
    Au moment où les contrats se signaient ce lieu était là ou bien s’est installé après ?
    Et surtout cette mosquée elle a été construite avant ou après le contrat de la mine ?
    Je demande que quelqu’un qui connait la zone nous éclair afin que le débat puisse être bien.
    D’ores et déjà le village tout comme la mosquée sont venues après, là pas question de céder, faut expliquer et si besoin user de la force.
    Si l’Etat a fait signer le contrat tout en sachat qu’il s’agit d’un lieu saint, là ya problème.
    La cohésion sociale est un élément important.
    Qu’il soit mosquée ou église j’en suis sûr un peu de respect.
    On a vu à la ZAKA, toutes les églises et les mosquée n’ont pas été touchées, petites comme grandes. Faisons souvent attention. Face à des gens qui veulent simplement l’argent.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 18:22, par angamiri En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Qui peut me dire aujourd’hui où se trouvaient les premières mosquées et églises du Burkina il y a un siècle ? Urbanisation oblige, ils ont été détruits soit pour y loger des populations soit pour installer des administrations. Donc l’intérêt public passe avant tout.
    Juste pour dire que si le sous-sol de la mosquée de Ramatoulaye regorgeait d’or à même de profiter au développement de tous les Burkinabé, rien ne pourra s’opposer à son déplacement. Et C’est l’état qui déciderait de cela comme pour tous les cas sur toute l’étendue du territoire national.
    Si le cahier de charge n’est pas respecté par les miniers, la population doit se plaindre contre l’administration centrale par les voies légales, surtout de nos jours où plus rien de doit être comme avant. Il pouvait empêcher pacifiquement tout travail sur la mine. La preuve on a obligé pacifiquement SAGNON et GUIGUEMDE à partir du Gouvernement même si ça été long pour le second. Il n’y a pas d’excuse aujourd’hui pour des comportements d’une telle violence au nom de quelques revendications que ce soit. Privilégions la résolution de nos différents par les voies légales d’un Etat de droit même si nous désapprouvons la lenteur des procédures.
    Si la haute autorité n’arrête pas cette dérive de revendication par la destruction et l’incendie nous assisterons à un déclin économico-social inévitable du Burkina. Les investisseurs présents s’en iront et les probables investisseurs qui frappent à nos portes n’entreront pas.
    Je lance un appel à ceux qui ont encouragé les casses et les incendies sous Blaise à s’adresser à leurs ouailles pour qu’ils cessent à jamais leurs actes de destruction tout azimut pour un oui ou pour un non. Les Burkinabé ont une nouvelle image à façonner et à sauvegarder aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 18:52, par noaga En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    La lutte contre l’impunité doit concerner tout le monde. Ce ne sont pas seulement les autorités mais elle doit aussi s’appliquer aux vandales. On ne peut se venter de n’avoir arrêter personne. Sinon comment feront ils la distinction entre le bon et le mauvais. C’est un très mauvais signe que les villageois aussi se mettent à tout bruler. Que restera t il du Burkina ? Ils sont manipulés par des pseudo lettrés.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2015 à 22:17, par Jamanatigui En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Pathe Diallo : cessons maintenant d’accuser Blaise COMPAORE de nos maux et assumons nos actes. Blaise n’y est pour rien dans ce désastre.

    Lagitateur : Tout ça trouve son explication dans la dernière phrase de ton post. La manipulation de nos pauvres populations analphabètes par des esprits malsains. N’oublions pas que la manipulation, l’empoissonnement des esprits n’a jamais atteints son niveau actuel. Même des intellectuels que nous sommes sont parfois manipuler par des informations qui n’ont d’autres objectifs que de susciter la haine et la revolte. Et c’est dommage.

    Aya : je pense qu’il faut accorder la bonne foi aux autorités dans leur estimation de 2 à 4 milliards. Un Caterpillar n’a pas le même coût qu’une charrue. Mettre le feu à un seul bulldozer c’est à coup sûr mettre le feu à des centaines de millions. Combien de Caterpillar et de bulldozers ont été endommagé ?

    Wendymi : il faut impliquer la population et recueillir ses avis mais ceux qui sont réalistes et réalisables. Recruter dans le milieu suppose que le milieu dispose de main d’œuvre qualifié. Dans tous les cas une mine n’est pas faite pour embaucher tout le village.

    Wara : je suis entièrement d’accord avec toi : force doit rester à la loi et un tel agissement ne doit pas rester impuni car ce sera un précédent dangereux. Il ne faut pas permettre à des vandales de poser ces genres d’action et aller dormir tranquillement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 07:11 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    il faut que la population soit ecoutee avant cette destruction de la localite. lees experiiences dde kalsaka et sabcé sont des leçons. les populations doivent veuiller a obtenir des maisons,des amenagements pour la priere et le pelerinage a ramatoulaye,de la lumier solaire des ecoles des cma et des colleges sinon ils sont perdus . mes parents du yatenga doivent continuer le combat.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 07:50, par yaah ya boin ! En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    "la terre appartient à l’Etat" ! mouton là ! ça c’est sur papier hein !
    dit à ton "Etat" de venir dans mon village toucher à notre terre sans passer par le Tingsoaba, je lui donne 24h !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 07:56 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Mais, grande fut notre surprise quand nous sommes arrivés sur les lieux. Les manifestants (environ plus de 2000 personnes) nous ont empêchés de nous rendre sur le lieu prévu pour la rencontre. Ils nous ont littéralement envahis au point qu’il n’était pas possible de se faire entendre. L’atmosphère était surchauffée et la passion avait pris le pas sur la raison. La volonté de trouver alors une solution apaisée par le dialogue était quasiment impossible. Dans ces conditions, nous avons rebroussé chemin en tirant la conclusion que notre mission s’est révélée infructueuse.

    Je suis écœuré par l’ampleur des dégâts. Ce dialogue engagé s’apparente à médecin après la mort. Pourquoi n’avoir pas déployé les CRS au constat que la situation devenant de plus en plus tendue ? pourquoi avoir seulement tourné le dos ? les installations de la mine devraient être protégées à tt prix. Vous attendez qu’elle subie une perte de deux à quatre milliards avant d’envoyer vos commandos ! je trouve que le gouvernement n’a rien fait pour éviter ces dégats

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 08:25 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    A l’internauteN° 32, dans la ZAKA il y avait 34 mosquée contre 6 ou 8 églises. Au finisch il a été épargné 2 mosquées (celle située derriere residence Aziz et celle des Sunnites). Une seule église à été conservée (celle située a cotéé de la station shell de Koulouba). La première mosquée de Vendredi de Ouagadougou située dans la ZAKA a meme été détruite (elle était située a Zangouéttin a coté du marché de fruit Guélwongue Gare). et cela pour une questin d’utilité publique.

    C’est pour dire que dans cette affaire de True Gold, l’Etat a manquer de prendre ses responsabilités. Plusieurs milliers de personnes ont été déguerpi de la ZAKA parce que l’Etat a pris ses responsabilités. Une dizaine de policier derriere chaque enqueteur a l’époque.
    si la Mosquée de Ramatoulaye doit déménager pour l’intéret national, elle le sera. Et on devra la reconstruire ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 08:56 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    internaute 34 rapelez vous que les autorités d’alors ont suscité ces vandalisme depuis l’affaire norbert zongo en 1998. c’est avec leur principe de "la force reste à la loi" mais il faut que la loi soit expliquée et que les interets des populations soient priorises. la contestation violente a fait ces preuves. cela dit les autorites de la transition sont sur une bonne voie en la matiere. negocier et sensibiliser. que dieu les benisse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 10:19, par WILKINS En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Les ressortissants sont dans leurs droit car c’est eux qui y vivent. Ils sont obliges de demande l’arret des travaux s’ils ont decouvert l’anarque. La terre appartien a celui qui le met en valeur et y vivent. Sous le regime de BLAISE COMPAORE on nous dit que la terre appartient a l’etat parce que la famille compaore est actionnaire dans toute les mines et seul ce langage pouvait les permettre d’avoir les terres pour leur exploitation miniere. Ils semblerait que les proprietaires terriens ont recu seulement que 200 000 (deux cent milles francs cfa) pour la confiscation de leur terre au profit de l’exploitation miniere et en plus il y aura beaucoup d’impact nuisible sur leur ecosysteme. Mais après ils sont oblige d’y rester malgres un ecosysteme detruit. En plus de ces problemes les ressortissants sont traiter comme des moutons tous juste bon a exploiter. Depuis le debut du projet rien n’est Claire et la population ne sait plus quoi faire. Les problemes ont commences depuis fort longtemps et la population n’etait pas d’accord pour le demarrage des travaux. En plus de cela ces expatriers sont ici pour nous exploiter et ils ont des salaires enorme avec des billets d’avions aller retour tres cher. L’OR C’EST FINALEMENT POUR EUX ET AUSSI LES GROS SALAIRES. Notre pays est gouverne par des gens qui ne sont pas des patriotes sinon beaucoup de chose allaient change au profit de nos populations. Dans tous les cas il faut savoir que la force n’y peut rien et seul la negociation et le dialogue peuvent aboutir a quel que chose. Surtout il faut eviter l’amalgame car la zone est tres sensible et beaucoup religieux. Croire que cette societe pourra travail sans l’accord de la population de cette zone est finalement une erreure tres grave.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 11:47, par OS En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    je suis sidéré de voir des compatriotes dire que l’état doit appliquer la loi en déguerpissant une ville aussi symbolique pour la majeure partie des religieux de ce pays comme Ramatoullaye ! N’avons nous pas besoin d’histoire devant le gain facile qu’est l’or qui n’est pas une denrée éternelle ? Je suis pour le respect de la loi mais nul ne peut me prouver qu’un village puisse vivre à moins d’un kilomètre d’une mine d’or dans la quiétude ! Et quand il est question de gain on devient égoïste et à la limite stupide, sinon je ne comprend pas qu’on veuille que l’on déguerpisse ces gens pour l’or ! Chacun de nous à un village est on prêt à ce que déguerpisse nos parents installés il y a cent ans pour exploiter l’or ? Qui ne profitent d’ailleurs pas aux populations jusque là ? Il faut souvent se mettre à la place des autres avant de débiter des inepties. Même si la terre appartient à l’état, l’état n’existera pas sans ces populations qu’on a tendance à négliger au profit d’investisseurs sans scrupules ! Pourquoi notre état ne ferait pas comme le Ghana pour éviter des heurts de ce genre ? Au Ghana a coté avant de donner une autorisation dans une zone l’état recommande aux sociétés minières d’aller s’entendre avec les populations en tant que propriétaires terriens avant de venir prendre l’autorisation en à peine 1 mois ! Mais ici des dirigeants cupides et avides d’argent attribuent à tour de bras des terres sans tenir compte même de l’avis des populations et après ils s’étonnent des mésententes sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2015 à 14:06 En réponse à : Destruction des installations de True Gold : Il n’y aura pas d’exploitation sous la mosquée de Ramatoulaye

    Si l’état a tant besoin d’or, la maison du peuple est sur un des grand gisement d’or. Attribuez à un exploitant ? Ayez honte de vouloir tout brader comme la famille COMPAORE ? RAMATOULAYE doit demeurer même si elle va exister ailleurs par un investissement de l’exploitant ou de l’état qui est responsable de cette situation par la cupidité ? Mr le Ministre qui est a cheval du dit lieu devrait avoir un sens aigu de la conservation ? Mais bof, transition ou CDP, les gens raffolent du blé des exploitants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Fonds minier de développement local : Les acteurs échangent pour une meilleure participation du fonds à la vie des collectivités
Délestages au Burkina : Quand le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo court plus vite que son ombre
Centrale solaire de Nagréongo : Le niveau d’avancement des travaux évalué à 35%
Secteur minier : Les acteurs se penchent sur l’évolution des textes
Secteur minier : Le Canada a investi plus de 1 700 milliards de francs CFA au Burkina Faso
Développement du secteur de l’énergie et des mines : Le Burkina s’inspire de l’expérience du Ghana
Fonds minier de développement local : La Commune de Gorom-Gorom à l’heure du bilan
Fonds minier de développement local : Le Comité communal de Falangountou passe en revue les réalisations
Gaoua : Signature d’un protocole d’accord pour la réouverture du site d’or de Djikando fermé suite au drame survenu en janvier
Mines au Burkina : L’ORCADE préconise une gestion distincte et autonome des recettes minières
Gestion du secteur minier : « La gouvernance de l’or au Burkina n’est pas bonne », déplore le directeur exécutif de l’ORCADE, Jonas Hien
Endeavour entre dans le top 10 mondial des producteurs d’or avec l’acquisition de Teranga Gold Corporation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés