LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Burkina : Deux morts dans des heurts entre l’entreprise de sécurité de la mine d’or de Houndé et des orpailleurs

Publié le jeudi 20 juillet 2023 à 22h30min

PARTAGER :                          
Burkina : Deux morts dans des heurts entre l’entreprise de sécurité de la mine d’or de Houndé et des orpailleurs

La commune de Houndé, dans la région des Hauts-Bassins, est le théâtre de manifestations d’orpailleurs. Ce mouvement d’humeur aurait débuté depuis le 19 juillet 2023 et se serait poursuivi jusqu’à ce jour. L’information a été confirmée par une source locale jointe au téléphone par la rédaction de Lefaso.net.

Tout serait parti de la mort d’un orpailleur dans les affrontements avec des agents de sécurité de la mine d’or de Houndé dans la nuit du 18 juillet 2023, a expliqué une autre source.

« Selon les informations, des orpailleurs s’invitent dans le périmètre de la mine pour voler les minerais sortis de la fosse. Ces derniers se sont confrontés à la réplique de la sécurité de la mine. Un orpailleur a malheureusement rendu l’âme », a-t-elle relaté. Un chauffeur de l’entreprise privée de sécurité BBS aurait aussi été tabassé à mort et le véhicule qu’il conduisait brûlé.

Pour éviter un bain de sang, « la mine a évacué ses employés de garde au niveau des extensions dans la nuit aux environs de 00h-1 heure ».

Dans la matinée de ce 20 juillet 2023, le passage qui mène à la mine était bloqué et certains véhicules de la mine saccagés par des orpailleurs en colère, toujours selon les témoignages de notre source.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 20 juillet 2023 à 19:53, par Lang En réponse à : Burkina/Exploitation minière : Des heurts entre l’entreprise de sécurité et des orpailleurs de la mine d’or de Houndé fait deux morts

    C’est le genre de désordres et d’insécurités qui arrivent lorsqu’un état est faible. Pendant ce temps, le premier ministre (le voyageur de commerce) est en voyage inutile au Nicaragua en Amérique Latine !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 20:14, par Beouco En réponse à : Burkina/Exploitation minière : Des heurts entre l’entreprise de sécurité et des orpailleurs de la mine d’or de Houndé fait deux morts

    C est le résultat du laxisme et de l irresponsabilité de l état.
    Un état incapable de s assumer vis à vis de ces citoyens indisciplinés d ou l incivisme et le gangterisme
    Le orpailleur rentre dans la mine pour voler,la sécurité l interpelle,au lieu de fuir il veut confronter la sécurité.
    Et comme ils sont solidaires dans l incivisme ils s en prennent a l honnête citoyen conducteur.et bien sûr tant pis pour la mine
    Mai 2022 Hounde
    Juillet 2023 Hounde
    Décembre -Mars 2023 niankorodougou
    Bissa gold en 2020
    Youga gold en 2019
    C est très encourageant pour un investisseur...
    Avant l utopie de l épargne populaire, assumez votre rôle de sécurisation du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 22:13, par Nick En réponse à : Burkina/Exploitation minière : Des heurts entre l’entreprise de sécurité et des orpailleurs de la mine d’or de Houndé font deux morts

    Joachim Jyelem de Tambela decoit de plus en plus. Je veux savoir comment des pays comme Le Nicaragua, le Venezuela, La coree du Nord peuvent aider le BF dans cette crise multiforme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2023 à 02:02, par Bob En réponse à : Burkina/Exploitation minière : Des heurts entre l’entreprise de sécurité et des orpailleurs de la mine d’or de Houndé font deux morts

    En vérité, ce qu’on vit aujourd’hui vient de très loin. Pour rester 27+ 6 ans au pouvoir, Kouassi Blaise COMPAORE a dû transformer les burkinabé frugaux, honnêtes, travailleurs, équitables, solidaires… en une masse de gangsters prêts à tout. Lubriques, paillards, voleurs, corrompus, corrupteurs, impunis, menteurs, paresseux, jaloux…. Au lieu de construire une véritable politique minière, ces apatrides ont abandonné nos richesses à leurs amis contre des prébendes. Ce serait un miracle si ces exploiteurs qui pillent nos richesses pliaient bagages, l’or ne pourrit pas. Cela nous donnerait l’occasion de bâtir une véritable politique minière où l’Etat aurait au moins 50% des parts dans nos mines. Dans des pays comme l’Arabie seoudite c’est plus de 75% pour le pays dans les projets miniers. Certains esprits attardés parlent des milliards de FCFA que les INVESTISSEURS garderont. Évidemment c’est des milliards de dollars qu’ils gagnent en pillant nos mines. Les orpailleurs sont sur le terrain, ils savent que le pays est pillé, mais dans l’esprit actuel ils s’en fichent pourvu que les miniers leurs donnent leur part et c’est à cette lutte que nous assistons. Tambela n’a rien à voir dans cette affaire et vous devez savoir que les orpailleurs sont déjà parmi ceux qui nous attaquent. Ils sont de connivence avec les terroristes, trafiquants de drogue, braconniers etc. L’insécurité actuelle favorise leurs activités. L’ÉTAT doit avoir le courage de les affronter à visage découvert. A Hounde c’est l’occasion de reprendre la main en réprimant sévèrement le chaos qu’ils ont créé,mais c’est toute la politique minière qui doit être réformée. Kouassi Blaise COMPAORE et son système portent la paternité du chaos actuel, mais si la TRANSITION ne réagit pas elle sera complice.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2023 à 11:56, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina : Deux morts dans des heurts entre l’entreprise de sécurité de la mine d’or de Houndé et des orpailleurs

    Feu le président HOUPHOUET BOIGNY disait, que s’il devait choisir entre le désordre et l’injustice ,il préférait qu’on lui reproche l’injustice, plutôt que d’avoir laisser le désordre s’installer en Côte d’Ivoire . Hélas, à la lumière du comportement de certains burkinabè depuis l’insurrection populaire ,force est de reconnaitre que le BURKINA FASO est devenu une terre et un territoire de chienlit, de désordre et d’incivisme généralisés . Et pourtant ,à plusieurs reprises, que ce soit à travers la presse nationale, que ce soit à travers les réseaux sociaux ,combien de fois l’attention des plus hautes autorités du pays n’a t-elle pas été attirée sur cet autre danger qu’est le désordre qui s’implante de plus en plus solidement dans la mentalité de nombre de burkinabè ? Que voulez-vous, lorsque ceux qui sont à la tête du BURKINA entretiennent la voyoucratie à travers des prétendus groupes de soutien ?. Sinon, comment des personnes honnêtes et responsables peuvent elles se permettre de soutenir un voleur qui entre dans la propriété privée d’une autre personne, fut-elle morale ,pour voler le bien d’autrui ? . C’est parce que ,plusieurs faits semblables passés dans cette même ville de HOUNDE n’ont pas été traités avec rigueur et sévérité que ça continue .
    Et naturellement, la faute incombe à l’Etat BURKINABE qui semble aujourd’hui exister que de nom .Vraiment ,outre le terrorisme ,le désordre est l’autre danger qui va détruire ce pays ,si rien n’est fait à très court terme pour mettre fin à ce genre de dérives de certains citoyens burkinabè qui se croient tout permis .

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2023 à 17:12, par Badisak En réponse à : Burkina/Exploitation minière : Des heurts entre l’entreprise de sécurité et des orpailleurs de la mine d’or de Houndé font deux morts

    Je pense qu’il est temps que l’Etat prenne ses responsabilités pour mettre définitivement de l’ordre au niveau de cette mine et prévenir d’éventuels cas de troubles de ce genre ailleurs.
    La solution à mon sens serait d’éviter à l’avenir une cohabitation entre les orpailleurs et les mines industrielles. Il convient de reconnaitre que dans le milieu des orpailleurs règne une vraie loi de la jungle. Pour avoir séjour à Boromo, j’ai pu constaté de visu ce qui se passe sur les sites artisanaux dans les encablures de la ville ; c’est un autre monde où les choses se font au mépris des règles de sécurité, d’hygiène et au péril même de la vie humaine, j’ai vu des tombent jonchées le site et renseignement pris, il s’agit des orpailleurs qui meurent soit à l’intérieur des fosses ou par suite de bagarre entre eux. Il est donc opportun que l’Etat s’implique sérieusement dans l’organisation du secteur en vue d’y assurer une meilleure gestion au bénéfice de ceux qui y travaillent ainsi que l’Etat lui même.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mines : Soleil Resources International rachète la mine de Youga